Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Oh ! Un gros monsieur tout vert ! - Abandonné

 
Jeu 19 Fév - 0:40
Ces arbres … La forêt elle-même ne dérangeait pas l'orc en soit, mais plutôt ses habitants. Tout puait l'elfe ici, c'était une véritable infection. Des clairières éclairées par-ci, des villages de pêcheurs par-là … Khrom n'en pouvait déjà plus, alors que cela ne faisait que deux jours qu'il s'était enfoncé dans cette profonde forêt, pour rallier Sen'Tsura. Ce voyage l'avait vu partir des terres arides du Nord, où il pensait trouver une réponse à ses questions concernant Kayun Mir, mais il s'était lourdement trompé. Il avait alors décidé de tout arrêter, et de revenir là où il trouverait une vie approximativement normale, et peut-être même rejoindre l'armée d'Aile Ténébreuse, au cas où il y trouverait des réponses à ses questions. Et puis il avait appris que les elfes étaient sous sa coupe … D'un côté, cela aurait été intéressant d'avoir des lèches-bottes d'elfes sous son commandement, mais il n'aurait pas supporté l'inverse. En attendant, il se voyait obligé de traverser leur territoire, pour pouvoir rejoindre la ville, où l'attendait sûrement quelque chose, bien qu'il ne savait pas quoi.

Le soir tombait lorsque Khrom se retrouva au bord d'un lac, et un vent frais se levait. Le soleil reflétaient ses magnifiques couleurs chatoyantes sur la surface de l'eau, et le ciel avait une agréable couleur rosée. Quelques nuages traînaient encore dans la voûte lorsque les premières étoiles pointaient à l'est. Les oiseaux gazouillaient dans leurs arbres, et les remous de l'eau sur la berge sablonneuse apportaient avec eux un sentiment simple mais terriblement bénéfique de paix. L'orc décida donc de s'arrêter sur place pour la soirée, mettant en place son campement rudimentaire. Il alluma un feu à l'aide de sa magie, qu'il alimenta à l'aide de bois mort, puis installa sa couchette en peaux contre une souche d'arbre, près du feu, et peaufina le tout avec l'installation d'un abri rudimentaire, à savoir une couverture en laine tenue par deux branches longilignes parallèles, et posées en biais contre la souche d'arbre. Enfin, il posa son grand sac, et en sortit une poêle, qu'il déposa sur les flammes.

- Bien, maintenant il est temps de trouver à manger …

Soudain, l'orc ressentit un petit quelque chose au fond de ses pensées. Il en avait déjà fait l'expérience depuis qu'il avait découvert qu'il était capable de ressentir les violentes émotions des êtres qui l'entouraient. Il s'agissait d'un mélange de crainte et de colère, mais très ténu, et Khrom savait qu'il ne lui appartenait pas. On l'observait, depuis un moment déjà, et il le savait … Pourtant, il fit comme si de rien n'était, et tailla une branche en pointe, pour pêcher du poisson. Il avait déjà une idée de ce qu'il allait manger ce soir-là : deux beaux mangesables d'eau douce assaisonnés à l'ail sauvage et à l'estragon de Drayame. Il avait déjà repéré ces deux herbes plus tôt dans la journées, et elles semblaient pousser plus en abondance près du lac, tandis que le poisson en question, doté d'une chair ferme et au goût incomparable du à son régime à base de crevettes bleues, était présent dans tous les lacs ou presque de la région, et à profusion. Khrom se posta alors sur un rocher, là où l'eau s'enfonçait au niveau de sa hanche, et il ne dut attendre que quelque minutes pour faire ses deux prises. Il s'agissait de deux belles bêtes, des mâles si il se fiait à la large ligne verte qui ornait leurs flancs, qui mettraient environ deux heures à cuire. L'orc revint à son campement, et, alors que le ciel s'assombrissait encore, et que les lueurs des flammes restaient le seul éclairage, vida les poissons, et les posa encore frais sur la poêle, où ils se mirent à crépiter, laissant émaner un délicieux et attirant fumet. Pour les herbes et l'ail, encore aucun soucis, il en trouva même près de la souche où était établi son dortoir. L'orc hacha finement le tout et déposa sur le poisson.

