Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Première danse pour la mi-corne et la maîtresse du vent [PV Anima]

 
Ven 27 Juin - 13:31
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5119-sybaris-la-demone-au-serpen
Comme convenu dans sa dernière lettre échangée avec Anima Féral, la démone connue comme courtisane palatiale s'était rendue au Jardin Botanique de la capitale pour y retrouver son nouvel ami ... Et comme convenu, elle avait tout prévu ...

Premièrement, il ne faisait aucun doute ne la voyant que si elle était courtisane, elle n'en était pas moins cultivée, bien maniérée et riche. Oui, une dame de compagnie qui n'acceptait visiblement que des clients fortunés et bien sous tous rapports. Elle s'était glissée dans une robe ocre jaune sans manche qui laissait voir ses épaules bronzées et rehaussées d'une poudre satinée et nacrée leur donnant un aspect légèrement pailleté. Sous la jupe à volants, plusieurs jupons, alternant le blanc et le noir, donnaient du volume. La taille était sublimée par un corset sous-poitrine en velours orangé et dentelle ajourée pourpre. Les pieds fins, dont les ongles étaient peints de noir, étaient simplement chaussés de sandales de cuir marron foncé aux lanières montant à mi-mollets. Par coquetterie, Dame Sybaris s'était apprêtée d'une longue étole tissée, en fils de soie vert et orange, qu'elle gardait négligemment derrière sa taille et pendante sur ses bras. Enfin, elle se promenait en se tenant sous une ombrelle en papier de soie décoré de branches de cerisier en fleurs dessinées à la main par une artisan fort habile. Il fallait à cela ajouter les innombrables bijoux qui donnaient à la courtisane une apparence encore plus noble, et qu'elle arborait à son cou, à ses oreilles, à ses poignets, à ses doigts, et même dans ses cheveux, toujours tressés, qui étaient maintenus en savant chignon par des piques à cheveux en métal ciselé, l'une en or blanc, l'autre en or rose.

Oui, la jeune femme aimait affiché son prix, bien que ceux qui connaissaient ses tarifs savaient que seul l'argent ne pouvait payer ses services ...

Toujours est-il qu'à présent, la démone ainsi camouflée attendait son rendez-vous, non sans avoir préalablement caché sa dague le long de sa cuisse gauche, par précaution. Et, cheminant tranquillement dans les allées, elle se demandait si le démon, surtout connu pour sa force au combat et sa lignée puissante, allait suivre sa consigne et se vêtir comme un mondain rompu à cet exercice ... Car oui, pour elle tout était prétexte à jouer, et là, l'occasion était trop belle.

Et puis, qui savait, peut être que l'expérience serait plaisante pour les deux partis ...


Code couleur rp :
Sybaris : #ffcc99
Ssyfryss : #99cc99


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Kerrigan infestée, image de couverture du tome 1 La reine des lames
Double compte : Andromaque Ardhanarîshvar, Jehan Polghotyer, Helyanwë
Vitesse de réponse : entre 48h à +ou- une semaine


Lun 13 Oct - 19:51
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4170-anima-feral-bjrn
L'agent de liaison avait bien travaillé, le rendez vous avec le maître des espions était pris. Enfin le maître, la maîtresse plutôt, et quelle maîtresse ! Rien de moins que Sybaris, l'une des courtisanes les plus en vue de Sent'sura. Évidemment pour que la rencontre ne paraisse pas suspecte il fallait qu'Anima se fasse passer pour un client. Se déguiser n'était pas le passe temps favori du démon, plus accoutumé aux vêtements pratiques, mais cela faisait longtemps qu'il n'avait pas jouer le jeu de cour. Le régent s'était préparé avec soin. Profitant du logis et des domestiques de sa fille Anthithée il s'était paré de ses décoration rituelles. Une ribambelle de dents de Mangkr étaient attachés à une méché de cheveux tressés qui tombait sur le coté gauche du visage du démon. Le reste de sa chevelure avait était soigneusement peignée et tricoté en une longe natte complexe. Laissant de coté ses lames jumelles il s'était également équipé d'un sabre d'apparat qui contrastait par sa couleur métallique avec le bleu profond de ses chausses. Le plastron du démon était également bleu mais parcouru de fils d'or qui venait dessiner d'étranges arabesques issue des souvenirs d'enfances du général. L'une d'elle au centre était bien connue, c'était la marque utilisé par les férals comme symbole familial. Sa signification réelle n'était connut que de quelques habitants d'Argonth, les plus anciens. D'ample bottes aux lacets relâchés et une capes en velours au reflets vert venaient compléter se fichu accoutrement.

