Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Epreuve d'Alaric pour devenir Représentant de la Montagne

 
Lun 10 Juin - 21:16
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2740-alaric-karak
Les pas lourds d’Alaric résonnaient dans les halls de Fort Granite. La tension était palpable dans tout le quartier général du Conglomérat Minier de Kael Modan. Un échec aux élections ne condamnait pas la carrière d’un Nain, mais dans le cas d’un Directeur de Conglomérat, cela risquait d’impacter fortement l’image de l’entreprise.

Les trois Représentants, dirigeants de toute la nation de la Montagne, étaient démocratiquement élus. Mais une fois le poste acquis, le Représentant le gardait à vie, ou jusqu’à commettre une faute lourde. Et l’un d’entre eux, le Runemancien Khorost, venait de mourir. Cela avait provoqué une véritable ébullition dans la scène publique de la Montagne.

La démocratie Montagneuse était certainement l’une des plus saines de tout Terra Mystica, en grande partie grâce à l’infaillible sens de l’honneur Nain. Personne donc n’aurait envisagé de prendre le pouvoir par la force, même si c’était pour forcer les Représentants à reprendre les mines capturées par l’Empire. Cependant, tous priaient pour qu’un changement rapide arrive, pour bouleverser l’ordre établi. Alaric compris.

Et ce n’était pas que pour sa carrière qu’Alaric priait. Jusqu’alors, le Conseil des Représentants comptait trois Nains. Khorost, donc, Runemancien et grand érudit, partisan de la neutralité la plus absolu dans le conflit qui dévorait Terra Mystica. Pour lui, il ne fallait surtout pas choisir de camps, et rester dans les montagnes, à attendre que la tempête passe.

Il y avait également Gralghast, Nain lui aussi, général en chef des armées naines. Lui souhaitait plus que tout pouvoir forcer les Montagneux à prendre les armes, et à envoyer une expédition reprendre les mines d’argents occidentales, prises par les Impériaux. Et pourquoi ne pas continuer la poussée, rejoindre les Rebelles, et combattre Aile-Ténébreuse de front ? Après tout, l’armée Naine était bien entraînée, très bien équipée, et assez nombreuse pour tenir la ligne face aux démons. Mais sans l’appui des deux autres Représenats, Gralghast ne pouvait rien faire. C’était lui qui avait milité activement pour que la Montagne cesse de dénoncer les Rebelles cachés, et leur offre asile en cas de besoin.

Quant au troisième membre, Tilus, c’était un politicien de carrière. Ayant passé sa jeunesse dans l’administration, il avait gravit petit à petit les échelons du pouvoir jusqu’à obtenir un siège au Conseil lors d’une élection très disputée. Tilus pensait que la survie de la nation de la Montagne passait par une alliance avec l’Empire. Après tout, les Rebelles étaient loin, et les Impériaux aux portes. Ils avaient prouvé leur puissance militaire, en s’emparant des mines d’argent de la Corporation de la Terre et du Bois sans coup férir. S’allier à Aile-Ténébreuse, c’était s’assurer la paix tout en garantissant les débouchés commerciaux des corporations naines.

Cet équilibre des force semblait imperturbable, chacun campant sur ses positions. Mais Khorost, très vieux et malade, décéda de son grand âge après plusieurs semaines de vains soins. Tous les habitants de la Montagne se mirent alors à espérer un changement dans l’équilibre des forces. Un nouveau Montagneux qui pourrait faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre, et sortirait les Nains de leur immobilisme.

L’occasion était trop belle pour qu’Alaric ne la saisisse pas. Tandis qu’il continuait de faire les cent pas à Fort Granite, il continuait de repenser à la situation. Non seulement un poste de Représentant confirmerait la position du CMKM comme plus grand conglomérat de la Montagne (et potentiellement de Terra Mystica), mais en plus, cela lui donnerait un véritable pouvoir dans la guerre. Entre un Gralghast pro-Rebelles et un Tilus pro-Impériaux, il deviendrait subitement le Nain le plus important de Tilamus. Et honnêtement, les Nains ont beau être loyaux, ils aiment le pouvoir.

