Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Tatiana Morisotto

 
Mer 28 Jan - 0:00
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6700-tatiana-morisotto#144538
Tatiana Morisotto

Femme fatale – Amazone – Pirate – Reine – Excellente combattante – Forte – Juste


Informations

Surnom : Aucun
Age : 31 ans
Nationalité : Eau
Profession : Reine des Amazones
Camp : Indépendants
Croyance : Azuria Mira
Titre de noblesse : Aucun
Race
Humaine

Caractère


Tatiana est une jeune femme qui veut assurer la prospérité de son clan c'est pourquoi elle n'hésitera pas à prendre des décisions difficiles si elle est sûre de son jugement. De lourdes responsabilités pèsent sur ses épaules ce qui l'a obligée à rester la plus rationnelle et la plus juste possible mais ce n'est pas pour autant qu'elle est incapable de faire preuve de finesse. La Reine des Amazones sait se faire aussi douce que la soie lorsqu'elle sait que ce procédé lui permettra de parvenir à ses fins. Habile manipulatrice, elle ne se perdra pas dans les personnages dont elle adopte le visage. Elle se sait belle et elle en usera et abusera dès que la situation l'exigera.

Au sein de son clan, elle n'acceptera pas que quelqu'un tente de s'élever au-dessus d'elle car elle laisse une grande liberté d'expression à ses Amazones pour qu'elles lui communiquent leurs idées mais une fois la décision prise, elle est irrévocable. Elle écrasera la moindre rébellion dans l’œuf et s'imposera pour légitimer sa place à la tête des Amazones.

Malgré toute la force et le sérieux dont elle fait preuve, Tatiana a des failles. La mort de sa mère l'a particulièrement touchée. Il ne se passe pas un jour sans qu'elle ne pense à cette merveilleuse femme qui avait dirigé les Amazones avant elle. Blessée au fond d'elle même, la jeune femme a préféré se refermer pour éviter de montrer ses faiblesses à son équipage. Elle se doit de rester forte même si parfois, dans la nuit, une larme solitaire s'échappe. N'ayant pas connu son père, elle possède un manque d'affection qu'elle n'est pas arrivé à combler avec sa mère. Ce sentiment bien qu'inconscient la suivra et la hantera de plus en plus lorsqu'elle songera à devenir elle-même mère.

Elle a développé un humour tranchant à la mort de sa mère qui pourrait lui jouer des tours si elle n'était pas aussi douée pour le combat et – lorsque ce n'est pas suffisant – aussi bien entourée. C'est une manière pour elle de se protéger de sa tristesse. Elle parle d'un ton autoritaire mais respectueux à son clan tandis qu'une fois dans la fièvre des batailles, elle ne peut s'empêcher de lâcher une pique à un adversaire dans le but de lui faire perdre la tête. Cela fonctionnait particulièrement bien car la majorité de ses cibles était déjà honteuse de se laisser attaquer par une bande de femmes.

Tatiana ressent un sentiment de patriotisme puissant envers Eau mais aussi de son clan. Elle a toujours été une pirate et le restera toujours. De sa petite enfance à aujourd'hui, elle a quasiment toujours vécu sur un bateau et est éprise de la liberté. Cela fait partie des raisons qui la pousse à abhorrer les pirates des Sables Brûlants et leur chef Abran Kaï. La belle Reine souhaite à tout prix réduire la puissance et la présence de l'ennemi à néant c'est pourquoi elle irait même jusqu'à prendre des décisions surprenantes pour atteindre son but.





Physique

Certains la trouve d'une beauté sauvage, d'autres la croient venue d'une autre dimension. Tatiana est une splendide jeune femme que ce soit pour ses longues jambes finement musclées, ses hanches et ses fesses à l'arrondi parfait, sa poitrine généreuse ou son visage encadrés de magnifiques cheveux roux. Sa silhouette fait autant de ravages que son sabre. La Reine des Amazones se déplace d'une démarche souple et assurée. Tatiana adopte souvent des postures qui mettent en avant son physique et ses formes dans le but de toujours paraître à son avantage.

