Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 [Terminé] L'Espoir est votre damnation [PV - Alyna et Umi, le 25 Welnorr]

 
Jeu 24 Oct - 22:47
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570

La vampire était tranquillement assise dans la taverne du Nain Jaune, qui offrait une vue imprenable sur l’arène. Pas de combat ce soir… Surement des entraînements… Et alors ? Elle tenait devant elle un verre de liqueur maison… qui ne lui faisait strictement aucun effet. Voilà longtemps qu’elle n’avait plus été seule… A la rigueur lorsqu’elle avait rencontré Umi… Mais cela n’avait pas duré longtemps. Quelque part, elle s’inquiétait pour John, mais elle savait qu’elle n’avait pas à le faire… Aussi, elle relégua ce sentiment au plus profond d’elle-même.

Là, assise dans une taverne de Sen’Tsura, une capuche rabattue sur son visage qui demeurait en partie caché par ses cheveux noirs, elle attendait Umi et Alyna qui, elle n’en doutait pas, n’allaient pas tarder. Lara mourrait autant d’impatience que d’appréhension. Seulement, elle n’avait pas grandi dans la peur d’un et si, mais plutôt dans l’excitation de la découverte de l’inconnu. Et ce soir là, elle comptait bien expérimenter. Elle avait passé des heures à s’entraîner. Elle connaissait par cœur son plan, ses cibles, par cœur la procédure, comment on entre, comment on sort. Elle allait enfin en finir avec son passé dans cette ville.

La ville n’avait pas tant changé de quand elle était archevêque… Elle reconnaissait les rues qu’elle avait arpentées, et était même passée dans cette rue où tout avait commencé pour elle… Là où elle avait rencontré Hexandre… Lorsqu’elle était devenue archevêque… Elle eut un léger sourire en portant à ses lèvres la liqueur qu’elle sirota. Cerise. Sucrée. Pas l’effet de l’alcool, seulement le goût du fruit fermenté… Elle n’aime pas spécialement, repose son verre. Quand vont-elles arriver ?

Ne pensez pas qu’elle avait l’air d’attendre quelqu’un. Non. Pas un seul geste nerveux. La vampire se souvenait que trop bien de sa cours qui ne manquait pas d’interpréter le moindre de ses gestes ! Elle était confortablement installée sur sa chaise, et les deux cimeterres à sa taille dissuadaient quiconque de l’approcher. Elle avait la morphologie et la tenue discrète d’un assassin. Tout autant que d’une combattante… Personne ne se risquerait à l’interpeller… La vie est trop chère de nos jours pour jouer avec. Surtout dans la riche capitale.

Elle se redressa sur sa chaise en repensant à son entrée en ville. Bien que passer par les portes avaient été fort tentant, ne serait-ce que pour prouver que la garde laissait à désirer, la vampire et son frère avaient décidé que, pour son visage connu, il serait mieux de passer par ce fleuve qui parcourrait la capitale. Et tout avait été prévu par le maréchal. Une barque l’attendait en amont de la ville. Camouflée en partie par une longue cape noire, la vampire n’avait pas été la seule à entrer de cette façon dans Sen’Tsura. Peu importait les raisons tant que l’argent était là… En fin de compte, cela n’avait pas été bien difficile… Lara doutait que sa sortie le soit autant… Mais dans le pire des cas, elle pourrait se rendre invisible, vu que le soleil embrassait l’horizon.

Tout était prêt. Des sacs de poudre jusqu’à leur plan, tout, absolument tout était parfait. La vampire ne doutait cependant pas d’une intervention quelconque… Voilà pourquoi elle avait choisit deux combattantes. Alyna, qui était entraînée par John, et Umi qui avait combattue avec Leyceline et dont Albar avait vanté les mérites. Il ne lui en fallait pas plus.

Espoir… Espoir. La vampire coucha sur le papier nacré de son carnet les phrases qui lui venaient en tête.

C’est en tant qu’Espoir que nous nous présentons
Car nous serons au combat tant que nous vivrons
Agissant dans l’ombre, mais tout en précision
Par nous, à la mort, vous ne direz non

Nous sommes la lueur qui démarre l’explosion
Nous sommes la main discrète et sans prétention
Qui dans un combat saura se faire un nom
Car nous sommes partout où les gens vont

Vous nous pensez éteints mais nous brûlons
Car à la guerre nous avons perdu les sons
De notre vie sans cette constante attention
C’est notre liberté que nous défendons

A vous traquer sans demander de rançons
Nous voulons juste votre mort, pas sans raisons
Vous avez pris notre passé et sans façons
En échange, votre futur nous vous prenons

Retenez le nom d’Espoir  avec  grande application
Car pour toujours dans votre ombre nous serons
Tremblez de peur à la moindre détonation
L’Espoir est votre damnation


La voilà, la parfaite description de son groupe de résistance. L’Espoir allait brûler et ravager tout sur son passage. Et la vampire en était ravie ! Il ne manquait plus qu’Alyna et Umi… En libérant ses sens, elle pu aisément les sentir. Plus ou moins proches, elles arrivaient. Tout irait… tout serait parfait. La vampire rangea son carnet en jetant un regard large à la taverne. Elle n’était pas la seule à porter une capuche. La capitale. On y trouvait de tout… Même des minotaures, race qu’elle pensait pourtant éteinte… Elle n’était pas particulièrement visible… Non… La vampire était une cliente comme les autres pour quiconque observait ces clients. Et de ça, Lara en était fière.

Tic tac… Le compte à rebours est lancé…







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Ven 25 Oct - 18:43
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1631-alyna-minami-john-dan
Belle nuit, beau jour, belle ville... mais la nuit a ses prédateurs, le jour les siens et la ville était un atroce amas de rats puants qui... Alyna fit taire la mauvaise humeur de son instinct avec fermeté. Elle resta installée sur son arbre à observer les murs de la cité, restant hors de vue de ces derniers et cherchant comment s'y faufiler. Elle savait comment se glisser sans être vue, elle devait juste trouver sa cible et ladite cible se présenta, au-delà de la vision des surveillants postés sur le chemin de ronde, c'est ainsi qu'elle les appellait. Elle descendit de son perchoir pour s'éloigner, restant toujours ombre parmi les ombres, profitant des mouvements de celles-ci, dûes au vent, pour se déplacer. Elle parvint à son "passeur" pour se retrouver face à un pauvre marchand aux prises avec une roue déboitée qu'il ne pouvait vraisemblablement pas remettre en place seul. La lycan s'approcha en souriant, Fylia la suivant à très haute altitude, se fondant dans les nuages blancs du ciel.

-Bonjour noble marchand.
-Ha mademoiselle, c'est le grand Yeha... heu Aile Ténébreuse qui vous envoit pour m'aider ?!
-Je ne sais si c'est du fait de Yehadiel ou d'Aile Ténébreuse, mais je viens effectivement vous aider.
-Je vous serais éternellement reconnaissant si vous y parvenez et serais votre humble serviteur en cas de besoin.
-Non, n'en faites pas autant, je souhaite simplement que vous, elle baissa brusquement la voix pour susurrer à l'oreille de l'homme : me fassiez entrer dans Sen'Tsura, vous qui louez Yehadiel et non l'Aile, je suis certaine que vous m'aiderez.

Il eut l'air surpris et gêné, puis hocha la tête, avant de demander comment il devrait faire, elle lui indiqua exactement le chemin qu'il devait parcourir, le bougre n'était pas bien bête et comprenait facilement ce qu'il devait faire, mais elle ne lui expliqua rien de la façon dont elle se glisserait dans son chargement. Après lui avoir expliqué dans un souffle, de sorte que quiconque écoute ne puisse entendre, elle l'aida, avec une pierre et un bâton, à faire levier pour redresser la charrette, puis il replaça la roue et Alyna l'aida ensuite à replacer la cargaison. Il s'éloigna, conformément au plan et la salua de la main. Elle l'observa un moment, puis le contourna et le dépassa. Environ un mile plus loin il s'arrêta dans un bosquet d'arbustes, pendant environ trente secondes, puis repartit, sans se douter que la louve venait de s'accrocher à ses essieux, bien aplatie contre le bois, imperceptible par quiconque voyait le chariot. Le marchand entra et l'on contrôla ce qu'il transportait, sans qu'il ne montre qu'il avait éventuellement une passagère clandestine, puis il avança et, une fois assez loin des portes, bifurqua dans une ruelle, où il s'arrêta. Alyna descendit de sa cachette pour adresser un sourire à l'homme et lui lança une bourse en cuir pour le remercier, il l'attrapa au vol, les yeux brillants de reconnaissance. Elle tira sa capuche sur son visage, puis s'éloigna vers la taverne, se fondant dans la foule et marchant normalement afin de ne pas paraître suspecte.

Une fois là-bas, elle entra et fouilla la pièce du regard, la bonne nouvelle c'était qu'elle était plutôt tranquille, la mauvaise... c'était qu'il n'y avait plus de place libre, enfin mauvaise, il fallait s'entendre, elle aurait un bon prétexte pour rejoindre Lara, elle renifla discrètement et la sentit. L'odeur de la mort, celle des vampires, pas des plus agréables, même si celle de ce vampire-là était relativement douce, elle l'appréciait même plutôt pour l'effort fait à la Meute pour la convaincre. Elle fit taire une nouvelle fois son instinct qui mourrait d'envie de s'enfuir, tuer tout le monde ou regarder tout autour pour vérifier qu'elle n'était pas menacée. Alyna s'approcha de Lara et fit une légère révérence.


-Excusez-moi amie voyageuse, permettez que je m’asseye ici ?

Une fois qu'elle eut accepté, elle s'assit en posant son carquois dont le rabat était abaissé pour que l'on ne voit pas ses empennages qui pourraient être connus. La seule chose visible, dépassant du capuchon étrange en tissue, c'était son arc. Après s'être installée elle commanda un verre de rhum, puis entama habilement une discussion banale avec Lara, comme si elle ne la connaissait pas. Sentant toujours la présence de sa chouette à plusieurs mètres de hauteur, volant entre les nuages ou bien dans la lueur de la lune, pour se soustraire aux regards des "surveillants".

-Je me nomme Élia et je viens des Montagnes, que faites vous donc ici, vous qui semblez venir de Feu ? Hm... Dahalia si je ne m'abuse.

Il ne restait donc plus que la dénommée Umi, elle était intriguée de voir cette personne épouvanteur, une race dont elle n'avait jamais entendu parlé.


Mes succès : cf fiche




♦️Thème d'Alyna♦️ ♠️Thème de Lyän♠️
"Proche de la nature et des hommes, nous sommes le lien entre les lycans et les humains. Nous sommes les ombres de l’histoire"

By Lara ♥♥:
 
Code couleur :
Alyna #9999FF
Lyän (loup) #ff0000 (ou #660000)
Fylia (familier) #FF9933


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : http://wall.alphacoders.com/big.php?i=419589
Double compte : Ilidwën/Yahiro/Alrea
Vitesse de réponse : En week-end ou le mercredi


Lun 28 Oct - 1:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
Aujourd'hui, nous sommes le 25 du mois de Welnorr...ce jour maudit marqué d'une pierre sanglante et qui est cette année un magnifique hommage pour Thomas.

Il y a 13 ans, nous étions des jumeaux, inséparables comme deux parties d'un tout, l'ombre l'un de l'autre et sans doute même, deux âmes sœurs. Mais il y a également 13 ans, au crépuscule de nos 10 ans, notre lien fut scindé, son cœur fut emporté au plus profond de la nuit prenant avec lui le mien...et mon reflet dans le miroir disparu...

C'est un anniversaire bien triste, encore une fois, mais peut être inconsciemment, cette année, Lara m'offre un magnifique cadeau.

