Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Les renards ne font pas les chats

 
Dim 3 Aoû - 21:22
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
Quelques temps après leur arrivée à l'anniversaire d'Ashae, cheffe de la guilde Néo-Voëlkara, Alys et Heylë, son familier renard, avaient décidé d'aller marcher un peu à part. Heylë ne fut pas fâché de quitter cette masse d'êtres bipèdes occupés à parader pour plaire à la cheffe, qui avait l'air d'être gentille malgré tout.

Marchant devant, le canidé avançait tranquillement, invitant sa compagne d'âme à le suivre de près en se retournant de temps en temps, avant de se remettre en route. L'air pur emplissait leurs poumons, ils étaient tous deux heureux de vivre en pleine nature. Bref, la joie de vivre.

Soudain, Heylë se figea et se mit à gronder, comme à chaque fois qu'il sentait un ennemi approcher. Intriguée, Alys s'approcha et demanda :

Qu'as-tu senti cette fois ?

Ça sent pas l'humain... Mais ça sent pas bon, c'est sûr, répondit le renard en continuant de gronder.

L'Elfe aux cheveux roux haussa les sourcils et suivit son renard, qui la mena jusqu'à...

Un chat noir ! Pauvre petit, qu'est-ce qu'il fait tout seul dans cette partie du monde ?



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Dim 3 Aoû - 21:39
Voir le profil de l'utilisateur
Sombre en avait un peu marre de marcher. Il ne sait pas trop ce qui l'avait poussé à se rendre dans les plaines. Ha oui, la fameuse quête du sorcier ou du type magique qui saura le retrouver sa forme normale. Sauf que bon, il oubliait souvent son objectif principal pour des objectifs secondaires vraiment pas important comme chasser les souris. Jouer avec les feuilles des arbres. Embêter des chenilles et j'en passe!

Relevant le museau, il sentit la présence d'un prédateur. Le genre de concurrent qui allait lui voler son diner. Ou son déjeuner. Il ne savait plus. Bref! Il ne savait pas trop ce que c'était et il se méfiait depuis la fois où il avait croisé la route d'un gigantesque lion. Il allait se mettre à courir quand il vit que c'était trop tard...

Essayant de détaler au loin, il se rendit compte que son odorat l'avait encore trompé et qu'au final, il s'était stoppé nez à nez avec une bête rousse. Un renard. Faut dire, il était pas super bon à la chasse. Et pensant qu'il allait encore devoir batailler pour le repas. Il se mis sur ses appuies, près à bondir coûte que coûte. Jusqu'à ce qu'il entende la voix d'une bipède. Ouf.. sauvé. C'était une femelle. Il allait devoir la charmer.

C'est ainsi que gardant les yeux rivés sur le renard, il tenta d'imiter le petit chat perdu et malade. Ce qui n'était pas dur, vu qu'il n'avait que la peau sur les os, qu'il était fatigué et affamé. Assoiffé.. peut être aussi. Si bien que pour rajouter un peu, il voulu faire un "GRAAAOUUU" au renard mais tout ce qui sortie de son museau fut un tout petit :


Miaouuu...

Ca faisait deux ans qu'il était maudit et il était pas près de s'y habituer.




avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Dim 3 Aoû - 22:02
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
Alys s'accroupit devant le petit chat noir, qui poussa un faible "Miaouuu" pour faire reculer Heylë. Le renard ne broncha pas, et l'Elfe fut le pousser un peu pour pouvoir s'approcher du chat. Elle lui tendit la main et murmura doucement :

Hé bien, tu n'as pas l'air en grande forme... Allez, laisse-toi faire, je vais m'occuper de toi.

Hééé, pourquoi lui il a droit à autant d'écart de ta part ?!

Je te rappelle que toi aussi tu es passé par cette case-là... Alors arrête de faire ton jaloux et recule, s'il te plaît, que j'essaie de l'attraper pour le conduire là où il pourra se restaurer.

