Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Le corbeau de l'Archimage [Méfait]

 
Dim 28 Déc - 18:02
Voir le profil de l'utilisateur
Ravenne Plumesombre

Aucune personnalité propre, imprévisible, se réinvente mentalement chaque jour, bien que la ruse, le sadisme, l'égocentrisme revienne souvent. Légère folie, légère.
Information
Surnom
Âge : 20 ans
Nationalité : Feu
Profession : Assassin
Camp : Le camp qui offre le plus d'or.
Noblesse :
Croyance : Nayris
Famille :
Race
Corbeau a l'origine.
Caractère

Comme dit plus haut, Ravenne est d'une psychologie très complexe, changeante serait le terme exacte. Elle s'adapte au monde qui l'entoure et se réinvente psychologiquement à chaque fois. Il y'a néanmoins des traits qui revienne souvent. Le sadisme, surtout dû au faite qu'elle n'a pas de limite, qu'elle n'a aucune conscience du bien et du mal. La ruse également, l'ingéniosité étant un trait redondons de la personnalité de Ravenne. L'égocentrisme notable, moteur de sa vie quotidienne qui se rythme dans une quête d'augmentation de ses forces, connaissances ou bien personnelle. Dans cette quête de grandeur, la manipulation est née, permettant a Ravenne d'arriver a ses fins quoi qu'il advienne. Tout cela fait de Ravenne une personne imprévisible.

Néanmoins, comme une pièce de monnaie, Ravenne a deux facettes. La première étant celle dite si dessus la seconde est une facette plus douce, plus aimable, plus agréable. Dans ses rares moment ou elle se satisfait a aimer autre chose que sa propre personne. Evidemment et indépendamment de son mental compliqué Ravenne peut effectuer un travail de n'importe quel nature et de façon exemplaire. Ravenne est donc un tout qu'il faut apprendre a connaître, a aimer ou détester sous toute ses facettes.

Physique
Corbeau : Plume noir ou plutôt Bleu nuit. Œil fauve.
Femme : Femme mesurant 170 cm de haut,une corpulence relativement mince, une poitrine généreuse mais pas excessive. Une peau noir comme le charbon tirant selon la lumière vers le bois sombre. Des cheveux noirs dont la coiffure change relativement souvent. Des yeux également noir, Des lèvres pulpeuses.

Vêtement de mission : Tenue au corps de couleur noir, capuche et écharpe légère de camouflage nocturne. Cape sombre selon la température. Matière cuir ou Astrakan selon la température.

Vêtement d'apparat : Tenue au corps de couleur noir et bijoux or. Type danseuse de feu. Matière de soie ou de tissue simple. Ventre à l'air selon l'envie et la température. Sandale ou pieds nues. Bijoux donc bracelet, Tiare, Collier et boucle d'oreille...
Capacités
Armes :

Corbeau : Le bec et les serfs font souvent bien mal.
Pouvoirs :

Corbeau :

Communication avec les autres corbeau et possibilité de se faire suivre par ses confrères.

Humaine :

Griffe d'os empoisonnée, une griffe d'os sort du poignet de la femme, cette griffe dépasse de la main d'une vingtaine de centimètre. Ravenne s'en sert comme une dague en effet, elle tranche, coupe, perfore... De plus un poison peut-être ajouté sur les fameuses griffes, soporifique la majeur partie du temps.

Plume rapide, il s'agit ni plus ni moins qu'une plume magique qui sort de la paume de la donzelle. Cette plume est donc projetée comme une flèche et fait autant de dégât. Elle peut en balancer une vingtaines par jour après elle doit attendre de dormir pour que son corps puisse en recréer d'autre.

Transformation : Ravenne peut revenir sous sa forme de corbeau ou bien prendre forme humaine a volonté. Sans temps d'attente ni quoi que ce soit.
Familier :
Artefact :
Autre : Richesse, art de la rapine, art de l'assassinat, art de la discrétion...
Histoire



Ravenne et ses fables.


Le corbeau et la cage.

« A toi, Jeune corbeau qui vit dans sa cage,
Enfermé depuis ton plus jeune Age.
Aspires-tu à plus d’un voyage ?
Où ferais-tu de ses barreaux ton adage ? »
Demande alors le grand archimage.
Mais nulle réponse il obtient.
Soit ! Dit-il las, j’en conviens.
J’aspire juste à ce que tu sois sage.
Mais dans son étroite et lugubre cage,
le corbeau ne faisait rien.
De ses jours il ne pouvait alors qu’être sage.
L’archimage se lassa donc de son bien.
Le corbeau n’ayant plus un grand intérêt.
L’archimage commence donc à ne plus se méfier.
Mais l’animal est du genre futé.
Profitant du moment pour se libérer.
« Il faut toujours se méfier des choses qu’on croit insignifiante »

L’oiseau et la femme


L’oiseau enfin libre peut voler,
toujours plus haut sans craindre de tomber.
Mais sur terre il vit une femme errer.
Tout en s’approchant pour atterrir à ses pieds.
La femme lui dit alors : Je jalouse ta liberté.
Mais force de rêver de plus grande liberté,
La femme proposa un marché.
Ainsi, l’oiseau va l’écouter.

