Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Lamek SAKIO

 
Mar 9 Déc - 23:46
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6438-sakio-lamek
SAKIO Lamek

LAMEK - Posé, vif d'esprit, entêté, se lie facilement d'amitié, timide face aux femmes
KYLAR - Impulsif, colérique, maniaque
Information
Surnom Lam'
Âge : 25 ans
Nationalité : Eau
Profession : Explorateur, jeune médecin
Camp : Neutre
Noblesse : Aucun
Croyance : Agnostique
Famille : Aucune
Race
Humain hôte d'un Symbiote (Kylar)
Caractère

Il est assez amusant de vouloir décrire le caractère de Lamek puisque l’on pourrait dire qu’il en possède deux en étant hôte de son symbiote Kylar. Lamek est d’un naturel posé, quoiqu’il se passe dans chaque situation il gardera son sang froid, gardant son regard neutre sur vous, voir froid selon certains et ce n’est pas parce qu’il apparaît calme qu’il ne possède pas de convictions, au contraire. Certains accès de colères peuvent le saisir puisqu’il fait preuve de retenue dans la plupart des situations alors il est bien normal qu’un jour la soupape lâche. Il s’agit toutefois d’un homme jovial qui sait s’amuser et demeure très fidèle envers ses amis. Pour lui, les religions n’ont aucun sens, certes le monde a bien dû être créé mais peu lui importe tant qu’il ne voit pas celui ou celle qui en est l’architecte, ce qui ne l’empêche pas de jurer avec facilité en utilisant le nom de divinité.
Son symbiote lui, possède au contraire un caractère opposé, ce qui n’empêche par leur symbiose, bien au contraire, ils se complètent et s’exaspèrent l’un et l’autre. Kylar est d’un caractère impulsif à toujours dire ses quatre vérités à toutes les personnes qu’il croise si bien qu’une confrontation envers d’autres individus n’est pas rare ou du moins lorsque c’est lui prend la parole. Il tente tant bien que mal de convaincre son hôte que les divinités existent et crée ainsi de nombreuses disputes. Des deux individus, Lamek préfère être le seul à prendre la parole et considère en avoir le droit puisqu’il s’agit de son corps et Kylar le respecte assez pour honorer ce choix. Il pourrait certes se détacher un peu du corps et parler de lui-même, mais l'habitude fais qu'il ne s'y emploie que très rarement, ainsi il peut arriver dans certaines situations que Lamek doive laisser son symbiote parler ou alors que sous son impulsivité Kylar prenne le contrôle sans prévenir. Kylar, même s’il apparaît antipathique, est très lié à Lamek, le considérant comme un ami, mais gardant cela secret.

Physique
Lamek est un jeune homme aux traits fins, que certains qualifient de féminin, ce qui lui vaut quelques boutades. Il fait plus jeune que son âge, des cheveux noirs mi long mi court barrent son visage et ses yeux marron. Il mesure un mètre soixante quinze et possède une fine silhouette qui demeure cependant musclé puisqu'il s'entraîne régulièrement. Rapide, il semble avoir un temps de réaction un plus haut que la moyenne, surement dû à sa fusion avec Kylar qui lui accorde aussi une force un peu plus développée que la moyenne. En faisant attention, on peut apercevoir sous sa chevelure une cicatrice au niveau de sa nuque, trace de sa symbiose. Son surnom de l’épéiste noir lui vient de l’apparence qu’il prend lorsque Kylar le recouvre complètement, incluant le visage. Il aborde alors les traits d’un épéiste sombre au regard blanc, vide de pitié. Un fait qui n'arrive que très rarement puisque rares sont ceux qui ont survécus pour en témoigner à cause des apétits de Kylar mais aussi parce que Lamek n'aime pas être totalement recouvert de son symbiote, cette forme lui rappelle la perte de sa mère et il n’aime pas cette part de sadisme dont fais parfois preuve Kylar. Généralement, le symbiote reste caché sous ses vêtements à l’abri des regards et utilise le cerveau de Lamek pour parler à sa place lorsque cela est nécessaire. Lamek est habillé d’une grande veste chaude pour lutter contre le froid et ainsi protéger son symbiote ou d'une veste légère, tout dépend du temps.
Capacités
Armes : Deux épées à une main (même s'il n'en utilise qu'une la plupart du temps), aiguilles de combat, une dague de secours attachée à la jambe droite
Pouvoirs : Guérison, vitesse et force supérieures à un individu landa et cela grâce à son Symbiote
Familier : Kylar est son symbiote de compagnie
Artefact : Aucun
Autre : En tant que jeune médecin, Lamek possède quelques potions composées de Yumiel (calme les douleurs, apaise les maux physiques et mentaux pendant une durée de une heure maxium), de quelques concoctions "laissées tombées ou oubliées" d'herboristes, permettant d'aider à la cicatrisation de blessures peu graves (ne marche pas sur tout le monde pour une raison inconnue et n'accélère que très lentement, limitant donc surtout les risques d'infection) et un peu de matériel de premier soin (bandages...). Etant un jeune médecin, il lui manque encore des connaissances et ne les utilise que rarement ou alors sur un individu blessé à l'apparence amicale qu'il pourrait croiser sur les routes.
Histoire

