Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 La belle, la brute et les truands (enfin, les ex-truands) [PV : Ezaria]

 
Dim 17 Aoû - 21:18
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4750-jaspe-le-rouge#112059

Jaspe survolait les Plaines à une hauteur plus que respectable du sol. Le dragon jouait avec les vents qui balayaient le terrain. Le soleil couchant créait des reflets chauds sur ses écailles qui habituellement brillaient d'une froideur de glace. Il rugit, terrifiant, puissant, impressionnant. En son for intérieur, il espérait avoir terrorisé bon nombre de paysans qui craignaient les dragons et leur terrifiante puissance. Comment cela Jaspe en faisait-il trop ?

Il revenait d'une mission que sa patronne lui avait confiée. Il avait encore livré un colis plus que douteux, il allait finir par vraiment croire à cette histoire de poudre rose. Un sourire amusé se dessina sur son visage - même s'il avait l'air encore plus impressionnant qu'amusé, c'était effectivement un sourire amusé - tout en se doutant plus ou moins d'où était partie cette rumeur.

Il vrilla pour jouer, se laissa porter par le courant avant de descendre en piqué pour remonter presque instantanément. Même s'il devait se montrer méfiant dans ces climats plus chauds que son pays natal, il ne pouvait s'empêcher de se comporter en dragonneau inexpérimenté. Jaspe était parfois heureux de ne pas connaître ses parents sinon ils auraient été soit morts de honte - s'ils étaient un tant soit peu normaux -, soit bouffis de fierté.

Tout à ses pensées, le dragon ne s'était pas vraiment rendu compte qu'il s'était trop rapproché du sol. Discrétion avait dit Luz - si on excluait son ballet aérien et son rugissement, il ne s'en tirait pas trop mal - donc discret il devait être. Cependant, en remontant au dessus de la couverture nuageuse, il surprit un mouvement suspect. Comme une petite bande aux intentions belliqueuses. En tous cas, c'était ce que sous-entendaient les petits cris agressifs qui montaient jusqu'à ses oreilles.

Jaspe s'approcha plus par curiosité que par envie de jouer au chevalier servant, il n'allait pas se mêler des affaires des humains et surtout pas s'impliquer dans les histoires des autres, jamais. Une fois à la hauteur de l'attroupement, le dragon scruta le sol et découvrit avec surprise qu'une bande de dix individus étaient en train de s'attaquer à une jeune et jolie demoiselle.

N'écoutant que son courage - et ses pulsions de mâle en chaleur - il plongea sur le groupe de lâches qui s'attaquaient à une femme et atterrit les pattes les premières sur quatre individus. Les os craquèrent avec un bruit satisfaisant et les cris de douleurs et de surprises rendirent Jaspe d'une humeur joyeuse. Il balaya de sa queue deux autres ennemis tout en écrasant un bandit de la patte arrière droite. Il croqua l'imprudent qui s'était avancé trop près de son museau et rugit la bouche pleine, lâchant au passage une jambe et un bras ensanglanté. Les deux survivants ne demandèrent pas leur reste et s'enfuirent en courant. Jaspe rit à gorge déployé et s'adressa en pensée à la jeune femme qu'il venait de sauver :

*Je n'aime pas écraser des humains, il me reste toujours des bouts collés aux ongles, c'est insupportable. Comment allez-vous charmante demoiselle ? Tout va bien ?*





Code couleur paroles et pensées : #00ffff


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Tervola sur Deviantart
Double compte : Jade
Vitesse de réponse : Normale o/


Ven 22 Aoû - 22:54
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5170-ezaria
Il se faisait bien tard, bien trop tard. À l'heure du soleil couchant Ezaria aurait dû, depuis bien longtemps être rentrée chez-elle. Seulement, après s'être, encore, perdue elle avait passé beaucoup trop de temps à errer sans chercher à rentrer. Maintenant, il était très tard, il allait commencer à faire sombre et elle était encore bien loin de la maison.

Dans l'idée de rentrer au plus vite et d'éviter de se perdre en pleine noirceur, Ezaria décida de prendre un « raccourci », quittant la route principale pour un petit chemin mal entretenu et peu fréquenté. L'endroit était peu recommandable, mais il avait l'avantage de ne pas se séparer en plusieurs autres chemins et intersections toutes plus mêlant les uns que les autres. Un bon choix efficace se disait-elle.

