Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Retour à Sen'rin [ Pv Alissya Arachnéa - Roxo Sombresang ]

 
Lun 6 Oct - 16:55
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 1 : Retour à Sen'rin.

Le vent souffler tranquillement dans la capuche que Roxo tenait serré sur son visage, il chevauché Armaintho, laissant le paysage défilé sous la puissance de sa créature volante. Il était bien, là, perché dans le ciel, loin de toute les galères se passant sur Terra, loin des risques de tomber sur les adorateurs du pigeon cuillère. Que du bonheur, à cette hauteur les gens pourraient le prendre pour un gros z'oziaux, ou pour une Vouivre, même si les ailes décharnées de sa créature et la saletés sur elle pourrait offrir aux observateurs les plus curieux pas mal de questions. Bien entendu il avait contourné Sen'tsura... Il était peut être intemporel, et très bon combattant, mais la capitale n'était pas un endroit sur.

Pas encore du moins. Il se dirigeait donc droit sur le duché de Sen'rin, presque content de retrouver l'air marin vivifiant de cette île appartenant aux Arachnéa depuis de très nombreuses années. Un endroit fort charmant où il avait rendez vous avec une cousine d'une de ses anciennes relation commerciale. Une Arachnéa. Proche des araignées, ses femmes étaient de redoutable prédatrice... Charme et mortalité étant leurs armes les plus connues. Ayaël ayant été la première que Roxo avait croisé, il était irrémédiablement tombé sous le charme de cette dernière... Quelle joie. Et dire qu'elle était partie avec un stupide Maréchal des glaces....

Le tout était que j'étais maintenant en vu du Duché, le bois brûlé... Où était ce ? D'une injonction mentale j'ordonnais à mon familier de se poser proche d'une habitation. On verrais bien si quelqu'un allait en sortir.


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Lun 6 Oct - 21:30
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Le feu crépitait dans la cheminée, lutant contre l’humidité sans cesse apportée par la brume. Eclairée de quelques chandelles, j’étais dans le petit laboratoire que je m’étais installé il y a de cela quelques années dans un bureau inutile. Ici, la faible lumière du jour qui perçait entre l’épais brouillard et les arbres noircis par le froid et l’eau, la lumière ne suffit guère à éclairer mes activités. D’où la présence de ses chandelle en pleine journée.

Le quinze de Nelnurr étant passé d’un jour, je m’attendais à la visite imminente de ce seigneur Blooder que j’attendais avec une certaine impatience. Cette brève correspondance que nous avions échangée avait eu lieu d’éveiller ma curiosité au sujet de ce noble visiblement familier de ma famille. Son nom ne m’était certes pas inconnu, mais pour autant je devais avouer toute mon ignorance à son sujet. Sa signature m’avait quelque peu alerté, pensant en effet le duché d’Aquadala sombré sous les flots depuis quelques temps. Pourquoi donc signé de là ? Hélas, à rester éloigné des affaires du monde on finit parfois par se sentir totalement étrangères de beaucoup de choses.

Préparant une dernière fiole de Baiser d’Arlequin avec application, je repensais à ma rencontre dernière avec ce Sombresang, qui s’était montrée aussi agréable qu’instructive. Ce serait la deuxième visite de valeur que je recevrais en moins d’une semaine, ce qui n’était pas vraiment l’habitude dans mon coin de l’île. Et en vérité je me réjouissais d’avance de cette nouvelle rencontre et de l’opportunité que celle-ci m’offrait de me trouver un client régulier avec des moyens conséquents. Ce poison qu’il attendait que je lui vende n’était pas de celui que l’on trouve au coin d’une ruelle sombre, et tous difficile qu’il soit de se le procurer, je comptais bien le vendre à un prix d’or.

Finissant mon œuvre, je ne vis pas approcher l’énorme et étrange bête, qui fit bientôt hurler mes domestiques, criant à l’attaque de dragons. Un dragon ? Sur mon île ? Voilà qui aurait été une grande première, et alors que la panique régnait au manoir face à cette créature obscure qui venait de se poser sur mes terres, je tachais d’en calmer le plus grand nombres avant de m’avancer finalement jusqu’à la porte d’entrée où s’attroupaient déjà serviteur, jardiniers et domestiques. Tarella sur mon épaule fixait l’étrange créature avant de déclarer comme-ci ce n’était pas assez évident pour mes yeux.

« -Ce truc n’a rien d’un dragon. C’est plus petit et bien moins majestueux… »

Et en même temps que je remarquais l’homme encapuchonné sur la bête, ma familière ajouta.

« -Regarde, y a un homme qui la monte… Ce doit être ton client. Il a l’air encore plus glauque que ta grand-mère la dessus. »

Retenant un petit rire, je me passais de répondre, restant entouré de mon cortège improvisé, j’avisais de loin celui qui venait d’arriver. Vêtue d’une longue robe noire aussi élégante qu’à ma coutume, les cheveux relevés d’un chignon travaillé, et un tour de cou noir aux armoires de ma famille encerclant ma gorge, je devais clairement dépeindre entre tous ces gueux et domestique. Attendant que l’homme difficilement visible sous son manteau, s’écarte de son monstre ailé, que je trouvais cela dit aussi fascinant qu’impressionnant, j’allais finalement à sa rencontre.

Entre la brume et les arbres noircis entourant mon grand manoir aux allures un peu lugubre d’extérieur, l’endroit qui n’avait habituellement rien de bien jovial était devenu carrément cauchemardesque avec l’arrivée de cette étrange monture et de son cavalier mystérieux. Gardant un air assuré et une expression parfaitement détachée de celle que les nobles affectionne, je m’approchais d’un pas chaloupant vers cet inconnu tant attendu, et aux entrées tapageuses.

clique là:
 



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Mer 8 Oct - 14:04
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 2 : Rencontre avec une Arachnéa.

Un attroupement se format bien rapidement autour de l'entrée du manoir, des serviteurs, des femmes de chambres, tout un groupe social bien inférieur à la femme qui sortit sur le perron du Manoir.

L’atmosphère de l'endroit rappelait au vampire certains lieu de mort qu'il avait visiter par le passé, presque comme les Limbes, est ce que l'Arachnéa possédait des affinités avec Nayris ? C'était la question qu'en venait à se poser le vampire. Bop, il verrait bien, pour le moment il devait allez se présenter.

Sautant de Armaintho, le vampire se réceptionna souplement sur le sol, son manteau s'écartant pour révéler son gilet noir gardant sa chemise bien en place contre lui, ainsi que des gaines pour couteaux de lancer. Le vampire avançait tranquillement à la rencontre de l'attroupement, sentant le sang battre dans les veines des gens, ils avaient peur, c'était normal, malgré son physique avenant, il n'était pas le genre de personne qu'on souhaitait croiser tard le soir, où alors désarmé.

Mais il s'en fichait, il avait déjà conscience de cela depuis bien longtemps, et il avait appris à l'oublier, s’intéressant aux personnes uniquement capable de passé au delà de leur première réaction physique, celle d'un recul glacial.

Roxo arriva rapidement devant la jeune femme, elle avait le profil type des Arachnéa, mais on n'était jamais trop prudent, même si la forme de vie qu'il sentait sur elle était celle caractéristique d'une araignée, on n'était jamais trop prudent.

Attrapant doucement son poignet, il le fit tourné délicatement, pour venir embrasser la jonction de la paume au bras, ses lèvres se posèrent doucement et il respira longuement l'odeur de la jeune femme, attardant son baisemain un instant de plus que nécessaire pour se reculer et s'incliner. Il avait confirmation de l’identité de la jeune femme.

