Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Hécate Féral

 
Dim 8 Mar - 21:14
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6867-hecate-feral#146841
Hécate Féral

Cultivée – Manipulatrice – Charmeuse – Habile – Élégante – Aimante – Subtile


Informations

Surnom : Aucun
Age : 940 ans
Nationalité : Zelphos
Profession : Prêtresse de Zelphos
Camp : Pro-AT
Croyance : Zelphos
Titre de noblesse : Baronne (30)
Race
Succube

Caractère


Hécate est une femme qui s'assume que ce soit au niveau de sa sensualité qu'au niveau de sa sexualité. En presque mille ans d'existence, elle a pris le temps de bien se connaître sous tous les angles. Il n'est donc pas erroné de dire que la Succube serait un peu narcissique. Oui, elle s'aime, elle s'admire mais le commun des mortels n'en fait-il pas autant ? Comment le lui reprocher ? Elle devient parfaite pour quiconque posera son regard sur elle. Cependant, elle n'est pas non plus centrée sur elle-même. Sa dévotion envers la religion de Zelphos occupe une grande place dans son esprit. Elle dédie la plupart de ses actions à son Dieu et ne laisse personne le discréditer. Elle se fait la messagère de la Religion en tant que prêtresse mais aussi en tant que Succube.

Autre fait notable, Hécate porte un amour inconditionnel à ses enfants. Anthithée et Vanitas ont été ses plus grandes joies. S'occuper de ses nombreux neveux et nièces lui a toujours plu même si elle garde une préférence pour sa propre progéniture. La nature de Vanitas l'empêchant de lui montrer l'étendue de son amour, la Succube s'est reportée sur sa fille cadette en la choyant dès que cela était possible. Encore aujourd'hui, Hécate témoigne son entière affection à Anthithée.

Un cœur aussi tendre est inhabituel pour une Succube. Ces femmes sont habituellement sans pitié et passent leur vie à traquer des hommes immoraux. Elles ne s'épanouissent pas entourées d'enfants ou en femme au foyer. Hécate ne s'arrête effectivement pas à cette femme aimante. Elle est aussi dévorée par sa propre nature. La Succube aime se griser dans le désir des autres. Elle fait naître l'attirance, la fait monter à son paroxysme avant de s'en abreuver à sa source. Elle aime lorsque cette étincelle lubrique brille dans les yeux de ses amants. Elle les épuisera jusqu'à ce qu'ils perdent de l'intérêt pour elle, qu'ils ne soient plus capables de combler ses appétits. Alors, elle s'en débarrassera sans état d'âme, sans un regard en arrière.

Elle se montre aussi calculatrice avec sa famille même si elle ne laisse rien paraître. Habile manipulatrice, Hécate sait comment obtenir ce qu'elle veut de la personne voulue. Parfois ses charmes suffiront, parfois elle sera obligée d'être un peu plus inventive mais elle réussira toujours à aller au bout de ses projets de la manière la plus subtile et la moins suspecte. Les observateurs extérieurs la croient soumise à Anima et bien obéissante. Ils la pensent là juste pour éduquer les enfants au culte de Zelphos mais Hécate n'est pas cette petite idiote sans cervelle. Elle est une femme cultivée qui connaît le fonctionnement des hautes sphères. Sans cela, elle n'aurait jamais acquis autant de notoriété, sans cela, elle ne serait pas un des membres les plus importants de la famille et enfin, sans cela, elle ne se serait pas battu et aurait succombé à cause de ses faiblesses.






Physique

Hécate se leva après un repos bien mérité. La succube s'attarda quelques instants devant son miroir. Son corps nu au grain fin était d'une beauté et d'une jeunesse sans pareil. La lueur du soleil en extérieur caressait sa peau claire, faisant encore plus ressortir sa pâleur. La prêtresse détailla son corps en commençant par ses longues jambes fines et droites. Ses hanches s'évasaient en douceur en dessinant une courbe agréable. Un peu plus haut, elle apprécia sa taille fine et marquée ainsi que son ventre plat. Ses yeux remontèrent jusqu'à ses seins ronds et fermes d'une taille parfaite. Hécate se retourna pour observer ses fesses délicatement galbées tout en attrapant une de ses longues mèches de cheveux. Ces derniers, raides et lustrés, tombaient parfaitement dans son dos. Ils étaient si longs qu'ils atteignait la chute de ses reins cachant son dos et son absence d'ailes. Personne ne savait par quel enchantement Hécate réussissait à les garder aussi beaux malgré leur longueur. Cachés par son somptueuse chevelure, deux petites cornes atrophiées poussaient au dessus de son front.