Le renard recula de mauvaise grâce - grommelant dans sa barbe - et laissa sa sœur d'âme attraper doucement le chat noir par la peau du cou avant de le prendre à pleines mains, toujours avec douceur. Elle le regarda sous toutes les coutures avant de le tenir contre elle :

Allez, je vais m'occuper de toi. Tu dois avoir faim et soif, à en juger ton état...

Elle le ramena à la fête mais le déposa à l'intérieur d'une maison un peu à part, où elle prépara une gamelle d'eau et chargea Heylë de trouver de la viande. Et étrangement, le renard s'exécuta avec plus ou moins de bonne volonté, et ramena des souris après quelques instants d'absence qu'il posa à côté du chat, le regardant avec méfiance et curiosité. Il était bizarre, ce chat...



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Dim 3 Aoû - 22:23
Voir le profil de l'utilisateur
Depuis qu'il a été transformé en chat. Sombre adore entendre les humains lui taper la causette comme si il allait savoir répondre. Ca l'empêcha pas de rester attentif aux gestes de l'elfe. Mais bon, voilà... une main tendue valait milles mots. Et quand Alys tendit la main, il y posa ses coussinets. Faites un seul geste quand vous êtes chat et vous êtes forcément mignon. Il fut quand même surpris de l'entendre parler avec le renard et le petit bout d'humain qui était en lui fut intéressé par cette femme. Peut être qu'elle saurait lui parler à lui ? Peut être qu'en se concentrant, il arriverait à communiquer avec.

Avec le Renard, il avait déjà essayé. Ca ne marche juste pas. Pas le même langage. Rien. Bref. Peut être que quand il aurait dormit 20h et mangé un gros morceaux de steak de vache. Là, il essaiera de lui parler à elle. Pour le moment, il appréciait agréablement être attrapé par la peau du cou. Il savait pas pourquoi mais son instinct de chat lui faisait ressentir une sensation de dominé. Il adorait ca et détestait ca en même temps. Il se sentait dominé par cette femme. Si bien qu'il ne fit pas attention au fait qu'elle était en train de le regarder sur toutes les coutures. Tout ce qui arriva à retenir son attention c'était boire et manger!

Si bien qu'en rentrant à ce qui pensait être un campement. Il se rua avec agilité et souplesse sur la gamelle d'eau pour boire. Lapant le bol avec envie avant de se pourlécher les moustaches. Puis, il vit le renard revenir avec des souris.. et était trop affamé pour faire son difficile. On vous épargnera les détails du festin mais il fit confiance à son côté chat pour désosser et déguster la viande présente. Sentant bien une faible concurrence entre lui et le renard. Même si il restera à jamais étonné de le voir lui ramener de la viande. Il était définitivement bizarre ce renard.




avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Dim 3 Aoû - 22:46
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
Heylë, assis tranquillement sur son arrière-train, observa le chat se restaurer. Il le regardait la tête penchée, comme s'il cherchait à deviner ce qu'il était en le regardant dans cette position. Mais bon, il risquait davantage de chopper un torticolis, comme les humains...

Il apprécia moyennement de voir Alys caresser le chat, mais il ne broncha pas. C'était pas comme si elle allait l'adopter tout de même ! Quoique, elle pourrait le faire, juste pour l'embêter lui... Grr.

L'Elfe rousse continua à caresser le chat qui se restaurait, se demandant à haute voix :

Est-ce que tu es un chat normal ou un chat étrange ?

Alys, il te répondra pas, c'est un bête chat, se vengea Heylë en ricanant.

L'Elfe lui lança un regard noir avant de regarder à nouveau le chat, puis la pièce en se redressant :

Hum, vais chercher de la lumière, c'est noir par ici...

Elle disparut chercher une bougie pour mettre un peu de lumière dans la pièce, sans se douter qu'une surprise l'attendait à son retour.