En attendant que son repas cuise, Khrom décida de méditer un peu, et tenta une nouvelle fois d'entrer en contact avec les flammes qui rageaient au cœur de la terre, mais en vain … Toutefois, il fut tiré de sa méditation par le retour de l'étrange sensation qui l'avait envahi plus tôt. Il en était sûr cette fois-ci, il s'agissait d'une troupe d'éclaireurs elfes, qui se tenait prête à sauter à la gorge de l'orc une fois qu'il serait parti se coucher. Ce dernier sourit, et sut qu'il ne dormirait que d'un œil, aussi vrai qu'il ferait des veuves cette nuit-là …

Invité

avatar




Ven 20 Fév - 17:19
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5839-nephtys#136146
Nephtys vivait dans la forêt depuis des années et des années… Elle avait réussi à se faire une petite maisonnette en bois avec des meubles. Et elle avait même fait des sculptures en bois comme celle d’Alfred le lapin qui est devenu son mentor. Il est toujours avec elle-même si faut l’avouer, ce n’est qu’une hallucination.
Les années se sont suivit comme la moisissure qui ronge un arbre. Le temps dans le silence de la nature la rendit folle et ses sculptures prirent vie…Et sa peluche Sigmond prit vie.
Au fils des années sa folie engendra un pouvoir bien étrange. Les peluches et les poupées pouvaient prendre vie. Elle ne remarqua pas cela comme un pouvoir. Pour elle, tout était normal.

La civilisation n’était les traits d’un marché pour elle. Elle y allait une fois par semaine dans ce petit village. Elle troquait ce qu’elle trouvait dans la forêt contre des choses comme des tissus, des outils etc. Aujourd’hui, c’était le jour du marché. Elle se vêtit d’un pantalon brun, fermé au niveau des chevilles par un ruban de couleur brun. Elle était appréciée des gens par sa fraicheur enfantine. Et Sigmond était devenu la mascotte des enfants. Elle les voyait grandir, vieillir, disparaitre. A chaque fois qu’un des marchands adorés disparaissaient, elle posait une fleur en sa mémoire. Le deuil, elle ne le connaissait pas. Dans son monde, les gens vivent si vieux que son arrière-grand-père est encore en vie quelques parts.
Et puis dans la nature tout renait alors pourquoi pas l’homme… Du moins, Nephtys se pensait les choses ainsi. Aujourd’hui, c’était le jour du marché. Et pour ce jour, elle se vêtit d’un pantalon brun, fermé au niveau des chevilles par un ruban de couleur brun. En haut, elle portait une tunique légèrement vers à manche courte, dont le dos était dénudé pour laisser ses ailes se déployaient quand elle le voulait. Au pied, elle avait des ballerines noires. Et bien elle avait aussi une sacoche en bandoulière de couleur brun et en cuir. Elle avait aussi son épée courte. Quant à ses cheveux, ils étaient coiffés en une longue natte, laissant les trois plumes blanches pendre ensemble.

Elle était plutôt de bonne humeur, souriante. Sigmond battait des ailes, content de cette promenade. Elle allait comme toujours passé une grande partie de l’après-midi à ce marché. Elle avait beaucoup de chose à troquer. Et elle espérait pour voir les échanger contre du tissu. On lui commandait par fois des vêtements ou même des petits jouets en bois. C’était un de ses moyens pour vivre confortablement. Vendre ou troquer ce qu’on lui commande. Elle avait d’ailleurs ce jour-là un colis pour une dame qui voulait une peluche pour son bébé, un genre de doudou. Nephtys lui avait fait un petit nounours souple pour que le bébé puisse bien l’attraper. Elle chantonnait en marchant dans la forêt. Elle la connaissait par cœur.

Elle marchait en chantonnant avec sa peluche dans les bras. Une fois arrivée au village, elle les saluait avec un sourire. Elle connaissait tous les prénoms. Elle profita pour jouer avec un peu avec les enfants. Sigmond aime gambader avec les enfants. Et puis c’est son seul moment de connaitre un peu la civilisation. Elle donna son colis à la Dame qui fut très satisfaite du résultat. Et avec ce qu’elle lui donna, Nephtys a pu acheter du tissu et quelques autres objets. Le début de la soirée commençait tout doucement. Et Nephtys savait qu’elle devait rentrer. Surtout qu’Alfred le lapin la pressait.

