Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Ravenne - Melozia Aventure au soleil

 
Dim 11 Jan - 16:17
Voir le profil de l'utilisateur
Assise sur une grande pierre bordant la somptueuse ville de Faestalia, observant tantôt le ciel d’un bleu uniforme et la savane inondée des rayons du soleil, tantôt, son livre de science sur l’art Vaudou. Un art qu’elle ne maîtrise pas encore, un art qu’elle aspire à connaître dans un avenir proche. Au loin, les cloches de bronze du lieu de culte de la ville sonnent midi. Il est l’heure pour la sorcière de retourner dans sa case à l’extérieur du village. Une case, c’est une habitation de chaume, de paille et parfois de torchis. C’est certes petit mais c’est là où vit Ravenne. Son habitation, contient tout un tas d’objet tous plus étrange les uns que les autres. Il y’a beaucoup d’herbe curative suspendu à ce qui s’apparente être un plafond par un petit file. Au sol, différent panier en osier servent de rangement. Dedans se trouve vêtement, nourriture et toute autre babiole plus ou moins utiles. Il y’a également rangé dans un coin, des jarres en terre cuite contenant de l’eau du puis et différent outils qui servent autant pour la cuisine que pour la préparation d’autre produit diverse. Au centre il y’a des couvertures, beaucoup de couvertures. Les plus fournies et les plus jolies servent de couche, les autres, servent à s’asseoir. Ravenne ne vit pas tout le temps dans cette case. Elle pourrait se permettre de vivre dans un grand domaine de pierre massive et de bois de chêne en guise de poutre. Ce n’est rien d’autre que le domaine de l’archimage qui la vue grandir et qui lui sert de maître d’apprentissage dans le domaine magique. Ravenne sait qu’une fois tout son savoir acquis elle va devoir le tuer. Pour récupérer son potentiel magique… Encore faut-il connaître la formule pour le faire. Ça ne va pas tarder à entrer dans son domaine de connaissance.

Une fois dans cette case, Ravenne sort un plat en terre cuite décoré de plusieurs dessins représentant une chasse des lionnes contre des phacochères. Dedans se trouve un plat de riz et de blé qu’elle mange dans son intégralité. Mais le temps passe et la sorcière s’ennuie. Les grands corbeaux tournent en cercle dans le ciel. Elle siffle et l’un d’eux vient se poser sur son épaule. Le binôme va alors en ville afin de visiter le marché d’étoffe. La jeune femme est certes une sorcière elle n’en apprécie pas moins les belles choses. Se présentant dans l’allée principale, là où se trouvent les différentes étales des marchands. Il y’a des étoffes de partout, longue, taillée en vêtement ou bien non tressée, Verte, rouge ou noir. C’est un mélange de couleur qui rend la scène vraiment incroyable. Les habitants de Faestalia connaissent bien la sorcière Ravenne, l’enfant du pays. Nombreux sont ceux qui la craignent et nombreux sont ceux qui la respecte. Les anciens se disent qu’il serait bon pour eux de laisser la femme continuer son art. Que ceci pourrait être salvateur pour les gens du coin. Mais ce n’est pas l’avis de tout le monde. Finalement la jeune femme s’arrête chez un vendeur de produit magique divers, la vente s’effectue derrière une étale de tissus. Ainsi, seul celui qui sait où chercher peut trouver sinon, il est très dur d’arriver à cette étale. La raison de cette non mise en avant est simple, c’est pour éviter qu’un non initié dans le domaine magique trouve et achète des produits qui causerait du tort à lui et à son entourage.