Je suis né durant l’hiver de l’an 90, le 5 Mellinià pour être plus prècis, à l’Archipel de la Muerta, sur l'Ile Amère, dans un hiver froid au sein de la Nation de l’Eau, un lieu paisible. Ma mère, Rachel, m’a raconté un jour ce qu’était l’hiver éternel et ce à quoi j’avais échappé, elle en était heureuse et trouvait que j’étais né dans la bonne époque. Mon père étant pirate, nous vivions ici, sur cette île où je suis né et cela malgré toutes les contestations de ma mère qui trouvait le lieu dangereux. Elle n'avait pas tort, même si le temps demeurait paradisiaque, les fréquentations n'étaient pas très amicales, bien au contraire. Nous vivions donc éloignés de cette société, assez pour demeurer tranquille ou du moins la plupart du temps, puisqu'il arrivait assez souvent qu'un matelot ivre vienne nous chercher des noises, et dans ce cas avait affaire à mon père.
A partir de ma naissance il ne partait presque plus en mer, attendant que je sois assez grand pour défendre la bâtisse, une petite maison qui nous satisfaisait assez, nous procurant le bonheur nécessaire pour vivre, un lieu que que je qualifierais maintenant de taudis, 15 ans plus tard. Mais ma mère n'avait pas tort, j’ai grandi dans une sorte de bonheur, je ne courais pas où je le désirais mais il m'arrivait de me faufiler vers la ville bourdonnante pour espérer apercevoir des trésors, qui ne s'avéraient parfois être que de simples bricoles. Je restais donc la plupart du temps à la maison pendant que mon père, Larek, allait travailler dans un bar le temps que je grandisse. Une fois mes 7 ans acquis, il commença à repartir en mer, revenant assez régulièrement, il m'apprit ce qui était nécessaire lorsqu’il faisait escale, comme les rudiments du combat à l’épée, du corps à corps, voulant que je suive son chemin de renégat. Ma mère au contraire était plus douce et n'aimait pas la violence, elle ne la tolérait auprès de mon père que parce que cela nous permettait de vivre, Elle m’a donc appris des choses pacifiques, comme l’Histoire de Terra, l'écriture, la lecture, la cuisine, la patience... La médecine ? Ah ça je ne l'ai pas appris auprès de mes parents mais auprès d'un vieil homme du nom de Raphael, qui me permettait de la regarder soigner les gens. Toujours plus curieux, il s'est pris au jeu et m'a enseigné quelques bases pour soigner les hommes et les animaux, me faisant apprendre les plantes. Il m'a confié un jour qu'il avait dans une autre vie été l'apprenti d'un médecin mais que la vie l'avait mené vers une autre voie. Vers mes 9 ans, j'ai fini par apprendre que mes parents aussi avaient eu une autre vie.
Mon père n'avait pas toujours été un pirate, selon ma mère il aurait été corsaire dans le Port d'Aeb, lieu de sa naissance, même lieu de naissance que Rachel, c'est d'ailleurs ici qu'ils s'étaient rencontrés. Ma mère était la fille d'un marchand qui possédait une grande affaire, ce qui permit à Rachel d'avoir une bonne éducation. Mais pourquoi être maintenant dans l'Archipel de la Muerta me demanderez vous ? Le père de Rachel ne voulait pas de ce mariage, entre Larek et elle, elle partit donc de son logis et retrouva mon père. Ils continuèrent de vivre ainsi à Aeb sans soucis, mon grand père ayant renié sa fille, jusqu'à ce que mon Larek fasse l'erreur de contourner des ressources pour des pirates lors de l'accostage, dans l'espoir de gagner u, peu plus d'argent. Découvert et poursuivi par les autorités, les mêmes pirates lui proposèrent de les rejoindre, ce qu'il fit en amenant ma mère. Il était loin d'imaginer que ce lieu serait si dangereux, mais aussi que Rachel était enceinte. Malgré tout, je ne leur en veux pas, chacun fais ses choix. Cette vie m'a permit de devenir débrouillard et de vivre serein, ou du moins jusqu'à cet événement...
En l’an 100, je tombais soudainement malade, pris de fièvre, tétanisé par la douleur. Mon père pirate avait alors fait appel à ses camarades, ses relations et nos médecins pour espérer trouver un remède à ce mal qui n’en touchait que certains pour finalement désespérer. C’est un bout de deux semaines, alors que je commençais à atteindre mes limites qu’il entendit une rumeur. Quelque chose serait sorti de la faille, quelque chose d’inconnu, aux capacités hors normes et qui pouvait guérir n’importe quel mal ou blessure. En se renseignant il apprit que cette créature se terrait dans une sorte de caverne, bien à l’abri au chaud dans l’île des sables brûlants. Ma mère refusa et clama à mon père que ce n’était pas la solution, qu’il n’était jamais bon de faire appel à une créature obscure. Mais Larek s’en fichait, pour lui, même si je n’avais pas d’amis, trop occupé à courir partout et à vivre selon mon gré, même chétif, je méritais de vivre, à n’importe quel prix. Alors, une nuit pendant que ma mère dormait, il me prit avec lui et m’emmena à bord d’un navire et il partit pour l’Ile des sables brûlants. Je ne sais si c’était dû aux délires que m’imposait la fièvre ou la réalité, mais je crus lors de notre départ entendre un cri désespéré, celui d’une femme, un gémissement déchirant…

