Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Association de criminels [PV Rosaid Lane]

 
Mer 2 Juil - 19:43
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3768-haestrom
Haestrom n'était plus très loin de sa baronnie, mais il avait encore quelques devoirs à exercer pour la congrégation de la nuit. Et cela tombait bien, le cheval qu'il montait avait besoin de plusieurs minutes de repos, et son loup Whiteghost également qui traînait de plus en plus la patte face à l'allure imposée par le cavalier. Il faut dire qu'ils étaient en mouvement depuis une bonne semaine, avec quelques pauses régulières mais pas trop pour rentrer au plus vite à la baronnie de Riverbear.

Haestrom attachait donc son cheval à un arbre, et regarda son loup en lui faisant signe qu'il resterait ici lui aussi.

-Tu ne viens que si je t'appelle ou pour me sauver la vie l'ami poilu.

Sur le noeud qu'il effectuait pour attacher le cheval, il laissait toujours un bout dépasser pour le loup, ainsi il pouvait détacher la bête sur son ordre et la ramener en gardant le fil dans sa gueule et en traînant le cheval jusqu'à destination.

Haestrom vérifia son armement avant de se mettre en marche à travers les plaines boisées, regardant toujours aux alentours, il devrait avoir une dizaine de minutes de marche avant d'arriver à destination sous l'obscurité imposante de la nuit. Il se déplaçait sans torche car il ne voulait pas se faire repérer à plusieurs kilomètres.

Silencieusement il approchait d'un petit bourg, qui était surplombé par une énorme demeure, ou plutôt un manoir qui tenait sur trois bons étages, et encerclés par un magnifique jardin entretenu qui était illuminé par plusieurs torches allumées. Il y avait plusieurs gardes qui patrouillaient à l’extérieur mais il n'était pas assez nombreux pour surveiller toute la superficie de l'espace. Haestrom s'introduisit dans la cour vêtu de sa capuche, la main positionné sur sa dague comme prêt à dégainer et avança tranquillement jusqu'à une porte qu'il tenta de crocheter inutilement puisque la porte n'était pas fermée à clef. Il entrouvrit cette dernière pour observer l'intérieur qui était finalement vide, et s’apparentait à être les cuisines du bâtiment. Haestrom continua son chemin et monta à l'étage supérieur en passant par des escaliers bien luisant. Il n'avait aucune crainte de se faire repérer puisque le bâtiment semblait désert. Haestrom doutait presque que sa cible soit présente dans ce manoir. Alors qu'il entra dans l'une des chambres, il eut la surprise de voir sa victime dormir tranquillement dans son lit. Un assassinat aussi facile n'était pas digne de lui pensa le baron.

Il s'approcha délicatement de sa proie, et la regarda ronfler tranquillement, l'homme plutôt agé semblait sourire dans son sommeil, sans doute devait-il rêver. Haestrom se saisit de sa dague et transperça le drap et au passage l'homme à plusieurs reprise tout en maintenant une main sur sa bouche afin qu'il évite de hurler. Il assainit des coups à n'en plus finir jusqu'à couper la gorge de sa cible pour la laisser se noyer dans son sang.

Une fois assuré de sa mort, Haestrom nettoya sa lame sur une parcelle de drap encore propre et non touché par la tuerie avant de se déplacer vers le couloir puis de rejoindre le salon pour sortir par une fenêtre.
Il continuait d'avancer silencieusement, et ralentit lorsqu'il arriva près du salon... Il lui avait semblé entendre des bruits très discrets. Il regarda très prudemment à l'intérieur de la pièce et put observer un individu qui essayait de forcer un coffre de la salle. Ne savant trop comment réagir face à cette présence vraiment malvenue, il retira la dague de son fourreau. Malheureusement, le grincement de la lame contre ce dernier entraîna un bruit que tout travailleur de l'ombre entendrait.
Il retint son souffle quelques secondes en espérant que l'individu ne l'avait pas entendu, mais le baron n'y croyait pas trop.


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Beaver-Skin
Double compte : non
Vitesse de réponse : rapide


Jeu 3 Juil - 11:28
Rosaid avait dansé une grande partie de la journée. Tout d'abord pour répéter... Ensuite pour le gala du soir. Pourquoi s'était-elle prise la tête pour ça ? Pour rien. Non, mais pas rien, pas de problème, tout s'est bien passé. Plutôt... Rien... pas de paye ! Elle fulminait, il n'y avait pas à dire. Qui ne serait pas énervé en ce moment précis ?