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Dim 3 Aoû - 23:20
Voir le profil de l'utilisateur
Son instinct de chat lui disait que le renard l'épiait. Enfin, épier, c'est un bien grand mot. Il l'observait avec trop d'attention pour un animal normal. Par contre, il ressentait un petit sentiment de jalousie quand l'elfe vint le caresser. Normalement, il aurait été dérangé qu'on le caresse pendant qu'il mangeait mais d'une, il avait trop faim et de deux, elle avait les mains plus douces qu'une femme normale. Normal, c'était une elfe. Il ne ronronna pas mais l'écouta encore parler tout seul. Elle lui posait une question intéressante. Mais comme d'habitude, il ne pourrait pas répondre.

Mais, dans ses mots, quelque chose tiltat si fort dans son esprit qu'il redressa son crâne. Elle avait dit "Noir". L'un des mots qu'il ne fallait jamais prononcer en sa présence. Si bien qu'elle n'avait même pas eu le temps de franchir la porte que dans un POUF! suivi d'un nuage de fumée blanche aux lueurs violacées pour rappeler Nayris, il se transforma en humain. Il était complètement nue. N'avait pas vraiment changé depuis 2 ans. Sa barbe naissante et sa moustache était toujours là. Ses airs à l'italienne aussi. Son teint légèrement bronzé atypique des gens du nord. Ses yeux dorés si précieux et si rare. Mais il était nue comme un vers et il n'y avait rien ici pour cacher cette nudité. Et il n'en aurait jamais eu le temps. La transformation étant sonore, elle l'avait forcément entendu.




avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Lun 4 Aoû - 0:00
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
Pendant qu'Alys était partie chercher de la lumière, Heylë continua de regarder le chat avec intérêt. Sauf que la demoiselle avait prononcé un mot qui avait fait tilté le félidé.

Le renard se mit à gronder en voyant le chat se transformer en un "pouf" sonore. Et à la place du chat, un humain âgé d'un peu moins de trente ans, barbe de trois jours, cheveux noirs et raides. Nu comme un ver, accessoirement. Heylë tourna la tête, par pudeur peut-être, et pria pour qu'Alys ne le voit pas dans cet état.

Malheureusement, quand elle revint, l'Elfe rousse vit à la place du chat l'homme dans le plus simple appareil. Rosissant à la lumière de la bougie qu'elle avait allumée, elle chercha une couverture, qu'elle trouva à l'étage, et la lança à l'homme en regardant derrière elle en lançant :

Tenez, enveloppez-vous de ça avant de répondre à mes questions. Qui êtes-vous, qu'est-ce que vous faites là ? Et le chat, il est passé où ?

Heylë trottina jusqu'à Alys et déclara :

C'EST le chat. T'as prononcé un mot qui l'a rendu humain.

Et il disait ça de manière totalement naturelle... Faut dire que question bizarreries, il en avait vu des vertes et des pas mûres, alors bon... Il laissa le gus s'expliquer avec Alys en se léchant la patte, comme s'il se foutait royalement de ce qui l'entourait. Au moins, il était sûr d'une chose : Alys était bien à lui, à Heylë, pas à ce pseudo-chat !



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Lun 4 Aoû - 10:53
Voir le profil de l'utilisateur
Vite, inventer une histoire, vite, vite, vite ! Une histoire, j'en ai une toute trouvée alors que je me roule dans la couverture qu'elle me tends. Forcément, elle posait des questions. Qui n'en poserait pas en voyant un type nu dans ses quartiers. Il s'expliqua en essayant de paraître le plus vrai possible et dit :

Quel chat ? Haaa, le chat que j'ai vu passer en entrant. Je crois qu'il s'est barré. Moi ? Euh.. je me suis évadé du joug d'une bande de brigands des plaines. J'ai couru longtemps. Puis j'ai marché aussi.. et j'ai vu votre camp alors je me suis faufilé par la première porte, espérant trouver des habits à mettre. Bref.. quelle histoire.. vous pouvez pas imaginer...

