Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Soruga S. Aruseth

 
Dim 17 Mar - 21:57
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2841-soruga-s-aruseth-termine-ne
Soruga Sinopë Aruseth


Joueur - Possessif - Fidèle - Jaloux - Les sarcasmes.


Informations

Surnom : Soru’ ?
Age : Plus de 2 000 ans.
Nationalité : Feu.
Profession : Assassin.
Camp : Guilde :: La Congrégation de la Nuit.
Titre de noblesse : Aucun.
Croyance : Il ne croit en aucun dieux.
Famille/tribus : Aruseth !
Mort : Oui.
Race
Lycan ::

Ce sont des créatures qui possèdent la faculté de se transformer en loup ou en humain. Elles empruntent des capacités des humains, ainsi que des capacités du loup, comme par exemple une force incroyable, ou une grande férocité. Les Lycans résistent très bien aux armes physiques et possèdent également une petite résistance face aux magies élémentaires (eau, feu, terre, etc...). Cependant, ils sont vulnérables face aux armes en argent, et ne peuvent être tués que par des armes faits a partir de ce métal. Les Lycans peuvent se déplacer sur deux ou quatre pattes. Concernant leur préférences alimentaires, ils ont une très nette préférence pour la viande, même si cela ne les empêche pas de se nourrir de fruits et de baies intemporels.

Caractère


« Il faut parfois savoir se méfier de ce qui peut s’apparenter à une peluche. »

Soruga est quelqu’un de joueur. Mais pas vraiment dans le sens où vous l’entendez. Il n’ira sûrement pas chercher la baballe que vous pourrez lui lancer. Non. Toutefois, si vous voulez essayer, c’est vous qui décidez mais il ne faudra pas vous plaindre des conséquences. Le Lycan est donc un joueur dans le sens où, il aime bien manipuler ou faire croire certaines choses à certaines personnes. Et le pire, c’est que n’importe qui peut être la proie. Il n’a aucun critères spécifiques. A la base, Soruga est quelqu’un d’assez volage qui n’hésite pas à tromper les diverses copines qu’il a pu avoir par le passé. Mais ça, c’est terminé. Il a pris la décision d’être fidèle au véritable amour de sa vie. Lorsqu’il l’aura, plus jamais il n’ira voir ailleurs. A ses yeux, il n’y aura qu’elle.  D’ailleurs, il y a un autre adjectif qui va assez souvent de pair avec celui-là. Jaloux. Le Lycan est extrêmement jaloux et il n’hésiterait pas à tuer les hommes qui approcheraient un peu trop près de « ce qui lui appartient ».

En revanche, c’est quelqu’un de très professionnel ; notamment dans son métier. Quand il prend un contrat, il s’assure qu’il soit exécuté jusqu’au bout. A vrai dire, il a une sainte horreur du travail mal fait. Le plus souvent, il prend des contrats de riches ou de nobles. Uniquement parce que ça paye plus. Soruga ne garde aucune attache avec ses employeurs et essaye généralement de très vite achever les discussions, de prendre l’argent et de s’en aller. On peut donc en déduire que, la sociabilité, ce n’est pas vraiment son fort. Quoique ça dépend aussi des personnes qui sont en face.








Physique
« Le rouge est la couleur du sang. »


Soruga est un beau garçon, c’est un fait. Et tout comme sa sœur … C’est un fervent adepte de la couleur rouge. Cheveux rouges, yeux rouges, vêtements rouges. En bref, c’est le parfait jumeau. Son visage est fin et est encadré par des cheveux qu’il garde assez court. Il porte généralement des vêtements souples et amples qui lui permettent de se déplacer plus facilement et avec beaucoup plus d’agilité. Ce qui est, beaucoup mieux, lorsque l’on est un Assassin. Sa démarche ne cache absolument pas sa vraie nature. Lorsqu’il se déplace, sous forme humaine, on peut aisément penser à un loup si l’on y porte un minimum d’attention.

