Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 When we follow the God's will

 
Jeu 13 Fév - 22:32
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t4390-dana-jansson-anthithee#1054
- Bonjour toi ! Tu m’as tout l’air d’être en pleine forme pour sauver ta dulcinée des pirates !

D’une main douce, Dana avait pincé entre son index et son pouce le col du haut du jeune garçon qui venait de passer à côté d’elle, tout en douceur, pas de quoi l’arrêter mais juste de quoi se faire remarquer pour qu’il se stoppe à sa hauteur. L’enfant reconnut la voix de Dana pour se tourner vers elle avec un tout aussi grand sourire que la demoiselle. Cette dernière s’inquiéta avant tout de la santé du petit blondinet qui avait souffert d’une très forte fièvre surprenante il y a quelques semaines. Et maintenant, quel ravissement de le voir avec de jolies joues rouges, prêt à partir avec ses amis dans des aventures épiques et imaginaires.

Un souvenir encore vif dans son esprit, la mère était venue quémander son aide et l’avait amenée au chevet du garçonnet à la respiration sifflante et difficile, sa peau si moite, son teint pâle et grisâtre… Elle avait consacré tout son temps libre et ses prières adressée à Yehadiel pour lui offrir la guérison salvatrice. Combien de fois avait-elle essayé sa magie, les différents remèdes à sa connaissance, espérant une légère amélioration les quelques heures suivantes ? Mais rien, c’était incompréhensible, il semblait devenir toujours plus pâle. Plus rien d’autre ne compta alors que ce petit être qui avait encore toute la vie devant lui. Peu lui importait les tensions entre les parents, la mère reprochant au père de ne pas avoir pris suffisamment soin de leur fils en l’amenant avec lui pour l’initier à la pêche sous la glace. Elle ne faisait plus attention aux éclats de voix derrière la porte, elle ignorait même sa propre fatigue et cette sensation de froid présente depuis qu’elle avait commencé sa veillée auprès du blondinet. Elle ne se rappelait plus comment elle avait finit par s’endormir en serrant le garçon contre elle après avoir essayé un nouveau baume avec les meilleures herbes à sa disposition sans effet probant immédiat, ni comment le souffle rauque de ce dernier devint celui mélodieux d’un profond sommeil réparateur. Inconsciemment à bout de force, accusant une fièvre grandissante, elle s’était laissée aller tout en apportant du réconfort à la jeune âme souffrante, chantonnant une douce ballade qu’affectionnait tant le responsable du Temple de Cardrak dédié à Yehadiel. Ce fut la mère qui la sortit de sa torpeur en la secouant doucement, ravie de voir son fils avec un visage de nouveau joliment coloré, apaisé dans son sommeil. Dana ne sut expliquer quels remèdes avaient pu soudainement apporter ce changement, sûrement un des derniers mais elle était ravie du plus important, remerciant Yehadiel d’avoir permis de sauver le blondinet qui allait bien mieux.
Ce qui ne fut guère son cas quand elle se releva bancale, un frisson désagréable avec les muscles de son dos qui se contractèrent. Elle réalisa donc sa fièvre et préféra alors s’éclipser, rassurée dorénavant pour penser à se reposer chez elle. Et son mal disparut assez vite une fois au calme, passant quelques heures à dormir dans sa chambre sans qu’elle n’ait finalement besoin de prendre quoique ce soit. Tout allait pour le mieux si ce n’est que le phénomène la reprit étonnamment à deux reprises, une fois à la caserne en compagnie des quelques autres guérisseurs et quelques serviteurs, la seconde fois en observant des guerriers cardrakiens à l’entraînement. Toujours le même ordre, d’abord le froid, les frissons pouvant finir par la faire grelotter, une perte d’attention… et le calme et surtout l’isolement lui apportait le soulagement….


