Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 [Epreuve] La peur ne possède aucune limite.

 
Mer 23 Oct - 16:53
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2048-zaithan
Plus de mille ans que Zaïthan jouait avec la peur des gens, si dans les premières années de sa vie il se concentrait pour effrayer une personne, aujourd’hui c’était devenu comme une extension de son bras, il maniait son pouvoir parfaitement sans vraiment y faire attention. La preuve, depuis la perte d’Elisabeth, Zaïthan faisait disparaitre le moindre soupçon de peur en lui, à peine ce sentiment commençait à se former qu’il était déjà annihilé par son pouvoir, le Dragon faisait ça de manière naturelle à longueur de journée. On pourrait penser qu’ignorer la peur serait dangereux pour lui, en effet c’est elle qui permet de reconnaitre les menaces, qui permet de ne pas faire actions stupides etc… mais Zaïthan connaissait la peur, elle n’avait pas besoin d’être présente ou bien d’être ressenti pour qu’il se rende compte des dangers. Théodus Maniel, le célèbre écrivain avait à l’époque fait des recherches sur la peur, lors de son périple il en était venu à rencontrer le Dragon. Le vieux sage avait aidé Fear à explorer de nouveaux horizons sur son pouvoir, il lui avait soufflé des idées que Zaïthan n’aurait surement jamais imaginé. Les deux hommes c’étaient donc entre aider, Théodus trouvait des nouvelles façons d’utiliser la peur et Zaïthan les expérimentaient sur des personnes lambdas. De cette coopération, il y en était ressortit plusieurs choses. D’abord Zaïthan avait acquis un contrôle de son pouvoir énorme, ensuite Théodus avait publié le manuel de la peur dans lequel il la définissait parfaitement, puis Théodus avait publié le très célèbre roman « Marcher aux cotés d’un monstre ». Depuis cette époque, le Dragon n’avait pas forcement fait de progrès dans la maitrise de son pouvoir (qui était déjà d’un haut niveau), où du moins, c’est se qu’il pensait.


Hameaux des trois fleurs, activité ADN découverte.



- Nous devons rassurer la population, le discours aura lieu dans l’église, tu connais ton rôle ?


- Oui oui, je le connais.

- Très bien.

La peste commençait à se répandre et elle avait déjà touché cet endroit isolé, mais pas oublié. La troupe de l’empire était ici pour réinstaurer l’ordre et pour combattre la propagation de cette maladie. Zaïthan comme bien souvent était ici pour éviter les débordements, son pouvoir était très utile pour manipuler une foule en colère. Mais aujourd’hui, les tensions étaient vraiment palpables, il faut dire qu’après plusieurs mois, les habitants voyaient arriver seulement une quinzaine d’homme. Aucun chariot contenant des médicaments, aucun docteur, rien, simplement quelques soldats.

Les hommes de l’Empire se dirigèrent vers l’église où la population commençait déjà à se rassembler. Le chef de la petite troupe, le capitaine Einrich, donna des ordres à ses hommes qui se placèrent le long des murs de cet endroit sacré, de tel sorte à encercler les villageois. Si de l’extérieur l’église paraissait petite, le Dragon fut réellement surpris de voir autant de personne rentrer dedans, tout le monde voulait entendre les nouvelles qu’apportait le capitaine. Une fois tout en place, Zaïthan commença à libérer son don, passant de personne en personne pour influer cette peur de l’empire et des représailles qui arriveraient si un accident se déroulait ici. Il ne faisait pas vraiment attention au discours, mais plus ce dernier avançait et plus Zaïthan sentait que la peur de la peste prenait le dessus, hors cette peur là ne faisait qu’augmenter la colère des habitants envers les impériaux. Sentant le vent changeant, le Dragon commença à faire disparaitre la peur de la peste des cœurs en plus d’augmenter la peur envers les impériaux.


- ….. les personnes atteintes de la peste devront êtres brulés, il n’existe pas encore de remède et vous ne voulez vraiment pas voir vos morts revenir à la vie pour…

- QUOI ? Vous venez donc ici sans aucun remède, sans aide et vous voulez tuer nos malades ? nos familles ? nos amis ?


Une personne à l’avant venait de prendre la parole et absolument tout le monde était d’accord, ils poussèrent tous des exclamations, et lorsqu’ils commencèrent à s’avancer, les soldats se mirent en formation de combat. La situation était explosive, les tentatives du Dragon étaient tombées à l’eau à cause du discours, Zaïthan allait donc devoir passer au niveau supérieur. Mais à peine avait-il commencé, que les villageois chargèrent, un centaine d’entre eux contre à peine quinze soldats, le combat était déjà joué. Fear aurait facilement renversé le combat s’il n’était pas ici, comment se transformer dans une église avec un plafond si bas ?

La résistante des soldats qui protégeait le capitaine et le dragon tomba rapidement. Et alors qu’ils approchaient rapidement, Zaïthan lança son pouvoir sur eux, pour dire vrai il n’avait jamais tenté d’infliger une peur aussi forte sur autant de personne, il connaissait ses limites (de l’époque), mais à situation désespéré, action désespéré. Il se concentra donc sur les dix personnes les plus proches, fit naitre la peur de lui et l’amplifia d’un seul coup. Stupéfait, Zaïthan regarda les dix hommes devant lui s’arrêter d’un coup et hésiter. Il avait réussi ? Depuis quand pouvait-il faire ça ? Pourquoi ne s’en était-il pas rendu compte avant ? Tellement de question, mais ce n’était pas le moment, il sentait la peur disparaitre petit à petit pendant que la foule se pressait derrière les dix villageois apeurés. Zaïthan, conscient que les limites qu’il connaissait n’étaient plus d’actualité se lança à l’assaut des cœurs. Il commençait d’abord par créer un cordon de sécurité devant lui, apeurant les gens suffisamment fort pour qu’ils n’approchent pas, puis il s’attaqua au reste de l’église. Très vite, le calme s’installa à nouveau, mais refusant de s’arrêter la, le Dragon continua à utiliser son don pour trouver les limites de son nouveau pouvoir… qu’importe sa mission, qu’importe les membres de l’empire, le temps des expérimentations était de retour.

Alors que des hommes à l’extérieur de l’église fermaient les portes pour les sceller, le démon à l’intérieur s’amusait avec son pouvoir sur la centaine d’innocent piégé avec lui… cette journée allait être riche en découverte.







"Seuls les cailloux ignorent la peur."





avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte :
Vitesse de réponse :


 
Page 1 sur 1