Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Raviel Garde Lune

 
Lun 10 Mar - 17:49
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4945-raviel-garde-lune-belette
Raviel Ashenlöon

Entêtée - Inconsciente - Insolente - Enjouée - Inventive - Secrète - Fière
Aime : vivre de nuit, les cours d'eau et les endroits boisés, la compagnie des animaux, se transformer
Déteste : les grandes villes, avoir froid, qu'on abuse de sa générosité, qu'on lui fasse perdre son temps.


Informations

Surnom :Vi', Vivi, Garde Lune (au lieu de Ashenlöon)
Age : 23 ans
Nationalité : Flore - Terre
Profession : Gardienne de la Princesse de Flore (développé dans l'histoire)
Camp : Neutre
Croyance : Mère Nature (pas de religion officielle)
Titre de noblesse : Aucun officiel
Nymphe
Ce sont toutes de belles jeunes femmes à la beauté simple et naturelle. Elles naissent d'une fleur qui tombe de l'Arbre Sacré des Nymphes de Flore, nommé l'Ancien.
Elles s'entendent très bien avec les animaux et peuvent donc communiquer avec eux. Elles ont des liens plutôt étroits avec ceux-ci. Ils ne leur obéissent pas toujours mais plus un lien est fort et plus l'animal obéira. Pareillement, elles feraient de très bonnes botanistes car leur savoir sur les plantes n'est plus à démontrer. Enfin, parmi leurs autres pouvoirs, elles sont polymorphes (elles ne peuvent se métamorphoser qu'en élément naturel du genre "animal" ou "plante") et possèdent le don de guérison.
Elles ont généralement un caractère paisible et serviable et leur race vit en harmonie avec tous les êtres vivants, fort sensible aux douleurs des autres. Elles portent un grand intérêt à la vie, qu'elle soit humaine, animale ou végétale, et fuient par dessus tout les guerres et leurs lots de malheurs. Elles hantent les forêts, les cours d'eau, les montagnes, les prairies... Ou tout autre lieu en rapport avec la nature.
(Définition Wikia)

Caractère


Une nymphe ça se doit d'être doux, souriant, pourquoi pas un peu bête ? En tout cas, c'est docile et inoffensif. Une image à laquelle Raviel n'a jamais aimé se conformer. Bien sûr qu'elle peut se montrer gentille, qu'elle fait preuve de générosité et qu'elle n'entre jamais en conflit armé avec personne. Mais ça ne fait pas d'elle une écervelée qui aime chanter en gambadant toute nue dans la prairie. D'un fort caractère, notre nymphe est plutôt secrète : elle aime préserver son intimité, ne livre aucune information superflue à son sujet et se cache même derrière un surnom. Pas pour une question de coquetterie, simplement parce qu'elle n'accorde pas sa confiance à n'importe quel péon. Plutôt obstinée, la demoiselle n'aime pas qu'on se mette en travers de sa route. Elle aime mener ses projets jusqu'au bout, défiant toutes les interdictions et les recommandations. Cet entêtement frise souvent le déraisonnable et peut lui valoir des ennuis, car ayant grandit à Flore, elle ne connait pas toute l'étendue de la fourberie du monde et fonce tête baissée vers le danger.

Et pour se sortir du pétrin, elle a vite apprit à se débrouiller toute seule. Ben oui, c'est difficile d'appeler à l'aide la personne qui vous à pourtant mis en garde. Alors pour s'éviter cette honte, Raviel se débat toute seule. Insolente, elle défie quiconque lui tient tête et se mure derrière un petit air moqueur et assuré, même si au fond d'elle, elle tremble. Comme elle ne sait pas se battre et qu'elle rejette toute forme de violence, la nymphe use d'autres armes pour survivre : espiègle et créative, elle aime changer de forme en un instant et s'échapper en riant ou lancer une poudre colorée au visage de son adversaire avant de disparaitre dans les arbres. A force de chercher les ennuis, elle a développer un certain talent pour la fuite en beauté et la course à pied ainsi que l'escalade, autant d'activités qui font vibrer en elle la corde de la liberté, état si chéri par les êtres féériques de Terra.