Après avoir convoqué l’Assemblée du CMKM au grand complet (Composé des huit Administrateurs, du Capitaine des Gardes, des deux Maîtres Forgerons, des trois Maîtres des Mineurs et du Maître des Runes), Alaric annonça sa décision. Il se présentera aux élections. Et par Cyri, il l’aurait, ce siège.





Vingt-et-un jours avant l’élection.
Septième mine du Col d’Argent.
Taverne du Sanglier d’Acier.


- Mesdames et messieurs, tout en savourant la délicieuse bière ambrée de cette taverne de qualité, n’hésitez pas à regarder ce petit message du bon et noble Alaric, Directeur du CMKM et défenseur de tous les Nains !

Tandis que le Nain criait dans la taverne au niveau sonore déjà difficilement supportable, il distribuait à chaque table plusieurs tracts pro-Alaric. La campagne battait son plein depuis déjà plusieurs jours, et Alaric faisait déjà parti des trois favoris. Il ne fallait surtout pas relâcher la pression maintenant, et grâce aux ressources financières du Conglomérat, il pût embaucher nombre de recrues pour propager la bonne parole.

Deux heures auparavant, les tracts distribués étaient à l’effigie de Dhrakk, un autre Directeur Nain. Celui-ci était le dirigeant de la Corporation de la Terre et du Bois, autrefois plus grande entreprise naine, jusqu’à l’invasion de leurs principales mines par l’Empire. Franchement pro-Rebelles, sa campagne électorale le faisait passer pour un juste Nain victime d’une injustice, désireux d’aider son peuple à repousser l’invasion impériale imminente. Ses ressources financières étaient également considérables.

Et plus tôt encore, à une heure relativement creuse, c’étaient les tracts de Brikilis que l’on pouvait trouver sur les tables. Ce Gnome était l’un des rares non-Nains à avoir une chance de pouvoir être élu Représentant. Il avait amassé une véritable fortune en revendant des inventions révolutionnaires aux différentes corporations. C’était notamment lui l’inventeur du procédé de construction des Golems de Guerre et des Canons Runiques, deux inventions qui avait été revendues à prix d’or à l’Armée Naine et aux corporations majeures.

- Alaric a toujours défendu les intérêts des Nains en priorité ! Il est le partisan de la raison ! Avec lui, le Conseil bougera non pas pour étancher la soif de vengeance d’un Directeur dépossédé, mais pour que la Montagne toute entière en ressorte grandie !

Ironiquement, les partisans de Dhakk tenaient à peu de chose près le même discours. Mais ce jeu de propagande n’était qu’une mascarade. Tous savaient que l’élection se jouait au moment du Grand Débat, deux semaines avant le vote.





Dix-huit jours avant l’élection.
Fort Granite.
Salle de conférence.


- Ce que tu me demandes ne s’apparente à rien de moins que de la trahison, Dhakk !

Alaric se leva d’un bond de sa chaise, fulminant. Dhakk n’en menait pas large, connaissant le caractère impétueux de son homologue. Cependant, il était confiant qu’après réflexion, le Directeur du CMKM accepterait son offre. Dhakk était prêt à laisser le Conglomérat Minier de Kael Modan racheter la Corporation de la Terre et du Bois une bouchée de pain… Si Alaric acceptait de se retirer de la course électorale. Le Directeur Dhakk aurait alors un boulevard devant lui, et son élection ne serait alors plus qu’une formalité.

- Alaric, tu dois comprendre que c’est la chose la plus sage à faire. Plutôt que de continuer à nous battre, aussi bien économiquement que politiquement, mieux vaut nous répartir les tâches. Les Nains de notre qualité sont rares. Si ma corporation était absorbée par ton conglomérat, tu dirigerais plus de la moitié des richesses brutes de la Montagne.

La langue de Dhakk était aussi affutée que celle d’une vipère, mais le Marquis-Directeur avait appris à connaître les combines de son rival de longue date. Cela faisait bientôt un siècle que les deux Nains étaient en concurrence directe, et si Alaric connaissait une chose de Dhakk, c’est qu’il était plus fourbe que bien de ses compatriotes.

