Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Petite enquête pour se remettre en jambe

 
Mar 21 Avr - 18:02
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2356-tyssania



Pirate, amazone, réfugiée, espionne… les sentiments de Tyssania se partagaient alors qu’elle déambullait dans le port ravagés d’Aeb. Elle avait rencontré la reine des Amazones, elle avaient même décidé de la suivre dans ses projets et ses aspirations. La cause des femmes ? Non elle n’y avait jamais vraiment pensé pleinement. Bien sûr, elle avait écouté plusieurs fois le capitaine Armadrédo parler de l’illégitimité d’Abran Kaï, de sa cruauté, de son arrogance. Autant de choses qui l’avait décidé à ne pas trahir ses anciens compagnons en se rangeant du côté de ce pirate esclavagiste. Alors le côté adverse pourquoi pas?

La blonde prit une rue plus à droite. Elle devait obtenir des informations sur cet homme, elle avait toujours été utile à ça. Et puis, les impostures lui manquaient un peu, c’est en s’engouffrant dans une ruelle plus glauque que les autres, qu’elle remarqua d’ailleurs cette danseuse. Jeune, extravagante. TRop pour une simple danseuse, surtout dans ce port de pirate.
Spoiler:
 

Avec un sourire facétieux, malicieux, le jeune fille s’approche de la catin pour lui asséner sans aucune retenu un coup sur la nuque. Si l’espionne a appris une chose depuis le temps, c’était bien à mettre quelqu’un K.O même avec sa faible force. Elle se retourne, la ruelle est toujours déserte. Elle traine rapidement le corps inconscient derrière une pile de boîte en bois pour le mettre à l’abri des regards avant de se baisser vers la jeune femme et de croquer rapidement un de ses ongles. Son sang se transforma en un liquide brulant dans ses veines alors que sa peau se distandait comme si une main invisible jouait avec ses os et sa chaire pendant quelques minutes, puis elle se releva et rentra par la porte arrière du bar devant lequel l’autre attendait.

L’arrière de la boutique n’étaient pas très propre, un rat passe à côté de sa cheville alors qu’elle se dirigeait vers une porte plus loin dans le couloir. L’odeur d’alcool est omniprésente, mais la lumière passe à travers les pans de bois mal agencés ainsi que le bruit des conversations et des grasses plaisanteries. Elle poussa la porte de bois. C’était un endroit parfait, les filles aux jupes relevés, les pintes qui s’entrechoquait, les bouteilles de rhum renversées… Que de choses qui incitaient naturellement à un déballeùment bien trop important de secret, et surtout qui garantissait qu’on ne s’en souviendrait pas plus que cela… ••• Marine ! Qu’est ce que tu foutais ! T’as la table du fond qui t’attend ! Et oublie pas leur fromage ! ••• gueula à quelques centimètres d’elle une bonne femme manquant de lui exploser un tympan. Tyssania grimaça en récupérant tant bien que mal le plateau que la mégère lui avait collé dans les côtes. ••• Ouais ça va j’y vais ! •••

Ce fut quelques pas plus loin que Tyssania revêtu son sourire le plus coquins, les bouteilles et le repas de pain et de fromage sur la hanche, elle vint jusqu’à la table indiquait où déjà les regards étaient braqué sur elle. ••• Alors messieurs ! Vous dépensez l’argent pour tout ça et plus pour moi ! Votre capitaine ne vous nourrit donc pas à bord? ••• plaisanta la serveuse tout en caressant le visage d’un des pirates après avoir tout distribuer sur la table.


Color : Darkorange



avatar


Polymorphe

Partie IRL
Crédit avatar : Kit par Boris Hidécris / Kler - Gnosis pour l'avatar
Double compte : Ouip
Vitesse de réponse : Plus qu'aléatoire


Lun 27 Avr - 20:01
Voir le profil de l'utilisateur
Assis tranquillement à l'une des tables de l'auberge du port d'Aeb, l'homme aux cheveux de jais regardait ce qu'il se passait autour de lui. Il avait dû atterrir dans un lieu de débauche avec ses collègues pirates, où l'alcool et le sexe coulaient littéralement à flots, mais peu lui importait.