À mesure que le soleil descendait à l'horizon, les ombres s'étendaient autour d'elle. Elle n'était pas peureuse, enfin, si peut-être un peu, mais pas trop, sauf que dans le noir, elle ne voyait rien. Si elle n'arrivait pas d'ici quelques minutes, elle risquait de se perdre et pour de bon cette fois. Accélérant le pas, elle tâchait d'éviter les obstacles sur son chemin, pierres, racines, trou. D'étranges bruissements se faisaient entendre autour d'elle, rien à voir avec le doux bruissement du vent, qu'elle connaissait mieux que quiconque. Un peu craintive, elle tourna la tête, quittant momentanément des yeux le sentier qu'elle suivait, sur sa gauche, une ombre dans les broussailles, sur son chemin, une racine qu'elle ne vit qu'au dernier moment, le sol qui se rapproche rapidement, bam, la tête première dans la terre.

*Aieuhhhh, bah c'est malin ça*

Sonnée par la chute, elle mit un moment pour se redresser, les mains sur son front douloureux, qui avait amortit la majorité du choc. Autour d'elle des gens, à l'air pas trop sympathique, qui l'avaient encerclée pendant qu'elle était au sol. Un peu paniqué, elle cherchait un échappatoire, n'osant pas bouger, sous la menace d'une arme.

-Qu'est-ce que vous me voulez? Je ne faisait que passer... vous pouvez me laisser partir...

Reculant nerveusement devant quelques menaces proférées et la lame d'une arme dangereusement près, elle heurta un homme qui lui empoigna l'épaule, la faisait crier de douleur. Ils était si près, elle n'avait pas le temps de se transformer pour fuir, elle se ferait transpercer avant. Pour un rare fois, elle se sentait dans une impasse et commençait à paniquer.

Alors que le cercle de ces dangereux individus se refermait sur elle, le vent siffla à ses oreilles, pas une simple bourrasque, un véritable projectile, et ça fonçait droit sur elle, ou sur eux, impossible de savoir. La terre trembla, alors que l'homme en face d'elle explosait dans une gerbe de sang, écrasé par une puissance inconnue. Paniquée et couverte de sang, elle poussa un cri de terreur, se transformant en quelques instants sous sa forme hybride et allant chercher refuge derrière un arbre. C'était une bien piètre cachette pour se protéger d'un dragon, mais ça elle ne l'avait pas encore réalisé.

D'ailleurs, un dragon!!!! Elle y avait rêvé toute sa vie, mais maintenant qu'il se trouvait à quelques pas d'elle à déchiqueter des bandits, elle était complètement terrorisée, paralysée par la peur. Soudain une voix résonna, elle ne provenait de nul part et partout en même temps.

*Je n'aime pas écraser des humains, il me reste toujours des bouts collés aux ongles, c'est insupportable. Comment allez-vous charmante demoiselle ? Tout va bien ?*

La voix ne pouvait provenir que d'une seule source.... la dragon? De la télépathie? Toute tremblante elle sortit de derrière son arbre, toujours son forme hybride, pouvant toujours fuir aisément ainsi, au cas où...

Avec un mélange de crainte et d'admiration, elle posa son regard sur la gigantesque créature. Parvenant difficilement à articuler quoi que se soit, elle lui répondit, le souffle court.

-J.... je... tu... vous... me...... … sauver la vie... vous... vous... qui... quoi.... …. … … merci...

Ne se sentant pas trop bien, avec tout le sang et les cadavres qu'il y avait partout autour et sur elle aussi, elle se sentit vaciller et tomber les fesses dans l'herbe. Pendant quelques instants, elle ferma les yeux, essayant de reprendre sa constance et chasser cette vision d'horreur de sa tête.

Ouvrant les yeux à nouveau, elle les posa directement sur le dragon, ignorant la scène autour.

-Vous m'avez sauvé la vie. Grâce à vous je n'ai rien... je... je crois... Merci.


Toujours assise au sol, tachée de sang, elle le regardait, ayant du mal à croire ce qu'elle voyait. Un dragon! Un vrai! Ça lui paraissait impossible. Personne ne la croirait si elle racontait cette histoire.

Il était si grand et fort, il avait massacré tous ces bandits sans le moindre effort alors qu'elle ne pouvait rien faire. Les bandits... oh... les cadavres... c'était horrible, la tête lui tournait à nouveau.


