Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Neriel

 
Sam 16 Aoû - 16:08
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5864-neriel
Neriel

 Méfiant - Indifférent - Intelligent - Impulsif
○ Aime la solitude, les défis, être son seul Maître
○ Redoute la foule, les ordres, l'indiscrétion
Ne craint ni la mort, ni ses ennemis.
Information
Surnom  ---
Âge : 19 Ans (Né un 14 de Mellinià, en 95)
Nationalité : Glaces
Profession : Assassin
Camp : Indépendant
Noblesse : ---
Croyance : Aucune actuellement
Famille : ---
Race
Animorphe
Caractère

Neriel n'est, comme qui dirait pas, le genre de personne qu'on aime rencontrer. Assez taciturne et pas bavard pour un sous, il aime la solitude. Plus habitué à cheminer seul ou accompagné par des gens du même genre que lui, Neriel n'aime pas la foule et les longs discours. Il apprécie les choses brèves, concises et bien organisées. De nature assez méfiante, le jeune homme ne compte que sur lui-même pour faire le travail, et gagner sa confiance n'est pas simple. Il est en général assez indifférent et désintéressé de ce qui l'entoure, et les problèmes des autres ne le concernent pas.
Cependant, derrière ses dessous rustre et peu enclin à faire connaissance, Neriel est quelqu'un de sincère et fidèle, et une fois qu'on le compte dans ses amis, si tant est qu'on ne se sert pas de lui, alors c'est un soutient non négligeable. Assez impulsif, il s'est déjà retrouvé dans des situations compliqués, mais sait s'en sortir grâce à son intelligence et sa vivacité d'esprit.
Neriel est quelqu'un qui n'abandonne pas. Il préfère risquer sa vie plutôt que son honneur, et ne fuit que lorsqu'il est obligé de le faire. Il ne craint pas les combats, et va parfois jusqu'à chercher les embrouilles pour s'occuper un peu. Actuellement, il n'a pas de grands projets, et cherche seulement à être reconnu comme Assassin.

Physique
 Neriel est un jeune homme de taille moyenne, à la silhouette plutôt fine, bien que musclée. Un visage assez fin, à la peau quelque peu mâte, est encadré par des chevaux sombres, mi-long et la plupart du temps attachés, qui laissent échapper quelques mèches sur son front. Ses yeux couleurs noisettes laissent percer les émotions qu'il sait contenir, affichant presque en permanence un visage implacable où les sourires se font rares. Une barbe naissante qu'il ne laisse guère pousser et un nez fin complètent son visage, faisant de lui un homme aux critères physiques assez appréciés.
Habillé avec des vêtements qui épousent ses formes et ne font pas de bruit, Ezio porte des vêtements aux couleurs classiques et aux teintes ternes. Pantalons moulants et chemises amples sont son attirail, complété par des bottes en cuir, une ceinturon  et parfois un long manteau. Il a toujours sur lui de quoi se couvrir le visage - une capuche par exemple - pour pouvoir se fondre dans la masse, et de quoi se défendre.
Souple et Agile, Neriel ne manque pas de ressort et de vivacité. Son « travail » et sa vie en solitaire lui ont donné une endurance et une force appréciable pour se débrouiller seul.
Capacités
Armes : Un Katana à la garde en cuir qu'il maîtrise parfaitement, trois petits poignards - un dans chaque manche, l'autre dans une botte - qu'il peut lancer ou bien utiliser en combat rapproché, mais qui est bien moins efficace,  et parfois un Arc.arc
Pouvoirs : ○ Animorphe :
+ Peut se transformer en n'importe quel animal
- Ne le contrôle pas encore bien, et à besoin d'apprendre à le contrôler

○ Télékinésie :
+ Peut faire léviter un objet et le déplacer où il veut
- Lui demande beaucoup d'énergie, peut aller jusqu'à la mort si mal maîtrisé

○ Modalisation :
+ Peut modeler un objet/matériau (pierre, neige,etc...) en ce qu'il veut
- Ne maîtrise quasiment pas ce pouvoir, use énormément d'énergie