Le démon s'engouffra sous le principal dôme de verres sans plus de cérémonies. Tout au long du chemin qu'il emprunta le seigneur put contempler des essences rares venues des quatre coins de Terra, une chance qu'Azrael ce fou n'ai pas fait détruire cet édifice. A la différence de l’Empereur Anima, même s'il était un combattant, ne cédait pas à ses pulsions de manière irréfléchie. La survie et la puissance de son clan passait avant tout. C'était d’ailleurs l'un des points qui l'avait amené à vouloir rencontré son interlocutrice. Le patriarche des féral avait en tête de mettre a contribution les services des espions de l'empire pour retrouver sa descendance éparpillée à travers le monde. Bien sur cela ne serait pas sans contre-partie. Quelle serait-elle, le démon ne le savait pas encore mais avoir ses entrée au domaine féral constituait sans doute une belle opportunité pour le réseau d'espions de Sybaris. Les férals, que se soit pour l'empire ou leur propre compte menaient des tas d'opérations partout sur terre et dans le ciel ils auraient sans doute l'occasion de mettre la main sur des informations ou quoi que se soit qui intéresserait des espions. Un échange de bon procédés en somme.

Sortant de ses pensées Anima arriva à auteur de la courtisane. L'observant il ne put que constater que les rumeurs la concernant étaient vraies. Un charme envoûteur mais menaçant pour celui qui connaît se qui se cache sous la surface. Des formes gracieuses aux yeux du démon qui pris la parole pour signaler sa présence :

~Ma dame...~



♫ Hymne des Féral (Anima's version)♫


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Legend of the cryptid
Double compte :
Vitesse de réponse : Ca dépand de ta tete


Dim 19 Oct - 15:03
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5119-sybaris-la-demone-au-serpen
L'air était vraiment plaisant dans cette partie de la cité. On était au troisième jour de l'automne mais l'été tardait à renoncer à son trône : la chaleur envahissait encore les rues, et ce havre de verdure constitué par les jardins était une aubaine. Certes, on était sous les voûtes en verres qui tendaient à rendre plus étouffante encore l'ambiance des lieux, mais les fontaines rafraîchissaient l'air qui circulait entre les ouvertures. L'endroit était réellement plaisant et les odeurs achevaient de rendre l'ensemble harmonieux. Mais plus encore que le repos qu'ils apportaient, les jardins donnaient à Sybaris une profonde nostalgie.

Elle était une démone d'Ophionee, les terres boisées et fleuries de Zelphos. Ceci expliquait ses piètres qualités en magie et son excellence aux armes. Cela expliquait son allure démoniaque. Cela expliquait surtout pourquoi elle n'avait point été dépaysée par son arrivée sur Terra et pourquoi elle appréciait ce quartier de Sen'Tsura. Si elle devait s'offrir des terres, elle choisirait un endroit luxuriant ... Sans doute.

Pour l'heure elle était en pleine introspection, se rappelant son monde, et tout autant de bons et de mauvais souvenirs qui y étaient liés. La vie aurait pu paraître douce à Ophionee lorsqu'on sait que ce pays ressemblait beaucoup à Terra, mais c'était bien loin d'être le cas : Zelphos, peu importe son visage, n'était qu'un continuel champ de bataille, une arène au sein de laquelle ceux qui ne prouvaient leur valeur étaient je tés en pâture aux autres.

Ma dame ...

Sybaris se maudit d'avoir été ainsi surprise. Et surtout de n'avoir pu contenir se léger sursaut alors qu'elle sortait de ses rêveries. Anima, le patriarche Féral, se tenait devant elle, et il avait répondu par la positive à ses consigne. Ce qui eut le don de faire sourire la démone et de lui ôter son ire soudaine contre elle-même.

Messire Féral !

La démone humanisée se leva du banc et se tint debout face à son invité. Elle fit une délicieuse et discrète révérence, visiblement amusée de son petit jeu.

Ravie de vous rencontrer enfin, très cher. Venez, faisons donc quelques pas ... invita-t-elle tout en plaçant son bras gauche dans le creux du bras droit du démon.

Alors donc, vous vouliez me rencontrer ... J'en suis flattée, Anima, très flattée, mais j'imagine que cela à plus à voir avec mes charges au sein de l'Empire que pour ma simple compagnie, n'est-il point ?

La démone avait dit cela sur le ton du simple badinage. Elle était de très bonne humeur, et avait envie de passer un peu de bon temps.


Code couleur rp :
Sybaris : #ffcc99
Ssyfryss : #99cc99


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Kerrigan infestée, image de couverture du tome 1 La reine des lames
Double compte : Andromaque Ardhanarîshvar, Jehan Polghotyer, Helyanwë
Vitesse de réponse : entre 48h à +ou- une semaine


Mar 21 Oct - 23:07
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4170-anima-feral-bjrn
Messire Féral !