En descendant de ma branche, j'attrapé au vol mon sac ainsi que mon bâton. Une fois au sol, je détaché mes cheveux et en regardant une dernière fois la fosse de James, je pris la route vers Sen'tsura sans me retourner. Un chemin que je commençais à connaitre et que je n'empruntais vraisemblablement pas pour la dernière fois.

L'air frais de l'après midi, qui chatouillait les moustaches du petit Jasper, laissait présager une nuit paisible...enfin tout dépend pour qui !

Je fis une pause au bord d'une rivière, afin de me recentrer sur le plan que m'avait expliqué Lara Lidwin quelques jours auparavant...et pour aussi prendre mon unique repas de la journée, puisque je pense qu'éviter des êtres de l'Obscur me sera impossible, surtout à Sen'tsura. Un morceau de fromage, un peu de pain et quelques gorgées d'eau fraîche. Et je repris la route, pas sans une certaine tristesse contrastée par une pointe d'excitation.

En fin d'après midi, comme prévu, j'atteignis la capitale ennemie. Je profitais de ne pas être encore connue par la garde d'AT pour entrer sans encombre dans la ville. Lara ainsi qu'une autre personne que je ne connaissais pas, devaient m'attendre à la taverne du Nain Jaune, l'un des nombreux établissements de Sen'tsura.
Malgré cela, localiser la taverne ne fut pas compliqué. Une fois sur le pas de la porte, je ressentie l'excitation qui m'animée à présent avait monté d'un cran.

-" Ça y est, on y est..." pensais-je, un sourire aux lèvres.

La taverne était pleine et avec le nombre de démons ou de personnes ayant été ou étant encore en contacte avec Aile Ténébreuse, c'était peine perdue de retrouver la vampire grâce à sa nature.

-" Jasper, j'aimerai que tu te faufile parmi la foule, sans te faire écraser bien sur et que tu retrouves Lara. La gentille dame vampire qui t'as donné la pomme, tu t'en souviens ?" pensais-je et la petite souris acquiesça en penchant sa petite bouille sur le coté et partie à la recherche de la rebelle.
Cachée par ma capuche, je fermé les yeux pour suivre la progression de mon compagnon.

Après avoir esquivé plusieurs pieds maladroits, Jasper entreprit d'escalader une table et lorsqu'il fut dessus, je reconnue le visage de la vampire. Je rompu le contact avec la vision de mon familier et allât rejoindre à la table où elle m'attendait.
Elle n'était pas seule, une autre femme était là. Quelque soit sa nature, je peux déjà néanmoins dire qu'elle n'est pas démoniaque.

-" Bonsoir mesdames, puis-je me joindre à vous ?"

Une fois ma requête acceptée, je m'assis à coté d'elles, en attendait de faire connaissance et surtout la suite de cette nuit !




♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Lun 28 Oct - 18:40
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
Lara ne demeura effectivement pas seule longtemps. Alyna fut la première à entrer, et elle fit mine de s’assoir à sa table par hasard. La vampire joua le jeu, prenant un air surpris, mais polie. La jeune lycan commanda alors un verre de rhum et engagea une discussion somme toute banal. La vampire rit intérieurement lorsqu’Alyna dit qu’elle provenait du feu. Il était évident que son teint pâle la renvoyait là-bas…

Lara pourtant enchaîna immédiatement en parlant d’une voix plus agitée et plus chaude que celle qu’elle avait normalement. Ce n’était pas que la vampire était particulièrement douée pour imiter ou changer de voix, mais qu’à force de côtoyer sa cour lorsqu’elle était archevêque, elle avait appris à moduler son timbre. La vampire raconta alors deux trois anecdotes sur son pays de cette voix enjouée et d’un ton un brin plus grave que celle qu’elle avait d’ordinaire, jusqu’à ce qu’elle sente Umi entrer à son tour.

Ce fut Jasper qui pointa le bout de son museau en premier, et, attendrie, Lara lui gratouilla le haut de la tête jusqu’à ce qu’Umi arrive. La petite souris reprit sa place sur l’épaule de la chef des espions, et Lara s’étira, veillant à conserver sa capuche sur la tête. La conversation continua un moment, suffisamment pour qu’on oublie l’arrivée d’Umi, puis la vampire se pencha vers elles.

-Je ne sais pas vous, mais je suis personnellement curieuse de découvrir ce quartier de nuit… On le promet magnifique… Seulement, je me sentirais plus rassurée si nous étions trois… Finissons nos verres, et allons faire le tour de l’arène… Ce bâtiment est tout simplement fascinant !

La vampire attendit que les deux rebelles acquiescent pour se lever. Elle échangea un regard avec le tavernier. Regard rapide, qui aurait pu passer pour une simple curiosité. Mais l’homme comprit. La vampire ramena son verre et glissa quelques pièces sur le comptoir. L’homme lui donna une bouteille d’alcool, et la rebelle, en mettant sa main dessus sentit la clé qui était collée dessous.

Elle remercia l’homme d’un sourire, et sortie, accompagnée d’Alyna et Umi… Le groupe Espoir. Le premier jet… En marchant, elle récupéra la clé, et la glissa dans son décolleté qui, s’il n’était pas impressionnant mais tout à fait banal, avait la particularité de ne laisser que peu d’espace entre la peau de la vampire et son corset… Par conséquent… la clé demeurait collée contre elle… Et à portée.

Elles marchèrent alors lentement, et la vampire abandonna sa bouteille d’alcool à un homme qui faisait la manche non loin d’elle. Elle ajouta une plaisanterie sur sa générosité qui allait la perdre, et ses deux acolytes eurent un petit rire amusé, plus pour donner le change que pour la boutade. Aussi, elles poursuivirent sur un ton léger avant que la vampire ne donne des détails sur l’arène, comme une passionnée.

-Elle a été construite, ou du moins ordonnée par Aile Ténébreuse en personne. Un magnifique bâtiment. C’est la première fois que je la vois en vrai… Sur les livres, elle n’est pas bien reproduite… Les gravures sur la pierre, représentant les jeux lancés dans l’arène, sont impressionnantes.

Lara, tout en marchant lentement en recrachant ce qu’elle avait lu dans un livre avec un ton enjoué, comptait les gardes présents ce soir là. Le mieux serait de les éviter… Mais poser les sacs de poudre ne sera pas aisé… Quand à les tuer… Tout était assez mouvementé. Le couvre-feu n’était pas encore de mise… Une fois celui-ci en place, elles pourront et devront agir rapidement. Pour le moment, Lara veillait à ce que ses deux complices repèrent bien les lieux. Qu’elles se situent du mieux qu’elles puissent pour repartir vite une fois le feu mit. Elles devront s’enfuir sans tarder… Lara elle, avait autre chose de prévu. Mais tout viendrait en temps voulu…

La vampire poursuivit alors.

-Tout a été gravé à la main… Quand on regarde la précision, on pourrait penser à de la magie… Mais comme il s’agissait du premier réel bâtiment construit par et pour notre seigneur, il fallait que tout soit parfait… Sans parler du symbole qu’il représente... Un symbole lourd de sens. La liberté des esclaves et la fin des insurgés… Ce bâtiment est la personnification même de la magnificence des démons…

Bien apprendre ses leçons d’histoire n’avait jamais été un problème pour Lara. Mais maintenant allait commencer le plus difficile… Parler tactique… Sans qu’on ne puisse le comprendre. Son regard devint plus fervent, et elle s’inspira de ce qu’elle avait ressenti en étant archevêque.

-Il n’y a pas moins de 23 figures de gravées sur les arches. Toutes représentées avec des armes. Des épées principalement. Oh, ça n’a l’air de rien ainsi… Mais le temps que cela a pris à toute les différencier était impressionnant. Il paraît qu’ils veulent en faire 23 autres à la place… La pierre s’usant trop. On peut être sûre que ce ne sera pas fait en deux heures.

23 gardes, armés d’épée. Faisable… Mais cela prendrait du temps. Relève de la garde pour bientôt. On aura deux heures pour agir.

-Il faut savoir aussi que les cachots sont d’horribles prisons… C’est là que sont enfermés les rebelles qui sont attrapés. Vous connaissez surement la chanson…  Ceux qui vont mourir te salue…

Ils y a surement des prisonniers rebelles dans ces cachots… Ils risquent de périr dans la manœuvre. Dégâts collatéraux…

-Toujours est-il que ce dédale de souterrains fait penser à une réelle fourmilière. On fait s’effondrer un couloir et le bâtiment suit !

C’est dans un couloir que les sacs seront placés.

-Une fourmilière… Etrange comparaison… Je n’ai guère envie de taper dans une fourmilière.

Dès que l’explosion retentira, déguerpissez… Eux arriveront en masse.

La vampire conclu son discours avec un petit rire. Elle arrivait près de l’entrepôt et la vampire ne doutait pas qu’Alyna pouvait y sentir la poudre. Elle récupéra la clé en faisant mine de faire fuir un insecte tournant autour d’elle, et effleura la main d’Umi pour lui donner. Elles avaient toutes les informations. Il ne manquait plus que de lancer le plan d’attaque.

Le couvre feu fut sonné, la vampire lança un regard à Alyna pour lui faire comprendre de la suivre, puis désigna l’entrepôt à la chef des espions. Une fois Umi à l’intérieur, les deux mercenaires grimpèrent sur les toits. Et effectivement, avec le couvre-feu, les gardes changèrent. Et Lara avait bien compté, il y en avait 23, et pas un de plus. Elles avaient donc deux heures comme précédemment annoncé.







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Mar 29 Oct - 13:58
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1631-alyna-minami-john-dan
Elle échangea des banalités avec Lara, avant de voir grimper sur la table un petit rongeur, elle se retint de justesse de ne pas y toucher par réflexe. Bien lui en prit puisque peu après la dernière participante approchait, elle sirota légèrement son verre, attendant que la vampire donne le signal du départ. La lycan se leva avec un sourire enjoué à la proposition d'aller visiter les rues la nuit, comme une voyageuse venue ici seulement pour le décor. Elle récupéra au passage son carquois et les suivit de son pas léger, marchant dans les rues, faisant mine d'observer l'architecture. Elle patienta lorsque Lara discuta un petit moment avec un mendiant et s'accorda un léger rire amusé à la plaisanterie, puis elles reprirent leur chemin. Alyna écouta attentivement leur guide, réellement intéressée parce qu'elle disait, tant et si bien qu'elle semblait ne pas noter la présence des gardes ou bien celle des entrées. Illusion très bien ficelée puisqu'en réalité elle n'avait pas besoin de regarder, des yeux, à plusieurs mètres d'altitude au-dessus de leur tête, le faisait pour elle. Fylia, planant dans la lueur de la lune, fixait le sol, notant absolument tous les détails pour son amie qui imprimait les informations dans sa tête. Elle ne manqua pas non plus de lire entre les lignes lorsque Lara dissimula les informations et sourit d'un air passionné comme si ce qu'elle disait était très intéressant, de l'extérieur n'importe qui aurait pu croire qu'elle buvait les paroles de la vampire.

Elles se dirigèrent ensuite vers un hangar alors que le couvre-feu sonnait, la dénommée Umi entra à l'intérieur, tandis que Lara grimpait sur un toit, Alyna prit un peu d'élan avant de la rejoindre, vive et légère. Elle se trouvait sur l'inclinaison qui ne donnait pas sur la rue devant l'arène, donc les gardes n'étaient pas visibles et ne voyaient pas leur position. Bien, la vampire pouvait se dissimuler et la louve, quant à elle, pouvait parfaitement se fondre dans les ombres de la nuit sans user de stratagème ou presque. Pour l'heure ce n'était pas nécessaire, elle se redressa un peu pour observer les gardes postés devant leur cible, ne laissant dépasser que ses yeux et bougeant avec une lenteur calculée pour ne pas attirer l'attention. Deux heures, vingt-trois gardes. Faisable, Lyän était ravie et échafaudait déjà un plan. Il faudrait être rapide. Elle se baissa pour être à nouveau cachée par le toit et regarda vers la droite.