L'alcool aidant, il avait fini par retirer sa capuche qui le camouflait et riait un peu bêtement avec ses compagnons, n'hésitant pas à mettre la main au postérieur des jolies serveuses qui lui passaient à portée de main, quand il n'essayait pas de raconter des hauts faits que seule la petite parcelle de son esprit encore saine savait pertinemment faux. L'alcool faisait bien des ravages, tout de même...

Bien imbibé par l'alcool, il fut satisfait de voir une des serveuses, un beau brin de fille d'ailleurs, revenir vers sa table avec un plateau garni de bouteilles, de pain et de fromage sur la hanche. Tout sourire, elle leur lança :

Alors messieurs ! Vous dépensez l’argent pour tout ça et plus pour moi ! Votre capitaine ne vous nourrit donc pas à bord?

Hé non, ma jolie ! - hips - Faut économiser les vivres pour nourrir toute cette bande de fumiers, répondit le pirate, mettant la jolie serveuse sur ses genoux et faisant rire aux éclats ses camarades qui s'empressèrent de manger le fromage et le pain.

Il la fit se pencher et souffla à son oreille en hoquetant un peu :

Blague à part - hips - t'as entendu les rumeurs qui - hips - circulent ? Paraît qu'un gus - hips - qui traîne au palais a des infos sur - hips - Abran Kaï en personne ! Par contre - hips - il se laisse pas approcher, faut avoir un - hips - châle de couleur rouge, afin qu'il - hips - puisse être sûr qu'il a bien affaire à des - hips - intéressés...

Il relâcha la serveuse, attrapa une bouteille, la déboucha et la vida en quelques goulées, avant de s'affaisser ivre mort sur la table. Il était bon pour dormir au moins quelques heures...


Mar 5 Mai - 14:49
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2356-tyssania



Tout en posant le plateau, la jeune fille sentit son corps se faire emporter par une poigne ferme vers les genoux d’un des joyeux lurons. L’odeur de rhum et de sueur lui tira un sourire résonnant avec l’hilarité de la table. ••• Hé non, ma jolie ! - hips - Faut économiser les vivres pour nourrir toute cette bande de fumiers ! ••• Baaaah c’bien ma veine ! ••• jura la jeune fille en faisant sonner les pièces de son accoutrement, laissant le jeune homme approchait de son oreille tandis que ses camarades se jettait sur les victuailles. Mais le murmure se révéla encore plus instructif qu’elle n’y avait pensé. ••• Blague à part - hips - t'as entendu les rumeurs qui - hips - circulent ? Paraît qu'un gus - hips - qui traîne au palais a des infos sur - hips - Abran Kaï en personne ! Par contre - hips - il se laisse pas approcher, faut avoir un - hips - châle de couleur rouge, afin qu'il - hips - puisse être sûr qu'il a bien affaire à des - hips - intéressés... ••• Tyssania faillit enchérir de surprise avant de voir le marin glisser et manquer de tomber avec lui de la chaise.

Bien au moins elle n’aurait pas besoin de chercher bien longtemps. La jeune fille continua une heure de service avant de s’éclipser à nouveau par la porte de derrière, sous le regard noir de la tenancière qu’elle gratifia d’un haussement d’épaule. La jeune fille qu’elle avait assomée grogna légèrement en entendant la porte de l’auberge s’ouvrir, mais Tyssania n’y préta aucune attention, dépassant l’infortunée pour sortir de la ruelle. Il commençait à se faire tard, et elle devait encore trouver un foulard rouge. Mais la nuit avait tellement d’avantage par rapport à la journée. La jeune fille déambula dans les rues, faisant un chemin détourné vers le Palais d’Aeb, achetant au passage d’une échoppe une bande de tissus rouge qu’elle jetta négligement sur ses épaules.

