Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Visite impromptues

 
Dim 28 Déc - 18:11
Voir le profil de l'utilisateur
28 Silldalunà de l'an 114
Citadelle des pleurs, Plaines Mystiques, Terre

Mon voyage du port de Foam jusqu'ici, en Terre, s'était relativement bien passé. Alors que je débarquai à un endroit que je ne connaissais point et dont je ne su jamais le nom, faute de mon départ précipité, je cru pouvoir me retrouver facilement dans ce territoire aux vastes plaines qu semblaient plus grandes que le monde même, mais ce fut l'une de mes rares erreurs commises jusqu'ici. Ma route ayant déviée du trajet de sa destination, je me trouvai perdu en un endroit dont je n'avais jamais entendu parlé. Croyant être sur un chemin principale, mais me situant bel et bien sur une route secondaire, je la suivis jusqu'à ce qu'elle me mène à un boisé. D'abord d'apparence naturel, comme tout autre boisé, cette zone des plaines n'avait rien de bien particulier...jusqu'à ce qu'on s'y aventure un peu plus loin. Les arbres, qui paraissaient bien verdoyant à l'entrée de la petite forêt, devenaient de plus en plus sombres. Au fur et à mesure que mes pas me menaient de plus en plus loin, les feuillus se dégarnissaient jusqu'à en devenir de véritable arbres morts pour plusieurs d'entres eux. Des feuilles desséchées crépitaient sous le poids de mes bottes, ou encore se laissaient emportées par une petite rafale inattendue, créant un tourbillon d'un brun pâle, presque orangé, sur le sol. Le spectacle, bien que légèrement lugubre, avait quelque chose d'aussi sublime que déroutant puisque mélangé à la confusion que j'éprouvai de m'être perdu. Cet endroit ne pouvait être les terres infectées. Bien que tout semblait se déchoir, rien ne faisait réellement allusion à un terrible maléfice dans mon champ de vision. Il n'y avait là aucuns morts-vivants ou créatures des ténèbres...il n'y avait qu'un sentiments de vide et de tristesse absolue, sentiment qui me frappa de plein fouet lorsque, en passant de l'autre côté d'un bosquet d'arbuste haut, je me trouvai face à un château qui me renvoyait le même impression que ce boisé: Lugubre...mais sublime.

Comme si le temps avait remporté un long combat contre la solide pierre grise du château, celle-ci était rongée à plusieurs endroit. Aidé de son amie mère nature, le temps s'était accaparé de ce qui lui revenait de droit...traînant avec lui la mort des anciens propriétaire probablement. Des plantes grimpantes avaient terminées leurs courses jusqu'à quelques fenêtres de la citadelle, imageant ainsi la poigne de fer que pouvait avoir dame nature malgré le génie des hommes. Peu importait la grandeur, le matériel, la consistance des choses. Ce que l'homme lui enlevait, lui reviendrait de droit tôt ou tard et elle ne manquait pas de le faire valoir...ces lieux en étaient la preuve. Elle et le temps étaient de redoutables alliés, des amants éternels dont l'amour était la source de la création, mais de la mort aussi.

Ainsi donc je me retrouvai en ces lieux qui m'étaient encore inconnus. Bien que je fus quelque peu frustré de m'être égaré, l'idée d'y trouver ici des secrets inexplorés remplaça toute forme de colère en mon fort intérieur. Si j'avais été un gamin, probablement aurais-je eux l'air bien heureux, surpris, comblé comme si l'on m'offrait un présent inattendu, mais de par ma nature inhumaine et de mon tempérament plus calme, je m'abstins de tout ceci, ne laissant transparaître qu'un mince sourire, presque invisible.

Ainsi donc, j'avançai en suivant l'immense barrière de fer, rouillée à quelques endroits, afin de trouver l'entrée de ce domaine. Lorsque je l'eus enfin trouver, je poussai les immenses portes d'aciers qui laissèrent dans leur courte course, un grincement intense, laissant par la même occasion quelques corbeaux s'envoler d'un arbre qui se trouvait tout juste derrière le grillage, à quelques mètres vers la gauche. Si j'avais espoir d'être seul en ces lieux, je vis bien assez tôt que celui-ci était un faux. Le bruit attira une autre présence qui semblait m'avoir devancée dans la découverte de ces lieux. Entre les portes qui menaient à l'entrée du château, de l'autre côté de douves inondées de ronces, une femme fut alertée de ma présence et me faisait maintenant face.


*Qui est-elle?...*




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Lun 29 Déc - 15:42
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Retour dans les plaines. Tiana avait décidé de retourner chez ses parents pour passer un peu de temps avec eux et se remettre plus sérieusement dans le bain de l'entraînement avec son père, Lucius. Le chemin jusqu'à Caïn était encore long, mais même avec son maître d'armes qui était presque parfait, elle n'avait pas l'impression qu'elle progressait. Au mieux, elle stagnait... Elle avait donc décidé de le renvoyer - avec un bon salaire quand même - et de se rendre chez ses parents, son père lui permettant sans nul doute de se remettre à niveau.

Elle partit donc avec une petite escorte, évitant cette fois-ci soigneusement les Terres infectées. Nayris seule savait quels ennuis pouvaient s'y trouver, et depuis sa rencontre avec un démon Impérial, la vampire préférait ne pas s'aventurer à nouveau dans cet endroit.

Elle finit par atteindre les plaines de Terre avec son escorte quelques jours plus tard, la nuit s'apprêtant à tomber ainsi que les soldats qui l'accompagnaient, exténués même si, par fierté, ils ne le montraient pas. Ils arrivèrent en vue d'un endroit où se poser, un château abandonné entouré de ronces. Tiana dégagea péniblement un passage avec son épée et lança à ses hommes :

Arrêtons-nous ici pour la nuit, vous en avez bien besoin. Ne vous blessez pas en ne faisant pas attention où vous mettez les pieds quand même.

Elle sourit lorsque ses soldats lui répondirent en riant de ne pas s'inquiéter. Elle commença à les laisser en paix, se baladant dans les ruines, quand elle entendit une porte grincer, la porte d'entrée plus précisément. Elle se rendit dans le hall et vit devant elle un jeune homme d'une grande beauté. Beauté artificielle ou naturelle ? Peu lui importait. La main sur la garde de son épée elle lança :

Qui êtes-vous ? Ami ou ennemi ?



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Mar 30 Déc - 5:50
Voir le profil de l'utilisateur
Ami ou ennemi? La question était bien choisis et posée à la bonne personne. Est-ce qu'un être tel moi pouvait réellement être un ami, ou un ennemi? Je me posai moi-même la question intérieurement, donnant l'impression de réfléchir ou de ne savoir trop quoi répondre puisque laissant un silence d'une à deux secondes s'installer entre ma réponse et la phrase que la demoiselle venait de citée. Je n'étais certes pas un ami, mais encore moins un ennemi à l'heure actuelle et c'est en levant légèrement la main vers elle que je fis preuve de mes intentions. D'un mouvement inspirant la confiance, mais aussi le calme, je relevai lentement mon bras afin d'exposer la paume de ma main, en un signe de salutation qui aurait aussi pu être interprété par un signe d'arrêt.

"Ami ou ennemi? La question pourrait être bien choisis, mais est-elle réellement nécessaire. Je pourrais être l'ennemi de biens des gens, et me soucie bien peu d'être l'ami de quiconque...mais ma présence ici n'est aucunement reliée à de mauvaises intentions, j'espère que cette réponse vous convient Mademoiselle."