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : -
Vitesse de réponse : Lente


Lun 25 Aoû - 23:25
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4750-jaspe-le-rouge#112059
Trop occupé à s'auto-congratuler, Jaspe n'avait pas réalisé à quel point son apparition et son être avaient pu terroriser la jeune femme qu'il souhaitait sauver. Il se sentait embarrassé et tenta de se faire pardonner en éloignant les cadavres de la demoiselle d'un coup de patte en faisant au passage voler - dans un ballet aérien de mauvais goût - têtes, jambes et mains encore solides. De la bouillie d'être humain acheva ce magnifique tableau. Le dragon jura intérieurement car il réalisait à l'instant que cela n'allait pas vraiment aider la demoiselle plus vraiment en détresse. Il fit de son mieux pour la ventiler doucement avec ses ailes et souffla un petit air glacé pour l'aider à se ressaisir. Une fois cela fait, Jaspe avança sa tête vers la jeune femme et la pencha sur le côté pour mieux la détailler. Elle était assez jolie et d'elle émanait - autre qu'une terreur profonde - une certaine aura. Il s'éclaircit la gorge - ce qui donna l'impression que deux grosses pierres se frottaient l'une contre l'autre - et s'adressa mentalement de nouveau à la jeune femme :

*Je m'appelle Jaspe, pour vous servir. Je survolais les Plaines quand j'ai aperçu ce groupe en train de vous attaquer et je n'ai pas pu rester sans réagir.*

Pendant qu'il s'expliquait, il faisait de son mieux pour nettoyer les quelques morceaux de chair humaine collés à ses écailles.

*Habituellement je ne me mêle pas vraiment de ce genre de choses, vous les Humains avez tendance à avoir l'agression facile et ce n'est pas parce que nous sommes les plus puissants en ce monde que nous devons jouer les gendarmes mais dans cette affaire vous m'aviez l'air innocente et je ne pouvais pas les laisser faire. Ils vous auraient traitée de manière indigne pour une dame telle que vous. Je ne vous fais pas un dessin.*

Il grimaça légèrement. Autant il n'interviendrait pas dans une bagarre de taverne - sauf s'il était possible de s'envoyer en l'air avec une jolie jeune femme - autant il ne pouvait laisser une autre jolie jeune femme se faire violenter.

*Je vous propose de vous éloigner de ce carnage - je comprends que la violence dont j'ai fait preuve ici peut vous déstabiliser même si elle était nécessaire pour vous sauver définitivement - et de me parler un petit peu de vous. Et en fonction de ce que vous voulez faire, je peux vous conduire à destination ou veiller sur votre sommeil ce soir. Qui vous attaquerait alors qu'un dragon est à vos côtés ?*

Jaspe rit de bon cœur et - alors que ses paroles résonnaient encore dans la tête de la jeune femme - saisit la demoiselle par ses vêtements avec ses dents en faisant en sorte de ne pas la blesser ni de déchirer le tissu.

*Ne paniquez pas vous risqueriez de tomber et vous rompre le cou, ce serait dommage après mon petit effort pour vous sauver la vie, nous irons plus vite ainsi.*

Le dragon parcourut deux kilomètres très rapidement et déposa délicatement la jeune demoiselle au sol avant de s'étirer et de la regarder avec amusement :

*La balade vous a plu ? Bon maintenant racontez moi qui vous êtes et ce que vous faisiez ici dans ces Plaines à une heure aussi tardive.*





Code couleur paroles et pensées : #00ffff


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Tervola sur Deviantart
Double compte : Jade
Vitesse de réponse : Normale o/


Mer 3 Sep - 4:31
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5170-ezaria
Voilà que les cadavres volaient dans tous les sens, lui donnant la nausée. Ne se sentant définitivement pas bien, elle ferma les yeux et se prit la tête entre les mains, essayant de se calmer. Tentant en vain d'ignorer les bruits des cadavres volants et tombants, elle essayait de s'imaginer ailleurs, dans un endroit tranquille et propre, afin de chasser les visions d'horreur dont elle avait été témoin. Ça ne fonctionnait pas vraiment, à chaque fois un jet de sang ou un membre arraché venait troubler ses pensées et elle se sentait encore plus mal.