C’est en arrivant devant le Palais qu’elle remarqua la violence de la catastrophe qui avait frappé Aeb. Si la demeure, plus riche que n’importe quelle autre, n’avait pas été balayé par les flots, les dégâts étaient évident, pan de murs arrachés, fenêtre béantes… Pourtant on voyait déjà les outils et les pans de tissus mis en place par les ouvriers venus redorés le blason de ce symbole de richesse. Les choses allaient vite retourner à la normal, car les plus riches de la ville n’allaient certes pas se laisser dompter par le Dieu des Mers. Un défi trop pathétique pour aller à l’encontre d’un Dieu de l’avis de la pirate déguisée mais après tout si cela pouvait leur donner l’impression de récupérer le pouvoir qu’ils avaient perdus…

Tyssania s’avança jusqu’à s’asseoir sur les quelques marches qui surélevait le palais de la rue. Droite, elle posa les deux mains en arrière, arquant son dos pour regarder le ciel. Les étoiles commencaient tout juste à apparaître et les badeaux n’était plus nombreux à parcourir les rues à cause de la fraîcheur. Quand elle sentit un homme se rapprochait d’elle, elle déclara sans lui accorder un regard. ••• On dit que vous connaissez le roi des pirates. Est-il homme aussi invincible qu’on le dit ? Pour une fille comme moi c’est une enigme et une envie de le voir faire étape dans une taverne du coin. •••


Color : Darkorange



avatar


Polymorphe

Partie IRL
Crédit avatar : Kit par Boris Hidécris / Kler - Gnosis pour l'avatar
Double compte : Ouip
Vitesse de réponse : Plus qu'aléatoire


Jeu 21 Mai - 15:22
Voir le profil de l'utilisateur
Adossé à un des piliers du palais à moitié en chantier, l’homme attendait de voir qui serait assez intéressé - et peut-être même suicidaire - pour venir chercher des informations sur le seigneur Abran Kaï. Quelque chose lui disait qu’ils ne seraient pas forcément nombreux à vouloir de ce cadeau empoisonné, mais il espérait malgré tout qu’il n’était pas venu pour rien.

Il fut quelque peu surpris de voir, quelques instants plus tard, à la lumière d’une torche, une jeune femme portant un châle rouge à la taille. Le signe qu’il avait demandé pour être bien sûr qu’il s’agissait d’un intéressé. En l’occurrence, une intéressée, assez mignonne par ailleurs… Mais l’homme secoua la tête : il n’était pas le temps de se disperser avec une distraction pareille.

Il attendit qu’elle s’installe sur les marches pour venir la rejoindre, comme si de rien n’était. Il l’entendit lui lancer, sans qu’elle se retourne :

On dit que vous connaissez le roi des pirates. Est-il homme aussi invincible qu’on le dit ? Pour une fille comme moi c’est une énigme et une envie de le voir faire étape dans une taverne du coin.

Et comment que je le connais. Mais ne traînons pas ici, l’endroit grouille de paranos et de fous furieux…

Il la releva galamment avant de l’emmener au sommet d’une tour de bois, dans un chantier de reconstruction d’un haut bâtiment touché par le séisme. Ceci fait, il vérifia que personne ne les avait suivis - au besoin, il pourrait toujours tuer les gêneurs ou faire en sorte que ses informations ne quittent pas le port - puis il se tourna vers la jeune femme et lui adressa un sourire en s’inclinant poliment :

Bon, passons aux choses sérieuses. Vous avez sûrement de nombreuses questions, mais le temps nous est compté, alors choisissez-les soigneusement. Je veillerai à y répondre le plus brièvement et le plus complètement possible.


Lun 25 Mai - 1:36
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2356-tyssania



Surprise par la réaction de l’homme Tyssania se laissa entraîner à travers les rue du port d’Aeb. Pas sûr que le bougre soit un professionnel. Mais tant mieux, elle n’aurait que plus d’argument pour lui soutirer des informations. Le paysage reste le même jusqu’à ce qu’il atteingne un chantier. Une fois de plus, elle lui emboite le pas en montant une sorte d’échaffaudage qui n’a l’air de tenir que par la grâce de Cyri pour les ingénieurs qui l’utilisent chaque jour. L’homme se retourna alors pour vérifier les alentours, il n’y avait pas âme qui vivent autour d’eux. Non seulement la nuit avait tendance à rentrer tous les chalants chez eux, mais le ciel clair avait surement permis à tous les pirates et marins de laisser leurs navies au port et de se réfugier dans telle ou telle taverne ou ils finiraient ivre mort jusqu’au petit jour.