Comme toujours ma voix semblait être imprégnée de ce charmant sarcasme qui était si représentatif de ma personne. Bien qu'il aurait pu être interprété d'un mauvais oeil, ce ton sarcastique habituel que j'empruntais afin d'éclaircir ce que je pensais souvent être une évidence restait néanmoins bien discret devant le sourire qui s'en suivait. Bien entendu, cette femme ne me connaissait point et ne pouvait probablement pas lire en moi, les dieux en soient louer, mais il était probablement très facile de voir à ce moment que je narguais celle-ci sous aucun contexte négatif. Aussi, afin de dissiper tout doute indésiré, je repris de suite en me présentant, espérant avoir une réponse à mon tour.

"Il est rare que j'oublie les bonnes manières, lady. Je me nomme Sin, et mon sarcasme n'était point de mauvaise foi à votre égard, disons seulement que je suis loin de dégager l'impression d'être l'ami de quiconque et bien que je sois l'ennemi de certains individus, je ne suis pas encore le votre. Tout dépendra de vous...et de moi."

Alors que je prononçai mes paroles, je n'arrêtai cependant pas le pas, étant maintenant à une demi-douzaine de mètre de celle qui m'était apparue à l'entrée du château. Posant mon regard autour de nous deux, prenant bien soin d'étudier les environs, je revins par la suite soutenir le regard de mon interlocutrice afin de m'arrêter lorsque mon pied droit vint franchir le dernier centimètre qui me menait à trois mètre d'elle. Non pas que je fus myope, mais ma nature analytique m'avait empêchée jusque là de m'attarder sur l'apparence de celle-ci, hormis peut-être sa silhouette dont je me souvenais avoir eut la pensée d'être enviable. La jeune femme à la peau pâle possédait des traits qui laissaient probablement bien des jalouses derrière elle. Ses cheveux noirs de jais et son regard ténébreux lui donnait un air mystérieux, intriguant...rare étaient les femmes arborant une chevelure aussi sombre tout en ayant une peau si peu coloré. Un charme étrange se dégageait aussi de cette inconnue qui me laissai perplexe durant quelques instants. Non...ce n'était pas comme si elle était l'une des miennes, mais comme si...quelque part...nous nous ressemblions. Haussant mentalement les épaules, je préférai ne rien penser de plus, peut-être est-ce que le temps et la tournure de mes événements viendraient éclaircir ma lanterne.




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Mar 30 Déc - 12:44
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
La réponse de l'inconnu laissa Tiana de marbre. Ni ami ni ennemi, c'était une réponse vague qui ne saurait satisfaire pleinement la vampire. Celle-ci ne sortit cependant pas son épée, attendant de voir si le nouveau venu allait préciser sa pensée vis-à-vis d'elle.

Tout en s'avançant, il finit par faire les présentations : il se nommait Sin et s'excusait si le sarcasme employé avait pu déplaire à la vampire, avant de lui assurer qu'il n'était pas encore son ennemi, tout dépendait d'eux à cet instant. Quand il s'arrêta, il y avait au moins trois mètres entre eux.

Tiana le crut, et dégagea lentement sa main de la garde de son épée. La méfiance laissa la place à une courtoisie et une politesse sans égales, chaleureuses, un sourire charmant se dessinant sur son visage pâle. Elle recula un peu pour montrer une direction audit Sin, et déclara :

Pardonnez mon impolitesse et ma méfiance, mes ennemis sont, mine de rien, nombreux en ce monde. Je me nomme Tiana de Nyrianës, laissez-moi vous offrir l'hospitalité pour la nuit. Mes hommes et moi sommes installés ici depuis peu.

Puis elle lui fit signe de le suivre, retrouvant rapidement ses soldats qui riaient joyeusement autour du feu. Les rumeurs concernant le lieu où ils avaient trouvé refuge ne semblaient en aucun cas les inquiéter, tant mieux pour eux. En chemin, Tiana se demanda à quel type de "créatures" Sin appartenait. Il était trop beau pour un mortel lambda, mais que pouvait-il être ?

S'approchant de ses hommes, elle leur lança :

Faites une place pour le sieur Sin et moi-même, s'il vous plaît. Rassurez-vous, ce n'est pas un ennemi. Du moins, pas pour le moment.

Elle vit ses hommes s'écarter pour laisser deux places libres, l'une à l'opposé de l'autre cependant ; ils ne voulaient pas courir le risque de voir l'inconnu menacer leur maîtresse d'une quelconque manière...



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Ven 2 Jan - 13:38
Voir le profil de l'utilisateur
Et comment aurais-je pu refusé alors une invitation dans un lieux qui en appelait autant à ma curiosité et en uere compagnie qui éveillait tout autant ce sentiment d'intérêt. Ainsi, toujours en respectant une bonne distance entre mon interlocutrice et moi-même, je la talonnai de quelques mètres alors que nous entrions dans le hall d'entrée de ce château centenaire qui, malgré sa vieillesse, n'avait qu'embellit au cours de sa déchéance. Ayant toujours quelque part, cette noblesse royale dans l'architecture de ses fondations, le gris sale des pierres vieillit, la poussière accumulée sur le sol et la végétation qui avait commencée à empiéter sur la construction de l'homme n'avait qu’amenés une étonnante beauté à la fois sinistre et mystérieuse à ce qui était déjà magnifique. Bien sur, je le pensai parce que j'étais d'abord et avant tout un chasseur de mystère. Tel un gardien du savoir et des secrets, je parcourais ce genre d'endroit afin de recueillir ce qui fut autrefois ensevelit ou caché.

Ainsi donc nous marchâmes entre des murs décorés de miroir poussiéreux ou encore cassés, sous de grandioses chandeliers dont les lumières n'avaient éclairées les lieux depuis des lustres et sur un plancher qui n'avaient accueillis récemment que des voyageur perdu ou êtres en quête de cachotterie en tout genre. Plus l'on avançaient, plus j'entendais ce qui me semblait être des voix d'hommes, de plusieurs hommes attablés et alors que mon regard vint se poser vers la nuque de celle dont j'étais l'invité, je sortis de mes rêveries en me rappelant que cette Tiana de Nyrianës m'avait indiquée être venue avec ses hommes quelques minutes plus tôt, avant que nous entamions notre marche jusqu'ici. Ce n'est qu'un fois rendu à destination que je compris que cette femme n'était pas une simple guerrière accompagnant un groupe d'aventurier comme on le voyait bien souvent. Avec elle, un peloton entier de soldat s’apprêtaient à manger et moi...j'étais leur invité semblait-il. Je les saluai donc à mon tour tout en m'assoyant à leur table


"Surprenante Lady de Nyrianës...tel est le mot que j'emploierais pour vous décrire pour une première rencontre. Je ne m'attendais pas à ça. Puis-je vous demander pour quelle fraternité, faction, royauté ou maison êtes-vous affiliée pour commander à tant d'homme? Où êtes-vous, vous même, de la noblesse?"


Mes mots étaient alors sincère et désignaient bel et bien ma nature curieuse, l'étalant au grand jour comme si je me souciais point de laisser transparaître cet aspect de ma personne. Alors que je me servais un verre en attendant une réponse de celle qui était maintenant assise devant moi, j'écoutai aussi les railleries, les histoires ou encore les insultes que se partageaient les hommes de cette dernière entre eux. Un sourire, très léger et quasi invisible, se dessina au coin de mes lèvres à ce moment. Les soldats étaient très intéressant. Ils savaient se montrer si festif et si sérieux à la fois que cela m'étonnais toujours...même aujourd'hui. Côtoyant la mort comme personne d'autre, ils profitaient de la vie comme elle s'offrait à eux, chose que j'admirai...mais à la fois que je ne comprenais trop puisque je passai bien trop de temps à me demander comment pouvaient-ils s'adonner à la guerre alors qu'ils ne vivaient que pour un si court moment. À la fois stupide et étonnant ces hommes...définitivement je ne saurai jamais quoi en penser sincèrement.