Sa forme lupine n’a rien de bien extraordinaire. C’est un loup, tout ce qu’il y a de plus normal. La couleur de son pelage est basique et n’a rien d’unique. Sa taille est, évidemment, comme les loups normaux. … Alors, comment le reconnaître, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est très simple. Ses pupilles. C’est le seul élément qui permet de le différencier des autres loups. En effet, ces dernières conservent le rouge écarlate qu’il arbore sous son apparence humaine.
Capacités

Arme : Un simple katana qui a cependant une caractéristique. Il revient toujours dans les mains de Soruga. Pourquoi ? Simplement parce que la lame de cette dernière à été forgé avec le sang du Lycan.
Pouvoirs : Il se régénère rapidement et n’est sensible qu’à l’argent. [Caractéristiques de la race.]
En tant qu’Assassin, il aurait une sorte de « mode furtif ».  En effet, il arrive discrètement en faisant le minimum de bruit. Il utilise cette technique uniquement lorsqu’il chasse une proie. Malgré tout, on peut quand même l’entendre lorsque l’on fait l’effort de tendre l’oreille. Mais un conseil, pensez à faire ça avant qu’il ne vous saute dessus, lame à la main. Sinon, il sera déjà trop tard.
Familier  : Aucun. C’est beaucoup trop encombrant.
Artefact magique : Rien.
Autre : //


Histoire



« La vie est un livre où les pages s’écrivent au fur et à mesure de l’existence. »

Soruga est né main dans la main avec sa jumelle ; Kissa. En fait, ils étaient trois à la base. Mais le troisième disparut bien vite. Ils avaient également une grande sœur du nom de Félicia. Cependant, cette dernière était déjà bien grande lorsque ces deux-là vinrent au monde. De ce fait, ils n’étaient pas plus proche que cela. En réalité, Soruga détestait même sa jumelle. Kissa avait absorbé le dernier enfant et du coup, elle n’était pas une Lycan. Elle était ce que l’on peut appeler une Chimère. Elle possédait des gênes étranges. Mais Soruga ne voyait pas ça. Il était tout simplement jaloux d’elle puisque sa particularité la rendait unique et leurs parents la chouchoutaient. Alors que lui … Il aurait pu ne pas avoir de parents, ça aurait été la même chose. Il n’avait aucune affection de leur part et même s’il n’en laissait rien paraître, Soruga en souffrait terriblement. Et en grandissant, la douleur avait beaucoup de mal à s’atténuer. Sa sœur était un rat de bibliothèque alors pour se venger, il passait du temps à l’humilier. Kissa, elle, se vengeait par la suite en le ridiculisant devant les petites amies qu’il avait.  A force, il était devenu volage et n’avait pas peur de changer régulièrement. Il faisait ce qu’il pouvait pour empêcher que sa sœur ne continue à le ridiculiser. Ce manège dura plusieurs années. Jusqu’à ce que Kissa devienne l'apprentie d’un chevalier. Il était encore jaloux. Il se demandait pourquoi sa sœur avait tout, pourquoi c’était toujours elle qui avait le droit aux honneurs.

Heureusement, il eut finalement le droit à sa chance. Peu de temps après, un autre chevalier vint le voir en lui expliquant qu’il pouvait le prendre sous son aile s’il le voulait. La réponse ne se fit pas attendre. Soruga accepta son offre sans hésiter et sans se soucier des éventuelles conséquences. Il était beaucoup trop heureux qu’un chevalier s’intéresse à lui. Hors de question qu’il ne laisse filer sa chance. Le chevalier en question se nommait Ilidwën Minami autrement appelé Foudre de Guerre. Et le jeune Lycan connaissait sa réputation. Il était en quelques sortes la fierté de son peuple et lui, Soruga, était encore plus fier d’avoir été choisi par quelqu’un comme lui. Le Lycan ne le décevrait pas. Avec lui, il était particulièrement sage et écoutait attentivement toutes ses leçons. C’était le petit élève modèle. Ilidwën lui enseigna beaucoup de choses comme le maniement des armes. Petit à petit, Soruga avait montré certaines facilités dans la maîtrise des sabres. De ce fait et comme il lui avait été conseillé, le Lycan passait son temps libre à s’entraîner au katana.

Un jour, alors qu’ils s’entraînaient, Ilidwën s’arrêta un instant pour poser une question au jeune Lycan :

« - Dis-moi Soruga, pourquoi est-ce que tu ne me tutoies pas ?
- Vous êtes mon maître, mon mentor. Je vous dois le respect et jamais je ne me permettrai de vous tutoyer. »

Effectivement. Et Ilidwën ne se doute probablement pas qu’il sera le seul à avoir le droit au « vous ». Toutes les autres connaissances de Soruga auront le droit au « tu » habituel.

Tout allait bien. Sa vie était enfin devenue tranquille. Mais évidemment, ça ne dure jamais. Une fois encore quelque chose vint détruire le bonheur qu’il avait enfin réussi à construire.

