Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Espoir & Chaos se confrontent et s'affrontent.

 
Ven 25 Juil - 16:35
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
L'épisode de l'attaque du Dragon de Feu sur le second navire du Dédain était terminée. Joshua s'en était sorti avec de légères blessures qui furent soignés les jours suivants. Il atteindrait le point de rendez-vous avec l'inconnu au nom de L. le troisième jour du mois de Welnorr. Il ressassait sans cesse dans son esprit les évènements de la Cave de la famille Morenbal et tentait de se rappeler à quel moment exactement Cendre avait pu être enlevée alors qu'il était sous le contrôle du sortilège du Dieu du Mal, Exios. Quelle importance ? Pour se rappeler un visage, pardi ! Son esprit était à ce moment là ailleurs mais son corps avait continué d'agir normalement. Il était en réalité fort probable qu'il ait aperçu l'espace d'un court instant le regard de L. C'était en tout cas une hypothèse qui était peut-être vraie ou peut-être fausse. Il se demandait s'il connaissait son ennemi. Il n'y avait peu de personnes en dehors du Dédain qui connaissaient la relation entre Cendre et Joshua. La vérité était que Lara Lidwin était coupable de cet enlèvement pour isoler Asmodan de son équipage et elle s'était procurée cette information auprès de la Confrérie des Brumes puisque quelques mois auparavant, Joshua s'était confié à Luz Weiss sur ce sujet-là. Malheureusement, l'esprit de Joshua était actuellement trop perturbé pour songer un seul instant à Luz et ainsi faire le lien avec cette hypothèse. Il se préparait donc davantage à faire face à une personne de son ancien entourage. Il se demandait alors quelle forte tête de l'Empire d'Aile Ténébreuse pouvait donc bien l'attendre là-bas ?

L... L comme... comme...? Il n'y a réellement rien qui corresponde à cela dans l'Empire à ma connaissance... Allons... Tu te doutais que cette situation pouvait arriver... Qu'un ennemi ne découvre ton lien avec Cendre... Et en profite... se murmura-t-il à lui-même. Je vais détruire ce fou pour avoir fait cela... Cela ne se reproduira plus... Chaos, L... Seul le Chaos t'attend...

Le troisième jour du mois de Welnorr, le second vaisseau de la flotte en devenir du Dédain atteignit bel et bien l'île portant le nom de "Île-Canyon." Située seulement à quelques kilomètres de l'immense territoire des Pirates du Clan des Sables Brûlants, Joshua Armadrédo commença à devenir un brin nerveux à la vue de cette dernière. L ? Abran Kaï ? L'un de ses subordonnés ? Avait-il eu vent par une source quelconque du vol de son navire ? Son équipage tout entier avait été exécuté ce jour-là et personne en dehors des membres du Dédain et de l'équipage des Amazones n'avait été averti. Non, ça ne pouvait donc pas être lui. Dans quelques jours, Joshua était sensé retrouver les Seigneurs Pirates afin de parler d'affaires importantes. Définitivement, ce L tombait bien mal. Enlever Cendre, retarder ses ambitions personnelles... Il ne lui ferait à première vue aucun cadeau.

Le navire s'arrêta et jeta son ancre à une trentaine de mètres de la plage. A l'aide d'une barque, le Capitaine du Dédain rejoignit le sol qui lui était jusque là inconnu. Elle était d'une superficie moyenne et prenait la forme d'un cercle à première vue dont les extrémités étaient bordées par une plage d'une vingtaine de mètres de largeur. Prudemment, Joshua s'avança à la découverte de cette dernière et fut totalement stupéfait en quittant la plage. Effectivement, l'île ne volait pas son surnom et déjà une grande pente praticable s'offrait à lui. Il y avait devant lui un canyon d'une vingtaine de mètres de profondeurs et qui traversait l'île du Sud au Nord. En observant l'Est et l'Ouest, on pouvait remarquer deux petites montagnes.

Très bon choix pour une embuscade, ahem. Néanmoins, c'est en tombant dans les pièges, s'il y a, que l'on a une chance de les déjouer.

