Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Anthithée

 
Mar 23 Avr - 23:22
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2981-anthithee

Anthithée Féral


Taciturne _ Ambitieuse _ Intéréssée _ Passionnée _ Dévouée _ Curieuse _ Contemplative _ Calme _ Réfléchie_Vicieuse _ Lunatique _ Compliquée _ Moqueuse _ Acide _ Manipulatrice _ Persuasive _ Dévote


Informations

Surnom : Titée, Thithi
Age : Née en l'an 90 le 15 de Nelnurr à Zelphos
Nationalité : Ciel puisque c'est là qu'on a débarqué
Profession : (ou poste libre) Archevèque de Zelphos
Camp : Aile Ténébreuse
Titre de noblesse : Aucun
Croyance :  Zelphos évidemment.
Famille/tribus : Féral
Mort : Oui
Démone
Anthithée est une démone de Zelphos, arrivée sur Terra il y a maintenant 13 ans. Elle a donc toutes les caractéristiques de ces démons.

Un pouvoir qui lui est propre, une forme démoniaque qu'elle peut prendre lors des combats et surtout cette soif de sang et de violence qu'aucun démon ne peut oublier. Cette soif est juste plus importante que celle des humains. Un démon ne détournera pas l'oeil si une bagarre ou un meurtre a lieu devant ses yeux. Au pire, il s'y joindra. Au mieux, il restera à regarder et c'est surement ce que fera Anthithée. Rester là, le sourire aux lèvres pour regarder ce sang pourpre giclait des plaies. Et peut-être appeler l'armée si les combattant n'ont pas été assez vigoureux à son gout.

Elle n'a pas oublié le pays d'où elle vient, mais il est vrai qu'elle y pense le moins possible. Maintenant, elle se sent vraiment venir de Terra, peut-être aussi parce qu'elle y est arrivée enfant.

Caractère


Impénétrable et passionnée, Anthithée donne parfois l'impression de se laisser porter par le vent. La jeune démone a rarement un mot plus au que l'autre contrairement à ce que sa nature pourrait laisser penser. Elle semble toujours réfléchir comme si elle savait tant de choses que vous ne pourriez même pas soupçonnée. Peut-être à en devenir un peu hautaine parfois, la vérité c'est qu'elle aime le tumulte plus à l'extérieur qu'à l'intérieur, c'est plus facile à contenir...

En vérité, elle ne jure que par lui. Sa foi est totalement inébranlable et elle sera prête à absolument tout pour servir son Dieu. Bien sur qu'il n'y a qu'elle qui puisse aussi bien le servir. C'est aussi pour cela que la jeune femme est ambitieuse. Ambitieuse pour elle même, mais avant tout pour lui, elle n'hésiterait surement pas une seconde à donner sa vie pour l'empire si cela était nécessaire. Alors penser que mentir, tricher, manipuler la gêne serait bien plus que naïf.

Et c'est ce qu'elle a toujours fait, alors aujoud'hui même en politique elle est à son aise. Elle connait les rouages, elle les a appris parce qu'elle en avait besoin et parce qu'elle aime ce genre de jeu malsain. A mi chemin entre les effusions de sang et la torture, la démone se pavane ne laissant derrière elle que des âmes trompées. Difficile de la saisir sans se faire piquer. La langue acide et acérée se changera en serpent si vous tentez d'attenter à la magnificence de celui qu'elle sert.





Physique
Forme Humaine :
    Rien ne différencie vraiment, la démone des humains. Elle pourrait même presque passer inaperçue parmi eux mais, pour dire la vérité Titée n'en a qu'à moitié envie. Elle arbore  avec fierté et grâce ses petites cornes qui lui viennent de son père. Des cornes qui ne deviendront pas plus grandes. Un symbole démoniaque si bien connu. L'autre différence avec les humaines classiques ce sont ses yeux. Des yeux de la même couleur jaune que ceux d'un monstre mais, tellement plus doux. Hypnotisant aussi... comme ceux des chats que l'on peut fixer sans se détourner dans la nuit.

    Le reste est... habituelle. Une taille fine, une poitrine assez peu développée pour une fille de succube, des jambes élancées et un visage trop innocent pour appartenir à quelqu'un de son espèce. Un corps presque banal en somme même si la plupart des hommes pourraient se retourner sur son passage. Ses cheveux lisses qu'elle fait souvent onduler pour leur donner du volume. Ce corps qu'elle pare toujours d'une robe large aux jambes et finement sur son torse...