Par conséquent, fidèle à son étrange passion du vol, elle s'était introduite chez l'homme qui l'avait engagée pour récupérer sa paye. Il fallait avouer qu'avec son pouvoir, il était aisé pour elle d'entrer dans un manoir aussi peu gardé. Elle trouva un sac de pièce dans une bibliothèque, mais ne voulut pas s'arrêter en si bon chemin. Aussi, elle chercha la pièce ou il conservait ses trésors, et la trouva à côté de sa chambre. S'y glissant, elle tenta d'ouvrir un coffre à l'aide de sa magie, mais la serrure en était protéger.

Revenant au ancienne méthode, elle le crocheta à l'aide de deux piques à cheveux. Alors que le mécanisme se laissait défaire assez facilement, Rosaid perçut un bruit dans son dos qui la fit s'immobiliser. Le crissement d'une arme. Elle était sous sa forme hybride, aussi, elle se savait en avantage face à l'homme qui hébergeait cette maison.

Activant sa magie, elle fit bouger la brume pour en faire une sphère d’énergie qu'elle conserva dans sa main en se relevant. Elle tenait toujours ses piques à cheveux qui pouvaient se révéler des armes très efficaces.

Mais elle fut surprise, l'homme en face d'elle n'était pas celui qu'elle venait voler. Clignant des yeux, elle huma l'air pour sentir en abondance le sang dans la pièce d'à côté. Elle dévisagea ensuite le visiteur nocturne. Un assassin.

-On a deux possibilités, souffla-t-elle d'une voix enjôleuse sans qu'elle ne l'ai réellement voulue. Soit on s'entretue, ce qui nous rendrait service ni à l'un, ni à l'autre, soit on se rend compte qu'on a le même ennemi, accessoirement mort, et on sort de cette maison calmement et sans effusion de sang...

Sa magie ne cessa de crépiter dans sa main faîte de brume elle aussi. Elle ne lâchait pas l'homme des yeux. Un seul mouvement menaçant et elle lui jetait son pouvoir à sa figure.

Invité

avatar




Jeu 3 Juil - 23:55
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3768-haestrom
Sans trop de surprise finalement, l'individu se retourna et à la plus grande surprise du baron, il s'agissait d'une femme. Une femme plutôt jeune en plus, du moins ce qu'il percevait de la personne la rendait jeune. Peut-être en réalité, il en était tout autre.

La voleuse tenait une sorte de boule d'énergie dans sa main, et des crochets qu'elle avait certainement utilisés pour essayer d'ouvrir le coffre. Elle se tenait là, prête à attaquer, et sans la moindre hésitation elle prit la parole. Haestrom était plutôt prudent dans ce genre de situation, il n'aurait pas pris la parole aussi rapidement. Il se tut quelques instants devant les propos de la voleuse, la regardant avec sa boule d'énergie. Il serrait très fort sa dague avec ses doigts.

Il garda son air sérieux quelques instants puis ne put s'empêcher d'avoir un rire nerveux. Dans quelle situation il s'était trouvé, il ne laissait rarement de témoin en vie lors d'assassinat, bien qu'elle n'ait pas vu le cadavre, elle était persuadé que la cible de Haestrom était morte. Il se reprit comme-ci il n'avait pas rit pendant ce court laps de temps puis répondit à la voleuse:

-Un mort? Je ne vois aucun cadavre... Tout comme je ne vois pas ce coffre et vos crochets dans votre main. Après si on choisit votre première proposition, vous avez tort, ça rendrait service à l'un d'entre nous: celui qui serait en vie. Pour la deuxième option, je crains que le seigneur qui habite ici ne soit pas mon ennemi, mais pour ce qui est des effusions de sang, tout dépend si le contenu du coffre se révèle intéressant, à moins que nous nous mettions d'accord sur le partage de son contenu, un petit cinquante cinquante, du genre, si l'on trouve une bague avec des pierres précieuses, je garde les pierres précieuses et je vous laisse l'anneau. Équitable pour le partage des tâches, vous crochetez le coffre, et je couvre vos arrières. enchaîna Haestrom en effectuant un petit clin d'oeil. Il était rare que le noble fasse des sous-entendus, mais dans les situations aussi tendues, il adorait détendre l'atmosphère ou alors l’alourdir, tout dépendait de l'interlocuteur surtout qu'il s'avait très bien que le marché qu'il essayait de conclure n'était pas équitable du tout, lui même choisirait le diamant ou le rubis plutôt que l'anneau en or.

Il desserra ses doigts de sa dague délicatement avant de ranger doucement sa dague dans son fourreau. Alors qu'il avait fini et attendait la réaction de la voleuse, une hurlement de loup se fit entendre au loin. Whiteghost sentait le danger de cette voleuse contrôleuse d'élément, Haestrom sourit à nouveau et continua:

-Vous pouvez relâcher cette boule d'énergie ou je ne sais quoi? Je n'ai pas envie que mon compagnon vienne gâcher la fête s'il me sent en danger...

