Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 [abandonné] Une Aventure étrange ! [PV Chioné, Voyl, Stribog]

 
Dim 22 Juin - 16:13
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
La mélodie du marteau faisant chanter l’acier, voilà une chose peu commune… surtout dans cette rue. Je frappais de l’acier, et c’était tout ce qui me restait. Un acier impur à l’enchantement, un acier fait pour créer des armes habituelles de soldats banals. Par-dessus des paroles d’un vieux fou désirant que je forge pour l’armée démoniaque. Plus il parlait et plus il m’énervait, manque de chance pour lui j’étais sous forme intermédiaire. J’arrêtais de frapper l’acier lorsqu’il me dit :

« C’est pas trop tôt ! Alors, que pensez-vous de ce que je vous propose ? Allez-vous accepter ou faire l’erreur de refuser ?
- Très franchement, je vous invite cordialement à aller vous faire voir. Mes tarifs sont hors de prix pour les soldats, et mon art est unique. Si ça avait été pour une commande personnelle j’aurais accepté, mais là vous me demander de faire du travail pour une tripotée de clampin qui ne sont pas garantis de survivre, même avec ce que j’aurais fait.
- Donc ce n’est pas pour des idéologies pathétiques et futile que vous refusez, mais parce que ça fait trop pour vous ? C’est vraiment minable, je vous croyais plus… doué.
- ça n’a rien à voir, je fais dans la qualité, et non la quantité. Tu devrais le savoir. Maintenant pars et ne reviens plus pour faire des demandes aussi… futile. »

Je reprenais la forge d’une hache peu commune, pour la simple raison que cela allait être la mienne. Je forgeais une arme basique plus ou moins, pour me défendre sur la route de nouveaux matériaux. Je continuais de frapper et modeler l’acier, constatant que l’autre militaire était partit. La hache commençait à ressembler à ce que je voulais lorsqu’une présence étrange se fit remarquer. Je soupirais avant de dire en ancienne langue :

« Mais qui vient encore me déranger ! Ça m’énerve d’être sans cesse déranger durant mon travail, mais ça tout le monde s’en fout ! Non, ce que les gens retiennent c’est ‘oh mais c’est l’un des meilleurs forgerons de Sen’tsura, confiez lui un travail et il le fera’ et bien, je leur dis merde ! Merde ! »

Je soupirais à nouveau en constatant que j’avais fini de former la hache de toutes façons. Je la déposais dans l’eau froide avant de me tourner vers ma potentielle cliente. Je prenais une grande inspiration avant de lui dire calmement :

« Bonjour et bienvenue dans l’échoppe aux milles merveilles ! Je suis Wode, le forgeron. Que puis-je pour vous noble damoiselle ? De quoi avez-vous donc besoin ? Je peux tout vous fournir si vous avez la patience… et l’argent. »

J’avais parlé tellement calmement que je me surprenais moi-même, habituellement dans ces conditions j’étais plutôt frustré, mais là… et bien disons que la beauté de mon interlocutrice m’aura fait la pardonner. Je soupirais attendant donc sa réponse.



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


Dim 22 Juin - 17:00
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4563-chione-feral
Après son saut à Drayame, Chioné avait passé quelques jours au domaine en se défoulant sur les mannequins de combat qui se trouvaient dans la salle d'entraînement de la "maison". Ces Elfes étaient tellement hautains et malpolis !

C'était pendant ce moment à s'acharner sur les mannequins que Chioné se dit qu'il lui faudrait une arme de bonne qualité pour qu'elle puisse se battre sans avoir à utiliser sa magie, qui était somme toute assez énergivore et qui pourrait être fatale si elle se vidait de ses forces en plein combat.

Aussi avait-elle décidé de se trouver une arme pour elle, et avait donc demandé conseil à son père pour trouver une forge digne de ce nom. Le patriarche lui avait conseillé de se rendre à Sen'tsura, la capitale, mais la jeune fille n'était pas vraiment sûre que ce soit une bonne idée. Elle suivit cependant le conseil de son paternel et se rendit dans les alentours de Sen'tsura.

Lorsqu'elle arriva à la première forge qu'elle rencontra, elle fut accueillie par un forgeron quelque peu... bourru qui posa une hache dans l'eau froide avant de lui dire :

Bonjour et bienvenue dans l’échoppe aux milles merveilles ! Je suis Wode, le forgeron. Que puis-je pour vous noble damoiselle ? De quoi avez-vous donc besoin ? Je peux tout vous fournir si vous avez la patience… et l’argent.

Chioné lui adressa un sourire timide avant de répondre :

Bonjour ! Hé bien, si vous pouviez me faire ou me trouver une arme pour que je puisse me battre au corps-à-corps, sans avoir à utiliser ma magie qui a tendance à me laisser sur les genoux, vous me rendriez grandement service.



Symbole :
 

Thème de Chioné


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse :


Dim 22 Juin - 21:34
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5314-stribog-zima
Les rayons lumineux de l'astre solaire traversèrent soudainement l'une des nombreuses fenêtres éparses de la bibliothèque de la capital. Ils atterrirent ensemble sur mon visage, qui était à cet instant plongé dans une œuvre littéraire des plus passionnantes: "Décomposition anatomique des créatures magiques" par Dremak le fulminant. Ce livre, comme son titre l'indiquait, faisait état de l'anatomie des créatures magiques telle les morts-vivants ou les légendaires Abreds. Enfin, les lumières dansantes soudainement dans mes yeux m'indiquaient qu'il n'était plus temps de lire. Je referma le livre, en prenant soin de mémoriser le numéro de la page, et le remis à sa place parmi les étagères poussiéreuses et innombrables de l'édifice.