- Le Conglomérat représente déjà plus d’un tiers des richesses produites par la Montagne. Ta Corporation n’en représente guère qu’un cinquième. Je pense pouvoir pérenniser mes exploitions sans toi, Dhakk, merci. En plus, si tu étais élu, tu t’empresserais de déclarer la guerre à l’Empire pour récupérer les mines que tu as perdu. Et la guerre est mauvaise pour les affaires quand elle se passe sur notre sol, tu sais bien.

Ce fut au tour de Dhakk de perdre patience. Il ne pouvait comprendre comment Alaric restait aussi insensible alors que des Nains étaient morts au combat contre des Impériaux, même s’ils étaient des membres de la CTB. Cela ne lui ressemblait pas, à lui qui faisait passer l’honneur au-dessus de bien des vertues.

- Ceux sont eux qui ont provoqué cette guerre ! Sans eux, la Corporation serait encore la première exploitation de ressources de la Montagne ! Et même avant cela, mon père a laissé le Conglomérat survivre alors qu’il aurait pût l’achever, ne l’oublie pas. Si tu es encore ici aujourd’hui, c’est grâce à sa clémence !

Alaric aurait tant voulu renchérir. Cracher au visage de Dhakk qu’il n’avait pas l’étoffe de son père, et qu’il paniquait simplement à l’idée de voir la Corporation perdre peu à peu du terrain face au Conglomérat. Qu’étant mauvais Directeur, il espérait être bon Représentant. Mais Alaric était loin d’être idiot, aussi imagina-t-il un plan qui lui serait bien plus profitable. Il fit mine de réfléchir un long moment, avant d’annoncer à contrecœur :

- Oui… Tu as raison. Peut-être ton père avait-il prévu tout cela. Que le Conglomérat était appelé à diriger la scène économique de la Montagne. Après tout, à quoi bon être Représentant, si je n’ai plus de concurrent d’importance ? Tu t’occuperas de la politique, et moi de l’économie. Ai-je ta parole que tu feras tout pour éviter que le peuple Nain ne souffre pas cette guerre que tu t’apprêtes à lancer ?

Dhakk acquiesça solennellement de la tête. L’accord était conclu. Et tandis que les deux Nains se levaient, Alaric se permit une dernière remarque.

- Pour que l’impact soit plus important, j’annoncerai me rallier à ta candidature lors du Grand Débat. Ta victoire sera alors assurée. Cependant, j’aimerais m’assurer que tu tiendras ta promesse, une fois élu Représentant. Un simple accord de principe me suffira.

Enthousiasmé par les perspectives d’avenir, le Directeur de la CTB fit parvenir à Alaric son accord par écrit dès le surlendemain. Les participants avaient joué. Et Alaric avait gagné.





Quatorze jours avant l’élection.
Sous la Mairie de Tilamus.
Salle des Débats.


Le débat faisait rage depuis plusieurs heures. Douze participants étaient là, autour d’une table ronde. L’acoustique particulière de la salle, entourée de murs de roches épais, faisait que chaque membre du public entendait les discussions comme s’il était lui-même à la table. Et le public était nombreux : Près de deux milliers de personnes se massaient dans la Salle des Débats, et plusieurs milliers d’autres attendaient devant, car tous savaient que l’élection se jouait lors du Grand Débat.

Il devint de plus en plus évident que l’élection se jouerait entre Dhakk, Brikilis et Alaric. Toutefois, pensa ce dernier, les discours farfelus du Gnome le décrédibilisait suffisamment pour qu’il ne devienne pas une véritable menace politique. Franchement, qui voterait pour un Gnome qui voudrait démobiliser l’Armée, et la remplacer par des légions de Golems ? Certes, le coût serait bien moindre, mais rien n’était plus efficace qu’un bataillon de Porte-Boucliers. Pas même une escouade de Golems de Guerre.

Tout au long du débat, Dhakk lançait des regards insistants à Alaric, attendant que ce dernier annonce se rallier à lui. Pensant que le Directeur du Conglomérat attendait une annonce-phare pour pouvoir soutenir naturellement sa candidature, Dhakk multiplia les annonces fortes : Déclaration de guerre immédiate à l’Empire. Demande de renforts au pays de Glace. Production massive de Golems militaires. Passage en économie de guerre. Conscription massive des Trolls des cavernes, des Elémentaires de Terre et des Géants. Il proposa même une offensive-éclair afin de briser les forces impériales aux pieds de la Montagne. Mais toutes ces propositions s’effacèrent lorsqu’Alaric sortit un bout de papier de sa poche.

