Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 And the songbirds keep singing like they know the score.

 
Lun 14 Oct - 22:17
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2580-vive-la-vie-au-grand-air-mo
Clydwen ne put retenir ses larmes plus longtemps et, en un sanglot, rabattit ses oreilles sur son visage par pudeur. Silencieusement, presque cruellement, Rhun croisa ses pattes devant son museau et patienta.
Lorsqu’on demandait à Clydwen pourquoi elle ne retournait que peu en Flore, terre sacrée s’il en était, synonyme de sérénité et apanage de la beauté, elle riait en  prétextant n'être qu'une adolescente comme tant d'autres : revoir sa famille était une plaie lorsqu'on était trop jeune pour les supporter plus d'une semaine. Ce n'était pas tout à vrai ; non, si elle était honnête, elle avouerait que cela n'était qu'un fieffé mensonge. Clydwen aimait ses pairs, plus que tout au Monde, peut-être même davantage encore que l'argent, la connaissance et toutes ces recherches obsessives de connaissance. Si elle était honnête, Clydwen se saurait vulnérable au regard de cette race érudite, condescendante et élitiste. Partir du nid n'était bien vu que si l'on savait ramener quelque chose de l'inconnu : bien sûr, Clydwen n'avait pas à rougir de ce qu'elle avait savamment effectué durant ces longues années, mais lorsqu'elle découvrait une nouvelle race d'insecte un autre Ilwynog quelque part travaillait main dans la main avec les nains pour fournir aux Montagnes des golems révolutionnaires.

Rhun, son précepteur, connaissait mieux que quiconque le sentiment d'infériorité qui rongeait les entrailles de son élève. Clydwen était brillante, certes ; être brillant n'était cependant pas suffisant pour être applaudit par les Ilwynog. Il fallait exploiter son génie, le maltraiter, le martyriser jusqu'à en sucer toute la substantifique moelle, quitte à se détruire, quitte à en dépérir. Peut-être était-ce en partie pour cela qu'elle était partie. Découvrir le Monde ? Non, elle pouvait tout observer, perchée sur ces arbres de Flore et ayant un accès limité à la connaissance la plus pointue qui soit - ou tout du moins était-ce ce que les Ilwynog se plaisaient à croire. La véracité du fait n'était pas la question. La question, c'était de savoir se plier à ces exigences.
La bestiole renifla, s'essuya le museau, chercha une échappatoire du regard - et puis, réalisa. Non, ce n'était pas une échappatoire dont elle avait besoin à l'heure actuelle. Lentement, presque précautionneusement mais assurément effrayée, elle remonta ses yeux dans ceux de son aîné et s'y ancra. Elle y retira bien plus de chaleur qu'elle pensait n'en jamais avoir et lui adressa un mince sourire, maladroit mais un peu plus sûre d'elle.

« - Tu as probablement raison. admit-elle en brossant d'un geste détaché les poils de son oreille droite comme une femme cherchant à reprendre contenance se recoifferait. C'était lâche, et j'aurais dû fournir davantage d'efforts à m'améliorer qu'à m'enfuir. rajouta-t-elle avec complicité, presque le cœur à faire de l’humour malgré son humeur détestable. »
À moins qu'elle ne se sente mieux. À moins que cette conversation était celle qu'elle recherchait désespérément depuis trop longtemps déjà, dégoûtée de cet honneur qu'elle n'avait pas mérité en venant sur Terra, délestée des mots durs mais réalistes du seul homme qui avait réellement cherché à la comprendre. Qui avait réellement fini à la comprendre et qu'elle avait passé tant de temps à repousser inlassablement. Rhun lui sourit presque tendrement, déformant son pelage poivre-sel d'habitude si impassible, si imperturbable ; cela contrastait tellement avec la pluie de reproches dont il l'avait arrosé que Clydwen lâcha un petit rire, essuyant les dernières larmes récalcitrantes.
« - Alors, quelle leçon ais-je appris aujourd'hui ? demanda-t-elle réthoriquement, n'attendant pas réellement de réponse mais faisant écho à sa jeunesse passée sous sa gouverne.
- L'amour propre, Gwyn. répondit néanmoins le vieil Ilwynog, dépliant ses pattes pour lui tapoter le bout du museau. »

Lorsqu'elle repartit ce soir-là, Clydwen savait qu'elle avait davantage appris sur les terres de son enfance en quelques heures qu'en parcourant le Monde depuis des décennies. Elle se promit également de revenir plus souvent, chose qu'elle ne manquera pas de faire à l'avenir, à l'instar de remarquer à quel point ce nouvel éveil spirituel ferait d'elle une druidesse plus assidue, plus puissante aussi, comme si la Nature, fière du chemin que parcourait son enfant, lui accordait un peu plus de sagesse.




Spoiler:
 


avatar


Ilwynog

Partie IRL
Crédit avatar : Tyson Tan, Evaëlynn pour les retouches.
Double compte : Bjørn Jansson, Jihad el-Houari.
Vitesse de réponse : Lente.


 
Page 1 sur 1