Forme démonique :
    La forme démoniaque de la demoiselle n'est pas la plus impressionnante en apparence. Ne vous fiez pas aux apparences elle pourrait vous faire fuir d'effroi. Son visage devient une espèce de masque blanc pleurant du sang entouré par des cheveux un peu fauves et ses mains se transforment en de longues griffes acérées.

    Sa peau devient alors très pâle au point  que par endroit et avec le bon éclairage on peut arriver à deviner l'apparition de ses os à travers celle-ci. Cette grande tige éffilée ne possède pas plus de pouvoirs que sous sa forme humaine si ce n'est que ses griffes trancheraient absolument n'importe quoi qui ne soit un métal précieux...
Capacités

Arme : Aucune ordinaire. Si ce n'est ses griffes, sous sa forme démoniaque qui l'empêche d'ailleurs d'utiliser tout autre arme.
Pouvoirs : Illusions
    Anthithée est capable de créer des illusions puissantes. Ces illusions ne concernent qu'un seul sens de l'individu, c'est à dire que par exemple une illusion visuelle ne produira pas de son ou d'odeur. D'autre part, si les autres sens sont relativement globaux, les illusions visuelles ne peuvent pas être plus grandes qu'un troll bien musclé.
    Comme toute illusion, si le truc est révélé, la magie disparaît. Donc si la victime de l'illusion remarque qu'un seul de ses sens est affecté, l'illusion se dissipera instantanément et la démone sera assommée par le contre coup. La fatigue en cas de découverte de l'illusion est proportionnelle à la taille de l'illusion allant du simple coup sur la tête qui déstabilise à une profonde inconscience pour un ou deux jours.
    Pour revenir aux victimes, Anthithée n'est capable de lancer qu'une seule illusion à la fois mais, cette illusion peut éventuellement toucher plusieurs personnes. Si une seule de ces personnes se rend compte qu'il est sous illusion, l'illusion se dissipe pour tous et le contre coup occasionné est multiplié par le nombre de victimes.
    Pendant qu'elle lance ses sorts, la démone est immobile. Une fois l'illusion lancée, Anthithée peut toujours se déplacer ou agir, cependant elle n'est absolument pas invisible ou cachée par l'illusion. Ces subterfuges ne peuvent lui servir qu'à détourner l'attention.
    Si une illusion réussie et n'est pas détecté, le contre coup pour la démone est la disparition du sens utilisé environ une heure après la disparition de l'illusion et ce pour quelques minutes ou quelques heures, suivant l'illusion utilisée.

Matérialisation d'illusion
    Cette capacité lui permet de rendre une illusion visuelle tangible pendant quelques secondes tout au plus. Par exemple, une illusion de tigre pourrait se jeter sur un homme le faire tomber puis redevenir intangible. Anthithée doit alors être totalement immobile et très concentrée pour réussir. Elle est totalement sans défense pendant une minute et l'illusion disparaît juste après la matérialisation.
    La démone est très affectée par ce pouvoir qui lui épuise toute son énergie magique pendant environ une journée.

Familier : Aucun
Artefact magique : Sa faux sans aucun doute. Même si son pouvoir n'est pas grand, elle a pour la jeune fille une certaine symbolique. La couleur des runes de cette faux, suit l'humeur de la jeune fille. Ces runes ont surtout le pouvoir de rendre la lame brûlante au contact de la chair. Ce qui provoque de très fortes brûlures quand la lame mord la peau des adversaires de la démone. Cependant, il ne suffit pas pour cela que la démone le décide. Ce pouvoir dépend vraiment de l'humeur de la démone. Et il n'est pas évident de la faire véritablement sortir de ses gonds.
Autre : RAS.


Histoire



« Ne pas croire en quelque chose, c'est retomber en enfance. »

La première, la toute première fois que je foulais le sol de cette Terre parmi tant d'autre. Le jour de l'arrivée d'Aile Ténébreuse sur Mystica, la faille s'est ouverte, avec d'autres, mes parents sont passés sur cette Terre nouvelle et bien plus accueillante que notre pays d'origine. Une terre où vivent toutes sortes de créatures faibles, ingénus et gentilles. Ces gens si différents de nous, qui n'aspire qu'à la paix et l'amour, toujours pressé de rentrer auprès de leur famille après s’être tranquillement rincer le gosier d'une chopine, épuisé par la satisfaction du devoir accompli. Je pense que les miens ont dû rire en arrivant ici. Ciel cette Terre si légère et si tranquille, c'était presque ironique que nous arrivions par là.