Sortant d'un lourd pas de la bibliothèque, les quelques heures passées à lire m'ayant endormies, je me résolu à me promener pour profiter de l'air frais et du soleil trônant au dessus de nos têtes comme une divinité protectrice. Arpentant les rues fréquentés de la cité, je m'arrêta une fois à une galerie de peinture une autre fois au marché de la grande place. Passant et repassant, sillonnant distraitement les couloirs d'étales aux marchands fringants et aux articles flamboyants. Je continuais ainsi une bonne partie de la journée. Rien ne m'intéressait spécialement mais le simple fait de parler à des gens et d'admirer le monde me rendait souriant. Le monde qui tourne, vie, évolue tout seul, par lui même, sans aide.

Ce fut dans ce contexte léger et serein que, dans cette rue, je tombas sur cette forge. Devant cette forge, se tenait un homme, grand, musclé, pas destiné à parler d'astronomie avec une classe d'étudiants avertis quoi ! Et devant cet homme, se tenait une femme. Une belle femme au cheveux de neige et aux teint pâle et délicat comme de la rosée matinale glacée sur les feuilles des arbres. Je tressautas de surprise en la voyant. Ce ne pouvait être qu'elle. Ce ne pouvait être que Chioné ! Obéissant à mes sentiments, comme à mon habitude, j'accourus en vitesse vers elle, trop heureux de la voir pour prêter attention aux quelques passants que je bousculais. Enfin assez proche d'elle, je l'appelas.

- Hey ! Chioné !


Elle se retourna et j'en profita pour l'enlacer assez vigoureusement. Je la reposas ensuite au sol, sans m'occuper du forgeron qui se trouvait derrière.

- Et ben alors ! Que fais-tu ici, à Sent'Sura ?




Soyez indulgent, kit fait avec photofiltre x)


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Trouvé par Evrann ^^
Double compte : Trataïr Erubon ; Hilaren Sombresang ; Sophiane Lindsey
Vitesse de réponse : rapide !


Sam 5 Juil - 18:36
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2879-le-dragon-d-acier-luz
TROIS. Ce nombre représentait beaucoup de chose pour moi en ce moment. Les trois gamins qui s'étaient mis à me suivre, cela ne m'aurai pas dérangé s'ils avaient uniquement...je sais pas moi! Admiré mon armure où mon épée et seulement parlé entre eux; mais non; put*** de curiosité de mer** des put**** de gosses de Sen'tsura. Ils étaient en train de me bombarder de questions ce qui commençait légèrement à m'énerver, de plus, les trois mère me regardait de loin, comme si j'était une menace de mort pour les gamins... Bon, ok, je pourrais les tuer aussi naturellement que je respire...mais c'est des gosses. Ensuite, Les trois con***** qui me suivent parce que j'ai fait mettre en prison il y a trois ans et qui m'ont reconnus et que, j'en suit certain, vont encore me faire chi**. Rajoutons à cela les trois rues qui permettent de sortir de la place où je me trouve, et au centre de laquelle ce trouve une très belle fontaine formée par une statue à trois têtes dans un petit bassin. Décidément cette journée était placé sous le chiffre du trois... Même les tr... non, quatre coups de marteaux que je venait d'entendre...

Un sourire illumina mon visage, il y a une forge pas loin!! Le son du métal contre le métal me donnait envie de voir ce forgeron et d'étudier un peu ses techniques de forge!

Je posai gentiment mes mains sur les têtes des deux gamins devant moi et les écartaient un peu en leur adressant un sourire; j'allais être libéré de leur put**** de questions. Je m'élançai en avant, sautai et agrippai une poutre en hauteur appartenant à une auberge, me hissais dessus, sautai sur le rebord d'une fenêtre de la bâtisse d'en face et sautai pour agripper la poutre de l'étage du dessus de l'auberge avant de ressauter sur le toit de la maison proche, le tout en quelques secondes seulement, suivant le son du marteaux qui avait repris, le sourire au lèvres.

Il ne me fallu pas bien longtemps pour découvrir d'où venait le son métallique. Je me déplaçai de toit en toit rapidement et arriva quelques instants plus tard juste au dessus du bâtiment d'où provenait ce son jubilatoire. Le son s'arrêta à mon regret et le forgeron pris la parole, il se présenta comme ce nomment Wode...inconnu au bataillon; la seconde protagoniste semblait légèrement frêle a mes yeux et ne déclina même pas son identité. Elle demanda simplement une arme, ne précisant pas si cela devait être une arme à distance comme un arc, une arbalète ou autre ou une armes de jet comme des couteaux de lancer ou une arme blanche! Si elle devait être légère ou lourde; même si l'on pouvait s'en douter étant donné la corpulence de la demoiselle. En tout bon forgeron que je suis, je me serais sentis insulté à sa place. Et avant que je ne puisse me joindre à ses deux personnes une troisième déboula comme un charme criant le nom de la demoiselle: Chioné; et lui sauta littéralement dessus...

Ce nom me disais quelque chose...une personne connue? Un vilain sourire naquit sur mon visage tandis que j'activais mes pupilles... Ils...sont les trois...pareils? Non, la fille est à moitié démone mais ça deuxième moitié et identique au plus petit des deux gars...de plus,quelque chose change entre les deux plus jeunes et l'autre... Ça y'est! Je me souviens! Ils sont comme Nee'lhan! Sont-ils des élémentals? Plus important...la demoiselle ce nomme Chioné...et elle est à demi démone, serait-elle Chioné féral. B'ah, peu importe; autant s'amuser un peu!

Je sautai du toi pour atterrir juste à côté de Chioné et de l'autre. Mon armure de cuir et d'écailles noir refléta un instant le soleil tandis que je me redressai et c'est un visage porteur d'un sourire amusé qui fut révélé aux trois protagonistes...décidément, beaucoup de trois aujourd'hui.