Ainsi, Joshua tira le Cimeterre du Dédain de son fourreau. Il ne lui apporterait pas la lumière nécessaire pour éclairer suffisamment cet endroit où les ombres régnaient en seule maîtresse de ses lieux. Néanmoins, en cas d'attaque surprise, il lui permettrait peut être de réagir à temps pour se protéger. Bref, Joshua s'engouffrait dans le canyon devant lui et tous ses sens étaient à l'affut du moindre mouvement autour de lui.

Je suis venu et je suis seul ! J'ai tenu ma parole ! Maintenant, j'exige de voir Cendre ! cria-t-il. Son interpellation résonna sans nul doute dans les moindres recoins de cet endroit. Rendez-là moi immédiatement !


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Sam 26 Juil - 18:06
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t441-yaelle-sera
Le soleil tapait durement sur l'île du Canyon. La terre rouge et assoiffée se fissurait pour devenir poussière sous les pas de ses visiteurs. Le seul endroit offrant un peu de répit était l'intérieur du canyon qui balafrait l'île. Un labyrinthe de pierre imprévisible dont les passages parfois presque trop étroit pour y passer pouvaient laisser place à des allées larges et dégagées, percées de dizaines de grottes et de crevasses. Le soleil épargnait le fond du dédale rocheux, ce qui permettait de profiter d'une ombre rafraîchissante. Mais l'air restait chaud et c'est dans cette atmosphère étouffante que Cendre ouvrit les yeux.
Elle avait mal à la tête et se sentait engourdie d'avoir gardé la même position trop longtemps. D'instinct, elle chercha à se tourner, mais ses mains et ses pieds avaient été ligotés. Immédiatement elle s'agita pour se libérer et la silhouette de quelqu'un se découpa dans son champ de vision. Elle n'eut pas le temps de voir plus qu'un bout de paroi rocheuse avant d'avoir les yeux bandés. Tentative de dissimulation de l'endroit ou prévention contre l'hypnose ? Quoi qu'il en soit, la yogaï n'apprécia pas et se débattit, mais elle ne parvint pas à se libérer. Cependant, elle réussi à se mettre en position assise.


« Bonjour Cendre, navrée de la façon peu cavalière dont je t'ai traité... Tu n'es pour rien dans cette histoire, et pourtant tu en seras la plus blessée... Je t'ai capturé dans le but de m'en prendre à ton compagnon Asmodan, qui m'a volé quelque chose de cher à mon cœur. Je ne te dis pas ça pour que tu me pardonnes... Uniquement pour que tu saches ce qu'il en est. »

La voix était féminine. Elle s'était donc faite assommer et enlever pour être jetée dans cet endroit peu hospitalier par une inconnue. Une inconnue avec un ardent désir de revanche. Peut-être que Cendre n'était pour rien dans tout ça à l'origine, mais elle venait d'être impliquée dans l'affaire et ne comptait pas se montrer docile. Se faire entraver était certainement la pire chose qui puisse lui arriver. Elle jeta avec hargne :

« Parce que tu crois pouvoir m'apprendre quelque chose sur lui ? Attends laisse moi deviner : je dois être choquée de découvrir qu'il absorbe des âmes pour survivre ? Ou peut-être que je dois craindre le fait qu'il ai été amiral pour Aile Ténébreuse ? Ou mieux : que je dois le répudier parce qu'il a récemment massacré des gens lors d'une grande bataille ? Comme tu le vois, je me tiens au fait de ce que fait mon capitaine. »

Un silence s'en suivit. Soit parce qu'elle avait visé juste, soit parce qu'elle n'avait pas parlé de la vraie "révélation" et que sa geôlière la prenait en pitié. Mais il restait tellement de chose à dire à propos du capitaine du Dédain que la liste complète était presque impossible à dresser. Quoi qu'il en soit, la jeune femme connaissait tout, du plus glorieux au moins reluisant des exploits de son partenaire. Rien ne pouvait la choquer ou lui faire changer d'avis désormais.