Un trait de caractère singulier chez Raviel est sa nette préférence pour la vie nocturne. Peut-être parce qu'elle est née de nuit ou simplement parce qu'il en est ainsi ? Nécessitant peu d'heures de sommeil, la jolie nymphe passe souvent une grande partie de la nuit dehors, à suivre la vie animale, observer la course des étoiles ou cueillir des plantes. Plus encline a être en compagnie d'animaux que d'humains, elle a très vite développé son don pour la métamorphose jusqu'à atteindre son paroxysme, profitant ainsi au mieux de la vie sauvage. Bien qu'elle n'aime pas laisser quelqu'un souffrir, elle s'apitoie plus facilement sur le sort d'un animal blessé que d'un humain malade. On la voit d'ailleurs peu souvent dans les zones "civilisées" car les villes la mettent très mal à l'aise. Elle se sent en terrain hostile, sursaute, regarde partout autour d'elle en craignant de voir sortir un danger quelconque et finit en général par s'échapper vers un horizon plus vert.







Physique
Comme ses consœurs, Raviel est une superbe créature. Svelte et agile, son corps déroule ses formes de son cou de cygne à ses chevilles délicates en passant par une cambrure harmonieuse, une poitrine avec un bel arrondis, une taille marquée et des jambes merveilleusement galbées. Vous ne trouverez pas de peau plus douce que celle d'une nymphe et la nôtre ne fait pas exception. Ses cheveux, toujours laissés libres, sont une cascade bleue sombre qui couvre ses épaules généralement nues. Ils donnent à Raviel ce petit air sauvage qui fait tout son charme. Ses lèvres pulpeuses ne sont jamais maquillées, ses grands yeux clairs ne sont jamais fardés et ses joues ne sont jamais poudrées. Et malgré cela, elle semble toujours aussi fraîche que la rosée et pleine de vie. Ce qui étonne souvent chez elle, c'est l'alliance de la couleur inhabituelle de ses cheveux et de celle de ses yeux. Ses iris sont d'un bleu argenté si pâle qu'on a pourrait croire que la lune y brille en permanence. Son attirance pour la vie nocturne de la forêt et ses longues heures à contempler les étoiles et la lune ont finit par faire pense que son physique s'adaptait à l'environnement qu'elle préférait. Mais cela ne la rend pas moins jolie que ses semblables.
Capacités

Arme : Un couteau qui lui sert à couper ses aliments et une serpette pour récolter des réactifs en forêt.
Pouvoirs :
~> Polymorphie
Depuis son enfance, Raviel s'est amusé à utiliser ce pouvoir autant que possible. Elle peut prendre l'apparence de presque tous les animaux communs (excluant les créatures mythiques comme les griffons, les dragons, les phénix, etc) à condition de les avoir déjà bien regardé avant. Elle n'utilise jamais ce pouvoir pour faire le mal, pas même pour se défendre. Il ne lui sert qu'à partager la vie des animaux, à fuir, se cacher ou intimider son adversaire. Parfois elle peut l'utiliser quand son corps ne peut accomplir certaines tâches : retourner un tronc d'arbre, cueillir un fruit sur une branche fine, repérer une source d'eau depuis le ciel...

~> Voix animale
Comme toutes les nymphes, la jeune femme peut communiquer avec les animaux. Aucun n'est tenu de l'écouter, de lui répondre ou de lui obéir, mais elle peut leur parler comme un humain le ferait à un autre. Ainsi elle se sent rarement seule. Et si elle se fait traquer par des loups, elle a au moins une explication avant de devoir fuir à toute jambe.

~> Connaissance de la flore
Sans être un véritable pouvoir, sa nature de nymphe et son éducation font d'elle une herboriste sans égale. Elle sait quelle plante convient à quelle situation, où la trouver, lesquelles éviter et comment préparer un nombre impressionnant de potions, baumes, cataplasmes et poudres.

~> Guérison
Ce don, pourtant naturel chez les représentantes de sa race, est plutôt sous-développé chez Raviel. Comme pour compenser sa facilité à se transformer, elle ne peut en revanche presque pas guérir par magie, qu'il s'agisse d'elle ou des autres. Une grande concentration et un gros effort lui permettront, au mieux, de refermer en partie une plaie superficielle de taille moyenne. En général, elle préfère recommander un de ses baumes et un bon chirurgien. Ses exploits en matière de magie de guérison se limitent donc à effacer les égratignures.
Familier : Aucun
Artefact magique : Aucun
Autre : C'est une acrobate, comme beaucoup de ses congénères et une très bonne nageuse. Elle adore barboter, fouiller les profondeurs des étangs et explorer le fond des cavernes (même si elle en ressort souvent avec un ours très mécontent derrière elle).