-Je vais par-là, cinq piliers peuvent probablement tomber avant que les autres ne réagissent, souffla-t-elle pour que seul Lara entende.

Elle tira sur la lanière de son carquois qui descendit à sa hanche, puis elle retira la capuche et récupéra son arc avant de l'encorder. Puis elle tira deux flèches à empennage blanc, atrocement fines et possédant une pointe faisant la taille du tube, elle en avait précisément quinze pour cette mission, fourni par monsieur le maréchal lors de son passage à Glace avec Ivor. Elle encocha la première, gardant la seconde le long de la corde retenue par l'auriculaire, puis recula au bord du toit et leva son bras vers le ciel, pas tout à fait à l'horizontale. Elle n'avait pas besoin de voir, juste qu'on lui désigne une cible et sa chouette se chargeait de le faire pour elle, puis elle agirait rapidement pour tuer les autres le plus vite possible. Trois... elle tendit la corde, la ramenant jusqu'à ce que son pouce soit au niveau de la commissure de ses lèvres. Deux... L'oiseau lui fit parvenir une image mentale précise de l'arène et la position du premier garde, Alyna rectifia sa position et décocha, visant l'emplacement théorique de la gorge. Un... elle souffla doucement et libéra la corde. Zéro, elle entendit l'impact de la flèche grâce à son ouïe développée, l'odeur du sang, elle n'attendit pas que le corps tombe et encocha sa nouvelle flèche et se poster cette fois sur le toit pour viser le voisin de gauche qui reçut son trait en pleine gorge, étouffant vaguement un cri, puis celui de droite qui allait crier l'alerte en entendant un bruit suspect, mais reçut la flèche en pleines cordes vocales juste avant. Il y eut de l'agitation sur la droite et Alyna se laissa redescendre sur le versant caché du toit, puis s'élança sur le rebord jusqu'au toit suivant où elle atterrit dans un silence parfait, une nouvelle flèche encochée, elle ne bougeait qu'en fonction des nuages, dissimulant ses mouvements parmi ceux des ombres des nuages.

Elle avança encore au suivant et tira sur le garde à l'instant où elle bondissait au-dessus du vide, ses yeux ambrés virant au jaune lupin -Lyän était bien meilleur pour ce genre de jeu et il était donc normal de la laisser faire un peu. Le trait se ficha à nouveau dans la gorge de sa cible, avant qu'il n'ait produit le moindre son. Elle reprit son chemin sans vérifier que sa flèche avait touché sa cible, elle devait arriver au prochain aussi vite que possible. Elle n'avait besoin que d'une fraction de seconde pour viser et son geste ne durait qu'une demi-seconde, il était presque toujours le même, elle ramenait toujours son pouce à la commissure de ses lèvres, puis ouvrait simplement les doigts, seule l'inclinaison de son bras gauche changeait.

Ses pieds touchèrent à nouveau le toit suivant dans ce quasi-silence, ses genoux et ses chevilles se pliant pour amortir l'inertie et le son et elle avait déjà ré encoché. Elle avança encore au suivant et bondit par-dessus le sommet de l'inclinaison cette fois, en visant dès l'instant où elle vit sa cible, tendant la corde, rectifiant la trajectoire en comptant sa vitesse, puis libéra la corde qui, implacable, vibra discrètement dans l'air, la flèche allant se ficher une fois de plus dans la gorge du garde pour qu'il ne crie pas. Elle manqua cependant de se retrouver exposée et se retourna immédiatement vers le toit pour que son vêtement imite son environnement, puis, certaine que personne ne l'avait vue, retourna derrière son abri, à savoir sur l’autre versant, hors de vue de l’arène en encochant à nouveau une flèche. Comptant sur Fylia pour lui indiquer l'approche de n'importe quelle menace, ainsi elle n'avait pas nécessairement besoin de surveiller intensément le reste de son environnement, même si la lycan sentait tout de même le danger et bien plus maintenant que Lyän était sortie.


Mes succès : cf fiche




♦️Thème d'Alyna♦️ ♠️Thème de Lyän♠️
"Proche de la nature et des hommes, nous sommes le lien entre les lycans et les humains. Nous sommes les ombres de l’histoire"

By Lara ♥♥:
 
Code couleur :
Alyna #9999FF
Lyän (loup) #ff0000 (ou #660000)
Fylia (familier) #FF9933


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : http://wall.alphacoders.com/big.php?i=419589
Double compte : Ilidwën/Yahiro/Alrea
Vitesse de réponse : En week-end ou le mercredi


Mar 19 Nov - 0:44
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
La vampire nous invita à sortir de la taverne. Le top départ de la mission était lancé ! A partir de maintenant tout mes sens sont en éveil !...et surtout je devais avoir les yeux un peu partout pour ne manquer aucunes informations !

En sortant, Lara récupéra une bouteille qui dissimulait une petite clé sous son culot, puis se débarrassa du récipient une fois la clé camouflée dans son corsage.

Faisant mine de nous raconter l'histoire des Arènes d'AT alors que nous les longions, Lara nous donnait en réalité des indications fondamentales : il y a 23 gardes qui protègent le monument, la relève de la garde est entrain d'avoir lieu par conséquent nous avons deux heures pour agir et pas une minutes de plus !

Nous nous arrêtâmes devant un petit entrepôt et la vampire me donna la petite clé. Le contact de sa peau sur la mienne me causa un léger frisson et m'arracha un petit sourire en coin.

-"En espérant que cela se dissipera si nous sommes amenées à travailler ensemble" pensais-je, puis elle disparu suivie par Alyna et je décidais d'ouvrir la porte de l’entrepôt.

A l’intérieur, il faisait très noir. Problème qui fut vite réglé grâce à mon morceau de bougie enchantée.
Les parois des murs étaient recouvertes d'un épais enduit gris clair qui donnait à la pièce une grandeur bien supérieur à celle imaginée vu de l’extérieur et le sol était encombré par de nombreux et volumineux sacs ...d'avoine ? Non, en effet, le plan avait été parfaitement préparé et le camouflage était parfait pour les sacs de poudre ! Impressionnée par cette idée, je déposé mon bâton dans un coin de la salle et commencé à compter les nombreux sacs.

-" 20 sacs, il y a bien 20 sacs" concluais-je après quelques précieuses minutes, "Il me faut rejoindre Lara et Alyna maintenant."

Abandonnant mon bâton dans l’entrepôt, près des sacs de poudre, je sortis le plus discrètement possible en prenant soin d'éteindre ma bougie.
Du coin de l’œil, je vis un mouvement rapide sur ma gauche...à peine eut-il le temps de brandir son couteau vers moi que le garde se retrouva le cou et le bras droit bloqués entre mes bras. Plus je resserrais doucement mon étreinte, plus je sentais sa force vitale disparaître...et c'est en le traînant par la jambe droite, bien qu'avec un peu de difficulté, que je rejoignis la vampire et la lycan, qui avaient déjà bien avancé "le nettoyage du pourtour des Arènes".

HRP: Je tiens à m'excuser d'avoir mis du temps à répondre, je suis désolée u.u




♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Sam 30 Nov - 17:05
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
Silencieuse comme la nuit, la vampire glissait plus qu’elle ne courrait. Dès lors qu’Alyna lui avait indiquait l’endroit où elle allait, Lara partie dans le sens inverse. Elle couru, glissant presque sur le versant du toit d’où elle ne pouvait se faire voir, et lorsqu’elle entendit et senti la présence du garde, au sol de l’autre côté, elle disparu purement et simplement dans l’ombre. Heureusement que l'arène était grande. De ce fait, la vampire avait toujours un coin d’ombre où récupérer sa magie.

D’un bond, elle effectua un saut périlleux avant, et se réceptionna avec un amorti qui donna un son sec. Le garde, désormais face à elle eut un sursaut avant de mourir de par l’ombre elle-même. La vampire fit volte face. Le garde le plus proche n’avait rien vu. Elle atténua son pouvoir pour avoir une apparence assez fantomatique. Ses gestes ne s’arrêtèrent pas une seule seconde. Elle effectua une roulade rapide, se plaqua contre l’arène, disparu à nouveau totalement lorsque l’homme se tourna vers elle, et elle s’étira en une fente parfaite qui se logea dans la gorge de l’homme. D’un mouvement souple du poignet, elle finit de l’égorger pour poursuivre sa danse.

Le troisième vit ses deux comparses au sol. A peine eut-il le temps d’ouvrir la bouche que la vampire apparu devant lui, un de ses cimeterres enfoncés jusqu’à la garde dans son abdomen, cimeterre qui remonta le long d’une ouverture de son arme jusqu’au cou. Il cracha son sang, mais pas une goutte n’effleura la mercenaire qui était déjà focalisée sur sa cible suivante. Elle se glissa, sans plus utiliser son pouvoir, mais enclenchant ses cimeterres en une épée double, vers ce qui semblait être un démon. Il l’entendit approcher… Mais lorsqu’il se mit en garde, la vampire le désarma en faisant tourner son arme, puis le décapita d’un coup sec.

Elle vit le cinquième de loin. Il était proche d’une mangeoire à chevaux. La vampire eut un léger sourire et se coula dans une rue adjacente pour remonter en quelques mouvements précis sur le toit. Elle sauta sur le toit de l’auberge devant laquelle se tenait le garde, et s’y laissa rouler pour amortir le son. Elle bougea légèrement ses épaules vers l’arrière, et rangea ses cimeterres revenus à leur forme fondamentale. Elle s’approche du bord du toit, puis, crochetant le rebord, elle se laissa balancer pour frapper le garde et le faire tomber. Sitôt fait, elle bondit sur lui, à moitié allongé dans la mangeoire et, maintenant le haut de son corps en prenant appuie dessus, elle lui assena un violent coup de pied au niveau de sa nuque, qui, sans se détacher du reste du corps émit un horrible craquement. Satisfaite, la vampire marcha silencieusement, à l’ombre des auvents des bâtisses entourant l’arène. Si tout était bon, il n’en restait plus que treize à tuer. Lara sortie ses cimeterres qu’elle sépara et elle entendit Umi un peu plus loin. Bon… Plus que douze.

Elles avaient fait ça rapidement… La vampire était rassurée. Elles auraient tout le temps nécessaire pour pouvoir mettre à bien leur plan… En plus de cela, la vampire était loin d’être épuisée, ayant usé de son pouvoir avec parcimonie. Elle vit Umi venir vers elle et la vampire lui désigna les corps.

Elle-même, elle repoussa l’homme qu’elle venait de tuer dans la mangeoire pour qu’on ne le voit plus, et elle s’avança, tel un chat en chasse, vers le prochain garde. L’homme venait dans sa direction. Elle se plaqua contre le mur, et, glissant contre, elle trouva refuge dans une petite impasse obscure. Toute de noir vêtue, la vampire n’était pas facilement repérable. Elle ne bougea plus, attendant que l’homme passe devant elle.







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Dim 1 Déc - 20:54
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1631-alyna-minami-john-dan
La nuit, les ombres, la chasse. Quels souvenirs. Mais « canarder » ainsi les gardes comme des poules, ce n’était pas amusant. Et puis elle était probablement la seule encore éloignée de l’arène. Il était l’heure de s’amuser. Lyän se laissa tomber silencieusement du toit, profitant de l’espace sans témoin qu’elle avait dégagé. Elle préféra tout de même ne pas abandonner toute imprudence et se déplaça au même rythme que les ombres des nuages sur le sol. Un mouvement dissimulant un mouvement, elle se concentra aussi pour effacer légèrement les contours de son corps en les rendant plus sombres pour se dissimuler dans l’obscurité.