<< Bien le bonjour, Voyl Vanguard, pour vous servir. >>




Connaître ceux que je côtoie...
Un réflexe?
Une obsession!!!


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Mifuné Abrasil
Vitesse de réponse : asse lent (entre deux jours et une semaine)


Mar 8 Juil - 14:06
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Une arme… pas bien précis tout ça, je ne suis pas offensé. Je ne suis que sidéré devant le peu de connaissance que la demoiselle à en matière d’arme. Qu’elle arme conviendrait pour une jeune miss ne sachant pas comment en différencier deux ? Une arme courte, légère et maniable. Oui, une Dague sera parfaite. J’étais plongé dans mes pensées à l’arrivée d’un jeune homme semblant connaître la demoiselle passant commande. Je soupirais avant de marmonner dans l’ancienne langue :

« Bon, j’ai plus de matériel, et la prochaine livraison ne viendra pas avec ce dont j’ai besoin ni quand j’en aurais besoin. Donc, une expédition pour les cavernes du crépuscule me semble la meilleure idée. Seulement, même si c’est moi, je ne pense pas qu’y aller seul est une bonne idée. Bon, j’ai une cliente potentiellement assez puissante pour me supporter, et son ami est sûrement au moins aussi puissant qu’elle. Je vais avoir besoin de leur aide »

Puis un autre homme est arrivé, par les toits, chose amusante. Ainsi une équipe se formait, mais les bras cassés qui s’amoncellent devant ma porte seront-ils à la hauteur ? Je n’en savais rien, mais je sentais qu’ils avaient du potentiel. Le nouvel arrivant se nommait Voyl Vanguard, étrange ce nom me rappelait vaguement quelque chose, mais impossible de remettre le doigt dessus. Qu’importe, sans doutes que cela venait d’une personne que j’ai connue avant de perdre la mémoire. Je soupirais à nouveau, avant de dire calmement, de ma voix caverneuse et charismatique :

« Et bien, enchanté Monsieur Voyl, ma Demoiselle Chioné, et… ami de Chioné. Pour en revenir à votre affaire, noble demoiselle, Je sais ce qu’il vous faut. Cependant je n’ai pas le matériel pour vous le faire. Par matériel, j’entends minéraux. Pour faire une arme qui convienne à votre beauté, il me faut un minerai d’une rare pureté, on ne le trouve que dans les montagnes, dans les cavernes du crépuscule plus précisément. Et bien que je sois puissant, il faudra des gens pour me protéger le temps que je récupère ce qu’il faut. –je ris doucement avant de reprendre– Et c’est là que vous trois intervenez, donc voilà le marché, pour Voyl et toi jeune homme, le minerai qui sera vraiment en trop vous appartiendra, et Chioné je vous forgerai l’arme gratuitement contre l’aide apportée. »

Je leur fait un clin d’œil avant de regarder la hache d’acier que je forgeais, presque prête, il ne manquait plus qu’à l’aiguiser. Chose simple à faire, mais si faite dans l’excès, elle fragilise l’arme. Je leur fais signe que s’ils comptent m’aider, ils devront attendre que j’en aie fini avec mon arme actuelle. Soit une dizaine de minutes. Je termine d’aiguiser la hache qui allait me servir d’arme, puis je l’accroche au quatre crochet qu’il y a dans le dos de mon armure de plates couleurs vermeilles, que j’enfile. La couleur de mon armure s’explique par la température utilisée, et les flammes générant cette chaleur. Elle est faite d’un acier d’une rare pureté et a été forgée par moi, et pour moi. Mes flammes à une certaines températures influe sur la teinte de tout matériaux impur, soit l’acier, le cuivre ou le bronze. Seulement je dois en oublier d’autres. Je sors du bâtiment, le verrouille et attends leur réponse.



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


Jeu 10 Juil - 22:40
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4563-chione-feral
Loin était Chioné de se douter qu'elle reverrait son cousin Stribog dans les parages. Venue pour se trouver une dague qui lui permettrait de se battre au corps-à-corps sans avoir à utiliser sa magie, qu'elle voulait économiser au maximum, elle était prête à demander conseil, n'y connaissant rien.

L'arrivée de son cousin, tout heureux de la revoir, la fit sourire avec plus d'assurance. Lorsqu'il lui demanda ce qu'elle faisait là, elle lui répondit :

Hé bien, comme tu peux t'en douter, je suis à la recherche d'une arme...

Elle ne put en dire plus ; un jeune homme entra à son tour dans la forge et se présenta :

Bien le bonjour, Voyl Vanguard, pour vous servir.

La demoiselle Féral s'inclina devant le nouveau venu avec toute la finesse de l'éducation que lui avait inculquée sa feue mère, avant de se redresser pour écouter Wode le forgeron qui déclara :

Et bien, enchanté Monsieur Voyl, ma Demoiselle Chioné, et… ami de Chioné. Pour en revenir à votre affaire, noble demoiselle, Je sais ce qu’il vous faut. Cependant je n’ai pas le matériel pour vous le faire. Par matériel, j’entends minéraux. Pour faire une arme qui convienne à votre beauté, il me faut un minerai d’une rare pureté, on ne le trouve que dans les montagnes, dans les cavernes du crépuscule plus précisément. Et bien que je sois puissant, il faudra des gens pour me protéger le temps que je récupère ce qu’il faut. Et c’est là que vous trois intervenez, donc voilà le marché, pour Voyl et toi jeune homme, le minerai qui sera vraiment en trop vous appartiendra, et Chioné je vous forgerai l’arme gratuitement contre l’aide apportée.