Puis il désigna le coffre d'un signe de tête, il avait l'air d'être déjà crocheté mais pas encore ouvert. Il attendait avec impatience de voir le contenu de celui-ci tout en souriant sournoisement et en restant sur ses gardes, prêt à déguerpir dans le couloir, car la femme n'avait toujours pas accepté l'accord et pourrait très bien attaquer devant le comportement de l'assassin.


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Beaver-Skin
Double compte : non
Vitesse de réponse : rapide


Ven 4 Juil - 16:18
Rosaid eut un rire sarcastique lorsque l'assassin lui parla. Espérait-il réellement la tromper de la sorte ? Lui faire peur ? Elle ne dit pourtant rien, et fit effectivement disparaître sa boule d'énergie. Du moins en apparence. La brume, invisible pour qui ne la contrôle pas formait un sorte de bouclier autour du bras de l'élémentale. Elle n'accorda pas un seul regard à la fenêtre quand l'homme parla de son loup de compagnie.

Non, elle conserva un sourire amusé, méprisant, mais amusé, et releva un peu plus la tête, dans une moue un peu plus séductrice.

-Ça ne me rendrait pas service de vous tuer, très cher. Je vole, mais n'assassine pas. Ensuite, au point où nous en sommes, ne tentez pas de me tromper. Vous l'avez tuer, je le sais.

Elle eut à nouveau son sourire en coin. Son odorat ne pouvait la tromper. Il était humain, rien de particulier dans son odeur. Elle estimait son poids à environ 80kg, et il devait mesurer dans le mètre quatre-vingts. Au vue des standard que la danseuse rencontrait, il devait compenser les dix kilos de trop en muscle.

-Quand à ce que vous évoquer, sans compter sur le fait que vous êtes qu'un jeune humain, vous m'êtes parfaitement désagréable.

Elle lui offrit un sourire innocent, continuant de l'analyser pour doser plus justement sa magie. Sa mémoire parfaite lui permettait de traiter des calculs de force facilement. Les nombres étaient pour elle un simple jeu. S'il approchait d'elle, il tombait, elle récupérait l'émeraude qu'elle avait eut le temps d'apercevoir dans le coffre, et s'envolait par la fenêtre.

-Vous êtes en situation de faiblesse, même si vous ne l'avouerez jamais. Ce n'est pas un loup qui va m'effrayer. Le temps qu'il arrive, car il ne passera pas cette fenêtre, elle est bien trop haute, un loup ne saute pas plus de deux fois sa hauteur, j'aurais eut le temps de vous clouer contre la porte et de m'enfuir avec le butin. Voilà pourquoi je propose un arrangement. Je n'apprécie guère tuer. Mais si vous m'y obligez, je n'hésiterais pas.

Elle réchauffa ensuite l'air autour d'elle, et concentra l'énergie près de ses paumes. ainsi parée, elle était prête à se battre contre l'homme en face d'elle s'il le fallait.

-Du coup, c'est vous qui voyez...

Invité

avatar




Mer 9 Juil - 11:13
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3768-haestrom
La femme répondit sans prendre position sur le futur, Haestrom pouvait choisir de la combattre, ou de s'en aller le contrat sous le bras avec une témoin en vie. Bien qu'elle pensait avoir l'avantage, Haestrom était plus futé que ça... C'était un assassin, bien qu'il soit aussi un bon combattant, le combat frontal était inutile. S'il voudrait la tuer, ce serait de façon raffiné et avec surprise qu'il le ferait. Il reprit:

-Vous voulez que les rumeurs sur cet endroit soient: "deux criminels se font attraper en s'entretuant chez leur victime". Et oui, je l'ai tué, et je ne pense pas que ce sera le dernier aujourd'hui dans cet endroit. Ce sera peut-être le premier également pour vous.

Haestrom put observer le regard menaçant de la femme à son sujet, puis vint de repenser à ce qu'il à dit. Il pointa son doigt vers lui, sourit puis reprit:

-Non! Je ne parlais ni de vous, ni de moi! Mais plutôt de...

Il n'eut pas le temps de finir qu'un lourd claquement de porte se fit ressentir, et un vacarme de déplacement se fit entendre. La luminosité dehors s'était accentuée, des renforts avaient dû arriver pendant la discussion d'où le hurlement du loup qui se fit à nouveau entendre.

Haestrom plaça sa main sur la poignée de son épée, puis regarda la femme, et lui chuchota:

-Il va falloir me faire confiance, et je vais devoir vous faire confiance si on veut tout deux sortir d'ici sain et sauf.