Vraiment désolé pour le dérangement...


Elle était cool son histoire inventée en deux secondes. Avec des détails et tout. Il alla s'asseoir sur ce qui ressemblait à un lit en passant sa main sur son visage pour donner l'air exténué. C'était pas dur étant donné qu'il était aussi maigre que le chat dont il incarnait l'apparence. Il lance quand même un regard au renard pour s'assurer qu'il allait la fermer !

Puis, après longue réflexion, se disant que de toute facon, s'il disait la vérité, ca serait comme à chaque coup. On le prendrait soit pour un fou soit pour un menteur. Donc, quitte à être pris pour un menteur. Autant mentir, ca va plus vite. Bref, il s'attarda à la contemplation de l'elfe. Et se disait qu'elle était vraiment belle, cette rouquine.







avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Dim 17 Aoû - 16:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
La réponse du type fit hausser le sourcil de l'Elfe :

Quel chat ? Haaa, le chat que j'ai vu passé en entrant. Je crois qu'il s'est barré. Moi ? Euh.. je me suis évadé du joug d'une bande de brigands des plaines. J'ai couru longtemps. Puis j'ai marché aussi.. et j'ai vu votre camp alors je me suis faufilé par la première porte, espérant trouver des habits à mettre. Bref.. quelle histoire.. vous pouvez pas imaginer...

Vraiment désolé pour le dérangement...


Il lança un regard à Heylë, qui l'interpréta comme une mise en garde. Ne pas parler ? Pas la peine, les Elfes savent très bien quand on leur ment... La preuve. Alys croisa les bras et répliqua :

Vous mentez.

Deux mots tranchant le silence. L'Elfe rousse s'assit et reprit plus doucement :

Soyez tranquille, si vous avez un secret il sera bien gardé. Mais n'essayez pas de nous tromper, sinon nous vous livrerons aux autorités compétentes.

Heylë bâilla et s'allongea avant de poser son museau sur ses pattes avant ; par "autorités compétentes", Alys entendait son compagnon ou encore sa nouvelle cheffe de guilde. Hors de question de le livrer aux Impériaux, après tout il devait être un innocent parmi d'autres...

Le duo attendit une réponse de l'inconnu, Heylë le surveillant du coin de l'œil. Il avait une tête d'humain normal, et pourtant... Il pouvait se transformer en chat. Ou était sous l'emprise d'un sort qui le transformait en chat quand on utilisait un certain vocabulaire. Oh et après tout, lui-même était un renard parlant, alors bon, l'inconnu ne pouvait pas être plus bizarre que lui.



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Lun 18 Aoû - 1:33
Voir le profil de l'utilisateur
Irwyn attendait l'échafaud tomber. Apparemment, le renard avait l'air d'avoir pigé qu'il devait la boucler, ce qui était pas mal du tout. Il n'y avait plus qu'à espérer que l'elfe allait avaler son numéro. Mais quand il la vit croiser des bras et dire qu'il mentait, il savait que c'était mort. Et qu'il devrait expliquer encore une fois qu'il était maudit et elle allait le prendre pour un fou. Mais il écouta quand même ses mots en la fixant de son regard doré avant de répondre :

"Effectivement, c'était un mensonge. Mais si je vous dis la vérité, vous allez me prendre pour un fou. Ou un menteur. Mais soit. Vous l'aurez voulu. Alors, ouvrez bien grand, vos oreilles pointues."

Il inspira longuement avant d'expirer pour mettre un silence et continuer. Prenant sa tête entre ses mains, comme pour chercher par où il allait commencer.

