Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Baba Hag

 
Sam 19 Sep - 14:17
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t7494-baba-hag
Baba Hag




Père - Mère - Chaman - Aigri - Sage - Sermonneur - Protecteur - Pieux


Informations

Surnoms : Baba ; Père-mère ; Le Doyen ; L'Ancêtre ; La Harpie.

Age : 122 ans

Sexe : Indéterminé. Peut être adressé aussi bien au masculin qu'au féminin.

Nationalité : Résident des terres du Feu.

Profession : Chaman

Camp : Indépendant

Croyance : Culte des ancêtres

Titre de noblesse : Aucun


Race


- Cénozoïde -

Les Cénozoïdes constituent une race primitive hors du commun, puisqu'elle est le résultat d'une anomalie surnaturelle et de mélanges ethniques. Les membres de cette communauté très fermée sont affublés d'apparences physiques grotesques, et extrêmement variés.

- Origine :
Cette race plutôt récente est le fruit de nombreux de croisements entre plusieurs types de créatures, causés par l'aura surnaturelle de leur doyen, Baba Hag. En effet, la malédiction de la vieille créature a provoqué des déformations physiques chez ses enfants et leurs descendants. Les Cénozoïdes sont donc assimilables à une grande famille chimérique.


- Localisation :
On trouve presque exclusivement cette race aux alentours de leur village, Cénozoïk. Cet endroit se trouve au sud-ouest de Retha, quelque part au milieu des collines et des steppes côtières. Aucune route n'y conduit, et il n'est signalé nulle part. L'endroit est isolé, perdu parmi les plaines, les rochers et les geysers.
On notera que les alentours du village sont plutôt singuliers. En effet, la malédiction des Cénozoïdes atteint également leur environnement. Par conséquent, le paysage est relativement inhabituel : arbres noueux, plantes sordides, présence d'animaux inconnus... Ces curiosités s'étendent sur un rayon de quelques kilomètres.

- Caractéristiques physiques :
Les Cénozoïdes peuvent avoir des apparences très variées, ce qui peut mener à croire qu'ils ne font pas partie de la même espèce. Il y en a des ridicules, des intrigants, des terriblement laids...
De manière générale, les représentants de cette race sont bipèdes, mais possèdent des attributs hétérogènes. Certains sont très grands, d'autres nains. Certains ont une peau écailleuse, d'autres une peau humaine, une fourrure dense, ou même des plumes. Il est aussi possible de croiser des individus pourvus de becs, de groins ou de sabots. Quelques uns ont même des membres disproportionnés, manquants, ou en trop.
Il existe aussi des individus relativement "ordinaires", qui ressemblent de près ou de loin aux autres races, et qui ne souffrent que de déformations mineures.


- Capacités :
Peu importe leurs caractéristiques animales, les Cénozoïdes restent des mammifères terrestres. Ainsi, un représentant de cette espèce, même s'il possède des attributs d'oiseau, ne pourra jamais voler. De même, un individu ressemblant à un poisson ne pourra pas respirer sous l'eau.
En revanche, leur comportement peut être influencé par ces caractéristiques physiques. L'oiseau aura tendance à fabriquer sa maison sous forme de nid, et le poisson préférera vivre dans l'humidité d'une plage.

- Pouvoirs et magie :
Les Cénozoïdes subissent en permanence une sorte de malédiction. Avec le temps, ils tendent à altérer leur environnement, en plus de leur propre descendance. Heureusement, cela ne se ressent qu'après des décennies, et seulement si un large groupe reste au même endroit pendant longtemps. Elle ne présente donc aucun risque pour les visiteurs.
Outre cela, les membres de cette race sont tellement saturés de magie qu'ils sont incapables de la manipuler directement. La plupart des Cénozoïdes ne peuvent donc pas utiliser la Magie Intérieure, et préfèrent se fier aux runes. En revanche, cette saturation anormale leur procure une résistance aux dégâts magiques bien supérieure à la normale.