Familier : Un léopard (♀) du nom de Nymwe, mais Neriel ne la connaît pas encore
Artefact : Aucun
Autre : → Un journal sur lequel Neriel écrit souvent,
→ Une pierre ronde et lisse, d'une couleur bleuté tirant vers le noir.
→ Un Cheval
Histoire

Neriel est né sur le Territoire des Glaces, en Silena. Cadet de trois frères, il a passé une enfance paisible à grandir. Les étendues de glace qui s'étendaient à perte de vue étaient un terrain de jeu formidable, pour peu qu'on ait de l'imagination. Il y avait Elion, l'aîné, et Filin, celui du milieu. A eux trois, ils passaient des journées à faire des bêtises et à jouer avec les enfants des maisons voisines. Silena était alors une contrée paisible, tant que les parents n'étaient pas loin, car la faune de ces terres gelées n'était pas des plus amicales. Sauf pour qui la connaissait.
Neriel n'a pas souvenir d'avoir un jour eu peur durant son enfance. Il avait des parents aimants et attentionnés, et de quoi s'occuper toute la journée. Son père était Maître d'Arme pour un Noble de Silena, et sa mère restait au foyer pour s'occuper de lui et de ses trois frères. Autant dire qu'ils avaient de quoi vivre sereinement.

Mais il y a une fin à tout. La vie n'est jamais parfaite, et Neriel en fit la violente découverte lors d'une nuit d'Hiver. Le vent soufflait fort au dehors, charriant les feuilles et la neige la plus légère. Les arbres dénudés de toutes feuilles se courbaient sous la force de la tempête. Les Tempêtes étaient courantes en ces contrées sauvages, mais le petit garçon et ses frères ne les avaient jamais craintes, car leurs parents étaient là pour les rassurer. Mais pas ce soir-là. Depuis quelques jours, même s'ils tentaient de le cacher, Neriel avait remarqué qu'ils étaient différents. Plus vif, plus méfiant. Bien sur, ils étaient toujours aussi doux et patients avec eux, mais Neriel était alors un petit garçon observateur et perspicace.

Et ce soir-là, ils n'étaient pas là pour leur chanter des chansons, pour les bercer de leurs histoires fantastiques. Ils n'étaient pas monté dans la petite chambre sous les combles. Pas encore, du moins, espérait Neriel, blotti sous ses couvertures. Il attendit, et attendit encore, incapable de s'endormir, jusqu'à ce qu'il décide de descendre dans le salon. Ses parents froncèrent les sourcils en l'apercevant, nerveux, mais le rejetèrent pas. Il pu même monter sur les genoux de sa mère, qui le serra dans ses bras. Mais alors qu'il regardait les feuilles s'envoler par la fenêtre, des silhouettes se découpèrent dans l'obscurité. Son père se leva d'un bond, et sa mère se retourna, affolée. Un vase posé sur une étagère fut projeté au sol lorsque son père se jeta vers la porte.

Elion et Filin, attirés par le bruit, descendirent à leur tour. Alors qu'Elion descendait, sa mère l'interpella - tentant de garder un semblant de calme dans sa voix - et déclara :

« Elion, il est temps. »

Neriel ne comprit pas, pas plus que Filin, mais une larme roula sur la joue de leur grand frère tandis qu'il remontait dans leur chambre. Il redescendit quelques instant plus tard, tandis que des coups se faisaient entendre à la porte. Les bras chargés de ballot de tissus noué, il donna à Elion et à Neriel leurs vêtements, ainsi que leurs capes d'hiver. Leur mère s'agenouilla ensuite. Prenant le visage de Neriel entre ses mains, elle parla d'une voix douce :

« Ecoute-moi bien, Neriel. Je sais que tu as peur, mais tu vas devoir être courageux. Papa et Maman ont des choses à régler, et tu vas devoir t'en aller. Tu devras faire ce que te diras Elion sans discuter, c'est bien compris ? »

Dans la voix de sa mère, Neriel perçut alors une immense peine et une détresse palpable, mais il le garda pour lui. Serrant sa mère dans ses bras, il déclara :

« Je t'aime Maman. »

Sa mère enlaça à son tour Filin. Leur père la pressa, et elle se releva, les poussant vers une petite porte. C'était là qu'ils rangeaient le bois, et il y avait une autre petite porte qui donnait dehors, derrière la maison. Neriel le savait, parce qu'il avait souvent aidé son père à ramasser du bois. Il aurait voulu protester, et poser des questions, mais il ne le fit pas. Pour la première fois de sa vie, il eut peur. Parce qu'il compris que quelques chose de grave allait se passer, et que tout allait changer. Ce fut à partir de là qu'il perdit son enfance, et devient un homme.