"J'étais Irwyn Cadhran jadis. Mais, il y a quelques années, je suis mort, j'en suis certain car je n'oublierais jamais cet horrible moment. La seule chose que je me souviens c'est que depuis ce terrible jour, les trois quarts du temps, le monde me parait gigantesque. J'ai mis longtemps avant d'en comprendre la raison. Je pensais, tout d'abord, que j'errais dans les limbes, loin de mes aïeux, mon âme assujetti à une malédiction née dans le seul but de me torturer. Mais non, au fur et à mesure des années, j'ai compris que je pouvais "grandir", marcher sur deux jambes. Je n'ai pas encore bien saisit la raison, ni comment résoudre cette forme de "malédiction". Mais l'entité que je semble habiter a le sang glacé quand les gens parlent... pas sur tous leurs propos, juste sur des mots bien spécifiques. J'ai réussis à en deviner quelques-uns mais n'ai pas vraiment compris comment ça fonctionne. Etant donné que ca n'a pas l'air de marcher tout le temps. Et que ces "transformations" sonores sont plutôt aléatoires."

Il prit une pause et posa finalement son regard dans celui d'Alys en avouant finalement :

"Tout ca pour dire qu'avant j'étais Irwyn, un homme et maintenant, je suis plus souvent Sombre, le chat."

Il se leva pour regarder par la fenêtre, afin d'observer le campement, essayant de dessiner un plan d'évasion dans sa tête si il advenait qu'elle mette ses menaces à exécution. Laissant retomber la couverture, tout le long de son corps nu pour cacher sa nudité. Non pas par pudeur, puisqu'elle ne le gênait plus vraiment depuis quelques années maintenant mais plutôt par réflexe. Et il dit, d'une voix lointaine :

"Et plus les années passent... et plus je déteste quand quelqu'un prononce les mots interdits. Comme si peu à peu, j'exécrais ma condition humaine au profit de ma forme féline. C'est limite si j'arrive à prononcer mes premiers mots correctement. Sachez donc, que je ne vous remercie pas vraiment pour cette "libération" involontaire."

Il finit par soupirer pour détourner son regard de la fenêtre, d'un geste de nuque nonchalant et lent afin de reposer ses yeux dans ceux d'Alys. Las de fuir les questions des bipèdes quand il était nu. Tournant les épaules, puis le buste et enfin les jambes pour lui faire face.




avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Lun 18 Aoû - 12:28
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
L'inconnu n'apprécia que peu les paroles de l'Elfe, mais il se résigna :

Effectivement, c'était un mensonge. Mais si je vous dis la vérité, vous allez me prendre pour un fou. Ou un menteur. Mais soit. Vous l'aurez voulu. Alors, ouvrez bien grand, vos oreilles pointues.

Alys et Heylë attendirent donc sagement que l'inconnu ait fini de se mettre en condition pour écouter son histoire :

J'étais Irwyn Cadhran jadis. Mais, il y a quelques années, je suis mort, j'en suis certain car je n'oublierais jamais cet horrible moment. La seule chose que je me souviens c'est que depuis ce terrible jour, les trois quarts du temps, le monde me parait gigantesque. J'ai mis longtemps avant d'en comprendre la raison. Je pensais, tout d'abord, que j'errais dans les limbes, loin de mes aïeux, mon âme assujetti à une malédiction née dans le seul but de me torturer. Mais non, au fur et à mesure des années, j'ai compris que je pouvais "grandir", marcher sur deux jambes. Je n'ai pas encore bien saisit la raison, ni comment résoudre cette forme de "malédiction". Mais l'entité que je semble habiter a le sang glacé quand les gens parlent... pas sur tous leurs propos, juste sur des mots bien spécifiques. J'ai réussis à en deviner quelques-uns mais n'ai pas vraiment compris comment ça fonctionne. Etant donné que ca n'a pas l'air de marcher tout le temps. Et que ces "transformations" sonores sont plutôt aléatoires.

Il se tut et posa son regard sur celui d'Alys avant de reprendre :

Tout ca pour dire qu'avant j'étais Irwyn, un homme et maintenant, je suis plus souvent Sombre, le chat.