La sorcière observe alors différentes orbes provenant d’un peu partout dans le monde, d’autres objets qui par les nombreux voyageurs et marchands nomades sont arrivé dans cet endroit. On pourrait donc imaginer la plupart des biens du vendeur comme exotique pour les habitants du Nord tandis qu’ils seront commun pour ceux du Sud, a l’inverse des autres produits par exemple. Ravenne n’a pas fait attention au personne déjà à l’intérieur du petit commerce. Elle sait que de toute façon son camarade corbeau veille pour elle et que du haut de son épaule, l’animal ne loupe rien. Un seul petit ramage de l’animal suffirait à mettre en alerte la sorcière et donc la préparer à toute intervention inamicale. Le vendeur du commerce est une femme, c’est souvent les femmes qui s’occupe de ses produits. L’homme étant souvent sur les routes pour amener ou vendre d’autre marchandise. Cette femme est aussi noire que Ravenne, elle porte un turban noir sur la tête et l’on peut voir ses boucles d’oreilles en or descendre du fameux turban. Elle porte une grande robe de couleur pourpre et beaucoup de bracelet et de bague en or ou argent. Cette femme s’amuse à tirer les cartes. Sans doute interroge-t-elle l’avenir sur sa propre condition.


Dim 1 Fév - 11:28
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
Mélozia se rendait de manière très régulière à Faestelia. On l'y accueillait avec beaucoup de plaisir, il faut dire qu'elle achetait beaucoup de choses.

Elle se leva ce matin là et s'habilla rapidement. Une simple robe de soie de couleur verte. Ses cheveux étaient tressées puis ramené en chignon. Elle portait aussi un collier de perles noires, des boucles d'oreilles et des bracelets.

Elle sortit accompagnée d'un garde. Elle arriva dans une boutique. Une autre femme était présente, elle se tourna vers le garde :

- Attendez-moi dehors.

La vendeuse leva les yeux et parut et ravie et surprise.

- Avez-vous ce que je vous ai commandé ?

- Oui, Votre Excellence. Je vais le chercher.

Elle partit dans l'arrière boutique. Mélozia se retrouve donc seule avec cette autre femme. Elle la regarda et la jaugea de haut en bas. On lui avait déjà décrit cette femme mais son nom lui était inconnue, ou du moins, elle ne s'en souvenait plus.

- Quel bel oiseau que vous avez là ! J'imagine qu'il est pour vous le plus fidèle des compagnons.

Une entrée en matière comme Mélozia avait l'habitude de les faire. Un sujet au hasard pour commencer une discussion dont elle ignorait qu'elle en serait la conclusion.



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide


Sam 21 Fév - 15:00
Voir le profil de l'utilisateur
Des babioles, des pierres, des bijoux et d'autres babioles... Bien que le magasin en question a une certaine réputation dans le domaine de la vente d'objet magique, Ravenne, découvre quand même pas ma de chose inutile. Je suppose qu'il faut que tout le monde gagne sa croute. Même si cela revient à vendre des choses inutiles a des nigauds qui ne connaissent rien ou des touristes.

En parlant de touriste, une femme, visiblement pas du coin entre dans le commerce. Ravenne ne porte aucune attention particulière à son entrée. Elle a apprit avec le temps à ne pas se mêler de chose qui ne la regarde pas. Surtout dans un magasin comme celui-ci.

Néanmoins, Ravenne, entend le vendeur lui répondre et l'appeler "Votre Excellence". Serait-ce une noble ? Serait-ce un haut titre d'une religion ? Ravenne n'en sait rien. Le vendeur disparaît dans l'arrière boutique, une arrière boutique que la femme de couleur connaît bien. En effet, elle a eu l'honneur un jour de voir la réserve. une réserve très impressionnante dans le domaine de la magie. Une réserve ou les pièges qui parsème le sol, le mur et parfois le plafond sont très impressionnante également. De quoi faire frémir un as de l'aventure.

L'autre femme observe alors Ravenne de haut en bas et ouvre la conversation par un simple : " - Quel bel oiseau que vous avez là ! J'imagine qu'il est pour vous le plus fidèle des compagnons." La réponse se fait attendre par la femme en revanche, voilà que le cher corbeau en question bombe le torse fièrement. L'animal, aime les compliments surtout de la part d'une femme, un mâle reste un mâle qu'importe l'espèce.