- Dame Arachnéa, c'est un honneur de faire votre connaissance. Je suis le Seigneur Blooder.


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Mer 8 Oct - 18:16
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Je ne m’étais avancée que de quelques pas en direction de l’arrivant. Juste assez pour m’écarté de l’attroupement amassé à ma porte, que je sommais de se disperser au passage. Ce n’était clairement pas là une façon d’accueillir un invité attendu, tout obscur puisse t-il être. La démarche dansante et assuré qu’il avait alors qu’il s’avançait vers moi était du genre à donner le ton sur l’entretien à venir. Nul doute que ce seigneur saurait ce qu’il désir. Sa grande silhouette était entièrement vêtue de noir, a un manteau prés, lui donnant un air sombre, presque familier. A vrais dire, tout comme sa bête, cet être ne dépeignait pas dans le paysage lugubre de mon domaine. Alors qu’il approchait je parvins à distinguer plus aisément la pâleur de sa peau, et pour vous dire si je me suis toujours trouvé pâle comme la mort, lui en était l’image même. Une blancheur presque morbide qui ne m’était pourtant pas inconnue. Je repensais un instant à l’entretient que j’avais eu avec ce Sombresang, et un léger frisson d’inquiétude me parcouru la nuque, que je réprimais toutefois rapidement. Je gardais une allure parfaitement noble, droite et fière, le regard franc, tendis qu’enfin l’homme me faisais face. Ces yeux bleu mauves ajoutaient une touche mystérieuse et inquiétante à son visage qui me paraissait bien trop parfaitement lisse pour être humain.

Lorsque celui pris ma main pour y déposer le baiser conventionnel je m’avançais dans une légère révérence, qui resta figée par la surprise lorsqu’il la retourna finalement pour y déposer ses lèvres au creux de mon poignet. Je retins même alors un petit hoquet sous le choque, arquant un sourcil au passage. Pour la discrétion s’était loupé mon trouble était des plus visibles. Venait-il d’humer ma peau ? Drôle de coutume… En tout cas son contact n’était clairement pas aussi froid que celui de cet Hilaren, et étrangement se détail absurde me rassurais. La respiration coupée, pas un son ne sorti de ma bouche. Mais heureusement se geste incongru ne dura qu’un instant. Me reprenant assez rapidement je finissais ma révérence pour me redresser et avant que je n’aie le temps de l’accueillir celui-ci se présenta.

« - Dame Arachnéa, c'est un honneur de faire votre connaissance. Je suis le Seigneur Blooder. »

Tarella toujours a l’affut de chaque détail profita de ce moment pour se manifester à moi, cliquetant de ses mandibules, toujours aussi perspicace.

« -Ce gars n’est pas humain, et plutôt flippant… Ne compte pas sur moi pour le mordre et tâche de ne pas te faire tuer ce soir. Ce serait dommage. Je serais bien triste. »

Encore une fois je ne répondais pas a ses quelques paroles méga rassurante et la laissais aller se planquer dans ma nuque sous les quelques mèches qui ressortaient de mon chignon. Evidemment elle dépassait de partout mais puisqu’elle s’y sentait plus en sécurité… Bref, retrouvant mon sourire accueillant de départ, j’inclinais une dernière fois la tête à l’annonce de son nom, comme le veux la politesse, avant de lui répondre de ma belle voix légèrement voilée et un peu snobe.

« -Je suis enchantée de vous rencontrer Seigneur Blooder. Bienvenu au domaine du bois brûlé. »

Puis me tournant vers mon manoir et la chaleur apaisante qu’il nous offrirait face au froid humide de la brume, je lui proposais poliment joignant un grand geste à la parole en désignant la porte en bois massif, ouverte non loin.

« -Si vous le permettez nous serions plus à notre aise pour converser au chaud et à l’abris de cette brume. » Puis avisant une nouvelle fois l’animal tous de même imposant qui trônait dans ma coure, je jugeais bon de lui demander, tout en hésitant un peu sur la qualification à utiliser pour ce truc. « Votre… Votre monture peut elle rester là seule, sans faire de dégât ? »

J’espérais que ma question ne serait pas désobligeante pour l’animal, sachant très bien ceux-ci parfois muni d’une âme tout aussi expressive que bien des humains. L’amie qui reposait tranquillement sur mon épaule en étant la preuve même. Mais tous de même… Cela m’aurait ennuyé qu’un de mes paysans ou domestiques finissent comme repas pour la bête. Et je serais encore plus fâchée qu’il piétine mon jardin de roses noires…



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Mer 8 Oct - 19:12
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 3 : Discutions d'usage.

Le regard du vampire ne quitta pas un seul mouvement de la jeune femme, elle semblait être déstabilisée par ses manières. Un point qu'il nota consciencieusement dans un coin de sa tête. Un point pour lui, mais il décida de ne pas pousser son avantage, la laissant tranquillement reprendre sa position de femme meneuse de conversation. Elle avait une belle voix, il devait en reconnaître. Mais il n'oubliait pas que c'était une Arachnéa. L'araignée visible sur la nuque nue de la femme le lui rappelant.

Nuque qu'il trouvait parfaitement exquise cela dit, y planter ses crocs ne le gênerait absolument pas.
Le domaine du bois brûlé... La prophétie... Brûler le bois sacré... Le bois sacré devra être brûlé.  Roxo écarquilla les yeux. Est ce que Nayris avait souhaiter qu'il soit là en cet instant ? Que toute cette vague d'élément le pousse vers la conclusion inévitable de son retour ?

Il s'en fichait, pour l'instant il écoutait l'Arachnéa.

-Bien entendu que je vais vous suivre à l'intérieur, ma monture attendra plus loin de votre domaine, si vous avez des charognes ou d'autre chose pour elle, c'est avec respect que je vous demanderais de lui remettre. Il adore cela, et il se nomme Armaintho. Il vous comprend vous savez.

Roxo se redressa, attrapant doucement le bras de la femme avant qu'elle ne s'éloigne.

-Une chose cependant. Ma monture n'est pas sensible au poison, donc si vous avez des essaies de poisons sur de la viande, n'hésitez pas, elle n'en sera pas incommodée.

Puis il attendit sa prochaine action, prêt à lui emboîter le pas, le bras déjà tendu comme pour le lui présenté.


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Mer 8 Oct - 23:26
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Je pouvais sentir le regard du seigneur Blooder me parcourir, alors que je lui parlais, lui tournant légèrement le dos pour désigner l’entrée du manoir. Depuis toujours j’ai eu l’habitude d’attirer l’attention des hommes, et avec l’entraînement j’arrivais à ressentir ce genre de chose. Ou cela venait simplement du fait que je sois parfaitement consciente de mes atouts, et qu’il m’était inconcevable qu’il en soit autrement. Quoi qu’il en soit, sa réponse ne se fit pas attendre.

« -Bien entendu que je vais vous suivre à l'intérieur, ma monture attendra plus loin de votre domaine, si vous avez des charognes ou d'autre chose pour elle, c'est avec respect que je vous demanderais de lui remettre. Il adore cela, et il se nomme Armaintho. Il vous comprend vous savez. »

Il me prit ensuite le bras comme pour attirer mon attention sur un sujet précis, ou pour m’empêcher de m’écarter et ajoutât.

« -Une chose cependant. Ma monture n'est pas sensible au poison, donc si vous avez des essaies de poisons sur de la viande, n'hésitez pas, elle n'en sera pas incommodée.»