Elle rentra chez elle en passant près du lac pour récupérer un peu avec un seau qu’elle a eu au marché. Elle chantonnait en sautillant et en balancant doucement le seau vu que Sigmond était dedans s’accrochant au rebord avec ses petites ailles.
Elle dirigeait donc vers le lac.

« ♫ Une étoile tombe sur le sol, rebondit, rebondit, rebondit et s’envole ….♪ »



avatar



Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Raya/Freya
Vitesse de réponse : Normal


Lun 23 Fév - 0:47
Une heure avait passé, et les elfes qui l'observaient n'émirent plus la moindre émotion. Cela inquiétait un peu l'orc, qui dut se tenir prêt en cas d'attaque surprise, mais cela l'arrangea également un tant soit peu. En effet, les poissons étaient grillés à point, et le repas était un moment sacré pour lui. Lorsqu'il mordit à l'intérieur, il sentit tout le goût lui emplir la bouche, et ne put réprimer un soupir, tant c'était bon. Pour Khrom, la simplicité d'un repas préparé de ses propres mains, et avec des ingrédients on ne peut plus frais était le summum de la douceur. Des poissons, il ne resta bientôt plus que des arêtes, qu'il jeta dans les flammes. Il raviva ces dernières grâce à des bouts de bois flottés. Un instant plus tard, la soif commença à se faire sentir, en lui asséchant la bouche. La jugeant assez peu propre, Khrom laissa de côté l'eau du lac, pour chercher une rivière un peu plus haut, tout en gardant un œil sur son campement. Heureusement, il y avait un petit ruisseau limpide à quelques dizaines de mètres vers l'ouest. Il en emplit sa gourde, puis la vida, avant de la remplir à nouveau pour la nuit.

La voûte céleste était magnifique, et la lune trônait majestueusement au milieu. Il se surprit à se demander si la reine des lieux, des elfes donc, était aussi majestueuse que l'astre au milieu de ses sujets lumineux. Des rumeurs lui étaient parvenues comme quoi le visage de cette femme était hautain, et pas vraiment agréable à regarder. Malgré sa haine raciale envers les elfes, sa curiosité l'emporta, et il se promit de la rencontrer, d'orc à elfe, sans rancoeur aucune. Les bruits des insectes nocturnes se firent entendre, et une brise chaude vint lui caresser doucement le visage, aussi douce que la main d'une amante. Il se mit alors à sourire, se remémorant la chaleur d'une couche …

L'orc décida alors de piquer une tête dans le lac, jugeant la température adéquate. Il défit alors le peu de vêtements qui le recouvrait, puis, une fois totalement nu, se dirigea vers les rochers d'où il avait pêché. Et il plongea dans l'eau, qui était assez profonde pour qu'il s'y enfonce sans sentir le fond vaseux, ni les quelques cailloux tranchants qui devaient le tapisser. L'eau était assez fraîche, mais la sensation n'en était que plus agréable. Khrom émerga et se secoua la tête, pour évacuer sa masse de cheveux qui lui recouvrait les yeux, complètement trempés. Il jaugea où se trouvait le feu du campement, ainsi que la distance qu'il ne devait pas dépasser s'il voulait rester dans la lumière des flammes, puis se mit à nager tranquillement à la surface, avant de faire un tour près du fond. L'orc remonta une nouvelle fois à la surface, et regarda le ciel. Inspiré, il se mit à chantonner un air :

Enchainé, plus jamais
Libéré, je serais
Le monde entier
Je traverserai
Pour te retrouver
Et goûter
A ta beauté
Je souhaiterai
T'embrasser


Barbottant encore un peu, il se mit à réfléchir à quoi ajouter aux paroles de cet ode à l'amour qu'il venait d'inventer ...