La femme lui tient se langage d’un ton reposé.
« Dame oiseau je souhaite voler »
« Fort bien » lui répondit le familier.
« Mais, dame oiseau je préfère être un aigle »
« Je ne suis pourtant pas espiègle »
Ainsi vexé car l’oiseau n’est que corbeau.
Et l’animal de colère voulait se faire bourreau.
« Si ce soir tu ne trouves pas mieux, tu vas me choisir. »
« En revanche, je contrôlerais tous nos faits et dires »
La femme qui ne trouve rien à gagner au marché.
Proposa donc de marchander.
Pour le cas ou avant la nuit elle aurait trouvé.
Si elle trouve meilleurs, l’oiseau devra la servir dix années.

Une fois l’accord passé, l’oiseau s’envole toujours autant voyageur.
La nuit tombe et l’oiseau retrouve la femme en pleur.
Le corbeau demande alors comment c’est passé la journée.
La femme de chagrin répond ce qui suit.
« Personne n’a accepté, ni dans les monts, ni dans les forêts. »
«Très bien dit l’oiseau railleur, maintenant tu me choisis.

« Il ne faut pas abandonner un dû en espérant en avoir un plus grand »
« Vaut mieux un petit bien qu’un grand qu’on n’est pas certain d’avoir »

La femme et l’archimage


Une femme noire part voir l’archimage.
Cette dernière, espère conclure une alliance avec lui.
Car la femme connaît la magie depuis son jeune âge.
Le grand homme qui se sait supérieur lui dit que neni.
« Pourquoi perdre du temps alors que vous m’êtes insignifiante »
La femme sourit et lui propose une pierre rougeoyante.
« Dans-ce cas faisons un duel » dit-elle.
« Si vous gagnez vous aurez cette merveille. »
L’archimage qui trouve ça intéressant,
Demande néanmoins à la femme ses désirs.
Elle ne veut de l’archimage qu’être aussi puissant.

Les termes maintenant fait, il est l’heure de jouer.
Chacun doit donc faire une potion de feu.
Chacun dispose de trois jour pour la présenter.
Le gagnant sera celui qui aura la mieux.

La femme commence dès le début.
Espérant pouvoir toucher au but.
Larchimage qui se convainc de son talent.
Lambine du matin au soir au salon.
Finalement au bout de deux jours.
L’archimage commence sa préparation.
Seulement le destin lui joue des tours.
Car il lui manque des ingrédients pour sa finalisation.
C’est ainsi que la femme parvient à gagner.
L’archimage ne pouvait plus que plier.

« Il ne faut pas repousser au lendemain ce qu’on peut faire tout de suite »

La sorcière et l'avare


La sorcière qui se promène dans le désert
rencontre un homme de misère
sans eau ni nourriture depuis des jours
L’homme de ses forts cries rendrait sourd
La sorcière qui tend alors une jarre d’eau
Que l’homme prend sans dire mot
La sorcière tend alors un repas
Que l’homme récupère de ce pas
Mais toujours aucun remerciement
De cet homme ne s’entend.

La sorcière manque d’impatience
L’homme sort alors sa science
« Nul parole ne pourrait vous remercier »
Dit-il en reprenant le sentier
La sorcière assez blasée et décontenancée
Laisse pourtant l’homme filler.

La journée est alors bien avancée
Quand ils se retrouvent sur le sentier
L’homme interpelle la sorcière et lui dit ce qui suit.
« En revanche, un acte pourrait vous remercier mon amie »
Lui donnant donc le savoir d’un petit sort.
Mais la sorcière n’est pas sotte.
Un petit sort ne trompe pas la mort.
Quitte à recevoir si peu d’or
Autant piocher dans la cagnotte

L’homme termine de trépas
Tandis que la sorcière va pas-à-pas
Pour un sort elle obtient un livre
Des griffes de vouivre
Même des plumes de jet
Qu’elle va pouvoir utiliser.

Il faut savoir remercier autrui à sa juste valeur

Top des choses à savoir sur Ravenne

1) Aime bien les enfants et espère en avoir rapidement.
2) N’a jamais vue la neige et la glace.
3) Utilise le corps de Rahsann une femme du clan des cœurs rouge en savane.
4) Rahsann à une famille encore vivante.
5) Adore le chocolat, l’or, les vêtements etc .
6) Préfère un bain à une douche.
7) Aime bien les félins.
8) Ne boit pas d’alcool.
9) Aime bien lire.
10) Trouve qu’il fait froid en plaine.


Spoiler:
 


Dans la réalité

Âge : 18
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ?
Vos passions : Comme tous, lire, écrire, jeux vidéos,
Votre avis sur le forum? Bien
Comment avez vous connu le forum? Google
Phrase fétiche : Mes fétiches, A l'attaque !
Crédit avatar :


 
Page 1 sur 1