-" Oui, enfin c'est plus qu'un compagnon c'est un fidèle ami..." Répond Ravenne en jaugeant de haut en bas son interlocutrice. Je m'appelle Ravenne conclut t-elle en affichant un sourire taquin sur le visage.

La femme noire se détourne et prend une fiole en main, tout en regardant cet élixir de soit-disant jeunesse elle reprend la parole. " Votre Excellence ? C'est un beau titre néanmoins je me pose une question, si vous me permettez je vais la poser. Que vous vaut se titre ? Noblesse ? Religion ? Il est vrai qu'à l'heure actuel la question me taraude. Vous n'êtes pas obligée de répondre, je comprendrais que vous ne le voudriez pas. "

La voie de Ravenne, se veut rassurante, confiante et qui donne envie de faire confiance. Un peu comme si c'était une mère qui parlait. Aucune peur, aucune terreur ne pourrait naître de cette voie du moins pour le moment.


Sam 21 Fév - 18:06
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
L'oiseau se bomba le torse et la femme finit par lui répondre tout en en lui rendant son regard :

- Oui, enfin c'est plus qu'un compagnon c'est un fidèle ami. Je m'appelle Ravenne.

Puis elle prit une fiole quelconque et reprend la parole :

- Votre Excellence ? C'est un beau titre néanmoins je me pose une question, si vous me permettez je vais la poser. Que vous vaut se titre ? Noblesse ? Religion ? Il est vrai qu'à l'heure actuel la question me taraude. Vous n'êtes pas obligée de répondre, je comprendrais que vous ne le voudriez pas.

Mélozia eut un simple sourire et s'assit sur une chaise.

- Je suis Mélozia Bémüi, duchesse de Granitsa Reti. Ce qui répond je crois à toutes vos questions, ajouta-elle avec un sourire qui donnait à son propos un air plus moqueur.

La vendeuse revint avec un paquet et Mélozia appela son garde qui prit le paquet et paya la vendeuse. Cette dernière, apparemment soucieuse de la réputation de son établissement demanda :

- Désirez-vous boire quelque chose ? Du thé ? Voulez-vous que je vous montre les nouveaux éventails ?

- Je prendrais bien du thé et je serais évidemment ravie de voir ces nouveaux éventails.

Elle souriait de manière très charmante. Mélozia était consciente de son rang et elle jouait à merveille le rôle qui lui était dévolue. Elle se tourna vers le garde, qui était un homme de la région :

- Je ne crois plus avoir besoin de vous. Envoyez une de mes dames de compagnie.

Le garde s'en alla après la commerçante. Mélozia attendit qu'on lui servit une tasse de thé et demanda à la commerçante d'aller voir si le magasin d'épicerie, qui était à l'autre bout de la rue, était ouverte ou non et si oui, de demander d'envoyer une liste de produit dans sa demeure. La vendeuse sortit, heureuse et fière d'avoir à faire une commission pour une duchesse.

L'élementale put se tourner vers la femme et déclara :

- Vous m'aviez demandé si mon titre était un titre religieux mais il ne l'est pas. Mais je voulais savoir si vous aviez en tête une religion en particulier.

Elle avait très discrètement commencé à prendre sa forme hybride. Selon la réponse et les propos de cette femme, elle devrait ou non lui laisser la vie.



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide


Mar 10 Mar - 14:57
Voir le profil de l'utilisateur
- " Qu'importe, ce n'est pas important. Je ne vous ai jamais vue dans le coin et je ne sais où se trouve Granitsa Reti. Peut-être pourriez-vous m'en dire plus cet endroit. »

Demande Ravenne tout en regardant une potion qui est censé rendre aveugle. La femme se tourne ensuite vers la duchesse et lui sourit, un sourire plus amical qu’autre chose. Les voilà maintenant seule ou presque dans le commerce.