Elle rangea son arc, le passant sur son épaule avant de s’approcher de la position de Lara et de l’autre femme, la repérant à l’odeur. La louve en profita pour récupérer deux de ses précieuses flèches à empennage blanc avant de vraiment se mettre à louvoyer parmi les ombres dès qu’elle était certaine de ne pas être observée, s’immobilisant au moindre mouvement ou lorsqu’elle passait près des gardes restants qui la séparaient du vampire. Se séparer et rayonner était le moyen le plus efficace que se rejoindre. Les hommes proches de leur mouvement seraient plus rapidement tués et ne pourraient pas donner l’alerte assez vite.

Elle remarqua la vampire dans une petite niche obscure, un garde s’approchant d’elle, droit vers la position de la lycan. Elle allait bien s’amuser, pour l’instant il ne la voyait pas. Comment savait-elle alors qu’il approchait ? Le son, l’odeur et Fylia qui lui indiquait la position. Elle escalada lestement la colonne, puis se déplaça, suspendue dans le vide jusqu’à se placer au-dessus de l’entrée. Elle se retint au-dessus du sol d’un seul bras, le second tirant son couteau de sa botte. Il approchait et comme toujours… comme beaucoup de personnes, il ne pensait pas à lever les yeux. Il passa la cachette, s’arrêta et revint sur ses pas, perplexe, ses yeux sondant l’obscurité. Lyän lâcha soudain prise, plaquant sa main sur la bouche du garde et lui enfonçant la lame à travers la gorge pour lui sectionner par la même occasion les cordes vocales. Elle adressa un sourire au deux autres, puis indiqua la droite et détendit son bras armé la seconde suivante, son couteau se plantant dans la gorge d’un autre garde trop curieux. Elle récupéra son arc dans sa main droite, encocha une flèche et s’éloigna en courant silencieusement vers la direction indiquée, s’arrêtant sur le corps pour récupérer son arme et la coincer à nouveau provisoirement dans sa botte.

Elle se plaqua contre un mur. Dix mètres… huit… en vue, elle surgit devant l’un des hommes armés, à sept mètres de lui et libéra la corde malgré sa position de tir pour gaucher, qu’importe… elle avait appris. Elle fit mouche, dans la gorge et récupéra sa flèche rapidement avant de continuer, marchant rapidement sans pour autant faire de bruit ou être pleinement exposé. Le suivant, elle se glissa dans son dos et lui tordit le cou purement et simplement avec un sourire amusé. Reprenant sa route elle amorça la même approche pour l’autre et referma sa main sur sa bouche et lui enfonça le couteau entre les côtes, perforant ses poumons. Elle le maintint jusqu’à ce qu’il s’effondre après son dernier soupire et reprit son chemin, ne doutant absolument pas de ses collègues pour la rejoindre de l’autre côté.


Mes succès : cf fiche




♦️Thème d'Alyna♦️ ♠️Thème de Lyän♠️
"Proche de la nature et des hommes, nous sommes le lien entre les lycans et les humains. Nous sommes les ombres de l’histoire"

By Lara ♥♥:
 
Code couleur :
Alyna #9999FF
Lyän (loup) #ff0000 (ou #660000)
Fylia (familier) #FF9933


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : http://wall.alphacoders.com/big.php?i=419589
Double compte : Ilidwën/Yahiro/Alrea
Vitesse de réponse : En week-end ou le mercredi


Lun 23 Déc - 2:16
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward

Au loin, Lara se battait avec une fluidité féline presque envoûtante mais quelque peu...effrayante. Pour rien au monde je n'aimerais me retrouver à la place de l'un de ses adversaires, ni maintenant, ni jamais.

Quand j'arrivais à sa hauteur, elle était déjà au aguets de sa nouvelle cible mais elle prit le temps de me désigner les restes de ses anciennes qui jonchaient sur le sol, son message était clair : cacher les corps !
Tant bien que mal, je traînais les cadavres des gardes, un par un, dans les petites rues sombres et adjacentes aux arènes.

Mes sens étaient agités...j'avais la nette impression que le froid que me procurait la présence de démons se faisait encore plus sentir une fois la nuit tombée...J'aimerai pouvoir réprimer ses sensations quelque fois...

Mais pas le temps pour de telles divagations ! Je continuais de cacher les dépouilles des victimes de la vampire, lorsque soudain un garde n'ayant pas goûté à ses cimeterres, sortit des arènes.
Plaquée contre le mur, mon petit couteau en main, je l'attendais "Plus près, plus près..." pensais-je et c'est alors qu'il fut à l'orée de l'ombre des maisons que mon arme lui transperça la jugulaire tandis que j'esquivais le jet de sang en lui maintenant la bouche fermée, au cas où un dernier cri de douleur se ferait entendre...et un de moins !

Je suivais Lara de loin, on ne sait jamais qu'un autre garde aurait, lui aussi, l'idée insouciante de quitter son poste...Et justement, la chance n'allait pas lui sourire longtemps à celui là, mais vu son gabarit ce n'est pas avec mon couteau que j'en viendrais à bout...
Je me déplaçais discrètement dans sa direction en enroulant ma chaîne d'argent à mon poignet.
"Même si ce n'est pas un démon, ça devrait le calmer quand même" pensais-je, en lançant dans son dos, une extrémité de la chaîne susdite qui s’entortillât autour de son cou.

Je réussis à la rattraper au vol et tirant vers moi les bouts de chaîne que j'avais en main. De peur de manquer de force, je pris appui sur la colonne vertébrale du garde qui suffoquait. Un craquement presque écœurant m'indiqua qu'il ne se relèverait plus et lui aussi, il finit dans le secret d'une des ruelles qui faisaient face aux arènes...

Je me mis à courir, sans faire de bruit, afin de rejoindre la vampire que je ne voyais plus.
Un couinement de Jasper me stoppa nette dans ma course, j'avais sans doute laissé passer un garde et celui-ci devait être sur mes pas. Trente secondes de concentration, la vue de la petite souris m'indiqua sa position : il se planquait sur le toit de la maison qui se trouve à ma gauche et il ne possédait aucune aucune arme en apparence. Mieux valait quand même ne pas tarder.

Je pris rapidement mon poignard, le lança dans sa direction et qui alla se loger entre les deux yeux du jeune garde. Le corps sans vie roula sur le toit et tomba dans une botte de paille.

"Il est déjà caché celui-là" pensais-je en récupérant mon couteau.

Puis je m'élançais de nouveau à la suite de Lara, que je fini par rattraper.




♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Jeu 26 Déc - 15:39
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
Lorsque l'épouvanteur la rejoignit, la vampire eut un sourire léger. Il lui manquait maintenant quatre gardes à supposer que la lycan avait bien tué ceux qui attendaient de l’autre côté. Elle adorait cela. Se sentir en traque. Elle rangea ses cimeterres et inspira profondément, fermant les yeux. Ses sens lui rapportèrent ce que ses yeux avaient vu il y a peu… Mais une forte odeur de sang. Pas de garde à race contraignante. Leur sang était tout ce qu’il y a de plus humain… La vampire a un sourire carnassier… Et se met en route, suivit d’Umi.

Lara aimait bien l’épouvanteur. Elle était très consciencieuse et tout ce qu’elle entreprenait, cela lui tenait à cœur. La vampire savait qu’elle pouvait lui donner son entière confiance. Elle ne le faisait pas encore totalement… En même temps, elle ne l’avait vu que deux fois. Mais… Elle avait ce je ne sais quoi de grave chez elle. Elle paraissait douce, mais ferme à la fois. Intransigeante mais gentille. La vampire la trouvait très controversée, et elle appréciait cela… Surtout que la jeune femme dosait le tout selon les circonstances.

Le premier homme marchait légèrement dans leur direction. Il s’ennuyait… Et faisait les cents pas. Les cimeterres de la vampire furent à nouveau sortie sous forme d’une épée double. Elle savait qu’il allait regarder vers elles… Alors il lui faudrait agir vite… Et d’assez longue portée… Au risque de se tailler la main…

La vampire se fendit, souplement et avec une précision mortelle. Le garde n’eut que le temps d’avoir l’air surpris avant que la mort ne fige son expression pour toujours. Accompagna le corps au sol et continua aussitôt à avancer alors que déjà Umi s’occupait du corps. Le garde suivant aperçut la jeune femme en train de tirer le corps. Mais la vampire fut plus rapide et fondit sur lui telle une ombre. Elle lui trancha purement et simplement la tête et partie dans une roulade silencieuse vers sa prochaine victime… Les deux derniers gardes étaient côte à côte. La vampire fronça les sourcils.

Comment les avoir chacun séparément ? La rapidité ne semblait pas poser de problème… Mais justement… Elle se glissa dans l’obscurité des ruelles, et disparut tout simplement à la vision de tous… Puis elle se glissa silencieusement jusqu’à eux deux.

-Que fait Joquart ? Il devait pas nous rejoindre ?
-Il doit discuter avec le nouveau… Ils s’entendent bien tout les deux…
-Ouais… ‘Fin c’est drôlement silencieux qu…

Sa phrase mourut avec lui, le cou transpercé par un des cimeterres de Lara, l’autre ayant subit le même sort alors que la vampire réapparaissait entre eux deux. Elle libéra ses armes… Et eut un soupir de soulagement en voyant Alyna s’approcher d’elle. Ils les avaient tous tué… Tous, un à un ! Elle aida Umi a mettre les deux derniers corps dans une ruelle, et fit tomber un peu de la paille de botte de foin qu’il y avait à côté sur les hommes.

Elle se tourna alors vers ses deux acolytes.

-Bien… Très beau travail… Nous allons maintenant placer les sacs dans l’arène. Cet endroit n’est pas des plus… serein pour nous. Les prisonniers risquent de faire du bruit s’ils nous entendent… Et il est possible qu’environ 5 gardes y tournent… Selon les informations qu’Albar m’a transmis, je ne peux être plus précise. Nous allons poser tout les sacs sous une des poutres principales. Il y en a 5 au total… Nous avons largement assez de poudre pour l’exploser… Cela fera s’effondrer un seul pan de l’arène… Mais nous n’en sommes pas là. Gardez vos sens en alerte… Nous en aurons besoin…

Elle se dirigea alors vers la grange et ouvrit les portes. Alyna, Umi et elle se saisirent alors des sacs, en portant chacune selon leur possibilité. La vampire aidait par moment Umi, simple humaine, à porter un sac alors qu’Alyna, lycan de son état, en portait deux assez facilement. Elle-même préférait n’en prendre qu’un… Car elle aurait été rapidement épuisée pour peu de chose. Il devait leur rester une bonne heure et demi… Alors elles avaient le temps. Elle ouvrit le chemin, très silencieuse, et posa le premier sac.

La vampire, tout ses sens poussés à leur paroxysme par son intense concentration, veillait su mieux qu’elle pouvait autour d’elles. Tout devait être une question de temps désormais.