Me retournant face à lui interpelée par ce geste, je me trouvais donc à une proximité… très immédiate de cet être qui franchement en imposait un peu. Il dégageait de lui quelque chose de franchement inquiétant et facinant a la fois. Etais-ce les crocs qu’il me semblait apercevoir de temps en temps dépasser de ses lèvres diaphanes alors qu’il parlait, qui me faisait cet effet ? Ou était-ce son regard mauve et si profond qu’il en semblait me dévorer à chaque instant, étudiant à la perfection chacune de mes actions. Gardant toujours la façade accueillante que je me voulais, je sentais mon cœur s’affoler un peu sous l’effet de cette proximité inattendue. M’écartant d’un tout petit pas de lui, je lui accordais un sourire charmeur où l’on pouvait trouver, pour un œil expert, une pointe de gêne. Offrir les restes de mes expériences à ce… Armaintho ? Moi qui avais pour habitude de garder la discrétion sur ce genre de pratique, je me voyais mal offrir à l’animal le cadavre encore chaud du dernier homme qui avait goûté mes poisons. Cette seule idée me semblait parfaitement déraisonnable et étrangement proposée. Je vous laisse imaginer la tête des domestiques et des habitant de Sen’rin face à un tel spectacle… Ce que je tachais de délicatement faire comprendre a mon invité.

« -Je ne pense pas avoir ce genre d’article de présentable à tous ces yeux hélas.» Dis-je en montrant l’assistance d’un geste. «J’ai plutôt pour habitude de les faire rapidement disparaître… »

Puis reportant mon attention sur l’animal je m’adressais à lui.

« -Bienvenu au domaine Armaintho. Je te ferais apporter les carcasses des gros gibiers chassés la veille si ça te conviens. Et si tu pouvais éviter de marcher sur mes rosiers ce serait vraiment très gentil. »

Non, je ne vouvoie pas les animaux, je leur parle c’est déjà bien et si en plus de devoir faire des courbettes au maître on venait à en faire aux bestioles, ça n’en finirait plus. Jugeant mon devoir d’accueil terminé, je retournais toute mon attention sur le seigneur tout près de moi. Voyant son bras légèrement tendu dans ma direction je ne me fis pas prier pour m’en saisir, passant ma délicate main au creux de celui-ci. Et d’une démarche assurée et légèrement chaloupée je remontais avec lui l’allée de mon manoir, pour rapidement retrouver sa chaleur. L’intérieur était entièrement éclairé de bougies, le sol d’un marbre foncé brillant sous la lueur de leurs flammes, apportant un peu d’éclat aux murs de pierre brute de l’entrée. Devant nous se trouvait un grand escalier, dont les marches étaient faites du même marbre, desservant sur deux étages et redescendant au sous sol. Des deux cotés un grand couloir décernait les pièces des deux ailes du manoir. Le tout décoré avec luxe mais surtout finesse. Rien d’extravagant, mais tout dans le bon goût. Enfin de mon avis. Même si chaque tableaux et œuvres d’une grande valeur étaient généralement sombres voir un peu macabres. Je suis assez fière de ma demeure, et cela pouvait certainement se remarquer, pour autant je ne fis aucune remarque dans ce sens. Laissant plutôt mon regard divaguer sur celui qui m’offrait galamment son bras, et dont la vue tout aussi agréable m’était bien moins coutumière.

« -Je vous propose de nous installer au salon, c’est juste par là.. » Indiquais-je en montrant de ma main libre la porte concernée au fond du couloir de droite.

Et sans quitter son bras je nous y conduisis. La salle était assez spacieuse mais sans plus, et nous offrirait une intimité bienvenue pour ce genre de conversation. Une grande cheminée portant les armoiries de la famille chauffait la pièce d’un feu vaillant et crépitant, des chandelles dispersées un peu partout s’ajoutaient à la faible lumière du jour, balançant délicatement leurs ombres sur les murs et le mobilier. Un grand divan ainsi que deux fauteuils tapissés du même velours rouge a liserais d’or lui faisait face, entourant une table en bois vernie. Sur les murs des tableaux aux détails aussi sinistres qu’envoutants et des tissus aux couleurs sombres mais pourtant d’une parfaite finesse.



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Jeu 9 Oct - 14:55
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 4 : Danse with the Devil.

La jeune femme se retrouva presque contre moi quand je lui saisis le bras, je souriais de manière douce, appréciant la proximité. J'aurais souhaiter autre chose, j'aurais été moins mature que je ne l'étais aujourd'hui... J'aurais sans aucun doute sauter sur l'occasion de dérober ses lèvres, mais elle n'était pas encore prête...

- Vous parlez de les faires disparaître, c'est exactement ce qu'Armaintho ferais vous savez, il n'en laisserais même pas une seule goûte de sang sur le sol. Mais c'est tout à votre discrétion.

J'avais adoucit ma voix sur les dernières mot, détournant mon regard comme si je me désintéressait d'elle, jetant un dernier regard à mon familier. Puis je la guidait tout en me laissant mener, la tenant à mon bras. Même ainsi elle réussissait par ses mouvements gracieux à attirer mon regard... Mais j'avais un avantage dont elle ne semblait pas être au courant, je pouvais mesurer la portée de mes actes au battements de son cœur que j'entendais distinctement. Et elle semblait, comme captivée par moi, tout autant que j'étais captivé par elle. Le voile de mystère qui m’entourait semblait la laisser sur le fil du rasoir, hésitante.

Elle avait aussi parler à mon familier, d'une manière tout à fait courtoise et je sentais que ce dernier apprécié cela, bien entendu il c'était un peu adoucit depuis que j'étais son maître... Sinon, elle serait sans doute morte en peu de temps, sans que je ne puisse faire grand chose. Mais il n'était plus comme ça, et j'en étais quelque peu... Soulager.

Elle avait du potentiel cette jeune femme, elle était belle, dangereuse... J'avais toujours pensé que les Arachnéa devraient être une famille de vampire... Et qu'elles y gagneraient beaucoup, et le monde y perdrais énormément aussi. Mais là n'était pas la question.

Ils pénétrèrent finalement dans le manoir, et Roxo repéra immédiatement les lieux, son regard dénombrant les issus, la configuration des lieux, puis son regard se fit plus léger et il se permit d'apprécier enfin la décoration en ce domaine. Décoration qui ne lui plus pas trop, mais il n'était pas ici pour redécorer un intérieur, ni pour donner ses goûts, il venait négocier du poison, et peut être d'autre avantage.

Je remarquais aussi que pas un seul instant elle ne quitta mon bras, semblant apprécier le contact qu'elle avait avec moi. Et encore, je n'avais toujours pas retirer ma capuche, comment réagirait elle en voyant mon visage, dans toute sa dangerosité. Il me tardait de voir cela... Et bien entendu toujours mon voile de mystère, je n'ouvrais plus la bouche, conscient de son regard sur moi. Un léger sourire étira mes lèvres quand elle me guida dans un salon tout à fait charmant.

La décoration du salon me plut d'emblée. C'était macabre à souhait, tout à fait ce que j'attendais de voir en Adhès, il y avait peut être une carte à jouer en cet instant. Mais on ne parlait pas d’emblée au personne de notre fois. Nous étions traqué de toute part et notre foi n'était pas la plus pure aux yeux des gens.