« N’avez-vous pas peur d’être seule ou presque avec moi ? Je ne suis peut-être pas la meilleure présence pour une femme de votre rang. Sachez, qu’en cas de pépin je ne serais pas là pour vous défendre…. » Conclut la femme avant de tout simplement regarder un livre sur la nécromancie.

Dehors le soleil est à son beau fixe, la température monte rapidement et i devient maintenant presque insupportable de rester dessous même pour les locaux. En revanche, des prisonniers restes toujours accrochés à des poteaux, en pleine chaleur. On va les retrouver déshydratée ou mort. Mais c'est une habitude dans le coin.


Sam 14 Mar - 11:40
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
- Qu'importe, ce n'est pas important. Je ne vous ai jamais vue dans le coin et je ne sais où se trouve Granitsa Reti. Peut-être pourriez-vous m'en dire plus cet endroit ?

- Que vous dire ? Mon duché est un lieu paisible au sud ouest de cette ville. C'est un lieu où il ne se passe jamais rien, sauf cette année...

Elle lui sourit et eut le droit comme réponse:

- N’avez-vous pas peur d’être seule ou presque avec moi ? Je ne suis peut-être pas la meilleure présence pour une femme de votre rang. Sachez, qu’en cas de pépin je ne serais pas là pour vous défendre….

- Non je ne le crains pas comme je ne crains rien. Même pas la mort car elle permettrait de La voir.

Elle se tut et la vendeuse revint avec thé et éventails. La duchesse discuta quelques minutes et se fut un autre article que la vendeuse voulait lui montrer à tout prix et lui demander d'attendre quelques instants alors qu'elle devait aller le chercher.

Mélozia observa alors le bouquin que prenait l'autre femme.

- Vous intéressez-vous à la nécromancie ?



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide


Sam 14 Mar - 15:12
Voir le profil de l'utilisateur
-" Oui, en quelques sortes. C'est sûr cette terre que j'ai retrouvée les plus anciennes trace de nécromancie au monde. Mais elle est loin de ressembler au fléau qui se trame bien au sud d'ici. "

Ravenne tourne les pages une à une sans vraiment se soucier de la vendeuse qui fait bien péniblement son travail, sans doute la duchesse lui fait-elle un peu peur.

- " D'origine je suis spécialiste du Vaudou, Bien que cette branche soit principalement de l'envoûtement, de l'art des potions et rituel ainsi que la levée de fétiche il existe une autre ramification à cette arbre. La levée de Zöm-bie.... " Elle fait une pause pour observer les réactions de son interlocutrice, puis reprend dans son bouquin.

- "J'espère, du moins j'aspire à avoir un jour la capacité d'étudier cette branche du Vaudouïsme. "

La femme s'arrête pour dire en riant -" Et là je ne vous fais toujours pas peur ?"


Sam 14 Mar - 15:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
Mélozia l'écouta tranquillement :

- Oui, en quelques sortes. C'est sûr cette terre que j'ai retrouvée les plus anciennes trace de nécromancie au monde. Mais elle est loin de ressembler au fléau qui se trame bien au sud d'ici. D'origine je suis spécialiste du Vaudou, Bien que cette branche soit principalement de l'envoûtement, de l'art des potions et rituel ainsi que la levée de fétiche il existe une autre ramification à cette arbre. La levée de Zöm-bie.... J'espère, du moins j'aspire à avoir un jour la capacité d'étudier cette branche du Vaudouïsme. Et là je ne vous fais toujours pas peur ?

Mélozia sourit et marcha un peu dans la boutique :

- Vous vous croyez donc si terrifiante que cela ! Rien ne m'effraie et ce n'est pas vous qui allez y arriver.

Elle sourit doucement et observa en détail Ravenne.

