Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 La Marraine [Luz / Lélé]

 
Ven 18 Juil - 11:09
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1012-leandre



La pluie battait son plein en cette fin de soirée. Celle-ci ne semblait aucunement décourager ce grand homme tout de noir vêtu, armé de son fidèle chapeau Panama et d'un luger discrètement dissimulé dans une poche intérieure, sous un long manteau à l'imperméabilité douteuse... Frappant de ses bottes l'unique marche d'un bar aux attraits lugubres, il entra sans un mot, renversa au sol les nombreuses gouttelettes présentes sur son parapluie et s'installa au comptoir après avoir replié ce dernier. Le regard des cinq individus dans la pièce fut immédiatement concentré vers l'inconnu, qui n'eut de mal à sentir le silence peser sur sa tête.

« Whisky. Sec. » demanda-t-il.

Tandis qu'on préparait sa commande, l'un des encostardés profita de l'apparente fragilité du nouveau venu pour l'accoster. Lui crachant un panache de fumée au visage, il commença - comme tout bon homme le ferait - par l'avertir de sa situation.

« ... Ye souis pas sûre que tou cé ou nous sommes, gambino. Yé veut pas fère mon encouleur de mouches, mé ca m'étonneré que tou fasses partis de notres. »

On lui apporta son verre - dans lequel il constata la présence de deux glaçons. « J'avais dis sec. » pensa-t-il, tandis que son interlocuteur le fixait, impatient. Ignorant celui-ci, le client absorba quelques gorgées du divin liquide, geste qui eut rapidement l'effet escompté... L'homme, debout, dégaina rapidement un colt qu'il pointa sur la tempe de son adversaire, bien déterminé à appuyer sur la gâchette s'il se montrait hostile.

« Tu sais... Il y a deux façons d'enculer les mouches. Avec ou sans leur consentement ! » (Boris Vian)

Ces derniers mots furent suivit d'une action rapide et d'un échange de tirs succinct. Léandre - car vous vous doutez bien qu'il s'agit de lui depuis le début, et que j'en ai marre d'utiliser les mots "homme", "individu" et "inconnu" - s'était en quelques secondes équipé de son arme, tout en prenant soin, au préalable d'esquiver le canon de son ennemi. La balle tirée par celui-ci s'était courageusement écrasée contre le mur derrière sa victime, et c'était désormais elle qui avait la mainmise sur son adversaire. Les autres n'attendirent pas une seconde de plus pour répliquer, et tous s'armèrent en parfaite synchronisation, leurs instruments de mort dirigés avec précision vers une seule et même cible.

Seul l'un d'entre eux resta assit.

« Veuillez pardonner ces imbéciles. Leur demander de réfléchir ne serait en rien lucratif, ils ne sont bons qu'à assurer ma protection. »

« Et encore... » répondit Léandre.

L'homme exagéra un sourire, puis écrasa son cigare dans un cendrier face à lui. Il évacua les dernières fumées de sa bouche pour venir se blottir au fond de son canapé, posant l'un de ses bras sur un accoudoir à sa droite.

« Que nous vaut votre présence, Don Beletto ? »

« Je recherche Don Weiss Luzino... »


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : John-John Raptor
Double compte : Méfait
Vitesse de réponse : Veuillez prendre RDV 1 an à l'avance


Mer 30 Juil - 18:59
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750
« Hey Pedro... »

« Yé né suis pas Pedlo moi M'dame, yé suis Samouel... »

« Qui dérange encore mes hommes, hein, Pedro ? Poursuivit Don Weiss Luzino, sans s'occuper le moins du monde des états d'âme de son homme de main. »

« C'est'i un homme quidi vous connaître ! »

« Allons voir cela, Samouel... »

« C'est'i Samouel M'dame, pas Samouel. »

