Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Abandonné - Une nouvelle histoire qui commence ! [PV : Ahyliss Biara]

 
Mar 14 Avr - 15:29
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6894-ceridwen
Fin Telniss 115 – Plaines Mystiques – Le grand lac.



J’avais marché pendant des heures et des heures sans trop m’arrêter. Mon épopée dans les marais n’était pas de tout repos. Et j’étais bien contente de le quitter. Je m’étais arrêtée dans l’auberge du village. L’aubergiste n’en croyait pas ses yeux. Normal pour lui, j’étais déjà morte. Et avec un grand sourire, fière d’avoir survécu, je quittais ce village et cette partie de Terre sans me retourner.
Je me suis arrêtée plusieurs fois pour dormir dans des auberges. Je me méfiais de la nuit mais d’autres soir, je continuais mon chemin faisant des pauses plus ou moins longues. Et à force de marcher, mes pieds me brulaient, criant leur douleur… Je devais trouver un coin pour me reposer avec de l’eau. Je voulais tant nager, tant naviguer au milieu des poissons pour me détendre que je faisais tout mon possible pour trouver ce lieu.

Je portais une robe courte car il faisait beau. Le soleil était puissant et illuminait parfaitement le ciel. Ma robe était faite de manches courtes. Elle était de couleur bleu clair pour le haut dont le décolleté faisait un demi-cercle avec des dentelles légères de couleur blanche. On pouvait voir le début de ma poitrine. Une ceinture en cuir de couleur brun clair ornait le ventre. Elle était un peu large. Le reste de la robe était fait de multiple couche de jupe en maille bleu et en maille beige avec une doublure en ourlet. C’était léger. A mes pieds, je portais des ballerines de même couleur que la ceinture. Ce n’est pas l’idéal pour marcher si longtemps mais j’en avais marre des bottes. J’ai toujours plusieurs vêtements dans mon sac quand je voyage. La plus part de mes affaires sont dans le petit village où je vis la plus part du temps enfin surtout en hiver.

Mes cheveux étaient libres de vagabonder dans mon dos suivant leur envie. Je marchais donc depuis des heures quand je vis le grand lac. Il se dessinait au loin et j’avais envie de nager dans ses entrailles pour me sentir libre. Une envie de rêver, dans un monde que je n’aimais pas. Je me mis à courir pour le rejoindre au plus vite, pour profiter de la fraicheur qu’il cache au fond de lui. Le soleil est beau mais réchauffe un peu trop mon petit corps.

Une fois arrivée sur une rive du lac, j’enlevais mes chaussures tout en posant mon sac à terre. Je marchais doucement dans l’eau profitant de chaque goutte qui caressait ma peau. Ca me faisait du bien et ça m’apaisait. Je voulais nager… Je fis demi-tour sur la rive et fit un petit camp. Je mis une couverture sur le sol, posant mes chaussures à côté et mon sac. J’enlevai ensuite ma robe me retrouvant en culotte. Mes longs cheveux cachaient ma poitrine. Une fois prête, je sautais littéralement dans l’eau. Je voguais dans ce monde sans me soucier de celui des pieds – nus. Je nageais, slalomant entre les algues, souhaitant la bonne journée aux poissons.

J’ai bien dû passer quelques heures dans l’eau avant que la faim n’arrive. Dans cette petite épopée qui me fit beaucoup de bien, un petit Ablette vint à ma rencontre.

- Bonjour, je ne t’ai jamais vu ici.
- Bonjour, tu dois être tout jeune. Je suis déjà venue ici.

Il rigola ! Oui, un poisson sait rigoler ! On discuta longuement de tout et de rien. Il me montra son coin favori de lac. C’était amusant. Seulement la faim fut bien présente donc je décidais de sortir de l’eau pour manger quelque chose. Ce que je fis aussitôt. Je sortis doucement profitant de dernières gouttes coulant sur mon corps. Mes cheveux se replacèrent comme avant, c’est l’art d’avoir du sang de sirène. Je me posai sur la couverture, pris une pomme dans mon sac et m’allongeai pour déguster ce fruit tout en me reposant. Qu’est-ce que j’aime ces moments – là !


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Freya/Nephtys
Vitesse de réponse : Normal


Sam 18 Avr - 22:27
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6686-ahyliss
Ahyliss marchait tranquillement sous le soleil en direction des montagnes. Après son premier recrutement, elle avait eut dans l'idée de visiter les montagnes et s'était préparée rapidement avant de quitter le nord de Terre pour se diriger vers le sud.