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Jeu 2 Jan - 18:07
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1631-alyna-minami-john-dan
Alyna ou plutôt Lyän écouta patiemment Lara et les instructions données. Elle hocha brièvement la tête pour signifier qu'elle avait compris. Elle suivit la vampire dans la grange et observa les sacs de poudre qu'elles devaient apporter sous l’une des poutres de soutien. Elle se saisit d’un sac et tira une bourse en tissu qu’elle remplit de poudre avant de la ranger à portée de main, à sa ceinture. Puis elle referma le sac et en prit un sur son épaule gauche, un second sous son bras droit, gardant sa main proche de la garde de sa dague. Une fois chargée, elle se faufila immédiatement hors de l’entrepôt pour aller vers l’arène et se glisser jusqu’à l’une des cinq poutres de maintien, suivie de loin par les deux acolytes. En quittant la lueur de la lune pour celle des torches éparpillées, elle se déplaça tout de suite avec plus de précautions, évitant de créer des ombres visibles par un éventuel garde en patrouille.

Elle s’arrêta soudain et se glissa dans une alcôve obscure pendant qu’un des gardes passait devant elle sans la remarquer. Elle reprit son chemin en silence, se glissant dans les ombres, pour éviter d'être vue par les prisonniers, elle fit une large boucle par un couloir plongé dans l'obscurité quasiment totale et dut s'orienter uniquement grâce à son ouïe et son odorat. Fort heureusement ses deux sens étaient assez développés pour qu'elle ne se cogne pas aux murs ou ne risque pas de croiser à nouveau quelqu'un. Elle revint dans le couloir qu'elle avait suivi au départ et trouva la poutre indiquée par Lara. Elle semblait effectivement soutenir une partie de l'édifice et vu sa taille, sa chute entraînerait un joli rafus dans tout Sen'Tsura. Un sourire sardonique éclaira le visage de la louve aux yeux jaunes lupins, signe de Lyän. Elle allait bien s'amuser ici et le début de la mission l'avait déjà bien... Amusée, elle était impatiente de voir la suite et montra légèrement les crocs avant de revenir à son impassibilité professionnelle. Ce n'était pas le moment de se faire repérer et elle devait se dépêcher. L'endroit était désert pour l'instant et personne ne verrait les sacs avant le moment fatidique.

Elle déposa les deux sacs et se glissa à nouveau à l'extérieur en évitant la ronde des gardes soigneusement et sans bruit. Elle ne croisa pas Lara, passant par un autre chemin pour ne pas être repérée à tout le temps harpanter les mêmes lieux et puis croiser ses deux acolytes serait une erreur, elles ne pourraient pas se dissimuler toutes trois dans le même couloir. La lycan retourna dans l'entrepôt, Lyän se gaussant mentalement de cette réussite, elle semblait s'amuser et cela inquiétait légèrement Alyna et une autre chose la turlupinait grandement, sa cicatrice pouvait lui faire mal à tout moment, d'autant plus si elle portait quelque chose et faisait un effort inhabituel, cela pouvait aider.
Mais pour l'heure elle n'avait pas mal et fort heureusement, car elle devait porter deux nouveaux sacs. Elle les replaça comme précédemment et se glissa de nouveau dans les ombres de la nuit jusqu'à l'arène.


[Voilà j'avance jusqu'au second voyage =o, à vous les studios '-' (si j'ai trop avancé j'éditerais hein)]


Mes succès : cf fiche




♦️Thème d'Alyna♦️ ♠️Thème de Lyän♠️
"Proche de la nature et des hommes, nous sommes le lien entre les lycans et les humains. Nous sommes les ombres de l’histoire"

By Lara ♥♥:
 
Code couleur :
Alyna #9999FF
Lyän (loup) #ff0000 (ou #660000)
Fylia (familier) #FF9933


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : http://wall.alphacoders.com/big.php?i=419589
Double compte : Ilidwën/Yahiro/Alrea
Vitesse de réponse : En week-end ou le mercredi


Ven 3 Jan - 16:01
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2125-victo-feral
Parfois, toutes les richesses du monde ne peuvent remplacer l'endroit qui vous a vu grandir. Et malgré sa luxueuse villa, rien ne pouvait remplacer le plaisir que prenait le Champion à venir dormir dans sa maison, sa vraie maison : son Arène. Elle était sale, elle puait le sang séché, la sueur, l'alcool et le chien mouillé, rien de confortable ne pouvait être trouvé en ces lieux, mais Victo n'avait nul besoin de matelas et autres futiles mobiliers. Un sol et un mur lui suffisait ... ah non, une chose lui était par contre indispensable : sa bouteille de vin. Assis contre l'un des murs des couloirs, aux côtés d'un clochard, il partageait joyeusement son breuvage, bavardant de tout et de n'importe quoi. D'aucun diraient que son imprudence le perdra, mais il savait qu'il pouvait compter sur Shinryu pour veiller sur lui.

La nuit avançait, et alors qu'il dormait à poings fermés, une voix familière vint le tirer de son sommeil.

* Hey l'ivrogne ! Il se passe des trucs bizarres près de ton Arène ... *
* Grmbl ... et alors ? Ça te surprend ? *
* Un pauvre piaf la survole depuis bien longtemps maintenant ... comme pour surveiller quelque chose ou quelqu'un ... *
* Tu parles de toi là non ? Hahaha ! *
* Mais non abruti ! Plus inquiétant encore ... je pense qu'un assassin n'est pas loin. *

S'appuyant sur la tête du sans-abris à côté de lui, il se releva, tituba avant de se rattraper contre le mur en face de lui. Il se passa la main sur le visage, essayant d'effacer sa sale gueule de bois.

* Qu'est-ce qui te fait dire ça ? *
* C'est difficile à dire ... mais il est doué, très doué. Il sait profiter de son environnement, à tel point que je serais incapable de te dire ou il est maintenant. *
* Pfff, laisses tomber, tu délires. Des saltimbanques on en trouve partout à Sen'tsura, alors arrête de dire des conneries et laisse-moi dormir. *
* As-tu déjà vu des saltimbanques tuer ? *
* Hum ... *
* Sois prudent, c'est tout. *
* Et le piaf ? *
* Je vole bien plus haut, ne t'en fait pas. S'il me repère, je ne ferais qu'une bouchée de lui. *

Le Champion commença alors à se traîner jusqu'à l'une des réserves d'eau réservés aux prisonniers et s'y lava le visage, essayant tant bien que mal de reprendre ses esprits. Il récupéra son équipement, enfila son épaulière et son gantelet et commença à arpenter les couloirs de l'arène.

* Victo, le fantôme de l'Arène ... ouais ça sonne plutôt bien ! *

Il vit alors des ombres se rapprocher de lui. Lorsqu'il arriva devant les deux gardes, ces derniers ne le reconnurent pas tout de suite.

- Hey toi ! Le clochard, bouges ton cul et dégage de cette Arène ! T'as rien à y faire !

Victo ne réagi pas. Juste un sourire naquit sur son visage.

- Et tu te fou de notre gueule en plus ! Tu vas crever ordure !

Il se rapprocha alors du gladiateur, leva son arme et ... s'arrêta net lorsqu'il comprit à qui il avait affaire.

- Par Zelphos, c'est vous Maître Victo !? Par pitié, veuillez m'excusez !
- Rien à foutre de tes excuses, continue de faire ton boulot, et si j'apprend que t'as tué ne serais-ce qu'un seul clochard dans cette arène, j'dirais à ma Wyvern de te bouffer !
- Com ... Compris !

Il les dépassa alors et continua sa ronde, mais il se retourna une dernière fois :
- Et au fait ... Soyez vigilant. On m'a dit qu'il se passait des choses bizarres cette nuit.
- A vos ordres !



Thème d'Aeon
Hymne des Féral (Victo's version)♫


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar : Jecht - FFX
Double compte : Vanitas Féral
Vitesse de réponse : De 1 à 5 jours


Sam 18 Jan - 5:22
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
Les gardes à l'extérieur des arènes ont été éliminés, Alyna nous a rejoint et nous pouvons enfin déplacer les sacs de poudre jusqu'au pilier intérieur.
Une fois au hangar, je remarqué avec soulagement que mon sac et mon bâton n'avaient pas bougés. Alyna prit deux sacs et repartie...Trois sacs ?! Elle doit être dotée d'une incroyable force, comparée à moi qui ne suis qu'une simple humaine à ce niveau là et qui avait déjà du mal à les déplacer pour les compter un peu plus tôt dans la soirée.

Alors je me penchais pour attraper tant bien que mal un sac, Jasper pointa le bout de son museau hors de mes cheveux en reniflant et me regarda d'un air interrogatif, comme pour me demander "Manger ?". Immédiatement, je lui répondu en chuchotant "Surement pas ! Ce ne sont pas des vrais sacs de farine ou de blé...Après l'attaque tu auras le droit à un petit bout de fromage, d'accord ?" et il repartit se cacher. "Un vrai petit ventre sur patte cette souris...Stop ! Pas le temps pour ce genre de divagations maintenant" pensais-je en soulevant le sac et je suivi de loin Alyna, avec Lara.
Plus j'avançais, plus le sac semblait lourd..."Mais non, pas question de passer pour un boulet dans cette mission ! Si la vampire m'a demandé de participer c'est parce que j'en suis capable !" me dis-je en puisant dans ma force mentale.

Dans la nuit, ma sensation de froid est grandissante et plus intense encore dans les couloirs des arènes...C'est insupportable !
Je suivais Lara de près mais aux détours du couloir nous avons découvert qu'il restait des gardes et qu'il faudrait que nous soyons extrêmement prudentes.
Arrivées au pilier, je me débarrassé du sac et pris un autre chemin pour retourner au hangar. Sur le chemin, je ressentis comme un pic de glace se planter entre mes côtes...Dans un reflex je mis ma main sur ma blessure invisible et le souffle coupé je cherchais du regard ce qui aurait pu me provoquer cela .
"Devrais-je en parler à Lara ? Si il y avait eu une menace quelconque, les sens de la vampire l'auraient repérée !" pensais-je en continuant jusqu'au hangar.




♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Dim 19 Jan - 19:08
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
La vampire perçut du mouvement avant même de sentir cette odeur si caractéristique de Zelphos. Elle ne s’immobilisa pourtant pas, au contraire même, elle accéléra pour déposer son sac. Là, elle prêta attentivement l’oreille, se concentrant pour bien entendre. Oui, il y avait du mouvement, et la vampire n’aimait pas ça. Elle ferma les yeux pour mieux se concentrer, puis parvint à percevoir des éclats de voix. Elle pencha sa tête, comme pour vouloir mieux écouter, Umi derrière elle déposa son sac et repartie aussitôt. Lara ouvrit les yeux. Ses pupilles s’étaient étrécis à leur maximum. Les rebelles infiltrés dans le palais avaient dit être sûr d’eux. 23 gardes, pas un seul de plus… Soit ils s’étaient trompés, soit il y avait autre chose… Ou peut être même les deux.

Serrant les dents, elle garda une oreille attentive à ces bruits. Ils étaient relativement loin, mais elle ne devait prendre aucun risque. Lorsqu’Alyna ramena deux autres sacs, elle la laissa les poser pour la retenir par le bras.

-Quelqu’un vient vers nous, murmura-t-elle d’une voix extrêmement basse, audible pour une lycan, pas pour un humain. Continuez à poser les sacs… Et attendez le signal pour les allumer, peu importe ce qu’il se passe… Juste…. Avant, fait hululer ta chouette que je sois au courant…

Elle la laissa repartir, et la vampire se mit en marche. Pas souple et silencieux, elle était toute entière à ses sens, écoutant, sentant, percevant. Les vibrations sur le sol, le bruit des pas, le son de sa respiration, son odeur. Zelphos. Cela sentait Zelphos et lui rappelait son époque d’archevêque. Un démon. Il s’agissait d’un démon qui venait vers elle. Lorsqu’elle atteint un des escaliers perpendiculaire, elle se plaça dans l’ombre que celui-ci lui offrait avec un sourire.