Elle passa l'un de ses doigts fins aux ongles impeccables le long du symbole des Féral que son frère avait tatoué à l'intérieur de son poignet tout en étirant ses lèvres fines en un sourire charmeur. Son regard se reporta sur son reflet et elle admira son beau visage qui n'avait jamais été marqué par le temps. Oh oui elle comprenait pourquoi elle était jalousée. Ses yeux violets se mirent à briller vivement avant de se détourner pour choisir une tenue pour la journée.

Parmi les nombreuses robes de satin, de velours et de cachemire, elle réussit à dégoter une tenue qu'elle adorait. Faite presque totalement de tissu noir et transparent, elle lui recouvrait tout le corps. Seuls ses atouts étaient masqués par deux pièces de tissu noir. Hécate l'enfila sans se presser avec des gestes souples et en prenant des poses tentatrices. Non seulement elle se plaisait à faire perdre la tête aux hommes avec son apparence mais en plus, elle jouait de sa gestuelle et de sa posture. Un dernier regard vers le miroir lui apprit qu'elle était toujours parfaite. La Succube leva alors sa lèvre supérieure et laissa apparaître deux crocs propres à son espèce. Voilà, là elle était enfin parfaite.
Capacités

Arme :
Aucune
Pouvoirs :
Hécate possède le pouvoir de deviner si un interlocuteur lui ment. Elle se rendra compte du mensonge aux conditions que celui-ci ne soit pas parfaitement ficelé ou que l'émetteur n'ait pas un pouvoir pour bloquer l'effet du sien. Si le menteur est très compétent et convaincant, la Succube ne pourra pas déceler la vérité du mensonge dans ses propos. Un charisme très fort pourrait également détourner sa concentration et brouiller ses capacités. De plus, le pouvoir est d'autant plus efficace que le nombre d'interlocuteurs est faible. Il en va de même si plusieurs conversations ont lieu en même temps : Hécate ne pourra se concentrer que sur une seule personne à la fois.
La nature l'a privée de ses ailes mais lui a donné la possibilité de léviter. Ses capacités lui confèrent la possibilité de voler comme si elle les possédait toujours physiquement. La dépense d'énergie sera la même que pour n'importe quelle Succube se servant de ses ailes. Elle ne peut cependant pas emmener quelqu'un avec elle pesant un poids supérieur au sien. De même, le transport d'objets sera aussi pénible que si une Succube les déplaçait en se servant de ses ailes et la force d'Hécate limitera la charge.
Enfin, elle possède un pouvoir essentiellement défensif. Il lui suffit de tendre les mains devant elle et de le désirer pour faire apparaître un bouclier protecteur autour de sa peau que rien ne pourra percer. Cependant, son utilisation est très coûteuse en énergie et elle ne pourra le maintenir que pendant dix secondes. Lors d'un affrontement, elle ne pourra s'en servir que trois fois avec une pause d'une minute entre la première et la deuxième fois puis une pause de cinq minutes entre la deuxième et la troisième fois. A la quatrième, Hécate ne parviendra pas à se protéger et sombrera dans l'inconscience. Généralement, elle ne l'utilisera qu'une seule fois pour se donner le temps de se mettre hors d'atteinte.

Familier :
Aucun
Artefact magique :
Aucun
Autre :
Aucun


Histoire


À Anthithée, ma fille chérie,

Je pense qu'il est important pour toi de savoir qui je suis vraiment. Comme tu le sais, je suis née à Zelphos il y a de ça presque mile ans. Mon père était un démon des plus impressionnants mais je tiens tout de ma mère. Je suis née faible et féminine dans un monde cruel et violent. Le sang, les os brises et la mort ont été mon quotidien durant presque toute ma vie. J'ai été violentée durant mon enfance. Mes grands frères et mes parents me battaient, me rabaissaient, créaient de la haine en moi. Les autres démons autour ne me montraient aucune affection. Je n'étais qu'une faible Succube, je ne servais qu'à assouvir les sens. Je n'étais qu'un objet de désir.

La naissance de ton oncle Anima créa un nouveau sentiment en moi. Ce petit démon me donnait envie de le protéger. Je ne sais pas si j'ai eu pitié de lui en repensant à mes premières années ou si j'étais tout simplement déjà en train d'assurer mes arrières. Quelle que soit la raison, j'ai fait des pieds et et mains pour prendre les coups à sa place. J'ai empêché au maximum mes autres frères de s'en prendre à lui. Évidemment, je me suis beaucoup plus mise en danger. Ton oncle n'a pas été épargné pour autant, je ne pouvais anticiper tous les sévices qu'il a subi.