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Ven 2 Jan - 15:27
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Une fois installée, la vampire put sentir un léger soulagement de la part de ses hommes ; savoir qu'elle était bien entourée et qu'elle ne risquait pas grand-chose vu qu'ils surveillaient du coin de l'œil le nouveau venu les rassurait. Il était rare, en ce monde, que de simples soldats soient traités avec humanité par leur patron, aussi peu humain soit-il, ils devaient donc à Tiana respect, obéissance, protection et peut-être davantage. En somme, ils l'aimaient beaucoup.

La vampire commençait à grignoter un morceau de viande séchée gentiment proposée par un de ses soldats lorsque Sin lui lança :

Surprenante Lady de Nyrianës...tel est le mot que j'emploierais pour vous décrire pour une première rencontre. Je ne m'attendais pas à ça. Puis-je vous demander pour quelle fraternité, faction, royauté ou maison êtes-vous affiliée pour commander à tant d'homme? Où êtes-vous, vous même, de la noblesse?

Tiana lança un regard qui en disait long à son voisin de droite : il était impossible de penser qu'elle pouvait faire confiance à Sin, aussi dut-elle réfléchir pour choisir précisément sa réponse, tout en faisant mine de continuer à mâcher son morceau. Celui-ci avalé, elle s'étira puis se décida enfin à répondre :

J'étais autrefois à la tête d'un territoire, mais j'ai fini par le rendre à mes parents. Et j'appartiens à la famille des de Nyrianës, rien de bien prestigieux si l'on doit comparer à d'autres familles issues de la noblesse, mais cela nous suffit largement.

Elle esquissa un léger sourire et leva son verre - préalablement rempli par son voisin de gauche avant que celui-ci ne fasse tourner la bouteille - avant de déclarer :

Et sur ce, santé à tous !

Et elle but le contenu de son verre en fixant Sin, toujours son léger sourire en coin. Elle était curieuse de savoir s'il fallait le compter parmi ses alliés, ou ses ennemis mortels...



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Ven 2 Jan - 23:53
Voir le profil de l'utilisateur
C'est entre deux gorgée, alors que j'attendis une réponse claire venant de mon interlocutrice, que l'appel du secret vint me siffler aux oreilles. Les symboles sur mes mains luisirent faiblement avant de redevenir normaux, un vice venait de se passer, un secret se devait d'être gardé et le don de Von Luar me le dictait. Sans nécessairement savoir de quoi il en retournait exactement, mes yeux se posèrent sur la demoiselle de Nyrianës qui s'était retourner vers l'un de ses hommes, échangeant un regard complice mais qui me mit la puce à l'oreille. L'on m’interdisait d'en savoir plus sur la question, ou du moins rien de bien précis. Alors que je sentis une certaine frustration en mon fort intérieur, frustration reliée au refus de me léguer un secret, celle qui détenait ce que je convoitais maintenant pu ressentir un étrange malaise se saisir de son coeur, une culpabilité sans raison apparaître dans ses pensées, comme si le simple fait de caché une information à la personne qui était devant elle en revenait au même que de mentir à ses propres parents, à un être cher. Cependant, je laissai la discussion suivre son cours en prenant bien soin de ne rien précipiter, et dans ce visage aussi habile d'émotions qu'était le mien, doublé de mon contrôle de soi indéniable, je ne laissai rien paraître d'étrange quant à ce sentiment inconfortable qui vint se placer dans mon esprit lorsque celle-ci prit la parole afin de m'annoncer sa provenance. Bien qu'elle ne me dit pas tout, et que j'en étais quasi-convaincu, je laissai mon intérêt se tourner vers ses origines. Ainsi elle était issue de la noblesse...comme je l'étais aussi.

"Intéressant! Moi-même...avant la chute de ciel...j'appartenais à une famille de la petite noblesse. Ma mère eut cependant la bonne idée de me faire quitter la région, lorsque des doutes s'installèrent dans son esprit. Elle avait le don de clairvoyance et avait entre-vu des détails important de ce qui allaient se produire. L'arrivée d'Aile Ténébreuse, je ne la vis donc que par le sang qui tombai telle une pluie aussi triste que macabre sur les sols terriens, loin en bas des grandes cités élevée de mon pays natal. Depuis ce jours, je ne puis vraiment affirmé que je suis de noble de statut, mais seulement que de provenance."

Souvenirs amer que je gardai de mes derniers instants en des lieux où je ne retournerai que pour rétablir la grandeur d'un nom massacré et oublié maintenant. Pour cela, parcontre, il me fallait me préparer et rester loin des yeux de cet Aile Ténébreuse qui ne manquerait probablement pas de terminer son courroux en massacrant l'un des deniers, sinon Le dernier, noble de Ciel. Je pris alors une autre gorgée dans mon verre en prenant bien soin de regarder celle qui m'avait invitée à la table, lui esquissant un sourire honnête, laissant ainsi paraître que malgré les mauvais souvenirs de ma jeunesse, je pouvais faire abstraction de mauvaises pensées devant une attablée joyeuse et acceuillante.

"Santé! Merci de votre hospitalité."




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Sam 3 Jan - 14:54
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Pour être honnête, Tiana ne se doutait absolument pas que Sin allait raconter la vérité. Sa voix retentissait d'honnêteté, comme s'il avait décidé que, malgré le fait que Tiana lui ait caché quelques détails qui devaient requérir une grande confiance envers Sin, il lui donnerait la vérité.

Il déclara après la réponse de la vampire :

Intéressant! Moi-même...avant la chute de ciel...j'appartenais à une famille de la petite noblesse. Ma mère eut cependant la bonne idée de me faire quitter la région, lorsque des doutes s'installèrent dans son esprit. Elle avait le don de clairvoyance et avait entre-vu des détails important de ce qui allaient se produire. L'arrivée d'Aile Ténébreuse, je ne la vis donc que par le sang qui tombai telle une pluie aussi triste que macabre sur les sols terriens, loin en bas des grandes cités élevée de mon pays natal. Depuis ce jours, je ne puis vraiment affirmé que je suis de noble de statut, mais seulement que de provenance.

Et il ne mentait pas. Tiana lança un regard en coin à son voisin de droite, qui hochait la tête gravement. Si cela était un mensonge, il était fichtrement bien fait... Tiana se résolut donc à lui faire un peu confiance ; lorsqu'il leva son verre pour porter un toast et les remercier de leur hospitalité, la vampire but une nouvelle gorgée de vin - qu'elle soupçonnait avoir été aromatisé au sang par ses hommes, uniquement dans sa coupe - et reposa son verre pendant que quelques-uns des soldats se levaient pour aller faire une ronde, ne laissant que quatre personnes au final : Tiana, Sin et deux soldats chargés de veiller sur le foyer.

La vampire regarda Sin, et un sourire franc et sincère se dessina sur son visage pendant qu'elle lui disait doucement :

Pardonnez-moi, je vous ai mal jugé. Vous êtes une victime de l'Aile Ténébreuse, vous n'êtes donc pas un ennemi à mes yeux. Cependant, il est certaines choses que je ne peux révéler, dans le cas où vous seriez attrapé et qu'on vous forcerait à parler. Sachez juste que je suis aussi contre l'Aile Ténébreuse, mais que pour l'instant je me contente d'être un membre de la Confrérie des Brumes et de respecter les croyances de mes ancêtres. Sachez également, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, que je suis une vampire, ceci devrait vous suffire comme information que je consens à vous divulguer.