Don Weiss Luzino décroisa ses longues jambes d'un blanc d'albâtre, et se leva du sofa en épais velours rouge qui abritait jusqu'alors son royal postérieur. Garde du corps numéro deux lui ouvrit la porte avec la mécanique d'un robot bien huilé, une déférence religieuse dans les yeux à l'égard de sa créatrice. Le petit bar du coin avait l'incroyable atout de posséder un étage caché. Idéal pour les négociations musclées et Luzino aimait y traîner ses anneaux et y attirer ses victimes dans ses rets... D'ordinaire, garde du corps numéro cinq hé bien... Gardait la salle du bas, accompagné de toute leur clique de mafieux. D'ordinaire, aucun satané coup de feu ne venait troubler la poésie du silence qui régnait là. Qui était l'infâme badaud qui avait osé perturber sa symphonie commerciale, son calme divin ?

« Je recherche Don Weiss Luzino... »

« Et je suis toute à toi Don Beletto... »

Sa voix grave avait résonné comme un roulement de gravier.
Une large coiffe ceignait ses cheveux pourpres et masquait une partie de son visage mangé d'ombre. Seule la fugace lueur de ses yeux brûlait dans l'obscurité à la manière d'un reptile aux aguets, deux ambres acérées. Une longue robe rouge fendue sur la hanche couvrait ses épaules d'un bien fragile tissu, et de lourdes bagues ornaient ses doigts frappées du sceau de la Famille.
D'un geste sec presque négligeant elle détacha les massives lunettes noires qu'elle avait accroché à son décolleté, et en para son regard avec une habileté née de l'habitude. Elle s'assit alors souplement sur l'un des grands canapés laissé à sa seule utilisation, et gardes numéro trois et quatre s'empressèrent d'encadrer son élégante silhouette. Des colts luisants étaient bien en évidence accrochés à leur ceinture, et la lumière se reflétait sur le métal avec un on ne savait quoi de malsain...
Garde du corps numéro deux mit avec servilité une cigarette entre les dents de Don Weiss, et d'une main experte alluma son extrémité d'un briquet. Luzino eut une lente inspiration, et des ronds de fumée macabres vinrent danser sur le verre fumée de ses lunettes.

« Que me vaut ta venue sur mon territoire, cher Don Beletto ? »

Seules ses lèvres avaient bougé dans l'incroyable immobilité de la pièce, égrenant les mots avec une lenteur morbide...



CODE COULEUR = #FFA500


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Jeu 7 Aoû - 0:56
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1012-leandre
« Que me vaut ta venue sur mon territoire, cher Don Beletto ? »




Tandis qu'il s'apprêtait à répondre, un tir de blaster frôla l'oreille de l'imperturbable Léandre. En quelques pas, il supprima la distance le séparant d'un droïde de combat l'ayant prit pour cible - droïde qu'il démembra en quelques coups précis de Sabre Laser. La carcasse de ferrailles tomba au sol dans un bruit sourd, et sonna la fin d'un duel parfaitement déséquilibré. Une légion de Soldats rejoignirent alors le Chevalier Jedi, dans un décor qui tenait plus d'un désert que du bar de New York précédemment visité...

« Nous sommes attaqués par l'armée des séparatistes. » annonça Léandre. « Reste sur tes gardes, Luz Skywalker, le danger peut venir de partout. »

Et ces mots s'appliquaient également à lui même : un pressentiment l'avait conduit à se retourner vivement, lame pointée en direction d'un homme qui semblait s'être égaré...

« Por Favor , yé crois qué je suis perdou. » avoua-t-il.

Léandre, surprit, s'avança et posa une main sur l'épaule de l'homme.

« On a changé d'univers Pedro, t'as rien à foutre là. Retourne faire la vaisselle !»

« Yé suis Samouel... »

Tandis que le malheureux s'en retournait tête baissée, le maître et son padawan fixaient l'horizon quelque peu brouillée par un nuage de guerre, mélange de sable et de fumées, aussi toxique qu'opaque.