La jeune femme réfléchit pendant qu'il finissait son office et avant qu'il ne sorte, les laissant tous les trois. Enjouée à l'idée de se dégourdir les jambes, elle adressa un sourire aux deux hommes avec elle et leur lança :

Je ne sais pas vous, mais moi, je trouve sa proposition intéressante.

Puis elle sortit, radieuse, rejoindre le forgeron. Une nouvelle aventure l'attendait, enfin !



Symbole :
 

Thème de Chioné


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse :


Ven 11 Juil - 23:19
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5314-stribog-zima
J'étais le plus heureux des hommes en cet instant. Le hasard m'avait permis de revoir ma cousine. C'était ma seule famille hors des Glaces et le souvenir de notre rencontre me revenait assez fréquemment. Elle me répondit ensuite qu'elle était venue quérir une arme auprès de ce forgeron. Une demande plutôt étrange venant de quelqu'un qui ne semblait pas se battre si souvent que ça... Mon raisonnement intérieur fût interrompu par un homme, sûrement saltimbanque vu sa manière d'arriver par les toits tout en agilité et en souplesse. L'homme plutôt bien bâti se présenta comme étant Voyl Vanguard. Un nom qui m'était inconnu mais passons. Le forgeron monopolisa l'attention avec une voix qui ferait s'envoler les oiseaux et qui avait le mérite d'imposer le silence.

- Et bien, enchanté Monsieur Voyl, ma Demoiselle Chioné, et… ami de Chioné. Pour en revenir à votre affaire, noble demoiselle, Je sais ce qu’il vous faut. Cependant je n’ai pas le matériel pour vous le faire. Par matériel, j’entends minéraux. Pour faire une arme qui convienne à votre beauté, il me faut un minerai d’une rare pureté, on ne le trouve que dans les montagnes, dans les cavernes du crépuscule plus précisément. Et bien que je sois puissant, il faudra des gens pour me protéger le temps que je récupère ce qu’il faut. Et c’est là que vous trois intervenez, donc voilà le marché, pour Voyl et toi jeune homme, le minerai qui sera vraiment en trop vous appartiendra, et Chioné je vous forgerai l’arme gratuitement contre l’aide apportée.


Une proposition alléchante. J'étais toujours partant pour partir voyager, et si ça pouvait me rapporter quelque chose, c'était encore mieux ! Et puis pour ce qui est des dangers, je savais me montrer prudent. Chioné se retourna ensuite vers moi et Voyl en nous annonçant son intention de le suivre car elle trouvait la proposition intéressante. J'étais de son avis et j'avais moi aussi la ferme intention de suivre ce colosse qui nous promettait quand même un sacré lot d'aventure ! J'emboîtai le pas de ma cousine qui sortait rejoindre le forgeron à l'extérieur. Celui-ci s'était confectionné une hache pour l'occasion, il y avait quand même plus avenant comme compagnon. J'arborais un sourire radieux tout en analysant les gestes de Voyl et du forgeron. L'artisan était vraisemblablement un guerrier confirmé, c'était assez évident, et Voyl lui aussi inspirait une certaine prestance et son armure, plutôt atypique d'ailleurs, dénotait un goût prononcé du combat. Je n'étais pas friand de ce genre d'activité, mais comme tous fils de Cardrak, je savais me débrouiller. Même si j'étais plus doué en magie que dans le maniement des armes.

Une fois tous le groupe à l'extérieur. Je m'étirai longuement les bras, signe d'un réveil plutôt proche, avant d'annoncer mon enrôlement à tout le groupe.

- Je suis partant moi aussi ! C'est mieux que de rester ici et si j'ai quelque chose au bout, c'est parfait !


Je lançais un regard en direction de ma cousine, accompagné d'un large sourire. J'étais heureux de faire un tel voyage en sa compagnie. Ça faisait un peu de douceur qui contrastait avec les deux autres colosses.




Soyez indulgent, kit fait avec photofiltre x)


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Trouvé par Evrann ^^
Double compte : Trataïr Erubon ; Hilaren Sombresang ; Sophiane Lindsey
Vitesse de réponse : rapide !


Dim 27 Juil - 10:29
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2879-le-dragon-d-acier-luz
Récapitulons: Il me propose, à moi mais aussi aux deux autres d'aller dans l'un des endroits les plus dangereux de Terra pour récupérer du minerai... Non pas que cela me déplaise d'aller là bas mais...Ha, j'y gagne du minerai? Donc en résumé, on va aller dans un endroit où je vais pouvoir, surement, me lâcher et tuer du monstre ou je sais pas quoi sans que l'on ne me dise quoi que ce soit et en plus je vais être récompenser... Que demande le peuple?!!

J'étais le seul à ne pas m'être prononcé, et ce ne fut non sans un sourire et un regard assuré que je leur dit que je me joindrais à eux.

Je pris tout de même le temps de jeter un coup d’œil à la hache que cet...homme? élémental? avait forgé. Il avait été beaucoup trop rapide à mon goût concernant l'aiguisage, mais à chacun ces méthodes et ça façon de faire...

<< Tant que nous y sommes, faisont de rapides présentations, comme vous le savez déjà je me nomme Voyl Vanguard, je suis forgeron et mercenaire et comme vous trois je ne suis pas humain...même si je n'appartiens pas à la même race que vous. >>

Je lançai le sujet en espérant que l'un deux morde à l'hameçon et me confirme mes doutes, c'est à dire de savoir s'il sont bel et bien des élémentaux ou si je commence juste à être sénile malgré mon jeune âge.