Je défaisais alors ma capuche, dos à la femme, contemplant un tableau, je révélais mes cheveux sombre, court, puis finalement j’ôtais mon manteau, révélant ma peau si claire, je me tournais alors vers la jeune femme posant mon manteau sur le dossier d'un des fauteuils, plantant mon regard dans le sien, je me contentais d'attendre sa réaction. Il était clairement visible que je n'étais pas humain, rien que par la transparence de mes lèvres, et la couleur de mon visage, aucune ride visible, rien, un masque lisse dessinant clairement mes traits. Je me soumettais à son jugement, plus attentif à elle qu'à tout autre élément de la pièce. Son regard, sa réaction, son rythme cardiaque. Je pense que rien ne m’échapperait.

-Je ne suis pas réellement un humain.

Bien sur c'était une évidence, mais je tenais à l'annoncer. Même si elle semblait l'avoir devinée depuis mon arrivée. La vision qui s'offrait à elle était celle d'un homme entièrement de noir vêtu, de manière relativement élégante, avec 4 dagues de lancer sur sa poitrine, dans des gaines, un sabre au côté et une hachette dont le manche dépassait dans le dos. Elle ne pouvait par contre voir le stylet dans la botte de l'homme ni celui qu'il avait dans la manche. Mais si elle était suffisamment attentive, elle pourrait les deviner.


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Jeu 9 Oct - 19:34
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Arrivés au salon je lui lâchais le bras pour le laisser découvrir l’endroit et se mettre à l’aise. Une façon de commencer ensuite plus agréablement toute sorte d’entretien. Alors qu’il avançait devant moi j’en profitais pour détailler ce grand et sombre personnage dont l’arrière n’avait pas grand-chose à envier à l’avant. Amusée par cette pensée, un sourire se dessina au coin de mes lèvres que puisqu’il ne pourrait voir, je ne cherchais pas à cacher. Le seigneur Blooder semblait apprécier l’endroit et j’en étais plutôt flattée, plus habituée aux réactions de retenue dérangée qu’affichaient la plus part de mes visiteurs face à mes goûts assez obscures.

Il laissa alors tomber sa capuche, puis retira son manteau qu’il déposa délicatement sur le dossier d’un des fauteuils. Lorsqu’il me fit face à nouveau, j’avais retrouvé mon expression habituelle si difficile à décrypter en général. Mais si mon visage répondait à mon attention le reste de mon corps me fit défaut lorsque qu’il plongea son regard dans le mien. Son visage à présent entièrement dévoilé était clairement inhumain, bien trop parfais, d’un blanc immaculé. Il me faisait légèrement pensé au visage de porcelaine de poupée… En bien moins poupin et bien plus masculin. Mon cœur battait la chamade et j’avais bien du mal à garder une respiration assez normal pour ne pas me trahir. Pourtant je ne détournais pas le regard de ce visage à la peau diaphane parfaitement lisse dont la blancheur s’accentuais encore face au sombre de ses cheveux. En faite ce futur client si mystérieux avait un charme parfaitement démoniaque qui m’inquiétait autant qu’il m’attirait. Me figeant un instant je détournais cette fois le regard et comme ci elle était connectée à mon esprit, c’est Tarella qui commenta sans bougée de sa place dans ma nuque.

« -C’est l’araignée qui se fait chasser par le moustique… Ca va mal finir tout ça. »

Parfois je me demande pourquoi j’aime tant cette araignée… Mais elle n’avait pas tors pour autant. Et j’étais encore loin de me douter à quel point. Mon trouble du paraître évident et lorsque le seigneur prit enfin la parole, ce fut pour m’indiquer de sa voix suave et toujours aussi posée.

« -Je ne suis pas réellement un humain. »

Un peu nerveuse je dois l’avouer je retins un petit rire. Voilà ma deuxième visite de valeur en une semaine et c’était la deuxième fois que j’entendais cette phrase aussi énigmatique, qu’incomplète. Et cette fois ci encore la même réponse me vint à l’esprit, que je fis lui fit entendre.

« -Oui, il me semble l’avoir remarqué. »

Mais qu’est ce que vous êtes ?? Pensais-je sans formuler ma demande, imaginant que ça coulait de source après ce genre de déclaration. Mais craignant de me montrer trop invasive je préférais garder mes questions et sans montrer quelconque peur, si ce n’est une pointe de méfiance, je m’avançais légèrement dans la pièce, vers les fauteuils, me rapprochant un peu de lui au passage. D’une voix un peu plus voilée que la normal, surement sous l’effet d’un peu de doute, je déclarais comme pour détendre l’atmosphère.

« -J’imagine que vous ne vous seriez pas donné la peine de correspondre avec moi pour m’informer de votre visite, si c’était dans un but de me nuire. Peu importe ce que vous êtes, surtout en tant qu’amis de la famille, vous êtes le bienvenu au domaine. »

Me mordant discrètement la lèvre inférieure je lui proposais ensuite une place de la main, espérant qui ne me ferait pas regretter mes paroles. J’avais bien du mal à retenir mon regard de parcourir son visage, s’arrêtant régulièrement sur ses lèvres fines presque inexistantes qui pourtant masquait parfaitement ses crocs à deux pointes prêt. Prenant finalement place dans un des deux fauteuils, me détendant légèrement contre le velours frais dans mon dos.



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Jeu 9 Oct - 20:37
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 5 : Au jeu de la séduction, le plus mystérieux gagne souvent.

Je décidais de continuer tranquillement à la déstabilisée, m'amusant de ses réactions, on ne l'avait jamais habituée à ça. A ce qu'elle ne soit pas uniquement l'objet du désir et de l'attention, elle ne devait sans doute jamais avoir rencontré d'homme comme moi. Son cœur battait la chamade, et je la voyais proche de perdre ses moyens, pas sur son corps, mais sur sa voix et son rythme cardiaque. Oui, elle était en train de connaître le doute sur ses sentiments. Mais je n'allais pas encore la poussée dans ses derniers retranchement. Je comptais bien jouer avec elle, l'attirer au centre de la toile que je tissais maintenant autour d'elle.

Peut être s'en sortirait elle, ou peut être pas, mais je ne la laisserais pas indemne, l'un de nous perdra, l'un de nous gagneras. Je tablais sur sa victoire à elle, elle était entraînée à la séduction, mais j'avais l'avantage de la surprise pour moi, elle ne me fuirait pas, j'étais trop captivant pour qu'elle ne songe à s'enfuir. Ou à me congédier.

Mais au fond de moi, une petite voix me disais que j'étais aussi en train de succombé au charme de la femme, elle faisait tout autant effet qu'un bol de sang sur un vampire assoiffé. C'était dur de résister à la tentation, voir impossible. Je n'avais qu'une envie, c'est soustraire à ses lèvres un délicat baiser. Mais comme disait la Maxime, tout viens à point à qui sait attendre. Et Roxo adorait les jeux de patiences. Ou pas.

-Vous avez raison Alissya, je ne vous veux absolument aucun mal.

Mon regard était sur elle, je ne la quittais pas des yeux, savourant à distance la sensation de sa peau sur la mienne, je ne pouvais que l'imaginer et cela m'aurais fait rougir si j'avais été encore humain. Mais je n'étais plus humain, et je pouvais contenir mes pensées relativement facilement. Je m'allongeait donc à demi sur le divan, appuyant ma tête sur mon coude et je la regardais, les yeux mi clos pour me protéger de l'éclat du feu.

-Est ce qu'un petit jeu vous tente ?