Invité

avatar




Lun 23 Fév - 19:12
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5839-nephtys#136146
« ♫ Une petit étoile tombe sur la terre, rebondit, rebondit, rebondit et s’envole dans les nuages
Une petite étoile tombe amoureuse, tourne, tourne, tourne et l’embrasse de sa brillance… ♪ »


Nephtys continuait de chantonner avec un certain entrain sourire aux lèvres. Sigmond était toujours balancé mais il couinait de plaisir, aimant cet effet balançoire. Il resta bien accroché au rebord. Les arbres défilaient les uns à après les autres comme une ligne droite. Elle avançait tout doucement vers le lac en sautillant. Elle voyait déjà l’eau qui dansait sous le souffle léger du vent. Elle avait étrangement hâte de tremper ses petits pieds dans l’eau. Même si au fond elle, elle savait que l’eau serait surement plus froide que chaude.

« ♫ Une petit étoile tombe sur la terre, rebondit, rebondit, rebondit et virevolte au milieu d’un mirage ♪ »



Elle continait toujours de chanter quand elle entendit un bruit des plus curieux venant du lac. Elle s’en approcha doucement, curieuse de savoir ce que c’était. Alors qu’Alfred le lapin lui disait clairement que cela pouvait être dangereux, que c’est peut être un monstre. Elle se retourna vers le petit lapin, le regardant avec un sourire alors qu’elle se cachait derrière un arbre non loin de la rive.

- C’est quoi le danger ? Demanda – t- elle dans un murmure à peine audible à Alfred, le lapin.

Alfred le lapin haussa les épaules en soufflant. Il lui avait déjà expliqué mais elle n’écoutait décidément pas surtout quand sa curiosité était plus forte que lui. Il finit par lâcher : « C’est quand tu risques d’avoir bobo. » Mais il était trop tard, Nephtys avait déjà quitté sa cachette avec son seau et Sigmond qui se cachait au fond. Alfred le lapin était cette amie que seule Nephtys pouvait voir, il était son professeur dans la vie et ses règles. Comme le papa réconfortant et légèrement autoritaire qui essaye tant bien que de mal à aider sa fille.

Et comme toujours quand la curiosité du petit ange est réveillée, elle ne l’écoutait pas. Nephtys était assise derrière un petit buisson à écouter. Elle espérait entendre encore ce bruit qu’il l’avait tant intrigué. Elle serrait son seau contre elle, regardant si son petit pingouin n’avait pas trop peur. C’est là qu’elle entendit une chanson s’envolait vers le ciel tout doucement. Elle aimait bien cette chanson et sans se soucier du reste, elle se redressa d’un bond laissant le seau par terre. Elle se retourna par la suite en ouvrant la bouche mais quand elle vit qui avait chanté, elle s’exclama de surprise :

- Oh ! mais tu es tout vert !!!!


Alfred le lapin tapa son petit frond d’indignation face à tant d’inconscience et spontanéité de la part de Nephtys. Nephtys qui au départ voulait juste lui dire que c’était beau. Sa surprise sur la couleur de l’individu était plus étrange qu’une chanson à ses yeux.


- Tout vert !!! Répéta – t – elle en le montrant du doigt toujours autant surprise par cette découverte.

Sigmond ne bougea pas du seau, trop peureux.



avatar



Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Raya/Freya
Vitesse de réponse : Normal


Jeu 26 Fév - 18:57
Au bout d'un moment, Khrom abandonna, car il trouvait que sa chansonnette était relativement pourrie … Mais il resta dans l'eau, malgré la fraîcheur qui commençait à se faire sentir, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il sentit alors des algues s'enrouler autour de sa jambe, puis se dérouler, comme si elles étaient capable de se mouvoir d'elles-même. Une luciole passa prêt de son visage, avant de continuer un peu plus loin au dessus de la surface de l'eau, mais une grenouille, tapie dans des quenouilles, l'attrapa avec sa longue langue, et en fit son repas. Il avait vu plus tôt dans la soirée, quelques grenouilles qui arboraient de vives couleurs près de l'eau, signe qu'elles possédaient un moyen de défense relativement efficace, et qu'il ne valait mieux pas trop les titiller. Khrom se demanda alors si il n'essaierai pas de les utiliser pour se faire un nouveau poison pour sa dague …