- Caractéristiques psychologiques :
Les Cénozoïdes ont leur propre code de conduite, et peuvent paraître un peu sauvages au regard d'autrui. Ils possèdent des croyances inhabituelles basées sur un culte des ossements et des ancêtres, et ont de nombreuses superstitions. Néanmoins, ils sont d'un naturel paisible. La majorité d'entre eux n'ont jamais connu le monde extérieur, et sont donc très mal informés sur l'actualité du continent. Certains sont très curieux de le visiter, d'autres sont méfiants.
De manière générale, cette race possède un grand sens de la famille. Du reste, les caractères peuvent varier d'un individu à l'autre.

- Langues parlées :
Ce peuple maîtrise le langage commun, mais certains mots leur sont inconnus. A l'inverse, ils possèdent quelques mots en plus, issus d'un argot approximatif. Si certains sont capables de tenir des conversations élaborées, d'autres se contentent d'aligner quelques mots.

- Mode de reproduction :
Les Cénozoïdes peuvent se reproduire avec à peu près n'importe quelle autre race. En revanche, l'enfant à naître sera toujours un Cénozoïde. Il partagera les caractéristiques physiques de ses deux parents, mais ne profitera jamais des avantages magiques d'une autre race. La période de gestation d'une femelle peut prendre de six à dix mois. Curieusement, certains individus sont ovipares, ou peuvent porter plusieurs enfants à la fois.

- Longévité :
Les membres de cette race vieillissent jusqu'à leur 100 ans. Après cela, ils peuvent rester vieillards pendant un autre siècle.

- Habillement :
Habitués à la chaleur continentale des steppes, les Cénozoïdes préfèrent souvent les parures aux vêtements, et ne sont donc pas toujours très couverts. Amateurs d'ornements et de grigris, ils se chargent souvent d'amulettes, d'ossements et de peintures rituelles.
Concernant les armures, ce peuple n'est généralement pas très bien protégé. Ils recyclent le plus souvent des vieux objets trouvés en guise de casque, ou bien ne portent aucune protection.


- Armement :
Les Cénozoïdes n'ont pas d'armée propre et n'ont jamais découvert le métal, mais savent se défendre avec inventivité. La plupart de leurs armes de mêlée misent sur la force brute de leur utilisateur. Il n'est donc pas rare de voir des massues, des bâtons et des armes en silex ou en os. Leurs armes à distance peuvent paraître classiques, mais ne manquent pas d'efficacité : sarbacanes, frondes, lance-pierres...
En revanche, cette race a su maîtriser les minéraux sulfurisés, et créer d'étonnants explosifs. Ainsi, ils complètent leur arsenal par des fumigènes, des bombes à mèches et des pièges.

- Mode de vie :
Originaires d'un environnement capricieux, les Cénozoïdes ont tout de même développé un mode de vie sédentaire correct. Ce peuple est en grande partie composé d'artisans, mais aussi de pêcheurs, de chasseurs et la cueilleurs. L'agriculture reste timide, mais certains s'occupent de potagers et de ruches d'abeilles sauvages.
Le village n'utilise aucun métal, mis à part celui obtenu via les rares voyages. Cependant, il possède une grande quantité de souffre et de minerai en provenance des sous-sols volcaniques. De même, les herbes et des champignons qui poussent dans la région sont très utilisés pour les mixtures.
L'éducation, quand à elle, est assurée par les plus vieux. La plupart des membres de cette race savent compter et tenir une conversation. En revanche, certains individus semblent naturellement primitifs, et incapables d'évoluer.
Enfin, l'art est souvent représenté dans le village, bien que les auteurs n'en soient pas toujours conscients. Les œuvres mêlent à la fois un style surréaliste et tribal, pour un effet des plus déstabilisants.

- Religion :
Les Cénozoïdes ont des croyances animistes, se basant sur un culte des ancêtres.
Les morts ne sont pas enterrés faute à une terre trop aride, mais laissés au sommet d'une colline. Leurs ossements sont récupérés après le passage des charognards. Les os, les dents et autres trophées sont considérés comme des objets sacrés, et sont souvent utilisés dans la confection d'objets du quotidien, d'outils, d'armes ou d'habitations.
Ultimement, ce peuple croit en un cycle de réincarnation, selon lequel une âme doit vivre plusieurs vies avant d'atteindre l'illumination. En revanche, ils ne possèdent pas réellement de divinité autre qu'une forme de "conscience universelle".