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Jeu 9 Oct - 23:52
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Une fois confortablement assise, repliant sur mes genoux quelques pans de ma robe trop encombrante pour me mettre plus à l’aise, dévoilant au passage quelques infimes parties de mes jambes fines, je laissais toute mon attention revenir sur le seigneur qui se trouvait là, et qui ne me quittait pas de son regard perçant presque envoutant. Un légers frisson me parcouru la nuque, mais je n’en laissais rien paraître rassurée par la confirmation de ses attentions aucunement menaçante. L’inquiétude ayant clairement laissé place à la curiosité, j’étais plus détendue, le rythme de mon coeur se calmant à mesure, sans pour autant revenir à la normal. Ne me privant toute fois pas d’admirer l’apollon cauchemardesque qui, la tête reposé dans sa main d’albâtre reposait à moitié allongé dans le divan qui me faisait face dans une attitude désinvolte parfaitement enivrante. Sous ses paupière lourdes, je le voyais qui me regardait, il me semblait sentir la brûlure de ses yeux sur ma peau et sans ciller je lui rendais la pareille, gardant au visage un sourire avenant mais qui ne laissait rien paraître de mes pensées, qui elles ne cessaient d’affluer, toutes bien trop déplacées et éhontés pour pareil instant.

J’allais enfin entamer la conversation, histoire de rompre un peu le silence qui se faisait légèrement pesant. Tout d’abord, puisqu’il connaissait et me nommait par mon prénom, j’allais lui demander le sien. Je me serais ensuite inquiété des quelques banalités sur son voyage juqu'à mes terres reculées, puis surement en serais-je venu aux raisons de sa présence en ce lieu et au marché que nous devions conclur. Mais il me devança pour me demander avec, me semble t’il une touche de malice, alors qu’il gardait, tout comme moi, un masque dénué d’émotions.

« -Est ce qu'un petit jeu vous tente ? »

Me désarçonnant totalement une nouvelle fois, je restais muette une seconde, arquant un sourcil je lui offris un sourire joueur, prenant le temps de doucement replacer une mèche de cheveux derrière mon oreille avant de lui répondre, charmeuse et visiblement curieuse de ce qu'il allait me proposer. A quel genre de jeu s'adonnent les êtres comme lui? Il me tardait de le découvrir.

« -Oui... Bien-sûre, pourquoi pas. Je suis plutôt joueuse de nature. » Puis sur le ton de la confidence j’ajoutais… « Mais je vous préviens je n’aime pas beaucoup perdre.»

Je laissait alors s’échapper de mes lèvres un petit rire mélodieux et léger, et puisqu'à présent que je retrouvais mon aisance naturelle même en compagnie de ce sombre et mystérieux personnage, pas réellement un humain, je me permis de lui demander.

« -Mais avant, puis je vous demander... Vous semblez avoir un certain avantage sur moi en ayant la possibilité de me nommer par mon prénom. Aurais-je l’honneur de connaître le votre en retour ?»



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Ven 10 Oct - 14:16
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 6 : Au jeux du hasard.

Son rythme cardiaque se calmer petit à petit, et elle semblait reprendre ses esprits, tant mieux, elle allait en avoir besoin plus tard, nos regards ne cessaient de se croiser, de se caresser, de s'apprivoiser. C'était un ballet étrange qui se passait entre nos regard. J'étais à demi allongé, elle assisse et nous ne nous quittions pas du regard. Elle n'aimait pas perdre, ça tombait bien, moi non plus. Je me redressais donc lentement, puis défaisait tranquillement chacune de mes lames pour les posée derrière moi.

-Moi non plus, je n'aime pas perdre.

Son ton était plus discret, presque confidentiel, le salon tendait vraiment au rapprochement, mais je restais pour l'instant dans une attitude passive, laissant le temps faire son court, j'étais avant tout ici pour conclure en accord commercial. Mais si je pouvais découvrir plus de chose sur quelques secrets des Arachnéa et pourquoi pas sur la délicate jeune femme qui me faisait face ?

Elle me demandait mon prénom, et bien elle allait l'avoir, et si elle devinait que j'étais un vampire, elle aurait peut être bien plus que ça. J'avais décider de jouer franc jeu avec elle, de voir comment elle réagirait en apprenant qui j'étais vraiment.

-Je me nomme Roxo, Alissya.

Puis je me levais tranquillement, m’approcher d'elle, sans la regarder et me pencher pour saisir mon manteau, mon torse presque contre elle, je fouillais les poches et en retirer finalement une petite boite que j'ouvrais en me reculant, dévoilant un collier avec une pierre d'Améthyste dessus.

-Un petit présent pour vous ma dame. Pour le jeu, deviner ce que je suis, et vous obtiendrez un gage à m'imposer, si vous échouez, ce sera à moi de vous offrir un gage, cela vous convient-il ?


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Ven 10 Oct - 17:31
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Tendis que je parlais, je le regardais d’un œil distrait sortir chacun de ses couteaux de leurs fourreaux contre sa poitrine pour les disposer derrière lui, sûrement histoire de se débarrasser un peu. Je n’ai jamais porté grand intérêt aux armes de ce genre, n’étant en aucun cas une guerrière je préférais me servir d’autres talents qui me sont bien plus naturel et qui servent généralement parfaitement bien ma cause. Prenant alors un ton un peu plus bas, pour entrer dans la confidence que je lui offrais, il m’avoua partager ce petit trait de caractère, pour mon plus grand plaisir. Mes yeux s’éclairant d’un élan d’amusement et d’intérêt. Il n’aimait visiblement pas plus perdre que moi, voilà qui promettait d’être amusant ou tout au moins captivant. Répondant ensuite à ma demande il se présenta à moi, et je notais mentalement ce prénom qui ne quitterait plus mon esprit de si tôt. Roxo. Il me rappelait vaguement quelque chose, sûrement l’avais-je entendu prononcer lors d’une soirée mondaine organisée par ma famille, mais hélas j’étais bien incapable de me souvenir dans quel circonstance. Inclinant très légèrement la tête à l’annonce de son prénom dans un signe respectueux, comme le demande les convenances, j’attendais qu’il m’énonce les thermes de ce jeu qu’il me proposait.

Au lieu de cela, Roxo se releva du divan pour s’approcher de moi, vraiment très près de moi. M’enfonçant dans mon fauteuil je fixais son corps massif qui me recouvrait bientôt entièrement de son torse imposant, si prés de moi que je pouvais en sentir la fraicheur qui en émanait à travers sa chemise. Et tendis qu’il fouillait dans la poche de son manteau reposant sur le dossier du fauteuil où j’avais pris place, je retenais ma respiration de se faire trop saccadée, mes petits poings se serrant contre mes jambes comme pour m’obliger à ne pas bouger. Mon cœur venait encore de louper un coche et je le maudis intérieurement de se montrer si délicat en présence de cet être surnaturel. Enfin, il dut trouver ce qu’il cherchait, car le seigneur s’écarta de moi, retrouvant sa place initial sur le divan, comme ci il ne l’avant jamais quitté. Dans un petit soupire que je voulais discret, je reprenais contenance pour observer le sombre écrin qu’il tenait dans une main et qu’il ouvrit sans plus tarder accompagnant le geste de ces quelques mots.

