Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Umi Ward

 
Dim 13 Jan - 0:39
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
Umi Ward

 Calme_Méfiante_Digne de confiance_ Secrète_Respecteuse
Aime: Jasper, les couvertures toutes douces et les framboises
Déteste: le froid et les hypocrites  
Information
Surnom  L'épouvanteur
Âge : 22 ans
Nationalité : Glace
Profession : Chef des espions
Camp : Rébellion
Noblesse : Aucun
Croyance : Aucune
Famille : C'est compliqué
Mort : J'accepte de mourir au combat...mais ne soyez pas trop méchants u.u

Race
Épouvanteur : Ce sont des humains, septième fils d'un septième fils, donc des garçons, ce qui fait de Umi une exception.
Lorsque l'on naît septième fils nous devons suivre une formation pour devenir épouvanteur, c'est notre destin. Cependant, les quantités requises pour le devenir sont innées: courage, logique et habilité physique, ainsi qu'une sorte de "sixième sens" qui permet aux épouvanteurs de ressentir la présence d'un être maléfique.

Les épouvanteurs sont doués en combat rapproché, maniement de bâton en bois de sorbier (avec lame en argent rétractable) et d'armes blanches, en entrave de créatures maléfiques (procédé qui consiste à les enterrer vivantes dans des fosses en fonction de leurs natures, car certains de ces êtres sont plus dangereux mort que vivant) et en utilisation de chaîne d'argent.

Sinon d'un point de vue social, ce sont en général des êtres solitaires qui errent à la recherche d'un service à accomplir ou de trouver leurs place dans l'Histoire.
Caractère

      Malgré son air sombre, dû à sa formation d'épouvanteur, Umi est une personne simple, quelque peu difficile à cerner certes, mais qui apprécie les petits plaisirs de la vie : un bon repas familiale au coin du feu (même si cela est plutôt rare) ou une petite sieste au bord d'un lac sous les doux rayons du soleil couchant après un combat.

     Sensible au froid causé par l'Obscur (toutes les créatures maléfiques), elle recherche les endroits chauds car, même si elle provient des Glaces, elle apprécie le feu.
      Son coté mystérieux prend beaucoup de place, très méfiante, Umi n'accorde pas facilement sa confiance mais une fois acquise elle peut se révéler précieuse, et si par malheur vous vous risquez à la trahir...je ne donne pas cher de votre peau !

       Même si elle est craintive et toujours sur ses gardes, Umi s'attache très vite lorsqu'elle se fait des amis car cela ne lui arrive pas souvent, en général les gens se méfient des épouvanteurs à cause de leur lien avec l'Obscur.

      La seule personne qui a une réelle importance pour Umi, pour le moment et mis à part sa mère, c'est Jasper. Il est comme une partie d'elle, qui sait la comprendre et qui tente masquer le vide dans son coeur causé par la mort de son jumeau Tom.

   En temps normal, le calme et la patience sont les mots d'ordre de Umi mais lorsqu'on la cherche elle réagi au quart de tour avec une grande violence si on décide de s'en prendre à ce qui lui est cher.

   Umi ne croit qu'en son instinct et en sa vision.


Physique
        Malgré ses 22 ans, Umi mesure 1m66 et est fine, seule sa poitrine laisse paraître qu'il s'agit d'une jeune femme. Sous son grand capuchon marron, propre à sa race, on peut distinguer son visage fin d'une étrange pâleur, son petit nez très sensible couvert de quelques petites taches de rousseur, ses grands yeux verts clairs en amande surmontés de fins sourcils.
      Ce visage d'une grande douceur est encadré par de longs cheveux châtains, le plus souvent lâchés, attachés lorsque Umi sent approcher un combat.
      Cette jeune épouvanteur porte sous sa grande cape, une chemisier beige en lin resserré sous la poitrine par un corset en cuir noir, un pantalon noir dont le bas se perd dans ses grandes bottes beiges fourrées.
Capacités
Armes : Comme tout les épouvanteurs, Umi maîtrise le combat rapproché. Elle possède un bâton en bois de sorbier qui fait sa taille et doté d'une lame en argent rétractable, offert par son maître, une chaîne d'argent ainsi qu'un petit couteau ciselé en acier (pas plus grand que sa main) donné par son père suite à la mort de Thomas, pour qu'elle se sente protégée.
Pouvoirs : Sans réels pouvoirs, mis à part sa capacité à détecter les êtres appartenant à l'Obscur, grâce à un frisson qui parcours sa colonne vertébrale car Umi est une septième fille d'un septième fils.
Familier : Umi cache dans son cou, camouflée sous ses cheveux, une petite souris mâle, de couleur grise, nommée Jasper.
Artefact :
Autre : Elle porte au poignet droit une petite tache semblable à une petite ombre de souris, et ça depuis sa rencontre avec Jasper. Comme marquée, cette tache lui permet, lorsqu'elle se concentre, de voir à travers les petits yeux de Jasper.
Histoire