Une question subsistait toute fois dans mon esprit: pourquoi une demoiselle aussi...raffinée diront nous, désire obtenir une arme, sans savoir même quel type d'arme elle souhaite... De deux choses l'une, sois elle est capable d'utiliser la magie mais celle-ci est trop coûteuse  en énergie, sois elle à décidée pour je ne sais quelle raison de partir sur les routes en quittant son petit cocon familial confortable... Son apparence me ferai penser que c'est la première option tandis que ces caractéristiques raciales me feraient dire que c'est la deuxième. Enfin, on saura cela très vite.




Connaître ceux que je côtoie...
Un réflexe?
Une obsession!!!


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Mifuné Abrasil
Vitesse de réponse : asse lent (entre deux jours et une semaine)


Jeu 28 Aoû - 18:12
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Ils ont tous accepté sans trop tarder, Chioné s’est adressée à son ami comme s’il était de sa famille, mais ça m’importait peu, celui qui attisait ma curiosité c’était Vanguard. Mon instinct me disait qu’il était puissant, et pourtant son air idiot prétendait le contraire. Venait-il de dire qu’il n’est pas humain ? Tout s’expliquait, cependant ça me fait tiquer, il ne chercherait pas à nous faire dire ce qu’on est par hasard ? Et bien, je vais m’amuser à l’obliger à se poser des questions :

« C’est vrai que ça fait bien longtemps que j’ai sacrifié mon humanité au profit d’une puissance dépassant l’imagination… et pourtant j’en ai beaucoup. Enfin bref, ne tardons pas trop, ce voyage est déjà assez dangereux comme ça, pas la peine d’en rajouter avec un départ tardif. »

Je prends la direction de la porte, accompagné des autres. Notre mauvaise troupe attirant les regards des adultes emplis de mépris et ceux des enfants contenant une telle admiration que ça m’en mettrait presque mal à l’aise. On passe la porte et les gardes nous prévienne que si on tient à la vie on doit rester au maximum sur les routes, chose que je comprends. On commence à prendre la direction de Foam, lorsque je décide d’informer le groupe de ce qu’on pourrait rencontrer :

« Alors, les cavernes du crépuscule ont la fâcheuse tendance d’être l’un des lieux les plus dangereux de Terra, après les Limbes et Volcania. Ainsi je ne vais pas nier le fait que ce qu’on y trouvera pourrait être aussi puissant que nous de manière individuelle, donc le travail d’équipe sera de mise. Cependant ça ne sera que quand on sera arrivé, pour l’instant la guerre fait que les routes sont aussi protégées qu’une sucrerie au milieu d’un attroupement d’enfants. Les bandits pourront donc… et bien nous agresser. »

Je savais que s’ils étaient des humains normaux, ça les aurait calmé. Cependant Chioné était une Féral et donc en partie démone, pour son ami il est de toutes évidences de sa famille donc il n’est pas exclu qu’il soit presque aussi puissant. Pour Voyl, c’est un mercenaire donc il a l’habitude des combats. Je ne voulais pas qu’ils aillent la bouche en cœur dans la caverne sans savoir à quoi s’attendre. Ensuite je m’adressais à Voyl à nouveau :

« Je sais que dire que j’ai perdu mon humanité à dû te déstabiliser, donc pour répondre concrètement à ta question, je suis devenu un maître de l’élément feu il y a… très longtemps, bien avant ta naissance. Avant même que tu ne sois à l’état de projet, en fait avant le grand hiver, mais j’ai dormis longtemps… bref, je suis un humain sans en être un. »

Je me doutais qu’il aurait bien du mal à me croire. Je ne lui en voudrais pas s’il ne croie pas à mon histoire, après tout, ce n’est pas tout les jour qu’on croise quelqu’un d’aussi vieux. On continuait sur le chemin, et la route allait être longue…



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


Jeu 28 Aoû - 22:19
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4563-chione-feral
Alors que le trio était sorti rejoindre le forgeron, celui qui se faisait appeler Voyl Vanguard déclara :

Tant que nous y sommes, faisont de rapides présentations, comme vous le savez déjà je me nomme Voyl Vanguard, je suis forgeron et mercenaire et comme vous trois je ne suis pas humain...même si je n'appartiens pas à la même race que vous.

Chioné fronça légèrement les sourcils mais ne répondit point. Ne connaissant pas le forgeron, elle ne voulait pas prendre le risque de lui révéler ce que Stribog et elle-même étaient des élémentaux - et encore, elle à moitié. Wode répliqua :

C’est vrai que ça fait bien longtemps que j’ai sacrifié mon humanité au profit d’une puissance dépassant l’imagination… et pourtant j’en ai beaucoup. Enfin bref, ne tardons pas trop, ce voyage est déjà assez dangereux comme ça, pas la peine d’en rajouter avec un départ tardif.

La jeune femme sourit intérieurement et suivit le meneur jusqu'à la porte de la ville, jusqu'à laquelle ils subirent le regard méprisant des aînés et admiratif des plus jeunes, avant que les gardes ne leur rappellent qu'il valait mieux rester sur les routes. Le voyage allait enfin commencer réellement, à la grande joie de Chioné.

Quelques instants plus tard, Wode décida de prévenir ses camarades de ce qui les attendait à présent :

Alors, les cavernes du crépuscule ont la fâcheuse tendance d’être l’un des lieux les plus dangereux de Terra, après les Limbes et Volcania. Ainsi je ne vais pas nier le fait que ce qu’on y trouvera pourrait être aussi puissant que nous de manière individuelle, donc le travail d’équipe sera de mise. Cependant ça ne sera que quand on sera arrivé, pour l’instant la guerre fait que les routes sont aussi protégées qu’une sucrerie au milieu d’un attroupement d’enfants. Les bandits pourront donc… et bien nous agresser.