« -Un petit présent pour vous ma dame. Pour le jeu, deviner ce que je suis, et vous obtiendrez un gage à m'imposer, si vous échouez, ce sera à moi de vous offrir un gage, cela vous convient-il ? »

Mon attention était à présent rivés sur le magnifique tour de coup noir, entièrement fait de perles fines et brillantes, et comportant une splendide améthyste en pendentif. L’œuvre était d’une incroyable finesse, tout dans le raffinement, je le trouvais simplement exquis. Ce présent de convenance qu’il m’offrait de bon cœur, je saurais en prendre soin et le porter avec fierté. Laissant mes doigts en parcourir la pierre, j’offris un sourire conquis et honoré à celui qui me l’offrait avant de le remercier d’une voix parfaitement sincère et un peu émue.

« -Merci Roxo… Ce collier est magnifique je le porterais avec grand plaisir. Et j’accepte avec enthousiasme de me prêter à votre jeu. Pourrais-je vous poser quelques questions et partager mes idées avec vous dans le but de vous démasquer ? » Sans lui laisser le temps de répondre j’ajoutais. « J’ai pus remarquer les crocs que dissimule vos lèvres spectrales. Votre peau est aussi claire que l’albâtre, trop fraiche pour être parcourue d’un sang chaud, et vos yeux me donne l’impression de vouloir me dévorer à chaque instant. Je me souviens de la façon que vous avez eu de me baiser le poignet…. Il dégage de vous quelque chose d’un peu… inquiétant de premier abord. J’opterais donc pour l’une des ces espèces nocturnes qui font cauchemarder les enfants dans leur lit. Démon ? Vampire ? Il me reste encore à me décider. »

Et tout en parlant, je laissais une main parcourir ma gorge pour se poser sur ma nuque. Tarella s’y trouvant je la prenais délicatement dans la main tout en défaisant l’attache du collier qui ornait présentement mon cou pour le retirer de là. Celle-ci ronchonna un peu de se faire ainsi manipuler mais je n’y portais aucune importance, et me relevant finalement je m’approchais doucement à mon tour de mon invité, lui tournant finalement le dos pour lui demander.

« Avant de me répondre, accepteriez vous de me placer se collier et d’en boucler l’attache pour moi ? »

Et gardant donc Tarella dans ma main, elle dont les pattes trop grandes pour y tenir battaient furieusement l’air, j’offris ma nuque au seigneur.



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Ven 10 Oct - 17:53
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 7 : A ma place.

Je sentais son cœur, à distance, encore une fois je l'avais affolée, mais je m'en fichais, elle venait de montrer que je lui plaisais, et je pensais continuer à la poussée dans cette direction là. Jusqu'au moment où elle craquerait d'elle même, et qu'elle me bondirait dessus. Mais on n'y étais pas encore, à cet instant où sa vie basculerais dans une abysse dont elle n'avait pas la moindre idée.

Son sourire éveilla en moi de vague écho, mais je les laissais s'échouer au loin, je n'étais plus réellement ici pour conclure une affaire, mais à la limite plus pour la séduire et voir jusqu'où elle pourrait allez avant d'abandonner et de céder à la tentation. C'était un pari que j'étais en train de prendre. Je tablais sur encore une petite heure, avant qu'elle ne se laisse allez contre moi, et mette enfin le feu à ses sentiments.

Mon cadeau semblait la captivée et j'en profitait pour essayer de calmer mon regard qui passait vers le rouge sanguin, j'avais presque envie de bestialité, mais je me retiendrais. Je n'étais pas sur qu'elle survivrait à une nuit... Si je laissais Abaddon sortir. Je secouais la tête et revenait pile au moment où elle commençait à parler.

-Je vous laisse trois essais.

Ma voix était telle du vent sur de la soie, douce, lancinante et tout ce qu'il fallait pour qu'elle l'entende comme si je l'avais soufflée au creux de son oreille, je souhaitais la déstabilisée encore plus, la faire rougir, voir la poussée à chercher mon contact physique.

Puis elle s'approcha de moi, relevant ses cheveux sur une nuque dans laquelle je me serais damné pour poser mes crocs, et elle me somma doucement de lui boucler le collier, je le passais tranquillement autour de son cou, frôlant sa peau sans jamais la touchée, avant de poser mes lèvres sur l'os de sa nuque, un petit baiser, frivole, mais qu'elle allait sentir.


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Ven 10 Oct - 19:07
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
« -Je vous laisse trois essais. »

Souffla-t’il à mon oreille de sa voix suave incroyablement sexy, comme une caresse , un appel au désir, alors que se plaçant dans mon dos, il s’emparait du collier pour délicatement me le poser autour du cou comme je le lui avais demandé. Je sentais ses doigts frais frôler la peau fine et lisse de ma nuque. Fermant les yeux je savourais se contacte à la fois frais et électrisant. Bientôt il me sembla qu’il se penchait en avant, et alors que j’ouvrais les yeux sous la surprise il vint y déposer un subtil baiser, de ses lèvres a la fois douces et légères, me coupant une nouvelle la fois le souffle au passage. C’était une manie chez cet être mystérieux de me faire chavirer. Je frémissais a tout vas et tachais de retenir mes frissons. Dans un léger sursaut, et sous l’effet de se contact inattendue, je reculais très légèrement, mais cela suffit à ce que je vienne me plaquer contre l’impressionnante silhouette qui se trouvait derrière moi, mon corps fin et élancé épousant parfaitement l’imposant stature de Roxo. Mon cœur ne cessant de tambouriner dans ma poitrine, je contenais un petit hoquet, me figeant un instant dans cette position. Prenant une seconde pour me reformer au mieux un visage impassible avant d’avancer d’un pas pour m’écarter de lui.

Sans commenter son geste, ne sachant trop qu’en penser, je me retournais pour lui faire face, levant un peu la tête pour plonger mon regard dans le siens, j’en profitais ainsi une seconde, me perdant un peu dans l’intensité de ses yeux qu’il me semblait bien devenir plus rouge que mauve… Je notais cet étrange détail et toujours sans quitter son regard je demandais.

« -Etes-vous… Un démon, ou en partie démoniaque ? »

Mes yeux descendirent alors de son regard à ses lèvres, les scrutant avec un désir que je tachais de ne pas laisser paraîtres. Ces lèvres fines et blafardes me rendaient curieuses de leur goût. Avisant la pointe ivoire d’un de ses crocs, je frémis une nouvelle fois à l'ider de les sentir sur ma peau et soufflais avant qu’il ne réponde à ma première tentative, d’une voix parfaitement voilé et d’une intensité évidente.

« -Non… Vous êtes… Un vampire. »



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Ven 10 Oct - 22:20
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 7 : Le loup et l'agneau.

Le bref instant où nos corps se scellèrent l'un a l'autre, je pris ma décision, cette nuit, je demanderais à dormir ici, et je profiterais de l'obscurité et de la nuit pour faire d'elle une créature perdu au milieux de la tourmente de son désir.

Je la laissais donc s’éloigner de moi, un léger sourire aux lèvres, sur de mon effet auprès d'elle, elle semblait incapable de trouver un rythme convenable pour mener les choses de sa manière à elle. C'était moi le meneur en cet instant, et je ne l'en laisserais pas s'en tirer comme ça. Bien entendu je lui laissais encore croire que c'était elle qui me faisait danser, selon son rythme et qu'elle me menait en bateau. Bien sur elle y arrivait, son regard, son corps, sa féminité... C'était une vrai arme.

Elle devina à la seconde réponse qu'elle donna, et son air crier a l'envie d'un long et doux baiser, elle le souhaitait et je le souhaitais aussi, mais je ne pouvais encore me permettre de céder, je voulais que ce sois elle, qui jette ses bras autour de mon cou et qui plaque ses lèvres contre les miennes. Je m'approchais finalement d'elle, comme si j'allais lui offrir le baiser qu'elle demandait tant et.