Il était peut-être inutile, pour l'instant, d'en dire plus ; si Sin venait à retomber entre les griffes de l'Aile Ténébreuse, moins il en saurait, mieux ce serait.



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Sam 3 Jan - 20:24
Voir le profil de l'utilisateur
Reposant ma coupe sur la table je pris le temps, durant quelques secondes, de perdre mon attention sur les failles du murs qui était dos à mon hôte. Laissant mon regard caresser la moindre des fissures qui s'y étaient développée, je tentai d'apercevoir le moindre indice d'un mystère caché, d'un passage oublié ou dissimulé...mais rien n'y était. Nous ne devions pas être les seuls aventuriers à avoir poser le pied en ces lieux depuis sa chute et ces précédents devaient déjà avoir ratisser les moindres vestiges précieux de ce château abandonné. Observant donc les deux toiles déchirés qui se dressaient de chaque coté du foyer dont deux gardes tentaient de préserver les braises, je revins ensuite à demoiselle De Nyrianës qui s’apprêtait à reprendre la parole. Au même moment, je remarquai que les autres soldats quittaient la table afin d'établir les différents postes et tours de gardes pour la nuit qui ne tarderait pas à venir hanter le ciel alors que le soleil se couchait pour nous afin de mieux se dresser pour d'autres horizons.

Ainsi suivirent des paroles qui me plurent, qui vinrent soulager cette soif de secret qui me démangeait tant depuis que j'avais fais sa connaissance. M'avouant qu'elle était une vampire, ennemie de l'Aile Ténébreuse et aussi membre de la confrérie des brumes, elle capta mon entière attention. Tout s'expliquait maintenant, ou à peu près tout. Je pouvais alors, sans le moindre doute, sentir l'odeur du sang se dégager de sa coupe. Cette odeur ferreuse qui m'était venue au nez quelques instants plus tôt, m'avait quelque peu déconcentrée alors que je tentai de trouver d'où elle venait directement sans en trouver la source. Maintenant que je savais, mes méninges se sentaient libéré d'une curiosité superficielle afin de mieux se dirigées vers ce qui importait le plus: Elle. Un léger sourire en coin vint apparaître sur mon visage alors que cette lointaine cousine de race prenait une autre gorgée de ce liquide habituellement chaud et épais. La fascination dans ma voix allait être bien perceptible.


"Voici donc ce qui explique cette beauté si mystérieuse, ce magnétisme si puissant qui se dégage de votre personne, cette force cachée qui semble sommeiller en vous, mais qui, au delà des apparences, est tout à fait active. Vous me voyez honorez de partager cette table avec vous."

C'était la première fois que je rencontrais une créature telle qu'elle. Je levai donc mon breuvage à cet instant en laissant soin de tourner l'endos de ma main vers Tiana et alors que son champ de vision fut attiré par les symboles arcaniques et occultes qui y étaient tatoués, celle-ci pu deviner que j'étais un élu de Von Luar et que celui-ci m'avait fait cadeau de sa marque. Lorsque je bu une autre gorgée et que je rabaissai mon verre, je la fixai dans les yeux, me perdant un moment dans cet étendu noir et profond jusqu'à ce que le reflet de mes propres pupilles rosés s'y retrouvent. Mes yeux luisirent un bref instant, presque trop rapide pour l'oeil humain, de la même couleur que leur centre, devenant d'un rouge très pâle, presque rose. Ainsi, les doutes de la demoiselle quant à ma nature inhumaine purent se confirmer.

"Pour ce qui est de ma propre personne, je ne suis allié à aucune faction et relié à aucun contrat...mais mes idées sont comme celles de mon mentor, Von Luar. Je ne suis pas un chercheur de trésor, mais bel et bien un adepte du savoir et des secrets de ce monde, mais aussi un gardien de ce que je découvre. Je ne sers que mes propres ambitions, et celles-ci me dirigent vers les terres infectées. La source du pouvoir qui s'y est dressé en malédiction m'intéresse. Je ne veux pas l'acquérir, mais en apprendre plus sur l'étendue et la nature de cette...malédiction. Je cherche aussi le siège de l'académie de magie car si je dois me mettre sous une bannière, ce sera probablement la leur, mais afin de servir mes propres intérêts. Et enfin...pour ce qui est de ce que je suis...je préfère vous laissez le deviner car, selon moi, rien ne vaut le sentiment de découvrir l'inconnu, de trouver ce qui ne veut pas être trouver."






avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Sam 3 Jan - 21:21
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Hum, le Sin avait des manières. Il ne put s'empêcher de la flatter lorsqu'elle lui révéla sa nature de vampire, la faisant sourire avec amusement. Hé oui, les vampires impressionnaient toujours les autres races, sauf peut-être les Elfes et les démons, tellement imbus de leurs personnes...

Bref. Il but le contenu de sa coupe, et Tiana put voir, intriguée, les signes étranges qu'il avait sur les mains. Des signes qu'elle avait déjà vus quelque part, dans un des nombreux livres de la Confrérie des Brumes, mais pas moyen de remettre un nom dessus. Heureusement, après qu'il eût posé son regard dans celui de la vampire sans piper mot pendant un long instant, il répondit à sa question muette :

Pour ce qui est de ma propre personne, je ne suis allié à aucune faction et relié à aucun contrat...mais mes idées sont comme celles de mon mentor, Von Luar. Je ne suis pas un chercheur de trésor, mais bel et bien un adepte du savoir et des secrets de ce monde, mais aussi un gardien de ce que je découvre. Je ne sers que mes propres ambitions, et celles-ci me dirigent vers les terres infectées. La source du pouvoir qui s'y est dressé en malédiction m'intéresse. Je ne veux pas l'acquérir, mais en apprendre plus sur l'étendue et la nature de cette...malédiction. Je cherche aussi le siège de l'académie de magie car si je dois me mettre sous une bannière, ce sera probablement la leur, mais afin de servir mes propres intérêts. Et enfin...pour ce qui est de ce que je suis...je préfère vous laissez le deviner car, selon moi, rien ne vaut le sentiment de découvrir l'inconnu, de trouver ce qui ne veut pas être trouver.

Et en plus il était poète ; décidément, ce jeune homme intriguait fortement Tiana. Celle-ci s'assit en tailleur face à Sin pour le regarder sous tous les angles avant de répondre :

Ma foi... Vous ressemblez à un mortel comme un autre, au détail près que votre beauté est certainement supérieure à celle du plus beau des mortels qui existe en ce monde... Je vous soupçonne donc d'être un incube, ou du moins quelque chose qui s'en rapproche le plus...

Ensuite, concernant vos deux interrogations, mon travail à la Confrérie des Brumes me permet de vous donner des éléments de réponse, ou du moins essayer. Concernant les Terres Infectées, malheureusement, je n'ai pas vraiment d'informations précises. Tout ce que je sais, c'est que, là-bas, un mal étrange se répand si l'on se fait mordre par l'une des créatures qui y vit. C'est ce que disent les rumeurs, et honnêtement je n'ai jamais pu vérifier une telle chose.

Par contre, je peux être plus précise concernant l'Académie de Magie que vous recherchez. Elle se trouve dans les Glaces, plus précisément à Selian. Qui sait, peut-être que là-bas vous trouverez des réponses à vos questions concernant les Terres infectées...


Elle se doutait bien que les Terres infectées étaient plus ou moins l'apanage des Adorateurs de Nayris, mais mieux valait ne pas courir de risque inutile en le révélant. D'ailleurs, elle avait beau ne pas en douter, ce n'était point une certitude, et elle n'était pas prête d'y remettre les pieds après son altercation avec un démon membre de l'Empire. Elle était presque désolée de ne pas pouvoir l'aider davantage...