Elle avait visitée plusieurs tavernes plus ou moins décentes et avait demandé à plusieurs personnes des renseignements sur la potentialité d'un endroit intéressant dans le coin. Mais ils avaient tous répondu de manière négative.
Quelque peu déçue, elle continua sa route, sa détermination n'ayant pas défailli.

Elle avait atteint Le Grand Lac lors d'une après midi et elle se l'avoua, il était grand temps de se poser. Elle établi son campement de fortune près de la rive, et se baigna une petite heure, se surprenant à s'y complaire. Elle n'avait jamais vraiment apprécié les grandes étendues d'eau, elle s'y sentait mal à l'aise.

Propre et revigorée, elle entama un tour du lac qui dura quelques jours.

Un de ces jours là, elle remarqua un camp qui semblait récent, mais abandonné. une paire de chaussure et une robe simple ornait le décor. Inquiète, elle regarda la surface du lac et aperçut une jeune femme qui nageait comme .. comme un poisson dans l'eau en fait. Soulagée, Ahyliss continua sa route. Mais cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait parlé à personne ... la jeune fille décida alors de rester aux alentours, grimpant à un arbre assez loin de la rive, attendant que la demoiselle revienne sur la terre ferme ... ce qu'elle fit peu de temps après. Remarquant qu'elle ne portait quasiment rien, Ahyliss détourna les yeux, mal a l'aise. Elle entendit l'inconnue fouiller dans son sac. Elle descendit de l'arbre mais manqua une branche qui la fit tomber assise avec un bruit mat. Le souffle coupée, elle hoqueta en tentant de reprendre sa respiration, mais elle s'était déjà fait remarquée.
" Pardonnez moi mademoiselle, je ne voulais pas vous faire peur, tenta-t-elle de dire après avoir quelque peu contrôlé son souffle et la douleur. C'est que je me trouvait là par hasard et je vous ai remarqué, et ... comme je n'ai vu personne ces six derniers jours ..."

Ahyliss ne put continuer sa phrase tellement la douleur était fulgurante. Elle savait qu'elle serait vite partie, mais c'était quand même humiliant et désagréablement irritant.



Merci à Boris pour ce kit ! Very Happy


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Nah
Vitesse de réponse : Aléatoire (entre qques heures et une semaine)


Dim 19 Avr - 17:37
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6894-ceridwen
Les rayons du soleil caressaient ma peau comme une étreinte douce et chaleureuse. Les gouttes perlaient sur mon corps pour se tarir plus bas. Mes cheveux se plaquaient sur ma poitrine, se parsemant légèrement. Ma tête se reposait sur mon sac alors que je croquais dans ma pomme. Le jus qui s’en échappe coula sur mon menton et mes doigts. J’étais bien ici.
Les oiseaux chantaient et l’eau était délicieusement bonne. C’était une baignade des plus agréables. Je pensais y retourner plus tard dans l’après – midi.
Pour le moment, j’aspirais à quelques choses de plus tranquille, me demandant si une sieste ne serait pas une bonne idée. Je continuais à manger ma pomme tout en fixant au loin. Je ne voyais pas grande chose, du fait que j’étais couchée sur cette couverte mais je vus assez pour me détendre. Cette fois – ci aucun banni ou autres bestioles qui veulent ma mort ou autres choses de pas très sain et honorable viendront m’embêter. J’en étais convaincue.

Je connais plus ou moins ce lieu. Je m’étais plusieurs perdue dans les profondeurs de ce lac, et j’y ai même fait des siestes dans son lit. Les poissons sont respectueux si on ne les dérange pas dans leurs affaires. Je ne me suis jamais amusée à le faire du moins dans ce grand lac. Je ne le connaissais d’ailleurs pas par cœur. Il est immense aussi. Je fermais tout doucement les yeux, me sentant emporter par l’envie de m’endormir, de profiter de cette chaleur enivrante, de me perdre dans les songes quelques minutes. Je laissais ma pomme rouler à côté de mon corps, tout en reposant ma main sur mon ventre nu.