Il alla à la fenêtre, sans voir le regard que lançait Heylë à sa sœur d'âme : l'histoire dudit Irwyn - car c'était son nom - pouvait sembler étrange pour un renard normal, mais Heylë le croyait. Et Alys aussi, à en juger le regard qu'elle lança à son canidé... Irwyn soupira :

Et plus les années passent... et plus je déteste quand quelqu'un prononce les mots interdits. Comme si peu à peu, j'exécrais ma condition humaine au profit de ma forme féline. C'est limite si j'arrive à prononcer mes premiers mots correctement. Sachez donc, que je ne vous remercie pas vraiment pour cette "libération" involontaire.

Heylë haussa les épaules : fallait le dire plus tôt, hein, s'il ne voulait pas être libéré... Il l'observa faire face à Alys doucement, l'Elfe étant restée muette pendant toute l'histoire. Elle se leva et répliqua doucement :

Veuillez m'excuser pour cette libération involontaire, si vous préférez redevenir un chat, dites-moi comment faire. Et, croyez-le ou non, Heylë et moi sommes convaincus que vous dites la vérité.

Elle soutint son regard en attendant une réponse, pendant qu'Heylë allait voir dehors si quelqu'un s'était rendu compte de leur absence. Pour l'instant, tout allait bien, mais il faudrait faire vite afin de revenir comme si de rien n'était...



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Mer 20 Aoû - 17:12
Voir le profil de l'utilisateur
L'humain fut assez dérouté par la réponse d'Alys. A vrai dire, il l'avait cherché mais il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui réponde cela. Il eu l'impression qu'elle l'avait écouté à moitié. Aussi, détourna t'il à nouveau le regard vers la fenêtre, observant l'horizon cachée par les autres roulottes du campement et dit d'une voix langoureusement grave et calme :

Ne vous excusez pas. Ce n'était nullement un reproche. Vous ne saviez pas. Comme quatre-vingt dix neuf pourcents des gens qui me rencontre la première fois. Au moins, vous n'avez pas flanchée pour connaître la vérité.

Il prit une pause et jetant un regard en coin vers Alys comme pour se remémorer ses dernières paroles, il finit par lui dire :

Je sais que vous me croyez. Je le sens à travers les résidus de sensations du chat. Qui ne sont plus qu'une bien piètre image fragmentaire des capacités sensorielles de l'animal quand je suis transformé en lui. Et je vous l'ai dit. Je ne connais pas le moyen permettant de rétablir la malédiction à sa forme primaire. Et je crois qu'il faut attendre un moment aussi... j'ai vu certains sages essayer de répéter la même phrase qui m'avait permis de me transformer à divers moments de la journée. Et ca ne marchait pas toujours. Il faut donc attendre. Et espérer que l'aléatoire de vos paroles finira par porter ses fruits. En attendant. Si l'idée que je ne sois plus chat mais un humain très ordinaire ne vous déçoit pas trop... Ô oreilles pointues. Je pense que j'apprécierais votre compagnie et votre beauté à sa juste valeur.

Puis, il retourna à sa contemplation de l'horizon en laissant un mince sourire rêveur se dessiner sur son visage quand les derniers mots qu'il avait prononcé eurent finit d'atteindre les douces oreilles d'Alys. Elle était ravissante et il ne voulait rien gâcher du temps qui leur était impartie.




avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Mer 20 Aoû - 18:47
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
L'Elfe ne broncha pas lorsqu'Irwyn répondit :

Ne vous excusez pas. Ce n'était nullement un reproche. Vous ne saviez pas. Comme quatre-vingt dix neuf pourcents des gens qui me rencontre la première fois. Au moins, vous n'avez pas flanchée pour connaître la vérité.