Personne n’aurait pu prévoir ça. Ça aurait dû être un jour comme un autre mais au lieu de ça … Ce fut un jour marquant. Pour tout le monde. Ilidwën était venu les voir. Apparemment, quelque chose l’inquiétait. Et ses paroles ne furent guère plus rassurantes. Il avait ordonné à sa femme de s’en aller avec sa famille. Soruga était, certes, encore jeune mais il avait déjà passé l’âge adulte. Le chevalier s’approcha de lui et posa ses mains sur ses épaules et se mit à le fixer :

« - Je vais rester mais si je ne reviens pas, je voudrais que tu fasses une chose pour moi. »

Soruga détourna les yeux. Il ne voulait pas croire à ce qu’il se passait. Il espérait que tout ça n’était qu’un mauvais rêve et qu’il se réveillerait rapidement. Mais hélas, c’était peine perdue. Ilidwën le secoua légèrement afin de le forcer à le regarder de nouveau :

« - Ecoute-moi jusqu’à la fin, je t’en prie. J’espère revenir mais la mort est un scénario que nous devons envisager. Et si tel doit être le cas, je voudrais que tu fasses quelque chose pour moi. Une dernière chose. Tu es grand maintenant et tu as acquis des capacités qui te serviront à l’avenir. Alors promets-moi … Promets-moi que tu veilleras sur ta grande sœur ; sur Félicia.
- Je vous le promets. Mais, je vous en prie, revenez. J’ai encore besoin de vous. Vous avez des choses à m’enseigner. »

Ilidwën eut un sourire triste et secoua la tête de gauche à droite. Il releva ensuite la tête vers le jeune Lycan, toujours avec le même sourire :

« - Non, Soruga. Je n’ai plus rien à t’apprendre. Tout mon savoir, tout ce que j’avais, je te l’ai confié. S’il y a d’autres choses que tu dois savoir, tu les découvriras par tes propres moyens. Maintenant, pars tant qu’il en est encore temps. Au revoir. Nous nous reverrons. »

Il n’attendit aucune réponse de Soruga et se leva avant de partir. Le Lycan ferma les yeux et laissa une larme couler. Il se retourna et partit avec le reste de sa famille. Soruga était déterminé à honorer la promesse qu’il avait fait à son mentor. Il ne le décevrait pas. Autrement, il n’arriverait plus jamais à le regarder en face. Plus jamais.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pourtant, ce qui devait arriver arriva. Cela se passa quelques années plus tard. Le petit groupe avec lequel Soruga était parti avait choisi de faire une petite pause dans une clairière du Drayame. Le Lycan en avait profité pour passer l’après-midi à parcourir la forêt. Il ne revint que plus tard, en fin de journée. Et le spectacle qui l’attendait … Était vraiment affreux. Devant lui, ceux qui avait été ses compagnons jusque là étaient mort. Dépité, il s’approcha et toucha l’une des armes qui se trouvait sur un des nombreux corps. Soruga retira vivement sa main. De l’argent … Alors ça avait été prévu ? Mais pourquoi ? Soudain, il prit conscience de quelque chose. Encore plus paniqué, il fit le tour de la clairière avant de s’arrêter l’une des caravanes. Là, il tomba à genoux devant le cadavre et ferma son poing avant de frapper sur le sol :

« - Non … Non … Félicia ! Félicia ! … J’ai échoué. Je n’ai pas su tenir ma promesse. Pardonnez-moi, Ilidwën. Je ne suis pas digne de la confiance que vous m’avez accordé. Je n’ai pas su la protéger. Je ne suis qu’un moins que rien. Si seulement j’avais été présent … Je suis vraiment désolé … »

Il frappa à nouveau le sol avant de se lever. Il sécha ses larmes et prit le corps. Le Lycan n’avait pas pu la protéger mais il lui ferait au moins des funérailles digne d’elle. Il alla l’enterrer non loin de là. Et lorsqu’il eut fini, Soruga fit une dernière une dernière promesse sur la tombe de sa sœur aînée :

« - Je jure … Que c’est la première et la dernière promesse que je rompt. Dorénavant, je ferai n’importe quoi pour respecter celles que je ferai. Et voici la suivante : je promets de retrouver ma dernière sœur, Kissa et de ne pas la quitter. Je prendrai soin d’elle et je ferai taire tout ceux qui lui feront du mal. »

Il le fera. Pas par amour pour sa jumelle mais plus pour avoir la sensation qu’il n’aura pas totalement échoué. Sur ces paroles, il reprit la route, le cœur lourd.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Soruga ne sut jamais qui avait fait ce carnage et pourquoi. Il ne cherchait pas à sa voir ; il ne le voulait pas. Après tant de temps ; tant d’années, ça ne servait à rien. Au fil du temps, il s’était fait assassin en prenant de petits contrats par-ci, par-là. Soruga n’avait pas retrouvé sa sœur mais il n’abandonne pas pour autant. Toutefois, malgré son nouveau métier, le Lycan n’avait pas oublié les manières et les valeurs de la noblesse qui lui ont été inculqué par son mentor, Ilidwën. Cependant, il doutait fort que son maître soit satisfait de sa nouvelle situation. Remarque, il n’était même pas sûr que celui qui l’avait formé soit encore en vie. Il ne l’a pas vu depuis tellement longtemps.

