Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Bienvenus dans la jungle, où ce trouve tout ce que vous désirez

 
Mer 3 Juil - 12:40
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3033-artanis-targaryen
Une île, perdue dans l'archipel de la Muerta, baignée dans un soleil d'été étouffant, envahit d'une faune hostile et d'une végétation vindicative, ne laissant qu'a peine l'espace de respirer pour ajouter a l'oppression du climat. Artanis avec pris congé, au revoir les badauds qui ne comprenne rien a son art quoi qu'il fasse et bonjours l'aventure.

Il lui avait fallu trois jours a interroger les marchants et autres loups de mers pour identifier l'île qui se trouvait sur une toile qu'on lui avait troqué pour une calligraphie une semaine auparavant, toile qu'il avait identifiée comme étant une carte au trésor de son état , maquillée ne peinture au regards les moins éclairés.
Pendant la moitié de sa vie Artanis avait passé son temps a lire e telles cartes aussi était-il fier de n'avoir pas perdu la main, et sautant d'arbres en arbres tel un gibbon, ne voulant pas laisser de traces a suivre en massacrant la végétation comme un barbare, l'elfe s'enfonçait de plus en plus dans la jungle, la lumière commençant a se faire rare. Arrivé au pieds de la montagne se dressant au centre de l'île, il toucha enfin le sol dans un minuscule bosquet, coincé entre une cataracte d'imposants feuillus baignant dans une marée verte de mousses et une cascade de fougères et de lianes serpentants sur la façade rocheuse abrupte ... trop abrupte.


*Trop abrupte .... trop droit ... ici et la ... trop d'angle et ... ah voilas ... un coup de burin.... bon prenons un peut de recul ... *

L'elfe avait une mémoire visuelle innée, entraîné a devoir retenir des schéma magiques et toutes sortes de savoir posée sur papier par dessins dans les bibliothèques d'Iliréa qu'i lavait connaître comme sa poche, et s'adossant a un arbre, essayant d'embrasser le plus de falaise dans son champ de vision ,il resta quelques minutes a identifier ou se trouvait l'entrée du temple secrets aux milles richesses qu'il convoitait.

*Bon sur cette toile il n'y avait pas toute cette foutue végétation ... on voyait bien les formes de l'entrée ... creusée dans la roche... et les messages cachées dans la partie végétation ....a même la pierre ....dans la roche ... BON ! J'ai pas toute la soirée, on va y aller a l'ancienne ... *

Et alors qu'il dégainait lentement Déstiné, tendant la main devant lui pour lancer un sort qui dégagerait les lianes, sont oreille tiqua d'une manière trop imprévisible pour qu'il n'en prit pas compte, des oiseaux s'élevèrent dans la canopée, le soleil faisait perlé de grosses gouttes de sueur le long de ses sourcils, sur sa joue, puis sur le sol et chaque gouttes qu'il sentait tomber sur son armure en cuir alertait un peut plus ses sens, lui rappelait qu'il pourrait avoir besoin de cette dernière d'une seconde a l'autre ...

*T'a bien fait de la prendre mon vieux tu a bien fait de la prendre ... bon c'est quoi ça ? Un jeu de cache cache ? J'ai pas rêver on m'observe la et je ne vais pas faire le niaiseux qui n'en a rien a faire ....M***e j'en ai pas sué autant pour qu'on me plante un poignard dans le dos et qu'on me pique le trésor sous mes yeux ... *

Artanis resta planté au centre du bosquet, alerte, l'épée a moitié dégainée et le bras tendu devant lui, tel un chien de chasse a l'arrêt, prend a bondir au premier soupçon d'une présence étrangère dans le périmètre .


Mer 3 Juil - 15:08
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2502-nee-lhan-elementale-de-feu-
J'étais entrain de m'entraîner durement dans mon petit repère qu'est l'ancienne chambre de mon amie l'Archevêque Bordeau. Lors de cet exercice, je m'étais amusée à évoluer avec toutes mes armes en dansant et sans user une seule parcelle de mon élément, sur un rythme de plus en plus soutenu. La température devenait de plus en plus irrespirable au point où l'humidité du lieu disparaissait de plus en plus à chaque fois que je faisais un geste. Heureusement que je m'étais vêtue d'une de mes tenues de danseuse.

