Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 L'Everfrost ou rien !

 
Dim 16 Mar - 20:35
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3182-wode-everhatt
Un bien étrange évènement se déroulait autour de moi, ils disaient que j’étais le seul en qui on peut avoir confiance. Une sourde rumeur se répandait dans les tribunes. ‘Un étranger ? - Charon a confiance en ce type au point d’y confier sa vie ? Mais qui est-il ? – Pourquoi demande il un Duché ? – Charon le soutient, il est quasiment désigné ! – Mais, et les héritiers de l’ancien Duc ? – Il n’en avait pas !’. Ces paroles étaient les seules que j’arrivais à comprendre, et avec mon patron qui énonçait un mensonge éhonté du comment on s’était prétendument rencontré. Puis il est passé au chapitre où il prétendait que j’étais digne de la confiance de tout les Silénaste, et que jamais je ne trahirais la Reine. Mais tout le monde avait noté que c’était Charon qui l’avait dit, que donc ceci resterait vrai tant que j’obéirais aux ordres de Charon. Et puis une question arriva, lancée par une des personnes présentent :

« Et qu’est-ce qu’il en dit ce ‘Héros’, parce qu’on ne connaît même pas la voix de ce type, vous êtes arrivés et le brouhaha dans les tribunes a fait que seule la Reine sait à quoi ressemble sa voix et…

-J’ai demandé des Terres laissées sans propriétaire, s’il m’est possible de les obtenir sans faire couler la moindre goûte de sang, je pense que j’en serai reconnaissant envers la Reine. Je confirme les paroles de Charon, tant qu’il sera mon ami et dévoué à la Reine, je ne la trahirai pas. »

Une fois que j’ai dit ma réplique le silence se fit, et un soupir se fit entendre, la Reine devait être plongée dans une grande réflexion, après tout je viens de Terre et mon seul soutient est Charon. Bon après c’est un très bon argument. Puis elle demanda pourquoi je prétendais aux terres d’Everfrost, car si l’ancien Duc n’a pas laissé d’héritier alors ces terres devraient revenir à la baronne de Snowfall, qui était sa sœur. Je souris donc et annonça mon objectif majeur :

« Au plus court, si jamais j’obtenais ces terres, je formerai une équipe de ‘Paladin’, qui seront capable de bénir nos ennemis commun à grand coup de lame et de pyromancie. Je ferai aussi en sorte que ce Duché devienne le fournisseur d’équipement à l’armée Silénaste. Et surtout, je ferai en sorte que votre vie ne soit jamais réellement en danger. Après tout, j’ai un code d’honneur, un code bien étrange je l’admets. »

Ma voix ne trahissait que mon assurance, et j’avais les bras croisés contre ma poitrine. J’avais revêtu mon armure avant d’arriver dans la salle d’audience, même avant d’arriver en ville, et cette fois j’avais une cape légère blanche uni, une cape que j’avais fait faire pour avoir un peu plus de classe dans les réunions. Un autre soupir et cette fois elle dit qu’elle pourrait ordonner à n’importe qui, qui est déjà sous ses ordres d’en faire autant. Donc cette fois, c’est moi qui me mis à soupirer, je ne pensais pas devoir dévoiler le reste de mon identité donc je décidai de le faire de manière détournée :

« Et bien, le maître des flammes que je suis, aura de plus grandes facilités à apprendre à ce petit groupe d’élite comment on manipule les flammes sans épuiser ses réserves de magie en l’espace de quelques secondes. De plus j’ai un certain don pour faire prospérer une forge donc expliquer à des forgerons comment en faire autant pour en faire prospérer une centaine sera très simple. Et comme je viens du peuple à la base, j’aurai de biens plus de facilités à m’en rapprocher, et a m’en faire apprécier. »

Ce que je dis fit naître une autre rumeur dans les tribunes. Puis la Reine fit signe de se taire et les murmures dans les tribunes cessèrent, puis elle dit calmement que je l’avais convaincu et que ces terres me revenaient. Elle fit signe à son conseillé de lui apporter le papier de propriété, indiqua mon nom, le nom du Duché, signa et apposa son sceau, puis elle me le donna en main propre. Je m’inclinais légèrement et pris congé quand j’en ai eu la permission. Je remerciais silencieusement Charon et prenait la direction de mes terres. Le Duché d’Everfrost m’offrirait mon nouveau chez-moi.

Spoiler:
 



Qui allumera la flamme ardente de ma mémoire ? Qui me redonnera mon savoir ?



avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar : Linkbest
Double compte : Aeon & Siryë
Vitesse de réponse : selon l'inspiration


 
Page 1 sur 1