Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Galerion "le boucher des enfers"

 
Ven 16 Mai - 0:10
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5400-galerion-le-boucher-des-enf
Galerion

Bestial, acharné, arrogant, fier, cynique, intelligent, impitoyable, anarchiste et séducteur pour faire court...
Information
Surnom Le boucher des enfers.
Âge : Indéterminé.
Nationalité : Limbe
Profession : Avatar de l'apocalypse (chômeur mais c'est moins démoniaque)
Camp : Le sien (neutre si vous préférez).
Noblesse : Autoproclamé seigneur des primordiaux.
Croyance : Aucune.
Famille : Aucune.
Race
Démon original ou primordial selon les niveaux de vocabulaire.
Caractère

Pour la plupart des historiens de Terra, les primordiaux sont démunis de conscience, ils ne ressentent rien, ne pensent pas, de simples mais dangereux animaux. Ils seraient donc dépourvus de ce que l'on appelle caractère. Mais les plus vieux d'entre eux, s'ils ne sont pas encore totalement sénile, vous dirons qu'il y eut malheureusement des exceptions à cette règle. Galerion en fait partie...

Sa nature profonde de démon fait de lui un être violent et sauvage qui ne prend de plaisir que dans le feu du combat, lorsque le sang coule à flot, que les os se brisent sous la puissance des coups et que les crocs et les poings s'imprégnent de l'odeur de la chaire. Évidemment seule la victoire est envisageable. Les meilleurs combattants mangent les premiers et les moins bons servent de repas. Tel est l'unique loi des primordiaux, tel est son unique règle de vie.

Pourtant il n'est pas un guerrier au sens courant du terme. Il se fout totalement des valeurs tel que l'honneur ou le respect des adversaires. Seule le résultat compte, peut importe la manière dont elle a été obtenu.

Ce qui le différencie de la plupart de ses semblables c'est son intelligence. La guerre lui a apprit que la force brute n'est pas toujours suffisante. Il s'est donc adapté, il a apprit, il a évolué. En observant les humains il a comprit les secrets du langage, des elfes il a tiré les subtilités de la lecture et de l'écriture et des dieux il a apprit l'art de la magie. Tout ceci ne l'a pas rendu bon pour autant, juste plus efficace...


Physique
Les primordiaux sont physiquement aussi variés que complexe. Le plus souvent il se déplacent sur quatre pattes à la manière des animaux et revêtent les attributs basiques des infernaux, cornes, gueule hérissé de dents pointues comme des baïonnettes, yeux vides et de couleurs peu communes, sabots et tout le fourbit habituel. C'est à cela que Galerion ressemblait autrefois, mais tout comme son mental, sa physionomie à profondément et irrémédiablement changée.

Aujourd'hui c'est à la manière des hommes qu'il se déplace, dressé sur ses "pattes" arrières. Ses sabots originels ont disparus pour laisser place à des pieds griffus et puissant. De son pelage de bête il ne reste qu'un "vêtement" de poil semblable à un pantalon, noir comme le jais. Son épiderme rouge est à l'image de sa soif de sang insatiable et ses yeux jaunes transpercent les ténèbres comme des vestiges de sa vie de prédateur. Des cornes d'ivoire ornent son crâne et certaines parties de son visage. Ses mains sont puissantes, capables de briser les os d'une simple pression. Ses oreilles sont longues et développés, pouvant entendre le moindre mouvement a des dizaines de mètres à la ronde. Enfin ses ailes noires semblables à celles des chauves souris peuvent se rétracter jusqu'à disparaître presque complètement. Enfin, sa musculature puissante et robuste et sa stature gargantuesque (il mesure dans les 2 mètres 30 au bas mots) n'a d'égale qu'avec les plus grands guerrier de ce monde.
Capacités
Armes : Les véritables démons n'ont pas besoin d'armes.
Pouvoirs : Télékinésie. Il peu déplacer des objets divers par la simple pensée. Le volume de l'objet déplacé dépend de son energie, plus il est massif, un tronc d'arbre ou gros rocher style menhir, plus il consommera ses réserves. De plus, il doit entrer en contact physique avec elle, les toucher afin de les soumettre à son pouvoir. Les plus petits objets comme des éclats de verres par exemple ne demande pas énormément d'énergie et peuvent être déplacé par simple contact visuel.

