Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Cronos Temnein , l'être au mille visage [Mélancolie]

 
Jeu 21 Mai - 2:43
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t7178-cronos-temnein-l-etre-au-mi
Cronos Temnein

 Que pensez vous de tous mes masques ? Sont jolies , n'est ce pas ?

Après tout... mes véritables mensonges sont les plus faux de tous
Information
Surnom  Charon
Âge : 30 ans
Nationalité : Zelphos
Profession : Assassins
Camp : Pro-AT
Noblesse :
Croyance : Azuria Mira
Famille :
Race
Veuve Noire
Caractère

A ses yeux et pour agir au mieux dans sa mission , il porte toujours des masques . Tantôt conseiller vaniteux ou humble villageois , il sait parfaitement joué son rôle pour tromper ses futurs "amis" qui finisse étrangement toujours dans un bain de sang , sauf si ils ont la chance de ne pas être dans ses petits papiers . Lorsqu'il porte son masque , il dit toujours se nommer Charon et , même au sein de ses espions , c'est ainsi qu'il est connu et nommé par tous .

Peu à vrai dire ne connaisse son vrai nom si ce n'est ces rares proches ou les plus hauts gradés , comme son général ou AT lui même bien que ce dernier s'en contrefiche profondément . Cronos est un séducteur en tant qu'être , aimant toujours se complaire dans les plaisirs charnels bien avant d'assouvir ses faims prédatrices , ce qu'il parvient d'ailleurs à assouvir durant ses missions... D'après vous , pourquoi il n'y a jamais de cadavres ?.

Comparé à une succube par certains plaisantins , il se complaît ainsi car il ne souhaite pas particulièrement qu'on sache la vérité sur lui . Chose que peu savent puisqu'il arrive toujours à garder son calme , c'est qu'il est atteint de pyrophobie et qu'il ne s'approchera JAMAIS d'une telle source de chaleur sauf quand il a vraiment froid , même si il n'est guère frileux , et il gardera toujours une distance respectable de celle ci .

Amnésique , il ne se souvient guère de sa petite enfance si ce n'est un visage et un nom : Cronos , la veuve-noire .


Physique

Au plus profond de ses yeux couleurs ébène brille par moment une flamme sauvage , flamme luisant d'une pulsion douce qui attire et effraie en même temps . Un regard vide et inexpressif ne changeant que lorsqu'il décèle dans le monde qui l'entoure une perle rare , bijou précieux qui réveille son envie de sang autant que sa luxure...

Son corps , taillé pour le meurtre , se fond aisément à travers chacune de ses personnalités : du marchand au noble grassouillet , il parvint toujours à prendre leur identités . Il préfère quand même prendre son visage le plus commun , se préférant quand même lui à ses sosies .

Il n'a que peu de tic dans son "vrai" lui , gardant un sérieux quasi constant qui ne laisse que peu de marque physique à atteindre... sauf quand on le connais bien .
Un fait qu'il ne comprend guère est la ressemblance forte , limite au point d'un reflet dans le miroir , qu'il a avec une personne qui hante ses souvenirs... à se demander si il n'a pas une jumelle .

Précision : Sa forme intermédiaire possède huit pattes sortant de son dos , ses crocs poussant pour ressembler à des crochets . Les pattes sont assez longues pour lui permettre d'aisément grimper un mur , le mur se trouvant face à lui , à l'aide de fin poils se trouvant au bout et s'accrochant au aspérité du mur .
Quand à la forme originelle , il devient une veuve-noire d'un mètre soixante-dix entièrement noire (le sablier rouge étant réservé aux femelle) .

Capacités
Armes : Oblivion : Une épée à une main simple de couleur noir avec un joyau bleu nuit incrusté sur la garde qui est elle même en forme d'aile de démon recourbé qui s'accroche au bas du manche . Sa particularité essentiel est la possibilité de la camoufler en un simple pendentif en forme de clé

- Deux dague courte avec une lame de 10 cm et un manche de 5,5 cm

Pouvoirs : Pouvoir raciaux :

- Télépathie avec les araignées

- Fils de soie (manipulation et création) , fragile au feu

- Sens du développé

-Vibrations : Ressent les ondes émises par les mouvements des gens ou des objets , les siennes comprise quand elle se répercute sur un obstacle . Les choses atteints ne sont pas visible clairement , étant plus apparente comme une ombre .

- Crocs empoisonnées : L'effet et la durée peuvent varier en fonction de la cible mais seront souvent lié à des hallucinations, des convulsions, une paralysie, de la fièvre, des douleurs au ventre, accompagné de nausée ou des maux de tête . Elle n'ont cependant aucun potentiel mortel .

