Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Drakarta Friyas

 
Mer 18 Fév - 4:17
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6793-drakarta-friyas-mirage
Friyas Drakarta

Drakarta est persévérant, consciencieux, calme, réfléchi, soucieux du travail bien fait, curieux de nature et parfois impulsif.
Il aime partir à l'aventure, les combats acharnés, venir en aide aux gens dans le besoin, qu'un plan se déroule sans accrocs, découvrir de nouvelles choses, la bière, l'hydromel.
Il déteste qu'on insulte sa race, qu'un ennemi se vante, les combats sans honneur, ceux qui ne respectent pas leur part du marché, les traîtres, que l'on fasse du mal aux femmes d'une quelconque façon.
Information
Surnom
Âge : 192 ans
Nationalité : Montagne
Profession : Mercenaire
Camp : Indépendant
Noblesse :
Croyance : Nhieling
Famille :
Race
Nain
Caractère

Drakarta est quelqu'un d'acharné à la tâche et ne s'arrête pas avant d'avoir accompli cette dernière. Une fois qu'il a une idée en tête, c'est difficile de le faire changer d'avis. Cependant, ce n'est pas non plus des décisions prises sur un coup de tête, mais bien des décisions mûrement réfléchies, auxquelles se tient Drakarta avec fermeté.
Malgré ce tempérament acharné, Drakarta fait toujours passer la réflexion en priorité sur l'action, en tout cas quand la situation le permet. Il analyse la situation sous tous les angles et choisit la réponse adaptée aux besoins. Si ces besoins impliquent une vie à protéger, Drakarta n'hésitera pas à faire rempart de son corps et à défendre chèrement la vie menacée.
Au niveau "professionnel", Drakarta aime accomplir ses missions de manière rapide et efficace et amasser de l'or, afin d'en envoyer une bonne partie à ses proches restés à la maison et ne supporte pas les complications ou les clients qui ne respectent pas leur part du marché.
Niveau social, Drakarta n'est pas difficile et peut nouer des liens et faire la causette avec tout le monde, n'importe où, que ce soit devant une chope de bière, un feu de camp ou perdu au milieu d'une forêt ou perché au sommet des montagnes. Il aime que tout se passe dans une certaine ambiance et n'hésite pas à faire parfois quelques traits d'humour (qui ne font pas toujours mouche mais bon) ou prendre les choses avec légèreté, que ce soit pour dérider ses partenaires d'un jour ou juste pour rire un bon coup. Il aime être sincère avec les autres, parler sans langue de bois et il aime tout autant que l'inverse soit fait, que les gens soient sincères avec lui, sans rien lui cacher...

Physique
Drakarta mesure 1m37, pour 47 kilos. Assez maigre, il a néanmoins une force physique et une endurance très grandes et les longues marches de toute une journée ne le font pas peur, étant habitué à l'effort physique depuis tout petit. Il s’entraîne dés que possible, surtout pour améliorer sa vitesse et son agilité, qui lui font souvent défaut, étant plus habitué à se muscler qu'autre chose.

Avec sa longue chevelure noire, sa barbe taillée en deux pointes et ses yeux marrons, Drakarta se démarque difficilement des autres. Mais, il compte sur son armure, composée d'un col et d'une cape en fourrure, d'un plastron en cuir rouge et d'une cotte de mailles pour se démarquer directement sur le champ de bataille.

Drakarta garde quelques cicatrices, souvenirs souvent douloureux de ses premiers entraînements au marteau. La plus importante est une cicatrice en forme de carré, au milieu de son torse, souvenir d'un coup de marteau. Le coup asséné, malgré la protection du torse et le fait que c'était un "coup perdu pendant un entraînement", avait suffi à lui casser deux cotes et c'était une de ses premières "blessures de guerre".

Le jeune nain porte aussi une chevalière argentée à l'index droit, sur laquelle est représentée un phénix noir, symbole de sa famille.
Capacités
Armes : Marteau à une main - Pioche - Bouclier en fer
Pouvoirs : Aucun
Familier : Aucun
Artefact : Aucun
Autre : Aucun
Histoire