- Justice et société :
Les Cénozoïdes constituant une société très limitée, la plupart des différents se règlent entre les personnes concernées. Il n'est donc pas rare de voir se déclencher quelques bagarres. La notion de criminalité n'existe tout simplement pas. Néanmoins, cette race est aussi une grande famille, et tout meurtre est immédiatement considéré comme un fratricide. En cas de litige grave, les membres les plus influents du village se regroupent sous forme d'un conseil de fortune. La sanction la plus sévère est le bannissement.
Le village fonctionne selon un système mélangeant méritocratie et gérontocratie. Les membres les plus vieux et les plus méritants prennent donc la plupart des décisions. Il n'existe aucune loi autre que la morale elle-même, et toute tentative d'appliquer une forme de système législatif est en général mal perçu.

- Relations étrangères :
Les Cénozoïdes sont relativement isolés, et entretiennent peu de relations avec les autres peuples. Ils ne possèdent pas de système politique, et n'ont pas développé de de monnaie. Néanmoins, ils acceptent volontiers de marchander avec les voyageurs intrépides qui parviennent jusqu'à eux. Ils troqueront donc volontiers du miel, des statuettes en os, du minerai ou du salpêtre contre de la pacotille et des objets en métal.



Caractère


Contrairement à ce que son apparence de sorcière peut laisser penser, Baba Hag est un être naturellement paisible et nourricier. Ses paroles sont le reflet d'une certaine sagesse que seul l'âge et l'expérience apportent. Ses principales préoccupations vont à sa famille, qui constitue son unique raison d'être. C'est un vieillard qui peut se montrer sévère, mais surtout très protecteur, à la manière d'un parent.
L'Ancêtre peut paraître étrange, n'étant pas toujours conscient de l'impact provoqué chez les gens par son hideuse apparence. Il n'est d'ailleurs pas discriminant, et communique de la même manière avec les races communes qu'avec les créatures surnaturelles.

En tant que chaman de son village, Baba Hag aime échanger avec les mages et les religieux. C'est un être mystique, qui consacre beaucoup de temps à la spiritualité et à la philosophie. Il est également ouvert au marchandage, heureux de faire profiter à d'autres les ressources de son petit village. Les jeux d'esprit et les grandes questions de la vie sont l'une de ses occupations favorites. A l'inverse, il se montre relativement amer lorsque ses enfants adoptifs se mettent à envier le monde extérieur. En effet, le vieillard n'apprécie pas vraiment le fonctionnement des grandes nations, et rechigne à laisser sa progéniture quitter le nid familial.

Sa colère, lorsqu'elle est déclenchée, peut déplacer des montagnes. Toute attaque envers sa tribu rencontre immédiatement une résistance hargneuse. Baba Hag n'hésitera jamais à se sacrifier pour les siens, et même à tuer s'il le faut. Rien n'est plus solide que la volonté d'un père et d'une mère, jointes en un seul être.






Physique
La créature que l'on appelle "Baba Hag" est un être pour le moins insolite, d'apparence à la fois cauchemardesque et fascinante. La première chose qui frappe chez cet être est sa grande taille : habituellement courbé et replié sur lui-même, il dépasse les trois mètres cinquante lorsqu'il s'étend. D'une maigreur extrême, Baba Hag a des allures d'autruche. Ses membres sont fins, sa peau sèche et fripée, garnie par endroits de plumes grisâtres. Ses longues jambes sont celles d'un oiseau, capables de se plier dans les deux sens, et se terminent par des serres tranchantes. Ses mains déformées présentent des majeurs allongés et des auriculaires atrophiés. Son nez gigantesque rappelle un long bec crochu, tandis que ses grands yeux globuleux lui donnent des airs de mouche.