-Vous avez gagner, je suis un vampire, quel est le gage dont je dois m’acquitter ?


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Ven 10 Oct - 23:11
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
A peine ces quelques mots prononcés, je me mordais la lèvre, scrutant sa réaction, et espérant ne pas m’être trompé. Je ne suis pas vraiment callée dans ce domaine, mais je pensais avoir raison. Du moins c’est à quoi il me faisait penser. Un vampire. Une créature de la nuit légendaire, dont même les livres de Sen’Rin parlaient. M’écartant de lui d’un tout petit pas, juste pour rompre l’emprise que sa proximité semblait avoir sur mon être, je le couvais d’un regard brûlant d’une impatience mêlée d’incertitude, attendant qu’il me réponde. Pourtant un nouveau silence étrangement intense s’écoula alors que nous nous étudions l’un l’autre. Mon regard fixé sur ses lèvres qui me captivaient étrangement le sien parcourant chaque parcelle de ma peau dénudée. Il se rapprocha alors une nouvelle fois de moi, très proche, trop proche peut être, et cette façon qu’il avait d’envahir si effrontément et volontairement mon espace avait tout lieu de faire monter la tension qui chauffait déjà mes veines. Il s’approcha tant que je pus sentir son souffle sur mon visage lorsqu’il m’annonça.

« -Vous avez gagné, je suis un vampire, quel est le gage dont je dois m’acquitter ? »

Si près… Il était tellement près de moi qu’il m’aurait suffit de me relever légèrement sur la pointe des pieds pour venir poser mes lèvres contre les siennes. Pourtant je ne bougeais pas. Si mon regard trahissait l’envie que j’en avais, mon corps lui restait de marbre, a peu de chose prés, qui aurait été invisible pour un humain. Réfléchissant rapidement à la question, la réponse me vint rapidement à l’esprit, mais j’hésitais à la formuler. Un seigneur d’une terre lointaine devait certainement être attendu sur ses terres, et chaque instant de son temps devait lui être précieux… Pourtant, j’avais gagné, qu’a cela ne tienne, je lui proposais mon gage, il refuserait si le devoir le lui imposait.

« -Et bien… Puisque j’aime apprendre autant que de gagner, et que les vampires me sont a vrais dire tout à fait mystérieux, votre gage sera de rester après que nous eussions terminé notre transaction, dans le but… Dans le but de m’éclairer sur les mystères de votre engeance. Evidement, si vous acceptez de me consacrer votre soirée, je vous ferais apprêter une chambre que vous ne voyagez pas de nuit. »



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Ven 10 Oct - 23:50
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 8 : Le prix d'un baiser.

Ses lèvres, aussi proche, c'était une si délicieuse damnation, mais je ne pouvais m'empêcher de rester plus loin de ce si délicieux corps, je sentais Abaddon cogner de toute ses forces sur les barrières de mon esprit, mon regard se changea en lave et je la collais doucement contre moi d'un bras autour de ses hanches, la tenant fermement contre moi, mes lèvres à quelques centimètres des siennes, les yeux mi clots, je sentais son souffle sur mes lèvres.

-Alors, combien je vous dois ? Pour ses fioles de poison ? Que je vous démontre de quoi sont capables les vampires ?

J'étais si proche d'elle, qu'un petit hoquet de surprise, ou un infime mouvement d'elle lirait nos bouches l'une a l'autre, c'était Abaddon qui avait le contrôle, et il avait la ferme intention de s'amuser, elle était belle, et elle avait attirer la convoitise du démon. Je ne pouvais qu'assister, impuissant, tandis qu'il se permettait des choses que je n'aurais jamais osée, même en tant que séducteur.

Il la lâcha, puis se recula, laissant ses crocs bien visible, presque en face de son visage, une expression taquine sur le visage, il se plaça de manière à ce que le feu l’embellisse, lui conférant une sorte d'aura lumineuse.

-Dites moi Alissya, que savez vous déjà, de nous, vampire ?


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Dim 12 Oct - 13:22
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Me mordant l’intérieur de la joue, j’attendais de voir quel serait sa réaction face au gage que je lui proposais. Le savoir est une de mes passions, et il me semblait qu’il serait agréable d’apprendre de ce vampire. Et alors que je l’estimais déjà bien proche de moi, un peu trop pour me permettre de garder mes moyens, je sentis son bras se poser sur mes hanches pour m’attirer complètement contre lui, comme on le ferait avec son amante. Retenant mon souffle je relevais un regard mêlé d’incompréhension et de désir vers son visage son regard avait viré à la braise et cela ne me disait rien qui vaille. Le rouge qui empourprait alors mon visage me mettait mal à l’aise, je déteste perdre ainsi le contrôle de la situation, et ça commençait à devenir vraiment dérangeant. Ainsi plaqué de son grand et majestueux corps tout contre le mien, offrant a mon contacte la puissance de sa carrure, de celle qu’il m’aurait plus de parcourir plus en détail, il me répondit.

« -Alors, combien je vous dois ? Pour ses fioles de poison ? Que je vous démontre de quoi sont capables les vampires ? »

D’une voix à présent entièrement voilé par le désir et pourtant aussi froide que le serait un sceau de glace je lui répondis.

« -Je n’ai pas pour habitude de me laisser aller à ce genre de pression pour gérer mes affaires… Si vous me lâchiez je pourrais y réfléchir plus à mon aise. »

Si proche à présent que je pouvais sentir son souffle sur mes lèvres. La douceur et la fraîcheur qui en ressortait rompait les dernières barrières de mon esprit, et bientôt je me jetterais a son cou, j’en étais parfaitement consciente. Un simple sursaut aurait scellé nos lèvres dans un baiser, pourtant je ne bougeais toujours pas, trop concentrée sur la retenue que je m’imposais. Heureusement il s’écarta alors pour s’approcher des flammes de la cheminée, me laissant respirer. Je me reculais jusqu’au divan qui lui faisait face, et m’y écroulait assise, retrouvant mes esprits tout en regardant la lueur du feu danser sur sa silhouette déjà fantasmagorique, mais qui révélait une touche de divinement inhumaine sous cette lumière. De là il reprit.

« -Dites moi Alissya, que savez vous déjà, de nous, vampire ? »

A présent plus à mon aise, je reprenais mon souffle, laissait mon cœur retrouver un rythme presque normal, puis enfin, je profitais de sa relative distance pou lui parler affaire et répondre a sa question

« -Pui-ce-que visiblement vous aviez un arrangement avec ma cousine, peut être que si vous me parliez du prix qu’elle vous faisait, je pourrais m’engager à suivre se deal déjà arrangé. Autrement le prix dépendra du nombre de fioles que vous me prendrez. J’en ais 6 dans un coffret a votre disposition. »

Puis rabattant une mèche de cheveux derrière mon oreille je rajoutais moins a l’aise sur ce sujet.