Ouvrant les yeux, dégoûtée, elle opta pour la seule solution censée qui lui passait par la tête, regarder uniquement le dragon. Ce dernier c'était d'ailleurs dangereusement rapproché et malgré le doux air frais qu'il lui avait fait parvenir, elle se sentait toujours aussi mal. D'aussi près elle pouvait admirer le reflet de ses écailles et le détail de ses yeux blanc et or, ce qui l'aidait à chasser les images qui tourbillonnaient dans son esprit.

*Je m'appelle Jaspe, pour vous servir. Je survolais les Plaines quand j'ai aperçu ce groupe en train de vous attaquer et je n'ai pas pu rester sans réagir.*

-M..mercii..i


Sa voix tremblait encore un peu, signe du traumatisme qu'elle avait vécu, mais elle arrivait à se calmer en se concentrant uniquement sur le dragon et sa puissante voix qui résonnait directement dans sa tête.

Un peu inquiète qu'il la juge sur son apparence, elle prit un moment pour rassembler quelques mots de façon ordonnée.

-Je ne suis pas humaine, je... j'ai une... je suis une élémentale, je n'utilise cette forme que parce que c'est plus pratique. Normalement je... j'arrive à m'enfuir, mais ils m'ont prise au dépourvu et je n'en ai p.as eut le temps..

Ezaria prit un moment pour reprendre son souffle, la tête ne lui tournait plus, mais elle ne se sentait pas bien pour autant et son cœur se démenait toujours dans sa poitrine.

Ce dernier s'emballa de plus belle lorsqu'il la saisit avec ses longs crocs sans prévenir et qu'elle ne s'y en attendait pas. La prise était solide et elle ne risqua pas de tomber, mais elle ne put s'empêcher de paniquer sur le coup.

-Aaaaaaaaaahhhh! Posez moooooiiiiiiiiiiii!

Sentant ses pieds quitter le sol, ballottant dans le vide, son agitation fit en sorte que les redoutables crocs entaillèrent quelque peu son haut et qu'ainsi l'élémentale se retrouva dans une situation encore plus précaire.

La frousse du départ passé, elle se rendit compte de la situation et pousse un véritable cri de joie. Elle volait vraiment! Haut dans les airs, portée par le dragon, elle écarta les bras, embrassant le vent qui lui fouettait au visage et lui caressait de corps.

-Aaahhhh! C'est géniaaaal!

Bien qu'elle était une élémentale d'air, ses pouvoirs ne lui permettaient pas de voler comme pouvait le faire un oiseau, ou un dragon, mais cette sensation était pour elle des plus enivrantes. Ainsi caressée par l'air frais du soir, son mal se dissipa et ses pensées s’éclaircirent enfin. Elle se sentait tellement bien et libre.

Malheureusement, la ballade ne dura que de trop bref instants et ses pieds renouèrent doucement avec le sol. Délicatement, elle se défit de l'emprise du dragon car bien qu'il ne lui voulait visiblement aucun mal, ce n'était probablement pas une position recommendée.

*La balade vous a plu ? Bon maintenant racontez moi qui vous êtes et ce que vous faisiez ici dans ces Plaines à une heure aussi tardive.*

Le coeur d'Ezaria battait toujours follement, mais cette fois c'était d'enthousiasme. Malgré ses vêtements tachés de sang et maintenant à moitié déchiré, elle ne s'était pas sentie aussi bien depuis très longtemps.

-La ballade était géniale! Je recommencerais n'importe quand, c'est bien trop génial de voler, la chance que vous avez!

Après quelques moments d'hésitation, elle enchaîna avec la suite.

-Je euh... je me baladais et je m'était perdue et je voulais rentrer chez moi au plus vite quand je me suis fait attaquée. Moi c'est Ezaria, je suis une élémentale et j'habite pas très loin dans les plaines... mais je peux pas rentrer comme ça
, fit elle en désignant son apparence générale. Qu'est ce qu'ils vont penser de moi.... que j'ai encore fait des bêtises surement.

Un peu découragée, elle se laisse tomber dans l'herbe au pied du dragon, regardant le ciel d'un air absent.


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : -
Vitesse de réponse : Lente


Mer 17 Sep - 18:03
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4750-jaspe-le-rouge#112059

Jaspe était assez intrigué de voir l'importance néfaste qu'avait une tenue déchirée sur la jeune Elémentale - maintenant qu'il connaissait sa nature, appelons un chat un chat - et se sentit malgré tout embêtée pour elle. Il était responsable de l'état de ses vêtements après tout, c'était à lui de réparer sa bêtise. Et puis les déchirures actuelles n'avaient aucun intérêt scientifique car elles ne dévoilaient rien de l'intimité d'Ezaria. Le dragon était limite déçu malgré l'inconfort de la jeune femme.