Arrivés à bon port, il m’amena le plus rapidement possible vers une grotte sombre et chaude, là, des formes luisantes allaient et venaient. Mon père qui me portait sur ses épaules depuis le début me posa alors à terre et proposa un marché aux créatures qui se nommaient Symbiote. Il avait entendu parler d’elles, que certaines désiraient un hôte. Il proposa donc le marché suivant : Prendre mon corps comme hôte, en échange de ma santé. Il n’eut pas le temps de fermer la bouche que déjà l’un d’eux se jeta sur moi et sembla me mordre à la base de la nuque. La plus grande douleur de ma vie, comme si l’on me perçait le crane… Ah, comme j’ai haï mon père sur le moment, je n’ai jamais compris ce geste, cette soumission qu’il m’imposait. D’ailleurs il eut honte. Au bout de plus d’une heure de calvaire, mon mal pris fin, comme par magie, la vitalité regagna mon corps, un corps dont je n’étais plus maitre mais spectateur. Larek me ramena ensuite chez moi, j’étais un légume, le Symbiote apprenait à comprendre mon corps, à communiquer mais surtout à me maitriser, ce qu’il parvint à faire et cela malgré tous mes efforts. Honteux de ce qu’il venait de faire, mon père partit au bout d’un an, en me laissant seul avec Rachel, totalement dévastée. J’étais plein de santé, mais n’étais plus le Lamek qu’elle avait connu, de plus le Symbiote recouvrait tout mon corps, ne laissant paraitre que deux yeux blancs, vides de vie. En l’an 102, une voix commença à naitre dans ma tête, une voix masculine qui me murmurait mon prénom, un jeu à en devenir fou, ce fut la première que Kylar me parla. Lassé de commander seul ce corps, de n’avoir qu’un pantin comme hôte, il voulait voir si une symbiose lui correspondait mieux, et puisque nos corps ne faisaient qu’un depuis plus d’un an, il parvenait à me laisser de la place. Mon visage fut découvert, mettant à bas ce regard blanc pour retrouver mes yeux bleu gris, ma chevelure noire. Mais cela ne parvint pas à satisfaire ma mère, elle était déjà partie depuis longtemps, surement la folie de voir son fils happé par une chose inconnue… Résigné, je me suis occupé d’elle pendant deux années supplémentaires, et aucun de mes soins ne fit effet. Je me mis à entraîner au combat, je continuais l’Histoire, la cuisine pour finalement être excédé par cette vie. Durant l’an 104, Aile Ténébreuse commença la conquête de la nation de l’Eau, ce fut mon signal de départ. Je pris des affaires, des armes et après avoir confié ma mère à des amis de confiance parti parcourir le monde. Kylar me murmura un matin que nous étions similaires, nous avions hâte de découvrir le monde, mais qu’en ayant un corps cela m’était davantage accessible et qu’il me remerciait de la partager avec lui. Ce fut le seul compliment qu’il me déclara clairement, et il me fit sourire.