Heylë poussa un soupir d'exaspération en l'entendant : il croyait quoi, le matou ? Qu'Alys n'en avait jamais connu, des vertes et des pas mûres ? Entre un Avatar des Ténèbres et un homme chat, franchement...

Irwyn reprit en lançant un regard en coin à Alys :

Je sais que vous me croyez. Je le sens à travers les résidus de sensations du chat. Qui ne sont plus qu'une bien piètre image fragmentaire des capacités sensorielles de l'animal quand je suis transformé en lui. Et je vous l'ai dit. Je ne connais pas le moyen permettant de rétablir la malédiction à sa forme primaire. Et je crois qu'il faut attendre un moment aussi... j'ai vu certains sages essayer de répéter la même phrase qui m'avait permis de me transformer à divers moments de la journée. Et ç ne marchait pas toujours. Il faut donc attendre. Et espérer que l'aléatoire de vos paroles finira par porter ses fruits. En attendant. Si l'idée que je ne sois plus chat mais un humain très ordinaire ne vous déçoit pas trop... Ô oreilles pointues. Je pense que j'apprécierais votre compagnie et votre beauté à sa juste valeur.

Tss, siffla le canidé, qui regarda l'homme chat avec méfiance, avant de reporter son attention sur l'extérieur. Tiens, il y avait quelqu'un de la guilde qui approchait... Il se tourna vers Alys et déclara :

Y a du peuple qui se ramène, traînez pas trop.

Alys hocha la tête et, se relevant, déclara à Irwyn en esquissant un sourire :

Hé bien, messire chat, je crois que vous n'allez pas vous éterniser en ces lieux plus longtemps. Montez à l'étage, il me semble avoir vu des vêtements là-haut, et filez avant que l'on ne vous attrape. On vous couvrira.

Elle se dirigea ensuite vers la porte, en gardant une distance respectueuse entre elle et l'homme chat, avant de laisser Heylë régler ses comptes avec lui. Le canidé se tourna vers Irwyn et gronda :

Que ce soit bien clair, le matou bipède. T'avise pas de draguer ma sœur d'âme ou je me ferai un plaisir de te croquer le derrière, compris ?

Il darda sur lui un regard noir et menaçant avant de laisser sa maîtresse sortir. Peut-être que le message était passé...



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)


Ven 22 Aoû - 17:32
Voir le profil de l'utilisateur
Irwyn ne comprenait pas trop cette jeune femme. Elle donnait des airs de tout vouloir savoir et de ne jamais rien dire sur elle-même. Il ne comprenait pas si c'était volontaire ou si elle manquait cruellement de conversation. Puis, elle avait l'air pressée ici. Comme si elle l'avait emmené dans un lieu où il n'aurait pas du être. Il se disait qu'au pire, il la reverrait plus tard, dans d'autres conditions. Ailleurs, loin des autres personnes gênants les bonnes conversations et que ce serait sûrement bien plus génial qu'à l'heure actuelle. Puis.. il l'écouta l'inviter à aller se cacher pour je ne sais pas quoi. Comme si c'était un fantôme ou un assassin et qu'il fallait surtout pas qu'on découvre sa présence...

Il renifla un peu plus fort pour voir si il puait puis laissa tomber sa couverture en niant de la tête. Révélant son corps naturellement bronzé aux yeux d'Alys et du renard. Sans aucune gêne. Il n'était plus pudique depuis bien des années, à force de se transformer ici et là au petit bonheur la chance. Il regarda encore une fois par la fenêtre, de cet air détaché propre à son personnage et confia à Alys, dans une infini lenteur pour montrer qu'il en avait un peu rien à faire de révéler le faire qu'il lui parlait à un inconnu.

"Je comprends pas trop en quoi ma présence gêne mais bon... Si c'est pour m'aider comme ca. En jouant à cache-cache et aux devinettes, autant ne rien faire. Je me débrouillerais tout seul à retrouver ma forme féline. Et je n'ai pas besoin de vêtements ou de couvertures."