Pour rentrer un peu plus dans les détails, nous pouvons dire que Tatiana est une femme plutôt grande avec son mètre soixante quinze. Son corps svelte est finement musclé du fait de son entraînement au combat et ses innombrables séances d'étirements. Le soleil a tanné sa peau même si elle reste de couleur claire.

Ses vêtements sont souvent dans des tons bleus, rouges et violets. La jeune femme préfère les pantalons aux robes mais il lui arrive souvent de troquer sa tenue de capitaine pour quelque chose de plus léger lorsqu'elle est dans son confort.

Tatiana a un beau visage gracieux. Ce que l'on remarque d'abord ce sont ses yeux verts qui pétillent de malice. Viennent ensuite ses longs et doux cheveux châtains qui tirent très fortement sur le roux suite à leur longue exposition au soleil et à l'eau de mer. Son nez fin donne à son visage un air de défi et ses lèvres rosées invitent aux baisers.

La jeune femme a aussi de nombreuses cicatrices qui lui parcourent le corps à cause des affrontements qu'elle a vécu. Comme toutes ont parfaitement cicatrisé, elles ne sont presque plus visibles. Cependant, si on fait suffisamment attention, il est possible d'apercevoir quelques lignes blanches et fines.


Capacités

Arme :
Un sabre qui pend toujours à sa ceinture, deux dagues de jet cachées dans ses bottes, une arbalète avec vingt carreaux qui sont rangés dans une bourse accrochée à sa ceinture à l'opposé de son sabre.
Pouvoirs :
Tatiana est une jeune femme d'un charisme presque animal. Ses interlocuteurs ont envie de l'entendre parler et la coupe rarement lorsqu'elle expose ses idées. Cependant, cela ne signifie pas que les victimes sont incapables de parler ou même de réagir. Les personnes visées l'écoutent avec plus d'attention qu'elles ne le feraient d'habitude. La Reine n'a pas conscience de ce petit pouvoir donc elle ne peut en abuser.
Familier :
Aucun
Artefact magique :
Aucun
Autre :


Histoire


La naissance de Tatiana fut un jour de joie pour les Amazones : leur Reine avait enfin eu une héritière. Cet heureux événement engendra une grande période de festivités pendant laquelle le bébé fut présentée à tout le clan. La Reine, bien qu'exténuée après avoir donné la vie, participa à toutes les activités tout en veillant sur sa fille bien-aimée qui était appelée à avoir un fabuleux destin au sein des Amazones.

Tatiana grandit sur l'île des Amazones comme toutes les autres petites filles. Tous les matins, elle se levait aux premières lueurs du jour pour s'occuper de la maison. Assez souvent, elle accompagnait sa mère sur son bateau mais ne recevait aucun traitement de faveur. Elle fit d'abord des travaux de mousse puis gagna le respect des autres femmes qui la laissèrent grimper au mat pour assurer la tâche de vigie. Cette éducation humble porta ses fruits car même aujourd'hui, elle continue de traiter ses pirates avec respect.

Lorsqu'elle fut assez forte pour tenir une arme, sa mère l'entraîna à se battre en duel. D'abord contre elle, puis contre deux, trois et quatre adversaires. Les lames étaient d'abord couvertes d'étoffe pour éviter de trop grosses blessures à l'enfant. Ce n'est pas pour autant que Tatiana ne ressentait pas la douleur. Chaque attaque réussie par sa mère lui valait au moins un hématome. Petit à petit, la future Reine commençait à approcher le niveau de sa génitrice et les étoffes furent retirées, obligeant la jeune adolescente à redoubler d'efforts pour éviter de se faire éventrer. Elle s'entraîna aussi au lancer de dague et au tir à l'arbalète. Les leçons commencèrent sur terre pour se terminer en mer. Il était primordial que la future Reine sache aussi bien se servir de ses armes sur la terre et les océans.

Tatiana s'endurcit rapidement grâce à son entraînement et sa volonté de rendre sa mère fière. Elle parvenait à ne plus laisser paraître sa douleur lors des combats et faisait preuve d'un sang-froid à toute épreuve. Sa mère lui apprit à prendre des décisions justes pour son clan et la laissait parfois décider du sort d'un prisonnier. La jeune femme prenait le temps de peser le pour et le contre à chaque fois avant de choisir la sentence. Elle donnait rarement la mort, sauf lorsqu'il s'agissait des hommes d'Abran Kaï bien sûr...