- Forme araignée Géante : Prend la forme d'une veuve-noire d'1m68 (sa taille humaine) avec toutes ses capacités précédentes améliorés . Cependant , c'est une forme encore incontrôlé pour lui .

Familier : Une araignée du nom de Slyth , de couleur grise : elle n'est pas très grande , ne faisant que 8 cm de longueur pour 4 de largeur .

Artefact : Son pendentif lui permettant d'invoquer Oblivion , ne peux être activer plus d'une fois par jour et ne peux pas du tout être invoqué si son état de fatigue est trop grand

Autre : Un sablier d'argent
Histoire


Une mère , une tante , des grands frères et sœurs... est-ce ça, une famille ? Cronos savait bien qu'il avait eu un père , différent de ses aînés d'ailleurs , mais il avait cru comprendre que sa mère l'avait dévoré... c'est le prix à payer pour les mâles , quand on est une veuve-noire .

Quelques aînés mâles disparurent , deux morts et un en fuite , mais il n'y voyait aucun intérêt . Seules ses deux sœurs l'intéressait . Née d'une portée où seuls quatre survécurent , Cronos voyait ses deux sœurs , Lyra et Freya , comme ses petites protégées bien qu'ils étaient jumeaux . Il s'entendait bien avec son frère , même si une rivalité fraternelle les opposaient par moment .

L'année de ses cinq ans , un cauchemar prévisible s'abattit sur eux . Alors que leur maison était prise d'assaut par les villageois , les quadruplés furent pris dans une embuscade . Cronos et son frère eurent pour réflexe de mettre en sécurité leur deux sœurs , enfermant Freya dans une armoire et Lyra  . Puis un coup le frappa à l'arrière de la tête et il chuta dans le noir...

Les paupières étaient lourdes, pesantes alors qu’il tentait de se relever, de ne simplement pas succomber. Le temps était devenu pour lui quelques choses d’illusoires, d’inexistante. Il ne savait pas combien de temps, il avait demeuré dans cette noirceur oppressante mais le soleil caressa son visage, réchauffant son visage, l’invitant à ouvrir les yeux.

Et dans un battement de cils... Il sentait bien un liquide chaud parcourir son front , son visage et sa nuque mais il ne comprenait pas . "D'où ça vient ? Où suis je ?" furent les premières questions qui taraudèrent son esprit épuisé . Rien à faire , ça ne lui revenait pas...
Une odeur de mort le saisit et il se redressa avec grande peine pour constater le macabre paysage : des effluves de sang , de graisse et de bois fumant embaumait l'air .

Lui , pour sa part , se sentait lourd... Il ne comprenait pas ce qui se passait ni ce qui avait pu se passer . Il sentait par contre très bien ses forces qui l'abandonnait inlassablement . L'obscurité commençait à le prendre alors qu'il chutait au sol , les yeux à peine ouvert constatant l'approche d'un être bien trop grand à son gout...

Un visage , criant son nom , hanta son inconscient qu'il regardait impuissant . Il ne savait pas qui elle était mais , dans le fond de son être , il sentait qu'elle lui était cher... Un flash et une chute brutale dans les ténèbres le ramenèrent à la réalité où il ouvrit d'un coup les yeux , cherchant à trouver de l'air . Il prit plusieurs grande bouffés d'air , entrecoupé de sifflement rauque tant sa gorge était rêche . Depuis combien de temps n'avait il pas bu pour être ainsi ? Et cette chambre , à qui appartenait elle ? Pareil pour se lit , assez confortable , où il se trouvait allongé depuis fort longtemps vue la lourdeur de ses muscles , indiquant qu'il n'avait pas du beaucoup bougé de là .
Il entendit une voix s'adresser à lui , voix qui était étonnement douce et chargé de compassion

- Oh ,  je vois que tu t'es réveillé : pas trop tôt

Il voulu lui répondre quelque chose de bien cinglant mais ça ne lui était pas permis , il avait trop mal pour parler correctement et sa respiration restait saccadé . Il regarda alors , simplement et de façon pitoyable , l'être qui se trouvait à son chevet . Que lui voulait il ? Pourquoi l'avait il aidé ? Le connaissait il ?

- Bon bon , je vois que tu n'es pas rétabli... Soit , ce n'est pas trop grave en un sens : ce n'est que le commencement , on a tout notre temps !