Le vieillard s'habille généralement d'un épais manteau de toile sombre, couvrant sa tête et son dos. Par dessus est enfilé une parure honorifique, faîte d'os de porc, de plumes de paon et de peau de bête. Sous sa capuche se cache un crâne chauve, parsemé de tâches de vieillesse et de plumes, tandis qu'un havresac est dissimulé sous son estomac. Ce chaman porte également de nombreuses amulettes autour de son cou, symboles d'une grande prestance au sein de son village.

Il est difficile de savoir si la Hag est une créature mâle ou femelle. Il semblerait que les longues années passées à subir sa propre malédiction l'aient rendu entièrement stérile. Sa voix nasillarde et aiguë pourrait tout aussi bien être à la fois celle d'un vieil homme ou d'une vieille femme, et ses cris d'oiseaux n'arrangent rien.
Vieillissant et fatigué, cet être parle avec une certaine aigreur. Il se déplace lentement, effectuant de grandes enjambées, et se sert de ses pattes d'oiseaux pour se défendre si nécessaire. En cas d'urgence, Baba Hag peut entamer une course plus rapide, dépassant légèrement la vitesse d'un humain en bonne santé.

Bien que possédant une grande allonge, ses articulations sont douloureuses, et ses vieux os fragiles, constituant un lourd point faible en cas de combat. Il n'en reste pas moins un adversaire coriace, capable de faucher la vie d'un coup de patte. Ses longs bras peuvent soulever des armes plus lourdes que la normale, mais son agilité est inférieure à celle de ses cousines harpies. Néanmoins, la vieille créature peut très bien se défendre face à une poignée d'adversaires plus petits.
Capacités

Arme :
Baba Hag utilise généralement ses serres et ses longues jambes pour se battre, mais peut également manier les armes primitives de son peuple. Il privilégie alors les armes contondantes et les explosifs salpêtrés.

Pouvoirs :
- Baba Hag porte une malédiction grotesque qui altère le monde physique autour de lui, et qui s'est transmise à ce qui est aujourd'hui la race des Cénozoïdes. Les autres races peuvent visiter et séjourner sans risque à proximité de leur village,  mais les enfants naissant et grandissant dans cette région risquent de subir des malformations. Cela s'applique également aux animaux et aux plantes.
Heureusement, cette malédiction est dormante, et ne se ressent pas au quotidien. Un groupe de Cénozoïdes peut donc visiter le monde extérieur sans risquer de modifier l'environnement.

- En tant que chamane, Hag peut créer des talismans divers. Ils fonctionnent de la même manière que la magie runique.

Familier : Aucun

Artefact magique :
La vieille créature porte des talismans et des grigris en tous genre, mais leur utilité est uniquement religieuse.

Autre :
- Baba Hag dégage une aura surnaturelle facile à ressentir pour la plupart des mages.
- En temps normaux, Baba Hag transporte plusieurs nouveaux-nés à l'intérieur de son manteau. En cas de menace, elle fait en sorte de les mettre en sécurité.


Histoire



Il semblerait que cette créature soit née dans une petite communauté de harpies, habitant les hauteurs de Kirikaze. Baba Hag, qui portait simplement le nom de Hag à l'époque, a toujours été plutôt vague à ce sujet, le temps ayant peut-être effacé une partie de sa mémoire.

Quoi qu'il en fut, son coven fut contraint de l'exiler, faute à une anomalie surnaturelle incontrôlable qui lui menait la vie dure, à lui et à son entourage. En effet, la créature était née avec une malédiction étrange, déformant l'apparence physique à mesure des années. Elle devait donc s'éloigner, afin de ne pas dénaturer son propre peuple. En parcourant le continent, la misérable harpie perdit l'usage de ses ailes, qui se changèrent simplement en de longs bras déformés. Incapable de se sédentariser sans provoquer des aberrations, elle ne put rester bien longtemps au même endroit. Les racontars y allaient de bon train à son sujet, à tel point que la créature devint une espèce de croque-mitaine, dont on se servait pour effrayer les enfants.
Hag ne s'en souciait pas vraiment, du moins au cours des premières décennies. En effet, le temps passant, celle qui était autrefois qualifiée de "bizarre" devint une véritable monstruosité. De plus en plus grande, bossue, perchée sur ses pattes d'oiseaux, et au nez crochu, la harpie difforme devenait véritablement intimidante. Ceux qui croisaient son chemin s'enfuyaient ou attaquaient directement, l'obligeant à s’exiler encore d'avantage de la civilisation.

