Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Arya

 
Dim 12 Oct - 22:09
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t6169-je-me-nomme-arya-mais-mon-p
Arya

''On connait vraiment une personne, qu'une fois qu'elle nous a fait du mal.''
Adjectifs me qualifiant : Dangereuse, inoffensive, généreuse, égoïste, courageuse, peureuse.
Autrement dit, rien ne me définit vraiment car mon caractère s'adapte selon ce que je veux faire ressentir à mon interlocuteur
.


Informations

Surnom : Arya, Ary' pour les amis ou Ar' pour ceux qui ont vraiment la flemme
Age : 19 ans
Nationalité : Selian
Profession : Aventurière
Camp : Le plus neutre possible
Croyance : La liberté de pensée
Titre de noblesse : Es-ce qu'aventurière en est un ? Ah ... bon d'accord ...
Race
*Je suis une Nephilim issue d'une union entre un démon et une humaine. Union ? Non, je dirais plus un viol. Ma mère est une humaine qui vivait seule avec son mari aux bordures de Selian pour vivre sa passion, observer les étoiles et la lune tou les jours sans être dérangé, lorsqu'elle eu l'idée de partir en un genre de ''voyage découverte'' pour découvrir les étoiles sous un autre angle dans d'autres régions, c'est là qu'elle a eu la mal chance de tomber sur un démon qui a abusait d'elle, quand ma mère est rentrée chez elle, mon père l'a accueilli bras ouverts tandis qu'elle, est arrivé ventre en avant.*

Caractère


Alalala ... Mon caractère. Il est tellement vaste et changeant que la plupart d'entre vous pourrez être surpris. En général, je suis d'une douce humeur amicale mais je peux aussitôt devenir très craintive et agressive à la moindre petite démonstration d'agressivité envers moi ou Nogait et vous découvrirez quelle religion a raison et donc vous verrez aussi ce qu'il y a après la mort. Suis-je claire ? Oui ? Bien.

Avec les inconnus, je suis toujours très curieuse et directe. J'ai facilement appris à faire abstraction de ce que vous pouvez penser. Je peux être très agressive il est vrai, mais en réalité ... Ce n'est pas vraiment de moi qu'il faut avoir peur.

Avec mes amis ou amies, je suis très protectrice et très affectueuse, même si pour l'instant mes amis n'existent pas vraiment puisque je n'ai pas réellement eu le temps de découvrir les humanoïdes mais plutôt les animaux.

Avec les connaissances, étant très curieuse, je chercherais à vous percer à jour sans baisser ma garde. C'est assez dur de me dompter et de m'approcher et Nogait deux fois plus. Il est vrai que l'amitié est un puissant lien, si jamais je vous estime digne de confiance -cela peu prendre plus ou moins de temps- vous gagnerez une très bonne amie qui serait prête à tout pour vous aider en cas de besoin et qui ne vous laissera jamais tombée.

Quand je me sens en danger, je peux soit très vite paniquer, soit très vite devenir agressive. Aimant les grands espaces, je pense avoir une petite tendance claustrophobe. Une fois prise au piège dans un petit coin il ne vaudra pas très longtemps avant que je devienne cruelle et agressive ou complètement paralysée et apeurée.









Physique
Je suis de taille moyenne, peut-être qualifiée de petite pour les plus grands d'entre vous, je suis fine et élancée et donc peu musclé mais ceci n'est pas vraiment important pour moi, Nogait est là pour faire preuve de force à ma place. Mes cheveux sont longs et quasiment lisses, de couleur noir ébène tandis que mes yeux, eux, sont très envoûtants et sont d'un cyan très particulier, très peu commun aux humains normaux et ma peau est assez pâle mais ces petites choses différentes des humains habituels c'est car ma partie démone est peu apparente, mais très étonnamment, ma partie humaine est bien plus dominante et les seules choses qui trahissent mon métissage sont ma couleur d'yeux peu commune mais séduisante, ma peau pâle que l'on peut facilement associer à ma nationalité de naissance, le grand froid de Selian, ma régénération plus rapide que la normale et pour finir, mes ongles qui sont étonnamment longs et durs que l'on pourrait qualifier de griffes quand on les observe avec attention. Je suis assez contente de ne pas avoir l'air d'être démone à un plus fort degré car d'après ce que ma mère m'avait raconté, ce n'est pas une race très appréciée alors quand on me demande, je dis que je suis une humaine et que je viens de Selian tout simplement même si parfois certains peuvent percer mon secret à jour en m'analysant avec grande attention.
Capacités