« Le compte Doocul se terre quelque part, à l'ouest de notre position. Je sens sa présence... Elle m'empoisonne... M'agresse, m'irrite... Ah non, c'était juste du sable. »

Léandre s'essuya rapidement l'œil à l'aide d'une manche de son vêtement, mais l'action ne fit qu'empirer la chose et des larmes coulèrent bientôt le long de son visage, montrant à sa camarade la tragique situation dans laquelle se trouvait son maître.

« Le mal... Le mal tente de me pervertir... Gnn... Je... Dois résister... La force... EST AVEC MOI ! »

La paume de sa main dressée face à son oeil, Léandre se concentra comme jamais il ne l'avait fait auparavant. Lentement, le grain de sable se dégagea, jusqu'à ce qu'il soit hors de portée de l'endroit ou il s'était logé... Le Jedi relâcha son emprise sur celui-ci, puis tomba à genoux, exténué par l'épreuve qu'il venait d'endurer.

« Tou veux un Cleenex ? » demanda Samuel, visiblement revenu prêter main forte à ses compagnons.


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : John-John Raptor
Double compte : Méfait
Vitesse de réponse : Veuillez prendre RDV 1 an à l'avance


Jeu 7 Aoû - 13:14
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750
« Nooon, pas le Cleenex ! s'écria Luz Skywalker dans un improbable ralenti, son corps en suspension dans l'air au milieu d'un feu d'artifice de tirs groupés. »

Elle atterrit au sol, amorti sa chute d'une roulade et esquiva derechef les feux lumineux somme toute bien décidés à la transformer en hachis parmentier de Jedi. Plein de protéïnes.

« Obi-Wan Belette ce Cleenex est empoisonné ! Samouel est un ageeent du comte Doocul ! »

« C'est'i Samouel M'dame Skywalker, pas Samouel, corrigea une énième fois le concerné. »

« La ferme Pedro, je suis ton père ! »

Alors que ledit Pedro jetait un coup d’œil effrayé à son entre-jambe, Luz Skywalker dégaina son sabre laser et appuya sur le petit bouton rouge du pommeau. Aussitôt le néon de son arme crépita vaillamment, et un vague halo bleu fit son apparition.

« C'est la crise, et il y avait une promotion sur celui-ci, s'excusa Luz à l'égard de son mentor. Padmo pique tout mon salaire pour acheter des bières... »

Ni une ni deux, elle brandit son sabre au-dessus de sa tête rousse et le fit tournoyer telle une arme contondante, avant de l'écraser avec toute la gracieuse féminité dont elle était capable sur la face d'un pauvre clone atterré... Son arme explosa en une kyrielle de verre brisé qui parvint à faire glisser cinq autres ennemis dans la débandade qui s'ensuivit.
Luz Skywalker tourna les talons sans demander son reste, et, saisissant le poignet d'Obi-Wan Belette au passage, elle détala au quart de tour à travers les dunes du désert.

« Ah... Ah... On l'a échappé belle... Sérieux... Ce type là, Pedro... Ah... Ah... Trop bizarre ! … Oh damn... J'aurais dû... Faire plus de sport ! On a au moins fait... Cent mètres... Là ! »

Du haut des cinq mètres et quelques qu'ils avaient déjà couru, Luz retint une mine horrifiée.

« Je l'entends presque... Me corriger... Avec son Samouel ! »

« C'est'i parce qué jé viens de vous le dire M'dame Skywalker, fit Pedro/Samouel, qui trottinait joyeusement à leurs côtés. »

Un cri sur les lèvres, Luz eut le réflexe d'attraper la première chose qui se trouvait sous ses doigts pour l'envoyer prestement au visage du ninja en herbe. Celui-ci hérita donc d'une grosse chenille velue dont le calumet produisait par instant quelques ronds troubles de fumée, aussi troubles en fait que le regard torve de l'insecte...