- Je connais les meilleurs maîtres en nécromancie, je peux être en contact avec eux et vous aider à acquérir leur savoir. Et ils en ont dans plein d'autre branche et ne sont arrêter par aucune morale. Mais cela a un prix...

La vendeuse revint et il fut conclut un marché. Puis la vendeuse partit se reposer satisfaite d'avoir fait aussi bonne affaire. Mélozia se tourna vers Ravenne et lui dit :

- Dame Ravenne, si vous désirez connaître ce prix, je vous invite à venir dans la maison que je loue. Bonne journée

Elle sortit et rejoignit sa grande villa qu'elle louait pour deux semaines. C'était une villa luxueuse avec tout le confort qu'on pouvait espérer. Mélozia prit un bain puis se rhabilla et fit une sieste douce et confortable.

Les gardes étaient debout à l'extérieur entourant la maison et veillant aussi à l'intérieur. Il était impossible de s'infiltrer de manière discrète et il fallait à tout prix entrer par la porte principale. Mélozia avait fait savoir qu'elle accueillerait volontiers aujourd'hui un certain nombre de personne dont une certaine Ravenne.



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide


Sam 14 Mar - 16:32
Voir le profil de l'utilisateur
Ravenne sort du magasin peu de temps après la duchesse, ses dernières paroles l'avait intriguée au plus haut point. Cela va même la travailler le soir, la nuit, le matin et le début d'après midi suivant.... Finalement elle décide d'aller voir dans le fameux domaine en question et troque donc sa tenue habituel pour celle qui lui va le mieux. Lin blanc, soie rouge, collier, bagues et tiare en or. Juste de quoi lui donner une beauté ravageuse. (voir image dans fiche a la fin).

Puisque le sujet va être la nécromancie et qu'elle à dit que tout devait se payer. Ravenne mets donc dans son sac, argent, livre de nécromancie dont un écrit de sa main. Ainsi que de quoi faire un petit présent à la duchesse a savoir un équipement de thé traditionnel.

Maintenant que son sac en bandoulière est prêt il ne reste plus qu'à donner les ordres à Ouna, l'enfant du village qu'elle héberge puis partir.

-" Ouna, n'oublis pas de ranger le linge et ça avant la tempête de ce soir et prépare le repas pour toi, je ne suis pas certaine de rentrer a temps ce soir" Demande Ravenne qui n'obtient comme réponse qu'un "oui maman". C'est une brave fille que Ravenne apprécie beaucoup.

La jeune femme se mets donc en route vers la demeure de la duchesse. Certes l'hypothèse que ça soit un piège est fort possible mais on ne piège pas quelqu'un qu'on ne connait pas aussi facilement surtout si cette personne à les moyens de se transformer en oiseau a volonté. De plus, la duchesse n'aurait aucun intérêt à la piéger... Sauf pour de sombre aventure.

Ainsi après des heures de marche elle se présente au porte du domaine, elle parle au garde en lui disant qu'elle s'appelle Ravenne et qu'elle vient sous demande de la duchesse du lieu. De plus, Ravenne offre le présent, donc le service a thé, au serviteur afin que celui-ci l'apporte à sa seigneuresse.


Mar 17 Mar - 16:16
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
Mélozia se réveilla et discuta de longues heures avec ses dames de compagnies sur des sujets très élevés de philosophie, éthique etc. etc. Une servante arriva et lui annonça l'arrivait de Ravenne.

- Mesdemoiselles, veuillez me laisser seule avec cette jeune femme. Ammenez-là ici.

Les demoiselles de compagnie sortirent et Mélozia ne prit pas la peine de bouger de sa chaise longue sur laquelle elle était à demi-allongé sur le côté. Le serviteur déposa un présent et l'ouvrit devant la duchesse alors qu'on introduisit Ravenne dans le salon.

La pièce était décorée de tel sorte que les gens de Faestalia sachent que la maison appartenait à quelqu’un de très riche et à d'excellente réputation. Comme siège dans la pièce, il n'y avait que des fauteuils et la chaise longue de la duchesse.