*Une partie de moi est morte cette nuit-là, mon destin a changé et je ne serai plus jamais la même..*

   Je m'appelle Umi Ward, jeune épouvanteur et septième enfant et fille d'un septième fils.
Je suis née une nuit de pleine lune dans une petite chaumière aux abords de la route qui mène à Him'néa, dans une famille de fermiers. Mon frère jumeau, Thomas est né avant moi cette nuit-là.

   Nous étions depuis notre enfance chacun l'ombre de l'autre, deux moitiés d'un tout et clairement inséparables. Thomas a toujours était là pour me protéger, m'aider à me relever lorsque je tombais et me consoler après mes réveils en pleure suite à des cauchemars. Des cauchemars, peuplés de créatures maléfiques, que étions les seuls à partager, en tant que septièmes enfants d'un septième fils. Mon frère était le plus fort et le plus courage de nous deux, il aurait donné sa vie pour moi s'il le devait.

   Malheureusement, c'est ce qu'il fit. C'était, pendant  une belle après-midi d'été durant ce qui allait devenir notre dernière partie de cache-cache.
C'est en cherchant ma cachette que je me suis égarée dans le petit bois qui bordé la maison. Perdue, seule, alors que la nuit tombait, mes yeux aperçurent une ombre passer dans les feuillages devant moi.

Ma curiosité prit alors le pas sur ma prudence et je me mis à courir tentant de la rattraper, mais lorsque je fus assez proche, un frisson me parcouru le dos et me stoppa net dans ma course. Je venais de rencontrer l'un de ceux qui allaient devenir mes pires ennemis, les êtres de l'Obscur. Alors que la lune éclairait la clairière où mon chemin s'était arrêté et que je tentais de rassembler le peu de courage qu'il me restait, dans le silence de la nuit se fit entendre des cris et des bruissement d'herbes. On m’appelait, on criait mon nom. Au milieu des voix je reconnu celle de Thomas, il venait à mon secours. Quelques instants après, il se trouvait devant moi, me protégeant comme à son habitude, il menaçait la créature avec tout son courage et prêt à tout pour moi.

   Mais lorsque l'ombre brandit un grand couteau ensanglanté, je compris qu'il était trop tard. Elle courut vers lui, Tom ne bougea pas, faisant toujours rempart entre cette chose et moi, et lorsqu'elle disparu, mon jumeau s'effondra dans mes bras, avec un trou dans la poitrine à la place de son coeur. Le silence était revenu et je m'écoulais aux cotés de mon frère, tout fut noir et froid.

  A mon réveil, plus brutal que jamais, car sortant d'un cauchemar, j'ai dévalé les escaliers à toute vitesse manquant de tomber plusieurs fois mais lorsque j'entrai dans le salon, mes jambes faiblirent sous mon poids et mes yeux se remplirent de larmes en voyant le corps sans vie de mon jumeau. A cet instant, je compris que qu'il avait emporté avec lui une part de moi-même, mon bonheur et ma joie de vivre.

   Depuis ce jour-là et jusqu'à mon treizième anniversaire, la solitude a toujours été à mes cotés, mes six autres frères ne réussiront jamais à remplacer Tom et malgré l'amour de ma famille, depuis trois ans un trou béant continu de se creuser dans ma poitrine.