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Sam 3 Jan - 22:26
Voir le profil de l'utilisateur
Un incube...

Elle était perspicace, chose qui commençai cependant à mes faire peur. Bien entendu, j'étais l'une de ces créatures nocturnes, l'un de ces mangeur de rêve qui ne laissait derrière lui que cauchemar et abomination, Malgré que je fus bien loin de ce qu'était un réel incube, ayant évolué et surpassé philosophiquement et psychologiquement mes confrère qui n'étaient rien d'autre que de simple démons tentateur, je restais néanmoins cette créature qu'on le veuille ou non. Certains se nourrissaient de plaisirs charnels, des fantasmes de leurs proies, de sang ou de rêve...j'étais cependant le seul à me nourrir des vices et des noirs secrets des gens. Plus mes victimes tombaient dans la déchéance, plus je m'abreuvais de celle-ci. J'étais le seul incube, de ma connaissance, qui se nourrissait directement de la déchéance et de la tromperie dans l'esprit des mortels et autres créatures. La déception, le bris de promesse, les secrets...existait-il plus doux nectar à mes lèvres? Non et c'est pour cette raison que je me devais de ne pas dévoiler à mon hôte cette partie de moi...tel était mon propre secret. Alors que je commençais à peine à parcourir le monde et connaître les rouages de la politique, il n'était point le moment de me laisser berner par ma propre nature. Là était la raison de mon tempérament trop différent de ce que j'étais réellement. Ainsi donc...je mentis. Ce mensonge, aussi fluide que l'eau d'un ruisseau, coula jusqu'à l'oreille de celle qui l'entendrait. Je n'avais point peur de représailles puisque ma lame la plus affutée et mon pouvoir le plus puissant n'était point l'arme qui pendait à mon flanc ou incrusté dans les symboles de mes mains...mais bel et bien cette langue fourchue semblable à celle de mon serpent, Fallax, qui était bien enroulé autour de mon torse, sous ma chemise, et qui dormait paisiblement contre la chaleur que dégageait mon corps.


"Vous exagérez ma beauté très chère puisqu'elle n'est pas celle d'un démon des fantasmes. Je suis plutôt unique en mon genre, je ne pense pas avoir rencontré d'être vivant tel que moi ou seulement quelques "semblables" si l'on puisse dire ainsi.

Pour ce qui attrait à l'Académie; merci de cette information. Les savoirs occultes et arcaniques de ce monde m'intéresse grandement...mais surtout la perfection de mon art et je ne pense pas pouvoir trouvé meilleur endroit que cette académie afin de parfaire ce que je considère être un atout de taille chez moi. De par ces simples symboles, vous aurez compris que je suis lié aux arcanes tout comme je suis lié à Von Luar, dieu du savoir et des connaissances

Enfin au sujet de la confrérie des brumes, je dois avouer être très peu informé en la matière. J'ai entendu ce nom à quelques reprises mais sans nécessairement en savoir d'avantage. Pouvez-vous, s'il vous est possible, de me renseigner un peu plus sur cette confrérie.."


avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Sam 3 Jan - 23:19
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
La réponse de Sin ne fut pas totalement teintée d'honnêteté, à en juger l'hésitation dont il fit preuve avant de répondre :

Vous exagérez ma beauté très chère puisqu'elle n'est pas celle d'un démon des fantasmes. Je suis plutôt unique en mon genre, je ne pense pas avoir rencontré d'être vivant tel que moi ou seulement quelques "semblables" si l'on puisse dire ainsi.

Pour ce qui attrait à l'Académie; merci de cette information. Les savoirs occultes et arcaniques de ce monde m'intéresse grandement...mais surtout la perfection de mon art et je ne pense pas pouvoir trouvé meilleur endroit que cette académie afin de parfaire ce que je considère être un atout de taille chez moi. De par ces simples symboles, vous aurez compris que je suis lié aux arcanes tout comme je suis lié à Von Luar, dieu du savoir et des connaissances

Enfin au sujet de la confrérie des brumes, je dois avouer être très peu informé en la matière. J'ai entendu ce nom à quelques reprises mais sans nécessairement en savoir d'avantage. Pouvez-vous, s'il vous est possible, de me renseigner un peu plus sur cette confrérie..


Hum, il ne devait pas être totalement honnête sur sa nature, mais tant pis. Tiana ne lui en tiendrait pas rigueur, après tout, s'il avait décidé de ne pas en parler, ce n'était pas pour rien. Elle attrapa deux pommes dans le sac à côté d'elle, en lança une à Sin et croqua tranquillement dans la sienne, réfléchissant à sa réponse, avant de reprendre :

Hé bien... La Confrérie des Brumes est la plus grande guilde de tout Terra. Les rumeurs passent par elle, elle se base sur le peuple, la pègre, tout ce que vous voulez que les nobles pourraient haïr et exécrer parce qu'ils sont différents. C'est ce qui fait sa force, et croyez-moi, c'est toujours utile d'avoir autant de bases dans le monde pour faire circuler des informations diverses et variées, véridiques ou totalement inventées...

Elle croqua à nouveau dans sa pomme, prit le temps de mâcher son morceau puis reprit :

D'ailleurs, si vous voulez nous rejoindre, la porte est grande ouverte. Je peux vous faire accompagner jusqu'au QG, mes hommes savent où il se trouve. A moins que vous ne préfériez refuser mon invitation pour le moment et aller directement à l'Académie, auquel cas je ne saurais vous en tenir rigueur et vous fournirais les hommes qui vous accompagneront. A vous de décider.



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Dim 4 Jan - 12:41
Voir le profil de l'utilisateur
De ce que je compris à cet instant, la confrérie des brumes était donc une organisation qui recueillait l'information, l'actualité et les ouï-dire en travers le monde afin de la faire circuler entre ses membres. L'idée me plu et je m'interrogeai moi-même sur la raison pour laquelle je ne m'étais pas informé de cette guilde auparavant. Les avantages tirés de cette adhérence me tentaient énormément puisque rejoignaient mes buts en quelque sorte. D'autres s'occupaient de recueillir l'information plus basiques, relié probablement à la politique ou à quelques mystères mineurs, alors que je pourrais continuer des recherches beaucoup plus poussées et secrète. L'idée de me rallier à d'autres personnes cependant ne me plaisait guère...et devrais-je vraiment dévoiler mes moindres secrets aux hautes instances de cette guilde? De toute manière personne ne pouvait réellement percer tout mes mensonges.

Attrapant donc la pomme qui vola en ma direction, je la saisi en rendant à mon hôte un léger signe de tête en guise de remerciement et je croquai dans le fruit afin de savourer son goût sucré. Il était rare que je m'adonnai à la nourriture "humaine", mais pour les fruits c'était différent. Le sucre avait toujours été l'un de mes propres péché mignon. Me penchant ensuite vers la question concernant l'Académie de magie, je me dis que celle-ci pouvait attendre. Les illusionnistes étaient plutôt rare et de ce fait, je ne croyais pas réellement pouvoir perdre ma place en prenant un léger détour sur mon chemin. Avalant une première bouché, je décidai par la suite de répondre à l'invitation de mon interlocutrice.


"L'académie peut attendre, et je vous suis reconnaissant de me proposer des hommes pour mon voyage, mais l'idée d'être sur-accompagné ne me plait guère. J'aime voyager léger et réduire les chances d'être pris en visuel. Pour ce qui est de la confrérie, je vous avoue être intéressé. Je crois que vous êtes en train de recruter la bonne personne mademoiselle de Nyrianës."