A ses dix-sept ans, la mère de Tatiana la laissa prendre un bateau et six Amazones avec elle pour aller piller un navire marchand qui avait la bonne idée de passer proche de leur territoire. La jeune femme, alors inexpérimentée et plongée dans une folle excitation, prit de gros risques en s'élançant la première sur le pont sans prendre gare aux forces déjà présentes. Même s'ils avaient fait la bêtise de traverser les mers pirates, les marchands avaient fait preuve d'intelligence en engageant quelques mercenaires armés jusqu'aux dents.

Cela ne refroidit en rien la belle pirate qui se jeta sur le premier homme à sa portée. Au début, elle avait réussi à tenir tête aux deux assaillants qui se défendaient plutôt mal. Elle ne comprit qu'au dernier moment qu'ils laissaient des failles pour l'acculer au bord du navire et l'empêcher de se mouvoir selon sa volonté. Au moment où l'éclair de lucidité traversa son esprit, elle reçut sa première entaille sérieuse au niveau de son bras droit. La blessure, bien que peu profonde, la brûlait et l'empêchait de faire les bons mouvements pour se défendre. Les coups pleuvaient sur elle lorsqu'une deuxième entaille au niveau de sa cuisse lui fit perdre l'équilibre. Tatiana s'écrasa au sol et fut blessée encore deux fois avant que ses Amazones ne réussissent à stopper les deux derniers mercenaires. Elle perdit conscience avant même de pouvoir les remercier.

Les pirates ramenèrent la jeune femme sur leur navire, pillèrent celui du marchand puis retournèrent à leur île pour fêter leur victoire. Seule Tatiana avait le goût amer de la défaite en bouche. Non seulement elle aurait pu perdre la vie ainsi que celles de son petit équipage mais en plus elle n'avait pas été utile dans le pillage. Trop faible pour participer au repas du soir, elle avait dû rester alitée. La future Reine avait perdu beaucoup de sang et n'arrivait plus à tenir sur ses jambes sans prendre des vertiges.

Le pire fut quand sa mère lui rendit visite. Elle ne lui parla pas de son attitude stupide et vérifia simplement son état de santé. Tatiana la connaissait trop bien pour savoir qu'elle l'avait profondément déçue. La Reine des Amazones prit sa fille dans ses bras, bien consciente de son trouble intérieur et lui promit de s'occuper des lacunes dans son éducation pour qu'elle ne se remette plus jamais en danger de manière aussi stupide.

Cet entraînement, surtout basé sur de longues séances de dialogue, permit aux deux femmes de se rapprocher encore plus. Pour Tatiana, sa mère était aussi sa confidente, sa meilleure amie et la personne qu'elle respectait le plus. Elles lancèrent des abordages ensemble, partirent en exploration sur des îles ensemble et surtout prenait la majeur partie des décisions en se consultant. Leur complicité était tellement forte que lorsque sa génitrice rendit l'âme, la jeune femme fut inconsolable pendant des jours.

La mère de Tatiana n'était plus très jeune au moment où sa fille était née. Vingt-cinq ans plus tard, elle était devenue encore moins résistante et avait besoin de plus de repos. Ironie du sort, après avoir passé des dizaines d'années à combattre, elle était morte empoisonnée par la morsure d'un serpent. Elle fut emportée pendant la nuit alors que la future Reine était à son chevet.

Tatiana refusa de comprendre ce qu'il venait de se passer. Sa mère ne pouvait pas être morte. C'était impossible, elle n'avait pas le droit de l'abandonner. La jeune femme se leva de sa chaise, la tête vide et alla s'asseoir au sol en boule au fond de la pièce. Lorsque la vérité devint trop insupportable, les premières larmes lui montèrent aux yeux et son corps fut secoué de sanglots déchirants. Elle pleura longtemps. Même quand les larmes ne montaient plus à ses yeux, elle continuait à trembler. La douleur était là, au fond d'elle, insidieuse. Elle l'attaquait sous tous les angles. La boule dans sa gorge l'empêchait de parler. Mais elle ne voulait plus parler, elle voulait mourir, rejoindre sa mère, ne plus souffrir.