Puis, il ouvrit la porte principale, celle qu'ils avaient emprunté en disant :

"Si je suis pas vraiment le bienvenue, il ne fallait pas m'amener dans cette maison. A l'occasion, la prochaine fois, je vous attrape loin du monde pour qu'on puisse partager une bonne conversation sans devoir s'assurer que la nuit n'est pas déjà tombée toutes les cinq minutes. Où avoir peur qu'un dragon surgisse de derrière les buissons. Bref. A notre prochaine rencontre."

Sur ces mots, il lui laissa l'opportunité de répondre à ses paroles si elle le désirait. Attendant quelques minutes sur le pas de la porte puis, après l'avoir écouté, lui offrit un mince sourire et détourna le regard pour le planter vers l'horizon et s'engouffrer nu dans les plaines. Sans peur ni froid. Et il n'avait que faire d'être aperçu ou observé. "Qu'ils regardent mes fesses si ca les amusent", aurait-il dit sans se retourner à Alys, si il ne s'était pas retenu de le dire. Comme d'habitude, dans ces moments là. Même nu, il était grand.

(Terminé pour moi. Bien évidemment, dans un RP on est deux.. et donc, je te laisse répondre à mes paroles par les tiennes et ensuite de réagir et de clore ce RP. On se croisera dans d'autres lieux. Si possible, sans avoir à se cacher.)





avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Federico by Namechan / The raven and the cat by Jerry
Double compte :
Vitesse de réponse : Variable


Sam 23 Aoû - 15:10
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3102-alys-calywiel
Alys tourna la tête en voyant qu'Irwyn laissait - volontairement ? - tomber la couverture qui couvrait son corps, pendant qu'Heylë secouait la sienne en soupirant : quelle indécence, vraiment... Première fois que le canidé voyait un humain nu, et franchement, il ne voudrait pas que ça recommence de sitôt.

Irwyn regarda par la fenêtre et lança à Alys :

Je comprends pas trop en quoi ma présence gêne mais bon... Si c'est pour m'aider comme ca. En jouant à cache-cache et aux devinettes, autant ne rien faire. Je me débrouillerais tout seul à retrouver ma forme féline. Et je n'ai pas besoin de vêtements ou de couvertures.

Le renard roux lança un regard à Alys, qui ne broncha pas à la pique que lui avait lancé l'homme chat. Mais au fond d'elle, elle appréciait peu. Elle n'était pas susceptible, mais tout de même...

Irwyn enfonça le clou en ouvrant la porte principale :

Si je suis pas vraiment le bienvenue, il ne fallait pas m'amener dans cette maison. A l'occasion, la prochaine fois, je vous attrape loin du monde pour qu'on puisse partager une bonne conversation sans devoir s'assurer que la nuit n'est pas déjà tombée toutes les cinq minutes. Où avoir peur qu'un dragon surgisse de derrière les buissons. Bref. A notre prochaine rencontre.

Cette fois, l'Elfe ne se retint pas et répliqua :

Encore une fois, je ne pouvais pas deviner que vous n'étiez pas un chat ! Alors vous êtes prié de ne plus rejeter la faute sur moi, vous seriez bien aimable !

Puis elle s'en alla de son côté, martelant le sol de son pas pressé et énervé, laissant Irwyn en compagnie d'Heylë. Le renard le regarda partir et lui lança :

Fais gaffe la prochaine fois, Alys ne sera pas aussi patiente qu'elle ne l'était maintenant.

Puis il trottina jusqu'à Alys, qu'il trouva fondue dans la masse des invités de la fête d'Ashae. Elle essayait de se changer les idées, et très vite elle reprit contenance. Il fallait faire bonne figure pour leur cheffe.



Couleur d'Alys : #DC143C

Couleur d'Heylë : #FF7F50


avatar


Elfe

Partie IRL
Crédit avatar : Alpha Coders
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Rapide :)



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1