« Aucun mal ne te sera fait si tu m'obéis. Si tu ne le fais pas... Saches juste que je suis un vampire, accessoirement qui n'a pas bu depuis quelque temps... »

Allons bon, voilà que les menaces pleuvaient déjà. La jeune femme ne se laissa pas impressionner par cet argument. Elle savait que son sang avait un goût infecte, aussi avait-elle la satisfaction de se dire que si elle se faisait mordre, la kidnappeuse aurait de haut-le-cœur en essayant de la tuer. Une consolation comme une autre. Mais même si elle essayait, Cendre n'allait pas sagement attendre de se faire saigner comme une offrande.
Les pas de l'inconnue s'éloignèrent un peu et la prisonnière en déduisit qu'elle était sortit pour vérifier que personne n'approchait. Elle en profita pour tirer sur ses liens. Ses mains étaient jointes devant elle, ce qui évita de faire un peu de contorsionnisme, mais les nœuds étaient solides. Elle fit jouer le plus possible la corde pour en tester la solidité et tâta ses chevilles qui avaient aussi été attachées ensemble. Il lui faudrait du temps pour parvenir à desserrer tout ça, le mieux aurait été d'avoir une lame pour couper les cordes. Cependant, elle n'avait ni l'un, ni l'autre car déjà sa geôlière revenait.

Une vois résonna dans le canyon. Un homme appelait, quelque part. Il pouvait se trouver tout près, mais l'échos rendait impossible sa localisation. La vampire attrapa Cendre par le bras pour la relever.


« Parles lui... »

C'était malin d'avoir choisi cet endroit, même si elle criait, Josh aurait du mal à la retrouver, ce qui laisserait le temps à leur ennemi de partir à sa rencontre. Comment pouvait-elle aider son amant ? Elle avait le droit de parler, c'était le moment où jamais de donner un coup de pouce à son libérateur. Impossible de lui décrire l'endroit où elle se trouvait et elle ne connaissait pas l'identité de la personne qui la retenait prisonnière. Expliquer que c'était un acte de vengeance n'aurait pas de sens. Quoi d'autre ? Une idée lui traversa alors l'esprit :

« Josh ! C'est une vampire ! » cria Cendre le plus fort possible.

La petite farce n'amusa pas son adversaire qui lui envoya un coup de poing dans le creux du ventre pour la faire taire. Et histoire qu'elle soit plus discrète, elle la bâillonna. Mais c'était trop tard, le mal était fait. La yogaï espérait juste que son capitaine l'ai entendu et que cela l'aide.


Color: #FDD9A4

All Pictures by ©️Orpheelin
Sign par Luz ♥️


avatar


Yogaï

Partie IRL
Crédit avatar : Orpheelin [Avec autorisation]
Double compte : Cathane - ...
Vitesse de réponse : Moyenne


Sam 26 Juil - 23:27
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
Le Capitaine du Dédain continuait de s'engouffrer dans le canyon. Le dédale de pierres semblait ne pas en finir et à chaque nouveau tournant, Joshua s'attendait à voir bondir sur lui son ennemi. Conscient du danger imminent qui flottait au dessus de sa tête, il avançait avec la plus grande prudence dont il était capable de faire preuve. Il n'y avait pas la moindre goutte d'eau, c'était le signe que les tempêtes d'Azuria Mira ne frappaient pas cet endroit. Un autre point de détail étonnait Joshua, c'était le nombre de grottes qu'il avait déjà croisé. La plupart devaient être à peine dotées d'une profondeur de quelques petits mètres et il était désormais prêt à parier que Cendre et son ennemi se trouvaient dans l'une d'entre elles. En effet, si L était bel et bien seule et si elle surveillait Cendre dans l'une de celles-ci, elle ne pouvait vraisemblablement pas savoir où était Joshua à chaque instant à moins de bénéficier d'un pouvoir particulier.

L ! Si tu lui as fais le moindre mal, je te promet qu'une mort lente et douloureuse sera préférable face à ce dont je suis capable de te faire ! Libère Cendre immédiatement et montre-toi !

Les menaces étaient peut-être futiles et montraient un de ses aspects à L qui la ravirait certainement. Le voyant comme l'un des principaux responsables de la mort de Galaad et par extension, de la défaite de la Rébellion, la traiter ainsi n'était peut-être pas la solution la plus diplomatique pour espérer récupérer Cendre. Malheureusement, il ne connaissait ni l'identité de L, ni les raisons qui la poussait à agir ainsi contre lui. Joshua était peut-être un Capitaine Pirate prônant la liberté et les liens familiaux, Cendre résuma plutôt brillamment ce qu'il était vraiment. Un Démon contrat d'absorber des âmes pour continuer à vivre, un des plus grands collaborateurs de l'ère d'Aile Ténébreuse et surtout, il participa à l'Ultime Bataille opposant l'Empire et la Rébellion.