Par la suite, comme à mon habitude, je vérifiais ma réserve d'antidotes et de leurs poisons. Là, j'ai beau recompter, vérifier, il me manque une dose de poudre de jais. J'ai beau réfléchir, je n'y comprends rien. Je n'en ai pourtant pas utilisé récemment. Il m'en manque trop pour me permettre de remplir un contrat sans une dose de sécurité d'avance. Mon amie Alrea et mon Maître d'Armes m'avaient expliqué un jour que sur l'Ile de la Muerta, se trouvait les gemmes dont j'ai besoin pour mes préparations. Pourquoi pas après tout. cela me permettra de faire une escale chez eux sur le chemin du retour.

Ce n'est qu'une fois rafraîchie et fin prête que je pris le départ pour ma destination. Non je n'ai plus peur des voyages en bateau mais je reste toujours sur mes gardes car je ne suis nullement à l'abri d'un naufrage. Et voilà ! C'est malin. Ce matin, la mer est si déchaînée que je dois m'accrocher au bastingage. Non non non et non ! Je ne veux pas mourir aussi bêtement ! J'en perds connaissance, pour me réveiller en milieu de journée sur une île. D'après mes lointains souvenirs des descriptions qui m'ont été faites, je suis bien à la destination prévue. Que Nayris ou Aile Ténébreuse ou Yehadiel soit loué !

Me levant péniblement encore toute étourdie, je vérifie s'il ne me manque ni dagues, ni aiguilles, ni petites fioles de poisons, ni d'antidotes. Je ne supporte plus mes petites chausses. J'ai perdu ma cape à capuche et reste donc en tenue de danseuse, petit haut et longue jupe, en blanc légèrement teinté de parme.

Un peu plus profondément sur l'île, se trouve un bosquet curieux. Je me cache, accroupie, dans le bosquet non loin, en face. OH ! un être bras tendu, tenant une épée ? Ma main touchant ma hanche... Parfait toutes mes lames sont dans ma besace. Je suis donc en position de faiblesse. C'est avec indolence que je me redresse en levant les mains vides, afin de prouver qu'il ou elle ne craint rien.

Je... je ne suis venue qu'en paix... dis-je avec chaleur naturelle et un brin de méfiance.

Néanmoins, je ne bougerai pas. Pas pour le moment.


Ses succès :
Spoiler:
 



Spoiler:
 


couleur dialogue : color=#fa1f07


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aniel Malakhya
Vitesse de réponse : moyenne à rapide


Mer 3 Juil - 19:06
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3033-artanis-targaryen
*Toujours mon chapeau? Armure? masque? chapeau? armure ? masque ? Droite? gauche? Cet arbres ? Celui-ci ?*

Artanis, en permanente inspection de son environnement, et vérifiant que celui qui l'observait ne pourrait voir son identité, balayais fébrilement du regard la semi-ombre de la jungle profonde imposant sa grandeur inhumaine a l'elfe et un poids invisible sur ses nerfs.

*Aller …. montre toi …bon au moins il ne saura pas qui je suis …non mais ça va les pirates j'en ai assez donné pour qu'ils m'oublient … ah AH! *

De l'ombre avait surgit une jeune femme en tenue de danseuse mais même ce dernier point l'elfe passa dessus tant sa nervosité était grande, et alors qu'elle esquissait une phrase pour se présenter Artanis réduit de moitié la distance qui les séparait d'une longue et puissante foulée, et d'une autre, alors qu'elle terminait sa phrase, il s'avança à portée suffisante pour lancer de sa main une chaine arcanique qui agrippa le poignait de sa cible qu'il tira violemment à lui et repositionna la chaine autour de ses mains et ses bras pour la mettre de dos, à genoux d'un coup de pied dans les genoux et gardant la pression de la chaine en posant l'autre sur les mains croisée dans le dos de sa victime. Plaçant la pointe de Déstinée sur la nuque de la jeune femme, le rythme de son pouls diminuant, il s'adressa a elle d'un ton qu'il fit dur :

-Ta nation … ton allégeance … et l'espèce qui est la tie …

L'elfe commença alors à sentir la magie de ses chaines diminuer lentement *ce n'est pas normal… soit elles se dissipent soit elles restent telles quelles … * et c'est là que son regard tomba sur un petit tatouage dans le dos de la jeune femme, il termina sa phrase d'un ton empreint de plus de méfiance :

-Qu'es tu ?

L'elfe réassura la fermeté de ses chaines avec son pied .