Alors que le blondinet afficha fièrement sa pleine forme et ses « derniers hauts faits » du quotidien, Dana ressentit à nouveau ce léger grelottement l’envahir ainsi qu’une torpeur, duo inséparable et étrange de ces derniers temps. Vraiment, elle en devenait bien déboussolée, elle ne pouvait pas être malade sinon cela ne partirait pas aussi vite en se mettant simplement à l’écart. Sensations et contexte indescriptibles dont elle n’avait pas entendu parler, elle qui pourtant était guérisseuse. Bavarde et prompte à discuter joyeusement de tout et de rien avec tout le monde, elle ne manqua pas de déconcerter son petit protégé par son mutisme et elle le rassura de son éternel doux sourire en lui disant de rejoindre ses amis. Elle l’observa alors s’éloigner quelques secondes avant de finalement retourner sur ses pas et de prendre la direction du Temple de Yehadiel. Elle empruntait ce chemin chaque matin sauf grand impératif, rendant visite à ce lieu de communion avec leur Dieu pour qu’il éclaire ses journées de sa bienveillance. Et elle, qui n’avait pour le moment pas parlé de ce qui lui arrivait, rassurant ses proches la pensant malade, décida de se tourner vers sa croyance pour trouver cette paix nécessaire à son apaisement au sein du calme du Temple où le silence régnait. Elle s’assit sur un banc se trouvant un peu à l’écart du centre de la grande pièce, son dos adossé contre la colonne juste derrière et elle ferma les yeux. Qui sait, peut-être que Yehadiel lui apporterait d’une façon ou d’une autre les réponses à ses questions. Combien de temps resta-t-elle ainsi jusqu’à ce que le responsable des lieux ne passe et ne vienne la voir pour lui demander ce qui l’amenait ici à nouveau aujourd’hui ? De longues minutes étaient passées et, rouvrant les yeux, Dana apprécia de sentir que la torpeur avait disparue et que la fièvre s’était bien estompée. Elle se redressa avec une expression gênée, s’excusant auprès du vieil homme qui la connaissait depuis toute petite, exprimant son souhait de ne pas l’importuner pour tout aussitôt se rétracter. Elle décida d’en faire son confident, lui racontant ce qui lui arrivait, sa voix se mélangeant entre espoir et inquiétude. Elle le savait fort bien cultivé, que ce soit sur leur croyance commune mais aussi sur bien d’autres choses.

Dana s’attendait à le voir inquiet et commencer à parler de vieilles histoires pouvant correspondre à ce qu’elle vivait mais elle ne s’attendait absolument pas à le voir aussi ravi de cette bonne nouvelle. Une bonne nouvelle ? Non, vraiment, elle ne voyait pas du tout en quoi c’en était une jusqu’à ce qu’il ne lui parle de ces multiples échos sur des phénomènes plus ou moins semblables. La bénédiction de Yehadiel ? Vraiment ? Oui, maintenant, elle commençait à comprendre son enthousiasme. Elle dont le quotidien était de soigner et sauver des vies, elle se retrouvait alors avec un don en plus pour continuer davantage sur la voie qu’elle avait choisie et faire face à l’avancée funeste des adorateurs de Nayris. Méritait-elle une telle confiance ? Elle se sentait honorée, remerciant alors son confident des réponses et conseils qu’il lui avait apportés et lui laissa en toute générosité ses poissons frais avant de quitter le Temple. Yehadiel venait vraiment d’éclairer sa journée, chassant le brouillard de ces derniers temps et elle se jura de se montrer digne de l’attente de son Dieu mais aussi et surtout des âmes perdues qu’elle serait amenée à croiser. Malgré encore une inquiétude présente sur ce qui pourrait l’attendre et sur ce qu’elle devait faire, l’enthousiasme prit le dessus et maintenant, elle n’avait plus qu’à rentrer informer sa famille, comptant tout autant sur les conseils de ces derniers.


Juste un sourire, un seul, peut changer une vie


avatar


Humain

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Fayrouz
Vitesse de réponse : Moyenne


 
Page 1 sur 1