Arme : Je possède un gant avec dague intégrée et un arc. J'arrive bien à manier tout ça même si je préfère l'arc et que je le manie mieux, mais je ne me bat pas sans raison, jamais.
Gant :
Spoiler:
 

Arc :
Spoiler:
 

Pouvoirs : Je n'ai pas de pouvoirs destructeurs ou rien de ce genre, j'ai seulement la chance d'avoir un don avec les animaux. Je sais parler avec eux mais au sens propre. Je suis très gentille avec eux et cherche à les comprendre avant de les brusquer pour découvrir leurs secrets, quand je leur parle, je les comprends tout à fait mais malheureusement, sans vraiment m'en rendre compte, j'imite également leurs cris à la presque perfection, mais de façon humaine. Je sais rugir pour communiquer avec les tigres par exemple mais avec Nogait, ce n'est pas de ce don la auquel je fais appel, c'est grâce au pouvoir du familier que je peux lui parler normalement alors que les autres m'entendent lui parler normalement même si lui me comprend comme dans sa langue et inversement. C'est un genre d'alchimie que j'ai vite développé, que ce soit ce pouvoir ou le don du familier grâce à ma rencontre inattendue avec Nogait et le fait de voyager pour observer, dessiner et écouter les animaux toute la journée.

Familier : Mon familier est un Har'koa, un gros tigre blanc à dents de sabre que j'ai depuis qu'il est tout petit et nous nous sommes mutuellement adopté par le plus grand des hasards. Il se nomme Nogait et notre rencontre c'est fait dans une situation peu commune et assez morbide ... Sa mère et mon père se sont entre-tués pour nous protéger tous deux l'un de l'autre, comme quoi, les circonstances idiotes ne sont peut-être pas des hasards ?

Artefact magique : Nop

Autre : Si les crayons de dessin étaient des armes, je vous tuerais tous d'un trait ~


Histoire



L'histoire de mes parents :

Je vais vous raconter une histoire ... L'histoire simple, d'une femme simple, dans un couple simple avec une histoire simple. Pour le moment ...

La voilà, la voilà l'opportunité qu'elle attendait ! Pouvoir faire un bref voyage hors du pays des glaces pour observer les étoiles d'un autre point de vue ? Ce souhait aller s’exaucer ! Un beau jour, ma mère avait eu la chance de recevoir une lettre d'un ancien ami d'enfance à elle, possédant un bateau à petit commerce, envoyant des marchandises et autres en territoire voisin aux glaces. Ma mère avait sauté sur l’occasion quand il lui avait proposé de lui rendre visite et de l'emmener avec lui à son voyage de retour.

Après avoir prévu et mis en place tout ce qu'il y avait à prévoir, ma mère repartit en même temps que son ami en direction de l'inconnu. Arriver sur place, elle trouva un perchoir, légèrement surélever du sol, surplombant très légèrement une vallée. Elle restait là presque toute la nuit à observer, dessiner, écrire et lire les tracer que formaient les étoiles. Tragique erreur ...

Pendant son sommeil, un homme s'approcha furtivement d'elle. Un homme ? Pas exactement ... Un démon. Mourant sous l'envie pesante du manque d'affection visiblement, il décida dans sa grande cruauté, de jouer avec ma mère, un jeu dont elle se souviendra toute sa vie et ceux, juste pour avoir voulu connaître un peu plus les étoiles. Je vous épargne les détails sanglant pour simplement achever ce récit récapitulé, ma mère est rentrée dans le pays de glace qu'elle n'aurait jamais dû quitter, et passa le seuil de sa maison, le cœur lourd d'une immense inquiétude ; porter l'enfant de ce monstre.

Ce ne fût qu'après un moment d'attente, environ un mois, qu'elle comprit que c'était arrivé. Elle était enceinte. Mais la joie que son compagnon éprouvait, n'était nullement partagé. Elle finit par lui avoué tout ce qu'il c'était passé, ne cassant aucun détail gerbant. Ma mère fut tant soulagée de voir son mari la réconforter et lui affirmer qu'il éduquerait comme son propre enfant, ce rejeton défaillant.

Les mois passèrent et leur joie continuait de croître pour quasiment oublié que l'enfant n'était pas d'eux deux mais simplement de l'un d'eux. Je naquis par une nuit de froid, dans leur chaumière, entouré seulement du père tandis que la mère ne faisait que hurler pour offrir la vie. En voyant mon petit minois, oubliant mes origines d'ombre, ils m'élevèrent dans la joie en me donnant comme prénom, Arya.

L'histoire du début de ma vie
Mes premiers pas, ma découverte de la neige, mes premiers mots ... Papa, maman ... Mes rires, mais pleures, mes cadeaux, mes caprices. Tout ceci passa à toute vitesse pour se mêler à mon passé et ne faire qu'y rester.