Une idée lumineuse lui vint à l'esprit. Il n'avait qu'à la mettre en sureté pendant qu'il partait lui chercher de quoi se changer. Il détailla les alentours dans l'espoir de trouver un quelconque refuge temporaire mais fut rapidement déçu. Pas de bâtiment aux murs solides, pas d'arbre assez confortable pour y rester un petit moment. Le dragon ne voyait plus qu'une solution.

*Je vais vous mettre à l'abri un petit temps histoire d'avoir la possibilité de résoudre le problème.*

Jaspe se redressa de toute sa hauteur et pointa le museau vers le bas à une distance raisonnable de la jeune femme. Il concentra son souffle au maximum et commença la construction de ce qui allait s'avérer être un igloo. Sa glace, à la fois transparente et étonnamment solide, brillait de mile feux à la lueur du soleil couchant. Une fois la structure d'une hauteur de quatre mètres presque achevée, le dragon attrapa délicatement Ezaria par sa robe et la déposa au milieu avant de boucher presque intégralement le toit. Il mit son œil à la hauteur du seul trou et s'adressa à la jeune femme :

*Ne bougez pas, vous serez à l'abri pendant que je pars vous chercher de quoi vous changer. Vous n'aurez pas froid, je ne vous laisserai pas assez longtemps là-dedans pour cela. Et si une menace s'approche, restez silencieuse, ma glace vous protégera.*

Le dragon de glace prit son envol avec puissance et se dirigea vers un filet de fumée qu'il apercevait au loin. Il parcourut assez vite la distance et une chaumière grossit au fur et à mesure de sa progression. Une fois arrivé, il atterrit en douceur et se transforma en humain pour aller inspecter les placards du bâtiment. Il y trouva des tenues en tous genres que ce soit de soubrette sexy - Jaspe hésita réellement - ou de jeune fille trop sage. Sûrement une famille actuellement absente avec des passe-temps particuliers. Il trouva enfin une jolie robe à bretelles blanche longue jusqu'en haut des genoux et légèrement décolletée. Il subtilisa une petite veste chaude au cas où et ressortit de la maison avec toujours autant de discrétion.

Le faux prêtre se retransforma en dragon, passa les vêtements le long d'une de ses griffes et s'envola en direction d'Ezaria. Il atteignit l'igloo assez rapidement et prévint l'Elémentale de sa présence. Il laissa glisser les vêtements dans le trou et attendit que la jeune femme se soit changée pour créer une ouverture dans la construction. Il passa un morceau de griffe dans le trou et en prenant bien soin de ne pas blesser sa protégée, il agrandit l'ouverture. Une neige fine se mit à tomber au sol et quand Jaspe fut satisfait, il fit passer une branche pour qu'Ezaria s'accroche et puisse sortir de l'igloo.

*Tout va bien ? Que voulez-vous faire à présent ?* Demanda-t-il en la déposant au sol.





Code couleur paroles et pensées : #00ffff


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Tervola sur Deviantart
Double compte : Jade
Vitesse de réponse : Normale o/


Dim 21 Sep - 19:11
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5170-ezaria
Perdue dans quelques pensées vagabondes, occupée à contempler le ciel, même si cela ne dura que quelques instants, elle en oublia presque la présence du majestueux dragon. Aussi elle eut un sursaut et se redressa vivement en position assise lorsqu'il s’adressa à elle, toujours mentalement.

Légèrement confuse, elle le regarda, son expression reflétant cette confusion. Un abris? Pour quoi faire? Pas besoin d'un abris quand on a un gentil dragon avec soi, non?

En pleine incompréhension, la jeune élémentale couverte de sang, de saleté et aux vêtements déchirés, regarda avec admiration le souffle magique du dragon donner lentement forme à la glace. Dans quel but? Ça elle ne le comprenait toujours pas. Le sublime travail du grand dragon prit rapidement forme, une demi-sphère aux proportions très respectables, mais pour quoi faire? Le concept d'un igloo lui échappait totalement, elle qui n'avait jamais entendu parler, encore moins vu, une telle construction.

-C'est quAAaahhhhhhh!