Mélozia parla au serviteur

- Nous utiliserons ce service à thé.

Puis elle se tourna tout sourire vers Ravenne:

- Je vous en prie prenez place, elle lui désigna un fauteuil.Désirez-vous manger quelque chose ?

Le serviteur apporta le thé une fois celui fait et servit une tasse à la duchesse puis une autre à Ravenne. Mélozia lui fit signe de sortir et elles se retrouvèrent de nouveaux seules. L'élémentale détailla de la tête au pied la jeune femme puis la fixa droit dans les yeux comme pour deviner son âme, savoir de quoi elle serait capable...



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide


Jeu 19 Mar - 16:14
Voir le profil de l'utilisateur
Ravenne s'installe posément sur un des fauteuils. Il est très confortable mais n'a rien à envier aux multiples tapis que possède la jeune femme. La pièce autour d'elle lui inspire confiance et en dit long sur la maîtresse des lieux. L'aspect très Cosu de l'habitation impressionne grandement la marabout. Il est certain que les nobles aspire à avoir des signes de richesse flagrant. Finalement les deux femmes se ressemble bien plus qu'elle ne le pense. Ravenne observe le serviteur arriver avec le thé. Il sert deux tasse, le liquide chaud semble danser dans le récipient.

- "Désirez-vous manger quelque chose ?" Demande la duchesse, Ravenne mets du temps à répondre... Au bout de quelques secondes de lourd silence elle parle.

-" Non merci votre seigneurie, je ne voudrez pas abuser plus que nécessaire de votre hospitalité. Vous savez pourquoi je suis là, je crois votre seigneurie. C'est ma curiosité qui a prit le dessus sur ma raison. Il faut dire que vos paroles donnerait de l'eau à un assoiffé si je puis me permettre votre seigneurie. "

Dit-elle seulement, espérant par cela se convaincre qu'elle avait raison de venir. En faite Ravenne voulait en venir rapidement au fait. Afin de parler du véritable sujet de la visite et ne pas rester sur des fioritures banale. Il faut dire qu'elle n'avait absolument pas l'habitude de parler à une noble.

Ainsi, elle se tourne vers la duchesse, ne quittant pas son regard et attendant une réponse. Elle pose son coude sur les accoudoirs de sa chaise, remontant ses bras pour joindre ses mains donnant la posture de quelqu'un qui semble réfléchir. Ravenne prit néanmoins la tasse de thé pour commencer a boire une autre gorgée. Tournant de temps a autre sa tête vers la pièce assez somptueuse.


Mar 24 Mar - 14:07
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
- Non merci votre seigneurie, je ne voudrez pas abuser plus que nécessaire de votre hospitalité. Vous savez pourquoi je suis là, je crois votre seigneurie. C'est ma curiosité qui a prit le dessus sur ma raison. Il faut dire que vos paroles donnerait de l'eau à un assoiffé si je puis me permettre votre seigneurie.

Elle eut un simple sourire, prit une gorgée de thé et laissa le silence s'installer. Il fallait savoir être patient, prendre son temps pour servir au mieux Nayris.

- Il vaudrait mieux éviter d'être aussi directe, vous prenez de grand risques pour votre sécurité.

Nouvelle pause longue. La duchesse ne bougeait, ne montrait rien. Elle fixait son interlocutrice sans vaciller. Elle était prête à tout, même à tuer la jeune fille s'il le fallait. Le culte passer avant tout. Et cette jeune personne serait une possible recrue ou alors une possible victime...

- Nous croyons tous en un Dieu ou une Déesse. En ces temps cela parait si naturelle. En qui croyez-vous Ravenne ?

Il n'y avait plus qu'à attendre sa réponse ou la moindre de ses réactions.