Chioné ne broncha pas ; elle s'en doutait, à vrai dire. Par contre, elle ne se doutait pas que Wode finirait par avouer à Voyl la vérité sur sa nature :

Je sais que dire que j’ai perdu mon humanité à dû te déstabiliser, donc pour répondre concrètement à ta question, je suis devenu un maître de l’élément feu il y a… très longtemps, bien avant ta naissance. Avant même que tu ne sois à l’état de projet, en fait avant le grand hiver, mais j’ai dormis longtemps… bref, je suis un humain sans en être un.

Là, Chioné le regarda avec stupéfaction. Il était très âgé, et pourtant figé dans un corps de trentenaire... Aussi âgé que son paternel. Mais elle n'osa pas en faire la remarque, ce serait une impolitesse de sa part. Elle lança un regard à Stribog avant de se tourner vers Voyl pour renchérir :

Puisqu'on en est aux révélations... Stribog et moi-même sommes cousins et élémentaux de glace. Et vous, messire Vanguard, qu'êtes-vous si vous n'êtes pas un humain ?



Symbole :
 

Thème de Chioné


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse :


Dim 31 Aoû - 11:39
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5314-stribog-zima
Une palpitante aventure venait de débuter. Cependant, selon le dénommé Voyl, les présentations n'étaient pas terminées. Pour mon plus grand plaisir ! Moi qui adooooore m'étaler en palabre ! Enfin... Sa tirade à eu au moins l'utilité de nous apprendre qu'il n'était pas plus humain qu'Aile Ténébreuse, même si il en avait l'apparence. Cependant, qu'en était-il du forgeron ? Il était évident qu'il n'était pas ordinaire lui non-plus. De surcroît, il approuve mon résonnement en disant qu'il a "sacrifié son humanité" pour plus de pouvoir. Que doit-on en déduire ?... L'humanité n'est pas qu'un état physique, c'est aussi un état d'esprit. Je pense qu'un homme qui change ce qu'il est par avidité n'est déjà pas très humain dans sa tête... Enfin passons, il est inutile de se poser de telles questions avant un départ en voyage. Surtout que, selon le forgeron, l'endroit où notre joyeuse bande se rend est un des lieux les plus dangereux au monde. C'est sûr qu'il y a mieux pour faire du tourisme, mais si il est aussi puissant qu'il le dit il pourra nous protéger. En tout cas je l'espère.

J'étais tellement concentré sur mes pensées que je ne faisais que suivre le groupe sans vraiment savoir où nous nous dirigions. J'ai vaguement entendu des gardes parler tout à l'heure mais c'est tout. Cependant, une fois le groupe hors de la ville, je reprenais mes esprits. L'environnement à l'extérieur était bien plus beau que la ville. Le contact avec la nature était toujours un plaisir. Je n'aimais pas les grandes villes. Je ne m'y rendais que pour travailler et avoir un peu de confort dans une auberge. J'étais aux côtés de Chioné et attendait le début du voyage, un dernier mot le forgeron ?

- Je sais que dire que j’ai perdu mon humanité à dû te déstabiliser, donc pour répondre concrètement à ta question, je suis devenu un maître de l’élément feu il y a… très longtemps, bien avant ta naissance. Avant même que tu ne sois à l’état de projet, en fait avant le grand hiver, mais j’ai dormis longtemps… bref, je suis un humain sans en être un.

Cette remarque était destinée à Voyl, mais il était clair que si tout le groupe l'avait entendue ce n'était pas par hasard. Il voulait que l'on sache son âge avancé. La question que je me pose est cependant "pourquoi ?". Est-ce que l'âge est preuve de puissance ou de sagesse ? Quand j'entends que Nayris est toujours prisonnière des Limbes ça ne me conforte pas dans cette idée. Nous verrons bien si il dit vrai sur ses capacités. En tout cas, je ne retiendrais pas mes coups si on nous agresse, même si le combat n'est pas ma passion. Vais-je devoir prendre ma forme suprême durant ce voyage ? Je priais pour que la réponse soit négative. J'avais du mal à me contrôler sous cette forme, merci le sang de Feu, et de surcroît, je voyais très mal...

Les palabres sont terminés ? Enfin ! L'aventure peut commencer !

- Puisqu'on en est aux révélations... Stribog et moi-même sommes cousins et élémentaux de glace. Et vous, messire Vanguard, qu'êtes-vous si vous n'êtes pas un humain ?

Je soupirais sans le vouloir en entendant ma cousine. Je me fichais bien de ce que l'acrobate des toits pouvait être. Si il peut aller là-bas sans mourir c'est le principal non ? Enfin... écoutons quand même sa réponse, si réponse il y a.




Soyez indulgent, kit fait avec photofiltre x)


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Trouvé par Evrann ^^
Double compte : Trataïr Erubon ; Hilaren Sombresang ; Sophiane Lindsey
Vitesse de réponse : rapide !


Dim 21 Sep - 13:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2879-le-dragon-d-acier-luz
Le forgeron sembla prendre un malin plaisir à essayer de me perturber, bien que ces "explications" ne firent que me tirer un sourire.Plus tard, il décrivit les différents dangers que nous pourrions croiser lors du voyage. Il réitéra une tentative afin de me troubler, à moins que ce ne soit des explications...

<< Un humain...sans en être un? Une race humanoïde quoi, pas besoin d'en faire des tonnes tu sais, ce monde et remplis de personnes qui, je n'en doute pas un secondes, sont bien plus vieilles que toi, et donc, si tu es si vieux que ça, de moi, après tous, je n'ai que...non, je ne dirais pas mon âge, ça pourrait choquer. >>

Ce fut alors au tour de Chioné de ce lancer dans des révélations, elle me donna ce que je cherchais le nom de leur race. Je compris qu'ils étaient comme Nee'lhan. Je fut pris d'un fou rire.