Le ton de ma voix s'était fait sincère et déterminé. L'idée me plaisait réellement même si, selon moi, tout ceci représentait quelques petits défauts. Rien n'était tout blanc ou tout noir de toute manière et si jamais tout ceci ne me plaisait pas, je n'aurai qu'à disparaître dans la nature, mais je ne croyais pas sincèrement à cette option. Mes engagements étaient toujours respectés, pour peut que j'y gagnais plus que je n'en perdais.


"Je veux seulement être sur que mes propres recherches ne concerneront que moi et moi seul. Je n'ai point de problème à divulguer quelques secrets à saveurs politiques, mais certains savoirs occultes et mystiques devraient, selon moi, se transmettre le moins possible...voir pas du tout. Avant de joindre je veux seulement avoir la certitude que les fruits de mes recherches personnelles resteront miens,"

Sur ce passage, ma voix se fit beaucoup plus stricte et réservée. Cette partie de confidentialité m'était très importante et je me devais de le mentionner avant de rejoindre une quelconque faction...aussi utile et intéressante pouvait-elle être. Certains avantages ne valaient pas la chandelle si les sacrifices étaient trop grands selon moi et...celui-ci en était probablement un trop grand. Mes recherches personnelles ne regardaient que moi et Von Luar en personne.




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Dim 4 Jan - 13:18
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
La vampire put sourire avec satisfaction lorsque Sin lui répondit :

L'académie peut attendre, et je vous suis reconnaissant de me proposer des hommes pour mon voyage, mais l'idée d'être sur-accompagné ne me plait guère. J'aime voyager léger et réduire les chances d'être pris en visuel. Pour ce qui est de la confrérie, je vous avoue être intéressé. Je crois que vous êtes en train de recruter la bonne personne mademoiselle de Nyrianës.

Et une recrue de plus pour la Confrérie des Brumes. Tiana continua de sourire tout en réfléchissant à comment elle devait le présenter à Luz Weiss, sa chère patronne. Puisqu'il ne voulait pas d'escorte trop nombreuse, elle pouvait toujours rédiger un papier disant qu'il était envoyé par elle auprès de la cheffe...

Sa réflexion fut mise en pause quand elle vit qu'il reprenait la parole, et cette fois avec plus de réserve :

Je veux seulement être sur que mes propres recherches ne concerneront que moi et moi seul. Je n'ai point de problème à divulguer quelques secrets à saveurs politiques, mais certains savoirs occultes et mystiques devraient, selon moi, se transmettre le moins possible...voir pas du tout. Avant de joindre je veux seulement avoir la certitude que les fruits de mes recherches personnelles resteront miens.

Inquiétude légitime que Tiana pouvait parfaitement comprendre ; elle-même avait dû faire des recherches personnelles, et personne n'était venu lui poser de questions gênantes à ce sujet. Elle leva la main pour le rassurer et reprit :

Vos recherches personnelles resteront vos secrets jusqu'à ce que vous décidiez d'en parler. Il n'y a vraiment que les missions que vous pourrez être amené à faire pour la Confrérie qui nécessiteront moins de secrets de votre part.

Elle se leva et farfouilla dans son sac de voyage pour chercher un parchemin, une plume et de l'encre ; quand elle eût trouvé son bonheur, elle s'installa en tailleur et reprit :

Et puisque vous ne voulez pas d'escorte trop voyante - ce que je peux comprendre - je vous rédige donc un laissez-passer qui indique que vous venez de ma part. Comme ça, vous ne serez pas embêté par les potentiels gardes qui surveillent l'entrée. Auriez-vous une carte que je vous indique l'emplacement du QG ?



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Dim 4 Jan - 20:53
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà une réponse qui me satisfaisait amplement. Ainsi donc, en échange de quelques renseignements ou missions quelconques, j'aurai accès à un réseau d'information actif et bien établi. Il s'agissait là d'une occasion en or à ne pas rater et, devant cette vie d'éternité qui m'attendait, avoir un tel réseau me tiendrait occupé durant mes temps morts. Ne fallait-il pas voir le bon côté des choses après tout. Il faudrait cependant me méfier car cette guilde, aussi respectable semblait-elle être, devait probablement habiter majoritairement des hommes tels que moi, voulant faire passer leurs propres intérêts avant même celui du reste du monde. Les secrets étaient l'objets de contemplation de tous et toutes, personne n'aimaient être le dernier à connaître une vérité cachée après tout. Ainsi donc je rendis le sourire que me fit demoiselle de Nyrianës en acceptant de lui sortir l'une de mes cartes de voyages, je l'interrompis cependant de suite après sa dernière phrase. Bien que je préférais être seul dans mon périple vers l'académie de magie, rejoindre le QG de cette guilde en solitaire me déplaisait un peu plus. Qui plus est, en étant accompagnée de cette charmante demoiselle et son armada me rendrait la tâche beaucoup plus facile.

"En fait...si vous n'y voyez aucun inconvénient, je préférerais y aller avec vous. Je ne sais pas où est-ce que votre route devait vous mener, mais l'idée d'aller seul dans votre QG me plais beaucoup moins que d'y être accompagnée par vous, demoiselle de Nyrianës. Les modalités, les directions à prendre ainsi que la paperasse à remplir, si paperasse y a t'il, seront beaucoup plus facile à comprendre en votre charmante compagnie. Qui plus est, ne serait-il pas mieux de rencontrer votre chef en compagnie de la personne qui m'a recruter? Mon voyage solitaire ne concernant que l'académie, atteindre l'autre destination en votre compagnie ne me déplairait guère."

Non pas que je fus craintif de faire ce voyage seul, il était vrai qu'un voyage dans les plaines s'avérait beaucoup plus sécuritaire en groupe que seul, surtout lorsqu'il s'agissait d'atteindre un endroit dont la personne assise en face de vous connaissait bien le chemin pour s'y rendre. Ainsi donc je bu la dernière gorgée de ma coupe en attendant la réponse de mon interlocutrice et, par le fais même, peut-être futur mentor au sein de la guilde dont elle faisait partie. Je me levai aussi de table en prenant bien soin d'appuyer le coude sur le fourreau de ma rapière, la main reposant sur le pommeau.

"Bien que mes mains sont marquées de symboles arcaniques et que je ne connais point l'art de la guerre, je reste un bretteur redoutable et plus qu'apte à me défendre, vous n'aurez pas trop à veiller sur moi. Disons seulement que ma force est dans le duel et non dans la guerre elle même...mais je crois être d'une bonne utilité si jamais un problème devait s'opposer à nous."


En effet, je n'avais connu aucune guerre, aucune mêlée opposant deux factions ou deux camps...mais ma fine lame avait goûter le sang de biens des rivaux qui étaient rapidement tombés sous le joug de sa pointe. Tel était mon véritable métier, ma passion et mon hobbie: Duelliste. Bien que mon arme pouvait paraître inoffensive aux côtés de ces masses d'armes, de ces épées longues et de ces boucliers, elle réussissait toujours à se frayer au travers les armures adverses. Là où la hache fendait, celle-ci se faufilait entre les mailles, les fentes ou perçait même parfois l'acier de mes ennemis. Peut-être devrais-je, un jour, expérimenté ce qu'est la guerre...mais je préférai m'imaginer derrière les cartes et les hommes, examinant les possibilités et les opportunités que m'offraient les terrains et les ressources à ma disposition. J'étais un stratège beaucoup plus qu'un guerrier...de là mon penchant pour l'escrime plus que d'entrée dans la mêlée..