« Alice, c'est toi Alice ? fit la chenille d'une voix pâteuse, sortant brusquement d'un sommeil comateux. »

« Yé né suis pas Alice, yé suis Samouel !! »



CODE COULEUR = #FFA500


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Mer 20 Aoû - 14:10
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1012-leandre
« Fais gaffe, j'ai entendu dire que certaines chenilles secrètent un poison dangereux. En effet, ces étranges bêtes portent des poils venimeux dont le contact provoque chez les hommes de grosses réactions allergiques et physiologiques de plusieurs ordres allant de la simple démangeaison à la détresse respiratoire grave. C'est un ami qui me l'a dit. »
Léandre reconsidéra la bestiole et remarqua qu'elle ne semblait pas plus dangereuse que ne pouvait l'être un morceau de pain humide sans croûte entouré de film alimentaire... Déclarée inoffensive, le temps des questions était donc venu !

Au passage, je n'aime vraiment pas les chenilles - et tout les insectes soit dit en passant. Alors, ce personnage n'apparaîtra pas très longtemps. Non parce que, plus je l'ai en tête, plus j'ai l'impression que des bêbêtes similaires me tournent autours pour essayer de me dévorer.

« Vous êtes porteuse d'un message, vile créature des ténèbres ? » commença Léandre.

« Pas du tout. » donna-t-elle en guise de réponse.

« Ah... Vous nous cherchiez, alors ? »

« Pas du tout. »

« Vous êtes égarée ? »

« Pas du tout. »

« ... Luz, je n'aime pas cette chenille. » fit remarquer la belette. « Et puis pourquoi on doit aller dans Alice aux pays des Merveilles ? Y'a des univers tellement plus sympa... En plus j'y connais rien, pas même le nom des antagonistes. Je sais même pas c'est qui cette chenille, au juste ! Ça se voit que la Prod' n'a pu une tune dans les caisses... »

« Pas du tout. »

 « Non, yé suis Samouel. »


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : John-John Raptor
Double compte : Méfait
Vitesse de réponse : Veuillez prendre RDV 1 an à l'avance


Dim 5 Oct - 20:20
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750
Luz, le regard hanté, fixa ses prunelles sur « Pas du tout » la chenille...

« Tu crois que c'est aussi un agent du conte Doocul, Obi-Wan Belette ? »

« Pas du t... »

« NON. TAIS-TOI. Tiens Samouel, ajouta-t-elle alors, tout en tendant la pauvre chenille à l'interpellé. Presse-la quand je te le dirai. »

Une fois les mains libres, la demoiselle claqua deux fois celles-ci l'une contre l'autre, attendant visiblement qu'il se produise quelque chose de transcendant.

« Pouet pouet », fit la chenille, lorsque Samouel la pressa.

Et un piédestal apparut.
Finement ouvragé, il sembla s'extraire du sable du désert tel Moïse séparant les eaux, supportant le poids d'un immense portail à l'aspect de prime abord rebutant. Une substance liquide et bleuâtre s'y agitait en d'interminables sursauts, tandis qu'une déglutition se faisait parfois entendre lorsqu'un insecte faisait l'erreur de le traverser... Autant dire pas souvent.

« La porte des Etoiiiiles ! Annonça Luz, désignant l'objet d'un geste grandiloquent du bras. »

Et tandis que Samouel agonisait sur le sol de ce qu'on appelait communément « de grosses réactions allergiques et physiologiques de plusieurs ordres allant de la simple démangeaison à la détresse respiratoire grave. », Luz entraîna cette chère Belette à sa suite à la conquête du fameux portail. Sans l'once d'une hésitation elle tendit un bras et toucha l'étonnante substance. Un bruit de succion se fit entendre, et dans un magistral « plop » ou bruit-d'évier-qui-se-débouche, elle disparut purement et simplement de la surface de cette planète.

« Bienvenue à bord du Air Weiss Express, commença une voix robotique à défibriller un mort. Veuillez choisir votre destination pour le prochain monde. Merci de ne pas baver sur nos fauteuils en cuir, la direction vous en sera reconnaissante. »



CODE COULEUR = #FFA500


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Lun 24 Nov - 20:21
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1012-leandre
~ Au prochain pouet, il sera neuf heures. Cette information est inutile, aussi vous serais-je reconnaissant de faire comme si ce message avait une utilité autre que celle de combler quelques lignes nécessaires pour que ce post soit digne de ceux qu'un Admin se doit de faire. ~ annonça une voix faussement féminine.