Et les minutes s’écoulèrent doucement pendant que je divaguais dans les rêves, que je me perdais dans les souvenirs de mon inconscience… Je dormais bien ici. Cependant ce repos fut de courte durée. Un grand bruit me fit sortir de mes songes avec une certaine violence. Je me redressais vivement me retrouvant assise. Mon cœur battait extrêmes fort pendant que mes poumons expiraient ma crainte de façon saccadé. Il me fallut bien quelques secondes pour que je reprenne mes esprits. Je posai ma main sur ma poitrine comme si cela pouvait me calmer alors que de mon autre main, j’attrapais ma dague qui était non loin de ma robe. Je soufflais un bon coup et redressais ma tête pour mieux voir d’où venait ce bruit. Je vis une femme qui était sûrement tombé de l’arbre vu le bruit. Elle était assise par terre tentant de reprendre sa respiration là où elle l’avait laissé, c’est-à-dire en haut de cet arbre.

Quand je dis que grimper, c’est dangereux…. Ces pieds - nus ne savent donc pas faire attention ? L’océan me paraissait déjà plus sûr que la hauteur des arbres. Et au moins dans l’eau, le feu ne peut rien ravager. Ces pieds – nus inventent toujours plus facilement des choses pour se tuer que pour se soigner. Bon, je ne l’avais pas entendu grimper, elle devait donc mieux grimper que moi. Après tout, je grimpe comme un mollusque qui ne sait pas s’accrocher. Je la regardais faire tout en sentant mon cœur se calmer pour battre à rythme plus tranquille. Ma peur s’était simplement effacée comme si ce moment était déjà du passé.

Elle ne se releva pas mais s’excusa. Je l’écoutais avec politesse et puis je m’en moquais qu’elle me vit à moitié nue… J’ai appris à ne pas être pudique. Elle m’observait ? Où j’avais mal compris ? J’espérais avoir mal compris. Je ne bougeais pas, même pas pour l’aider. Je gardais simplement ma dague fermement dans ma main, on ne sait jamais.

- Ce n’est pas grave. Les accidents, ça arrivent. Fais attention la prochaine fois. Soufflai- je doucement à son attention.

Elle s’était soudainement tue. Devais – je me lever et l’aider ? Je ne savais pas quoi faire. Je suis médecin, mon rôle et d’aider. Je me résignais à le faire. Je ne suis pas en danger, donc je pouvais lui accorder cela. Je me levais donc posant ma dague sur la couverture. Je décidais ensuite de me rhabiller, ce qui prit un peu plus de temps. Heureusement que j’étais presque sèche à cause du soleil. Et pendant que je m’habillais, je lui posais des questions.

- Est – ce que tu es blessée ? As-tu une plaie ouverte ? Où est –ce que c’est dans la chair, une sensation dans tes entrailles ?
Demandai – je consciencieusement comme une professionnelle. Peux – tu bouger ? C’est très important que tu y répondes pour que je puisse t’aider sans aggraver les choses.

Une fois habillée, je mis mes chaussures et j’attendais qu’elle me réponde.


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Freya/Nephtys
Vitesse de réponse : Normal


Lun 22 Juin - 11:12
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6686-ahyliss
HRP:
 

Ahyliss se releva péniblement, la douleur sourde de sa chute s'atténuant doucement. Elle remarqua néanmoins que l'inconnue, malgré le fait qu'elle se soit rapprochée, ne s'était pas éloignée de sa dague, signe qu'elle se méfiait encore d'elle. Elle fit alors signe à la jeune femme de ne pas s'inquiéter et prit appui sur l'arbre afin de reprendre peu a peu son équilibre.
" Ne vous inquiétez pas, c'est déjà en train de passer. Mais je suis impressionnée par votre rapidité à réagir. Seriez-vous guérisseuse ? "
Ahyliss savait que sa question était inutile, mais elle voulais en savoir plus sur cette jeune femme, elle dégageait une aura de calme, malgré sa méfiance envers elle.

La douleur de la chute s'en alla et permit à la jeune femme de se redresser normalement. Elle épousseta ses vêtements et reprit :
" J'ai oublié de me présenter, je me nomme Ahyliss, je me dirige vers les montagnes afin de mieux connaitre la région et découvrir de nouvelles connaissances. Puis-je connaitre votre nom ?"
Des cris la surprirent et Ahyliss tourna la tête vers la source du bruit afin de mieux les percevoir. Il s'agissait probablement de chachouan ou d'autres animaux inoffensifs. Rassurée, elle attendit la réponse de la jeune femme devant elle.



Merci à Boris pour ce kit ! Very Happy


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Nah
Vitesse de réponse : Aléatoire (entre qques heures et une semaine)



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1