Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 La ou l'on trouve toute les réponses

 
Sam 4 Jan - 22:44
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3033-artanis-targaryen
Une pièce, sombre, aux sol et aux murs de pierre, de pierres recouvertes par endroits de mousses et d'autres formes de végétation tant l'humidité était forte, le son des gouttes tombant d'un plafond invisible prête au lieux une mélodie intriguante, dérangeante, presque mystique. Au centre de la pièce, une ombre, différente des autres tapis dans l'obscurité des parois, une ombre exposée en plein jour, dans le cercle lumineux provenant d'une source inconnue, perdue loin au dessus de cette salle d’entraînement cachée sous la montagne d'une d'un des îlot lui même perdu dans l'archipel de Muerta. C'est la, en ce lui reculé, une fois absolument isolé du reste du monde, qu'Artanis était revenu, dans cette pièce, dans cet endroit qu'il affectionnait temps pour son calme et son secret, pour une fois encore repousser ses limites, pour une fois encore ressortir plus fort de ce monde et retourner a la lumière du jour transformé.

Mais le monde extérieur semblait bien loin dans les entrailles de la montagne, dans cette pièce, dans ce lieu. Cette fois Artanis n'était pas venu seul, et l'écho de sa voix s'adressant a une ombre discontinue mais pas immobile, comme les autres, résonna bientôt parmi les voûtes invisibles de la salle d'entraînement:


-Bien …on en a fini avec les échauffement … tu sais pourquoi nous sommes ici … j'ai besoin de toi … j'ai besoin de devenir plus fort … commençons !

Aussitôt les rumeurs de sa voix se perdant dans le lointains pour ne plus rester que des murmures, et une profonde inspiration prise, Artanis posa la main sur son torse, invoqua sa magie de protection, et de l'ombre noir et incertaine jailli un trait de feu, serpentant dans les air pour heurter violement la tête de l'elfe,s'enfonçant dans celle-ci en projetant tout autours milles étincelles sur le sol luisant et sur les paroies perdues dans l'ombre, leur donnant des allures de ciel étoilé. La dite tête de l'elfe se balança en arrière sous le choc. Un instant, puis une longue minute passa, enfin Artanis releva sa tête avec un sourire en coin, pas même une minuscule marque de roussi sur le front, et s'adressa a l'ombre semblant se mouvoir autour de lui en la suivant du regard:

-Ne sois pas impressionner par ça …ça encore c'est normal …aujourd'hui nous allons aller plus loin …je l'ai sentit dans ma dernière méditation …je l'ai sentit lors de ma dernière mission … maintenant ne te retient pas …donne moi tout ce que tu as! Fait rougir les pierres de cette salle, embrase l'air qui m'entoure, fait le comme si tu devait m'ôter la vie, sans retenue ! Maintenant !

Et a peine vit-il eut le temps de réactiver sa magie qu'une série ininterrompue de langues de feu volèrent vers le lui, bombardant son corps de dizaines d'assauts magiques que son sort encaissait avec brio, arrachant un autre sourire a l'elfe qui ,petit a petit sentit la fatigue monter ne lui. Une danse spectrale, étrange, tout autant que lieux, s'engagea, le lanceur de sort, invisible, tournait autour d'Artanis, au centre de la pièce, immobile, un genoux a terre, éclairé d'une lumière se mêlant a celle du feu harassant son corps qui, son l'effet du sort de protection arctique, commençait a luire d'une douce lumière violacée. On entendait plus le son du goutte a goutte sur le sol, le vacarme des traits de feu, répandant tant d'étincelles rougeoyantes sur le sol qu'il en donnait une impression de lac enflammé, se heurtant contre le sort de protection de l'elfe dans un bruit métallique étouffé comme si il se produisait sous l'eau. Et puis le soleil partit loin au de la de l'horizon, et la lumière faibli dans la salle pour qu'il ne reste plus que l'obscurité, mais qui n'était que de courte durée, car bien que l'ombre semble être marquée par la fatigue, la danse continuait, a un rythme plus lent, éclairant la salle en partie, dévoilant dans un flash orangé deux personnes, dans des vêtements sombres recouvrant presque tout leurs corps, l'une marchant calmement autour de l'autre. Quand cela cessa enfin, le lanceur de sort créa un orbe de feu dans sa main et se rapprocha de l'elfe, les éclairant tout les deux, l'ombre chuchota a son oreille avant qu'il ne réponde en posant sa main sur l'épaule de son interlocuteur:

-Oui vas-y, tu a le droit de te reposer …tu le mérite …je vais méditer ici … nous reprendrons demain …

Et dans l'obscurité, Artanis s'assis en croisant les jambes, laissant retomber ses poignets face vers le haut sur ses genoux, prends de profondes inspirations il se souvint de ce qui l'avait amené ici.

Loin de là, sur les rives du grand continent, une plage, une plage étrange, parcourues de formations rocheuses que la nature n'aurais pu produire même après les évènements les plus fous, ça et la des pics aiguisés sortant de plusieurs mètres du sable si imbibé d'eau qu'il en devenais vaseux, mais seulement en certaines flaques car juste a coté le sable pouvais être parfaitement sec. Un autre pic rocheux sortait du sol juste sous les pieds de l'elfe qui n'avais évité de se faire empaler qu'a l'aide de ses réflexes surhumains, la plage en question était en effet le champs d'une bataille entre l'elfe et un mage élémentaliste très puissant … trop puissant pour certains qui avait mis sa tête a un très, très haut prix . Esquivant une boule de feu venant s'écraser sur un pic de granit, le laissant rougeoyant comme sortant fraichement de son nid de magma, l'elfe fonça en avant pour redire la distance qui lui faisait défaut et le pic encore rouge fut aussitôt refroidit par une vague d'air compressé a l'extreme qui projeta Artanis contre ce même roc maintenant froid et le désarma. reprenant son souffle il avait alors invoquer sa magie, sautant en l'air pour gaspiller quelques mètres il avait pu lance ses chaines et tirer a lui le mage avant de poser sa main sur son torse pour encaisser a bout portant un torrent ininterrompu de flammes transformant peut a peut le sable autour de lui en cendres aussi noir que la nuit:


-Ta magie est puissante … elfe ! Mais pas autant que la mienne ! Si tu crois que ton bouclier te protégera éternellement … en plus il t'immobilise …que crois-tu ? Que je vais craquer avant toi ? Ah! Tu est bien stupide pour quelqu'un de ta race!

-Et toi tu es bien stupide de me sous estimer … si tu avait ne serais-ce que la moitié du savoir sur la magie que je possède tu aurais peut être une chance de me porter une blessure …


Artanis avait alors tendu sa main libre vers Déstiné et projetant ses chaines jusqu'à sa poignée l'avait ramener jusqu'à lui. Se relevant tel un roc il avait alors éventré totalement le pauvre homme qui avait fini a ses pieds, dans son sang se mêlants aux braises autours d'eux:

-Mais non !Pff … pathétique … les mages ce n'est plus ce que c'était !

C'est alors qu'Artanis avait remarqué qu'il avait embroché l'élémentaliste à deux mains, elles étaient d'ailleurs encore crispés sur le manche de son épée alors qu'il les observaient, pris d'une curiosité presque naïve, en effet pour faire cela il avait en toute logique dû stopper son sort de protection, et pourtant … et pourtant pas une marque de brulure sur lui alors qu'il était certains que le torrent de flammes n'avait cessé que lorsque la garde de Déstiné avait heurté son ventre.