Il se rendit alors compte que quelqu'un d'autre était en train de chanter, une petite voix féminine. L'orc avait déjà entendu parler de sirènes, qui reprenaient les chants des marins, et les séduisaient afin de mieux les dévorer … Mais dans ses souvenirs, ces créatures, aussi belles que terrifiantes, n'écumaient que les mers profondes, voire les côtes et les récifs, mais pas les eaux douces comme cet étang. Peut-être était-ce une nymphe ? … Khrom recommença alors à chanter, pendant plusieurs minutes, la même chanson, ajoutant parfois des couplets maladroits, et assez laids, mais qui tenaient tout de même la route, tout en cherchant autour de lui si il voyait l’individu en question. Soudain, un doute l'envahit : et si c'était une elfe ? Or, il n'eut pas le temps de creuser cette question, car une exclamation le fit sursauter :

- Oh ! mais tu es tout vert !!!!

L'orc se retourna vivement en direction de l'endroit d'où venait cette affirmation, et vit une jeune femme le pointer du doigt. Un rapide coup d'oeil vers elle lui indiqua qu'elle n'était pas une elfe, et encore moins une nymphe. A la fois rassuré et déçu, Khrom soupira, mais la femme ajouta :

- Tout vert !!!

Il leva un sourcil, surpris qu'elle se répète.

Elle est débile ou quoi ? …

Il sortit à moitié de l'eau, la laissant aller jusqu'au niveau de son pubis avant d'écarter les bras en croix. Elle n'avait pas l'air dangereuse du tout, mais plutôt étrange … A ses pieds se tenait un étrange seau, dont émanait un étrange cliquetis métallique régulier, comme quelqu'un qui tremblait.

- Eh ben quoi ? T'as jamais vu un orc ? Bien sûr que je suis vert ! Et encore, à la lumière je suis plutôt gris-bleu …

Il la fixa un moment, avant de sortir entièrement de l'eau, sans égard pudique pour les yeux de la jeune femme. Après tout elle avait l'air adulte, seulement un peu retardée … Il passa devant elle, la toisant d'une bonne tête, pour attraper son manteau noir et s'en vêtir, avant de reporter à nouveau son attention sur elle, sans patience.

- Bon, qui es-tu ? Et que puis-je faire pour toi ?

Invité

avatar




Mar 3 Mar - 16:11
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5839-nephtys#136146

Nephtys n’avait jamais vu un homme tout vert. Ca l’intriguait voire même la choquait. Elle voulait savoir pourquoi il était vert. Il avait été peut –être rongé par la moisissure qui a laissé cette trace verte. Ou encore il s’était peut – être dans la peinture voire la teinture pensant que… Elle se posait beaucoup de questions. Elle se demandait si c’était même un homme. Il avait de drôle de truc dans la bouche comme si il mâchouillait des cailloux de façon bizarre.

- C’est quoi un orc ? Demanda – t- elle crédule et curieuse.


Elle n’en avait jamais vu. Elle se demandait même si ce n’était pas le nom d’une tribu qui se peinturluraient le corps en vert avec des feuilles, voire de la vase…Cependant, l’eau aurait dû l’enlever. Alors peut-être qu’il faut du savon pour que ça part.
Et elle se demandait même si les orcs savaient comment se frotter. Elle lui apprendra si il est sage que le savon, c’est trop bien ! Nephtys jeta un regard dans le seau pour voir si Sigmond allait bien. Le pingouin restait toujours caché comme si lui, il connaissait les orcs. Nephtys ne compris pas sa réaction mais replaça son regard sur l’homme tout vert qui sortit de l’eau.
Il était tout nu. Nephtys se mit à glousser amuser de voir qu’il était tout vert même au niveau du truc qui pend. Qu’accessoirement, elle trouvait qu’il était petit et qu’il gigotait comme si il remuait la queue. C’était amusant pour elle qui n’avait pas peur des gens nus, qu’elle trouvait même cela normal. Elle aime bien se balader nue dans la forêt cependant Alfred le lapin lui dit toujours qu’un vilain monsieur peut arriver et lui vouloir du mal alors elle a appris que s’habiller, c’était mieux.

