Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Lewisaëlle Naeth

 
Mer 27 Mai - 22:25
Voir le profil de l'utilisateur
Lewisaëlle Naeth

Peureuse - Naïve - Gentille - Compatissante - Maniaque - Minutieuse - Timide - Polie
Information
Surnom Lewi
Âge : 25 ans
Nationalité : Terre
Profession : Alchimiste/Herboriste dans le but de soigner
Camp : Neutre
Noblesse :
Croyance : Cyri, déesse de la science
Famille :
Race
Esper
Caractère

Lewisaëlle a toujours été une fille discrète. Son but n'a jamais été de se faire remarquer, au contraire même, elle tente plutôt de se faire oublier depuis son enfance. Sa passion pour les plantes l'a longtemps éloignée des autres, surtout lorsqu'elle était enfant, et même si elle adore l'idée de pouvoir se rendre utile elle est encore souvent mal à l'aise en société.
Sa voix est faible, douce, rassurante lorsqu'elle s'adresse aux autres. Une voix faite pour soigner, en somme, pour aider les gens à garder leur calme. Mais si cela fonctionne bien face aux blessures ou à la douleur, cela marche nettement moins dans d'autres situations plus violentes. Lewisaëlle est plutôt du genre peureuse, la moindre épée pointée sur elle la fait trembler et bégayer. N'importe qui la menaçant obtiendra sans problème ce qu'il désire de la jeune rousse, parce qu'en plus d'être peureuse elle s'avère également être une très mauvaise menteuse et une fille bien trop gentille. Elle serait capable de pardonner à un voleur en l'imaginant avoir plus besoin de ses affaires qu'elle, et se faire avoir une seconde fois.
Grâce à cette discrètion qu'elle cultive, Lewisaëlle a un sens de l'observation très développé. C'est une capacité qu'elle travaille aussi lorsqu'elle recherche des plantes particulières, ou essaie de diagnostiquer une maladie à quelqu'un. Une autre de ses qualités est sa minutie, même si son perfectionnisme peut jouer contre elle. Lewisaëlle apprécie l'ordre et la précision, et a la vilaine habitude de tout ranger même lorsque ça ne lui appartient pas ou qu'elle aurait bien mieux à faire. Si elle se trouve dans un endroit désordonné ou sale, elle aura beaucoup plus de mal à se concentrer sur ce qu'elle a à faire.
Pleine d'empathie, Lewi fait tout ce qu'elle peut pour aider son prochain. Son but est de les soigner ou d'améliorer leurs conditions de vie d'une quelconque autre manière, ce qui a motivé tout son apprentissage, même si elle se sent mal à l'aise en compagnie d'autres personnes. Voyant une personne blessée, elle accourira à son secours, quitte à se sentir mal en sa présence ensuite à cause de sa timidité. Elle fait néanmoins preuve d'une grande diplomatie qui passe généralement pour un tempérament de gentil mouton qui ne cherche pas les ennuis. Effectivement, Lewisaëlle se garde souvent d'exprimer son avis personnel, ou de critiquer celui des autres, mais il ne s'agit pas uniquement de peur. C'est aussi une notion de respect, puisque la jeune Esper est une fille très polie qui ne veut déranger personne. Elle est encore naïve, croyant à la Justice, la Bonté, l'Amour, et fait confiance à beaucoup de gens bien trop facilement.
Ce qu'elle préfère, c'est la nature. Les plantes, les vastes étendues sauvages... Mais pas trop sauvages quand même, puisqu'elle ne sait pas se défendre. A l'inverse, elle déteste les tavernes, qu'elle juge trop bruyantes ou mal fréquentées.
A cause de toutes ses exigences de politesse, de calme et de rangement, on la confond parfois avec une noble déchue qui aurait profité d'une excellente éducation, mais ce qu'elle absolument pas le cas.