*je suis pas fou …j'ai pas vu ces glyphes il y a longtemps mais …c'est de la rune bien antique ça …. le feu … mouai … en tout cas mes entraînements du soir mon bien remit sur pied … d'un autre côté si c'est juste une danseuse qui a fait naufrage sur cette île pommée je vais avoir l'air malin moi … *


Mer 3 Juil - 19:08
Aashadon s’embourbait dans les plantes longues qui ralentissait son avancer vers son point d’arrivé. Le temps était clair, très appréciable, comme on lui avait décrit précisément. Mais on avait omis de lui décrire la terrible jungle … Répugnante… Sale…  Ce n’était pas les vacances qui étais prévus pour lui ! Celui qui avait eu cette idée finirais sûrement brûler ou écarteler. Le démon avait prit des vacances sous les conseils d’un soit disant diplômé en diplomatie ! A quoi dont servais les diplômes ? On était censé pouvoir prouver par soit même ses qualités sans apporter  un vieux papier sans aucune valeurs ! M’enfin bref, pour l’instant il se retrouvais ici au beau milieux de cet île perdu entre… De l’eau et de l’eau. Oui c’est le principe d’une île me direz vous, mais le seul hic, c’est que le guide avait posé trop de question. Aashadon avait du le tuer. M’enfin bon le plaisir n’étais pas là puisqu’il n’avais pus voulus s’amuser. La puanteur de la nature brut gênait trop l’archevêque pour qu’il prenne du plaisir. Il s’entre mêlais dans de lianes immonde, il pataugeais dans une espèce de boue dégoûtante qui salissais énormément. Il en avait jusqu’au genoux. Un moment pensât à utiliser le feu pour faire de la place, mais en principe le feu avec une forêt ne donne pas toujours une bonne chose. Mais quel idée que de devoir passé des vacances pour donner un coté moins cruel au peuple ! Comme si être bon pouvais apporter une conversion de masse.
L’archevêque marchait donc dans cette jungle épaisse et répugnante en quête d’une présence qu’il forcerait à l’aider, ou qui peut être l’aiderait d’elle même.
M’enfin pour l’instant tout ce qu’il voyait c’était cette nature dégoûtante et verdâtre qui prenais se place partout ne laissant que la possibilité de suivre un chemin déjà tracer.  Mais bon peut être sur ce qui semblait être un chemin, peut être le démon pouvait espérer trouver âme qui vive.
« Je leur ferais arracher les boyaux par le nez pour qu’ils puissent vomir leur sale petite cervelle ! » Voilà comment pestais un démon. Il n’était en effet pas très content –c’est le moins qu’on puisse dire- de ce qui lui arrivas là. Se perdre chez les humains dans leur « connerie » de nature.
Mais alors que tout semblait perdu, Aashadon entendit des voies au loin. Devant lui. Il avança plus prudemment évitant de faire quelques bruit. Ce qu’il vit en se cachant derrière une grosse branches qui était tomber au sol –sûrement une tempête- c’était un simple qui humain et une voix… qu’il avait déjà entendus…

Invité

avatar




Mer 3 Juil - 22:28
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2502-nee-lhan-elementale-de-feu-
Ne pas... s'énerver, ni crier. Tant et si bien que je sers les dents sous les actes commis par cet inconnu. L'arme que l'inconnu utilise pour m'attraper et m'amener de force vers lui ne souffre d'aucune contre-partie. Juste l'espace d'une seconde il me fait penser à moi lorsque je dois remplir mon contrat. Tenir une cible, la rapprocher sans lui laisser la capacité de se défendre. Il me fait penser à un ocelot à la chasse. C'est qu'il fait mal le rustre ! Je sens mon tatouage originel change légèrement de teint puis me chauffer le dos à cause de ma retenue sous la douleur. Mon sang de feu réagit à ma place. Une larme de mon élément me perle sur la joue.

Ce n'est pas qu'il me fait peur, mais ses gestes avec précisions m'en disent bien plus que ce qu'il pourrait croire. Je me dois de reprendre mon souffle, contrôler le rythme de mon palpitant. Même son épée sur ma nuque, son ton presque impérial et dur ne me font pas agir contre ma volonté. Non ! A part... sa chaîne. Sa chaîne se resserre autour de moi. Il me fait ressentir comme une esclave venant se faire mettre aux enchères. Comme une moins que rien. Cette fois je ne peux pas retenir un cri.

AÏE !

Je dois bien jouer le jeu après tout. Quoique... Je suis bien venue en tant que danseuse à la recherche de certaines gemmes ! Non ?

Alors c'est ainsi que vous traitez une danseuse ? Un objet ? Une chose ? Je suis la seule élémentale de feu depuis sept générations. Je suis de Sahawi des Terres de Feu. dis-je en omettant de lui donner mon jeune âge.

Est-ce un crime de dire que l'on fête ce jour son vingt-sixième anniversaire ? Peu importe. Je dois d'abord me dépêtrer de cette situation avant que ne vienne je ne sais quel individu supplémentaire. Quant à mon allégeance... c'est intentionnel que j'oublie de lui dire pour une raison. Parait-il que les temps changent ?!