Aussitôt que je pus tenir un crayon dans les mains, ma mère me laissa suivre son chemin à l'extérieur et me proposa de dessiner les étoiles. Ne voulant que son bien et non le mien, je l'écoutais et m’exécutais un sourire réel aux lèvres. Les étoiles étaient sa passion et je voyais bien qu'elle essayait de vivre à travers moi ce qu'elle avait peur de retenter depuis cette nuit-là ... J’espérais secrètement qu'elle ne m'en tiendrait pas rancune et que tôt ou tard elle me laisserait suivre mon propre chemin et ma propre passion. Cependant, voyant que j'étais très à mon aise avec un crayon, elle me laissa dessiner chaque soir durant, les étoiles et les lunes sans chercher à comprendre si cela m'inspiré. Mais je ne lui montrais jamais mes autres dessins qui eux, étaient réellement le miroitement de mes réelles envies de découverte. Les animaux restaient plus envoûtants pour moi que ces points lumineux dans la voûte illuminée.

Je lui offrais un dessin différent d'étoiles et paysages sous la lune chaque soir et elle en était heureuse, comme si son violeur allait réapparaître si elle lisait comme autrefois le ciel, elle avait peur. Tandis que dans son dos, je rêvais secrètement d'animaux étranges et encore inconnus, de bêtes terrifiantes tout comme des bestioles adorables ... Je ne lui en disais rien, je ne voulais pas la décevoir. Par contre, à mon père, lui, je me confiais. C'était lui qui m'avait fait rêver sur leurs sujets, me parlant de tant de bêtes sauvages et majestueuse ... il était chasseur et me parlait des animaux très souvent, j'adorais ça ! Mais à cet âge, je ne comprenais pas le sens du mot << mort >> étant coupé du reste du monde et couvé comme un œuf par l'amour étouffante du côté maternelle, je n'avais pas idée de ce qu'était le reste de ce dite monde mystérieux ...

Un jour, je rattrapais mon père avant qu'il ne parte à la chasse et lui demandait d'aller " chasser " les animaux avec lui. Il hésita longuement, mais face à mon air ravi et suppliant, mon sac rempli de crayons et de feuilles, les yeux brillants d'admiration et d'innocente, n'imaginant même pas dans quoi je m’embarquais, il finit par m'y autoriser et m'emmena dans un endroit tranquille et isolé, espérant me montrait comme il arrivait à chasser de petits animaux non dangereux mais tout de même assez gros pour me montrer ce dont il me parlait si souvent.

Arriver au centre d'une petite forêt voisine, mon père me dit de ne plus faire de bruits et de me poser sur le rocher à côté, ce que je fis sans me poser de questions. Il pose un morceau de viande sanglant à terre et vient se cacher à côté de moi. Ce morceau était destiné à des carnivores pas trop gros et peu dangereux, mais ce ne fût pas un animal inoffensif qui sentit cette odeur alléchante...

Nous attendons longtemps, très longtemps en restant immobile, je commencer à m'impatienter quand je vis soudain un petit tigre blanc avec de longs crocs sortir des buissons et se précipitait vers la viande sans nous voir. Mon père m'attrape soudain et me place derrière le rocher, sortant son arc et tendant une flèche.

-Putain je ne m'attendais pas à en voir ici ! gronda-t-il.

Je ne compris pas immédiatement mais lorsqu'un immense tigre sortit des buissons derrière le petit et se mit à pousser de féroces grondements. Le combat fut engagé, alors que j'eus le malheur d'être trop curieuse pour regarder par-dessus le rocher, je vis alors que mon père avait été soudainement plaqué à terre dans une mare de sang. Mais il n'y avait pas que le sien, celui de la tigresse s'y mêler en une quantité plus importante encore...

Je regarde mon père rendre l'âme en me lançant un dernier regard rempli de larmes, tandis que la tigresse succombe à son tour en tombant sur le côté. Je me précipite vers lui en pleurant et hurlant son prénom.

-Papa ?! Papa ! PAPA !

Un torrent de larmes s’échappe alors, tandis que je vois du coin de l'oeil le bébé tigre ramper en miaulant vers sa mère contre laquelle il se blottit en tremblant. Une rage sans nom naquit soudain en moi en l'espace d'un seul instant, je pris la flèche plantée dans le cœur de sa mère et l'arrache, faisans couler encore plus de sang. Je la lève avec l'intention de la planter dans le corps du jeune tigre mais je m'arrête au moment où j'allais l'abaisser ... Son regard ... Il était pareil au mien.

