Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Les instruments du Diable

 
Jeu 18 Déc - 18:23
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3164-magrant-malnoir
Sanglant carnage , odieux massacre , terrible exemple de la cruauté dont pouvait être capable les êtres de ce triste monde. Les corbeaux , élite guerrière de la puissante secte de Nayris , s'adonnaient à cœur joie à ce génocide . Et Magrant , seul au sommet d'un rocher , contemplait l’œuvre de ses fanatiques servants , tel un spectateur assistant à l'une des odieuses pièces d'un théâtre sadique .
Les hurlements et les gémissements résonnaient en parfaite synchronie avec les fracas , cris de guerre et bruits de fer qui se croisent . Cette cacophonie de haine et de malheurs sonnait dans une symphonie et une harmonie telle qu'il y'en eu jamais en enfer . Ici et là , en voyaient des filles éventrées , dont les entrailles pendaient sur leurs corps brisés par les furieuses passions perverses de leurs bourreaux . Des hommes étaient pendus après avoir reçu de haineux coups de fouets sur leurs peaux mises à nues. D'autres pleuraient , mutilés , devant leurs femmes égorgées et leurs enfants brisés. Les mansardes brûlaient , libérant d'épaisses fumées noires qui venaient s'accumuler au-dessus du petit village isolé , ombre menaçante se complaisant devant le massacre dont il était l'étroit complice.
Avec une indifférence royale , le nécromancien fixait ses hommes se laisser gagner par la frénésie sanguinaire des tueurs qu'ils étaient de leur vivant. Les Corbeaux , en effet , furent avant tout de terribles assassins et d'odieux bourreaux que la Déesse des Limbes avait ressuscité pour servir les intérêts des Adorateurs . Ils se montraient généralement froids et implacables comme l'acier , aussi affûtés qu'une lame , exécutant les ordres avec un calme angoissant. Mais Magrant avait découvert une chose : c'est qu'ils refrénaient toujours leur soif de sang , héritée de leur vivant . Et quand il laissa ses exécuteurs libérer leur pulsions meurtrières depuis trop longtemps canalisées , le résultat fut , pour le moins , impressionnant . Non contents de se contenter de tuer leurs innocentes victimes , ils s'adonnaient à quelques plaisirs et fantasmes odieux , à savoir violer de jeunes filles , torturer d'autres , enterrer vivant des enfants et mutiler les corps sans vie des défunts . Quelle terrible représentation de la sauvagerie humaine tapie dans leurs cœurs noirs !

Il secoua doucement la tête , un air condescendant affiché sur son visage d'albâtre . Puis il se retourna et fixa Saadrakos . Le Démon Originel flottait , la partie inférieure de son corps réduite un un mince filet de fumée noire retenue grâce à un pentacle reliant les Limbes au monde réel . La créature de Nayris fixait avec délectation le massacre perpétué au nom de sa créatrice . Chaque hurlement , chaque sang versé faisait frémir son corps boursouflé , et une langue fourchue venait lécher les crocs irréguliers de son hideuse bouche verticale.
«  _ La mélodie de la mort ... quelle douce musique , je m'en lasse jamais . Ça me transporte » Fit la créature antique avec son atroce voix gargouillante.
Bien sûr , Magrant n'avait pas orchestré le meurtre des villageois uniquement pour sustenter la créature avide de malheurs . C'était surtout un contrat , une part de marché . Contre le sacrifice de plusieurs âmes , le monstre offrirait au Lieutenant de Nayris un puissant artefact . Un objet millénaire forgé par la Déesse des Limbes elle-même … de quoi attirer l'insatiable avidité de la Liche .

« _ Démon .. souffla Malnoir d'un ton sordide , il est temps que tu remplisses ta part du marché . »

Le monstre invoqué poussa un étrange et répugnant râle qui ressemblait à un affreux rire , digne d'un dément . Ses deux bras noueux se levèrent cérémonieusement , puis de ses deux mains griffues , il ouvrit sa cage thoracique avec une aisance déconcertante , Au centre de l'amas de chaire noirâtre brillait une boule de cristal à l'éclat indigo envoûtant , La pierre luisait d'une forte lumière palpitante , telle un cœur de pierre polie.

Saadrakos l'arracha alors des nerfs qui la retenaient sans aucune difficulté et la tendit au nécromancien. Ce dernier tendit une main avide et s'empara aussitôt de l'artefact, Aussitôt il sentit la puissance de l'objet s'insinuer dans son corps et l'envelopper d'un manteau de désespoir et de malfaisance. Il pouvait entendre les hurlements des âmes emprisonnées dans les Limbes et ressentait , plus que toute autre chose , l'essence de la Déesse à travers la substance venue d'un autre monde qui constituait l'objet.

Répondant à son nouveau maître , la pierre des mille tourments commença à flotter au-dessus de la main de Magrant , prêter à déverser ses pouvoirs destructeurs sur les ennemis de Nayris. Le démon originel fixa intensément l'Élu avant de lentement s'estomper dans un nuage opaque . Les Corbeaux , quant à eux , reprenaient leur froide logique et se regroupaient en bon ordre , délaissant derrière eux les cadavres encore chauds des innocentes victimes du monde.

Le chef resta un moment immobile , ne détachant point son regard de l'objet de sa convoitise , puis un sourire presque imperceptible s'afficha sur ses lèvres. Pour la première fois depuis fort longtemps , il souriait pour de vrai . La satisfaction brillait dans ses yeux métalliques . D'un geste , il rameuta ses chiens meurtriers avant de quitter les lieux .


Ses succès :

Tout a une fin : La vie, les sentiments, et le monde même. Embrassez la mort, ou embrassez votre propre perte


avatar


Mort-Vivant

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lucius Van Horrificus / Al-Mansur El-Dahabi
Vitesse de réponse : Aléatoire


 
Page 1 sur 1