Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Mérilda

 
Lun 5 Jan - 20:58
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6534-merilda
Mérilda Lemina

Discrète, n'aime pas sa race, tente de se cacher derrière une vie d'humaine normale et ses arts, qu'elle voit comme un moyen de se délivrer momentanément.


Informations

Surnom : à vous de voir ! Wink
Age : 21 ans
Nationalité : Glace
Profession : Poètesse / Musicienne / Chanteuse
Camp : Neutre
Croyance : Elle croit en l'existence des esprits de la forêt, autrement dit, en la Nature
Titre de noblesse : Aucun
Race
loup-garou

Caractère


Mérilda, sous sa forme humaine, est quelqu'un de plutôt réservé, s'enfermant dans l'art pour pouvoir s'épanouir. Ses poèmes et ses mélodies sont empreints d'une grande douceur, parfois mêlée de mélancolie : en effet, elle voit sa deuxième forme comme un fardeau, et ne se transforme que quand elle n'a pas le choix. Si un seul de ses arts ne suffit pas à l'apaiser, il lui est possible de mêler les deux, en chantant ses poèmes, et à ce moment, il est impossible que ses chansons n'arrachent pas de larmes à ceux qui l'entendent... À part si elle a affaire à un coeur de pierre. C'est qu'elle met tout son coeur dans ces arts, qu'elle exercerait avec autant de passion s'ils ne lui rapportaient rien, s'ils n'étaient pas payés.
Mais une fois "louve", la discrète jeune femme devient effroyable, sanguinaire, sa rage de ne pas avoir su contenir la bête devant être extériorisée d'une manière ou d'une autre. Dans ces moments, plus rien ni personne ne survit autour d'elle, sauf si on arrive à la calmer, ce qui est très dur.







Physique
Mérilda, sous sa forme humaine, est une jeune femme blonde, ni très belle, ni très laide, normale, en fait. Elle possède une peau pâle, des cheveux dorés et des yeux d'un bleu profond. Elle n'est ni grande, ni petite, n'a rien d'extraordinaire physiquement parlant. Elle s'habille souvent de robes amples, ne la gênant pas lors de ses transformations : il ne manquerait plus qu'elle énerve encore plus sa louve en l'empêchant d'apparaître ! Dans ses yeux se lit facilement cette crainte avec laquelle elle vit continuellement, sa crainte de s'attacher à quiconque, afin d'empêcher la tragédie de son père de se reproduire.
Sa forme hybride lui apporte certains attributs des loups, comme, entre autres, des oreilles et une queue de louve grise, ses yeux changent aussi de couleur, devenant verts émeraude et lançant des éclairs. Elle possède aussi, au moment de l'attaque, des griffes et des crocs de louve.
Capacités

Arme : La dague offerte par sa mère, mais dont elle n'ose jamais se servir... Ou presque jamais.
Pouvoirs : Maîtrise de l'air et transformation partielle en louve. Elle peut aussi, parfois, transmettre ses sentiments à travers ses arts.
Maîtrise de l'air (détails) : Compte tenu de l'absence de prédisposition de sa race pour la magie, ce pouvoir n'est pas vraiment puissant. Il se borne à créer une légère brise pour lui apporter des odeurs, des sons ou des paroles murmurées. elle peut aussi créer de légers tourbillons, tout juste bons à soulever quelques feuilles mortes ou gouttelettes d'eau... Ce dont elle ne se sert pratiquement jamais.
Familier : Sa forme lupine lui fait si peur qu'elle préfère vivre seule et ne s'attacher à aucun être, pour ne pas risquer de souffrir des crimes de la louve;
Artefact magique : Un sceptre argenté, mais dont la véritable matière est tout bonnement le bois le plus vulgaire, qu'elle peut faire apparaître pour maîtriser l'air. C'est aussi un cadeau de sa mère.
Autre : Non


Histoire



" Pour ses seize ans, votre fille aînée héritera d'un don puissant, dévastateur, dont elle se servira pour tuer son père, puis, après avoir pris ses biens les plus précieux à sa mère, elle l'abandonnera avec sa soeur par dégoût."