Elle essaya de reprendre son sérieux. Valait mieux pas le vexer mais elle ne put s’en empêcher. Elle glissa entre deux rires : « le kiki tout vert, tout gigotant, tout petit ! »
Puis se rendant compte qu’elle pouvait le faire bouder, elle se retourna, pris une grande respiration et se calma peu à peu. Elle se retourna pour le regarder curieusement. Il avait parlé. Il avait demandé des choses. Notre petit ange déchu ne savait pas si elle devait répondre ou pas. Elle réfléchit.

- Je suis Nephtys et j’ai… Dis pourquoi tu es tout vert ? Ou gris bleu au soleil ? Pourquoi le soleil change la couleur de ta peau ? C’est bizarre ! Tu es moisi ?


Elle parlait avec une certaine innocence enfantine. Elle était comme un enfant qui voulait tout savoir, tout comprendre. Elle le trouvait étrange et voulait comprendre pourquoi sa peau était comme ça. Elle imaginait des choses folles qui paraissaient tout à fait normal à ses yeux. Alfred le lapin la fixait soufflant. Elle posait tellement de questions que lui-même n’avait pas le courage de lui répondre. Il préférait regarder la scène et vérifier qu’il n’y avait pas de danger pour elle.
Sigmond sortit un peu du seau pour voir ce qu’il se passait puis vit l’homme tout vert et se recracha. Il savait.


avatar



Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Raya/Freya
Vitesse de réponse : Normal


Jeu 12 Mar - 15:57
Pour l'orc, elle semblait être une pauvre jeune femme perdue dans l'immensité de la forêt des elfes. Et elle semblait si naïve, si inoffensive. Il aurait pu tout simplement la laisser seule dans les bois et aller se coucher, ou même l'attaquer et la dépouiller. Mais elle ne semblait pas avoir de possession importante, et elle avait un visage relativement enfantin … La lueur faiblissante des flammes illuminait les boucles pourprées des longs cheveux de la jeune femme, ainsi que ses yeux, bleus ou gris, Khrom ne les discernaient pas bien. Elle avait des petites lèvres assez mignonnes, le genre à être assez douces et délicates au toucher … Un délicat visage d'enfant, dans un irrésistible corps de femme. Elle était attirante, certes, mais quelque chose ne collait pas avec son attitude …

Lorsqu'elle lui demanda ce qu'était un orc, Khrom dut se retenir de ne pas éclater de rire. Puis il se demanda si elle était sérieuse ou si elle se moquait de lui. Cette femme était relativement perturbante, tant dans son apparence que dans sa mentalité … Il s'assit sur sa souche d'arbre, près du feu qui mourait petit à petit, puis la regarda un moment, tandis que des gouttes coulaient de ses longs cheveux et de sa barbe sur le reste de son corps. Le manteau se trempait petit à petit, et il décida rapidement de le reposer, pour ne pas l'abîmer. C'était un manteau de cuir noir, qu'il avait pris sur le cadavre encore fumant d'un truand local du nord de Terre, qui s'était pris à un paisible village de trappeurs. Tout ceci s'était passé seulement deux années plus tôt …

Khrom réfléchit à sa réponse quand elle se mit à glousser, et à faire des remarques désobligeantes sur la taille de son attribut. Il baissa les yeux, et remarqua qu'en effet, son sexe était réduit de moitié à cause de la fraîcheur de l'eau de laquelle il sortait. Cela l'énerva un peu, bien qu'au fond il tentait de se calmer, car il sentait qu'elle était … différente. Il ne ressentait pas la haine des gens qui se moquent volontairement dans le cœur de cette femme, ce qui l'intrigua d'autant plus. Alors qu'il lui demandait ce qu'il pouvait faire pour elle, elle lui répondit … par d'autres questions. Par Kayun Mir, ce qu'elle était curieuse !!! Fort heureusement pour elle, l'orc s'était calmé. Il s'assit, et l'invita à faire de même en face de lui, de l'autre côté du feu. Par ailleurs, Khrom ramassa quelques branches sèches, et les jeta dans les braises, qu'il incendia d'une boule de feu lancée de sa main droite.