Ses succès :
Spoiler:
 



Spoiler:
 


couleur dialogue : color=#fa1f07


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aniel Malakhya
Vitesse de réponse : moyenne à rapide


Jeu 4 Juil - 9:24
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3033-artanis-targaryen
Artanis eu un léger mouvement de recul, alors que l'humaine lui révélait sa vraie nature le tatouage de son dos commençait a briller étrangement, et après une longue seconde de jugement , l'elfe laissa disparaître ses chaîne et la danseuse se relever .

*Purée … un élémentaire de feu … je suis pas équipé pour ça là … encore on serait en bord de mer … et puis c'est quoi ça un élémentaire danseuse ? Oh et puis je m'en tape je suis pas la pour taper la causette du moment qu'elle me fou la paix …*

Faisant un signe de tête alors qu'elle se relevait en tenant le bout de son chapeau il abaissa également son épée alors qu'il s'adressait a elle :

-Une élémentaire de feu danseuse ce n'est pas commun, et de plus dans ces îles, vous ne devez pas être très rassurée, et encore moins par mon attitude pour laquelle je tien a faire amande … il est vrai que j'ai été un brin trop vindicatif avec vous, cette jungle me rendant quelques peut tendu … Si vous voulez prenez cette direction, tout droit, vous trouverez sur la plage mon modeste esquif, attendez y moi pour demain matin et une fois mon affaire ici finie je vous ramènerait en terres civilisées, je doute qu'une personne de votre qualité ne se soit retrouvée ici pour une autre raison qu'un naufrage, et maintenant si vous voulez bien m'excuser …

Faisant une dernière courbette l'elfe tourna le dos a son interlocutrice, la main toujours sur la garde de son épée qu'il avait passée a sa ceinture.

*On va voir si c'est vraiment une danseuse et pas autre chose … bon et puis j'en était ou moi ? Ah! Oui … mais faudrait qu'elle se magne un peut la donzelle je n'ai pas envie de faire mon numéro de claquettes devant elle *

Restant a observer la façade rocheuse, tout les sens d'Artanis étaient pourtant tournés vers l'élémentaire et sa prochaine action .


Ven 5 Juil - 21:07
Aashadon s’étais poster derrière une grosse racine d’arbre. Ce qu’il avait vus l’avait simplement .. intéresser. Il avait légèrement reconnus la voix qui lui avait sembler familières. C’était une amie de l’archevêque Bordeau.  Elle était d’ailleurs en bien mauvaise posture. En écoutant précisément la discutions, il avait appris qu’elle était non seulement une élémentale mais aussi qu’elle était … danseuse ! Le démon hésitais a se montrer… Le type pouvais être agressif avec lui aussi. Et le démon n’appréciais pas vraiment d’être traité en dessous de son rang. La scène qui se passait devant ses yeux l’amusait énormément. D’ailleurs il ne pus s’empêcher de pouffer de rire à un moment. C’est alors qu’une idée précise lui vins a l’esprit.
Se joindre au groupe pour trouver quelques chose d’intéressant sur cette île et peut être par la même occasion rendre ses vacances plus passionnante qu’elles ne l’ont été jusqu’à maintenant. Mais pour l’instant il s’agissait de ne pas d’énerver l’étrange type.  
L’archevêque sortis doucement de sa cachette, les mains levé vers le ciel en signe de rédition.
« Je suis ici en paix. Je ne cherche pas de problème avec qui que se soit. » Une lueur rouge flambait dans ses yeux flamboyants. Il se rapprochait d’un pas doux et mesurer de l’étrange être ici présent.
Il finit par être a porter de main de l’être. Répétant sa formule de paix machinalement, d’une voix profonde et douce.

Invité

avatar




Dim 7 Juil - 13:03
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2502-nee-lhan-elementale-de-feu-
Bien. Très bien même. Il me relâche enfin. Pour la peine, je vais livrer une partie de la vérité à cet être face à moi. Profitant qu'il fasse une courbette et me tourne le dos, je me relève lentement sans mettre la main sur la besace. Néanmoins, en mettant mon contenant en bandoulière, au bruit fin, j'entends que des fioles sont brisées. Noooon ! Il ne manquait plus que cela. Je ne sais pas si ce sont mes poisons ou leurs antidotes qui se sont déversés. Hésitant à vérifier les dégâts, un autre intervenant arrive. Cette voix... Il me semble la connaître. Je l'ai déjà entendu. Mais où ? Quoiqu'il en soit, il faut que je me débarrasse de ce qui est brisé avant que cela ne cause bien plus de dommages que je ne voudrais.