Ce jeune tigre blanc était aussi apeuré que moi, je lâche alors la flèche et m'approche très lentement de lui. Il recule encore mais est bloqué contre sa mère et se recroqueville complètement sur lui-même.

-J'ai peur aussi ... Mais nos parents se sont battus pour nous ... Ne gâchons pas cette chance d'accord ? N'ai pas peur, je ne te ferais rien ...

Je soupir quand je le vois se décrisper un peu, comme s'il m'avait compris, il dresse les oreilles en humant la main que je lui tendais. J'attends un peu et une fois qu'il a fini de me renifler avec curiosité, je le soulève tout doucement et le ramène contre mon cœur. Tâcher du sang de nos parents, je me relève et prends l'arc de mon père sur l'épaule pour repartir sans nous retourner vers les corps en direction de la maison.
*
* *
Arriver à la maison, ma mère était pétrifiée et je lui explique tout. Elle essaye alors de m'arracher mon nouvel ami mais je pars en courant dans ma chambre. Elle voulait sa mort, mais je ne la laissais pas faire. Si bien, qu'elle abandonna l'idée de le tuer aussi brutalement et essaya d'empoisonner les plats que je lui donnais, mais je n'étais pas stupide. Je partageais ma propre nourriture avec lui tandis que nous continuons d'apprendre à nous connaître. Mes 8 premières années avaient été fabuleuses, la 9eme n'avait pas été joyeuse ...

Ma vie aujourd'hui
Les années sont passées et ma mère à finit par abandonner l'idée de tuer mon tigre qui était maintenant un tigre musclé et protecteur envers moi. 10 années sont passés depuis notre rencontre et maintenant, je suis devenue une femme accomplie de 19 ans et mon tigre aussi, il a maintenant 10 années tout simplement.

J'ai appris la vérité sur mon géniteur, mais je m'en fiche. Pour moi, mon père reste mon père et ma mère également, même si elle a fini par craquer et observe les étoiles sans peur maintenant. Mais tout le temps. Comme si elle avait fait un grand retour en arrière avant que tout ceci n'arrive et avant même qu'elle ne rencontre mon père. Je suis dépitée devant son irresponsabilité mais face à de tels choque, il est compréhensible de se lâcher par moments... Même si dans son cas ça a été pour devenir totalement singlet.

Nogait et moi avons appris à nous battre ensemble en parfaite harmonie, nous avons appris à parler entre nous et nous comprenons nos langages, nous arrivons à échanger des pensées, mais ceci est moins intéressant que la parole réelle. Comme dit plus haut, ma mère est devenue folle et reste à observer le ciel et a écrit tout le temps ...

Elle me renie quand je lui parle, disant qu'il s'agit de ma faute si mon père est mort mais aussi de ma faut si cette nuit-là c'est arriver ... J'ai décidé de la laisser, de partir, de la laisser avec les étoiles et de me munir des affaires de chasse de mon père et de plusieurs livres sur les plantes, la géographie et les animaux pour aller découvrir le monde en compagnie de Nogait, assez grand pour être monté et assez gros pour nous défendre. Mon objectif est de dessiner et d'observer tous les animaux de ce monde, ou presque, et de les connaître par cœur ! De voir les plus beaux endroits ... C'est ce que je vais faire maintenant. C'est ce que mon père aurait souhaité que je puisse faire ...

Pendant ces années, j'ai eu la chance de pouvoir lire tous les livres que ma mère possédait. La géographie, l'histoire, les races comestibles ou non, les fruits mangeables ou pas, les races humanoïdes et autres, les zones d'habitats des animaux, où et comment les trouver ect ... Je connais par cœur tout ça et ai emmené plusieurs de ces bouquins dans ma fugue vers l'inconnue. Si votre race ou espèce est répertoriée dans ses bouquins, il est possible que je connaisse déjà votre nature sur le bout des griffes ...





Dans la vraie vie


Âge : J'ai 14 ans dont 2 ans de RP derrière moi.
Comment avez-vous connu le forum ? Parce que je suis une fouineuse.
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Il y en a trop désoler
Vos passions : (attention y en a beaucoup) : Equitation, danse, chant, dessin, boxe, skate, ect ...
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? Fabuleux ! Mais je vous propose de créer un endroit, où vous rangez toutes les présentations par races, ainsi ont peut savoir qui sont les autres personnes de notre race et on sait où chercher pour les trouver ^^
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Nop
Phrase fétiche : La vie, c'est comme le chocolat ... Sa passe trop vite ! Faut en profiter ! :troll:


avatar


Nephilim

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : //
Vitesse de réponse : Tout dépend de mon travaille à faire IRL


 
Page 1 sur 1