Il resta hébété : ce type était il tout bonnement fou ? Non... il devait sans doute bien caché son jeu , se caché derrière un masque sans doute . Trop doux , ça en devenait inquiétant pour le jeune veuve-noire... Et si c'était un démon purement sadique qui l'avait sauvé pour le simple plaisir de le massacrer ensuite ? Comme si l'étranger suivait le file de ses pensées , il reprit la parole :

- Te tuer alors que je me suis cassé les os à sauver ta peau ? Allons , je ne suis pas si débile... j'avais surtout besoin d'un apprenti . J'ai beau être intemporel , on ne peut pas dire que je sois invincible et j'ai toujours préféré me faire discret d'ailleurs ! Et puis , à vrai dire , ça m’ennuierait que tout ce que j'ai fait disparaisse à ma mort , gamin...

Il semblait sincère , vraiment , au vue du ton nostalgique qu'il avait prit . De toute façon , Cronos sentait qu'il n'avait plus rien à perdre , sans doute parce que plus aucun souvenir n'affectait ses pensées . Une voix rauque et faible parvint finalement à franchir la limite de ses lèvres :

- Raaah... je n'ai plus rien en tête... je suppose que je n'ai plus qu'a regarder devant moi , je crois...

- Bonne réponse , gamin ! Vois tu , je suis scientifique et assassin : je tue les démons puissants quand on me le demande , veillant à rester discret pour réussir , et je récupère leur corps pour les étudier : c'est tout bénéf pour moi ! Bon , c'est vrai que je suis plutôt malingre alors un gars comme l'autre là , Aile Ténébreuse , c'est pas trop de mon niveau...

Les années ont ainsi passé pour Cronos , les journées, alternant entre entrainement à l'arc ou au couteau puis au cours lassant et long sur les sciences qu'affectionnait tant son maitre... Pathétique était le mot qui revenait souvent dans son vocabulaire quand il souhaitait parler de celui ci . Il avait gardé en tête , et ceux constamment , cette dernière image qu'il avait de son passé mais il n'avait jamais rien trouvé dessus... A vrai dire , il ne se souvenait même plus de qui il était , si ce n'était son nom , et le Maître ne s'était jamais ennuyé à lui révéler ce qu'il pouvait savoir sur son identité réel .

L'année de ses 14 ans , il avait déjà plusieurs prouvé sa valeur en tant qu'assassin en éliminant plusieurs petits ennemis de son maître , gagnant " le tueur aux masque" comme surnom car il avait pris l'habitude de porter des masque noir et blanc tous reliés à une identités différentes pour approcher de ses proies . Il était devenu un artiste dans l'art du mensonge et de la tromperie , usant souvent de faux sourire avant de planter un couteau ou ses crocs dans la gorge de son "ami" . La pitié ? Il savait le sens du mot mais il ne voyait pas l'intérêt pour lui de l'appliquer . Enfin... jusqu'à ses 15 ans .

Cette année fut rude , son maître se montrant de plus ne plus maussade en sa présence et il avait de quoi : son pitoyable disciple avait fini par le surpassé et ça le mettait en rogne . Les capacités de Cronos était , aux yeux de ce dernier , loin d'être parfaite et il continuait donc d'aiguiser ses sens , ayant découvert depuis assez longtemps un inexplicable lien avec les araignées qui se marraient beaucoup devant son ignorance sur lui même , même Slyth , une petite araignée couleur onyx qui le suivait de partout , se disant sa familière .

La même année , il avait pris une décision qui ne lui faisait ni chaud ni froid : il allait se débarrasser de son encombrant maître qui ne servait plus qu'à le limiter aujourd'hui . Une nuit , alors que ce fameux maître qui l'avait pourtant secouru des années auparavant dormait en tout tranquillité , Cronos s'arma de toute ses armes et vint l'attaquer . Vif , le vieux démon parvint à échapper au premiers assaut et un long combat s'ensuivit au terme duquel , le jeune homme put poser un pied sur la gorge de celui qui était son ami , avant .

Le vieille homme n'en semblait pas surpris le moins du monde car , après tout , c'est lui qui l'avait crée ainsi . Impitoyable , le garçon lui arracha le pendentif en forme de clé qu'il avait souvent vue au cou de son maître et dont il avait étudié toute les capacités . Il savait que c'était une arme , puissante et lié à son possesseur dont la forme dépendait exclusivement de ce dernier , qui ne réagissait qu'au nom que son maître lui donnerais , nom qui résonne toujours dans la tête de celui qui en gagne la possession et qui diffère toujours...

- Oblivion , réveille toi...