On disait souvent que l’ombre était plus puissante à la lumière du jour… En oubliant que la nuit elles sont le plus allongées… La vampire n’avait pas besoin d’une ombre intense pour disparaître… Non. Elle avait besoin d’une ombre. Elle patienta alors que celui qui avançait vers elle soit suffisamment proche pour disparaître. Elle pu alors le voir aisément. Grand, musclé, cet air prétentieux planqué sur les lèvres et une effroyable odeur d’alcool. Même si elle n'avait pas vu une reproduction du général céleste, (chose qu'Albar lui avait montré afin qu'elle ait connaissance des dirigeants du royaume d'AT) elle aurait pu le reconnaître à l’aura de déchéance qui le suivait. Sans perdre de temps, elle se glissa derrière lui lorsqu’il fut à 5 pas d’elle, réapparaissant ce faisant.

Elle avait repéré l’ombre d’une des arches. Confiante d’elle-même, elle émit un léger ricanement.

-Vous voilà en un bien bel état général ! Lâcha-t-elle d’une voix obséquieuse, un reste de sa période d’agent double.

Elle ne lui laissa pas le temps de se retourner complètement pour reculer d’un pas et disparaître dans l’ombre d’une des nombreuses arches du couloir.

Pour tout dire, malgré l’air sûre d’elle qu’elle affichait et ses intonations moqueuses qu’elle ne comptait pas quitter, elle n’était plus si en confiance qu’elle avait pu l’être. Victo Féral, le général céleste était reconnu pour ses capacités de combat. Elle appréhendait quelque peu de devoir se battre contre lui. Il ne faisait pas du tout parti du plan… Et Lara avait horreur des imprévus. Seulement, elle ne pouvait rien, strictement rien contre le hasard. Elle aurait pensé qu’il serait resté à Ciel. Mais visiblement, le destin capricieux et le démon en face d’elle (dont l'odeur n'était pas que démoniaque) en avait décidé autrement. Son seul but, sa seule idée et la seule chose à quoi elle allait se consacrer : L’éloigner d’Alyna et Umi. Elle ne pouvait se permettre de les mettre en danger, pas plus qu’elle ne pouvait accepter que sa mission ne rate.

Voilà que lui revenait en mémoire les informations d’Albar sur un des généraux de l’aile. Victo Féral était autrefois un gladiateur. Un excellent gladiateur. Il tenait beaucoup à l’arène. Arène qui était son second logement. Du moins, à cette époque là ! Pourquoi diable se trouvait-il ici ! Et pourquoi ne l’avait-elle pas senti avant ! Elle s’en voulait. Plus que tout, elle s’en voulait. Elle aurait du prévoir cela. Elle aurait du y penser. Elle ne pouvait pas se permettre moins que la perfection lorsqu’elle entreprenait ce genre d’action !

Seulement, elle n’y avait pas pensé. Le fait était là. Elle se devait d’improviser maintenant. Improviser… Comme elle l’avait toujours fait avant que ces démons n’envahissent Terra.

Le temps de sa réflexion n’avait duré que quelques secondes. Secondes durant lesquelles le démon fit volte-face, faisant apparaître une flamme dans sa main, renforçant les ombres présentent autour de la vampire. Elle fixa la flamme un instant. Problème. Le feu, sans lui faire des dégâts considérable comme à un autre vampire, n’était pas son meilleur ami non plus. Elle tourna la tête pour voir derrière elle l’ombre de l’arche suivante. Deux bonds… Non. Non non, trop dangereux. Elle devait s'épuiser le moins possible. Elle se colla à l’arche, prête à réagir si jamais il faisait bouger l'ombre avec sa lumière. Elle devrait le jouer fin...







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Ven 24 Jan - 21:46
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1631-alyna-minami-john-dan
Elle écouta Lara lorsqu’elle la croisa en posant les sacs et hocha la tête pour signifier qu’elle avait compris avant de filer dans les ombres à nouveau. Ainsi donc quelqu’un les avait repérés ? Mais comment ? Fylia n’était pas visible dans le ciel, elle se cachait dans la clarté de la lune. Donc personne ne les avait repérées depuis le sol. Elle s’arrêta à l’ombre du bâtiment pour attendre les nuages et se glissa dans l’ombre mouvante de ces derniers pour retourner une troisième fois vers l’entrepôt. Elle rejoignit Umi et l’attrapa par le col pour la tirer vers le bâtiment en la voyant souffrir de quelque chose, peut-être valait-il mieux la mettre à l’abri pour le moment. Elle la poussa doucement dans la réserve.

-J’espère que tout va bien… Lara dit que quelqu’un nous a repérés, elle est probablement partie voir. On continue notre mission d’amener les sacs. Ne faites pas de bruit, notre chef ne peut plus te protéger. Est-ce que vous voulez que je reste avec vous ?
-En effet, je ne peux pas dire avec exactitude de quoi il s'agit, mais aux abords des arènes se trouve un être mauvais. J'ai eu une réaction assez forte qui ne laisse rien présager de bon...Continuez de déplacer les sacs, en restant avec moi nous risquons de perdre du temps. Je surveillerai mes arrières, ne vous en faites pas.

La louve hocha légèrement la tête, jetant un coup d'oeil vers le ciel et Fylia par une fenêtre, même elle avait du mal à la trouver. Donc quelqu'un les avait repérés d'en haut probablement. Plus haut que sa chouette.

-Si vous avez besoin d'aide, demandez à votre souris de me prévenir en couinant, je l'entendrais certainement et je viendrais.

Elle reprit deux sacs, toujours positionnés de la même façon, l'un sur l'épaule et l'autre sur sous le bras, puis ressorti furtivement, jouant avec les ombres du dehors, comme si elles étaient un second vêtement qu'elle arborait facilement et auquel elle adaptait ses pas avec aisance. Elle entra sous les arches de l'arène, se glissant dans les couloirs vers le pillier à détruire. Mentalement elle contacta sa chouette pour lui demander de repérer, discrètement, quelque chose qui volerait au-dessus de sa position. Pas une seconde elle ne doutait de la capacité naturelle des harfangs à détecter un mouvement à un kilomètre en plein jour. Certes la nuit c'était plus compliqué, mais elle ne doutait pas de son amie. Elle posa ses sacs, essayant de repérer le vampire à l'odeur pour éviter cette direction, mais dû se concentrer à nouveau sur ses déplacements pour se diriger vers l'entrepôt sans être détectée.

______ vision Fylia ______

La chouette obéit sagement à sa "sauveuse" une histoire ancienne de plus d'un an à Glace, bref, depuis elle suivait la louve et s'en contentait bien, se rendant utile dès qu'elle le pouvait. L'oiseau avait donc décidé d'obéir et se mit à "élargir son champ de vision" mot très humain pour dire qu'elle ouvrit son regard, mot très humain encore... Comment dire, elle faisait simplement plus attention aux mouvements différents, mêmes ceux qui se trouvaient au-dessus de sa tête. Sans pour autant paraître surveiller plus. Un art qu'elle avait observé et imité de sa maitresse. Alyna, enfin... non l'autre Alyna des fois plus amusante que l'humaine, avait dit qu'il s'agissait de quelque chose volant au-dessus d'elle, peut-être au-dessus des nuages et qui pouvait voir jusqu'au sol ? Même la nuit ? Elle devait faire attention l'animal pouvait être dangereuse, ne pas être vue. Et elle ne voulait pas que la louve soit triste de sa mort et elle savait qu'elle le serait, donc elle ne devait pas mourir, mais elle devait trouver l'animal. Elle continua de chercher sans avoir l'air de surveiller, rien n'avait changé dans son attitude ou son vol, mais le moindre mouvement qui "dépasserait" des nuages, elle le repérerait probablement instantanément et alors elle préviendrait Alyna sans rien laisser paraître et elle écouterait les ordres.

[Mes excuses pour l'aspect décousus du dernier paragraphe, je voulais donner l'effet : "pensée de Fylia", un peu spéciale puisqu'elle est une chouette, donc pensée très animalisée =o]


Mes succès : cf fiche




♦️Thème d'Alyna♦️ ♠️Thème de Lyän♠️
"Proche de la nature et des hommes, nous sommes le lien entre les lycans et les humains. Nous sommes les ombres de l’histoire"

By Lara ♥♥:
 
Code couleur :
Alyna #9999FF
Lyän (loup) #ff0000 (ou #660000)
Fylia (familier) #FF9933


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : http://wall.alphacoders.com/big.php?i=419589
Double compte : Ilidwën/Yahiro/Alrea
Vitesse de réponse : En week-end ou le mercredi


Dim 9 Mar - 16:51
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2125-victo-feral
Un pied, puis un autre. Sa démarche était lourde et désordonnée, mais il était malgré tout lucide. Il était attentif à son environnement, et même s'il n'avait pas encore récupéré le plein potentiel de ses sens, il parvenait à identifier les éléments inhabituels présents au sein de son Arène. Après avoir passé les gardes, le Champion déambula encore de longues minutes avant qu'un événement mal-venu le sorte de sa rêverie.

- Vous voilà en un bien bel état mon Général !
- Ksss, j'te le fais pas di ...

C'était instinctif, il n'avait put s'empêcher de rétorquer avant de se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Il fit immédiatement volte-face et enflamma sa main, qu'il tendit en direction de la voix qu'il avait entendu. Bien sur, il ignorait totalement qu'il avait affaire à une vampire, aussi il ne sut pas tout de suite s'il avait bien entendu une voix, ou si c'était simplement le fruit de son imagination. Il arbora un regard interrogateur, traduisant un semblant de réflexion.

- T'as rien à foutre là gamine, déguerpis en vitesse avant que j'te sorte d'ici par la peau du cul !

Le Champion illumina le couloir dans toutes les directions, persuadé qu'un enfant était en train de jouer avec lui, mais après quelques secondes et en l'absence de réponses, il baissa la main. Il commença à reprendre sa route mais fit volte-face à nouveau, espérant débusquer le "fantôme" qui lui collait au train. Il se saisit d'une torche et l'embrasa, lui permettant ainsi d'économiser sa magie.

* Bordel, j'ai pourtant pas bu autant pour être défoncé à ce point !? *

Victo était un alcoolique confirmé, certes, mais avant tout un guerrier dont la force résidait dans sa capacité à suivre son instinct, et en cet instant, ce dernier lui disait de rester prudent. Il se sentait observé bien qu'il n'avait aucun moyen de l'affirmer. Il reprit sa marche à reculons, observant d'éventuels mouvements dans les ombres devant lui, mais rien. Tout était parfaitement calme.
Il abandonna finalement sa poursuite du fantôme et reprit sa marche à travers les obscures couloirs de l'Arène, se rapprochant inexorablement sans le savoir des sacs de poudre. Par précaution, il allumait une à une les torches présentes contre les parois des couloirs, lui offrant ainsi une meilleure visibilité.



Thème d'Aeon
Hymne des Féral (Victo's version)♫


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar : Jecht - FFX
Double compte : Vanitas Féral
Vitesse de réponse : De 1 à 5 jours


Sam 12 Juil - 2:08
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward



Sentant la menace qui rodait autour des Arènes, je décidais d'accélérer la cadence autant que faire se peut en portant mon sac de poudre.

- « Encore un » pensais-je et heureuse de constater que malgré l’absence de Lara l’entrepôt se vider à une bonne vitesse.
La nuit était calme, trop peut être, cela était dû sans doute à la disparition des gardes en périphérie du bâtiment.
« Toujours le même trajet, la même vigilance, surtout ne pas relâcher son attention » me répète-je inlassablement en traversant les couloirs jusqu’au pilier où plus de la moitié des sacs étaient déjà entreposés.
Dns les Arènes, je ressentais encore le froid délétère de cette étrange présence, même si mon état cacochyme avait nettement régressé depuis le début de la mission.

