Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 William Dolan

 
Dim 29 Juin - 21:59
Voir le profil de l'utilisateur
William Dolan

William Dolan est un beau jeune homme riche et influent. Il jouit d’une très mauvaise réputation dans les affaires. On dit de lui que c’est un loup sans cœur ni scrupule capable des pires bassesses pour s’octroyer toujours plus de pouvoir. Il se joue des lois et de la confiance des autres pour arriver à ses fins. Pourtant, ce n’est pas un homme foncièrement mauvais. Il est simplement dévoré par l’ambition sous toutes ses formes. Venez donc le découvrir et jugez vous-même de quel genre d’homme est William Dolan.
Information
Surnom
Âge : 26 ans
Nationalité : Terre
Profession : Banquier
Camp : Partisan d'AT
Noblesse : Noble déchu
Croyance : Zelphos
Famille :
Race
Humain
Caractère

On pourrait croire que William est un personnage arrogant qui n’hésite pas à mépriser tout ce qu’il estime en-dessous de lui. Eh bien… C’est plus ou moins vrai. Il n’est pas du genre à vous traiter comme un moins que rien. C’est simplement son physique et son expression qui donnent l’impression qu’il vous méprise, mais ce n’est pas vrai pour autant. William Dolan est d’un naturel arrogant. Il le sait et fera donc tout son possible pour le faire passer par l’autodérision, ou tout simplement, pour le dissimuler.

Ceci étant posé, William est un homme assez distant. Il n’a aucuns amis et ne désire pas en avoir. En effet, la camaraderie n’a aucun sens pour lui et les notions telles que la confiance, l’amitié et l’altruisme lui sont totalement étrangères. Les seuls choses qui l’intéressent sont les femmes et le pouvoir. Ce n’est pas pour autant quelqu’un de mauvais. Il n’est pas cruel et il fait parfois preuve de bonté et de compassion. Mais malheureusement ce n’est pas ce genre de sentiments qui met du beurre dans les épinards.

William a une qualité qu’on ne peut pas lui enlever : Son éducation irréprochable et sa galanterie légendaire. Il aime beaucoup les femmes et les femmes le lui rendent bien. Il les traite toujours avec respect et tendresse, mais seulement celles qui lui inspirent le respect. En effet, il serait ridicule de traiter une prostituée comme une dame. Il ne considère pas les filles de joie comme des femmes à part entière. William a gardé une âme de poète concernant la gente féminine. Pour lui ce sont des anges, des symboles de perfection dans un monde imparfait. C’est pour cela qu’il est très déçu lorsqu’il voit une femme se comporter comme une souillon. Malgré tout, il n’est pas un bourreau des cœurs et considère que les hommes qui ne respectent pas leurs amantes ne sont pas des gentlemen.

Des valeurs un peu « old school » me direz-vous, mais c’est ce qu’est William. Il est de la vieille école et ses valeurs sont celles qui importent vraiment. Savoir s’il est maléfique est un débat sans aucun sens. La seule chose que l’on doit retenir est que William Dolan est un homme ambitieux qui choisit tout ce qu’il fait. Le destin n’a jamais réussi à le forcer à quoique ce soit et il n’y arrivera jamais. Ses valeurs sont en nombre réduites mais soyez assuré qu’il n’y fera jamais défaut

Physique
Un entrelacement d’ombres ébène dégringole le long d’une figure aux angles masculins. Ils serpentent à leur aise entre les reliefs, s’étirant aussi loin qu’ils le peuvent, jusqu’à ce que leurs pointes moirées s’abandonnent sur les épaules aux muscles finement ciselées, ou bien contre l’à-pic des pommettes. Quoiqu’il en soit, ces cheveux de nuit ne peuvent en aucun cas masquer la lueur des deux émeraudes qui flamboient derrière cet écran d’obsidienne. C’est un regard froid d’intelligence qui brille en permanence dans les orbites de ce faciès agréable. La premier réflexe est de s’offusquer devant ces yeux qui, à leur façon, vous font comprendre que vous n’êtes pas grand-chose et que vous resterez ainsi le reste des quelques insignifiantes années qu’il vous reste à vivre. En effet, ils inspirent la confiance en soi, le besoin de s’élever toujours plus haut et le mépris pour ceux qui n’ont pas le courage de s’élever au-dessus de leur pathétique condition. Ces yeux verts sont à eux seul un jugement dont vous êtes l’inculpé. Le jugement de votre existence, où toute votre fainéantise et votre manque d’ambition est pointée du doigt ; le procès de votre médiocrité…

Bien, bien… Voyons voir ce que nous avons pour adoucir ce regard qui, seul, peu être assez problématique vis-à-vis des rapports sociaux. Eh bien, il y a un joli visage aux traits masculins, c'est-à-dire, ni trop dur, ni trop doux. Assez pour être agréable, mais pas trop, pour ne ressembler en aucune façon à une femme ; Pas d’androgyne asexué, simplement un homme.
A part ça, il y a un sourire qui peut tout aussi bien agir de concert avec son regard en affichant un mépris sans équivoque, ou bien, simplement une joie parfaitement humaine. Même si le masque d’impassibilité est l’expression favorite de William Dolan, il est tout à fait enclin à sourire ou même à rire pour des raisons toutes aussi triviales que vous et moi.