Physique
Physiquement, on ne peut pas nier que Lewisaëlle est une jolie fille. Bien que grande, elle garde des traits assez enfantins la faisant paraître plus jeune que son âge, notamment avec ses jolies joues lisses. Deux grands yeux curieux, bleus, ornent son visage encadré par de longs cheveux roux dont elle est fière, cependant on remarque rarement son regard car elle se concentre généralement sur le sol que ce soit pour trouver des plantes ou échapper au regard des autres. Mais même malgré cette apparente beauté, on ne peut pas dire qu'elle attire beaucoup le genre masculin. Elle a ce teint pâle, ces mains délicates , cet air angélique qui rendent parfois les femmes inaccessibles. Et surtout, ce petit air innocent et timide qui reflète plutôt bien sa personnalité. Elle n'a pas non plus de formes très développées, ou des lèvres pulpeuses. Ce n'est qu'une jeune femme frêle à la démarche discrète, qui porte généralement des robes assez simples et tachées vers le bas par sa recherche de plantes qui la conduit dans des lieux assez boueux parfois. Habituellement, les gens devinent assez aisément son métier parce qu'elle se promène avec des plantes ou tout un attirail assez explicite.
Lorsqu'elle sourit, il est presque obligatoire qu'elle rougisse en même temps. Très timide, cela lui arrive souvent, et son teint pâle renforce l'impression qu'elle devient complètement rouge. Dans ce genre de situation, elle tortille ses mains et se balance lentement d'une jambe sur l'autre.
Capacités
Armes : Aucune, à part peut-être son attirail de travail
Pouvoirs : - Augmentation de son odorat. C'est un pouvoir très utile dans son travail, mais qui a l'inconvénient de la rendre sujette à de nombreuses migraines lorsqu'il était utilisé trop intensément ou dans une zone où les odeurs sont fortes ou trop nombreuses. Il ne la fatigue pas beaucoup.

- Toucher apaisant. C'est très fatiguant pour elle, et ça ne soigne absolument rien pour le patient, mais au moins elle réduit sa douleur. Cela demande une grande concentration.
Familier : Aucun
Artefact : Aucun
Autre :
Histoire

Histoire Lewisaëlle est née sur Terre en l'an 90. Elle vivait dans un endroit paisible où l'arrivée de l'Aile Ténébreuse passa relativement discrètement jusqu'à la grande conquête de la Terre lorsqu'elle avait 20ans.
Ses parents n'étaient pas des personnes très riches ni très haut-placées, mais avaient pour ambition de garantir un bon avenir à leurs enfants: Lewisaëlle et ses deux grands frères.
Si pour les deux aînés le choix d'une carrière à suivre ne posa aucun problème, ce ne fut pas si facile pour la petite fille qu'elle était alors.
Lorsqu'elle eut 8ans, il fut question de la confier à un maître quelconque pour lui apprendre un métier, mais aucun ne semblait convenir à la petite, si bien qu'aucun d'entre eux ne souhaita la garder pour en faire son apprentie. Ses poteries étaient médiocres, autant que sa couture, et ils désespéraient de lui trouver une profession convenable.
Désoeuvrée, la petite cherchait alors à s'occuper, puisque les professions de ses parents ne lui correspondaient pas du tout.
Ce fut à cette période que son premier pouvoir se développa. A force de se promener aux alentours de chez elle, Lewisaëlle découvrit les plantes. Et avec le temps passé à les observer, les sentir, les cueillir et les consigner dans un petit carnet à la façon d'un herbier, elle développa son odorat qui l'aida à les retrouver plus facilement et à mieux les distinguer. Cela aurait pu finir ainsi, une pauvre fillette sans avenir passionnée de plantes et destinée à finir mariée à n'importe qui pour assurer sa subsistance. Et pourtant ce ne fut pas le cas.
Elle rencontra un jour, pendant ses promenades quotidiennes, un alchimiste et herboriste. La petite rousse le regarda avec appréhension sans oser s'approcher. Les enfants du coin avaient pris l'habitude de la surnommer " la folle aux plantes" parce qu'il était de notoriété publique qu'aucun maître n'avait voulu d'elle, et qu'elle passait son temps parmi les végétaux. Cependant, devant l'immobilité totale de cette homme, Lewisaëlle finit par trouver le courage d'aller couper quelques fleurs un peu plus près de lui, sous son regard curieux.