Que t'ai-je fais, L ?! Que t'ai-je fais pour que nous ne puissions pas nous rencontrer dans une taverne en buvant jusqu'à ne plus avoir soif ?! Qu'est-ce qui a nécessité l'enlèvement de Cendre pour être certain de me rencontrer dans ces conditions-là ?!

De toute évidence, L s'était donné beaucoup de mal ces derniers mois pour organiser l'enlèvement de Cendre. Cela montrait une volonté claire et net d'isoler le Capitaine du Dédain de son équipage. Plus que jamais, Joshua ne ferait pas le rapprochement entre la Congrégation de la Nuit et le contrat existant actuellement sur sa tête. L connaissait forcément le renommée du Capitaine du Dédain et probablement sa force. L devait le considérer comme un adversaire redoutable qu'il était préférable d'isoler et en même temps, L se pensait capable de le vaincre. C'était un scénario tout à fait envisageable et Joshua en prenait conscience. Il ne devrait pas sous-estimer l'entrée en scène de L où il le payerait très chèrement. Soudainement, le résonnement d'une voix connue retentit dans le dédale de pierres. C'était Cendre ! Elle adressait un message d'avertissement à Joshua.

°Une vampire...?° pensa-t-il.

Le Capitaine du Dédain déglutit. Il n'en avait jamais rencontré auparavant et connaissait d'eux uniquement ce qu'on en disait dans les livres. Il savait que ces créatures étaient coriaces et sacrément fortes. Il pensait également comprendre quelle était la raison pour laquelle il avait été attiré ici. Le soleil n'atteignait pas le fond du canyon. D'ordinaire, les vampires ne pouvaient pas faire face au soleil mais dans le cas présent, il ignorait d'avance qu'il se trompait et que le choix de L était pour une toute autre raison. Il repensa également au fait que les vampires avaient été créés selon la légende par Nayris en personne et que mis à part Caïn, le Premier d'entre eux, la plupart étaient aujourd'hui fidèles aux Adorateurs de Nayris. En tout cas, cette histoire n'avait plus de rapport direct avec l'Empire d'Aile Ténébreuse dans la tête de Joshua. Cependant, il n'avait causé aucun tord particulier aux Adorateurs de Nayris depuis leur apparition sur Terra Mystica. Il restait bien un nom connu dans un tout autre camp mais il attendrait d'en avoir le cœur net avant de le prononcer.

Bref, Joshua devrait se faire à l'idée que son passé le quitterait très difficilement. Presque certain de pouvoir mettre un nom sur l'identité de L désormais, il était beaucoup plus apte à réfléchir calmement. Un éclair de lucidité traversa soudainement son esprit et il se souvint alors de son aventure sur l'île double-face. L devait être passée par la Confrérie des Brumes pour connaître le lien unissant Joshua et Cendre. Il se sentait désormais plus intrigué par L qu'en colère contre elle. Il devint presque curieux de savoir à quoi rimait tout cela plutôt que de libérer Cendre le plus rapidement possible.

L. Ne lui fais aucun mal et nous pourrons discuter. Elle n'a rien à voir avec tout cela, peu importe le tord que j'ai pu te causer. Je te donne ma parole, ne lui fais aucun mal et nous pourrons avoir une conversation pour dénouer ce malentendu.

La volonté de Joshua était bonne mais les mots employés étaient les mauvais. Comment Lara Lidwin pourrait-elle considérer sa responsabilité dans la mort de Galaad comme un malentendu ? Il ne s'en doutait pas mais il était probable qu'il ne faisait que de nourrir sa rancune envers lui. Finalement, Joshua arriva à une dizaine de mètres de la grotte dans laquelle se trouvait Cendre. Un peu plus loin, sur la droite et la gauche, a à peine vingt et trente mètres se trouvaient deux autres sombres cavités. Grâce à l'information apportée par Cendre, Joshua ne ferait pas le choix de s'aventurer dans l'une d'entre elles jusqu'à la trouver par chance. Là-dedans, une vampire comme L le réduirait en bouillie. En fait, l'objectif de Joshua n'était pas forcément la discrétion.