Après cet aparté, ces souvenirs, l'elfe se releva de sa position, quelques eut ankylosé, et alla se coucher, laissant d'autres souvenirs envahir son esprit, le regards se perdant dans l'obscurité de la pièce baignée lentement par la lumière de l'astre lunaire. Le lendemain il n'y eut pas d'échauffement, l'elfe s'attaque tout de suite au "bois dur", ayant bien cerné l'apport qu'il pouvait, qu'il devait faire a sa magie il demanda a son compagnon de projeter sur lui un flot constant de flammes ce qu'il fit, et alors que les premières halos du soleil naissant perçait a travers l'ouverture loin au dessus d'eux la salle, elle, était déjà éclairée de milles reflets rouges, oranges, jaunes, et violets, alors que les deux magies combattait l'une contre l'autre avec violence. Le choc du jet de flamme percuta la défense d'Artanis avec tant de violence que le sol en trembla et l'écho de ce dernier se répercuta dans la montagne pendant de longues secondes, et les deux compagnons mettait tant de ferveur dans cet affrontement, l'un volant tester les limites de ce qu'il pouvait encaisser et l'autre l'étendue de sa puissance, que sans jamais marquer d'arrêt le ballet de feu et de projections de magie, d'étincelle, et de morceaux de roches rougeoyante, dura encore pendant une bonne heure. Alors à bout de souffle, le feu faiblissant peut a peut jusqu'à mourir au creux des mains du mage haletant, Artanis n'avais pas a faire le fier non plus ,tombant lourdement sur le sol et avec un sourire s'adressent a son compagnon entre deux souffles coupés, déglutissant avec précautions, la gorge en feu :


-Bien joué … tu n'a pas rouillé … AH! C'était géant ! … bon … alors … on va se reposer un peut et je vais donner la touche finale … je sent que ça vient …

Lentement, avec difficulté, se mettant a nouveau en position de méditation, il jeta un dernier regards vers le mage tombé lui aussi au sol et après une profonde inspiration mobilisa toute la concentration dont il était capable et posant ses deux mains sur ses genoux il réunis toute la magie qui lui restait :

*La lumière … l'obscurité … la vie … la mort … tous les cycles infinis … l'énergie … la magie… la magie arctique … pure … se concentre et se disperse … un muscle … une fois encore je doit l'éprouver pour qu'il change de forme … le sort de protection … par ma main je concentre l'énergie arctique … elle recouvre mon corps … elle met fin a tous les cycles magiques en les décomposant … je garde ma main posée sur moi pour maintenir le flux de magie … mais si je crée moi même un cycle … un nouveau cycle …le cycle primordial … la magie se concentre …. la magie se dissipe … ma magie concentre toute magie …et disperse toute magie … ma magie concentre toute magie …et la disperse … *

Le soleil maintenant a son zénith baignait Artanis dans une lumière aveuglante, effaçant ses traits et faisant ressortir le blanc de son costume qui semblait a lui seul éclairer la pièce d'un halo pur. Mais dans cette lumière d'une blancheur de lin, alors que l'elfe concentrait sa magie et se répétait ses mêmes paroles dans son esprit, malaxants sa magie comme une boule d'argile pour lui donner une nouvelle forme, un halo violacée remplaça bientôt la lumière du soleil et le corps de l'elfe se mit a produire une lumière plus intense que jamais, éclairant comme un nouveaux soleil la pièce, gommant les perspective et aplatissant les reliefs des murs de la pièces , repoussant presque la lumière du soleil pour que seul celle d'Artanis ne reste, et c'est ainsi ,les yeux encore fermés, que l'elfe se releva enfin, écarta les bras, produisant toujours le même halo violet :

*Un nouveau cycle, … je donne de l'énergie …je l'inscrit dans un cycle … je concentre l'énergie … je lui donne un mouvement … elle décompose …et se recompose elle même … un nouveau cycle de magie *

-MAINTENANT VAS-Y !


Se relevant péniblement, quelques peut éblouis par la lumière violette presque aveuglante désormais, le mage tendis la main devant lui et déchaina toute la magie qu'il lui restait en une boule de feu qui vola vers l'Elfe en tordant l'air autour d'elle par sa chaleur.Un choc, l'obscurité, produite par un nuage noir comme la nuit, puis la lumière du soleil perçant a nouveaux dans la pièce comme l'éclaircie après l'orage, au centre de la pièce, un cercle calciné, et en son centre, Artanis, debout, et absolument intact. ouvrant les yeux et observant ses habit avec un large sourire il s'écria tel un enfant présentant son nouveau jouet :

-C'est ça ! Pfiouu je suis complètement mort … mais c'était pas GEANT ? Aller tu manges un truc et on recommence !



Je retourne parmi les ombres




pour ceux qui rp avec moi ...:
 


 
Page 1 sur 1