Durant les années qui ont suivi, j'ai appris au fur et à mesure que les démons étaient manipulables si j'avais quelque chose à leur offrir. Certains ne voulaient que de simples contacts charnels, d'autres étaient plus difficile à convaincre. A chaque fois je leur donnais l'impression qu'ils pouvaient me contrôler à leur guise avant de les prendre à leur propre jeu. Je me servais d'eux pour parvenir à mes fins avant de les vider de toute substance vitale.

Je commençais à me faire respecter malgré mon incapacité à me défendre physiquement. Mes parents commençaient à s'intéresser de nouveau à moi mais cela créa un conflit avec Mungunt qui m'avait toujours martyrisée. Peut-être était-ce inconcevable que je gagne en importance ? Peut-être voulait-il juste s'en prendre à moi d'une nouvelle manière ? Ou peut-être était-ce juste un test pour vérifier mon réel engagement par rapport à mon comportement ? Tout cela n'avait pas d'importance, la seule chose qui en avait était que mon frère abusa de moi. Anima l'entendit et se rua sur lui. Il le tua sans une hésitation. Je compris à cet instant que j'avais bien fait de le prendre sous mon aile. J'avais un nouvel allié. Mes autres frères n'auraient pas levé le petit doigt pour moi mais ton oncle était différent. Mungunt et Irthal morts, je n'avais plus de soucis à me faire quant à la suite des événements.

La vie poursuivait son cours à Zelphos. Tandis qu'Anima grandissait en puissance, je gagnais en influence. Je fus initiée à la religion de notre terre natale et je découvris ma voie. J'avais toujours cru en notre Créateur mais l'idée de pouvoir à mon tour répandre les histoires de son œuvres m'emplit de joie. Je passais des heures et des heures en compagnies des autres fidèles à en apprendre toujours un peu plus sur Zelphos. Je connaissais l'existence de notre Créateur depuis longtemps mais mes soucis personnels m'empêchaient d'accorder assez d'importance à des occupations extérieures. J'étais repliée sur moi-même malgré tous mes efforts et je ne pouvais même pas participer aux guerres. Je ne m'en plaignais pas, malgré ma propre soif de sang et de violence, je savais que je risquais de mourir avant mon premier pas sur le champ de bataille.

Je m'étais assurée une place de choix sous la protection de ton oncle. Je le poussais à me défendre malgré lui. Il redora le blason de la famille et nous assura une place enviable dans la société. Ne pense pas que je ne ressens rien pour lui ma douce Anthithée, j'aime mon frère, mais ma survie dépend de mes capacités à manipuler mon entourage. J'ai même pris époux pour lui. Ironiquement, même si j'avais toujours été considérée comme faible, les démons faisaient la file pour m'épouser. Ils fantasmaient à l'idée d'être le conjoint d'Hécate Féral. La sélection fut rude mais Osef, ton père, a mérité sa place dans ma couche. Deux jours entiers à subir des supplices infligés par Anima et moi ne l'ont pas fait trembler. Il a tout supporté et même si c'était contre ma nature je suis restée avec lui.

Les années passèrent et mon ventre finit par s'arrondir pour la première fois. C'était la première fois que j'aimais quelqu'un plus que moi. Vanitas, mon aîné, l'héritier de ton père naquit dans ma douleur mais cela ne m'empêcha pas de l'aimer à son premier souffle. Quelle fut ma souffrance de le voir dépérir dans mes bras. Je ne comprenais pas ce que j'avais raté. J'étais aux petits soins pour lui mais il allait toujours de plus en plus mal jusqu'à ce qu'un prêtre de Zelphos nous donne les raisons de son mal. Ton grand frère était un Avatar des Ténèbres et le moindre de mes gestes affectueux avait le potentiel de le tuer. Je refermai mon cœur, ne gardant qu'au plus profond de moi mon amour et ma tendresse et fis ce que j'avais à faire pour assurer sa survie. Avec Osef, nous avons élevé Vanitas dans la haine et la douleur pour le rendre plus fort. Je sais que son suicide t'a beaucoup marquée mais tu dois te dire qu'il avait des choses à accomplir. Sa disparition m'a déchiré le cœur mais j'ai relativisé, au moins il suivait un objectif et il satisfaisait sa curiosité.