L. Ce petit jeu me lasse. Rencontrons-nous et trouvons un arrangement ! s'exclama-t-il.

Joshua agita tout à coup son cimeterre dans le vide en s'approchant d'un rocher juste à côté de lui. Il n'était probablement pas encore à portée de vue du vampire mais ce dernier devait désormais sentir son odeur. Il frappa alors à plusieurs reprises le plat de la lame du Cimeterre du Dédain contre le rocher afin de provoquer un bruit sonore qui retentirait dans les moindres recoins du canyon. Quelle était la stratégie de Joshua ? Ce jeu-là ne surprendrait peut-être L que l'espace d'une seconde et demi. Concrètement, il venait avec beaucoup de justesse de lui signaler sa position exacte en répétant ce bruit cinq fois consécutives.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Dim 24 Aoû - 0:54
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570


L’île des sables brûlants était un fascinant endroit. La couleur orangée de la roche se courbait en d’indescriptibles canyons que la vampire eut tout le loisir d’explorer. Enfin… Loisir… non. Lara cherchait uniquement un endroit plus tranquille, où le vent ne soufflait pas, pour y déposer son fardeau. L’ancienne rebelle dénicha sans trop de problèmes un renfoncement dans l’un des virages de la roche, et elle y installa la yogaï tant bien que mal. La vampire refusa de la regarder, elle faisait même son possible pour l’éviter au maximum. Son odeur malheureusement envahissait son abri de fortune, ce qui incommodait la mercenaire, autant que cela lui permettait de se concentrer sur le présent.

Qu’avait-elle donc fait ? Ce qu’il fallait, lui hurlait sa colère, et cela lui suffisait. Qu’était la raison après tout ? Lara avait suffisamment lutté pour la raison, pour la justice, pour son honneur. Cela suffisait désormais. Ou du moins… Elle… Elle ne savait pas. Sa respiration s’accéléra sans même qu’elle ne s’en rende compte. La vampire, assise les jambes dans le vide au dessus du renfoncement où elle comptait attendre Asmodan, ne sentit pas ses larmes couler, trahissant son état chaotique. Où était l’espoir dans ses actes ? Où était Espoir dans ses actes ?

Elle ferma les yeux, laissant ses autres sens prendre le dessus, et se laissa tomber contre la roche. Le sel et l’eau de mer étaient les odeurs principales qui régnaient en ces lieux. Le goût iodé de la mer, synonyme de liberté pour tous les pirates. La liberté. Le but après lequel elle courrait. Un vent tiède soufflait doucement, mais il mugissait aux oreilles de la vampire, amplifié par ses pouvoirs et par l’architecture naturelle des canyons. Elle sentait le soleil sur son visage, seule marque de chaleur des environs, si on omettait Cendre encore assommée dans la petite caverne. Le soleil… Il avait longtemps été un de ses buts. Et maintenant qu’elle pouvait le sentir sans en souffrir… Se sentait-elle mieux ?

L’ancienne rebelle serra les dents et rouvrit ses paupières. Sa prisonnière était en train de revenir à elle. Se laissant glisser jusqu’à la grotte, elle atterrit accroupie et apprécia la sensation de la pierre sous ses mains. Cela lui faisait tant penser à la montagne… Sola… Sa maison…

Elle secoua la tête. Cendre n’eut pas le temps de bouger que déjà la vampire lui bandait les yeux, prévention contre son pouvoir. Par Nayris ce qu’elle empestait ! Le sang yogaï n’avait pas un bon goût. Et encore, dire cela était un euphémisme de taille. Cependant, Lara savait que dans son état, elle n’hésiterait pas à le faire. Quelque part en elle, il y eut un rejet. Elle se figea. Sa prisonnière parvint à s’assoir après maintes gesticulations, mais la vampire, appuyée contre un mur cligna des yeux. Qu’est-ce qu’il venait de se passer là ? Elle passa deux doigts sur ses tempes, et décida d’oublier cela.