  Le jour de mes treize ans, un homme vêtu d'une grande cape marron entra à la maison. Mon père le nommait "L'Epouvanteur" et je savais qu'il venait pour me chercher. Il parla longtemps avec mon père puis il vint me voir.

-" Bonjour, je suppose que tu es Umi. Tes parents t'ont expliqué, tu dois venir avec moi pour devenir mon apprentie, à la place de ton frère, Thomas."

   Depuis presque trois ans, personne n'avait parlé de Tom. La gorge serrée, j'acquieça. Ma famille me dit au revoir car l'apprentissage pour devenir épouvanteur est solitaire et difficile, seul mon maître resta avec moi durant ces cinq ans, avec pour seules nouvelles de la ferme, les lettres de ma mère.

   Sur la route de la maison de l'Epouvanteur, il m'expliqua notre rôle, ce pourquoi, nous septièmes enfants d'un septième fils, nous avons comme un sixième sens, une sensation de froid en présence d'une créature du Mal.

  Ma première année au manoir fut la plus difficile de mon apprentissage, mes cauchemars qui m’empêchaient de dormir, les journées fatigantes à apprendre l'art de creuser des fosses et les cours interminables sur les créatures de l'Obscur.

    C'est aussi durant cette année que j'ai entravé mon premier gobelin, et que je devint la fierté de mon maître, qui me remit mon bâton en bois de sorbier, l'arme principale des épouvanteurs.
    A mes débuts, je sais qu'il doutait beaucoup de mes capacités à réussir, contrairement à Thomas, le courage et la force n'étaient pas innés chez moi, mais avec le temps, ils sont devenus mes meilleurs alliés. Les années passèrent à une vitesse folle, cours, services chez des villageois, travaux pratiques, lectures des nombreux ouvrages qui composent la bibliothèque de mon maître, combat au bâton et ainsi de suite pendant 5 ans.

   Mon apprentissage prit fin, j'étais devenue Epouvanteur et je quittais mon maître avec grand regret. Je parti avec ma cape, mon sac et mon bâton sur le chemin de la maison, il y avait longtemps que je n'avais pas eu de nouvelles de ma famille.
   Huit ans ont passés depuis que Thomas n'est plus là mais mon coeur souffre toujours autant lorsque j'aperçois la ferme.

  C'est en passant le portail de la maison que le temps me parut froid, seule la lueur d'une chandelle éclairait le salon où ma mère se balançait dans son fauteuil, les yeux dans le vide. Mon entrée la troubla et elle s’effondra en larme. Mon père était mort et mes frères étaient partis et je ne pouvais pas rester au près d'elle à cause de ma formation mais je lui promis de revenir le plus souvent possible.

   Je pris la route au petit matin, bien décidée à retrouver la créature qui avait mon jumeau, intégrer les rebelles et de vaincre le mal que représente Aile Ténébreuse.

  Allant de tavernes en tavernes afin de rentrer en contact avec des rebelles, je traversai les Terres de Glace jusqu'à Him'néa, où je m'arrêtai afin de rassembler quelques provisions pour continuer ma route.

Au détour d'une ruelle alors que je m'arrêtai pour souffler un peu,  je sentis une petite chose se cacher dans mes cheveux, descendre le long de mon bras et lorsqu'elle fut dans ma main, je vis une petite souris grise. Elle plongea son regard dans le mien comme si elle comprenait mes pensées et tentait de me répondre quand soudain elle me mordit au poignet droit et fila se cacher dans mon cou. Une violente douleur se fit ressentir dans mon bras et mon poignet saignait beaucoup, ce fut ma rencontre avec Jasper. Un pansement rapide pour camoufler ma plaie et continuer mes recherches malgré la douleur.