Tandis que sa mère refermait la porte derrière eux, des cris se firent entendre, et elle referma la porte. Mais Neriel eut le temps d'apercevoir une larme sur la joue de sa mère. Et alors, il y eut la nuit, le vent et la neige. Filin et lui suivirent Elion, qui semblaient savoir où ils devaient aller. Ils coururent longtemps dans le froid, sans que Neriel puisse reconnaître ni comprendre. Il était le plus jeune, mais il courrait sans se plaindre. Et soudain, Elion s'arrêta et regarda derrière lui. Il se pencha alors vers Filin et Neriel, et déclara :

« Courrez, et aller vous cacher dans les buissons près de la cabane »

Et il retourna en arrière, disparaissant dans la nuit. Il ne revînt jamais. Neriel et Filin l'attendirent là où il avait dit, mais en vain. Il ne réapparut jamais. Ce fut alors Filin qui du prendre les choses en main, mais lui non plus ne comprenait pas. Il se laissa alors aller à pleurer et à sangloter, terrifié. Neriel avait peur aussi, mais il ne pleura pas. Une peine immense lui étreignait le coeur, mais son père lui avait appris à ne jamais pleurer, et à ne jamais regarder en arrière.

Ce fut Neriel qui décida qu'ils devaient partir. Ils marchèrent longtemps, en direction de la ville la plus proche. Ils quémandèrent de quoi se nourrir sur leur passage, dans les rares maisons qu'ils croisaient. Le voyage fut long et pénible, et sembla durer des jours. Pourtant, ils finirent par atteindre la ville. Le jeune garçon pensait se sentir réconforté, mais il n'en fut rien. Qu'espérait-il trouver ici ? Il n'y avait plus d'endroit sur, plus de place où aller se réfugier. Il n'y avait plus de personne à qui se fier.

Ils apprirent alors à voler et à chiper, mendiant parfois, se réfugiant dans de sombres ruelles où personne ne les trouverait. Ils n'étaient pas les seuls, il y en avait d'autres, des enfants de la rue, abandonnés, orphelins comme eux. Ils se rassemblaient en bande, formant un semblant de famille. Chacun vadrouillait de son côté, rapportant son butin le soir, et le partageant parfois avec les plus jeunes ou ceux qui n'avaient pas su rapporter assez.

Ce fut difficile. Pénible. Mais c'était la seule chose qui restait à Neriel et Filin. Un semblant de famille. Une petite communauté avec qui partager. De temps à autre, un des leurs ne revenaient pas. Il n'y avait alors pas de question, pas de pleurs. On n'en parlait pas, d'un accord tacite. Les voleurs n'étaient pas bien vus dans la ville, et lorsqu'on se faisait attraper, il ne faisait pas bon d'être le voleur. Il y avait aussi les accidents, les charrettes, les chutes. Neriel n'avait jamais été trop proche de ces enfants, bien qu'ils représentaient ses seuls amis.

Mais un jour, ce fut Filin qui ne revînt pas. Et personne ne parla, personne ne pleura. Pas même Neriel. Il avait déjà tout perdu. Il n'avait pas quinze ans, et pourtant, sa vie avait déjà basculée. C'était Filin qui avait souhaité rejoindre tous ces enfants, parce qu'il ne supportait pas la solitude, et parce qu'il était effrayé. Neriel, lui, s'était toujours senti à l'écart. Alors, sans Filin pour faire le lien, il n'avait plus rien en commun avec eux. Et la même nuit, il les quitta, sans dire un mot.

Les années passèrent ainsi, Neriel devenant de plus en plus agile et doué, de plus en plus ambitieux. Il est devenu un jeune homme aux capacités développées par sa vie à la dur, ne craignant rien ni personne. Il ne vit que pour lui, faisant ce qu'il lui plaît, sans craindre les conséquences de ses actes.