-Bonjour Cendre, commença-t-elle sans pour autant la regarder, navrée de la façon peu cavalière dont je t'ai traité... Tu n'es pour rien dans cette histoire, et pourtant tu en seras la plus blessée... Je t'ai capturé dans le but de m'en prendre à ton compagnon Asmodan, qui m'a volé quelque chose de cher à mon cœur. Je ne te dis pas ça pour que tu me pardonnes... Uniquement pour que tu saches ce qu'il en est.

Ce qu’il en est. La vampire inspira brusquement. Qu’en était-il de ceux qui l’aimaient, elle ? Clignant des yeux à plusieurs reprises, elle n’entendit qu’à peine le discours enflammé de la jeune femme, et dans son état, la vampire n’y accorda aucune importance. Cendre ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire. Elle se fichait de la façon dont la pirate voulait mener sa vie ! Elle se fichait de savoir ce qu’avait fait son capitaine, comme elle l’appelait. Elle ne voulait pas de la pitié, ni même de la compréhension de la part de cette femme qui ne savait rien d’elle, qui ne pouvait la comprendre. Non. Elle voulait juste un combat contre Asmodan. C’est tout ce qui l’intéressait. Alors à quoi bon se perdre en discussion et débat stérile. Cendre était en colère. Évidemment qu’elle était en colère. Lara s’en moquait.

-Aucun mal ne te sera fait si tu m'obéis. Si tu ne le fais pas... Saches juste que je suis un vampire, accessoirement qui n'a pas bu depuis quelque temps...

Ce n’était pas réellement une menace. Enfin, si. Mais la vampire ne voulait réellement pas lui faire de mal. Enfin, pas que ça la dérangeait. Ou plutôt si ! Cendre était innocente. Oui… Mais elle s’en contrefichait non ? La vampire cligna à nouveau des yeux. Cette fois, elle n’avait pas rêvait. Il y avait bel et bien quelque chose qui l’empêchait de…

Elle eut le souffle coupé. Son tatouage lui avait envoyé une telle décharge qu’elle s’était repliée en deux. Ne pas réfléchir. Première règle, ne pas réfléchir. La vampire la repassa en boucle dans son esprit jusqu’à ce qu’elle perçoive la voix de l'amiral et non plus la douleur fantôme de son passé.

-Je suis venu et je suis seul ! J'ai tenu ma parole ! Maintenant, j'exige de voir Cendre ! Cria-t-il. Rendez-là moi immédiatement !

La vampire se redressa et força sa respiration au calme. Son esprit était à nouveau un vide emplit de haine. Étrange appellation n'est-il pas ? Mais au plus profond de son être la vampire se sentait vide. Une brume noire la paralysait dans ses réflexions habituelles. Ses limites avaient disparu. Elle s’approcha de Cendre, et la releva par le bras.

-Parles-lui… Susurra-t-elle à l'oreille.

Cendre demeura sans broncher quelques secondes, ce qui suffit à irriter la vampire, mais avant qu’elle ne réagisse, la yogaï obéit. Enfin…

-Josh !S’exclama-t-elle. C’est une vampire !

Lara, assez contrariée, la repoussa violemment avant de la bâillonner. L’idiote ! Elle croyait l’aider ? Mais qui était moins vampire que Lara ? Elle ne craignait pas le soleil, et cela était déjà un grand avantage. Seuls inconvénients, elle n’avait ni la force ni la rapidité… Mais elle demeurait une créature magique… Passablement énervée…

Elle s’accroupit alors, et écouta Asmodan se rapprocher d’elles. Pourquoi Cendre l’avait appelé Josh ? Asmodan ne serait, comme pour elle, Obscura, qu’un faux nom ? Elle ignora cela, et se concentra sur la voix du pirate et amiral de l’Aile. Étrange personne que celui-ci. Il avait commencé par la menacer, mais il était troublé, cela s’entendait très bien. Ensuite il l’avait questionné, avant qu’elle ne permette à Cendre de parler. Quelle étrange créature était-il donc ? La vampire en connaissait beaucoup qui auraient juste voulu en découdre. Ou d’autres qui ne seraient pas venu, mais la vampire avait écarté la lâcheté parmi les défauts qu’elle prêtait à l’amiral.