Histoire



Accrochée au bout d'une petite branche de l'Ancien, un bourgeon pousse lentement. Ses pétales sombres prennent des teintes bleues et violettes, la lumière de la lune le nourrit et comme pour chaque naissance, les nymphes attendent de voir quand la fleur s'ouvrira et tombera au sol. C'est par une belle nuit estivale que la gardienne des bourgeons avertit ses sœurs : l'enfant que l'on attendait vient de naître, sa fleur s'est ouverte et a quitté sa branche. Le bébé qui gazouille au milieu des pétales ouvre de grands yeux bleus clair sur le monde et chaque nymphe vient voir à quoi ressemble leur nouvelle petite sœur.
Quelques années passent et le bébé est devenu une petite fille pleine de vie et un tantinet trop espiègle. Elle fait tourner en bourrique la nymphe qui l'a prise sous son aile et ramène toujours de ses explorations un lapin blessé, de la terre sous ses pieds et des branches dans ses cheveux.

« Regarde Siena, j'ai trouvé une perle dans le ruisseau ! »
« C'est juste un caillou brillant ma puce, les perles se trouvent dans les huitres. »
« Alors demain j'irai chasser l'huitre et je ramènerai plein de perles ! Et je te ferai un joli collier ! »
« Mais, Raviel, ça ne se chasse pas une huitre... »

La vie s'écoulait paisiblement. La petite nymphe apprit à lire et à écrire les runes ainsi que l'alphabet des humains, elle partait à la cueillette des plantes avec ses amies, jouait au loup avec les écureuils, accompagnait ses grandes sœurs jusqu'au village humain le plus proche et apprenait comment marchander et soigner.
Quand naquit la petite princesse, elle la regarda avec admiration, comme toutes les autres. Elle avait cinq ans de plus, mais on lui avait tout bien expliqué, cette nymphe là était spéciale et elle devait un jour devenir reine, il fallait bien la traiter. Pendant plusieurs années cette considération ne fit pas partie de la vie de la petite fille. Elle était trop âgée pour jouer avec les nymphettes de l'âge de la princesse et avait mieux à faire, comme sortir la nuit en douce pour aller s'entraîner à se transformer en lapin ou en corbeau. Elle n'entendit à nouveau parler de la princesse que vers ses 13 ans. On se plaignait que c'était une mijaurée prétentieuse, qu'elle se comportait comme la reine du monde et ne faisait preuve d'aucune humilité. Raviel s'étonna qu'on puisse développer un tel caractère au sein d'une communauté aussi douce et tournée vers le bien, la vie et la générosité. Mais elle put expérimenter cette attitude détestable le jour où la gamine aux cheveux d'argent passa devant elle avec un regard hautain. Aucune nymphe n' avait jamais témoigné autant de suffisance devant elle.

« Pourquoi notre princesse est-elle aussi...méchante ? Je l'ai vu faire pleurer des petites filles de son âge. »
« Elle est spéciale. Nous l'avons toute traité comme quelqu'un à part et je crois qu'elle a finit par développer ce comportement à cause de ça. »
« Mais pourquoi c'est elle la princesse ? »
« Parce qu'elle a les cheveux couleur de lune. »
« C'est tout ? »
« C'est important pour nous car nous naissons toutes du même arbre. Comment reconnaître nos souverains sinon ? Personne ne ait avec une couronne. »
« Moi je ne l'aime pas cette princesse. Il nous en faudrait une autre. »
« Ne la juge pas trop sévèrement. Elle n'est pas entièrement responsable, c'est aussi notre faute de l'avoir traité aussi différemment. »

Jamais les parole de Siena de parvinrent à convaincre Raviel et la jeune nymphe décida de continuer sa vie en ignorant totalement la personnalité princière de la communauté. Elle était loin de se douter que malgré ses efforts, elle ne serait pas toujours libre de faire comme elle l'entendait.
Le grand changement survint un soir, sans prévenir, alors que la demoiselle allait sur ses 20 ans. Un petit groupe de nymphes tinrent une réunion à caractère confidentiel dans le petit salon de Siena et Raviel était au centre de la conversation. Littéralement. Entourée par ses sœurs, elle mit un moment à comprendre ce qu'on lui expliquait : Depuis sa naissance, ses yeux n'avaient pas cessé de s'éclaircir, au point de devenir aussi brillants et argentés que la pleine lune. Ce phénomène arrivait quand un monarque faisait son apparition et tout comme une chevelure argentée était signe de royauté, des iris argentés étaient l'attribut particulier de la nymphe chargée de veiller sur le monarque et prendre le poste de régente en cas de nécessité. Cela ne voulait pas dire se battre, mais le surveiller, le protéger des étrangers, lui permettre de fuir en cas d'attaque... C'était une tâche qui pouvait s'annoncer difficile car depuis quelques temps, on entendait des rumeurs inquiétantes à propos d'un mal au nord qui serait apparut avec le grand œil dans le ciel. Par la force des choses, la jeune femme avait donc un peu de sang royal dans les veines, pas assez pour être princesse, mais suffisamment pour être liée à cette dernière. Comme elles étaient cousines.
Raviel resta un long moment interdite et posa de nombreuses questions avant de décider d'aller se coucher pour digérer la nouvelle. La consigne la plus importante était de garder cette information secrète. La princesse serait informée le jour de son accession au titre de reine et alors seulement, le rôle de sa protectrice serait dévoilé. Après une longue course dans les bois et quelques heures de repos, la jeune femme annonça qu'elle était prête à remplir son rôle. Elle n'appréciait pas la jeune princesse, mais comme le lui avait conseillé Siena, elle devait reconsidérer son opinion et accomplir sa tâche, comme toutes ses sœurs.