<< C'était...donc...bien ça... >>

Je ne parvenais pas encore à arrêter de rire et avait du mal à m'exprimer.

<< Deux élémentaux de glace et un de feu c'est ça? Le forgeron étant celui de feu... Je m'excuse dame Chioné mais même si vous m'avez donné cette information, je ne peux vous dire quelle est ma race, bien que si l'endroit ou nous allons et aussi dangereux qu'il et censé être, vous ne tarderez pas trop à le savoir. >>

Un large sourire satisfait s'étirai sur mes lèvres, j'allais passer un moment avec trois magnifiques spécimen et allait avoir tout le temps d'observer de plus près les caractéristiques de cette race plus qu'intéressante...en plus d'affronter des adversaires puissants.





Connaître ceux que je côtoie...
Un réflexe?
Une obsession!!!


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Mifuné Abrasil
Vitesse de réponse : asse lent (entre deux jours et une semaine)


Mar 14 Oct - 15:46
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Bon, il restait discret sur sa race le Vanguard… pas grave, au vu de son équipement je peux dire que c’est un combattant. Pour Chioné et son cousin, rien n’était plus évident de savoir qu’ils ont de très bonnes capacités magiques. Je soupirais en avançant sur la route, bien qu’on coupait à travers champ pour gagner un maximum de temps, et le soleil était haut dans le ciel, rien ne laissait présager ce qui allait se passer. Tout semblait joyeux, calme, mais on était conscient qu’il y ait des bandits qui sévissaient actuellement.

Mon attirail censé être lourd, ne me pesait pas du tout sur le dos, j’avais vraiment changé depuis l’an passé. Je ne me sentais plus vraiment l’âme d’un aventurier. Je marchais en tête du groupe tout en expliquant que notre destination était un petit village en Sola situé pas trop loin de la caverne :

« Bon, notre objectif est situé à une semaine d’ici, plus d’une semaine même, donc on risque de marcher longtemps. Notez cependant une chose, la route sera semée d’embûche, certes l’objectif est risqué, mais la route qui y mène l’est tout autant de nos jours. Donc, si vous avez des pouvoirs cachés, ne soyez pas frileux à l’idée de les utiliser. Sachez ensuite que je ne suis pas là pour vous protéger une fois dans la caverne. Une fois dans la caverne nous nous séparerons en deux équipes, l’une aura pour mission de récupérer le minerai, l’autre devra protéger la première équipe pendant qu’elle fait son office. Les équipes seront définies sur place. »

Je baille, observant un mouvement dans les broussailles, je pris presque instinctivement ma hache en commençant à l’imprégner de ma magie pour la chauffer à blanc. Ce qui la fit prendre une couleur blanchâtre et la faisant prendre de la lumière. Je fis signe aux trois autres de se préparer, après une première heure de route, les ennuis commençaient.

Une trentaine de brigands orcs et humains nous encerclèrent rapidement avec la célèbre réplique honteuse et bourrin :

« La bourse ou la vie ?
- Je vous donnerai volontiers mon argent… après tout vous m’avez l’air sympathique, et en surnombre… qu’est-ce qui pourrait vous arriver… Ah oui, venez, approchez que je vous donne votre dû. »

Un bandit s’approchait, et une fois a portée, je lui tranchais un bras avec ma hache chauffée à blanc, cautérisant instantanément la blessure. Un hurlement de souffrance digne des plus grands blessés se fit entendre. Ce qui me fit rire de la manière la plus sadique possible. Les bandits semblaient vraiment mal à l’aise et je ne pu m’empêcher de terminer ma réplique par :

« Tiens, voilà ta paye. Ne dépense pas tout au même endroit surtout, gamin. Maintenant, à qui le tour ? »

Un léger sourire carnassier se dessinait sur mes lèvres et comme j’étais dans ma forme intermédiaire, mes yeux faisaient flipper même les plus courageux. Je fis un léger signe à l’équipe de décimer ces gêneur avant de m’y mettre avec joie et sadisme.



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


Dim 2 Nov - 12:56
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4563-chione-feral
Ainsi, le petit groupe put enfin partir vers leur destination finale. Heureusement que Chioné avait opté pour une paire de bottes, faire le chemin en chaussures à talon aurait été suicidaire et ampoulé assez vite...

Elle frissonna légèrement quand Wode leur conseilla de ne pas avoir peur d'utiliser leurs pouvoirs s'ils venaient à être attaqués, ce qui serait fortement possible vu que les routes n'étaient plus protégées comme autrefois... Bon, tant pis, elle se lâcherait, mais à quel prix...

L'attaque n'attendit pas qu'ils soient bien avancés sur la route pour avoir lieu. Des brigands se mirent à les encercler, orcs et humains mêlés les menaçant avec leurs armes rouillées. Tous en chœur ils crièrent :

La bourse ou la vie ?

La réponse de Wode aurait pu presque choquer Chioné si elle ne s'était pas rendue compte que sa hache brillait un peu trop fort à son goût :

Je vous donnerai volontiers mon argent… après tout vous m’avez l’air sympathique, et en surnombre… qu’est-ce qui pourrait vous arriver… Ah oui, venez, approchez que je vous donne votre dû.

Un signal pour Chioné, qui mit ses mains derrière le dos et retira tout doucement ses mains pendant que l'un des brigands s'approchait du forgeron pour récupérer son dû. Il comprit trop tard que c'était un piège, lorsque son bras finit au sol, détaché du tronc par la hache de Wode. Celui-ci s'autorisa même une boutade pendant que le brigand se tordait de douleur au sol :

Tiens, voilà ta paye. Ne dépense pas tout au même endroit surtout, gamin. Maintenant, à qui le tour ?

