Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 L'île supposément déserte [PV Joshua Armadrédo]

 
Dim 9 Fév - 11:40
Sur une sombre île déserte,une rencontre inattendue se produira...



-Terre à bâbord!

Tel fut le cri qui me réveilla de mon sommeil de plomb. Ce mois-ci m'avait parut particulièrement long. Dire que j'avais passé mes journées à chercher une île pour ne trouver que l'eau noire de l'océan. Je sortis en trombe de ma cabine grinçante pour ordonner que l'on fasse escale sur l'île. C'est avec une mine soulagée que tout mon équipage se mit à l'ouvrage. Bientôt, nous jetions l'ancre et mettions les canots à l'eau. Chaque coup de rame me rapprochait de plus en plus de cette terre d'apparence déserte. Tant mieux pour nous! Il ne manquait plus que d'autres pirates pour nous démoraliser complètement. Posant pied à terre, j'alla vers Raven, mon second, pour lui ordonner de diriger le montage du campement pendant que j'explorerais l'île. Les nuages sombres cachaient le soleil donnant un air lugubre à la forêt tropicale qui s’étendait devant moi. Ses bruits peu rassurants ajoutés à cette ombre menaçante rendaient le tout très inquiétant. Prenant mon courage à deux mains, je m'enfonça dans le couvert feuillu en me frayant un chemin parmi les fougères humides à coup de sabre. Le chant des grenouilles et des divers oiseaux étaient si forts qu'ils couvraient tous les autres bruits. Me faisant fouetter le visage à quelques reprises par des branches revêches au passage, j'arriva finalement à une clairière où un ruisseau coulait abondamment. Heureuse d'enfin trouver de l'eau fraîche, j'alla m'y désaltérer. En buvant, j’entendis un craquement sec accompagné par quelques bruits d'oiseaux qui s'envolent. Je m'immobilisa et me relava d'un bond, le sabre à la main.Quelqu'un ou quelque chose m'observait. C'était vraiment inquiétant dans ce décor lugubre. Je dis d'une voix assez forte pour que la personne ou la chose qui était là m'entende:

-Montrez-vous, je sais que vous êtes là.

Invité

avatar




Dim 9 Fév - 21:01
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
Le septième jour était arrivé. Le Capitaine du Dédain se trouvait sur ce paradis dangereusement tropical depuis une semaine. Le soir-même, le Dédain viendrait le chercher et il prendrait la direction du territoire de la Montagne avec sa famille. Il n'aurait désormais plus besoin de s'isoler et son entrainement avait porté ses fruits. Pourtant, il était encore bien loin de maîtriser le Cimeterre du Dédain à cent pour cent. Cette arme était redoutable. Il pouvait la rendre tantôt légèrement, ensuite plus lourde. De plus, il avait lié Kaos, son cristal d'énergie du chaos à son cimeterre non loin du cristal d’améthyste du Démon du Dédain. Lorsque Kaos était vide, la pierre précieuse prenait une teinte noire. En revanche, lorsqu'il était gavé d'âmes, les couleurs de la pierre du Dédain et de Kaos étaient indiscernables. Et après une semaine à avoir affronté des Loups des Mers et se nourrissant de leurs ectoplasmes, les capacités du Cimeterre du Dédain étaient à leur apogée. Seul le temps lui apprendrait à utiliser la rune de vibration désormais et à utiliser ses anciens sortilèges correctement avec son arme. Il commençait à peine à parvenir à former ses sphères du chaos mais elles étaient encore trop instables et se désagrégeaient quelques secondes après.

La nuit précédente, Joshua s'était réfugié dans un arbre pour y passer la nuit. Il valait mieux éviter de rester au sol pour se reposer dans un tel endroit et il n'avait aucune envie de savoir quel genre de créatures aquatiques pourraient venir sur la terre ferme pour venir le cueillir durant son sommeil. Il avait hâte de retrouver son équipage et son navire. Sylvia, Amazone et Seconde lui ferait son rapport et il retrouverait les bras de sa Yogaï. Il était sans nul doute que Cendre fulminait de l'intérieur car il avait décidé de passer une semaine seul sur une île potentiellement dangereuse.

En plein milieu d'après-midi, Joshua décida de descendre de son perchoir et de se diriger dans la petite clairière qu'il avait découvert dès le premier soir de sa venue. C'était ici qu'il avait pu s'approvisionner en eau et se laver en toute intimité. Mais pourquoi donc une femme se tenait-elle là, debout, le sabre à la main ? S'était-elle aussi isolée ? Peu probable mais tout de même possible car il l'avait fait lui aussi.

Je ne pourrais mieux me montrer mais il vous faudra vous retourner. annonça-t-il. Je suis derrière vous.

Derrière elle, certes, mais à une distance raisonnable d'une dizaine de mètres. Le Cimeterre du Dédain, à base d'or blanc était sagement accroché à sa ceinture, pour le moment. Il n'hésiterait pas à le dégainer si jamais l'inconnue se montrerait davantage menaçante envers lui.

Rengaine ton arme et dis-moi donc qui tu es, tu veux bien ? dit-il, d'un air autoritaire et courtois à la fois.

Bellira avait un air de déjà vue. Il ne jurerait pas l'avoir déjà aperçue par le passé mais ce scénario ressemblait à quelque chose de pas si lointain que ça. Une rencontre dans les Marais de la Désolation alors qu'il était en pleine chasse aux âmes pour se refaire une santé. En effet, tout comme Cendre qui était sa compagne, il trouvait à la charmante inconnue des airs de Yogaï. Habitué à sa chère et tendre, il avait appris à les reconnaître et savait également à quel point elles étaient rares sur Terra Mystica. Et si elle était l'une de ses anciennes amies ou pire encore, une ennemie ? Il verrait peut-être cela plus tard.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Dim 9 Fév - 22:37
Mon cœur battait à la chamade. Je m’attendais au pire. Mais c'est alors qu'une voix masculine me répondit. Ne voulant en aucun cas déclencher les hostilités, je rengaina mon sabre et me retourna. Je vis un homme d'environ un mètre quatre-vingt aux cheveux noirs et au visage balafré. Il me disait quelque chose, j'avais nettement l'impression d'avoir déjà entendu parler de lui. C'est à ce moment que je senti mon dauphin bouger. Il nagea jusqu'à ma joue remontant ma nuque. Il ne manquait plus que ce maudit tatouage vivant décide de montrer à tous que j’étais une Yogaï. Pour le cacher, je mis ma main sur ma joue. L'homme en face de moi allait me prendre pour une folle mais bon. Je lui répondis d'un ton faussement assuré:

Je suis la Capitaine Bellira de l'Archipel de la Muerta.