Parlons de sa stature à présent. William est l’homme d’affaire dans toute sa splendeur. Son corps aux muscles ciselés est parfait pour endosser le costume qu’il porte presque en permanence. Il va de soi que ce dernier a été confectionné par de prestigieux tailleurs et que son prix le met hors de porté des classes moyennes. En effet, il est très important de se présenter devant le « Vulgum Pecus » en lui rappelant qu’il n’évolue pas dans les mêmes sphères.
Inutile de dire que Dolan est charismatique et son mètre 90 lui permet de toiser la plupart des gens, depuis une hauteur qu’ils n’atteindront jamais, tant physiquement, que socialement parlant.
Capacités
Armes : Jian (x2)
Pouvoirs : Aucun
Familier : Aucun
Artefact : Aucun
Autre : William se démarque principalement grâce à sa rapidité fulgurante qui lui permet de manipuler son épée fine avec une aisance mortelle.
Histoire

William Dolan est le jeune propriétaire de la Banque Emeraude, une des plus grandes banques de Sen’tsura et sans doute la seule, car le concept de banque n’est pas aussi ancien qu’on le pense. Avant que de vraies structures dédiées corps et âme à l’argent n’apparaissent, le commun des mortels devaient s’adresser à des usuriers malhonnêtes pour mener à bien leur projet, et cacher leur maigres économies dans les recoins de leur pauvre masure. Quant aux grands de ce monde, ils en étaient réduits à faire confiance à des marchands grassouillets pour assurer l’intégrité de leurs transactions et devaient multiplier les flagorneries pour obtenir des investissements dans les projets grandioses que nous connaissons aujourd’hui. C’en est assez de cet amateurisme et place, donc, à la professionnalisation d’un art balbutiant : l’art de manipuler le pouvoir sous forme d’or et de richesse écrites sur du papier à parchemin, promesses d’une confiance réciproque et d’un pouvoir sans limite mis au service du bien commun. Ainsi, l’humanisme, la philanthropie avait finalement engendrée la plus aboutie de leur progéniture : la Banque !

Je vois déjà poindre la naissance d’un sourire narquois sur vos visages, mécréants ! Votre défiance envers cette sacro-sainte institution n’a nul fondement. Laissez-moi vous le prouver en vous contant l’histoire du génie qui fut à l’origine de cette révolution qui changera la face du monde pour des siècles et des siècles.

William Dolan était autrefois le fils d’un noble de notre belle capitale de Sen’tsura. Cadet d’une fratrie dont l’énumération n’aurait aucun intérêt, il était destiné à une carrière militaire et fut entrainé pour ce destin dès son plus jeune âge. Bien que distingué et très peu porté sur la violence, n’allez donc pas défier notre bon seigneur Dolan car sa maitrise du Jian, fine épée originaire des déserts du nord, vous laissera alors sans assez de vie pour cracher votre laïus. Cependant, une carrière militaire semblait quelque peu aléatoire alors que la guerre contre l’Aile Ténébreuse se profilait. Le jeune noble décida donc de quitter l’armée malgré la désapprobation de sa famille et se décida à gagner sa vie grâce à son intelligence. Ni voyez pas là de la lâcheté. Le noble sir ne voyait aucun intérêt à se retrouver dans le mauvais camp d’un conflit dont le vainqueur ne faisait aucun doute. Quoiqu’il en soit, ce coup de poker fut totalement en sa faveur lorsque l’Aile Ténébreuse reprit l’administration de la capitale. Il put à loisir étendre son empire financier engloutissant sans peine les commerces qui avaient été désertés par leurs propriétaires vaincus. Mais le but de William n’était pas de devenir un vulgaire marchand d’épices. A quoi bon vendre des denrées pour de l’argent alors qu’on peut directement vendre de l’argent contre de l’argent ? C’est ainsi que naquit la première banque de maitre Dolan, destinée à protéger les devises et les faire fructifier par le biais d’investissements grandioses. Dorénavant, je ne vois pas comment l’économie civilisée pourrait raisonnablement se passer d’un homme pareil !

On dit également que maitre Dolan à des méthodes dont l’éthique laisse à désirer mais je vous assure que ce ne sont que des racontars de jaloux. Honnis soient-ils les misérables qui persiflent dans le dos d’un si illustre personnage. Mon professionnalisme me pousse malgré tout à vous faire part de ces odieux mensonges, mais je vous aurais prévenu. On dit que les grands hommes ne peuvent pas s’élever ainsi sans s’être baigné dans l’immoralité. Nombre de ragots entachent sa réputation, peignant de lui un portrait de requin malhonnête et opportuniste. Les médisants disent également de lui qu’il n’hésite pas à menacer et à assassiner pour s’implanter dans les marchés les plus lucratifs. Un homme froid et sans scrupule mais par pitié ne croyez rien de ses odieuses rumeurs qui accompagnent toujours les hommes prestigieux. Même sa propre famille a prêté l’oreille à ces mensonges et l’a déshérité, le dépossédant de ses titres et de ses droits. Mais ne vous y trompez pas, Sir Dolan n’a rien perdu du sang bleu qui coule dans ses veines.

Il ne fait aucun doute que William Dolan se forgera sa propre histoire et qu’elle sera à elle seule, bien plus glorieuse que celle de sa noble famille.

Dans la réalité

Âge : 26 ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? Pouvoir du Yin et du Yang, Le Grand Jeu, ...
Vos passions : Le surf et le riz au lait.
Votre avis sur le forum? C'est bon quand c'est chaud.
Comment avez vous connu le forum? DC
Phrase fétiche : On verra demain.
Crédit avatar : http://negshin.deviantart.com



avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse : 1 jour - 1 semaine


 
Page 1 sur 1