Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Examen numéro n (vous êtes marrants vous, je sais plus à combien j'en suis moi)

 
Lun 23 Mar - 19:58
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t12-albar-tlassin
« Et c'est pour cela que j'ai besoin de ces alliances.
- Voulez-vous bien arrêter de commencer vos épreuves RP de cette façon ? »

Après avoir ainsi brisé le quatrième mur, l'archimage Togsadum réfléchit à la nouvelle commande du maréchal. Plus avare en détail que d'habitude, ce dernier avait demandé l'enchantement de deux alliances. Son idée était que leurs deux porteurs puissent avoir la possibilité de donner son emplacement à l'autre s'il le désirait. Les deux bagues seraient alors attirées l'une vers l'autre, agissant comme une sorte boussole.

« Combien de fois vais-je donc vous avoir à ma porte à quémander un enchantement ? Demanda l'archimage.
- Vu vos prix, ce n'est pas moi qui quémande.
- Le maréchal déboule toujours à l'improviste dans mon bureau et me demande toujours un objet magique que je dois lui faire sur mesure et dans de brefs délais, et après il s'étonne de devoir payer le juste prix ?
- Excusez moi d'avoir un peu autre chose à faire que d'attendre le bon vouloir d'une tête de mule telle que vous. Le simple fait que je vous trouve assis de la sorte à chaque fois que j'entre dans votre bureau en dit long sur la lourdeur de votre emploi du temps.
- Je ne peux pas m'attendre à ce qu'un profane comprenne que pratiquer l'enchantement n'est pas exclusivement constitué du marmonnage d'incantations dans une pièce sombre.
- Ne vous attendez pas non plus à ce que cela m'intéresse un seul instant, je ne suis pas votre patron, je suis un client.
- Qui a de sacrées exigences.
- Je ne vous ai jamais imposé le moindre délai. C'est toujours vous qui m'avez dit quand tout cela allait être terminé, et je ne m'en suis jamais plaint.
- Parce que vous me croyez assez stupide pour jouer votre jeu et vous faire attendre, pour que vous puissiez bien me pourrir la vie comme vous savez le faire ?
- Le grand mage aurait-il peur du vilain maréchal ?
- Ne jamais sous-estimer le pouvoir des imbéciles placés à de hautes fonctions.
- Analyse politique et critique de la monarchie, chapitre 6 si ma mémoire est bonne.
- Au moins vous avez de bonnes lectures.
- Je l'ai co-écrit avant même votre naissance. »

Ce petit jeu puéril dura encore plusieurs minutes avant que tous deux ne se décident à arrêter les frais, sans vraiment qu'un gagnant n'émerge du lot. Albar lui même n'aurait pas su dire s'il détestait vraiment l'archimage ou s'il ne faisait que s'amuser avec lui. Mais malgré tout le plaisir mêlé de frustration qu'ils semblaient ressentir en s'agressant ainsi, le professionnalisme finit par reprendre le dessus.

Il y avait certaines techniques liées à un tel projet. La première qu'annonça l'archimage, c'était la façon dont les bagues s'activeraient. Albar tenait en effet à laisser un peu d'intimité à chacun des porteurs : le pouvoir ne pouvait s'activer que si l'on voulait être trouvé par l'autre, et non pas trouver l'autre. Le problème était celui de la pensée. L'esprit humain tait trop complexe pour que l'on puisse créer un enchantement répondant uniquement à un ordre mental. Ajoutez à cela la diversité des races de Terra, et vous sauvez l'impossibilité de la chose. Il fallait qu'il soit vocal, voire même tactile. Albar opta pour l'ordre vocal.

« Il va vous falloir choisir un mot, et un qui vous n'avez pas à dire dans la vie de tous les jours, bien sûr.
- Évidemment, répondit Albar, avant d'ajouter, après quelques secondes de réflexion, pourquoi pas « apocalypse » ?
- Morbide, mais je suppose que ça fera l'affaire. »

De la même façon, l'alliance ne pouvait pas indiquer la position de sa sœur directement dans l'esprit de son porteur. La solution qui fut trouvée fut de faire varier la température de la bague, comme dans le jeu d'enfants « tu chauffes, tu chauffes, non, là tu refroidis imbécile ». Si le porteur se déplace dans la bonne direction, l'anneau reste à température normale, mais plus il détournera de la bonne direction, plus la bague chauffera. De même, à l'instant où elle sera activée, elle brûlera violemment son porteur pendant deux bonnes secondes, pour être certain que, même si celui-ci est endormi, il ne puisse ignorer l'activation de l'alliance.

Enfin, chacune marchaient indépendamment de la personne le portant. Si Albar cédait sa bague à quelqu'un d'autre, alors celle-ci fonctionnerait exactement comme pour lui, à condition qu'il la porte au doigt.

« Je peux faire ça, bien sûr. Passez m'apporter les alliances demain dans la matinée.
[- color=green]Merci bien, archimage.[/color]
- A ce propos, maréchal... Cela signifie-t-il que vous comptez vous marier ?
- Tôt ou tard, oui. Je prends juste de l'avance.
- Je plains la pauvre femme qui...
- Pouvons-nous éviter ce genre de plaisanterie pour une fois, voulez-vous ? Considérez simplement que j'ai répondu qu'il s'agit de votre mère et nous serons quittes.
- Vous n'êtes pas si tatillon d'habitude.
- Je ne suis pas aussi sincère d'habitude.
- Ces alliances, finit par dire Togsadum, vous les voulez de telle sorte qu'elle permettent à l'un de vous deux d'appeler l'autre à l'aide en cas de danger, c'est ça ?
- Pour des raisons évidentes, j'aimerais que vous gardiez cela pour vous autant que faire se peut.
- Vous pouvez compter sur moi, maréchal. Ça, c'est quelque chose que je respecte. »

Ce n'était pas pour le lendemain, ni pour le jour d'après, mais... Tôt ou tard, Albar se retrouverait genou à terre, avec dans ses mains une autre bague. Et si les dieux étaient de son côté, plusieurs semaines plus tard, il allait passer l'une de ces alliances au doigt d'Issendra... Espérons le, pensa-t-il.


Spoiler:
 



Signature by John


avatar


Daeva

Partie IRL
Crédit avatar : doubleleaf
Double compte : Aucun (AT en compte PNJ, à la limite)
Vitesse de réponse : Moyenne - Environ 1 semaine


 
Page 1 sur 1