Malheureusement le grand jour n'arriva jamais. Le démon Aile Ténébreuse déferla avec son armée sur Flore quelques mois plus tard, dévastant les villages, massacrant fée, nymphes et dryades qui se dressaient sur son passage. Quand les démons submergèrent la clairière où était établie la communauté de Raviel, les nymphes n'eurent pas d'autre choix que de fuir dans les sous-bois pour survivre. La demoiselle s'enfuit avec sa "grande sœur", qui avait été mortellement blessée. Malgré tous ses soins, son incapacité à user de la magie curative coûta certainement la vie à Siena et après sa mort, Vi' se retrouva seule. Hébétée, seule et sans foyer, loin des siennes, il ne lui restait plus rien. Rien que ses yeux pour pleurer.
Après le départ du gros des troupes d'AT de Flore, la nymphe chercha à retrouver quelques unes de ses congénères. Mais toutes semblaient avoir fuit le plus loin possible. Après six mois, elle décida de se fixer un objectif : la princesse avait disparut, elle était activement recherchée par le Démon pour être exécutée. En temps que protectrice, Raviel devait au moins retrouver son monarque pour la mettre en sécurité. Un objectif certainement dérisoire car que peut faire une nymphe pacifique face à de hordes de monstres ? Mais puisqu'il ne restait rien d'autre à sauver, mieux valait ça que rien.





Dans la vraie vie


Âge : Les 22 balais approchent...
Comment avez-vous connu le forum ? Google mon ami !
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Une tonne, la liste serait trop longue.
Vos passions : Peu nombreuses, mais j'ai plein de hobby et je voue un culte à mon chat, qui me le rend bien.
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? La suggestion à déjà été transmise, concernant un petit oublis dans le règlement =)
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Non, aucun.
Phrase fétiche : "I'm not in danger, Skyler. I am the danger."


avatar


Nymphe

Partie IRL
Crédit avatar : Chenbo
Double compte : /
Vitesse de réponse : Selon l'inspiration


Jeu 20 Mar - 22:42
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4945-raviel-garde-lune-belette
— Calendrier sur Terra


Mois de printemps : 

Kelrenn - Mars
Vennà - Avril
Telniss - Mai
Mois d'automne :

Astarr - Septembre
Faldèn - Octobre
Nàdrillä - Novembre
Mois d'été :

Welnorr - Juin
Nelnurr - Juillet
Dennarès - Août
Mois d'hiver :

Raël - Décembre
Mellinià - Janvier
Silldalunà - Février


— Année 114


♦ Gibier fictif / Tratair   5 de Kelrenn ( Mars )

" Alors que je me promenais tranquillement dans les bois sous ma forme de biche, un groupe de chasseurs s'est mit en tête de faire de moi leur prochain trophée. Je m'en suis tiré de justesse, mais avec une flèche dans la cuisse. C'est Tratair qui m'a retrouvé, pensant abattre l'animal blessé qui s'était enfuit. Étonne par ma transformation et n'écoutant que son bon cœur, il m'a mise en sécurité et s'est occupé de moi dans les premiers temps de ma convalescence. Nos routes se séparèrent en toute amitié dès que je pu reprendre mon chemin. "

♦ Erreur sur la personne / Jehan Enguerrand   2 deVennà ( Avril )