Histoire Drakarta est né dans la petite ville de Arkham, dans une famille, surtout connue pour exister depuis toujours dans la petite ville montagnarde. Avec cette ancienneté, la famille Friyas se plaisait à travailler exclusivement dans les mines, vivant principalement de cette activité. Comme le veut donc "la coutume familiale", Drakarta se retrouve donc à miner, comme ses parents, ses frères et ses sœurs, dans les mines de Sola, pendant quelques dizaines d'années, vivant entre la maison et la mine, ne connaissant strictement rien au monde extérieur. Ne connaissant rien de l'histoire et de la vie hors des montagnes et passant la majorité de son temps dans les mines, Drakarta n'éprouvait pas de besoin particulier à changer de vie... hormis le fait d'aider sa famille du mieux qu'il pouvait... Que ce soit ses parents ou ses frères et sœurs, Drakarta aimait sa famille plus que tout au monde et voulait tout faire pour leur être utile... Et même s'il participait au bien-être de la famille, en ramenant de l'or, grâce au minage intensif, il se demandait toujours s'il ne pourrait pas faire mieux que ce qu'il fait depuis des années... Une activité plus "lucrative" serait plus rentable, pour la petite famille naine... Mais, ne connaissant rien d'autre que les mines, Drakarta n'osait pas non plus aller chercher autre chose à faire, aussi bien pour éviter de s'éloigner de sa famille que pour éviter de revenir plus tard, ayant échoué dans ses projets, parce qu'il aurait agi sans réfléchir... autant réfléchir posément, au fil du temps, à l'avenir...

Mais, son quotidien fut brutalement chamboulé, le jour où sa mère tomba gravement malade. Son père fit appel à un médecin, qui diagnostiquait une maladie assez sérieuse, mais qui pouvait se soigner grâce à une fleur poussant sur les plus hauts sommets des montagnes avoisinantes. Ni une ni deux, le père de Drakarta part pour les sommets, n'attendant pas que d'autres le fassent à sa place, son fils âgé de quelques 121 ans sur ses talons, décidé à aussi aider sa mère à guérir.
Mais, ce qui s'annonçait comme une simple escalade, avec le père de Drakarta connaissant les montagnes comme sa poche, tourne rapidement au cauchemar, quand ils se font attaquer par un groupe de Dévoreurs! Les créatures défendaient farouchement leur territoire contre l'intrusion des deux nains, qui durent se battre avec acharnement, n'ayant aucun autre moyen de passer dans ce passage, pour trouver la fleur guérissant leur femme et mère. La dague et la pioche du père et la pioche du fils faisaient quelques ravages, mais les derniers Dévoreurs furent plus retors et l'un d'eux cracha du venin au visage du père de Drakarta, tandis que les deux autres se jetaient sur le jeune nain, qui brandissait sa pioche, terrifié à l'idée de mourir comme ça, sans pouvoir venir en aide aux gens qu'il aime... quand une grande hache à double tranchant s'abattit brutalement sur les deux monstres, les réduisant en bouillie! Le petit mineur tourne la tête... pour apercevoir un membre des mercenaires basés à Arkham, qui part de suite à la rescousse de son père, éliminant rapidement le dernier agresseur. Drakarta redescend des montagnes, aidant son père à se déplacer, un bandeau sur ses yeux, à moitié aveugle à cause du venin, pendant que le mercenaire était parti devant, pour récupérer la fleur... Apparemment, les mercenaires auraient été prévenus que les deux mineurs étaient partis sur les sommets pour récupérer un médicament pour la mère de Drakarta et un mercenaire se serait précipité à notre suite, pour nous escorter "en cas de problème"... Tout au long du trajet de retour, des larmes coulaient du visage du jeune nain, qui pleurait de rage et de frustration... Lui qui voulait, depuis quelques années, changer les choses, pour aider au mieux sa famille, il se sentait coupable de la blessure de son père, à cause du simple fait qu'il était présent et qu'il aurait pu faire quelque chose... Encore heureux que ce mercenaire soit intervenu... Quant à Drakarta... avec sa simple pioche, il n'a rien pu faire pour protéger son père et il s'en voulait... Il aurait été un tant soit peu plus fort, il aurait pu tuer les autres monstres, avant qu'ils n'agressent son père...

Pendant les années qui suivent, Drakarta contenait son amertume envers lui-même comme il pouvait, retournant dans "ses mines", se reprochant chaque jour d'être bon qu'à creuser la terre et ramener un peu d'or pour la famille, alors qu'il n'est pas capable de répliquer à une attaque physique à l'égard de ses proches... Il savait qu'il se mettait une pression inutile, mais il n'arrivait pas à s'ôter ce sentiment de culpabilité et ça ne s'arrangeait jamais, surtout quand il voyait le cache-œil sur l’œil droit de son père...
Mais, cette "déprime" du jeune mineur finit par sérieusement impacter son travail aux mines et ses parents finissent par lui faire la remarque et lui demandent si quelque chose ne va pas... Drakarta craque et explique tout: l'envie de faire plus pour protéger sa famille, le sentiment de culpabilité depuis l'agression de son père, son impuissance face au danger immédiat... Les parents de Drakarta ne disaient rien sur l'instant... avant de clairement demander au jeune nain ce qu'il voudrait faire au juste, pour pouvoir "protéger sa famille"... Sur l'instant, la vision du mercenaire terrassant les ennemis d'un tournemain jaillit dans l'esprit du jeune mineur, qui explique alors à ses parents qu'il voudrait devenir comme les mercenaires, un combattant suffisamment fort pour venir en aide à sa famille... Inquiets du dépérissement de leur fils, les parents de Drakarta acceptent de laisser leur fils s’entraîner...