Une lame , noire et iridescente , apparu dans sa main à la place du pendentif tandis que la chaine se changeait en garde et manche qu'il serra fermement . C'était une belle arme , parfaitement équilibré pour lui à telle point qu'elle lui semblait être une extension de lui même mais il était bien conscient qu'elle n'était pas faite pour l'assassinat , ainsi il se promit intérieurement de la garder en dernier recours . Puis , il abattit sa lame toute neuve sur la gorge de son ancien propriétaire , souriant en regardant son ultime chef d’œuvre achevé sa formation ,  dont la tête roula ensuite sur le côté en traçant une longue ligne de sang sur sa route , un large sourire figé dans la mort .

Désormais libre de toute entrave , il fit brûler son domicile après avoir récupéré un dossier le concernant et appartenant à son défunt maitre . A l'intérieur de ce dossier , il découvrit enfin l'explication sur certaine de ses capacités : Il était une veuve-noire .

Quelques mois plus tard , lorsqu'une brèche s'ouvrit vers Terra , il se tenait prêt depuis longtemps et plongea droit sur ce nouveau monde , chargé de mystère et d'être vivant qu'il comptait bien étudier... ou détruire , il savait pas trop .

L'année de ses vingts ans , après avoir vécu pendant cinq ans en toute discrétions pour s'habituer à ce nouveau monde , il se décida à rentrer dans l'armée d'AT en tant que simple aspirant soldat . Il passa plusieurs années en tant que pages , puis il rejoint l'armée terrestre en tant qu'épéiste léger où il usa les armes qu'on lui donnait en utilisant Oblivion quand la situation l'y obligeait .

Rapidement remarqué , il passa au rang d'assassins novice au sein des forces d'AT et grimpa un peu en rang avant d'être convoqué par le chef de son groupe , à vingt-cinq ans . Ce dernier , trouvant ses capacités plus apte à l'espionnage l'envoya à son confrère .

L'année de ses trente ans , deux événement vinrent perturbés son quotidien...
Cela faisait déjà quelques temps , une semaine si ce n'est plus , qu'il se sentait pas bien du tout . Un coup chaud et un coup froid , la tête sur le point d'éclater et les entrailles en feu... Par chance , il était simplement dans la peau de son noble favori , Nilheim , et il arrivait à faire passer ça pour une simple intoxication alimentaire . Le soucis , c'est que ça a duré bien trop longtemps et que ça empirait...

Une nuit , alors qu'il était toujours infiltré , une violente crise le prit . C'était pire que tout ce qu'il avait déjà vu , même son entrainement d'enfance lui semblait être une caresse à côté . Son corps entier semblait se déchirer de l'intérieur , ses organes enflait sous sa chair et sa peau semblait prête à craquer à tout moment sous la pression . Sa peau... était déjà bien atteinte d'ailleurs : perdant sa teinte habituelle , elle avait viré à un noir aussi profond que ses prunelles ce qui , pour sa mission , n'était pas de bonne augure .

Les douleurs continuèrent presque toute la nuit , des pattes s'amusant à poussé dans son dos pendant ce temps . Son visage lui même , qu'il avait volontairement bouffi pour son rôle , se mit à muter aussi , d'horrible crochet prenant la place de sa bouche . Ça commençait à bien faire là !!! Quelqu'un allait lui expliquer ce qui lui arrivait , bon sang ?

La torture se poursuivit inlassablement jusqu'à ce que , dans un ultime râle , il se changea en une araignée géante et... c'était pas prévu au programme , du tout . Ses cris , ayant résonné dans toute la bâtisse , avaient attiré la plupart des domestiques . La faim , la douleur et le retour de ses plus bas instincts ne laissèrent qu'un message dans son esprit : Tuer !

Le lendemain matin , il se réveilla nu au milieu d'une botte de foin . Au loin et autour de lui , il pouvait constater le carnage sanglant qu'avait laissé cette nuit épouvantable... Résultat de cette nuit : une nouvelle forme ingérable et une mission ratée , quelle déchéance !

Dans la même année , quelques temps après cette échec cuisant , son supérieur s'était finalement fait prendre par ceux qu'il surveillait et... disons que son cadavre faisait tache dans le palais d'AT .Le poste de Chef des Espions resta alors vacant , patientant jusqu'à ce qu'une nouvelle âme vienne prendre cette lourde tache... et Cronos se sentait parfaitement l'envie de prendre ce rôle .


Dans la réalité

Âge : 20 ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? Oui , trop pour en donné les noms
Vos passions : Beaucoup , dont l'écriture et je pense que le reste ne vous intéresse guère
Votre avis sur le forum?   Plutôt bon , peut être un poil trop complexe
Comment avez vous connu le forum?   Une personne m'en a parlé
Phrase fétiche : "Le mensonge est comme un château de carte : plus il est grand plus il risque gros"
Crédit avatar :


 
Page 1 sur 1