Toutefois son énergie magique est considérablement réduite depuis son emprisonnement. Il ne retrouvera la pleine possession de ces capacités qu'après avoir tuer ses bourreaux et dévoré leurs âmes.

Soif de sang: il possède la capacité de régénérer son corps en consommant de la chaire fraîche, prélevée sur un être encore vivant de préférence. Il prétend qu'autrefois tout les primordiaux avaient ce pouvoir. Mais les temps changent et l'évolution réserve bien des surprises.

Sa condition de démon le rend également extrêmement puissant, rapide et résistant, comme pour la plupart des démons peuplant Terra.
Familier : Tout ce qui peut être comestible.
Artefact : Aucun.
Autre : R.A.S
Histoire

Tout commence il y a des milliers d'années. L'histoire que vous connaissez tous, celle d'une déesse qui, dans son profond délire, donna naissance à toute une tripotée d'abominations aussi variées que les étoiles. Aujourd'hui les vampires et les lycans pullulent sur cette terre, mais à l'origine il existait une autre espèce quasiment disparue, on les appelaient démons à l'époque, maintenant les spécialistes préfèrent le termes de primordiaux. Ces créatures ne vivaient que pour se nourrir, ils étaient tantôt omnivore, tantôt cannibales et parfois même seulement invariablement affamés. Quoi qu'il en soit, leur règne de carnage n'épargnait rien ni personne. Ils étaient presque autant craint que la folie de leur créatrice elle même. L'un d'entre eux, puissant et tenace, jouissait d'une certaine réputation. Les "civilisés" le nommait "boucher de l'enfer". Il se racontait que sa faim ne connaissait pas de repos et que de sa gueule s'échappait les hurlements de terreur de ses victimes. Un véritable fléau...

Mais le temps des bêtes allait irrémédiablement vers sa fin, une nouvelle page de l'histoire allait bientôt se tourner. La guerre divine commença, les dieux et leur magie firent rapidement bien plus de dégâts que le fameux "boucher" et les mortels en vinrent presque à l'oublier. Mais la guerre a, pour certains, son lot d'avantages. Délaissé des mortels le démon commença à s'aventurer au dehors de son territoire de chasse habituel, il y découvrit la civilisation des hommes, des villages entiers abandonné par leur habitants ou transformé en charniers à ciel ouvert, les champs de batailles et les camps de réfugiés. C'était évidemment des sources de nourritures intarissables, mais ce fût aussi une véritable révélation. Entre deux massacre, il se surprit à comprendre la langue humaine puis à la pratiquer avec de plus en plus d'aisance. Sa compréhension de la société en devint moins archaïque, désormais les mots courage, honneur, pitié, loyauté et tant d'autres avait un sens même s'il les trouva pour la plupart complètement risibles. C'était une nouvelle source de puissance et avec elle naquit l'ambition démoniaque qui le mena bientôt à son apogée...

Le temps passait, la guerre se propageai et la société des hommes n'avait plus des secrets pour lui. Il avait même apprit à les imiter physiquement afin de mieux les tromper. De temps en temps il s'amusait à les piéger en ce faisant passer pour un dieu mineur inconnu, il se donnait le nom de Galerion...