La sublime créature se leva du banc où elle était installée dans des mouvements sensuels. Saisissant le bras d'Anima elle commença à converser d'un ton réjouis. Quel tableau répugnant, deux démons se tenant par la main gambadant dans les fleurs en bavardant... On était loin de Zelphos. Mais l'interlocutrice du féral l’intéressait suffisamment pour qu'il passe outre tout le reste. Aussi lui répondit-il avec une voie sucrée :

On ne peut rien vous cacher ma chère...

Le couple avança de quelques pas, et, au tournant d'un fontaine se retrouva face à un petit dôme de terre, recouvert d'une herbe dense aux reflets de rubis. Le tout était ceint d'une couronne de galets immaculés.

Savez vous que ces herbes rouges entourées de pierres blanches venaient d'Argonth, mon pays natal ? Enchaîna-t-il en désignant l'enchevêtrement de graminées. C'est la seule végétation qui y pousse, à la différence d'Ophionée ou la flore est luxuriante à ce qu'on dit... après un instant de suspension le seigneur démoniaque repris plus bas, mais il m’apparaît que ses plus belles fleurs sont en sa faune...



♫ Hymne des Féral (Anima's version)♫


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Legend of the cryptid
Double compte :
Vitesse de réponse : Ca dépand de ta tete


Ven 31 Oct - 23:53
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5119-sybaris-la-demone-au-serpen
Le Féral jouait le jeu, pour le plus grand bonheur et l'amusement grandissant de la démone. Bien qu'ils n'avaient nullement, entre eux, besoin de faux semblants, joueur au jeu de la cour était un passe temps fortement apprécié de la courtisane. C'était bien là une des rares choses qu'elle aimât des humains, ces êtres fades et détestables qu'elle se résignait à côtoyer pour son travail. Pour ses deux charges. Ravie de cette petite promenade, Sybaris se laissa conduire par son cavalier du jour, amusée de voir qu'il semblait étrangement dans son élément. Ce n'est que la voix du démon qui la coupa de sa rêverie.

Savez vous que ces herbes rouges entourées de pierres blanches venaient d'Argonth, mon pays natal ? C'est la seule végétation qui y pousse, à la différence d'Ophionée ou la flore est luxuriante à ce qu'on dit... mais il m’apparaît que ses plus belles fleurs sont en sa faune...

Or donc le démon savait conter fleurette aux damoiselles ? Cela étonna l'espionne qui de fait trouva encore plus d'intérêt à cette rencontre. A croire que le destin qui la détestait sur Zelphos ne lui voulait que du bien ici ... Mais, tout de même, l'allusion à son pays natal eu le don d'assombrir quelque peu le regard enjoué de la démone.

Vous n'êtes qu'un vil flatteur, Anima. Mais je prend ce compliment pour ce qu'il est, car par ailleurs l'ont dit de vous que vous avez un goût sûr pour la gente féminine ... Je dois avouer moi-même que la faune terranienne m'est parfois d'agréable compagnie.

Sybaris repensa à Zelphos. Anima et elle avaient bien peu en commun. Même si les Ophir comme elle avait en eux une partie de ce qui faisait les Argar, comme Anima, ils n'étaient rien face aux seigneurs d'Argonth ... Ce petit échange qui pouvait paraître si anodin pour des oreilles qui n'y connaissaient rien était chargé de sens lourd de symboles. Et la teneur de leur rencontre l'était tout autant : le puissant Anima, l'Argar qui pouvait écraser l'Ophir qu'elle était, quémandait ses services ... Il ne fallait pas réfléchir longuement à cela pour comprendre que la force n'était pas l'outil adéquat à sa demande ...

Comme la rose peut s'orner d'innombrables épines, Ophionée n'a jamais rien eu de paradisiaque ... Sans compter que c'est nous qui avons écopé des "chiottes de Zelphos" ... Mais passons. Laissons donc le passé où il est, notre monde est encore loin derrière nous, occupons-nous du présent.

Le regard malicieux et carnassier de la démone reprit son éclat pétillant, avec, l'espace d'un court instant, comme une flammèche au cœur des iris.

Que puis-je donc accomplir pour vous, héros que vous êtes, et que vous ne pouvez résoudre seul ou avec votre si grande famille ? A moins que cela n'ait à voir avec elle, ce qui expliquerait tout ce mystère ...

Les yeux sournois de la courtisane se fixèrent avec délice sur ceux du démon. Oh oui, elle aimait jouer.


Code couleur rp :
Sybaris : #ffcc99
Ssyfryss : #99cc99


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Kerrigan infestée, image de couverture du tome 1 La reine des lames
Double compte : Andromaque Ardhanarîshvar, Jehan Polghotyer, Helyanwë
Vitesse de réponse : entre 48h à +ou- une semaine



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1