Sentant ses pieds quitter le sol sans aucun préavis elle n'eut d'autres réaction qu'un cri de frayeur. Avant qu'elle n'est pu réaliser ce qui ce passait, elle se retrouva enfermer dans cette étrange prison de glace. Levant les yeux vers l'unique ouverture, voyant que celle-ci se refermait peu à peu, Ezaria commença à paniquer. Voyant l'énorme œil occuper tout l'espace disponible, elle eut un mouvement de recul et de frayeur, se sentant extrêmement vulnérable plutôt que en sécurité.

*Ne bougez pas, vous serez à l'abri pendant que je pars vous chercher de quoi vous changer. Vous n'aurez pas froid, je ne vous laisserai pas assez longtemps là-dedans pour cela. Et si une menace s'approche, restez silencieuse, ma glace vous protégera.*


-Quoi? Non! Me laisser pas toute seule ici! J'ai peur!


Sa voix, étouffée par les épaisses paroi de glace, lui revenait en écho plutôt qu'elle ne sortait pour atteindre les oreilles du dragon. Trop tard de toute façon, car en quelques battements d'ailes, il s'était éloigné bien plus loin que sa petite voix ne pourrait jamais porter.

-Revenez!!! Je veux sortir! J'ai peur! Il fait froid! REVENNNEZ!!!! AAAAAAHHHHHHHH!!!!!! nooo...onnn....

Sa voix se brisa dans un tremblement. Elle ne supportait pas être enfermée et même si la construction glacée était bien grande, n'avoir aucune porte de sortie la rendait très mal à l'aise, elle qui était extrêmement claustrophobe.

Faisait tout le contraire de ce qu'il avait dit, appelant à l'aide et essayant par tous les moyens de sortir, elle frappa vivement la paroi, ne réussissant qu'à se faire mal au poing. Paniquée, elle commença à essayer de grimper le mur jusqu'à l'ouverture tout en haut, mais la glace était très glissante... apparemment. Tout ce qu'elle réussit à accomplir fut de tomber à la renverse, cul par dessus tête dans un couinement de douleur.

-Ouinnnnn, je veux sortir.

Dépitée, en dernier recours, elle se transforma en hybride. Ça ne lui permettait pas plus de sortir, ses pouvoir n'était pas assez puissant pour briser l'épaisse glace, mais elle faisait ainsi entrer un flot d'air constant dans la petite pièce gelée. Ainsi, elle se sentait un peu réconfortée, elle pouvait respirer pleinement l'air frais de l'extérieur sans avoir l’oppressant sentiment d'étouffer.

La jeune élémentale resta ainsi jusqu'à retour du dragon, espérant qu'il la laisserait sortir, qu'elle lui donne sa façon de penser! Il fut de retour bien assez vite, ce qui parut comme une éternité pour la jeune femme emprisonnée. Au travers de la glace translucide elle le vit se poser tout près et glisser quelque chose par le petit trou. La robe qu'il avait subtilisée lui tomba directement sous la tête, alors qu'elle reprenait forme humaine, s’empêtrant un peu, confuse. Tenant la robe à bout de bras, elle l'observa pendant un moment, comprenant qu'elle devait enfiler celle-ci, à la place de celle qu'elle portait déjà, toute sale et déchirée. Ce qu'elle fit, retirant et jetant au sol sa propre robe, se retrouvant avec un vif frisson dans ses seuls légers sous-vêtements.

Maladroitement, toujours un peu énervée et légèrement tremblante, elle mit un moment à enfiler cette nouvelle robe qui était un petit peu trop grande pour elle, les bretelles menaçaient de tomber et le décolleté était peut-être un peu exagéré.

Finalement elle put sortir, s'agrippant fermement à la branche qu'il lui tendait et lors qu'elle pose les pieds au sol elle poussa un sourit de soulagement, suivi d'un cri de colère.

-Tout va bien?! Non ça va pas bien! Vous auriez pu me demander mon avis avant de m'enfermer, peut-être que j'aurais eut mon opinion à donner! Raahhh!

En colère, elle s'approcha du dragon, pour lui donner, tant bien que mal, une baffe sur le museau. Bien sur, sous le coup de la colère elle n'avait pas réfléchit et elle fut la seule à avoir mal lorsque sa main heurta les écailles du dragon.