" Je venais de sortir de la forêt pour continuer ma quête dans les plaines quand un groupe de quatre hommes m'est tombé dessus à bras raccourcis. Ils étaient à la recherche d'une prétendue voleuse qui aurait dérobé une clé...Evidemment, ce n'était pas moi, mais ils n'ont rien écouté à mes protestations. Antonio dit le Pirate, Grimoald surnommé Poussin et Miezko, tous les trois sous les ordres de Jehan, étaient payé par le seigneur Rélimont pour retrouver cette fameuse clé qui devait donner accès à un fabuleux trésor. Sous la surveillance malsaine du cadet Rélimont, j'ai été torturée et menacée de bien des façons pour parvenir à m'arracher des aveux. Je dois certainement à la chance d'être toujours en un seul morceau et pas si amochée que ça.
Les choses se sont si bien retournées que j'ai fini par proposer mon aide pour négocier le payement de la troupe, malgré la perte de la clé. Il s'est avéré que c'était le jeune Foulques lui-même qui avait dérobé l'objet, faisant croire à l'implication d'une cambrioleuse, afin de pouvoir se servir dans le trésor familiale avec son frère. Dommage pour eux, le trésor était de nature sentimentale. Après toutes les horreurs que m'avait fait endurer Jehan, il a trouvé le courage de m'adresser un remerciement et de me proposer ses services de mercenaire. J'ai besoin d'aide pour retrouver la Princesse...Il pourrait m'être utile. Le quitter à été un soulagement et un déchirement. Pourquoi ? Je ne veux pas le savoir, ni même m'interroger sérieusement là-dessus. Rak, mon nouveau compagnon de route, dit que je me voila la face. Ce corbeau à très certainement raison. Mais la prochaine fois que nous nous verrons Jehan et moi, je ne serais pas aussi fragile face à lui. Du moins je l'espère...
"

♦ Deuxième rencontre / Jehan Enguerrand   14 de Telniss ( Mai )

"Comme promis, je suis aller trouver Jehan chez lui pour lui confier ma mission : retrouver les traces de la princesse de Flore. Son accueil à été chaleureux, c'était étonnant d'ailleurs. Mais je ne vais pas me plaindre qu'il me traite mieux. Après une petite discussion et un dîner plutôt réussi, je n'aurai pas imaginé qu'il tente une approche aussi...directe. Je ne sais toujours pas si ça m'a fâché ou si ça m'a fait plaisir. Un peu des deux j'imagine. Ça s'est à nouveau terminé par une dispute en tout cas. J'ai également rencontré Flora, une jeune fille humaine qui a grandit à Flore et qui maintenant travaille dans l'établissement de Jehan. C'était comme rentrer à la maison. Dommage qu'elle ne puisse pas nous accompagner. Pour couronner cette merveilleuse soirée, mon cher mercenaire à annoncé son départ pour la Confrérie des Brumes dans le but de trouver des informations. Je n'aurai pas dû être aussi affectée de le voir reprendre le masque froid et inquiétant que je lui connais, pourtant ça fut le cas. Notre prochaine rencontre sera peut-être un peu tendue...J'ai devant moi une semaine pour réfléchir, j'y verrai certainement mieux après. "

♦ "Ouvre les yeux"/ Jehan Enguerrand   20 de Telniss ( Mai )

RP EN COURS





avatar


Nymphe

Partie IRL
Crédit avatar : Chenbo
Double compte : /
Vitesse de réponse : Selon l'inspiration


Dim 23 Mar - 12:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4945-raviel-garde-lune-belette
Tratair Erubon - Humain

Rencontré le 5 de Kelrenn ~ ★★★☆☆

Tratair est le premier humain avec qui Raviel entre en contact depuis trois ans. Il se montre tout de suite attentif et bienveillant envers elle, ce qui lui fait oublier sa méfiance. Sans aller jusqu'à être un ami (car elle ne le connait pas assez pour ça), elle le considère comme un allié et a beaucoup de sympathie pour lui. Et comme il lui a été d'un grand secours, elle n'oublie pas avoir une dette à son égard.



Jehan Enguerrand - Humain

Rencontré le 2 de Vennà ~ ★★★★★

Après une rencontre explosive et des débuts chaotiques, Raviel s'habitue peu à peu au caractère de son compagnon de route. Il est toujours énervant, mais elle sait lui répondre vertement, ce qui termine souvent les disputes par un match nul. Et malgré son tempérament colérique, elle parvient à voir le bon côté de Jehan au point d'en tomber amoureuse sans même s'en rendre compte. Elle ne se l'est pas encore avoué à elle-même, mais elle espère trouver encore et toujours une excuse pour rester près de lui. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir la langue bien pendue !





avatar


Nymphe

Partie IRL
Crédit avatar : Chenbo
Double compte : /
Vitesse de réponse : Selon l'inspiration



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1