- Excusez-moi de vous interrompre, Mesdames et Messieurs, mais il se trouve que j’ai ici un petit texte que je pense devoir partager avec vous. Voyez donc, Maîtres Runemanciens, s’il est authentique.

Quatre vieux Nains s’approchèrent, examinant l’un après l’autre la rune d’identification du texte, sans prêter attention au visage de Dhakk qui virait au rouge. Et l’un après l’autre, ils confirmèrent que le texte émanait du Directeur de la CTB.

- Il y a quelques jours de cela, Maître Dhakk ici présent est venu me voir pour me proposer l’accord suivant : Si je me retirais de l’élection, et le soutenait, alors il m’offrirait sa Corporation sur un plateau. Un arrangement entre amis, pourrait-on dire. En temps normal, je l’aurai simplement renvoyé de Fort Granite, mais rien de plus. Cependant, en ces temps de troubles, j’ai pensé qu’il valait mieux que le peuple sache ce qu’un de ses candidats était prêt à faire pour s’assurer de la victoire. Maintenant…

Alaric n’eût pas le temps de terminer son monologue. Dhakk, empli de rage, souleva la table dans un accès de colère. Le public conserva son silence monacal, non plus par respect et tradition, mais par stupeur.

- Fils de chien ! Tu vas me le payer de ta vie, Alaric !

Dhakk dégaina un pistolet runique, utilisant la magie des runes pour propulser des projectiles magiques explosifs. Alaric, stupéfait lui aussi, eût tout juste le temps de se jeter à terre pour éviter le tir. Un malheureux Gnome juste derrière lui reçut le tir en pleine face, et sa tête explosa comme une pastèque trop mur.

La foule se mit à paniquer, et des cris parvinrent de tous les coins de la Salle des Débats. On hurlait à l’assassin, on implorait la Garde d’intervenir. Dhakk tira encore trois fois sur Alaric, mais dans l’intense confusion, il ne parvint qu’à faire davantage de victimes collatérales. L’un des gardes, un semi-géant, parvint à se frayer un chemin jusqu’au Directeur de la Corporation. Ce dernier tira dans le ventre du garde, mais l’armure absorba le gros de l’impact. D’un coup de hache, le garde trancha les mains de Dhakk, qui tombèrent lourdement au sol. Un coup de pieds plus tard, le Nain fou était maîtrisé, et la salle pût être évacuée sans trop de heurts. Le Grand Débat avait tourné court…





Cinq jours avant l’élection.
Jardin Suspendus de Tilamus.
Au-dessus de la ville.


Il fallut plusieurs heures à Alaric pour récupérer ses esprits, après l’incident de la Salle des Débats. Le peuple tout entier était choqué. Jamais un tel incident n’était survenu, de toute l’histoire de la Montagne. Mais les temps étaient difficiles. Dix jours après, Alaric organisa un grand discours aux Jardins Suspendus de Tilamus. Il commença par se recueillir avec l’immense foule, en mémoire des quatre citoyens Montagneux morts lors de l’incident. Dhakk n’avait pas encore été jugé, mais sa sentence serait certainement la mort, portant à cinq le nombre de vies perdues.

L’heure n’était pas aux discours enflammés, ni à la mobilisation des foules. En l’absence de Dhakk, et avec le capital sympathie gagné par Alaric, le Directeur avait de très bonnes chances de remporter l’élection. Et le fils aîné de Dhakk était encore inexpérimenté, rendant la Corporation vulnérable à l’avenir. A moins qu’elle ne soit nationalisée par la nation de la Montagne, qui sait ? Toujours était-il qu’Alaric ne cria pas sa victoire lors de son discours. Cependant, il fit une promesse au peuple Nain.

- Cette guerre affecte tous les êtres de Terra Mystica, et non pas seulement les Rebelles ou les Partisans d’Aile-Ténébreuse. Nous autres Nains, Gnomes, Élémentaires, Formiens, Géants ou Trolls, nous ne pouvons plus rester neutres. Ce conflit est en train d’éroder petit à petit notre société.