Sa frustration retomba instantanément et elle se laissa tomber sur les fesses en tenant sa main contre elle, légèrement endolorie.

-Oups, désolée... Maintenant que tout ça est réglé, merci pour la robe d'ailleurs... puis-je connaître le nom de mon héroique et magnifique sauveur.

Oui elle avait déjà demandé, mais elle l'avait quelque peu oublié et risquait de paraître un peu bête sans


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : -
Vitesse de réponse : Lente


Jeu 23 Oct - 23:06
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4750-jaspe-le-rouge#112059
Jaspe ne pensait pas que son idée allait causer autant de troubles à la jeune femme. Il avait vraiment cru bien faire en la protégeant mais il avait aggravé les choses, la traumatisant juste un peu plus. Cela le désarçonnait car il avait plutôt tendance à séduire que faire fuir. Nombre de jeunes demoiselles rêvaient secrètement d'un amant doux et attentionné et n'attendait que la première occasion pour se jeter dans les bras d'un tel homme. Le dragon n'était pas du tout de ce genre-là, mais il profitait à chaque fois de la situation pour passer un moment très plaisant. Il n'était pas un sauvage non plus, il prenait en compte les désirs de la demoiselle mais en même temps, il attendait le petit matin - juste avant que la jeune fille ne se réveille - pour s'enfuit discrètement à la recherche d'une autre aventure. Le plus drôle était quand il réconfortait un homme détruit qui venait chercher des conseils pour reconquérir sa femme. Jaspe se faisait une joie de rendre visite à la dame en question et tentait sa chance. Le nombre de couples infidèles étaient - étonnamment vu les mœurs actuelles - assez élevé. Au plus grand bonheur du dragon, forcément.

Le faux prêtre allait présenter ses excuses à Ezaria quand elle le frappa au museau. Il ne sentit pas plus qu'une chatouille mais l'Elémentale semblait s'être blessée. Surpris, Jaspe commença par rire. Elle avait du culot de s'attaquer ainsi à une créature qui pourrait ne faire qu'une bouchée d'elle. Et puis son agression était plus mignonne qu'autre chose. C'était comme si une fourmi avait tapé du poing sur le nez d'un humain. Ridicule, inutile mais cocasse. En fait, si la demoiselle ne s'était pas blessée, le dragon n'aurait même rien senti. Il demanda d'un air amusé :

*Comment va votre main ? Faites moi voir. Quelle idée de frapper un dragon aussi, je vous jure. Vous êtes une demoiselle bien imprudente. Lassez moi vous soulager un peu, je vais souffler sur votre main, la fraîcheur vous fera du bien. Faites moi confiance, j'aurais déjà pu vous manger depuis une heure. Mais je ne suis pas un monstre, je suis civilisé. La preuve, jusqu'à présent je m'efforce de prendre soin de vous et vous ne me facilitez pas vraiment la tâche.*

Le dragon souffla son air frais sur la main de la jeune femme. Il ne savait pas trop quoi penser d'elle au final. Elle était mignonne, pas de doutes là-dessus et assez innocente, même naïve en fait. Habituellement, il ne se posait pas de questions et sautait sur toute jolie demoiselle pour passer du bon temps avec elle. Et une fois la nuit finie, il s'éclipsait doucement mais sûrement pour passer à autre chose. Deux nuits - ou deux jours, l'envie pouvait lui prendre à tout moment après tout - avec la même femme n'était pas une bonne idée. Il ne se cherchait pas une petite amie ailleurs que dans sa race. Ici, seule sa satisfaction personnelle comptait.

*Bon, que voulez-vous faire à présent ? Rentrer chez vous ? Discuter encore un peu ? Dites moi, je suis votre humble serviteur. Et je m'en voudrais si je vous abandonnais après vous avoir sauvé la vie. Ce serait du gâchis pour l'un comme pour l'autre. Laissez moi prendre soin de vous en guise de récompense.*

Jaspe, en parfait gentleman, attendit un peu pour laisser du temps à la jeune femme de comprendre tout ce qu'il venait de dire. Il patienta aussi qu'elle cesse de souffrir visiblement de sa main avant de stopper son fin filet d'air frais. Il ne voulait pas prendre le risque d'abîmer les tissus, la demoiselle risquait de lui en vouloir.





Code couleur paroles et pensées : #00ffff


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Tervola sur Deviantart
Double compte : Jade
Vitesse de réponse : Normale o/



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1