Soudain, l'ombre qui cachait le visage de l'inconnu disparut, me laissant voir ses yeux violets et ses importantes cicatrices. Je le reconnu enfin grâce à ces derniers traits. C’était le....Oh, non! C'était le Maître du Dédain! Mes yeux ne laissèrent cependant pas la surprise poindre dans mon regard. Je laissa ma main tomber, dévoilant mon dauphin bleu sautillant sur ma joue, ce n'était plus la peine d'essayer de cacher ça au démon. Il aurait deviner tout seul. J'allais lui demander qui il était, mais puisque je le savais déjà, je changea de question et lui demanda:

Que faites-vous ici?

Invité

avatar




Lun 10 Fév - 18:47
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
La situation était devenue réellement intéressante. Ainsi, elle était la Capitaine d'un des navires de la tribu des Amazones. Bellira. Ce nom ne lui était pas inconnu. Lorsqu'il était encore l'Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse, ce nom avait circulé maintes et maintes fois dans des rapports d'espionnages. Sa notoriété grandissante faisait petit à petit d'elle une cible idéale pour la flotte du Roi-Démon. Brièvement, Joshua balaya du regard les environs. Bellira semblait être aussi seule qu'il l'était. Une Amazone était-elle venue seule ici ? C'était moins probable. Il blufferait alors pour assurer sa sécurité. Une question lui turlupinait quelque peu l'esprit en premier lieu. Si elle était parvenue à faire l'identifier comme étant le Maître du Dédain, il devait être encore pour elle Asmodan. En effet, seuls Victo, Esenheim, Gwandyr et son équipage devaient être au courant de sa véritable identité. Les deux premiers étaient de bons amis et la seconde sa sœur de sang. Concernant son équipage, c'était tout simplement évident. Et puis, avait-elle entendu parler des rumeurs selon lesquelles le Dédain avait disparu mystérieusement du flotte de Sen'tsura ? Elle le considérerait probablement encore comme l'Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse, Asmodan. Pour cette raison, il devrait la jouer fine. Les apparences actuelles voulaient que Bellira et Joshua soient deux ennemis. Mais il paraît que les apparences sont parfois trompeuses.

Enchanté, Bellira. Je suis le Capitaine du Dédain.

Il ne lui dévoilerait pas son véritable nom pour le moment. Il attendrait qu'elle ose le nommer et faire la faute pour le corriger. Un dernier cas de figure existait. Peut-être que sa véritable identité avait déjà fuit et avait fait le tour du monde. Peu probable mais pas impossible. Bref, elle lui en donnerait bientôt la certitude.

Oh. Que fais-je ici ? Je vérifiais qu'il n'y avait pas un trésor. Je vais bientôt regagner mon navire.

Un sourire apparut sur les lèvres de Joshua à la vue du tatouage de Bellira qui se promenait sur son corps. Il n'était pas choqué car il connaissait déjà cela avec Cendre. Néanmoins, il ne ferait pour le moment pas de commentaire.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Lun 10 Fév - 22:30
Chercher un trésor...Puf! Quelle excuse bidon! Lui, Asmodan, l'Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse, chercher un trésor. J'avais entendu parler qu'il avait déserté mais je n'y croyais pas vraiment. Je lui lança un regard incrédule en lui disant:

Vraiment?Un trésor? Aile Ténébreuse doit te donner assez de richesses pour vivre une vie entière dans le luxe total. Donc désolé, mais je n'y crois pas!

Je détestait me faire prendre pour une imbécile. Cependant, le sourire qu'il afficha en voyant mon tatouage me laissait perplexe. La plupart des gens, même les démons, prenaient une mine choquée ou émerveillée, si c'était des enfants. Peut-être connaissait-il une ou un Yogaï libre? Intriguée, je baissa ma garde, quittant mon air inquisiteur pour laisser l'interrogation paraître sur mes traits. Toute ma prudence fut balayer par ma curiosité et je pris quelques secondes pour repairer un tronc d'arbre mort sur lequel j'alla m’asseoir.J'avais vraiment envie d'en savoir plus, je lui dit alors:

Connais-tu un ou une Yogaï par hasard? Car tu n'as pas l'air choqué que mon dauphin vienne faire son tour.

Tout en l'observant et en attendant sa réponse, je me mis à reconsidérer la rumeur qu'il n'était plus dans l'armée d'Aile Ténébreuse. Il avait l'air trop calme pour être sous les ordres de qui que ce soit. Peut-être me le dira-t-il plus tard? Pour l'instant, savoir si je pouvais rencontrer un ou une représentante de mon espèce était ce qui m'intéressait le plus.

Invité

avatar




Mar 11 Fév - 19:47
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
Joshua ne savait pas exactement sur quel pied danser. En effet, elle n'avait pas mordu à son mensonge et c'était de toute manière le but recherché. Mais de là à imaginer Aile Ténébreuse offrir maintes et maintes richesses à ses plus proches officiers... C'était tordant, surtout pour l'ex Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse.

Azraël... prononça-t-il, sans crainte. Effectivement, Joshua appelait dorénavant son ennemi potentiel par son prénom. C'était une façon de se prouver qu'il ne le craignait pas et qu'il ne s'agenouillerait jamais devant le Culte de Zelphos. ... Azraël n'offre rien. Azraël ne fait rien. Il est une âme de stratège conquérant enfermé dans un corps de titans mais laisse la besogne à ses subordonnés. Peu de choses viennent à lui. expliqua-t-il, s'autorisant un léger rire. Les mauvaises nouvelles ne doivent pas remonter à Azraël. On ne veut pas de soucis dans la hiérarchie car les forts ont d'autres choses à faire et à penser. Néanmoins... Je me demande si mon départ ne va pas faire évoluer quelques mentalités. Mhm, nous verrons bien.

Le doute était probablement chassé. Il venait très clairement d'exprimer le fait qu'il avait déserté l'Empire d'Aile Ténébreuse. Il n'avait pas à le cacher, encore moins devant une Capitaine des Amazones. Concernant la Yogaï... Et bien pourquoi pas lui expliquer ?

Je partage ma vie avec une Yogaï. J'ai redonné un sens à sa vie et en échange, elle m'épaule un peu mieux chaque jours. Je connais donc plutôt bien ta race.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Jeu 13 Fév - 4:49
Je m’autorisa un petit sourire de gène, de contentement et de soulagement tout à la fois en gardant pourtant un regard indéchiffrable. D'une part j'étais soulager qu'il ne compte plus parmi les rangs de l'Empire tout en étant gênée d'avoir tenu des propos emplis de préjugés. Mais qu'y pouvais-je? Je n'avais jamais été sous les ordres de l'archidémon. D'autre part, j’étais contente de savoir que je n’étais pas la seule représentante de mon espèce. Maintenant, c’étais presque sure qu’au moins une Yogaï arpentera ses terres si je meure. Mais il ne m'avait toujours pas dit pourquoi il était sur l'île et bien qu'il m'affirme que son navire était tout proche, je ne voyais ni entendais un équipage s'affairer tout près. Ce dernier fait pourrait affoler un peu mon équipage si Asmodan disait la vérité. Je lui dis donc:

Ah, mais tu ne m'as toujours pas dit ce que tu faisait ici et le Dédain a-t-il vraiment jeter l'encre ici?