« Et encore un ». L’espace du temps de mes allers-retours me faisait penser aux jours heureux que j’avais vécu à la ferme, à aider mon pères et mes grands frères à porter les sacs de maïs pour nourrir les poules…lorsque Thomas était encore là.
Ce biographème me ramena brutalement à la réalité de ces derniers mois : la découverte de la vérité sur la destruction de ma famille.

Le pilier était déjà bien entouré, nous ne devions plus être loin de la fin du transfert des sacs. En posant le mien au sol, je pris une poignée de poudre que je mis dans une pochette en cuir que j’avais dans la poche en me disant « Ҫa peut toujours servir » puis je repris mon trajet habituel jusqu’au hangar.

Arrivée à notre point de départ, je mis la pochette dans mon sac et pris en échange ma gourde afin de me rafraichir un peu avant de poursuivre. Lorsque je repris encore un sac, la petite souris qui loge dans le creux de mon cou décida qu’il était temps pour elle d’aller se dégourdir un quelque peu les pattes, elle glissa alors le long de mon dos et bondit sur les pavés de la rue.

- « Ne t’éloignes pas, lui dis-je, on ne sait jamais… »
Mon petit familier me fit un clin d’œil pour me certifier qu’il m’avait comprise et partit en galopant au clair de lune.

Je tachais de forcer encore un peu plus le pas, de peur que les deux heures ne touchent à leur fin et d’être surprise par la relève de la garde. Le froid ambiant aux abords du monument avait disparu et seule persistait une zone de pression et légèrement douloureuse dans ma nuque. Apaisée par cette observation, je récupérais alors pleinement l’usage de mes sens.

Des bruits lointains raisonnaient dans les couloirs, me laissant penser que l’heure était venue. Il ne devait manquer qu’un ou deux sacs sur le tas lorsque j’atteignis le pilier.

- « La louve les aura sans doute prit le temps que j’arrive jusqu’ici. »
Attrapant mon poignard, je fis un petit trou dans le sac afin de pouvoir disséminer de la poudre sur le trajet et ainsi faciliter le déclenchement de l’explosion.
C’est en courant dans l’ombre des Arènes afin de rejoindre le hangar que je l’aperçus. De loin ou des yeux non averti s on ne pouvait distinguer qu’un camaïeu de brun et d’ocre mais je reconnus le faucon d’Albar malgré la distance.

Ma course effrénée s’arrêta devant la porte du local désormais vide de ce qu’il avait abrité une à deux semaines plus tôt.

Je jeté le sac vide et saisis dans mon élan mon sac et mon bâton, puis je pris soin de verrouiller la porte. Le volatile fondit sur moi en poussant un cri strident et une fois à ma hauteur, se posa délicatement sur mon épaule. Je pris, avec une grande impatience, le message dont il était porteur : « Dès que possible. Prend garde à toi petite sœur ».

Le signal était lancé ! Après avoir renvoyé l’oiseau et retrouvé Jasper, je criais à Alyna : « Maintenant réduit moi ces Arènes en cendres ! » en courant dans la direction inverse afin de trouver un lieu en hauteur pour profiter du spectacle sans risque.




♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Jeu 17 Juil - 16:33
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
Le si célèbre gladiateur était dans un état proche du terme pitoyable. Pour le moment, la vampire le trouvait… Risible. Elle riait jaune, certes, mais elle riait. Enfin. Dans son esprit. Mais la question n’est pas ici. Il chercha à plusieurs reprises la personne qui avait parlé, mais plus il agitait ses flammes, plus les ombres s’épaississaient, plus se cacher était un jeu d’enfant. Chose que tout le monde oublie souvent, c’est que l’ombre n’existe qu’à la lumière. La nuit, il est plus difficile d’en obtenir, et c’est ce pourquoi la vampire choisissait des nuits avec des lunes pleines pour agir… Ou alors des endroits si noir que l’ombre et l’obscurité ne forme plus qu’un.

Mais pour le moment, Victorien Feral allumait toute les torches qu’il était possible d’allumer. Lara pu alors, toute à son aise jouer entre les ombres qui apparaissaient à l’extérieure des grandes arches. Elle ne s’y risqua cependant pas trop longtemps, voyant le général céleste s’approcher trop près de l’endroit où Alyna et Umi œuvraient encore. Elle apparut alors clairement dans le dos du demi-démon, et sortie ses cimeterres de son fourreau, appréciant le son caressant du métal. La vampire les dissocia pour jouer sur la rapidité, et les fit tourner dans sa main.

-Est-ce dont là toute la magnificence de la prestigieuse armée d’Aile Ténébreuse ? S’enquit-elle alors d’une voix suffisamment forte pour qu’il se retourne vers elle.

De ses sens en alerte, elle surveillait avec défiance sa magie. Comment surveiller une magie… C’était bien la seule chose que Lara ne pouvait sentir arriver. Elle pouvait ressentir la magie chez une personne… Et encore, uniquement c’est ceux qui étaient puissants. Même si généralement, elle préférait se fiait à la race qu’elle savait reconnaître. Là, elle craignait le feu. Non pas que ce soit une de ses faiblesses, ces stupides aprioris et légendes sur les vampires était pour la plupart fausse. Sauf pour ceux qui croyaient à la puissance de Yehadiel. Autrement, il est bon à savoir que la magie de Nayris est inefficace sur un vampire. Et il était bon à Lara de le savoir. Mais la question, ici, ne se posait pas.

Non. La vampire craignait la magie du général car elle était une combattante au corps à corps. Que s’approcher de Victo serait pour elle un véritable danger, car elle craignait la magie plus que tout. Elle arborait la magie. La sienne était une part de son être, elle l’acceptait donc le plus naturellement du monde. Mais dès que la magie devenait offensive, la vampire la craignait. A part sa légère rapidité, et ses acrobaties, rien ne lui permettait de se défendre. Cependant, elle était prête à se brûler les ailes pour que l’arène puisse exploser comme convenu. Son odorat et son ouïe lui indiquait qu’il ne manquait plus beaucoup de sac. Il fallait éloigner le général jusqu’à ce que tout soit bon et que le faucon de son frère vienne.

Dans un état assez éméché, le général la regarda un moment puis se mit à rire. Pa-thé-ti-que.

-Je comprends mieux comment j’ai réussi à berner tout ce beau monde, souffla-t-elle alors plus amusée… ou exaspérée. Mais de quelle impolitesse je fais preuve ! Laissez-moi me présenter. Obscura, enchantée de faire votre connaissance…

Elle esquissa une rapide courbette sans le quitter des yeux. Ses sens poussés à leur paroxysme par sa concentration, elle percevait le moindre de ses mouvements, et demeurait sur le qui-vive. Peur ? Non. Appréhension, oui.

-Mais peut être n’avez vous pas entendu parler de moi… Vous étiez encore en train de jouer dans l’arène de Sen’Tsura lorsque j’étais archevêque…
-La belle époque si tu veux mon avis ... Marmonna-t-il, ce que Lara préféra ignorer

Une passe d’arme, ses cimeterres tournent entre ses mains. Elle est prête à engager un combat, mais ne commencera pas. Victo était du genre sanguin de ce qu’elle savait. Elle esquiverait sans peine ses attaques.

- Tu devrais pas rester là Oscu ... Obscu ... tu devrais pas rester là, lâcha-t-il sans en avoir réellement quelque chose à faire. Il se passe des trucs louches depuis un p'tit moment, j'voudrais pas que tu te prennes un mauvais coup.
-Un… Un mauvais coup ?

La vampire faillit marquer un temps d’arrêt, mais en clignant des yeux, elle secoua légèrement la tête. Voilà donc son adversaire… Il fallait qu’elle parvienne à le faire attaquer… D’un autre côté, dans son état, le général ne serait même pas un danger pour l’épouvanteur. Et puis l’arène n’allait pas tarder à partir en fumée… Elle sentait la poudre qu’Umi avait faîte glisser sur le sol pour permettre à Alyna d’enflammer plus facilement les sacs.

Oui mais… Non, Lara avait un peu plus d’honneur que ça. Elle sentait que l’alcool n’aidait pas le gladiateur, mais elle s’en serait étrangement voulu qu’il meure aussi bêtement… Et puis elle devait s’éloigner, et ce avant que le faucon arrive !

-Je ne vois que vous pour prendre un mauvais coup ici, s’amusa-t-elle.

Et elle s’élança vers lui pour l’attaquer. Elle comptait sur l’alcool et sa dextérité pour s’éloigner immédiatement. Elle senti alors de loin le faucon d'Albar arriver. Elle n'avait plus beaucoup de temps.

[HRP : Victo poste après moi vu qu'on engage le combat (oopas) et c'est donc plus facile pour lui ! Aly, tu posteras après lui ^^]







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Mer 23 Juil - 16:12
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2125-victo-feral
~ Victo

Victo n'était ni devin, ni ne possédait de capacité ou sens super-développés pour sentir ou entendre les choses à des kilomètres à la ronde ... mais il était humain, et comme tout humains qui se respecte, il avait ce petit quelque chose qui lui disait "Mec, t'as un mauvais pressentiment". Ainsi à chacun de ses pas il se giflait mentalement pour reprendre ses esprits, espérant être en état si jamais son pressentiment devait se réaliser. Derrière lui, toujours ce sentiment insupportable d'être suivi, jusqu'au moment ou il craqua et décida d'arrêter ce petit jeu.

* Shin', j'le sens pas ... pas du tout, ramène ton gros cul de lézard par-ici ! *

Comme pour répondre à ses inquiétudes, le bruit atypique des lames que l'on dégaine se fit entendre juste derrière lui, et c'est sans perdre une seconde qu'il fit volte-face, le regard sévère et anxieux ...

- Est-ce dont là toute la magnificence de la prestigieuse armée d’Aile Ténébreuse ?

Il regarda avec de moins en moins d'intérêt la gamine qui lui faisait face, jusqu'à ce que toute sa vigilance s'estompe, accompagnant son soulagement par un soupir on ne peut plus bruyant, avant d'éclater de rire. Était-ce une mauvaise blague !? Alors certes elle semblait avoir plus joué à la guerre qu'à la poupée, mais elle ne l'impressionnait pas le moins du monde.

- Je comprends mieux comment j’ai réussi à berner tout ce beau monde. Mais de quelle impolitesse je fais preuve ! Laissez-moi me présenter. Obscura, enchantée de faire votre connaissance…

Il écoutait la jeune femme avec autant d'attention que lorsqu'il regardait une mauvaise pièce de théâtre. Elle aussi avait-elle but un coup de trop ?

- Mais peut être n’avez vous pas entendu parler de moi… Vous étiez encore en train de jouer dans l’arène de Sen’Tsura lorsque j’étais archevêque…

Était-il trop saoul pour s'en souvenir, ou bien n'était-il effectivement qu'un gladiateur à cette époque ? Une soudaine illumination lui donna la réponse, et c'est avec un brin de nostalgie qui lui répondit le plus sincèrement du monde :

- La belle époque si tu veux mon avis ...

Mais au diable le passé, il se sentait maintenant responsable de l'enfant qui lui faisait face, et bien que la menace qui le suivait depuis quelque minutes s'avérait finalement infondée, il avait toujours cette petite boule au ventre ... De son côté, "Obscura" continuait de faire joujou avec ses longs couteaux.

- Tu devrais pas rester là Oscu ... Obscu ... tu devrais pas rester là, il entendit alors sa Wyvern atterrir avec fracas et détourna son regard en direction du couloir qui continuait derrière lui. Il se passe des trucs louches depuis un p'tit moment, j'voudrais pas que tu te prennes un mauvais coup.