Ton arrivée a été la deuxième plus belle chose qui me soir arrivé. J'ai pu enfin donner tout mon amour à l'un de mes enfants. Ton père s'attendrissait malgré lui devant toi et même s'il ne l'a pas toujours montré, il était fier de toi. Cependant, je me devais de t'apprendre la réalité de la vie. Je me devais d'être dure avec toi pour que tu ne sois pas déstabilisée face à la cruauté du monde ainsi que pour que tu puisses appréhender totalement ta nature de démone. J'ai vécu ma vie de mère et de Succube en parfaite harmonie et je me rends compte aujourd'hui que je n'aurais rien pu faire de mieux pour parfaire ton éducation. Tu peux être fière de la personne que tu es devenue.

Lorsque ton frère s'est donné la mort, j'ai ressenti un certain déchirement qui fut atténué lorsque je compris qu'il ne pouvait pas vivre autrement. Le choix de mes mots peut te sembler étrange mais je sais qu'il s'en porte mieux aujourd'hui. Je sais que cet événement t'a grandement perturbée mais j'espère qu'un jour tu comprendras la raison de son acte.

J'ai mené une vie bien tranquille jusqu'à ce qu'Anima permette l'ouverture de la faille entre Zelphos et Terra. Je m'occupe de l'ensemble de la famille tout en continuant d'endormir les soupçons des rares personnes lucides. Je veux nous assurer une porte de sortie si quelque chose tournait mal. Aujourd'hui, nous sommes dans les petits papiers d'Azraël mais la situation pourrait changer d'un moment ou à un autre. Même si la vie dans le domaine familiale est un long fleuve tranquille, j'ai l'impression que la franchise de certaines personnes de la famille laisse à désirer. Pendant que je partage les principes de la religion, je sonde les enfants et essaie de déceler toute trace de mensonges. J'essaie de manipuler leur esprit pour qu'ils me deviennent fidèles et qu'ils répondent à mon appel en temps voulu. J'ai besoin de protéger mes arrières, surtout depuis que ton père est mort.

Osef ne me manque pas sentimentalement à vrai dire, je suis bien trop Succube pour m'attacher à un homme. J'appréciais son corps, sa force, sa manière de me résister même s'il brûlait de la passion mais cette vie n'était pas pour moi. Je suis avide de sang neuf, je ne me lasse pas de séduire encore et encore pour que l'on me désire. Une douce folie s'empare de moi à chaque fois qu'un homme se prosterne à mes pieds pour me réclamer toute entière. Tu ne peux imaginer la sensation grisante que cela fait naître en moi. Malgré toutes les années que j'ai déjà vécu, je ne m'en lasserais jamais.

Je vais conclure cette lettre en espérant que tu n'aies jamais à la lire ou pas avant longtemps. Je la cacherai aux yeux de tous et elle te sera portée le jour de ma mort. Si mes soupçons sont confirmés, je les joindrai au message pour que tu saches de qui tu devras te méfier.
« Zelphos t'as donné la vie, ôte-la à ceux qui n'en sont pas dignes. »

Ta mère, Hécate Féral.

Citation :
Raconte la réaction d'Hécate lorsqu'elle a comprit que le grand prêtre de Zelphos ne mentait pas, et donc qu'elle devrait remplacer son amour par la haine pour que Vanitas puisse vivre





Dans la vraie vie  


Âge : 20 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Google
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Toujours autant
Vos passions : Lire, écrire, les jeux-vidéo, ...
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? J'vais y réfléchir
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Nope
Phrase fétiche : J'finis pas plus avoir d'idées moi à force :/
 


avatar


Succube

Partie IRL
Crédit avatar : Fire Emblem
Double compte : Tatiana Morisotto
Vitesse de réponse : Rapide


Jeu 21 Mai - 9:01
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6867-hecate-feral#146841
RPs terminés

Avec Chioné Féral
Flocon et brasier
Date inconnue

Avec La Famille Féral
Des invités surprise
Date inconnue


Rps Abandonnés

Avec Délyë et Victo Féral
Une journée comme les autres dans le domaine des Férals
Date inconnue


RPs en cours

Avec Kerns Indraugnir
Du charme et des muscles
Date inconnue

Mariage Royal
Date inconuue




avatar


Succube

Partie IRL
Crédit avatar : Fire Emblem
Double compte : Tatiana Morisotto
Vitesse de réponse : Rapide


 
Page 1 sur 1