Tout en attendant sa réponse, je songea que si la Reine des pirates était là, surement que le démon aurait répondu franchement à mes questions. Bien, qu’il n’ait tenté qu’une fois de me mentir. Mais, cela aurait été possible seulement si elle m’avait appuyé. C'était une pensée totalement hors contexte puisque la personne en question n'était pas là.

Invité

avatar




Jeu 13 Fév - 17:45
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
La réaction de Bellira était compréhensible. L'information était entrée dans ses deux oreilles et il espérait qu'elle remonterait jusque dans toutes les îles de l'Archipel de la Muerta. Jusqu'à présent, l'Amirauté et les équipages de Pirates ne s'étaient jamais entendus jusqu'à l'alliance entre Abran Kaï et Aile Ténébreuse. Le précédent Amiral qui avait déjà trahi Azraël ne s'était pas tourné vers les Amazones et avait décidé de poursuivre sa voie vers Nayris. Joshua, lui, avait embrassé la cause de la piraterie. A prendre avec des pincettes car il avait bien entendu sa propre conception de cette dernière ainsi que ses idéaux et ses projets pour les réaliser et en venir à bout.

Je suis ici depuis une semaine. C'est une petite île inhabitée. Je me suis entrainé afin de devenir plus fort et avec satisfaction, je suis parvenu à mon objectif du moment.

Il croisa les bras. Le visage de Joshua se voulait amical. Bellira n'avait vraiment rien à craindre tant qu'elle ne lui porterait pas les hostilités. Aucune alliance, aucun pacte ne les unifiait mais le Maître du Dédain savait des choses qui la frapperait elle et sa famille tôt ou tard.

Non, le Dédain n'est pas là. Il accostera dans une heure et me récupèrera simplement, il s'agit de notre lieu de rendez-vous. J'ai laissé les miens s'habituer aux difficultés de l'Océan Noir. Tu ne le sais peut-être pas mais ma Seconde est une Amazone. Il me paraissait nécessaire de la laisser prendre ses marques.

Celle qui prétendait être la Reine des Pirates n'était pas là, vraiment ? Pourtant, une présence féminine semblait les épier. Ni Joshua, ni Bellira n'avaient encore remarqué cela.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Mer 19 Fév - 22:06
À ces mots, mes inquiétudes furent balayés.L'ombre de sourire que j'affichais devint un sourire franc et amical.Je respectais son choix de laisser les commandes de son navire à sa Seconde. Rien de mieux pour remonter le moral d'une Amazone que de lui céder le pouvoir, même si ce n'est que temporaire. Je m'interrogeais cependant sur l'identité de celle présente sur le Dédain.Peut-être avais-je reçu un faire part de sa naissance pendant les 30 dernières années? Et oui,du haut de mes 60 ans, j'eu connaissance de presque toutes les naissances chez les Amazones pendant les 40 années qui avaient passés depuis que j'étais considérer comme majeur. Pourtant, je ne connaissais pas tout ce que je voulais savoir et j'essayais encore et toujours d'acquérir plus de connaissances. Je dit alors:

Peux-tu me dire le nom de ta Seconde? Il probable que j'ai été informer de sa naissance pendant toutes ses années que j'ai passé sur l'Archipel de la Muerta ou en mer.

En disant cela, j'essaya hâtivement de calculer combien de jeunes femmes étaient nées il y a deux décennies. Si il n'y en avait pas trop, peut-être reconnaîtrai-je son nom?

Invité

avatar




Jeu 20 Fév - 13:05
- Non, le Dédain n'est pas là. Il accostera dans une heure et me récupèrera simplement, il s'agit de notre lieu de rendez-vous. J'ai laissé les miens s'habituer aux difficultés de l'Océan Noir. Tu ne le sais peut-être pas mais ma Seconde est une Amazone. Il me paraissait nécessaire de la laisser prendre ses marques.

A ses mots là, Tatiana sortie de l'ombre mais se tint toujours hors de vue, elle avait conscience de la poignée de son fleuret au creux de sa main. Essuyant doucement son nez d'un revers de manche elle respira un grand coup l'odeur de la mer qui les entourés. Elle avait eue connaissance d'une présence sur une petite île et avait eue la surprise de croiser un autre équipage Amazone ici. On lui avait annoncer que Bellira était présente sur l'île, elle était donc partit à sa recherche, et voici que maintenant elle se trouvait face a l'Amiral Asmodan, du moins, l'ex Amiral, successeur de l'indigne vampire qui avait était une vrai plaie pour toute la piraterie.

- Peux-tu me dire le nom de ta Seconde? Il probable que j'ai été informer de sa naissance pendant toutes ses années que j'ai passé sur l'Archipel de la Muerta ou en mer.

Tatiana s'avança dans la clairière, souriante, lame à la main et se plaça comme la troisième pointe du triangle, elle gardait l’œil sur les deux protagonistes déjà présent.

- Elle se nomme Sylvia Morenbal, elle est une des nôtres, nous l'avons recueillie suite à sa demande, nous sommes libres de faire ce que nous souhaitons, je n'ai appris que très récemment qu'elle était encore vivante.. Et je tenez à vous remercier de ne pas l'avoir sommairement exécutée comme votre prédécesseur, puisse t-il pourrir sous l'eau, l'aurais fait.

Elle rengaina sa lame et fit face aux deux personnes, soudain plus calme.

- Sinon, Bonjour Bellira.

Invité

avatar




Jeu 20 Mar - 21:18
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
[HRP : Désolé pour ce temps d'attente plus que volonté, en connaissance de cause, j'ai préféré attendre la rénovation du contexte de l'Eau concernant les Archipels de la Muerta. Ce qui va suivre fait donc parti de la dernière MAJ du forum !]

Le nom de sa Seconde ? Il était prêt à le lui donner. Cela ne lui coutait rien et en plus, il avait déjà avoué qu'elle était une Amazone. Elle était montée sur le Dédain en connaissance de cause lorsqu'il était encore sur le vaisseau Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse. Joshua avait très soigneusement choisi celle qui deviendrait sa Seconde. Il était maintenant persuadé que s'il devait mourir, elle serait capable de reprendre le navire et de poursuivre ses idéaux. En effet, le Capitaine du Dédain n'excluait pas que le Roi-Démon puisse envoyer des assassins à ses trousses. De même, en tant que Pilier de l'Empire, il était l'un des responsables de la mort de Galaad et par conséquent, de la chute de la Rébellion. En somme, il avait plus de raisons de se faire des ennemis plutôt que des amis. Mais alors qu'il s'apprêta à prononcer le nom tant attendu par Bellira, une voix étrangère s'incrusta dans leur conversation.