Un jour, son chemin croisa celui d'un mage de Drayame, un elfe maître des anciens arts arcanique. Le combat qui les opposa l'un a l'autre fût d'une violence inouïe, les pouvoirs mystiques du mage face à la force brutale du monstre. Mais tout combat finit par la défaite d'un des adversaires. Ce fût l'elfe qui céda le premier. Il pensait finir comme tant d'autres avaient fini avant lui, servir de repas au vainqueur. Mais Galerion avait autre chose en tête, il se contentant d'arracher les jambes et de crever les yeux de sa victime. Ainsi il pouvait le garder en vie afin de le forcer par la torture à lui enseigner la lecture de la langue runique. Jours après jours il gravait sur le corps du supplicié les symboles qu'il voulait comprendre et celui ci obéissait. C'est ainsi que le démon apprit les bases de la magie. Les années et les combats qui se succèderent firent de lui un mage accomplit et l'un des plus grands démons, si ce n'est LE plus grand démon de cette ère...

Durant des siècles il sema le chaos sur Terra, profitant de la guerre divine pour étendre son pouvoir sur tout les êtres, même sur les siens. Il avait uni la plupart des primordiaux sous son commandement et leur avait enseigné ce qu'il savait. Cinq d'entre eux montrèrent des aptitudes particulières, il évoluaient, tout comme lui autrefois. Il fit d'eux ses généraux. Leurs noms sont depuis entré dans la légende, Sedris mange-mystique, Urkesh le sombre, Nebiros l'hurlant, Kanesh la méprisante et Bellial le prodige. Mais ce qu'il ne pouvait alors imaginer c'est que ce serait ceux la même qui le précipiteraient à sa perte...

L'ambition démesurée de Galerion et son grand pouvoir leur faisaient de l'ombre, peu importe leur exploits on ne les connaissaient que comme les vassaux du mythique "boucher des enfers". Ils décidèrent de faire du désert le tombeau de leur maître. Quelques jours avant la grande catastrophe connu sous le nom de "disparition des anciens", ils maudirent le grand démon, chacun d'entre eux aspira une partie de ses pouvoirs. Ils l'emprisonnerent ensuite dans les profondeurs afin qu'il y ère pour l'éternité.

Depuis plus personne n'a jamais ré-entendu parler du "boucher des enfers"... jusqu'à peu.

Récemment, des fouilles archéologiques furent entamées dans cette même partie du désert, de jeunes étudiants de l'académie. On ne sait pas exactement ce qu'il recherchaient et, au vu du carnage qui y a eu lieu, on ne le saura sûrement jamais. Mais ce qui est sur c'est que chaque primordial ou concha de notre planète sait ce qu'il ont eu le malheur de trouver. Il suffit de voir la terreur dans leur yeux, Galerion est de retour de son exil forcé et il va se venger...


Citation :
« Récemment, des fouilles archéologiques furent entamées dans cette même partie du désert, de jeunes étudiants de l'académie. On ne sait pas exactement ce qu'il recherchaient et, au vu du carnage qui y a eu lieu, on ne le saura sûrement jamais. »

Raconte ta "résurrection", en insistant bien sur tes pensées, ta compréhension de ton environnement après tant d'années et le fait d'avoir été trahi.

Dans la réalité

Âge : 25
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? Oui
Vos passions : Dessin, rp, cinéma, philosophie.
Votre avis sur le forum? Classieux.
Comment avez vous connu le forum? Google
Phrase fétiche : bazinga!!
Crédit avatar : Drakonis.org


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Drakonis.org
Double compte :
Vitesse de réponse : Selon activités irl


Lun 19 Mai - 23:32
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t5400-galerion-le-boucher-des-enf
~Chroniques du chaos~


La voie du carnage
Épreuve
5 Telnis de l'an de grâce 114
Résumé: Lors de fouilles archéologiques, un groupe de jeunes académiciens libèrent par hasard le "boucher des enfers".

Le repos des barbares
Rp en cours
15 Telnis de l'an de grâce 114
Résumé: La rencontre de trois vagabond sanguinaire en mal d'aventures dans la forêt de Drayame.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : Drakonis.org
Double compte :
Vitesse de réponse : Selon activités irl


 
Page 1 sur 1