Une des Amazones la trouva au matin et comprit tout de suite ce qu'il venait de se passer. Tatiana ne pleurait plus mais la douleur se lisait sur son visage. Elle se leva doucement et alla embrasser le front de sa mère avant de sortir de la chambre. Il fallait qu'elle prépare les rites funéraires. Qu'elle rassure le clan. Elle se devait d'être forte. C'était son nouveau rôle de Reine.

Le corps de sa mère fut déposé sur une barque recouverte de fleurs et les Amazones procédèrent à la cérémonie dès le début de la soirée. Elles prirent un navire, attachèrent le bac avec une corde et allèrent en haute mer. Tatiana alluma elle-même les branchages et lâcha la corde qui empêchait l'embarcation de se perdre dans les flots.

Une fois que le navire toucha terre, la nouvelle Reine alla s'enfermer dans la maison de sa mère pour évacuer sa peine. Sa mère était partie. Elle était seule à présent. Comment la vie pouvait-elle continuer comme si rien ne s'était passé ? Pourquoi ne voyait-elle que la cruauté du monde autour d'elle. Pourquoi n'avait-elle pas assez montrer son amour à sa mère ?

Tatiana sortit deux jours plus tard. Elle avait toujours mal mais elle ne pouvait pas se permettre de mettre le clan en péril par faiblesse. Elle fut proclamée Reine des Amazones et se promit de ne plus jamais donner de raisons à sa mère d'être déçue d'elle. Le cœur un peu plus léger, la jeune femme reprit sa vie de tous les jours comme avant sauf que sa mère n'était plus là.

La nouvelle Reine des Amazones fut efficace. Le clan se portait bien malgré les incessants assauts d'Abran Kaï pour les tuer. Les pillages s'intensifièrent et Tatiana espérait attirer des jeunes femmes à sa cause. Les conflits internes étaient réglés rapidement et il était rare que la Reine applique de réelles sanctions. Cependant, la jeune femme avait un mauvais pressentiment. Aile Ténébreuse avait rallié des pirates à sa cause et elle craignait que ce soit le cas de son ennemi juré. Alors qu'elle se sentait enfin prête à mettre au monde une fille pour la remplacer à la tête du clan, la Reine devait reporter ses plans à plus tard. Elle se doutait qu'il n'y avait qu'une seule manière pour que les Amazones perdurent et cela voudrait dire qu'elle allait devoir faire quelques entorses aux traditions...




Dans la vraie vie  


Âge : 20 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Google
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Un paquet
Vos passions : Jeux-vidéo, lecture, écriture, procrastiner...
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? Un p'tit coup de balais pour tout remettre sur les roulettes et c'est reparti Smile
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Non
Phrase fétiche : Un abordage et ça repart o/
 


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Guild Wars 2 Concept Art
Double compte : Hécate Féral
Vitesse de réponse : Rapide


Mer 4 Fév - 21:20
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6700-tatiana-morisotto#144538
Correspondances

Avec Feygor
L’archipel est malade – Correspondance
12 Astarr 114

Avec Tyssania
Recrutement – Correspondance
Date inconnue


RPs terminés

Avec Alys
Une libération qui tourne au stage
Kelrenn 114

Avec Risky
L’archipel aux mille dangers
Date inconnue


Rps Abandonnés

Avec Jack
Comment se faire bananer en beauté
8 Vennà 114


RPs en cours

Avec Phalène et Tyssania
De ces pleurs je fais dans l’ombre un parfum d’ambre et de miel
Date inconnue

Avec Alys
Nuit blanche
Telniss 114

Avec Leyceline, Orynis et Linvala
Soyons en bons termes
Date inconnue


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Guild Wars 2 Concept Art
Double compte : Hécate Féral
Vitesse de réponse : Rapide


 
Page 1 sur 1