Une interpellation plutôt sommaire envers une autre Amazone... Vous devez être la Reine des Amazones ?

Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de Joshua. La Reine des Amazones avait également fait le déplacement ? C'était tout à fait intéressant puisqu'il considérait être pré-destiné à la rencontrer très bientôt pour parlementer avec elle. Cette opportunité était un gain de temps très précieux.

Je ne m'en suis jamais pris de près à une Amazone. Sylvia est la personne en ce monde la plus digne et méritante pour être la Seconde sur le Dédain. J'avoue apprécier le concept de votre tribu, à vrai dire.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Ven 21 Mar - 4:19
L'arrivé de Tatiana m'avait fait sursauté. J’étais vraiment surprise que la reine soit là. Qu'est-ce qui avait bien pu l'amener sur cette île si minuscule qu'elle apparaît comme une goutte d'encre sur mes cartes? Et ce nom...Sylvia Morenbal... Ça me disait quelque chose. Qu’Asmodan avoue apprécier le concept de notre tribu était une sacré nouvelle, mais son petit sourire, comme s'il concluait une bonne affaire, me faisait froid dans le dos. Il voulait visiblement conclure un marché ou une alliance avec la reine de mon peuple. Je ne pus réprimer un frisson en regardant ce sourire avant de porter mon regard vers ma reine et lui répondre:

Bonjour Reine Tatiana.

Je tourna à nouveau mon regard vers Asmodan et dit:

Que de bonnes nouvelles, un homme qui apprécie notre idéologie et ce même homme est un ex-Amiral qui, pendant ses années de service, n'a pas tué l'une des nôtres quand il aurait pu le faire parce qu'il estime hautement celle-ci! Vous savez très bien comment mettre vos chances de vôtre côté pour une possible alliance.

Je venais, à la manière d'un pirate, de briser la glace et d'empêcher que des millions de discours emplis de sous-entendus et de suggestions prennent forme et me gâche ainsi ma journée. Je n'aime vraiment pas la politique, c'est ennuyeux et purement hypocrite. Mais la raison pour laquelle Tatiana était venue me taraudait l'esprit. Je lui demanda donc:

Ma reine, pourquoi êtes-vous venus jusque sur cette île perdue?


Invité

avatar




Ven 21 Mar - 14:36
-Vous devez être la Reine des Amazones ?
- Et vous devez être Devin. Où Asmodan, je ne sais pas encore.

A Bellira.

- J'ai vu un navire alors j'ai accostée...

Elle se permit de dévisager l'homme en face d'elle, il semblait content de lui même, le petit sourire qui soulevé le coin de ses lèvres. Il se conduisait vraiment comme un politicien celui là! Elle s'approcha un peu de Bellira, l'air de rien, se mettant en position d'interception de trajectoire si l'ancien Amiral décidait de bondir sur la pirate et reprit la parole.

- Asmodan, vous qui souriez comme un chat devant un peroquet, dites moi donc ce qui vous rend si heureux... L'Aile vous à donner l'Archipel de la Muerta et vous êtes venu en prendre possession? Vous êtes venu vous encainallez ou simplement pour prendre du bon temps loin de votre navire?

Elle traça un petit cercle dans la poussière du bout de sa botte, elle avait bien d'autres idées mais elle n'osait les formulées, bien que deux navires Amazones surveillent les abords de l'île elle craignait un piège, maintenant qu'il était là.

- Ou alors pour nous piègez?

Elle craignait déja le pire pour elle et surtout pour ce qui arriverait à son peuple en cas de décès de sa part... Peut être que Nayris la renverrait, mais qui lui succéderait ? Elle ne savait pas... Et cela la tourmentée certaines nuit alors qu'elle cherchait en vain le sommeil dans sa cabine.

- Ou pour quelque chose de plus grand que de futile chose pour les mortels ?

Invité

avatar




Ven 21 Mar - 15:48
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
Asmodan ! Asmodan... Asmo-dan... Asmo...dan...

Il faudrait prendre l'habitude, cela durerait ainsi encore un bon moment. La nouvelle prendrait des mois, peut-être même une année pour faire le tour de Terra Mystica. Il n'était plus Asmodan tout comme il avait raccroché sa coiffe d'Amiral. La Reine des Amazones l'ignorait encore, vraisemblablement. Cela voulait aussi dire que la nouvelle n'était pas encore parvenue dans les Archipels de la Muerta. Peut-être qu'Abran Kaï de la Tribu des Sables Brûlants le saurait avant les autres pirates car il manigançait avec la flotte d'Aile Ténébreuse.

Laissez-moi vous dire quelque chose, Reine des Amazones. Je ne répond plus aux ordres d'Azraël. dit-il, sèchement.

Les propos de Bellira contentèrent très largement le Maître du Dédain. C'était une femme intelligente, probablement une excellente meneuse d'h... de femmes. Elle comprenait déjà vers quel chemin il se dirigeait et elle le sonnait de faire très simple et très court. Malheureusement, on ne pouvait pas toujours agir aussi simplement. Par exemple, des explications pouvaient parfois s'avérer nécessaires.

Je n'ai aucunement l'intention de vous piéger. J'ai toujours été fasciné par vos capacités à protéger votre peuple, Tatiana. Pour être honnête, Bellira est parvenue à percer mes intentions.

C'était probablement le meilleur moment pour procéder à un aveu. Soudainement, une mouette fondit des cieux et vint se poser sur l'épaule de Joshua. Tous les jours, le Capitaine du Dédain échangeait avec sa seconde, Sylvia Morenbal. C'était une manière de s'assurer que les deux homologues étaient encore en vie. Le Maître du Dédain marqua un temps de pause pour décrocher la missive de la patte de l'animal volant et ainsi survoler le message. Il rit à la fin de la lecture, cette heureuse nouvelle ne pouvait tomber plus à pique.

J'ai là un message de Sylvia Morenbal, ma Seconde. Le Dédain a rencontré l'un des navires d'Abran Kaï. Les esclavagistes sont tous morts à l'exception d'un de leur prisonnier qui mériterait un certain intérêt. Quant à ce vaisseau léger de la flotte d'Abran Kaï... Il m'appartient désormais.

Il chiffonna le papier et l'enferma dans le creux de sa main. Venait-il vraiment de lui résumer le contenu de cette lettre ? Une personne capable de lire sur les traits du visage d'un homme ne pouvait que penser qu'il était en train de dire la vérité. Joshua revint ensuite vers le centre d'intérêt de la discussion. Comme Bellira l'avait soulevée brillamment, pourquoi l'Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse souhaiterait-il forger une alliance avec les Amazones ? C'était probablement ce qu'était en train de se demander la Reine de ce peuple si elle n'avait pas encore saisi qu'il ne répondait plus aux ordres de l'Empire d'Aile Ténébreuse.