Elle se glissa dans l’ombre et disparu sans bruit avant de sortir de son abri. Elle évolua en silence dans ce chaotique paysage, parfait reflet de son âme, et observa enfin sa proie. Il était plus grand qu’elle, et semblait puissant. La vampire parviendrait malgré tout à bloquer ses coups, excepté s’il était une quelconque race étrange… Mais… Elle sentait… Elle eut un drôle de frisson. Il sentait comme John, comme Esenheim… Il sentait la mort. La vampire ferma les yeux et eut un sourire triste. Mais se reprenant, elle continua sa méticuleuse observation, toujours cachée dans l’ombre.

Elle n’apprit guère plus sur lui, aussi, elle se percha, hors de portée, sur un roc faisant angle dans le canyon. Plus bas, il y avait une étendu de roche légèrement couverte de sables fins. C’était là qu’elle comptait le combattre.

-L. Ce petit jeu me lasse. Rencontrons-nous et trouvons un arrangement ! Cria-t-il finalement avant de frapper une paroi rocheuse avec son arme… Un cimeterre. Intéressant !

La vampire secoua sa tête, légèrement vaseuse du vacarme qui avait rebondit dans tout le canyon. Elle poussa un soupir, et réapparut. Elle l’interpela d’une toux légère, et attendit qu’il la voie pour commencer.

- Enchanté Asmodan, souffla-t-elle d’une voix maîtrisée. Je ne ferais aucun mal à Cendre… Pour vous prouver ma bonne foi, je vais vous demander d’avancer un peu plus et de regarder sur votre gauche dans une des cavités. Elle y est… Mais s’il-vous-plaît…

Son ton était poli. Doucereux, trop calme, mais poli.

- Si je me suis démenée pour l’amener ici, et vous par la même occasion, c’est pour une seule et unique raison. Vous avez commis un acte grave et qui aurait du être puni à sa juste valeur. Seulement, en ces temps troublés, vous êtes même passé pour un héros.

Le regard émeraude de la vampire se dilua en un rouge sanglant. Ses canines apparurent. Elle se fichait de contrôler son aspect… De toute façon, il savait déjà pour sa race. Elle prenait garde à demeurer à l’abri du soleil… Par pure sécurité, il fallait avouer. Cela pourrait se révéler être une force qu’il la croit sensible à la lumière.

- Il ne s’agit pas d’un malentendu, cher amiral, poursuivit-elle en crachant le dernier mot comme s’il s’agissait d’une insulte, cependant, j’aimerais réclamer une chose de vous… Un combat.

Elle marqua une courte pause, s’assurant bien qu’il l’écoutait avant d’aller voir sa chère et tendre.

-Je ne désire qu’un combat. Loyal, mais dont la finalité sera votre mort si je l’emporte… Et ce que vous désirez si je le perds. Je puis vous donner ma parole qu’aucun mal ne sera fait à Cendre si je vous vaincs… Je la libèrerais et partirais tout simplement. Ah mais… Comment me croire…

Elle se laissa tomber de son perchoir jusqu’à l'étendue de roche qu’elle avait choisit pour arène, et effectua une courbette gracieuse.

-J’ose espérer que voir votre compagne en bonne santé dans cette petite grotte vous prouvera que je ne désire qu’un affrontement régulier de vous.

Elle se redressa, et recula jusqu’au fond du terrain, le laissant agir à sa guise.

-A vous de choisir après tout…

Elle prenait un grand risque en le laissant voir Cendre, et elle le savait. Mais la Yogaï était sans arme, et la vampire de son côté pouvait compter sur la magie si jamais il décidait de ne pas agir comme elle le lui avait demandé.

Elle savait qu’elle semblait jeune… Mais il connaissait sa race. Il se méfierait donc de son apparence juvénile. Cela était le mauvais point de la révélation de sa prisonnière. Lara s’adossa alors contre la roche, patientant qu’Asmodan la rejoigne. Elle inspira l’air longuement, cherchant d’où il venait, car où que l’air entre, il faut qu’il sorte… Et une telle indication lui permettrait une fuite rapide s’il tentait de la tromper.

La rébellion, Galaad, son espoir, sa liberté. Tout cela était mort le jour où Asmodan, accompagné d’Eseheim, Victo et Balthazar, avait tué le chef des rebelles. Il lui fallait faire son deuil, et le sang semblait être le seul moyen.







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1