J’ai beaucoup voyagé dans le monde, assimilant de nombreuses connaissances, autant sur les Symbiotes que sur la médecine, l'art du combat. D'enfant, je suis devenu homme, un homme aventurier dont le désir est d'en connaitre à chaque fois davantage sur le monde, sur son passé, son futur, ses origines.
J’ai été à nouveau dans l’Ile des Sables Brulants pour en apprendre davantage sur les Symbiotes. J’ai plongé dans certaines zones de l’Océan Noir pour en découvrir les trésors, parcouru les marais de la nation de l’Eau. J’ai continué d’allé et venir dans le monde pour finalement m’éloigner de la Nation de l’Eau en l’an 113, les tensions se faisant trop tendus…

Citation :
Durant son voyage, Lamek croise la route d'une compagnie de mercenaires. A leur tête, un homme d'une cinquantaine d'années qui propose au garçon de les accompagner s'il se montre aussi utile que le suggèrent ses lames. Ils vont tous à Sen'tsura ; on dit qu'il n'est pas de cité plus riche que la capitale Terrianne et la guerre récente offre aux mercenaires de bons contrats. Si Lamek accepte, il pourra suivre la troupe en se battant à ses côtés, au risque de montrer son symbiote. S'il montre son symbiote, le chef du groupe lui révélera alors qu'il est possible de s'en débarrasser, et qu'il n'y a pas de meilleur endroit que Sen'tsura pour trouver quelqu'un capable de s'en charger


Dans la réalité

Âge : 22 ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? oui, Gwendalavir les mondes d'Ewilan ; Teen Wolf ; Stargate Atlantis ; Verbum Pretium
Vos passions : Je suis passioné de forum rp, j'adore lire, écrire, faire du sport et surtout dormir ^^
Votre avis sur le forum? J'adore le forum, je le trouve très organisé, esthétique, magnifique, ce qui donne envie de rp Very Happy
Comment avez vous connu le forum? Par une amie qui en fait partie
Phrase fétiche : La chance, c'est toi qui te la crée
Crédit avatar : Kazuto Kirigaya



code couleur Lamek : cc33ff
code couleur Kylar : cc0033


avatar


Symbiote

Partie IRL
Crédit avatar : Kazuto Kirigaya
Double compte : Non
Vitesse de réponse : sur l'instant à 12 jours


Jeu 18 Déc - 23:12
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6438-sakio-lamek
JOURNAL DE BORD

ORGANISATION DANS L'ORDRE CHRONOLOGIQUE

Mes RP terminés

♦ EPREUVE DE LAMEK
Durant son voyage, Lamek croise la route d'une compagnie de mercenaires. A leur tête, un homme d'une cinquantaine d'années qui propose au garçon de les accompagner s'il se montre aussi utile que le suggèrent ses lames.