Tatiana... Vous n'êtes pas sans savoir qu'Abran Kaï s'est rapproché de la flotte d'Azraël. Il lui est venu en aide lors du blocus des Glaces l'année dernière. Il espère en retour que la flotte démoniaque lui prêtera son aide pour asservir ou exterminer les Amazones. J'ai assisté aux différentes réunions lors des sommets de l'Empire, je sais de quoi je parle. L'avenir tout entier de la Muerta est en jeu.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Ven 21 Mar - 22:46
C'étant légèrement rapprocher de moi, signe évident instinct de protection et d’inquiétude, la reine affichait clairement qu'elle se défiait de l'ex-Amiral. La méfiance flagrante de Tatiana m'intriguait. Il est vrai que j'ai réagit pareillement au début et je comprenais qu'elle prenne des précautions mais le Maître du Dédain semblait totalement sincère. Et il avait très clairement, en tiquant sur son ancien nom, démontré qu'il n'était plus l'Amiral qu'il avait été jadis. Je n'irais pas jusqu'à dire que je lui faisais confiance mais il n'apparaissait plus comme un ennemi, à mes yeux, mais comme un allié potentiel. Je me demanda même quel était son nom, maintenant qu'il était tout simplement le Maître du Dédain. Je dis donc à l'homme qui me faisait face:

Tu as tiqué sur ton nom, d'antan surement, alors, quel-est donc ton nom à présent? Et ce sont de graves faits que tu m'apprends là bien que je te félicite pour la prise du navire léger, nous mènes-t-ils vers une guerre?

Cette dernière question était plus adresser à Tatiana, vers qui j'avais tourné les yeux, qu'au Maître du Dédain.


Invité

avatar




Mar 8 Avr - 17:10
Tatiana ignora totalement la mise en garde un peu sèche d'Asmodan, c' était plus fort qu'elle, elle ne pouvait s’empêcher de taquiner, de rentrer dans le lard des personnes. Il ne servait donc plus l'Aile, quelle merveilleuse nouvelle. On dirait que le poste d'Amiral chez ce dernier semblait ne pas réussir à garder de personne tangible, l'appel de la Mer qui se faisait trop fort sans doute, et il était fasciné par la manière dont elle diriger ses consœurs... C'était pour cela qu'on avait fait d'elle la Reine, parce qu'elle était digne et qu'elle n'hésiterais pas à sacrifier sa vie pour sauver une seule d'entre elle.

Quand elle avait prit son poste elle avait conscience de ça, bien sur tout le monde ne l'aimait pas sur les îles, elle avait son opposition, mais elle s'en fichait. Elle, les aimait toute, à sa façon. Prend soin des autres avant de prendre soin de toi même était une maxime qu'elle se répétait souvent. Et qu'elle appliquait, bien sur elle avait quelque avantage avec sa nature de Reine, mais elle n'en avait cure. Ce qu'elle voulait, c'était que les Amazones puissent évoluée librement et sans craindre l'esclavage. Pour elle la mort était préférable à l'esclavage. Et de nombreux adversaires avaient était surpris par ça, combien de fois une insurrection d'Amazones avait fait tourner l'avantage, l'effet de surprise en avait surpris plus d'un.

Elles n'avaient aucun honneur en face d'un homme, et elles en était fière. Pour elle l'homme était lui même esclave des autres hommes, seule la mer offrait la véritable liberté. Puis soudain le monde sembla se figée autour d'elle, l'Aile voulait les Îles de la Meurta. Elle cracha sur le sol et parla avec haine et animation, ses pensées tournoyant autour d'elle dans une folle farandole.

- Le destin de la Muerta, dans leurs mains ?!

Bien sur il y avait plusieurs tribus pirates dans tous les sens, elles étaient neutres, seule les Amazones et les Sables Brûlants se faisaient une guerre ouverte. Beaucoup de pirates des tribus était un enfant d'une Femme Pirate, et nombreux étaient ceux qui avaient du respect pour ses femmes. Tatiana se rappelait un moment ou un équipage quelconque avait portée leur aide à un navire Amazone en mauvaise posture. Elle ne pouvait se permettre que les Îles tombent au mains d'un Démon. Et encore moins aux mains des Sables Brûlants.

- Vous avez toute mon attention maintenant, Amiral ? C'est bien ça, ou vous préférez que je vous nomme autrement ? Parlez moi des projets que cet animal a avec ce Démon.

Invité

avatar




Mar 8 Avr - 17:47
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
Joshua caressait le manche du cimeterre du Dédain. Ce n'était pas un signe menaçant envers ses deux charmantes interlocutrices, c'était plus un tic qu'il avait développé pendant son séjour sur cette île. Pour l'instant, il était plutôt content de lui. Bellira et Tatiania buvaient ses paroles sincères et il commençait à penser qu'il pourrait peut-être leur faire entendre raison. Il écouta chacune des deux avec le plus profond respect, sans jamais sourire car la situation ne permettait pas de se satisfaire d'une telle action. En effet, les Amazones prenaient peut-être seulement conscience du danger qui les guettaient. Lorsque la Reine des Amazones prouva qu'elle était belle et bien prête à l'écouter sans l'interrompre, le Maître du Dédain se tourna d'abord vers Bellira en lui adressant un sourire du coin des lèvres, un sourire très fin.

Je suis Joshua. Joshua Armadrédo, Capitaine du Dédain. Appelez-moi Joshua. dit-il, s'adressant aux deux femmes. Je ne suis plus l'Amiral de la flotte d'Azraël. Je suis un Pirate indépendant, Capitaine de son propre navire. Pour être franc avec vous, je ne viens pas du même monde que les Démons et j'en suis pourtant un. Je suis né humain sur les Archipels de la Muerta et j'ai été piégé par un dévot d'Azraël... J'en avais perdu la mémoire mais celle-ci est revenue. Je souhaite redevenir ce que j'ai été pendant de nombreuses années : Un Pirate libre.

Il n'en dirait pas plus concernant son passé pour le moment. C'était déjà une belle fleur qu'il leur proposait-là. Néanmoins, si Joshua visait réellement une alliance avec les Amazones, il préférait que celles-ci sachent ce qui était vraiment important autour de lui. De plus, ce n'était pas dans sa nature d'être un menteur. Désormais libre de choisir son camp, Joshua comptait ni plus ni moins embrasser la cause de la piraterie. De plus, Tatiana et Bellira tiqueraient peut-être sur un détail particulier, le nom de famille de Joshua. En effet, il existe une Amazone portant le même nom de famille que lui se prénommant Martha.

Abran Kaï est un ambitieux. C'est un trait de caractère que nous partageons tous les deux. Mais à mes yeux, être un Pirate ne veut pas dire réduire à l'esclavage d'autres peuples. C'est une forme de force honteuse contre laquelle j'ai l'intention de lutter. Je sais que ce Pirate malhonnête exige d'Azraël et de sa flotte qu'il l'aide à conquérir et à mettre à l'esclavage tout votre peuple, celui des Amazones ! Quand s'y prendront-ils ? Je présume que leur plan se mettra en place lorsqu'un remplaçant m'aura été trouvé. Il est peu probable qu'un autre Général se mêle de cela, l'Empire a des projets importants ailleurs.