Je suis née ce jour-là, une deuxième fois. D'une certaine manière, nous savions que cela arriverait, les grands savaient et nous nous étions rassemblés.  Je sais juste que j'étais la seule enfant sur cette nouvelle Terre parmi les arrivants de Zelphos. Mon père faisait partie du groupe d'Aile Ténébreuse et c'était pour moi un modèle de servitude inébranlable. Il en allait surement plutôt de sa survie que d'une véritable béatitude, qui ne se prête pas toujours au tempérament des démons. Capable de décapiter des humains, elfes ou autres créatures stupides par dizaine de quelques moulinets de ses bras puissants. Il fait partie de ceux que nous avons perdus à la bataille de Misora. J'étais petite mais je n'ai jamais compris les pleurs des autres enfants du camps adverse.

Pleurer ? Pour quoi faire... La seule chose qui m'intéressait moi c'était déjà ce sang d'un rouge pourpre et profond qui dégoulinait sur les cadavres. Pour mon père non plus je n'ai pas pleuré, nous avons retrouvé son corps et nous l'avons brûlé. Il était beau. D'une beauté noire et macabre mais qui me fascinait au plus haut point. Sa peau tailladée et son bras broyé, par un marteau nain peut-être, ses yeux ouverts et ce petit sourire de défi à celui qui l'avait occis sont restés gravés dans ma mémoire comme une incroyable fierté.

Assez exceptionnellement pour une démone, je connais aussi ma mère. Je crois qu'en réalité je le dois à notre seigneur. Une enfant élevée dans l'unique but de l'adorer et de le servir, c'est ce que je suis et cela me satisfait tout à fait. Entièrement dévouée à son service et sachant tout ce qu'il faut savoir, pour répandre son culte. La persuasion, la fausse gentillesse, la menace, le meurtre des opposants, l'innocence feinte... tout cela constituait mon éducation et j'étais la plus heureuse des enfants, à la marge des combats violents et des prises de pouvoirs sanguinaires. Ma mère m'envoyait souvent voir plus loin tantôt pour vérifier mes progrès tantôt pour se comporter comme la succube qu'elle était après une victoire de notre Seigneur. C'était cette indépendance que j'aimais plus que tout.

Enfin heureuse comme une démone, développant mes pouvoirs et cédant à mes envies de sang relativement régulièrement, c'est l'avantage d'avoir un leader à la fois exceptionnel et qui comprend vos instincts. Je suis entrée dans le clergé presque dès sa création. Un peu pour fuir la version de la "servitude" de ma mère, trop physique à mon goût et beaucoup pour en apprendre plus sur celui que je considérais comme un Dieu même parmi les démons. Je me souviens de notre Terre et croyez-moi, vous adoreriez tous Notre Empereur si vous saviez d'où il nous a sorti.

« Ce sont les grands feux qui s’enflamment au vent ; mais les petits s’éteignent, si on ne les y porte à couvert.  »

La vie d'une personne du clergé n'est pas si austère qu'on peut le penser quand on connait d'autre religion. Après tout les démons ne sont pas vraiment fait pour la vie de monastère... Les prêtres et prétresses de Zelphos n'ont ni besoin de se priver de plaisir, ni de se conformer à une vie reculée et solitaire. C'est l'avantage de servir un Dieu parmi les démons. Aile Ténébreuse est conscient de nos instinct et de nos besoins et personne ne peut le nier. C'est lui qui veille sur le peuple et qui veille sur le contentement du peuple.

J'étais résidente d'un des temples de Sent'sura. Idéalement situé d'ailleurs, à quelques centaines de mètres des arènes où j'aimais énormément allé me promener, même seulement pour voir les entraînement. L'influence de ma mère me forçait à la fois à y aller et m'aider à passer les personnes qui en gardait l'entrer. Ces corps huilés, plein de sueur et tâchés de sang me fascinaient et me fascinent toujours. Ces muscles torturés et épuisés jouant sous la peau tailladée pour lancer un dernier coup d'épée faisant gicler à sa pointe des gouttes carmin dans le prolongement de son mouvement.

Ces hommes icônes de la violence simple et bestiale, me permettait de réfléchir et de m'inspirer. Ils ne se battent que pour le plaisir et l'argent. La gloire de savoir faire des moulinets plus impressionants qu'un autre, de savoir serrer ses mains autour d'un cou en faisant retentir le plus fort le son des os qui se brisent. Satisfaire les foules, représenter l'exutoire de tout un peuple, celui dont nous avons tous besoin. Du pain et des jeux. Il représentent les jeux et moi je suis le pain, un pain gorgé de sang pour le rendre encore plus savoureux.