« -Sinon, je ne connais pas grand-chose encore des vampires. Si ce n’est qu’ils sont immortel, se nourrissent de sang et sont les créatures de cette déesse qui se fait vénérer en Adhes. »



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente


Ven 24 Oct - 17:59
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2444-roxo-finit-by-albar
Chapitre 9 : Tentation et Révélation

La phrase de la jeune femme me refroidit quelque peu, mais je laissais faire comme si ce n'était rien qu'un léger contre temps, d'après ce que je savais des femmes, cette dernière était presque déjà à moi, je n'avais qu'à pousser un tout petit peu et elle se retrouverait dans mes bras en moins de temps qu'il ne faut à une ghoule pour dévorer un moustique. Sa voix était un intéressant mélange de contrôle et d'abandon, elle s'abandonnait tout en résistant, une mise au défi en quelque sorte, une chasse. Ou quelque chose dans ses eaux là, j'y répondrais présent . Mais plus tard, pour le moment, Abaddon reflué en moi, mes sentiments... Elle s'effondra sur le divan, comme les cuisses soufflée par la force de l'effort de resté debout.

Elle profita de mon bref éloignement pour reprendre contenance, laissant son cœur calmer ses battements de cœur pour reprendre un semblant de contrôle sur la conversation, me redirigeant vers des sujets moins dangereux pour elle, autre que ma présence proche d'elle.

-Votre cousine et moi avions un arrangement très spécial que je ne pourrais reproduire avec vous, ne vous connaissant pas encore assez, et ne sachant pas dans quelle catégorie vous rangez. Donnez moi donc votre prix, et je paierais Rubis sur l'ongle, essayez de m'arnaquer, et je ferais de la fin de votre vie, une longue agonie, et de la mort une expérience pire encore. On ne me double pas.

Ma tirade avait pris une forme agressive, hargneuse, comme si j'étais prêt à lui déchirer la gorge à grand coup de crocs, presque comme si j'étais contre elle, ma menace proche d'être mise à exécutions.

-Oh, oui l'Adhès, mais vous faite fausse route, tous les vampires ne servent pas Nayris, même si tous sont ses descendants. Nous sommes ses créatures, créatures de la nuit, seigneur de l'obscurité, nous sommes intemporel, virtuellement invincible et extrêmement peu nombreux. Nous nous nourrissons de sang, mais il y à quelque chose de plus, quelque chose pouvant être effrayant... Nous savons repérer des humains autour de nous, nous ne sommes jamais pris au dépourvut. Avez vous peur Alissya ?


Thème de Roxanne Sombresang

Invité, oui, toi,  Invité Que penses-tu de la mort?


Armoiries de Roxanne Sombresang:
 


Code couleur familier de Roxanne : #cc33ff   Vers
Code couleur de Roxanne : #336699 Vampire


avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar : Vergil DMC
Double compte : Sourv
Vitesse de réponse : A l'inspiration !


Lun 27 Oct - 11:46
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5971-la-belle-venimeuse#132669
Le vampire restait à une distance raisonnable de moi, et enfin je parvenais à reprendre contenance, mon corps cédant a nouveau le contrôle a mon esprit, que je m’empressais de faire revenir à un calme aussi plat qu’à mon habitude. Une perle de sueur coula tout de même dans ma nuque déclenchant sur son passage un intense frisson que je cachais sans mal à présent. Le dos enfoncé dans la banquette, je croisais les jambes, dévoilant une partie de mon mollet à la peau presque aussi pâle que celle de Roxo. Ne le quittant pas des yeux j’attendais sa réponse, qui ne tarda pas.

-Votre cousine et moi avions un arrangement très spécial que je ne pourrais reproduire avec vous, ne vous connaissant pas encore assez, et ne sachant pas dans quelle catégorie vous rangez. Donnez moi donc votre prix, et je paierais Rubis sur l'ongle, essayez de m'arnaquer, et je ferais de la fin de votre vie, une longue agonie, et de la mort une expérience pire encore. On ne me double pas.

Légèrement surprise par cette déclaration, je pris donc le temps de réfléchir à ses paroles. Quel genre d’arrangement ma chère cousine avait elle put mettre au point avec cet individu ? J’aurais été bien curieuse de le découvrir, mais bien entendue je ne me permis pas de le lui demander. A la reprise de la recette de ma cousine, et puisqu’à présent j’étais l’une des seules pour ne pas dire la seule a pouvoir préparer ce poison, j’avais décidé d’en doublé son prix de départ, et même a 10 pièces d’or la fiole, je trouvais des clients récurent. Pour autant il ne me semblait pas raisonnable de faire une telle proposition a quelqu’un qui ait connus la créatrice de ce venin, et qui ne s’attendrait certainement pas à un tel prix… Perdue dans mes réflexions, je ne fis aucun cas de sa menace qui ne m’était rien d’autre qu’un avertissement de routine du genre que se sente généralement obligé de me balancer mes clients les plus puissant. Oh je n’avais aucun doute sur les capacité de ce vampire pour ce qui est de l’art de la torture et j’étais bien certaine qu’il saurait me faire regretter la mort, mais a quoi bon s’affoler de quelque chose qui n’est pas encore au menu ? M’enfin j’allais lui donner mon prix, décidée d’en finir rapidement avec ces affaire de commerce, mais il ne m’en laissa pas le temps, reprenant de sa voix sensuellement masculine du genre a faire fantasmer une pucelle dédiée a la chasteté d’une religion…

-Oh, oui l'Adhès, mais vous faite fausse route, tous les vampires ne servent pas Nayris, même si tous sont ses descendants. Nous sommes ses créatures, créatures de la nuit, seigneur de l'obscurité, nous sommes intemporel, virtuellement invincible et extrêmement peu nombreux. Nous nous nourrissons de sang, mais il y à quelque chose de plus, quelque chose pouvant être effrayant... Nous savons repérer des humains autour de nous, nous ne sommes jamais pris au dépourvut. Avez vous peur Alissya ?

Un léger frisson parcouru mon échine a ses paroles, mais rien de plus. Non je n’avais pas tellement peur. Ce genre de menace voilée ne m’atteignait jamais. Au contraire elle avait plutôt lieu d’attiser mon désir et ma curiosité. Restant silencieuse un instant je plongeais mon regard noir dont les prunelles viraient doucement au rouge sous l’émotion dans les yeux de braises de mon interlocuteur, lui montrant pas se franc regard toute la crainte que j’avais de lui. Pas grand-chose en sommes pour l’instant présent. Prenant le temps d’assurer ma voix, et toujours installée sur le divan je lui souris légèrement, avant de répondre.

-Tous d’abord, finissons en avec les affaires. Puisque je ne peu bénéficier du même arrangement que feu ma cousine, je vais vous donner mon pris. J’ai actuellement six fioles de disponible. Et je vends chacune d’elle à 7 pièces d’or. A vous de décider si ce prix vous convient, c’est a prendre où a laisser.

Pui ayant finalement retrouvé tout mes moyens et me sentant a nouveau apte a affronter la proximité de se vampire au combien attrayant et mystérieux, je me relevais finalement, m’approchant de lui, sans pour autant quitter son regard comme hypnotisé par celui-ci. Puis, je commençais a doucement lui tourner autour, en profitant pour le détailler sous toutes les coutures de l’avant a l’arrière, trouvant une voix à la fois joueuse et assurée pour lui répondre.

-Devrais-je avoir peur ? Me voulez vous du mal ? Je ne pense pas… Vous m’inquiétez il est vrais, mais vous me fascinez bien plus encore. Pourrais-je en savoir d'aventage à votre sujet ?



Ma couleur a moi : #669999
La couleur de Tarella: #ffcc00

Thème

Ses succès :


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Spider web by Monchil Ljilja (pour le vava) The dark side of the moon by Frozen StarRo (pour la signa) Le tout retouché par moi. ^^
Double compte : Äna'Tollin
Vitesse de réponse : moyenne parfois un peu lente



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1