Joshua tira le cimeterre du Dédain de son fourreau et se plaça à revers des deux femmes. Il enchaina quelques estocades dans le vent avec une grande aisance. Une légère brume bleuâtre opaque émanait de cette dernière lorsqu'elle était en déplacement.

La tête d'Abran Kaï finira sur la pointe de cette lame.

Il rengaina immédiatement après.

Mais plusieurs problématiques se posent. J'ai besoin d'un plan et j'ai besoin d'alliés fidèles pour m'aider à réaliser cette tâche. Le plan ? Il a déjà débuté ! Notre rencontre est un prémices à son succès. Je veux simplement faire en sorte qu'Abran Kaï ne puisse pas devenir le Roi des Pirates et éloigner définitivement Azraël du paradis sur lequel je suis né. Pour cela, j'ai besoin de navires et la flotte des Amazones constitue une aide dont je ne peux me passer pour parvenir à ce résultat.

Cela voulait-il dire qu'il avait l'intention de devenir le prochain Roi des Pirates ? Ce n'était pas à lui d'en faire l'interprétation !


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Lun 5 Mai - 6:41
Quand j'entendis le nom «Armadrédo», une lueur s'alluma dans mon regard. Il avait un lien avec Martha Armadrédo?! À ma connaissance, elle n'avait qu'un... C'est ça! Il était le fils de Martha! J'avais fait le lien à une telle vitesse que la seule chose qui parut de ma réflexion fut mon visage étonné par ce que je venais de découvrir. Puis, je continua d'écouter avec intérêt. Quand Joshua tira son cimeterre de son fourreau, bien que j'eu la certitude qu'il ne nous ferait rien, je recula instinctivement de quelques pas. Je suivis des yeux le mouvement de la lame jusqu'à ce qu'il rengaine. J’appréhendais le pouvoir qui se dégageait de ce cimeterre. C'était juste trop... En tout cas, ça ma donnait des frissons. Puis la voix de Joshua me tira de ma réflexion et j’entendis la claire proposition qu'il venait de faire. Le désir de vaincre Abran Kaï se lisait avec facilité sur le visage de l'homme. Cela me rappela à quel point j'avais envie de donner une bonne correction à ce marin d'eau douce qu'est Kaï. Je déclara alors avec une mine déterminée:

Si c'est pour donner une bonne correction à ce chien d'Abran Kaï, je suis partante!

Invité

avatar




Dim 1 Juin - 15:28

Etait-ce vraiment un allié de poids qui se trouvait devant elle ? Tatiana, à juste titre, s’était révélée méfiante, à faire éclaircir clairement son statut à l’ancien Amiral d’Aile Ténébreuse. Mais elle était intéressée. L’avenir des Amazones était ce qui lui importait le plus et si pour l’instant elle avait su maintenir leur position, il n’était pas assuré que cela perdure. Surtout avec ce que venait de dire Joshua. Celui-ci avait su fort bien attiré son attention en mentionnant Abran Kaï, le perfide. Leur ennemi juré, personne n’ignorait la guerre qui existait entre les Amazones et les pirates des Sables brûlants. Ce serait alors une catastrophe pour elles toutes si ce malfrat esclavagiste obtenait le soutien des forces de l’Archidémon. Oui, vraiment, rien que d’imaginer juste tous les navires des Amazones ensemble ne suffiraient absolument pas face à leur alliance. Et… Armadrédo venait-il de dire ? La reine des Amazones n’avait pas perdu toute sa méfiance mais savoir que ce Capitaine possédait un lien avec une Amazone, et pas un petit lien, l’amenait à lui offrir une oreille encore plus attentive et ô combien plus ouverte aux propositions du brun. Si Bellira afficha clairement sa surprise et même son contentement, Tatiana se contenta d’un sourire en coin. Pour elle, Joshua représentait bien l’importance des Amazones pour les Pirates, combien d’entre elles avaient donné naissance à de bons gaillards de la piraterie, de bons capitaine ? Elle-même commençait à songer à mettre au monde une future héritière mais là, ses projets allaient prendre une ampleur plus grande, à ne pas en douter.

Ecouter ne voulait pas dire perdre notion de ce qui se passait autour d’eux et Tatiana ne bougea pas d’un pouce quand Joshua joua avec son cimeterre, elle laissa même un petit ricanement sortir d’entre ses lèvres, et ce malgré qu’elle ait un peu tiré son fleuret, juste quelques petits centimètres, histoire de rendre un peu son geste visible.

"Cette lame vraiment ? M’est avis que mon fleuret est bien plus assoiffé du sang d’Abran KaÏ. Après tout ce qu’il a fait et ce qu’il projette contre mes Sœurs !"

Ce n’est qu’après la longue tirade de Joshua qu’elle rengaina complètement son fleuret, jetant un coup d’œil à Bellira. Evidemment, faire mordre la poussière et se vider de son sang Abran Kaï, comment pourraient-elles refuser ? Mais la reine des Amazones ne s’était pas arrêtée à la simple proposition de s’unir pour envoyer dans les plus profonds abysses cet ennemi maintenant commun.

"Mais ça ne s’arrête donc pas là…. Le projet d’Abran Kaï vous a donné une autre idée alors… Il ne s’agit pas que de le tuer. Vous avez compris ce qui fait notre force, n’est-ce pas Joshua ? "

Tatiana adressa un sourire à Bellira, estimant qu’il n’y avait plus de raison de chercher à se couvrir, et elle se décala juste de quelques pas pour se poster à l’ombre d’un des palmiers de l’île déserte. Elle s’y adossa, pliant une jambe pour poser un pied contre l’arbre et elle croisa les bras. Elle pressentait que la discussion n’allait pas être courte. Elle n’allait pas accepter comme ça, il lui fallait évidemment bien plus de détails, pouvoir avoir son mot à dire, elle ne lancerait pas dans l’inconnu comme ça les Amazones. Aussi tentante soit la proie.

"Chaque capitaine Amazone a ses propres intérêts mais nous sommes unis sous une même identité et une même grande voix pour prendre les décisions importantes. C’est là notre force. Un Roi comme pour ceux sur les terres mais nous gardons notre liberté contrairement à eux." Dit-elle, finissant sa phrase avec un certain mépris en songeant à ces peuples soumis, et loin des feux follets gourmands de revendication que pouvaient être ses chères capitaines parfois. "Bien plus que de tuer Abran Kaï, songerais-tu à élever encore plus les Pirates, Joshua ? Un Roi des Pirates, voilà qui changerait bien des choses… Mais qui pourrait réussir à faire taire tous les différents entre les capitaines pirates ? Toi ? "

Tatiana avait levé la tête pour regarder les feuilles du palmier qui semblait planer en douceur sous la brise marine, révélant quelques portions du ciel. Elle décroisa les bras, se redressant et planta un regard fier et inquisiteur sur Joshua bien que ses lèvres et son visage offrait une expression plutôt avenante.