Il lui manquait. Comme le reste de sa famille, à vrai dire. Soruga était resté seul depuis ce fameux incident. Seul … Jusqu’à ce qu’il trouve une éventuelle porte de sortie. Et ce jour arriva lorsqu’il intégra la Congrégation de la Nuit, Guilde d'assassins réputée. Depuis, il prenait d’autres petits contrats mais cette fois, il servait également la Guilde. Enfin. Il menait une petite vie tranquille. Mais pour combien de temps encore ?

[Résumé de sa vie InRP.]

La Rebellion... Il n'en a rien à faire. La seule qui lui importe, c'est sa sœur jumelle, désormais.








Dans la vraie vie 


… ‘-‘ Y a un indice sur mon profil, p’tit curieux. *meurt*
Code du règlement : Ok by Linvala.


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : Luzi.
Double compte : Linvala & co'.
Vitesse de réponse : Assez rapide.


Ven 2 Aoû - 2:39
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2841-soruga-s-aruseth-termine-ne
   

Soruga S. Aruseth





Ilidwën
▬ Je vous dois tant.

Mon mentor. Il m'a tout appris et c'est grâce à lui que j'en suis là aujourd'hui. Il m'a aimé, il m'a fait confiance, il m'a entraîné, il m'a sauvé la vie. C'est la personne que je respecte le plus dans ce bas monde et il y a peu de chose que je serai incapable de faire pour le satisfaire. En revanche, s'il voyait ce que je suis devenu aujourd'hui ... J'ai peur de sa réaction, je l'avoue. Mais quelque part, j'ai aussi confiance en lui. C'est quelqu'un de sage.



Kissa A. Aruseth
▬ Je t'aime autant que je te déteste.

Ma sœur jumelle. Oh, Kissa ... Si tu savais à quel point je t'aime et à quel point je te déteste. Je te déteste pour tout ce que tu m'as fait subir dans notre enfance. Tu as juste pourri ma vie. Et ce, aussi bien du côté sentimental que du reste. Mais je t'aime, également. A cause de quoi ? Ces liens de sang ; de fraternité, qui nous unissent. Mais je t'en veux énormément. Et toi aussi. Je le sais. Mais n'aie crainte ma sœur ... Un jour, tu auras ce que tu désires tant.





Gilgamesh
▬ Merci.

Tu as beau être le maître de ma sœur, tu fais parti de ces êtres que j'admire. Pas parce que tu es chevalier, non. Mais parce que tu es capable de rester zen en toutes circonstances. J'aimerai tant être comme toi. De cette façon, je pourrais aisément pardonner à Kissa. Et puis, tu es aussi un très bon ami d'Ilidwën et tu fais parti des seules personnes qui comprennent réellement ce que je ressens pour ma sœur. Rien que pour ça, je ne te remercierai jamais assez.




CRÉDIT - CSS


~ « Le rouge est la couleur du sang. » ~


Code Couleur = #EB5E5E


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : Luzi.
Double compte : Linvala & co'.
Vitesse de réponse : Assez rapide.


Ven 2 Aoû - 2:47
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2841-soruga-s-aruseth-termine-ne
   

RP's. ~



« Sur la même cible. » {Terminé}
Feat ... Kissa.

Je suis sur le point d'achever un contrat qui commence à trop tarder et alors que j'ai retrouvé ma cible, je me mets à la pourchasser avant de la retrouver morte. Le noble qui m'avait engagé avait employé un autre Assassin et quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvre que l'Assassin en question n'est autre que ma très chère jumelle ! Ça tombe bien, j'ai quelques petites choses à régler avec elle. Quelques petites choses qui datent d'environ ... Deux millénaires.


CRÉDIT - CSS


~ « Le rouge est la couleur du sang. » ~


Code Couleur = #EB5E5E


avatar


Lycan

Partie IRL
Crédit avatar : Luzi.
Double compte : Linvala & co'.
Vitesse de réponse : Assez rapide.



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1