Léandre toussa exagérément puis se dirigea en direction d'une porte d'apparence métallique. Après avoir appuyé sur un bouton a proximité, une petit flèche fit son apparition au dessus de celle-ci puis la porte s'ouvrit en accordéon, dévoilant un ascenseur...





« Dites, yé ne souis pas mécanicien mé... Oune ascenceur dans un avion ? » demanda Pedro, inquiet.

« Pedro... T'es sensé convulser et chier dans ton froc, alors pourquoi diable t'es la à nous faire un cours de physique appliquée ? »

« Mais ché même pas de la Physi... »

~ 28ème étage. Attention à l'ouverture des portes. ~

« Pardon, escusez-nous. Par... Pardon. » souffla une voix gênée : une troupe d'orcs encostardés vint prendre place dans l'ascenseur, restreignant significativement l'espace libre dans celui-ci. Les portes se refermèrent et le silence, maître des lieux, fut parfois brisé par quelques timides toussotements.

« Ca schlingue. » remarqua finalement l'une des peaux vertes. « On dirait que quelqu'un s'est fait dessus après avoir malaxé une chenille toxique qui provoque de grosses réactions allergiques et physiologiques de plusieurs ordres allant de la simple démangeaison à la détresse respiratoire grave. Y'a qu'un con comme Pedro qui peut avoir fait ca.»

« Moi cé Samouel môsieur. »

L'orc se retourna avec difficultés pour faire face à Samouel. Il déposa sa main avec compassion sur l'épaule de ce dernier, et expira bruyamment.

« Samouel ? Je... Je ne t'avais pas vu. Ecoute... Ta femme est tes enfants sont morts ce matin à l'hôpital. On a fait tout ce qu'on a pu mais... La maladie les as emportés avant que nos soins portent leurs fruits. Je suis... Désolé. »

« Mé yé n'ai pas de femme, ni d'enfants. »

« Bah dans ce cas pourquoi tu la ramènes ? Pas possible ces mecs qui savent pas tenir leur langue, j'vous jure... »

L'un des orcs viola alors sauvagement le bouton de l'étage suivant à l'aide de son doigt, puis la troupe sortit précipitamment de l'ascenseur lorsque les portes furent de nouveau ouvertes.


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : John-John Raptor
Double compte : Méfait
Vitesse de réponse : Veuillez prendre RDV 1 an à l'avance


Mar 19 Juil - 15:26
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750
Tiing ! ~ firent les portes de l’ascenseur avec un charmant bruit de vaisselle brisée.

« Sarah Connor ? »

Samouel, resté seul, eut tout loisir de contempler la plastique parfaite de la… Chose indéterminée qui se tenait présentement devant l’ascenseur. Avec un calibre 12/76 sous le bras, lui, tout à fait déterminé.

« Sarah Connor ? … répéta la chose d’une voix de stentor. »

~ 53ème étage. Attention à notre moquette propre. ~

Mais vous vous demandez sûrement comment une telle situation est possible. Revenons quelques instants en arrière.

Il était une fois dans le futur, un robot s'écrasa sur notre planète. Un problème de navigation sans doute.  Sa conceptrice l'avait envoyée par-delà le temps, et comme elle était ma foi un peu particulière (Madame aurait abusé de la poudre rose selon le Cybercanard enchainé) il se retrouva humble possesseur d’un physique de boys band des années 80... Et pas de vêtements du tout. Encore un oubli administratif. Heureusement, quelqu'un avait pensé à lui coller un post-it sur le front :

« Trouve Sarah Connor, et n'oublie pas de ramener du pain et des œufs. »

Comme il commençait à faire sérieusement froid par ici, il jugea bon de traverser l'étrange parking sur lequel il se trouvait. Où donc s'était planquée Sarah Connor ?