Mes RP en cours

♦ La soif du savoir avec Luz Weiss
Lamek se rend aux ruines de Foam, cherchant à en percer quelques secrets,.Ayant terminé son ascension, il admire le paysage mais s'aperçoit assez rapidement qu'il n'est pas le seul présent dans ce lieu, quelque chose l'observe...

♦ Une pause méritée mais interrompue avec Oni
Cela fait quelques jours que Lamek n'a pas pris la peine de souffler un peu, occupé à aller et venir sur Terra pour étancher sa curiosité du monde. Il décide donc de se rendre dans un lieu que l'on nomme le Lac Enchanté et décide d'y faire une halte pour se ressourcer.

♦ Rencontre au coin d'une ruelle avec Donovan 20 Astarr 114
Lamek se rend en ville, celieu qu'il déteste tant. Tandis qu'il tente d'éviter le monde qui ne cesse d'aller et venir ainsi que de bousculer, il entend un bruit et décide de jeter un coup. Là il découvre un homme en train de battre une pauvre victime.

♦ Rencontre avec une belle inconnue avec Vaness
Lamek se rend à Drayame pour espérer trouver la source d'Hiver dont on parle temps, mais il découvre une toute autre chose. Une elfe, endormie sur l'herbe attire son regard, curieux, il décide de connaitre ces être si discrets et reclus.



Mes RP abandonnés

Contenu RP abandonnés




code couleur Lamek : cc33ff
code couleur Kylar : cc0033


avatar


Symbiote

Partie IRL
Crédit avatar : Kazuto Kirigaya
Double compte : Non
Vitesse de réponse : sur l'instant à 12 jours


Ven 19 Déc - 8:59
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6438-sakio-lamek
MES RELATIONS



INDEPENDANTS


NOM
Description de la relation
Rps en commun

NOM
Description de la relation
Rps en commun


PRO-ATS


NOM
Description de la relation
Rps en commun

NOM
Description de la relation
Rps en commun



ADN


NOM
Description de la relation
Rps en commun

NOM
Description de la relation
Rps en commun



GLACES


NOM
Description de la relation
Rps en commun

NOM
Description de la relation
Rps en commun



NEUTRES


LUZ WEISS
La parfaite demoiselle qui vous embarque au sein même des galères ! Voila comment il pourrait la décrire. Énigmatique mais aussi pleine de vie, elle est une véritable énigme pour le jeune homme qui adore être en sa compagnie, car avec elle on ne s'ennui jamais. Elle est fidèle à ses compagnons et d'excellente compagnie .
Citation:
 
La soif du savoir

DONOVAN
Brute épaisse qui a plût à Kylar au premier regard, Donovan est le genre de personne avec qui Lamek aime s'entendre. Brute épaisse qui pense avant tout à cogner il reste toutefois à l'écoute du jeune homme qui le considère comme un bon compagnon bagareur avec qui écumer les tavernes. Fidèle à ses principes mais impitoyable, il s'entendrait parfaitement avec Kylar s'il lui parlait.
Citation:
 
Rencontre au coin d'une ruelle

VANESS
Première elfe qu'il ait jamais croisée, cette jeune fille a sût en quelques instants posséder Lamek qui ne pense qu'à elle. Eloignée du monde civilisé depuis longtemps, il a peur de la choquer ou de la faire fuir en lui dévoilant sa part sombre, Ame charitable qui s'occupe des animaux, elle est loyale envers ses compagnons mais aussi assez timide et maladroite, ce qui fait tout son charme.
Citation:
 
Rencontre avec une belle inconnue



MORTS


NOM
Description de la relation
Rps en commun

NOM
Description de la relation
Rps en commun




code couleur Lamek : cc33ff
code couleur Kylar : cc0033


avatar


Symbiote

Partie IRL
Crédit avatar : Kazuto Kirigaya
Double compte : Non
Vitesse de réponse : sur l'instant à 12 jours



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1