La solitude finit par gagner le cœur de Hag qui, isolée dans les campagnes profondes, maudissait la malédiction qui la défigurait. Coup du sort : les pas de la créature la menèrent devant une petite hutte en flammes, de laquelle s'échappaient les cris d'un nouveau-né. Usant de ses longs bras, la harpie saisit l'enfant à travers la fenêtre, le sauvant d'une mort prématurée. Après une rapide inspection, il semblait que l'incendie ait été causé par les parents eux-mêmes, l'enfant étant tristement difforme. Face à ce drame, elle se découvrit une vocation de nourrice.
C'est depuis ce jour que, malgré sa malédiction, la créature se mit à recueillir les nouveaux-nés issus de familles ne pouvant pas leur garantir une vie digne de ce nom. Orphelins, bâtards, handicapés, hybrides... La harpie les récupérait tous, de toutes races, et même animaux. Pour cela, elle usait de tous les moyens à sa disposition : persuasion, intimidation... voire même enlèvement pur et simple.

Durant les années qui suivirent, la monstruosité pouvait être aperçue avec un énorme manteau, dont les nombreuses poches intérieures contenaient chacune un nourrisson. Sous cette apparence, la créature achevait d'effrayer les populations, et la rumeur d'une sorcière kidnappeuse d'enfants ne tarda pas à s'étendre. Pour éviter toute confrontation, elle s'exila dans les terres sauvages de la région ardente.

C'est alors que fut fondé le curieux village de Cénozoïk, qui grandit en même temps que sa jeune population. Ce qui fut d'abord un petit hameau fut peu à peu agrémenté de nouvelles habitations. La malédiction de la harpie s'estompa avec le temps, mais ses effets seront pour toujours visibles sur le paysage et les villageois. C'est ainsi que les Cénozoïdes, race hétéroclite et chimérique, virent le jour. Leur modeste culture prit forme, ainsi que leurs croyances animistes.

Hag devint ainsi "Baba Hag", le mot Baba désignant à la fois le père et la mère. Deux générations passèrent, alors que la harpie vieillissante était toujours là pour veiller sur eux.
Aujourd'hui, Cénozoïk est un village paisible et tolérant, créant la curiosité des voyageurs. Hag fait de son mieux pour préserver l'harmonie et l'isolation de sa "famille", mais ne peut empêcher la fascination de ses enfants pour le monde extérieur. Reste à savoir si la petite communauté restera soudée, ou si les conflits du monde finiront par la dissoudre...

Citation :
Un jour, des bandits armés tombent sur le visage de Cinozoïk. Malgré l'étrangeté des habitants, ils décident quand même de le prendre d'assaut. Comment Baba Hag a réagit pour protéger l'oeuvre de sa vie ?





Dans la vraie vie  


Âge : 22 ans.
Comment avez-vous connu le forum ? Une recherche google : "Forum RPG Races"
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ?Oui, mais beaucoup trop pour me souvenir de tous.
Vos passions : Le graphisme, le jeu-vidéo, l'artisanat et la spiritualité.
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? Je suis bien content de trouver un forum à race libre! Néanmoins, j'ai un peu de mal à devenir quelles informations se trouvent sur le forum, et lesquelles se trouvent sur le wiki.
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Pas spécialement, non. En revanche, je ne sais pas trop si je dois tout décrire ici, ou si je devrais attendre la validation pour détailler la religion, et le village lui-même ^^
Phrase fétiche : " Le désert n'ayant pas donné de concurrent au sable, grande est la paix du désert. "


avatar



Partie IRL
Crédit avatar : Ace Team
Double compte : -
Vitesse de réponse : Hebdomadaire


 
Page 1 sur 1