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide


Sam 11 Avr - 15:19
Voir le profil de l'utilisateur
Ravenne observe une nouvelle fois la pièce qui l'entour, la décoration, l'ambiance. Tout ceci l'impressionne de plus en plus. Puis la jeune femme se tourne vers la duchesse et lui sourit avant de répondre a la question posée.

- En vérité, madame, je ne ne crois véritablement qu'en moi... Mais si vous voulez vraiment entendre un dieu votre seigneurie je choisirais une déesse...

Ravenne n'en dit pas plus il ne faudrait pas non plus avoir trop de zèle surtout avec une personne d'un rang aussi haut.

- Votre seigneurie, je suis une marabout et j'aspire a devenir meilleur dans le domaine suivant. Un vrai marabout est capable de faire des potions et des rituels de toutes sortent. Chance, amour, maladie... l'art vaudou permet pas mal de chose dans le domaine. Mais.... les meilleurs ont besoins d'autres choses. Comme la création de fétiche, des sortes de mannequin de bois, de terre ou autre qui sert de... puissance armée on pourrait dire ça ainsi. Mais un marabout doit également être capable de faire des "Zombies". Pas nécessairement l'amas de chair putride que font les nécromanciens du sud mais plutôt.... des personnes dépourvue de sens propre. Morte au sens ou il ne sent plus que des êtres physique. Les zombies servent entre autre d'esclave pour la marabout. Votre seigneurie, si j'acquiert les pouvoirs d'un marabout je me dois d'en connaître tout les pouvoirs et tout les tréfonds.

Ravenne se tait alors, elle attend une réaction plus ou moins directe de la part de la noble. Il faut dire que les marabouts, outre en feu sont pas très bien apprécié.




Lun 20 Avr - 20:24
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6265-melozia-bemui
- En vérité, madame, je ne ne crois véritablement qu'en moi... Mais si vous voulez vraiment entendre un dieu votre seigneurie je choisirais une déesse...

Mauvaise réponse, se dit Mélozia. Cette jeune femme ne pourra jamais servir Nayris avec cet état d'esprit. Mais notre duchesse se tait et l'écoute avec attention pour voir si la suite l’amènera à changer de décision.

- Votre seigneurie, je suis une marabout et j'aspire a devenir meilleur dans le domaine suivant. Un vrai marabout est capable de faire des potions et des rituels de toutes sortent. Chance, amour, maladie... l'art vaudou permet pas mal de chose dans le domaine. Mais.... les meilleurs ont besoins d'autres choses. Comme la création de fétiche, des sortes de mannequin de bois, de terre ou autre qui sert de... puissance armée on pourrait dire ça ainsi. Mais un marabout doit également être capable de faire des "Zombies". Pas nécessairement l'amas de chair putride que font les nécromanciens du sud mais plutôt.... des personnes dépourvue de sens propre. Morte au sens ou il ne sent plus que des êtres physique. Les zombies servent entre autre d'esclave pour la marabout. Votre seigneurie, si j'acquiers les pouvoirs d'un marabout je me dois d'en connaître tout les pouvoirs et tout les tréfonds.

Elle sourit : pouvoir, pouvoir et pouvoir. Certes ceci pourrait intéresser ces chefs, mais il n'y avait rien pour le moment qui la poussait à dévoiler ce qu'elle était. Elle sourit doucement et répondit sans parler fort mais d'une voix sans réplique:

- Votre personne compte beaucoup pour vous. A vous entendre, votre...pouvoir, elle lança ce mot comme si elle lui concédait,est tout ce qui compte. Vous parlez assez bien de votre art mais assez mal de vos croyances. Si mes questions sont vagues, permettez-moi d'être plus précise : en quelle déesse croyez-vous ?

Et elle laissa à ce moment là toute la parole à Ravenne. De cette ultime question dépendait le sort future de son interlocutrice.



succès:
 


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lirissa et Aricie
Vitesse de réponse : Rapide



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1