Dans le clergé il y a ceux qui punissent ceux qui ne croient pas, et ceux qui récompensent ceux qui croient et payent pour notre Dieu. Je fais partie de la deuxième catégorie. Ceux qui formulent les prières qui enflamment les foules, qui montre les bienfaits de la religion et séduisent les impies. Il faut avouer que mon pouvoir s'y préter particulièrement. Je me souviendrais toujours de cette vieille femme éplorée qui m'en avait donné l'idée. Faire revivre les disparue. La meilleure façon de leur faire faire des dons et de renforcer leur foi. Tout ceux qui venaient sangloter devant l'autel de Zelphos en croyant que s'il y croyait assez fort ou qu'il travaillait assez quelqu'un changerait leur malheur.

Et bien, moi je le changeais, pour quelques minutes et de nombreuses pièces tintantes. Bien sur que je n'ai pas le pouvoir de braver Nayris. Seul le roi de Mystica l'aurait pourtant je pouvais faire illusion. Une illusion sonore ou visuelle, de simple forme floue et transparente qui ne ressemblait à personne, ou une voix grave et un souffle qui aurait appelé le bon nom... Comment ont-ils pu y croire? "Nayris ne les laisse pas revenir mais Anthithée arrive à les contacter" Ce mensonge, je l'ai entendu tellement de fois que cela en devenait drôle. Tant qu'ils pouvaient payés, ils avait droit à ces moments privilégiés "avec leur proche" et allait ensuite perpétrer la fois en Aile Ténébreuse autour d'eux.

« Cercle vicieux : changer le monde pour avoir la foi. Avoir la foi pour changer le monde. »

J'ai dit que les prètres et prètresses étaient de deux types, mais ce sont les sanguinaires les plus connus. Alors qu'une prétresse qui aide les gens ait une réputation à travers la capitale, au départ c'était un peu étonnant. Moi qui n'aspirait qu'à me faire connaître, j'en étais fière. Ces humains rampés litteralement à mes pieds après leur "petite scéance" et mes pairs me souriait lorsqu'ils avaient vent de la dernière donation de mes cibles.

Je pense que c'est comme ça qu'il a entendu de parlé de moi, lui aussi. Ce démon que je n'avais vu que dans ma dixième année, celui que je vénérais depuis lors et pour qui j'étais fière que mon père ait combattu. Ma mère m'avait toujours parlé de lui et depuis plusieurs années c'était moi qui parlait de lui à tous. Petit à petit, j'ai monté, de simple prétresse je suis passé à grande prétresse. C'était rapide, c'était presque trop facile mais j'étais fervente et cela me plaisait de voir tout ces ouailles éperdus venir chaque jour à la messe sacrée.

Devenir Archèque, je pensais que ce serait réservé à des démons plus vieux. Ce qu'il connaissait et qui était plus proche de lui. Qui pouvait lui murmurer à l'oreille et choisir les noms des conseillers. Pourtant je fus choisis moi aussi, au cours d'une entrevue qui restera à jamais gravé dans mon coeur et ma tête. Le seul moment où la violence et le sang ne m'intéressait plus du tout. Il était là et moi aussi, alors qu'il était Dieu et moi simple Démone.

Depuis je pense le servir encore mieux. Je suis toujours à Sent'sura, voyageant dans le royaume pour promouvoir sa foi et faire vivre à certaine personnes bien loties ces instants de joie qu'une seule vision peut leur apporter...

Citation :
Raconte ta rencontre avec le grand prêtre.



« Une guerre, une bataille, une victoire : l'an 113»
L'archevèque est aux anges. Non seulement, la bataille a été épique et elle a pu s'y amuser grandement mais en plus, la nouvelle a rayonné à travers le pays. Aujourd'hui elle possède un argument de plus pour prêcher la religion et prouver à tous la grandeur de leur "Seigneur".







Dans la vraie vie


Âge : 24 ans
Comment avez-vous connu le forum ? J'y suis deja mais c'etait par un partenariat
Avez-vous déjà fréquenté d'autre forum, si oui lesquels ? Tout plein !
Vos passions : Toujours les memes
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Avez-vous des suggestions pour l'améliorer ? Non pas pour le moment x)
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche? Nope
Phrase fétiche : JE VEUX DORMIR !!!!
Code du règlement : OK by Yaëlle


Ses succès :


avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : xMia
Double compte : Ouip
Vitesse de réponse : Moyenne


Jeu 3 Oct - 12:40
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2981-anthithee