- Un mauvais coup ... Je ne vois que vous pour prendre [...]

* Shin' bordel qu'est-ce qu'il se passe !? *

- Qu'est-ce que ... ?

Il vit alors la jeune femme fondre sur elle, les deux cimeterres prêt à lui trancher la gorge, et si Victo n'était pas en mesure de riposter ni même de se protéger, Aeon ne l'entendait pas de cette oreille. Il n'eut pas le temps de se transformer dans sa totalité, mais son immense bras griffu se leva suffisamment tôt pour bloquer l'attaque de son adversaire.

- T'as perdu la boule ou quoi !? son instinct de gladiateur prenait petit à petit le dessus, si bien qu'il ne retint pas sa tentative de crochet du gauche dans le ventre de la gamine.

Mais elle l'évita sans problème avant de repartir à l'assaut, avec toujours plus de dextérité et de hargne. De son côté, Victo continuait de bloquer maladroitement chacune de ses attaques tendit que sa transformation se poursuivait. Une chose l'intriguait, mais il se rendit compte que trop tard de son petit manège : elle essayait de détourner son attention. Mais il entendait parfaitement le combat qui faisait rage entre sa monture et les autres suspect. Il fallait passer aux choses sérieuses. Désormais totalement concentré sur le combat qu'il menait.

Il esquiva un coup latéral en s'appuyant sur sa jambe arrière avant de décocher une rapide boule de feu sur la gauche de la vampire, qui l'esquiva à nouveau en une roulade sur sa droite. Profitant de cette ouverture, il balança un terrible coup de pied au moment ou elle s'apprêta à se relever, et le choc fut tel quelle fut projeté contre le mur adjacent. Il comprit alors qu'elle n'était pas humaine, car un Homme normalement constitué ne pouvait survivre à une attaque aussi puissante. Malgré tout, la vampire fut sonnée et tituba. Il commença à se rapprocher d'elle ...


* Victo ! BARRE-TOI ! *

Le sol se mit alors à trembler comme jamais, tandis qu'un bruit sourd, un bruit d'explosion se répercuta dans toute la ville. Tout se déroulait désormais au ralenti. Le regard tourné vers la source du bruit, il vit avec effroi le torrent de flamme qui lui arrivait dessus. Il pouvait sortir, mais elle ? Tout son corps était désormais sous forme démoniaque à l'exception de son visage, de sa raison, de son humanité ... il pouvait encore la sauver. Il se jeta alors sur elle, la saisit et l'envoya de toute ses forces aussi loin qu'il put en dehors de l'Arène. Il lui jeta un dernier regard pour s'assurer quelle ne craignait plus rien avant de faire face à la déflagration. Il acheva sa métamorphose et se protégea du mieux qu'il put, mais tout allait trop vite pour lui. Les fondations finirent par céder et ce fut tout un pan de l'Arène qui s'effondra sur son Champion ...


~ Shinryu

Cette nuit ne lui disait rien qui vaille. Continuant de sillonner les cieux comme le lui avait ordonné son maître, son ami, elle scruté le sol de son regard perçant à la recherche des fauteurs de trouble à l'origine de son inquiétude. Mais plus exaspérant encore, c'était le pigeon en contre-bas qui survolait lui aussi le monument, et si ça ne tenait qu'à elle, Shinryu en aurait déjà fait son amuse-gueule. C'est alors que le Général donna son feu-vert ! Impatiente d'en découdre avec ces emmerdeurs, elle fit un rapide looping avant de descendre en piqué vers le lieux quelle soupçonnait. Elle essaya au passage de bouffer le piaf, mais il l'esquiva, si bien qu'elle ne s'y attarda pas.

Elle atterri volontairement avec fracas face aux arches et découvrit finalement la fameuse rebelle. Le souffle de ses ailes fit s'envoler le peu de poudre qui jonchait le sol, et c'est là qu'une réelle angoisse envahi le cœur de l'animal. Elle rugit alors de toute ses forces pour détourner l'attention de la bipède avant de fondre sur elle.


* Du feu ... de la poudre ... ne me dîtes pas que ... *

Le semi-dragon profita de sa dextérité et de sa souplesse pour se faufiler entre les arches et essayer de démembrer son adversaires, mais son agilité était telle qu'elle ne faisait que mordre dans le vide. Elle s'interposait alors continuellement entre Alyna et les explosifs afin de l'empêcher de parvenir à ses fins, et pour la vaincre à son propre jeu elle attrapa alors un des sacs et l'envoya sur l'archère, qui esquiva le projectile. Elle voyait bien que la lycan n'attendait qu'une chose, tirer sa flèche en feu dans le tas d'explosifs. Alors d'un puissant coup de queue, elle déchira une bonne partie des sacs, dont le contenu se répandit tout autour d'eux. Si elle ne pouvait empêcher l'inévitable, au moins limiterait-elle la casse en dispersant la poudre. Elle chargea alors à nouveau sur l'archère, qui s'élança elle aussi vers la Wyvern et lui glissa entre les jambes. Shinryu fini alors sa course à l'extérieur de l'Arène avant de faire volte-face pour assister avec horreur à la scène.

La jeune femme décocha sa flèche, flèche qui mit le feu à la poudre et fit tout exploser. Affolée, Shinryu rugit en direction de son maître :


* Victo ! BARRE-TOI ! *

Sa vision reptilienne lui permettait de voir que le Champion était toujours à l'intérieur, aussi reprit-elle aussitôt son envol pour aller le chercher, mais il était trop tard, une partie du monument s'effondra sur son ami, et l'espace d'un instant elle s'imagina le pire, avant de se rassurer en se souvenant que Victo était trop exaspérant pour mourir ! Shinryu aperçu une gamine affalée sur le sol et elle s'interposa entre elle et les projections, le temps que la catastrophe soit terminée, avant de partir à la recherche du gladiateur. Ignorant l'immense nuage de poussière, elle se jeta sur les décombres et commença à dégager un à un les énormes blocs de pierre, jusqu'à retrouver la dépouille du gladiateur. Elle le prit dans sa gueule et l'amena plus loin, non loin de là ou se trouvait la jeune femme quelques minutes plus tôt.

Son cœur battait toujours, mais son enveloppe démoniaque en avait prit un sacré coup. Plusieurs morceau de carapaces, d'écailles étaient brisée et sa jambe droite était complètement retournée. Il reprit petit à petit sa forme humaine, et dans un ultime effort il leva le bras pour caresser le museau de son amie, avant de perdre connaissance. La Wyvern recouvrit de ses ailes le corps de la Légende avant de rugir, un rugissement si puissant que la complainte de Shinryu franchit les murs de la capitale pour se perdre dans les plaine mystiques.


* Ils paieront pour ça ! *



Thème d'Aeon
Hymne des Féral (Victo's version)♫


avatar


Sang-mêlé

Partie IRL
Crédit avatar : Jecht - FFX
Double compte : Vanitas Féral
Vitesse de réponse : De 1 à 5 jours


Dim 27 Juil - 21:25
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1631-alyna-minami-john-dan
Alyna amenait les derniers sacs de poudre, elle n’avait pas changé sa démarche, n’avait pas cessé d'être attentive. Rien. Elle ne s’était pas relâchée, jamais. Elle déposa les sacs et vit la traînée de poudre d’Umi, puis partit dans cette direction sans un bruit et à toute vitesse pour rejoindre la demoiselle rapidement. Elle s’agenouilla pour créer une étincelle, frottant ses deux lames l’une contre l’autre. Sa dague et son couteau. Une étincelle jaillit et la lycan la récupéra au creux des mains pour l’amplifier, rangeant ses lames. À ce moment Fylia hurla, c’était le mot, dans l’esprit de la louve.
Si fort qu’elle sursauta et grimaça de douleur. Ce n’était rien par rapport à la suite. Elle entendit un bruissement et sentit sa chouette s’enfuir rapidement. Des ailes, une créature rapide… Une… Elle devait allumer la poudre !

Elle plaça sa main-dessus de la poudre, mais celle-ci s’envola. Frustrée elle eut envie de hurler, mais n’en eut pas le temps. Un rugissement fusa, vrillant les tympans fragiles de la louve qui gémit de douleur. Attends… un instant…


« LYÄN ! WYVERN ! BORDEL BOUGE TOI ! »

Son instinct fusa presque douloureusement dans son esprit, le danger, la mort. Elle gardait toujours la flamme dans sa main fort heureusement. Sac en ligne droite, wyvern derrière… Danger. Lyän bondit sur le côté juste à temps pour éviter les mâchoires de la créature. Lâcha un juron entre ses dents en voyant son nouvel adversaire entre elle et les sacs. Elle sortit son arc tout en dansant avec la créature. Une danse mortelle, elle évitait, s’abritait, essayait de tirer, esquivait. Seul sa rapidité surnaturelle la sauvait chaque fois. L’instinct gronda sourdement en voyant la wyvern déchiqueter les sacs. Elle avait enflammé sa flèche, maintenant son contrôle pour que la flamme ne brûle pas le bois et commençait sérieusement à s’agacer de la situation. Tant pis pour la sécurité. Lyän bondit au moment où la créature fondait vers elle, glissa comme un serpent entre les pattes du grand lézard et décocha sa flèche. Tandis que la wyvern sortait. Maintenant… fuir. La lycan prit sa forme lupine et bondit vers la déflagration, sans s'arrêter malgré la douleur à ses oreilles et bifurquant, juste avant de rencontrer les flammes, dans un couloir. Elle tira dans chacun de ses muscles, chaque parcelle d’énergie. Elle entendait l’arène gronder, le sol trembler sous ses pattes, mais devait courir. La poussière chaude de la déflagration la rattrapait, ça elle s’en moquait. Elle jaillit à l’extérieur, mais ne ralentit pas, aboyant brièvement vers le ciel. La chouette lui répondit mentalement où elle se trouvait. Lyän traversa toute la ville sans s’arrêter. Elle n’aimait pas Sen’tsura et préférait sortir vite fait. Elle surgit devant les gardes à l’entrée qui regardèrent le loup roux avec de grands yeux choqués, ils brandirent leurs armes. La lycan reprit sa forme humaine, esquivant le premier coup pour frapper à la gorge du second homme, elle se tourna vers l’autre et lui asséna un coup de genou entre les jambes avant de reprendre sa forme de louve et s’en aller vers la plaine.

Elle ne s’arrêta que plusieurs mètres plus loin, une fois sûre d’être en sécurité et ne pas être poursuivie. Fylia se posa dans un arbre à proximité et la louve s’allongea au sol pour reprendre son souffle, haletante. Elle entendit le rugissement de la wyvern, comprenant parfaitement cette promesse de vengeance dans l’intonation qu’elle y mit. Elle aurait volontiers répondu à cette prétentieuse de volatile, mais n’en fit rien, se contentant, pour une fois, de se lécher la truffe avant de se relever et partir, reprenant sa forme humaine. Sa chouette vint se poser sur son épaule tandis que la louve retirait la corde et rangeait son arc pour disparaître dans la nuit, les oreilles encore bourdonnantes du premier rugissement de la wyvern.


Mes succès : cf fiche




♦️Thème d'Alyna♦️ ♠️Thème de Lyän♠️
"Proche de la nature et des hommes, nous sommes le lien entre les lycans et les humains. Nous sommes les ombres de l’histoire"

By Lara ♥♥:
 
Code couleur :
Alyna #9999FF
Lyän (loup) #ff0000 (ou #660000)
Fylia (familier) #FF9933


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : http://wall.alphacoders.com/big.php?i=419589
Double compte : Ilidwën/Yahiro/Alrea
Vitesse de réponse : En week-end ou le mercredi



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1