- Tu as l'air sincère, c'est troublant. Je vais te raconter ce que je sais des orcs. Nous sommes des êtres nés dans ces forêts il y a des milliers d'années, créés par les elfes, dit-il en crachant sur le sol. Leurs expériences nous ont donné notre apparence actuelle, qu'il s'agisse de la couleur de notre peau, ou la longueur de nos crocs. Nous vivons dans les montagnes désormais, sauvagement, et réunis en clans, qui ne savent que faire la guerre. Nous sommes les rebuts de ce monde …

Khrom marqua une pause, se perdant dans les flammes et leur douce chaleur. Il lui semblait pouvoir contempler son propre reflet à l'intérieur, comme un miroir doté de vie.

- Et toi … Nephtys. Que fais tu ici, et qui es tu ?

Invité

avatar




Jeu 12 Mar - 18:45
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5839-nephtys#136146
Elle ne le quittait pas des yeux. Un orc, qu’est –ce que c’est ? Alfred le lapin souffla que c’est quelque chose de dangereux, qu’elle devrait fuir mais elle refusa. « Pourquoi fuir ? » se demanda – t- elle tout en regardant l’orc s’agiter, sortit de l’eau. Elle regardait ensuite ses fesses se dandinaient laissant des gouttes tomber au sol. Elle remarqua aussi quelques poils qui pendouillaient mollement. Elle gardait son sourire non pas moquerie, juste parce qu’elle était intriguée par cet orc.
Elle voulait savoir ce que c’était. Elle imaginait tellement de chose à ce sujet. Et puis Alfred le lapin ne lui avait seulement dit que c’était dangereux. Elle ne voulait pas redemander ce que c’était mais elle savait quand cela l’est faut courir. Ce soir, elle ne courra pas. Elle veut comprendre.
Elle remit une mèche en place, tout en prenant le seau. Elle ne voulait pas laisser Sigmond tout seul. Alfred le lapin quant à lui, les suivait de loin. Il gardait un œil sur elle et surtout sur l’orc. Il se méfiait de cette poule de poil verte.
Elle l’accompagna donc à son campement de fortune. Elle resta devant lui, laissant le feu les séparer. Un feu qu’il alimenta pour qu’il brule de joie dans une danse que Nephtys aimait regarder. Elle l’écoutait sagement en tenant son seau à deux mains devant elle. Sigmond curieux leva un peu la tête et fixa la scène, quelques secondes avant de se cacher à nouveau.

Il se mit à cracher. Nephtys lâcha un « beurk » et recula d’un pas.

- Dis dis, je te perturbe ?

Elle garda son sourire plutôt innocent, balançant doucement le seau.

- Les elfes ont des n’enfants orcs alors ? Mais comme c’est possible ? Et puis pour vous créer ? Et puis tu vis à la citée des arbres avec ces gens aux oreilles pointus ? Et y a beaucoup de tribu ? J’en ai vu aucune. Tu fais des bobos aux gens ?

Nephtys avait beaucoup de question. Elle voulait savoir. Elle trouvait cela intéressant et s’imaginait déjà des mesdames aux oreilles pointues s’occupaient de petit n’orc. Elle se demandait pourquoi alors, elle n’en avait jamais vu. Ca fait presque cent ans qu’elle est ici. Elle réfléchissait un instant.

- Et les orcs ont des prénoms ? Si oui, c’est quoi le tien ? Monsieur verdâtre ?



Elle se demandait aussi si ils avaient des noms elfiques… Elle espérait que non car ils ne sont pas faciles à prononcer par moment.
Et puis l’orc se mit à lui poser des questions enfin une question. Elle se figea et le fixa à la lueur des flammes.

- Moi, je vis ici. Je connais la forêt par cœur ! Et je sais où sont les elfes, si si ! Mais ils sont pas très gentils ! Surtout arrogant.

Sigmond regarda à nouveau la scène et trouve que cet orc devrait s’habiller puis retourna dans sa cachette.

- Dis dis pourquoi tu craches par terre ?


avatar



Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Raya/Freya
Vitesse de réponse : Normal



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1