"Tu voudrais que je dise oui, comme ça ? Je suis intéressée, très, mais avant tout, je veux savoir les détails de ce plan que tu as. Nous en avons le droit si nous devons y jouer nos vies. Il serait idiot que l’on ne soit plus de ce monde pour savourer la mort d’Abran Kaï, tu n’es pas d’accord Bellira ? "

Invité

avatar




Lun 2 Juin - 23:55
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2894-asmodan
Bellira était fidèle à elle-même. Peu bavarde, se contentant de donner le fond de sa pensée sans plus d'argumentation. Elle semblait être une femme peu difficile à convaincre mais Joshua ne la sous estimait pas. Elle n'était probablement pas la Seconde de la Reine des Amazones pour rien. Au fond, son discours avait peut-être été suffisant pour la ranger à ses côtés. En revanche... Tatiana était beaucoup plus méfiante et par conséquent intéressante. Elle ne s'était pas laissée convaincre aussi facilement que sa consœur et le Capitaine du Dédain appréciait étrangement ça. Bon sang, Joshua, le Capitaine du Dédain était en train de proposer une Alliance à la Reine des Amazones ! Un homme avait-il déjà eu ce culot par le passé ? Le cœur de pirate de Tatiana était à conquérir.

Tes raisons sont légitimes, Reine des Amazones. Mais... Tu n'es pas la seule et je ne suis pas le seul non plus. Que feras-tu de la tête d'Abran Kaï ? Un simple souvenir ? Un trésor personnel ? Le symbole d'une victoire ? Allez, la tête d'Abran Kaï représente bien plus que cela. dit-il, marquant une pause pour être certain de capter son attention. Personnellement, je l'utiliserais pour montrer à ceux qui croient à la liberté pirate qu'Aile Ténébreuse n'est pas tout puissant et que ses alliés peuvent tomber comme des mouches. Il n'y a personne qui s'est encore dressé contre les projets de ces deux-là. Cela fait hypothétiquement de moi le meneur de cette opération. Maaaais... Nous rediscuterons de cela, tu veux bien ? Il y a plus important.

Elle prendrait probablement les paroles de Joshua comme un affront. Il lui adressait la parole tel un jeune Roi ou un jeune Seigneur alors qu'elle était considérée comme une Reine, crainte et respectée. Les Seigneurs Pirates eux-mêmes n'avaient jamais rien entrepris contre elle mais n'avaient pas non plus pris sa défense pour autant. Qui était donc Joshua ? Le Capitaine d'un équipage qui pouvait revendiquer être le plus influent à travers les Mers et les Océans. Oui, rien que cela. Cependant, il n'avait rien d'un Roi et s'il aspirait à devenir un Seigneur Pirate lui aussi, tout restait à faire et pour l'instant, cette belle et magnifique Reine ne demandait qu'à être courtisée. Selon lui du moins !

J'ai été l'Amiral de la flotte d'Aile Ténébreuse. Je connais mes véritables ennemis et mes hypothétiques alliés. Leurs forces et leurs faiblesses. Je suis un stratège et en effet, je revendique être celui qui pourrait changer votre destin à tous. Je suis ambitieux et mes idées sont réalisables. Pourquoi suis-je le Capitaine d'un navire tel que le Dédain, à ton avis ? Le succès de mon navire est le fruit de nombreux sacrifices mais ensemble, nous avons écrit et nous écrirons de merveilleuses histoires. Et en effet, je suis d'avis que si dans certaines circonstances les pirates mettaient leurs différents de côté pour s'allier contre ceux qui menacent notre liberté d’exercer la piraterie comme chacun d'entre nous l'enttend... Les flottes de l'Empire des Glaces et celle d'Aile Ténébreuse ne feraient pas le poids. Ce n'est qu'un exemple pour te montrer à quel point nous pourrions être infiniment forts.

La Reine des Amazones évoqua ensuite la possibilité de laisser apparaitre une sorte de Roi des Pirates. Il était de notoriété publique que certains pirates aspiraient à obtenir un jour un tel titre. Abran Kaï était le parfait exemple car il attendait cela de part son alliance avec la flotte d'Aile Ténébreuse. Joshua ne fut pas très surpris que Tatiana suggère qu'il puisse se penser être capable d'assurer une telle fonction. Soudainement, le Capitaine du Dédain commença à rire. Ce n'était pas un rire moqueur mais plutôt quelque chose qui ressemblait à de la bonne joie. Il s'attendait à une telle réflexion de celle qui tenait le titre de Reine des Amazones.

Tu as compris mes intentions, Tatiana mais tu es en tord sur un point... lâcha-t-il. Mon rôle est de m'assurer qu'il n'y aura jamais un Roi des Pirates. Voilà pourquoi combattre Abran Kaï moi-même me tient tant à cœur. J'ai l'intention de rencontrer les Seigneurs Pirates lorsque le Dédain atteindra la Muerta. Je les convaincrais et je ne peux pas échouer sinon tout cela n'aura servit à rien. Je pourrais être simplement un bouffon ou un escroc, ai-je besoin de prétendre vouloir devenir Roi pour parvenir à fédérer les Archipels de la Muerta ? Non. Cette volonté mènera Abran Kaï à sa perte. Il est un peu tôt pour en parler mais j'imaginais davantage une sorte de Conseil Pirate avec à leur tête pourquoi pas les Seigneurs Pirates et toi-même, par exemple. Tu es la légitime Reine des Amazones et tu y aurais ta place. Cela veut donc dire par conséquent que j'entends m'élever au même rang que Jack, Krist et Statch.

Joshua était persuadé que son raisonnement était le bon et qu'ainsi, il parviendrait à faire ce que personne n'avait jamais réussi à faire auparavant. Les Seigneurs Pirates ne voulaient pas d'un Roi de la Muerta et pour preuve, ils se seraient battus depuis bien longtemps pour le devenir. Leur rôle aux yeux de Joshua était de s'assurer que cela n'arrive jamais mais au jour d'aujourd'hui, ils semblaient ne pas mesurer la sérieuse menace que représentait Abran Kaï. Le Capitaine du Dédain s'inquiétait du jour où Azraël désignerait un remplaçant pour reprendre sa flotte en main. Ce sursis était peut-être leur seule chance de parvenir à monter un plan. Désormais, le temps était compté.