Cela était vrai, et la plupart hochèrent silencieusement la tête. Tous pouvaient sentir les valeurs fondamentales de la nation de la Montagne –Honneur, loyauté, fidélité, travail, liberté- disparaître à mesure que les Rebelles et les Impériaux accentuaient leurs pressions sur les Montagneux.

- Si nous ne faisons rien, alors les Monts Dorés ne seront qu’un champ de bataille supplémentaire entre Rebelles et Impériaux. Combien de temps avant que les armées de la Glace ne débarquent dans les Montagnes Noires pour sécuriser une tête de pont sur le continent ? Combien de temps avant que les légions impériales ne lancent le siège de Tilamus ?

La situation était désespérée, il était vrai. Bien que la Montagne soit un territoire vaste et prospère, elle ne pouvait espérer résister en l’état à l’une l’autre des deux puissances sans le soutien de l’autre. Une véritable épée de Damoclès se tenait au-dessus du Conseil.

- Avant toute décision, je demanderai le renforcement de notre armée. Si je suis élu, je nommerai Brikilis ingénieur en chef de la Montagne. Il se verra offrir un laboratoire dans les Sommets de l’Ungrid, aux frais du CMKM, pour développer de nouveaux engins de guerre pour la Montagne.

Et de cela, l’armée Naine n’avait que trop besoin. Bien que l’équipement Nain soit bien supérieur à celui de la plupart des races de Terra Mystica, les forces naines étaient trop peu nombreuses pour espérer résister à un assaut massif et prolongé impérial ou rebelle. Il fallait accroître la différence de puissance entre l’armée naine et celle de l’Empire ou des Rebelles. Créer des armures plus résistantes. Des armes plus puissantes. Produire davantage de Golems de Guerre et de Canons Runiques pour protéger les fortifications naines.

- Et j’annonce que l’essentiel des ressources du Conglomérat iront à l’achèvement du Mur de l’Ungrid, que vous connaissez mieux sous le nom de Mur d’Alaric. Il protègera le principal accès à l’Ungrid, à Tilamus, et à toute la Montagne. Une fois le passage fortifié, bien fou sera celui qui osera nous attaquer de front. Notre Montagne deviendra une forteresse inexpugnable. Et nos familles vivront en sécurité.

Quelques applaudissements se firent entendre. L’ambiance n’était vraiment pas à la célébration, mais l’approbation était nette auprès de la population.

- Je compte sur vous, d’ici cinq jours. Ensemble, nous redonnerons à la Montagne son rang de grande puissance mondiale. Ensemble, nous protègerons nos enfants et nos foyers, et transformeront tous nos monts en forts, et nos mines en autant de bastions. L’enjeu ici n’est pas de se jeter aveuglement dans la guerre aux côtés des Rebelles ou des Impériaux, mais de conserver notre neutralité afin que la Montagne en ressorte grandie. Ensemble, mes amis, nous feront savoir à Galaad et à Aile-Ténébreuse que nous ne sommes pas des pions sur un grand échiquier mondial. Ensemble, nous rebâtirons notre armée, et construirons des régiments entiers de Golems pour porter la guerre à l’ennemi. Ensemble, nous fortifierons nos terres, et rendrons la Montagne inviolable. Ensemble, nous transformerons les temps troublés qui nous attendent en un nouvel âge d’or de la Montagne.

Toute la foule applaudit Alaric, calmement et respectueusement. Après avoir répondu encore deux heures durant à un public curieux, le Directeur du Conglomérat se retira à Fort Granite, attendant les résultats de l’élection. Les choses se présentaient bien. Pour Alaric, pour le Conglomérat, et pour la Montagne.


avatar


Nain

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Non.
Vitesse de réponse : Moyen à rapide.


Jeu 1 Aoû - 12:30
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2740-alaric-karak
Je profite de la MaJ pour me permettre un petit up Smile


avatar


Nain

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Non.
Vitesse de réponse : Moyen à rapide.


Lun 12 Aoû - 8:45
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2740-alaric-karak
Je me permet un second petit up. Smile


avatar


Nain

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Non.
Vitesse de réponse : Moyen à rapide.



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1