« Calcul de votre itinéraire en cours... A la -prochaine sortie, tournez à -droite. »

Il s'exécuta. Il s'agissait d'un petit lotissement franchement mignonnet ! Mais il n'y avait pas grand chose par ici... A sa gauche une petite mémé semblait s'être fossilisée sur place, et à sa droite, une porte d’ascenseur marquée du sigle « Air Wess Express ». Une mauvaise rime selon lui, il en réfèrerait plus tard à ses supérieurs hiérarchiques.

« Eh… Ui ? répondit enfin Samouel après un interminable silence. »

« Très bien signez ici. »

Exterminator 3000 lui tendit sa feuille de livraison, récupéra le tout, et lui remit son paquet.

« ... Votre kit Ikea avec visse supplémentaire. Merci, à la prochaine. »



CODE COULEUR = #FFA500


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Mar 19 Juil - 16:30
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1012-leandre
« ... Votre kit Ikea avec visse supplémentaire. Merci, à la prochaine. »

Léandre admira le cyborg se désintégrer en plein milieu de la salle, ne laissant derrière lui que le vulgaire post-it jaune marqué du sigle d'une entreprise de nettoyage de tuiles du nom de "Chez Henri Toiture", pas très professionnelle à mon goût parce que les employés oublient tout le temps un outil dans l'évacuation d'eau ou foutent de la flotte partout dans la baraque, pis le patron emploie au black et ne déclare même pas tout au fisc', et après on va dire que y'a que les politiciens qui détournent du fric mais là c'est pas beaucoup mieux. Tout ca pour pouvoir acheter des jouets "convenables" a ses gosses handicapés, comme si des trucs récupérés à la déchèterie étaient pas suffisant... De toute façon ses gosses c'est des légumes, c'est pas comme si ils faisaient la différence entre une petite voiture majorette et un morceau de ferraille récupéré chez le garagiste du coin... Et ca va encore se plaindre de sa situation, mais moi j'irais lui dire que c'est un peu de sa faute, le gars se marie à sa demi-soeur et il s'attend à pondre un George Clooney et un Johny Deep ? Bah nan, il se retrouve avec les frères Bogdanov - l'intelligence en moins. Pas malin l'indien.

Enfin bref, Léandre se tourna en direction de Luzolas et de Pedrogorn, bâton à la main, observant brièvement le Balrog de la Plaine St Denis à leur poursuite.



« Fuinalf, cét'i pas le bon moment pour fuir ? » suggéra Pedrogorn.

« Attends, je sais pas ce qui est écrit dans le scénario. Passe moi le script. Alors... Ouais, fuyez pauvres fous, l'autre bleubite qui cri mon nom... Attends, je crève en fait ? »

« Yé soui décholé mosieur fuinalf le marron, mé fo vous dire que vous revivé aprè. »

Léandre arracha sa fausse barbe et, à l'aide d'un tube de super-glue naine au mirthril, la colla sur le visage de Pedro.

« Voilà. T'as une promotion, tu deviens un mage super classe et moi je me tape une elfe super sexy. »

« Mé donné moi au moins lé bâton. »

« Le bâton ? Ah nan le bâton je le garde. T'as qu'à faire sans, c'est bon, t'es un mage de la mort tu dois bien connaître deux ou trois sorts style boule de feu, explosions atomiques, toussa toussa tmtc. »

Puis Bellagorn s'enfuit en courant aux cotés de Farapaupière, l'Oncle Sam et Freud en direction d'un pont tellement pas solide qu'on se demanderait presque pourquoi il a été construit.

« Sacrifice mon cul, la survie m'habite ! »


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : John-John Raptor
Double compte : Méfait
Vitesse de réponse : Veuillez prendre RDV 1 an à l'avance


Ven 5 Aoû - 20:54
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1012-leandre
Le retour du Burritos:
 


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : John-John Raptor
Double compte : Méfait
Vitesse de réponse : Veuillez prendre RDV 1 an à l'avance



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1