Tiens, les brigands reculaient un peu, puis se décidèrent à avancer en même temps. Chioné leva les mains devant elle et conseilla à ses coéquipiers du jour :

Restez derrière moi si vous ne voulez pas devenir complètement givrés !

Et sa glaciale magie eut son funeste effet : presque tous les brigands, y compris ceux qui, voyant la semi-élémentale, commençaient à fuir, furent transformés en statues de glace pendant que leurs congénères déjà loin échappèrent à la vague de froid. Et comme d'habitude, après l'utilisation de sa magie, Chioné fut prise de vertige et s'affaissa comme une poupée de chiffon, épuisée en l'espace de quelques secondes. Il était vraiment temps qu'elle maîtrise sa magie...



Symbole :
 

Thème de Chioné


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse :


Jeu 1 Jan - 15:01
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5314-stribog-zima
C'est ainsi que notre groupe pour le moins hétéroclite prit le chemin des larges routes qui quittaient Sen'Tsura en serpentant parmi les plaines et les champs. Une sympathique communauté voyait le jour en cet instant et il était certain que la cohabitation, bien que probablement ardue par moment, serait des plus joyeuses et profitables pour chacun d'entre nous. Je doute, par exemple, que le sieur Wode sache cuisiner le moindre plat sans mettre le feu à un bon hectare de terrain. Qu'à cela ne tienne, je lui apprendrais ! Nous avons tous à apprendre les uns des autres je pense. D'une oreille distraite, j'écoutais les directives du forgeron. Si il fallait juste avancer en évitant de se faire tuer, je voyais mal comment imposer une certaine forme de stratégie, surtout avec deux élémentaux et demi.

Après une dizaine de minutes d'une marche soutenue sur les chemins de terre, je sentais peu à peu l'ennui me gagner. Personne n'osait parler pour le moment, ils devaient tous se préparer aux divers périls qui nous attendaient sur le chemin. Moi, je me contentais de canaliser mes émotions. Si combat il devait y avoir, je devrais probablement me transformer... et je priais tous les dieux pour qu'il n'arrive rien de fâcheux à mes compagnons pendant ce temps là. Dommage pour moi, l'occasion de tester mes tentatives de domination ne se fit pas attendre plus de temps. Les buissons frémirent lorsque les manants sortirent de leur cachette pour nous encercler et nous détrousser. Un immonde orc couleur de boue, balafré de la tête au pied avec un œil absent, se chargea de parler pour tout le groupe. « La bourse ou la vie ? »... Leineichte soit loué, l'argent n'étant pas mon fort ces derniers temps, tout ce que j'avais à leur donner c'était une bonne rouste bien méritée. Le forgeron se chargea de découper le dit chef, laissant son sang coloré l'herbe verte, et il nous intima d'un regard de nous charger des autres.

Et là ma bien chère cousine entra en action. Je pus admirer avec joie ses immenses pouvoirs se révéler enfin. D'une unique manœuvre, elle transforma bon nombre des bandits en de ridicules morceaux de glaces immobiles et pathétiques. Son sort me frappa également de plein fouet, un froid libérateur qui me permit de me transformer sans trop me fatiguer, une aubaine, pour sûr ! Beaucoup s’enfuirent en voyant pareille puissance, mais tous n'avaient pas compris le message visiblement. L'un d'eux, un humain, s'amusait à gesticuler en partant un peu moins vite que les autres.

- Eh regardez ! Ils ont congelés un de leurs hommes !! Haha la bande d'abrutis !

D'un mouvement lent, je levais mon bras gelé vers lui, mes yeux étaient recouverts de glace et je ne voyait presque rien. Cependant, il est difficile de se tromper de cible, elles étaient toutes devant à courir comme des poules. Un instant plus tard, un long trait bleu sortit à grande vitesse de ma main pour aller enfoncer sa mortelle pointe dans le dos du malheureux. Elle lui traversa le corps sans ralentir et alla, cinq mètres plus loin, trouver le chemin de la gorge d'un autre gredin. Ses compagnons se retournèrent, paralysés par la peur, tandis que d'une manœuvre toujours aussi lente, je plaçais mon bras horizontalement devant moi. Il s’allongea d'un bon mètre et de celui-ci sortirent, d'une manière similaire et d'une vitesse égale, plusieurs traits de glace en tout point semblable à des lances, qui décimèrent la plupart des survivants en quelques instants. L'un d'eux l'évita de justesse avant de courir à toutes jambes vers l'horizon.

De mon côté, je devais désormais me ressaisir. J'étais tellement bien sous cette forme, mais je savais ! Je savais que la conserver pouvait me tuer... Elle m'épuisait à une vitesse folle, ma mère me le disait en permanence... J'entrepris donc de reprendre une forme plus... humaine, conservant toutefois quelques touches de givre ça et là sur mon corps pour que l'écart soudain de température ne soit pas trop grand. Immédiatement, mes pauvres jambes vacillèrent et je tombais à genoux sur le sable encore froid et dur de nos prouesses, à moi et à Chioné. J'étais accablé de fatigue et mes yeux s’alourdissaient d'instant en instant, je ne devais pas m'évanouir... Avec grande peine je réussis néanmoins à m'appuyer sur mes bras fatigués pour ne pas m'écrouler... Leineichte soit témoin, je haïssais cette forme...




Soyez indulgent, kit fait avec photofiltre x)


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Trouvé par Evrann ^^
Double compte : Trataïr Erubon ; Hilaren Sombresang ; Sophiane Lindsey
Vitesse de réponse : rapide !



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1