Oui, dans un lieu entourée d'eau je ne suis pas du tout rassurée, mais j'essaie de le combattre. Je me suis effectivement échouée et accepte volontiers votre offre. Cependant... je me dois absolument rechercher certaines gemmes qui me sont nécessaires.

Et voilà... j'ai dû trop en dire. Tant pis après tout. Je marche lentement sans gestes brusques jusqu'à un énorme roc plat pour y poser ma besace. Dire que mes armes sont dedans, que j'ignore toujours ce qu'il y a de brisé. Ce n'est que lorsque j'entrouvre mon sac, que je m’aperçois que le dernier inconnu est... un démon. Enfin... un partisan d'Aile Ténébreuse. Pas des moindres. Il paraît que c'est un confrère à mon amie Bordeau. Pourquoi est-il là ? Aurait-on retrouvé ma trace ? Se méfierait-on de moi ? Y aurait-il un contrat sur ma tête ? Ou quelque chose d'autre que j'ignore ? Soit. Je verrais en temps voulu car il y a plus urgent.

Un soupir s'échappe de mes lèvres alors que mes fioles de digitale pourpre et de lathyrus ont été brisées. S'il n'y avait que cela... Mes quatre antidotes également. Il ne me reste donc que la ciguë et le curare. Il me faudra donc les fleurs concernées. Je jette plus loin ce qui est brisé et reviens comme si de rien n'était. Ou presque.

Si vous n'y voyez pas d'inconvénients, je vais passer par-là. dis-je en pointant mon bras vers le chemin sauvage et non dégagé, à gauche.

Sans attendre la moindre parcelle de réaction de leur part, je m'engage sur le chemin en me déhanchant à gauche pour éviter les ronces, me mettant à genou pour éviter une grosse branche horizontale recouvertes de fleurs empoisonnées, disparaissant peu à peu à leurs yeux. Ou pas.


Ses succès :
Spoiler:
 



Spoiler:
 


couleur dialogue : color=#fa1f07


avatar


Elemental

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Aniel Malakhya
Vitesse de réponse : moyenne à rapide


Dim 7 Juil - 22:48
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t3033-artanis-targaryen
Alors que la danseuse s'éloignait de lu c'est au tour d'un second inconnus, semblant prendre bien plus de précautions pour paraitre inoffensif, qui s'approchait de lui, aux yeux de l'elfe, cette catégorie de personne étaient les pires …

*BON! Non mais c'est pas vrais …ile déserte ? Trésor caché ? c'est un centre de vacation ici !Je vais me pointer a la salle des coffres il y aura plus rien depuis vingt ans … Aller …souffle …il n'y a rien du tout sur cette ile … rien du tout …tu va l'aider a retrouver son chemin … comment je vais faire pour planquer le butin sur le bateau pendant le chemin de retour moi … *

-Bonjour l'ami, la tempête d'hier a fait son office plus que de nécessaire a ce que vois ! Je t'inviterais bien a rejoindre toi aussi mon esquif qui a survécu a la tempête par miracle *ou parce que les seuls bon navigateurs son tous des pirates … et si il deviennent bon il se mettent a la piraterie de toute façon … *, mais tu m'a l'air d'être un brave gaillard et j'aurait bien besoins de tes services pour accélérer mon oeuvre ici et que je puissent tous vous ramener a bon port dans les plus bref délais … Oh et excuse mon ton très jovial, je ne m'attendait pas a avoir tant de monde dans ce trou vaseux et je n'aime pas faire des courbettes a rallonge … tien, pour commencer voudrais-tu bien m'écarter ces lianes a flanc de roche la bas ?

S'avançant fébrilement vers la montagne, Artanis, n'en pouvant plus de tout ce monde le rendant nerveux, se faisait violence pour ne pas taper du pied.

*Tu ne lui demande même pas qui il est …ce qu'il fait …tu lui tourne lui aussi le dos … Oh et puis zut j'ai pas le temps … au moindre soupçon je décapite maintenant … aller on se grouille … la journée avance et si ça continue je vais avoir toute une garnison qui va me regarder sortir le trésor de la … *

Tapotant le bout de son pommeau, Artanis n'abaissait que légèrement sa vigilance sur la danseuse qui s'était éloignée et sur le nouveau venu, accordant une partie de son esprit à penser à un moyen de faire s'ouvrir la muraille naturel et ses richesses bien cachées .



Je retourne parmi les ombres




pour ceux qui rp avec moi ...:
 



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1