Dans la réalité

Âge : 18 Ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ?
Oui, mais pas vraiment de ce genre-là. Les seuls sont des Forums qui ont fermés ou sur lesquels je ne suis plus parce que je n'ai pas réussit à m'accrocher :3
Vos passions : Alors, je monte à cheval depuis longtemps, et j'aime beaucoup ça. Sinon, je lis pas mal, et j'écris beaucoup. J'aime bien la musique, mais je ne suis pas musicienne (à mon grand regret). Sinon...Je suis un peu réservée, mais une fois bien dans mes baskets, j'ai tendance à être un peu bavarde, et j'aime bien rire What a Face
Votre avis sur le forum?   Il m'a l'air très sympa. Beaucoup d'explications à lire avant de commencer, mais ça permet de bien se plonger dedans je trouve, et j'apprécie beaucoup la grande liberté au niveau du personnage et des possibilités.
Comment avez vous connu le forum?  

En cherchant un Forum médiéval-fantastique sur google Smile
Phrase fétiche : «  On peut tout fuir, sauf sa Conscience. »
Crédit avatar : Okiir


avatar


Animorphe

Partie IRL
Crédit avatar : Orkii (DA)
Double compte : ---
Vitesse de réponse : +/- 1/ semaine


Dim 19 Oct - 18:38
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5864-neriel
— Année 114

→ Rappel des Mois ←
○ Erreur de Cible :  Terminé
Fin Welnorr 114 avec Svelyana à Saline (Glaces)
○ Quand les chemins s'entremêlent : Terminé
Début Nelnurr 114 avec Svelyana à Saline (Glaces)
○ « Il est des choses qu'il faut apprendre à Accepter » : Abandonné
Début Dennarès 114 avec Délyë à Sen'rin (Terres)
○ Nul n'est en mesure de prédire :  Terminé
Début Nadrilla 114 avec Trataïr aux Plaines Mystiques
○ Juste Prix :  En Cours
Nadrillà 114 avec Alys Calywiel & Trataïr à Sen'tsura

○ [url=Nom du RP]Nom du RP[/url] :  En Cours - Terminé - Abandonné
DATE avec PARTENAIRE à LIEU
○ [url=Nom du RP]Nom du RP[/url] :  En Cours - Terminé - Abandonné
DATE avec PARTENAIRE à LIEU
○ [url=Nom du RP]Nom du RP[/url] :  En Cours - Terminé - Abandonné
DATE avec PARTENAIRE à LIEU


avatar


Animorphe

Partie IRL
Crédit avatar : Orkii (DA)
Double compte : ---
Vitesse de réponse : +/- 1/ semaine


Dim 19 Oct - 18:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5864-neriel
Relations



Svelyana : Connaissance Rencontré dans un contexte qui ne présageait rien de bon pour elle, cette nymphe ne semble pas être celle que je pensais. Je crois qu'elle m'est sympathique


Délyë : Collègue Si je ne la connais que par le biais d'une mission commune, il est claire qu'elle a su ouvrir une porte de mon passé que je ne connaissais pas.


Trataïr : Alter Ego Voila un étrange personnage qui cache bien son jeu. Si je me méfie de lui et de ce qu'il peut faire, il m'a néanmoins sauvé la vie, et j'ai une dette envers lui. La proposition qu'il m'a fait pour changer le cours de ma vie, mais je ne suis pas certain de son issue.


Alys Calywiel : Guérisseuse Je ne la connaissais pas, mais elle m'a sauvé la vie en soignant mes blessures. Je n'ai gardé aucunes séquelles, preuve de ses compétences. Je n'oublierai pas de la remercier.


NOM : LIEN Blablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalb


NOM : LIEN Blablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalbBlablable blabla blab blalblalb

#c700eb : Adorateurs de Nayris // #00bfff : Partisans d'AT // #fff47f : Glaces // #ffa703 : Neutres // #7fff7f : Indépendants


avatar


Animorphe

Partie IRL
Crédit avatar : Orkii (DA)
Double compte : ---
Vitesse de réponse : +/- 1/ semaine



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1