Tel fut l'oracle que reçut un jeune couple, le jour où il alla consulter les esprits de la forêt, peu de jours après son mariage. Mais cela ne leur fit rien. Persuadés d'avoir été roulés, ils abandonnèrent d'un commun accord la croyance qu'ils avaient eue depuis leur plus tendre enfance, et se dirent que les esprits de la forêt, tout compte fait, n'étaient qu'un leurre, inventé pour les enfants. Néanmoins, un an plus tard, alors que la prophétie n'était plus qu'un lointain souvenir, Horald et Maria Lemina assistèrent à la naissance de leur premier enfant, une fille, que Maria nomma Mérilda, presque sans demander l'avis de son époux. Mais ce dernier n'eut pas à s'en faire, car, cinq ans plus tard, naquit une autre petite fille, et, cette fois, Maria laissa à Horald l'entière décision du nom, consciente de rétablir ainsi un minimum de justice. La nouveau-née eut pour nom Mydalia. Les deux fillettes grandirent dans la joie la plus complète, dans une famille aimante, tous étant très unis. Maria, une sylphide, décida d'enseigner sa magie à ses filles, dont la cadette se montra très douée, en tout ce que leur mère leur enseigna. Quant à Mérilda, elle ne parvenait qu'à créer depetits courants d'air, malgré tous les efforts de sa mère. Cette dernière était aux anges : sa fille cadette venait par là de lui montrait qu'elle possédait la même race qu'elle. Mais un incertitude mêlée d'inquiétude planait sur l'aînée : elle n'avait pas encore dévoilé sa race. Les deux autres femmes de la famille ne désiraient qu'une chose : que l'environnement forestier dans lequel tous vivaient ne favorisent pas l'éclosion d'une louve-garou... Plus pour se rassurer elle-même que pour toute autre raison inventée, sa mère lui offrit un sceptre pour l'aider à maîtriser le vent, pensant (à tort), que cela empêcherait le loup de se manifester si son cauchemar se réalisait. Hélas, le jour des seize ans de l'aînée, nul ne sut pourquoi, et cela est encore un mystère aujourd'hui, la jeune fêtée, Mérilda, se mit à rugir et des oreilles et une queue toutes aussi grises, touffues et élégantes les unes que les autres s'ajoutèrent à son corps. Ses yeux changèrent de couleur, pour devenir d'un magnifique vert émeraude. Puis, la créature, qui n'avait plus rien de la douce Mérilda, rugit de nouveau, alors que des griffes et des crocs poussaient, rendant cet être encore moins humain, plus monstrueux, qu'auparavant. Puis elle se jeta sur les trois autres. Poussé par un instinct de protection envers sa famille, Horald se saisit de son épée, qui ne le quittait presque jamais, et se dressa face à elle. Un éclair rouge traversa son champ de vision, puis tout fut fini. Quand Maria et Mydalia, remises de leur épouvante, risquèrent un oeil dans la direction du lieu du combat, il n'y avait plus de monstre. Horald gisait, la poitrine ouverte, l'épée propulsée au loin, dans les sous-bois, tandis que Mérilda, les bras et la bouche en sang, pleurait doucement.

- C'est moi qui l'ai tué, fit-elle quand elle s'aperçut que sa mère et sa soeur s'étaient approchées. Je ne mérite plus de vivre avec vous.

Elle s'était levée. Sans chercher à la retenir, sans un mot, sa mère lui glissa une dague dans la main, puis entraîna Mydalia, alors âgée de onze ans, dans la maison, déjà prête à oublier sa fille en même temps que son défunt époux. Les larmes aux yeux, Mérilda, serrant le manche de la dague, s'enfuit dans les bois, où elle vécut jusqu'à aujourd'hui. Au dernier moment, elle s'était retournée et avait vu la bouche de sa soeur s'ouvrir en grand et bouger, comme si elle essayer de lui dire des mots d'adieu, qu'elle n'entendrait jamais.


Citation :
Raconte ton acquisition de tes gênes loup-garou : où et quand t'es-tu faite mordre par un congénère sans que ta famille ne le sache ?





Dans la vraie vie


Âge : 16 ans
Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant un forum rpg fantastique
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Oui, j'adore le rpg. Ceux que j'ai déjà fréquentés étaient surtout fantastique, mais la liste est trop longue pour que je puisse vous la donner ici.
Vos passions : Lire, écrire (ces deux choses, en français ou en espagnol, j'y prends autant de plaisir), écouter de la musique (je chercher d'ailleurs des chansons espagnoles)
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? Je m'estime encore trop nouvelle pour avoir un avis.
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Eh bien, figurez-vous que j'en ai rencontré beaucoup moins que sur les forums précédents. Dès que j'ai vu ce forum, l'idée de mon personnage m'est tout de suite venue.
Phrase fétiche : Errare humanum est.


avatar


Loup-Garou

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse : de tout de suite à un mois après


 
Page 1 sur 1