Ainsi, à 154 ans, Drakarta demande à suivre des cours de maniement des armes aux mercenaires basés à Arkham, qui rechignaient beaucoup au début, mais quand le jeune nain leur explique clairement pourquoi il voulait devenir plus fort, les guerriers le prirent sans doute en pitié (ou compassion qui sait?) et acceptent de l'entraîner. Commence alors un rude entraînement pour Drakarta, qui commence à faire autre chose que du minage, alternant entre la mine et la salle d'entrainement, suivant ce rythme pendant plusieurs années, appréciant le simple fait de se voir s'endurcir de plus en plus, après chaque entrainement... Le sentiment de culpabilité qui le hantait depuis des années finissait par disparaître et il retrouva rapidement la joie de vivre qui faisait tellement plaisir à ses parents...
Mais, en plus de cet entrainement auprès des mercenaires, Drakarta se découvrait aussi un certain don pour le combat, croisant rapidement le fer avec les mercenaires de Arkham, qui laissèrent rapidement les "combats basiques" de coté, intrigués par les compétences du jeune nain et voulant le tester dans diverses conditions... Plus le temps passait et plus les entraînements prenaient le pas sur le travail aux mines... Les parents de Drakarta ne disaient rien à ce changement d'activités, se disant que si leur fils était heureux, c'était l'essentiel...

Finalement, après son passage à l'âge adulte, à 190 ans, Drakarta fait un choix qui le travaillait depuis quelques temps déjà: annoncer à sa famille son départ de la ville, pour entamer sa vie de mercenaire. Accompagné par quelques mercenaires qui doivent se déplacer plus loin sur les terres, le jeune nain va gagner sa vie en utilisant ses dons pour le combats, pour envoyer plus d'or qu'il ne pourrait en ramener en travaillant aux mines, à sa famille... Cette dernière se montre étonnamment compréhensive et explique alors à Drakarta qu'il n'était pas le seul nain de la famille à partir de la ville dés sa majorité, pour faire autre chose de sa vie, même si cela faisait bien deux siècles qu'il n'y avait plus eu de départs comme ça... Finalement, le départ de Drakarta se fit sans plus d'encombres que ça, quelques larmes étant versées quand même et le nain partit donc pour une découverte du monde qu'il espère exceptionnelle... Les Mercenaires lui parlaient souvent de leurs voyages à l'extérieur et le jeune nain était à chaque fois fasciné par les paysages, les villes, les combats racontés par ses interlocuteurs... Il allait enfin découvrir le monde autrement que du sommet des montagnes...

Ainsi, pendant deux ans, Drakarta parcourt une partie du pays, repartant assez souvent chez lui, pour revoir sa famille, envoyant presque quotidiennement une bonne partie de l'or gagné avec ses missions... Après, en deux ans de voyage, le jeune nain mercenaire était loin d'avoir exploré le monde et il lui restait bien des choses à découvrir... Et puis, après avoir franchi le cap et quitter le cocon familial, Drakarta était aussi curieux de savoir où ses pas, ses combats, ses décisions pourraient le mener... Continuera-t-il en tant que mercenaire pour toujours? Reviendra-t-il s'installer définitivement à Arkham? Est-ce qu'il trouvera quelque chose hors de ses montagnes natales, qui le convaincrait une bonne fois pour toute qu'il a pris la bonne décision, en partant de chez lui? Beaucoup de questions sans réponses, mais ça, Drakarta n'était pas plus pressé que ça de les trouver...

Citation :
Raconte la première mission de mercenariat de Drakarta. Elle devra être suffisamment difficile compte tenu du fait que c'est une sorte "d'épreuve" pour gagner la confiance de ses compagnons.




Dans la réalité

Âge : 22 ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? Oui, Percy-Jackson RPG, Pokemon Aube et plein d'autres...
Vos passions : Rôle-play, lecture, jeux vidéos, geekage, sorties entre potes (cinéma, voyages)
Votre avis sur le forum? Très complet et bien organisé (même si je m'y suis pas mal perdu) après, je verrais au fil du temps et des rps.
Comment avez vous connu le forum? Un membre m'a donné l'adresse.
Phrase fétiche : "Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse."
Crédit avatar :


avatar


Nain

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable (immédiate ou quelques jours)


 
Page 1 sur 1