Je n'ai pas encore d'idée particulière pour approcher Abran Kaï. Comme je te l'ai dis, j'ai dérobé un de ses navires et il pourrait par conséquent servir nos intérêts. Dans un premier temps, il me faut... Il nous faut convaincre les Seigneurs Pirates de se joindre à notre entreprise. En fait, un seul d'entre eux pourrait suffire. J'ai une très haute estime de toi et des Amazones et crois-moi, je ne perdrais le Dédain pour rien au monde. Je considère mon équipage comme ma famille. Ainsi, je n'entends pas mener une guérilla ouverte. Si nous pouvions simplement le faire assassiner, cela me conviendrait... Plusieurs scénarios sont possibles, tu comprends ? En toute franchise, j'aimerais pouvoir récupérer une partie de sa flotte car pour devenir moi aussi un Seigneur Pirate, je dois obtenir des navires.

Il s'avança ensuite en direction de Tatiana et en oublia presque la présence de Bellira. Allait-il faire quelque chose d'idiot comme tenter de l'embrasser ? Moins d'un mètre le séparait d'elle et il n'y avait absolument rien de menaçant dans son regard ou sur son visage. Seulement une certitude et une assurance propre qui faisait de lui Joshua Armadrédo, le Capitaine du Dédain. Machinalement, il posa un genou à terre dans l'unique but de la surprendre et de la choquer un peu. Tentait-il de la courtiser ? Non, il n'avait pas l'intention d'aller plus loin avec elle.

Je pense qu'au moins deux des Seigneurs Pirates accepteront de me rencontrer. Le Dédain n'est pas très loin d'être une vraie légende vivante. Ils m'écouteront et considèreront ce que j'ai à dire. Tatiana, écoute-moi bien. Une Alliance entre le Dédain et les Amazones serait un grand pas vers l'avant. Ils te tiennent en haute estime... Tu pourrais... être à mes côtés pendant les échanges à venir. Je crois sincèrement que j'ai besoin de toi tout comme tu as besoin de moi. Une Alliance, un Protectorat ? Ta volonté sera mienne tant que nous pourrons sauver la Muerta.


Ses succès :


Texte Joshua : #884DA7.

La Liberté par le Dédain.


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Lysandre d'Astalith et Osborn Jansson.
Vitesse de réponse : Une semaine +/-


Mar 2 Sep - 10:23
Voir le profil de l'utilisateur


Tatiana était à la fois tentée par les mots du Capitaine Joshua et méfiante depuis le début. Il avait été autrefois en contact avec Azraël et cela tirait des cloches d'alarmes dans son esprit. Elle avait envie de le croire. Elle ne voulait pas montrer son indécision pour l'instant et joua avec une mèche de ses cheveux pour se donner une contenance. Joshua la provoquait exprès, se créait une importance, un statut qu'il ne possédait pas avec ses mots. Pourquoi ? Elle ne voyait pas vraiment pour l'instant et cela ne l'intéressait pas pour l'instant, les paroles du pirate touchaient juste. La Reine intervint en entendant les noms des Seigneurs Pirates avec un air malicieux dans les yeux :

"Tu crois que nous arriverons tous à nous entendre ? Je pense que ton idée vaut la peine d'être essayée mais je ne pense pas qu'il sera facile de mettre tout le monde dans le même panier. Nous avons tous nos propres intérêts même si notre but ultime à tous devrait être notre liberté. Tu te lances dans une tâche ardue."

Les mots de Joshua étaient bien choisis et il croyait ce qu'il disait, Tatiana en avait conscience. Il lui demandait clairement son aide et utilisait le nous comme si c'était une évidence. La Reine des Amazones sourit, amusée. La suite des paroles du pirate lui plut beaucoup moins. Sa main descendit sur son arme à la mention d'Abran Kaï. Elle l'exécrait, elle désirait sa mort. Sa position s'était déjà modifiée légèrement les premières fois. Sa posture évoquait l'image d'un chat aux poils hérissés et à l'air menaçant. Encore une fois, le Capitaine du Dédain avait raison. Affaiblir l'ennemi était le plus sage pour le frapper ensuite. De plus, cela fait double emploi car cela agrandirait sa flotte et augmenterait son importance.

Elle croisa les bras sur sa poitrine et baissa légèrement la tête pour réfléchir. Il lui suffirait de lui prêter main forte en échange de quelques services et ensuite libre à lui d'aller faire assassiner Abran. S'ils y mettaient un bon prix, ils auraient le choix. Cependant, elle perdrait la satisfaction de le tuer elle-même. Elle pourrait toujours exiger qu'il lui soit amené vivant. Tatiana jubilait presque en imaginant la scène, elle debout devant son pire ennemi, l'arme à la main et le tenant à sa merci.

Soudain, la jeune femme fut prise au dépourvu. Joshua était tout près d'elle. Trop près. Sa main se glissa sur le pommeau de son arme et elle prit une posture défensive bien qu'il n'ait pas d'intentions belliqueuses. Elle resta immobile, s'attendant tout et en même temps à rien, un air de défi dans les yeux. Il posa un genou à terre devant elle. Une idée folle lui traversa l'esprit avant que la logique ne prenne le dessus. Savait-il qu'elle désirait une héritière ? Savait-il qu'elle risquait d'être sensible à ce genre de chose ? La réponse était non, évidemment. Elle se ressaisit et écouta ses paroles. Elle marqua un temps d'hésitation dû au fait qu'elle était décontenancée. Sa proposition était alléchante.

La Reine se tourna vers Bellira, guettant son approbation à ses mots même si elle savait qu'elle l'approuverait. Une alliance ne pouvait pas faire de mal après tout. Mais si cela n'était qu'une manière de la mettre en confiance pour mieux la trahir ? Comment savait-elle s'il était vraiment sincère ? Tatiana décida de prendre le risque malgré le prix à payer. Dans le pire des cas, si cela s'avérait être un piège, elle gagnerait même si elle allait gâcher les vies de ses Amazones. Elle avala sa salive et planta son regard dans celui du pirate avant de déclarer d'une voix pleine d'assurance :


"Je te suivrais alors mais n'oublie pas tes engagements. Il se peut qu'en échange de mon aide, je te demande parfois de me rendre certains services."

Elle désirait Abran Kaï sur un plateau. Qu'ils soient deux à le tuer lui importait peu mais elle voulait le voir mourir devant elle. Elle aimerait tellement voir son sang couler, la vie s'échapper de son corps. Un sourire sauvage se dessina sur son visage. Loin du chat agressif, ses yeux brillaient de haine et de satisfaction. Mais cela attendrait, ils n'en étaient qu'au début de leur périple. La Reine des Amazones jaugea Joshua et acheva :

"Si tu n'y vois pas d'inconvénients, le marché est conclu."

Tatiana se dégagea doucement d'entre l'arbre et de Joshua et adressa un signe de tête à Bellira. Elle souriait, plutôt satisfaite du déroulement de cette rencontre. L'avenir lui dira si elle avait eu raison de se fier au Capitaine du Dédain ou non. Elle se dirigea vers son navire le pas léger sans éprouver la moindre inquiétude quant à la suite des évènements.



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1