Puis il plaça un doigt devant sa propre bouche, pour lui dire de ne pas faire de bruit. Tandis qu'il dégainait lentement son glaive et sa dague pour se préparer au combat, les pas d'un homme approchaient dans le salon, ils étaient lourd, on pouvait entendre le cliquetis de l'armure qui s'approchait rapidement. Il attendit que le chevalier soit suffisament prêt pour lui sauter dessus et lui trancher la gorge de sa dague, ainsi que de placer une main sur sa bouche pour éviter qu'il ne crie de douleur pendant le coup. L'hémoglobine de sa victime vint s'arrêter sur le visage de Haestrom, qui était recouvert de sang.Et la chute des deux hommes au sol valurent un bruit assez sourd dans le couloir qui n'allait pas tarder à ameuter les gardes vers cet endroit.

Il se retourna vers la femme puis lui annonça:

-Il faut partir! Puis il regarda le coffre avant de reprendre, maintenant!

Il s'enfonça dans le couloir, peu importe si la femme le suivait, ou non, il devait s'en sortir vivant, des hommes surveillaient le rez de chaussé, tandis que d'autres montaient à leur niveau pour rejoindre l'homme qui avait prit de l'avance, apparemment il n'avait pas l'air d'avoir entendu le bruit de la mort de l'homme.
Il ne voyait qu'une seule solution pour s'en sortir, monter les étages en essayant d'escalader la façade par une fenêtre ensuite mais il n'était pas rassuré du tout par cette idée.


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar : Beaver-Skin
Double compte : non
Vitesse de réponse : rapide


Mer 17 Sep - 21:36
Rosaid manqua de lâcher un cri de surprise quand elle vit l'homme se faire tuer par l'assassin qu'elle avait surpris. Ou qui l'avait surprise... Ou... Ou... Au pire, ce n'est pas important... Bref ! Toujours est-il qu'elle voulu se gifler. Elle ne l'avait pas entendu. Elle avait oublié de faire attention. Elle avait omit une part de sa race très importante.

En réalité, l'élémentale s'était tellement concentré sur l'animal au dehors, qu'elle avait occulté tout le reste. L'assassin parla de confiance, et la voleuse estima que c'était une excellente idée pour l'occasion qui se présentait alors à elle. Avec un sourire crispé, elle suivit aussitôt son nouveau compagnon d'infortune, et perçu rapidement les sons.

Elle sourit, fermant les yeux. Faisable. Ils pouvaient fuir sereinement... Elle attrapa son poignet sans un bruit, et se glissa dans une pièce qu'elle savait vide de part ses sens en se concentrant. Elle pu alors toucher à sa transformation totale. Désormais sylphide de brume, elle flottait dans la pièce, et se pencha vers son mystérieux acolyte.

-Reparlons de confiance... Vous n'avez pas peur du vide j'espère ? S'enquit-elle amusée.

Sa voix n'était pas moqueuse, non, elle était heureuse en réalité d'être sous forme pure. Elle ouvrit la fenêtre de la pièce alors que les hommes de mains de leur victime découvraient le corps, et y poussa sans ménagement l'assassin. L'homme ne s'y attendait pas, aussi, il n'opposa pas de résistance, et Rosaid le suivit immédiatement, ralentissant sa chute en usant de ses courants d'air froid et chaud par intermittence. Finalement, elle créa un gros coussin de brume pour finir d'amortir la chute et le poser en douceur sur le sol. Elle reprit aussitôt sa forme hybride et tituba doucement.

-Là ! ILS SONT LA ! Hurla un des hommes, brisant le silence que la nuit offrait jusqu'à maintenant. ARRÊTEZ-LES !

La danseuse marmonna une ou deux injures des plus vulgaires et se tourna vers l'homme qui l'avait aidé et qu'elle avait aidé.

-Je... Ne serais pas contre un peu d'aide pour les semer, avoua-t-elle encore essoufflée de son effort.

Ordinairement, elle ne pouvait soutenir que jusqu'à 50kg, et un corps en chute pèse plus lourd au fur et à mesure qu'il tombe... Cependant, elle avait joué avec son poids en le faisant tomber sur une vitesse différente, lui permettant ainsi de stopper sa chute au dernier moment... Mais cela l'avait soufflée... Il lui fallait se reposer, sans quoi elle finirait pas s'effondrer. Ciel qu'elle n'aimait pas cet état de faiblesse !

Cela l'obligeait à faire confiance à un assassin, car pour le moment, seule, elle n'irait pas bien loin. Elle regardait l'homme, attendant qu'il lui indique quel chemin prendre.

-Même si le moment n'est pas opportun... Je m'appelle Rosaid, souffla-t-elle dans l'espoir que l'homme l'aide bel et bien.


[HRP : Navrée pour ce temps d'attente ! Ça ne se reproduira plus !!]

Invité

avatar





Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1