Ses sujets


— Année 110

ƒ ƒ ƒ RPs Terminés

    ~EPREUVE : RACONTE TA RENCONTRE AVEC LE GRAND PRETRE ƒ Anthithée (30 Astarr)
    ~HISTOIRE DE FAMILLE ƒ Anthithée & Victo (9 Nàdrillä)


— Année 113

ƒ ƒ ƒ RPs Terminés

    ~RECEPTION A MIRAI ƒ Anthithée & Bleus (22 Kelrenn)
    ~PECHE DE CHERE ƒ Anthithée & Enkar & Victo ABANDONNE (30 Kelrenn)
    ~PASSER UN MARCHE ƒ Anthithée & Vaelh (5 Welnorr)
    ~JE TE SALUE PUBLIC ƒ Anthithée & Rägmor & Ruby & Gwandyr (11 Astarr)
    ~UN DISCOURS POUR UNE GOUTTE ƒ Anthithée & Aile Tenebreuse (18 Astarr)
    ~LA CASTE DES SAYNIS ƒ Anthithée & Clio & Leuffa & Rägmor (11 Faldèn)
    ~RETROUVAILLES AU MILIEU DE NULLEPART ƒ Anthithée & Vanitas (23 Denarrès)
    ~L'HOSPITALITE DES DEMONS ƒ Anthithée & Eve (28 Nadrillà)
    ~UN PASSAGE PAR LA CAPITALE ƒ Anthithée & Anima & Eve (10 Mellinià)
    ~RP EPISTOLAIRE ƒ Anthithée & Anima


— Année 114

ƒ ƒ ƒ RPs Terminés

    ~RP EPISTOLAIRE ƒ Anthithée & Ruby Blake
    ~RENCONTRE AU SOMMET ƒ Anthithée & Ruby Blake (6 Venna - ABANDONNE)
    ~RP EPISTOLAIRE ~ INFORMATIONS ENTRE COUSINS ƒ Anthithée & Victo Féral (Début 13 Astarr)
    ~RP EPISTOLAIRE ~ ORDRE DE MISSION ƒ Anthithée & Anodrac(Dennarès)
    ~ON VA LES METTRE A NOS PIEDS ... LAISSE MOI TE MONTRER ƒ Anthithée & Calliste Mandra (abandonné)
    ~VOUS M'AVEZ... CONVOQUE ? ƒ Anthithée & Esenheim (20 Astarr)
    ~QUAND L'UNE A LE SANG CHAUD, L'AUTRE A LE SANG FERAL ƒ Anthithée & Delyë (Début Fàlden)
    ~LE GRAND MENAGE ƒ Anthithée & Anodrac(2 Nàdrilla)
    ~LE REPOS AU BORD DE L'EAU ƒ Anthithée & Chioné Féral (Mi/Fin Fàlden)
    ~DES INVITES SURPRISES ƒ Anthithée & Victo & Delyë & Anima (18 Mellinià)
    ~UNE DESCENTE DE DEMON ƒ Anthithée & Esenheim (Fin Nadrilla)


ƒ ƒ ƒ RPs En Cours


    ~COUSINADE AU BORD DE L'EAU ƒ Anthithée & Chaos(7 Dennarès)
    ~UNE LIBERATION MUSCLEE ƒ Anthithée & Les libérateurs de Chioné(Mi Fàlden)
    ~TOUT CAUCHEMARD A UNE FIN MAIS AUSSI UN DEBUT... ƒ Anthithée & Esenheim & Ouvert à tous (Mi Nadrilla)
    ~RP EPISTOLAIRE ƒ Anthithée & Kerns Indraugnir (Raël)


— Année 115


ƒ ƒ ƒ RPs Terminés

    ~UNE NOUVELLE ETOILE EST NEE ƒ Anthithée & Chioné Féral & Esenheim & les spectateurs (5 Kelrenn)
    ~MARIAGE ROYAL ƒ Victo Féral & Elwing Rinalda & Les invités (13 Kelrenn)


ƒ ƒ ƒ RPs En Cours

    ~ ~LA FIN DU MALEFICE ƒ Néant Féral (Fin Kelrenn)




ƒ ƒ ƒ RPs A VENIR
    ~Victo Féral
    ~Kerns  Indraugnir
    ~Alastaïr Zelphos
    ~Thaddeus Golias (Anglais)


Code Couleur : teal
♫ Hymne des Féral (Anthithée's version - Osef's singing lullaby)
♫ Hymne des Féral (Anthithée's version dans une langue de Zelphos)




avatar


Démon

Partie IRL
Crédit avatar : xMia
Double compte : Ouip
Vitesse de réponse : Moyenne


 
Page 1 sur 1