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Lun 5 Jan - 13:34
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Tiana haussa un sourcil lorsque Sin lui demanda si elle pouvait l'accompagner jusqu'au QG de la Confrérie des Brumes. En soi, cela ne la dérangeait pas, mais c'était grandement susceptible de lui faire faire un détour assez important avant d'enfin arriver chez ses parents, sauf si, avec un peu de chance, le QG n'était pas loin du domaine.

Elle vérifia sur la carte que lui avait tendue Sin entre temps et esquissa un sourire : bon, le détour ne serait pas trop important, elle pouvait se permettre de le faire sans trop de souci. Elle releva la tête et rendit la carte à l'incube :

Entendu, je vous accompagnerai jusque là-bas. Mais certainement pas ce soir, mes hommes sont épuisés et ont besoin de repos de toute urgence ou presque. Nous partirons quand eux seront prêts... Mais vous saurez vous défendre en cas de besoin ?

Et la réponse trancha :

Bien que mes mains sont marquées de symboles arcaniques et que je ne connais point l'art de la guerre, je reste un bretteur redoutable et plus qu'apte à me défendre, vous n'aurez pas trop à veiller sur moi. Disons seulement que ma force est dans le duel et non dans la guerre elle même...mais je crois être d'une bonne utilité si jamais un problème devait s'opposer à nous.

Bon, ceci devrait suffire, songea Tiana en prenant la tasse de vin chaud que lui tendait un de ses soldats après qu'il en eût proposé à Sin. Elle s'étira et déclara :

Très bien, dans ce cas il n'y a aucun problème à ce que je vous accompagne. Mais nous aviserons plus tranquillement demain, tout le monde a besoin de repos...

Ses soldats avaient en effet de la peine à garder les yeux ouverts et à ne pas bâiller, montrant ainsi leur fatigue. La vampire les regarda avec attendrissement, comme une mère veillerait sur ses petits fatigués, et leur fit signe qu'ils pouvaient dormir. De toute façon, ils ne craignaient pas grand-chose en ces lieux, si ?



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Mar 6 Jan - 14:34
Voir le profil de l'utilisateur
Le détour m'important peu ,je ne fis qu'acquiescer d'un signe de tête compréhensif. Moi-même, je devais prendre quelques instants de repos car bien que la fatigue se faisait bien rare autant chez moi que chez mon hôte, les longues heures de routes que j'eus accomplies dernièrement se devaient d'être mérité d'une nuit plus tranquille, dans laquelle je pourrai établir mes propres plans et organiser mes prochains voyages.

Me penchant sur la carte que j'avais moi-même retiré de son espace de rangement, un long tube de cuire, je regardai durant un instant où les yeux de ma nouvelle compagne de route se posèrent avant qu'elle n'y dépose un doigt. À ce moment, un soldat vint à leur rencontre, tendant une tasse de vin à chacun d'entre eux. Tasse que je refusai en d'un signe de tête amenant la négation. Me concentrant plutôt sur les paroles de mon interlocutrice, je préférai me concentrer sur ce qui allait suivre.

Ainsi donc ses hommes avaient besoin de repos, ce qui effaça tout doute que j'eus envers eux, aussi infimes étaient-ils. Aucuns d'eux n'était devenu un être de la nuit, un enfant de la lune et des ténèbres, seul leur maîtresse était dotée de ce don. Certes, une armée de vampire aurait pu être puissante, mais comment nourrir un si grand nombre de personne sans dévaster villages et hameaux? De plus, il serait beaucoup plus difficile de commander à autant de mort-vivants qu'à de simple humain. La puissance de certains auraient tôt fait de se retourner contre celle qui menait la danse.

Me relevant de table, je me dirigeai donc vers l'une des fenêtres de la salle, dont l'art cassée d'un ancien vitrail, me coupait la moitié de mon champ de vision vers l'extérieur. Les mains sur les hanches, observant la lune qui disparaissait peu à peu derrière un fin nuage, presque une bruine, afin de ressortir un peu plus loin, je gardai le silence pendant un instant. Comment pouvait-on dormir alors que la lune s'éveillait, prenait la place de ce soleil trop étincelant. Décidément, jamais je n'aurais voulu ou voudrai être un humain.


"Bien, de toute manière je ne partirai que lorsque vous tous serez prêt. Il n'y a aucune hâte, sinon celle de me retrouver au sein de votre confrérie. Mon voyage vers les Terres Infectées pourra toujours attendre.

J'imagine que, par votre nature, vous ne dormirez point cette nuit. J'avais pour idée de pratiquer ma lame, nous pourrions aller dans les jardins...si le coeur vous en dit. Sinon j'irai seul..."


Cela faisait déjà quelques temps que j'avais laissé ma rapière de côté et bien que je ne connaissais point la force de mon adversaire, je me dis que je ne perdis rien à demander. Il était toujours plus agréable de s'entraîner avec une seconde personne, ainsi l'on pouvait parfaire ses techniques, mais aussi apprendre comment en parer d'autres.




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Jeu 8 Jan - 17:03
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
La réponse de Sin ne tarda pas et fit relever la tête de Tiana, intéressée :

Bien, de toute manière je ne partirai que lorsque vous tous serez prêt. Il n'y a aucune hâte, sinon celle de me retrouver au sein de votre confrérie. Mon voyage vers les Terres Infectées pourra toujours attendre.

J'imagine que, par votre nature, vous ne dormirez point cette nuit. J'avais pour idée de pratiquer ma lame, nous pourrions aller dans les jardins...si le coeur vous en dit. Sinon j'irai seul...


La vampire sourit et finit son verre de vin chaud avant de se relever. Elle s'étira, faisant craquer sourdement ses os du dos, des mains, du cou et des autres articulations, puis se planta devant lui :

Ma foi, je ne refuse pas une telle offre. Je reconnais que je manque de pratique, n'ayant pas eu à user de ma lame depuis fort longtemps... Peut-être qu'ainsi je ne mangerai pas de suite la poussière face à mon père.

Puis, amusée, elle sortit de la pièce et entreprit de se rendre dans les jardins, illuminés par un rayon de lune qui sortait timidement de derrière les nuages noirs d'orage qui s’amoncelaient petit à petit devant l'astre lunaire, au fur et à masure que le temps s'écoulait.

Elle s'arrêta quelques instants pour observer, silencieusement, les ronces qui avaient pris le pas sur les jardins, un serrement au cœur. Dire que si elle ne faisait pas attention, ce qui était arrivé à ce château arriverait à celui où elle avait vécu depuis sa transformation en vampire...



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Ven 9 Jan - 14:15
Voir le profil de l'utilisateur
La lumière ne prit que quelques minutes avant d'apparaître dans le ciel sous la forme d'un éclair qui fendait les nuages et l'air, suivis du rugissement de son tonnerre implacable, un cri dont même les dragons ne semblaient pouvoir égaler la puissance. Ce grand "crac" fit frémir les myriades de branches que formaient les poumons de la terre toujours biens encrés à leur arbre et arbre qui était énorme au centre du jardin de la citadelle des pleurs. C'est donc sous ce feuillus dégarnis de feuille par le temps de l'année et entourée de haie de cèdres que les deux protagoniste, nous, allions croiser le fer. Bien entendu, cette partie de lame ne se ferait que dans le bon plaisir et la pratique, rien d'hostile ou de meurtrier. Néanmoins, je sentais le sang bouillir en moi et je ne pu que trahir mon appartenance à l'inhumanité lorsque la pupille de mes yeux se rétracta, devenant minces tel celles d'un reptile. Ma main se dirigea vers le pommeau de ma rapière, arme nouvelle en ce monde mais qui commençait à se populariser chez la noblesse de par son allure fine, agile et légère. Elle restait néanmoins une arme fatale pour ceux qui osait la sous-estimer. De la force? Elle n'avait besoin que de la force nécessaire pour transpercer la chaire. Ce qu'il lui fallait, c'était une main habile, une rapidité à en fendre l'air et un esprit calculateur et intuitif en guise de maître puisque son jeu ne reposait que sur la feinte et la tromperie de l'esprit adverse avant de s'élancer en un estoc opportuniste et meurtrier.