- Sais tu quand poussent ces fleurs ?

Les yeux bas, avec l'horrible impression d'avoir fait une bêtise, la petite fille marmonna doucement.

- Seulement en Nelnurr, pendant deux semaines.
- Comment le sais tu ?
- Je les ai observées...

La petite rousse se mit à tortiller ses mains en signe de gêne, lâchant ses fleurs sans oser ni les regarder ni les reprendre pour partir avec.

- C'est pour ça que je les cueille, ma maman les aime beaucoup mais elles poussent pas longtemps...

L'homme l'observa pendant un moment avant de prendre une décision qu'il m'exprima pas immédiatement. Il allait prendre cette petite comme apprentie, parce que les enfants intéressés par l'herboristerie étaient rares. Et avec le temps, il parviendrait sans aucun doute à l'intéresser à l'alchimie plus largement.
Les parents de Lewisaëlle étaient très heureux, non pas de se débarrasser de leur petite fille, mais plutôt d'avoir enfin trouvé quelqu'un qui pensait pouvoir en faire quelque chose. La jeune Esper partit donc en apprentissage, tout à fait heureuse de se trouver en compagnie de quelqu'un qui partageait son intérêt pour les fleurs.
Le but de son maître était de soigner les gens et plus largement d'améliorer leurs vies par tout ce qui existait, voire en tentant quelques expériences. Ce fut lui qui inculqua à Lewisaëlle l'envie de poursuivre ce travail qu'une vie ( ou deux) ne parviendrait pas à achever. Elle l'assistait minutieusement dans chaque tâche, obéissait sagement à chaque consigne, et surtout développa son deuxième talent particulier.
Sensible à la douleur dont son maître tentait de soulager les quelques personnes venant lui demander de l'aide, elle n'hésitait jamais à leur prendre la main, ou à poser une main sur leur épaule. A force de sentiments aussi sincères que compatissant, Lewisaëlle finit par s'apercevoir d'un soulagement perceptible chez les patients de son maître lors de ces contacts. Le toucher apaisant de la jeune fille venait d'apparaître, progressivement, sans même qu'elle ne s'en rende vraiment compte à part à cause d'un sentiment de fatigue de plus en plus prononcé.
Mis à part ces découvertes, ils n'y eut pas grand chose à mentionner à propos de l'apprentissage de Lewisaëlle. C'était une élève dévouée, douée et sérieuse, qui prit grand soin d'obéir toujours aux grands principes dictés par son maître, dont le plus important était l'altruisme.
Il y a peu, le maître de Lewisaëlle la considéra comme prête à voler de ses propres ailes. Il la relâcha de son apprentissage, et forte de ses connaissance acquises durant de longues années, la jeune femme prit place au Ministère de la Magie en tant qu'Alchimiste. Depuis, elle voyage un peu partout en espérant répandre le bien autour elle sans avoir trop de soucis.

Dans la réalité

Âge : 18 ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? Oui, beaucoup mais je ne citerai que Reckless and Brave, et Daughter of Fire
Vos passions : La musique ! La musique ! La musique !
Votre avis sur le forum? Compliqué mais génial !
Comment avez vous connu le forum? Google !
Phrase fétiche : " Vous glandouillez bien assez dans la réalité pour qu'on puiss. se permettre d'optimiser le fictionnel "
Crédit avatar : Moi et deviantart



avatar


Esper

Partie IRL
Crédit avatar : deviantart et moi même
Double compte : Astrid Laventure
Vitesse de réponse : Rapide


 
Page 1 sur 1