Tyssania détailla les traits de son nouvel informateur tendit qu’il finissait son inspection. Il avait l’air stressé et pressé. ••• Bon, passons aux choses sérieuses. Vous avez sûrement de nombreuses questions, mais le temps nous est compté, alors choisissez-les soigneusement. Je veillerai à y répondre le plus brièvement et le plus complètement possible. ••• Sans se presser l’espionne se retourna complètement vers lui, laissant quelques instants de silence planer entre eux. Est-ce qu’elle réfléchissait à ses questions ? Ou est-ce qu’elle lui mettait simplement la question, impossible de savoir.

Elle finit par ouvrir les lèvres toujours aussi calme. . ••• Bien, dans ce cas je n’ai qu’une question. Je veux les noms, et les penchants des capitaines d’Abran Kaï. Et pas de salades, ne me dites pas qu’ils sont invincible,s je parle de leur faiblesses, que ce soit un penchant pour les filles, l’alcool, les belles armes… Je veux les connaître. ••• déclara t elle calculatrice, les prunelles brillants de tout l’intérêt du monde. C’était là, maintenant, que tout se jouer, et elle n’oublierez pas un seul mot de ceux qu’il allait prononcer.



Color : Darkorange



avatar


Polymorphe

Partie IRL
Crédit avatar : Kit par Boris Hidécris / Kler - Gnosis pour l'avatar
Double compte : Ouip
Vitesse de réponse : Plus qu'aléatoire


Ven 12 Juin - 14:31
Voir le profil de l'utilisateur
L'homme, peu sûr, attendait avec impatience une réponse de la jeune femme. Par les dieux, qu'est-ce qu'elles pouvaient être agaçantes, à prendre leur temps ! Lui savait pertinemment que, tôt ou tard, il finirait dans les Limbes et certainement pas de vieillesse...

Enfin, elle se décida à poser LA question qu'il attendait, même si, au vu de l'intonation de la voix de la belle, ça tenait plus de l'ordre qu'autre chose :

Bien, dans ce cas je n’ai qu’une question. Je veux les noms, et les penchants des capitaines d’Abran Kaï. Et pas de salades, ne me dites pas qu’ils sont invincible,s je parle de leur faiblesses, que ce soit un penchant pour les filles, l’alcool, les belles armes… Je veux les connaître.

L'homme sourit dans l'ombre : bien, finalement elle avait compris l'urgence de la situation... Entendant un bruit derrière lui, il fit semblant de se pencher vers la jeune femme pour l'embrasser avant de souffler à son oreille :

Faites semblant de vous faire embrasser, je crois que nous ne sommes pas tous seuls.

Ils restèrent ainsi enlacés pendant quelques instants, l'homme comptant les secondes qui s'écoulaient avec lenteur dans sa tête jusqu'à ce qu'il soit sûr que le bruit se soit éloigné ou ait disparu. Ouf, la Mort ne viendrait pas le faucher maintenant...

Se redressant, il posa ses yeux dans ceux de la belle avant de reprendre d'une voix basse :

Je ne vous apprendrai rien en déclarant qu'ils ont les mêmes travers et les mêmes faiblesses que leurs collègues simples matelots : ils aiment les femmes - d'ailleurs, ils pratiquent l'esclavage et ce de manière totalement libre et en toute impunité - c'est leur point commun. Certains d'entre eux sont très friands de rhum, mais pas n'importe lequel, pas le mauvais rhum distillé à la sauvette : du vrai rhum, fait avec amour et qui, accessoirement, coûte les yeux de la tête. Sans mentir, je puis vous dire celui qui est le plus à même d'avoir ce goût de luxe : celui qu'on représente à sa droite, Lust.

Vous qui parlez également de belles armes, celui qui se trouve à gauche d'Abran Kaï en en très friand. C'est littéralement l'arsenal vivant du capitaine, il dégaine et tire plus vite que son ombre... Vous ne pouvez pas le rater, c'est un très bel homme, d'ailleurs, on l'appelle Lucky. Parce qu'il est aussi chanceux au tir qu'avec les femmes...


L'homme s'apprêta à en dire plus lorsqu'il sentit une violente douleur dans le bas de son dos : quelqu'un venait de lui loger une balle... Et lui ne s'était douté de rien... Rah zut ! S'affaissant au sol, il cria :

Fuyez !

Juste après, une silhouette apparut derrière lui ; il était trop tard pour reculer...



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1