Je m'avançai donc vers la demoiselle de Nyrianës afin de lui faire signe de respect. Sortant mon épée de son fourreau, tout en ne faisant qu'un seul pas, je vint tenir l'arme à l'horizontale devant moi, remontant sa garde jusqu'à mes lèvres, me penchant ensuite légèrement vers l'avant, et reculant mon pied droit afin que ma main et mon pied gauche soit le plus près de ma prochaine adversaire car, oui, j'étais gaucher. Comme la plupart des démons d'ailleurs...


"Alors ce sera lame contre lame. Sans pouvoirs si ce n'est que nos attributs physique naturel. Sachant que vous êtes une créature de la nuit des plus nobles, je ne lésinerai pas sur mes mouvements. En garde!"

Une seconde fois, le lumière enragé de la foudre éclaira la nuit et nos personnes durant une fraction de seconde avant d'être suivis, non seulement par l'hurlement de son tonnerre, mais par une pluie qui commençai tranquillement tout en devenant de plus en plus forte. Loin d'un déluge cependant, cette pluie ne gênerait en aucun cas nos mouvements durant cette pratique. Remarquant alors l'air quelque peu triste sur le visage de ma partenaire du moment, je regardai le château à mon tour. Que pouvait-elle bien en penser, à ce moment? Peut-être était-il mieux de retenir son attention et de ramener ces songes après nos prouesses physiques. Ainsi, mon pied droit, celui à l'arrière, retenait tout mon poids puisque m'attendant à un premier assaut de ma complice...mais celui-ci tardant, mon corps s'élança vers l'avant, tout comme mon bras gauche. Le combat allait commencé...




avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Dim 11 Jan - 13:21
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Tiana sortit légèrement de sa rêverie lorsque Sin, sortant sa lame avec sa main gauche, se mit en position en lui déclarant :

Alors ce sera lame contre lame. Sans pouvoirs si ce n'est que nos attributs physique naturel. Sachant que vous êtes une créature de la nuit des plus nobles, je ne lésinerai pas sur mes mouvements. En garde!

Elle esquissa un sourire et se mit en garde à son tour, sortant doucement sa lame, cadeau de son père, de son fourreau et la mettant dans le prolongement de son nez comme si elle en vérifiait la droiture.

Ceci fait, elle attendit, sur ses gardes, que son vis-à-vis engage ; honneur aux invités, après tout. Mais celui-ci semblait attendre la même chose d'elle, aussi ne bougea-t-elle pas, comme pour lui faire comprendre qu'elle lui laissait l'initiative.

Celui-ci finit par fondre sur elle, et elle put remercier sa nature de vampire ; grâce à sa vision nyctalope, elle avait pu repérer l'ombre de Sin venir sur elle et put parer sans grande difficulté avant de reculer pour se replacer. Et elle fonça ensuite à son tour, épée en avant, un masque de neutralité sur le visage. Surtout ne pas penser à de quelconques souvenirs ou pensées qui pourraient la déstabiliser...



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide


Ven 16 Jan - 6:30
Voir le profil de l'utilisateur
Le premier coup fut donc porté. Mon estoc fut rapide, mais retenu car la vitesse y était mais point la force, aidant seulement ma collègue à sortir de ses pensées. Évitant le premier assaut sans trop de peine, la demoiselle de Nyrianës n'eut aucune peine à se rétablir par la suite afin de me faire face adéquatement cette fois-ci et avec tous ses sens. L'arme à la main, je pouvais voir qu'elle était donc fin prête...son arme aussi. Celle-ci était d'une manufacture inconnu de ma mémoire, les vampires avaient-ils donc certains secrets de forges? La lame était belle et semblait solide, peut-être était-il temps de tester cette épée. Ainsi donc je portai un autre assaut cette fois-ci. Jambe devant, l'autre derrière donc profil au trois-quart, j'avançai une seconde fois, mais plus rapidement et en y ajoutant beaucoup plus de force atteignant ainsi les limites d'un humain lambda entraîné. J'allongeai mon bras vers l'avant, imitant ainsi mon premier geste d'agression porté quelques secondes auparavant, puis au dernier moment je renversai le poignet gauche, faisant ainsi pivoter ma lame d'abord vers le haut et en ma direction puis revenant vers le bas, en direction de mon assaillante.

La feinte, bien qu'étant facile à prévoir, restait néanmoins très rapide et offrait donc que peu de jeu pour l'adversaire. Le sifflement de l'air qui fendait autour de la pointe de ma rapière était aiguë et fort, tout comme le fut ma respiration à ce moment. À chaque coup porté, chaque mouvement brusque, une expiration rapide et en puissance suivis d'une inspiration plus lente et douce. Bien respirer était un atout important que l'on apprenait dans les rudiments du maniement des armes et du combat...mais cette fois-ci j'affrontai en duel une créature qui n'avait probablement besoin d'air dans ses poumons. Le combat devait donc être rapide. Le temps serait contre moi et mon souffle et à l'avantage de ma partenaire d'entraînement. Aussi, n'hésitai-je pas à en questionner Tiana sur les hypothèse que j'étais en train d'émettre suite à mon attaque.


"J'imagine que respirer et la fatigue n'est plus un soucis pour vous...?"


avatar


Incube

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : 2-3 fois par semaine


Mer 21 Jan - 14:35
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3423-tiana-de-nyrianes#76410
Sin attaqua de nouveau, et Tiana put sans trop de peine parer son attaque, même si elle dut reconnaître qu'elle avait été rapide. Un mortel lambda n'aurait peut-être pas pu parer cette attaque, n'étant pas pourvu des sens aiguisés des vampires, des Elfes ou des Lycans...

De par sa nature, Tiana n'était pas aussi fatiguée qu'un mortel lambda, surtout en combat, ou alors elle se fatiguait beaucoup moins vite. Elle esquissa un sourire lorsqu'elle vit que Sin était en train de s'interroger, sûrement là-dessus. Celui-ci finit par lui demander :

J'imagine que respirer et la fatigue n'est plus un soucis pour vous...?

La belle vampire se permit une petite attaque un peu mesquine et malicieuse, le touchant juste à la jambe ; ceci fait, elle se remit en place et plaça la lame devant elle avant de répondre :

"Plus un souci" est un bien grand mot. Je ressens la fatigue, comme tout le monde, mais beaucoup moins vite que quelqu'un de normalement constitué. Quant à la respiration, quand on a eu un professeur comme mon père... ça devient une habitude très vite.

Elle fit craquer ses jointures et se mit une nouvelle fois en position :

Encore quelques passes, messire ?

Là, pour le coup, elle était motivée. Elle qui croyait qu'elle était rouillée après tant de temps sans pratiquer, c'était surprenant de voir que, finalement, ce n'était pas si terrible que ça...



Merci à tous ceux qui se sont démenés pour me faire des kits tous aussi beaux les uns que les autres ♥️

Chibi par Jadou :3:
 

Couleur de réponse : #DC143C


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Deviantart
Double compte : Alys, Iryo, Chioné, Issendra
Vitesse de réponse : Aléatoire mais généralement rapide



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1