    La taverne d'Him'néa était calme, quelques voyageurs et un petit groupe de rebelles, ma chance avait tournée et je commençais à toucher au but. J'allais m’asseoir discrètement à coté d'eux, ils parlaient de leurs exploits contre Aile Ténébreuse et comment ils avaient survécus jusqu'à maintenant à la guerre. L'un d'eux comprit que j'écoutais leurs conversation et dit, en me visant dans ses propos: "Nous ne sommes jamais contre quelques nouveaux chez les rebelles." Ils riaient et le rebelle me fit signe de me rapprocher.

    A la fin de soirée, suite à de nombreuses questions sur mes qualités et moi, ils jugeaient sans doute que je pouvais être utile aux rebelles. Maintenant que je fais parti de ce camps, je dois faire mes preuves afin de devenir chef des espions.  

Dans la réalité
Âge : 20 ans
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? non
Vos passions : J'adore la chimie, la lecture et la pâtisserie.
Mon temps libre je le passe avec mes amis.
Votre avis sur le forum?   je découvre car je suis novice en ce qui concerne les rp et les forum
Comment avez vous connu le forum?   Par un autre membre
Phrase fétiche : Quand on me cherche, on me trouve
Code du règlement : [Ok by Luz]


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Lun 6 Jan - 0:10
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
Journal de bord

Rp en cours



Après ma petite vengeance à Sent'sura, alors que je cherchais un nouveau but à ma vie, je fis la connaissance de Fëanor Aldaron. Il se trouve que cet elfe a un problème avec d'étranges créatures et...je pense pouvoir résoudre ce mystère !


...



Suite à l'ultime bataille, ma rancœur et mon envie de vengeance sont dangereusement présentes...J'ai donc décidé, guidée par mes aptitudes d'ex chef des espions, de suivre à la trace un démon nommé Balthazar, qui plus est un Féral, dans sa quête pour capturer un Slither...




Est-ce un rêve ? Une réalité parallèle ? Je me souviens m'être endormie et je me réveille dans la Cité Perdue de Von Luar...Nous sommes nombreux, mais heureusement il y a Leyceline avec moi. Maintenant il nous faut percer le mystère de cette Cité lengendaire !




Mes retrouvailles avec Leyce et mon début de chemin avec Espoir...





♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Mar 7 Jan - 21:06
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
Journal de bord

Rp Terminés dans l'ordre chronologique



(Rp Solo) C'est ma première mission en tant que Chef des Espions...mais un traître se cache parmi nos rangs ! Mon sang ne fait qu'un tour, si je le trouve il est mort !




Les deux espions pro-AT sont découverts, l'un est entravé et l'autre se cache. J'ai fait la connaissance de ma nouvelle alliée, Leyceline, a qui je peux faire entièrement confiance lorsqu'il s'agit de torturer des agents doubles !




Première rencontre avec Lara Lidwin : elle me convie à une mission qui risque de beaucoup me plaire...mais pour ce faire je dois connaitre son code secret pour qu'elle puisse me transmettre les infos essentielles de son plan explosif !




- Un plan : Faire exploser l'un des piliers porteurs des Arènes de Sent'sura.
- Une équipe de choc : Une vampire (Lara Lidwin), une Lycan (Alyna Minami) et une Epouvanteur....Ça va péter !!!





♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable


Mar 11 Fév - 3:52
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t2510-umi-ward
Rp Solo

Le temps passe et mon changement s'opère... (année 113)



C'est après une dernière nuit de discussions fascinantes avec Fëanor que je partis sur la route de Drayame, avec dans le cœur une certaine fierté d'avoir pu me rapprocher des plus grands de ma race, surtout que de nos jours, il est rare de rencontrer des créatures inconnues.

Mon esprit oscillait entre mes pensées pour Thomas, qui aurait dû être à ma place, pour mon Maître grâce à qui je suis devenue celle que je suis aujourd'hui et pour ma mère, ma seule famille, qui a quitter la ferme depuis quelques semaines afin de tenter de supporter la mort de mon père et est partie vivre à Pierre d’Âtre chez ma tante.

Peu avant la nuit, j'atteignis une petite taverne non loin de la forêt de Drayame. Toujours méfiante, je m'assis au fond de la salle et ce malgré l'ambiance grandissante qui y régnait.
Un ménestrel, quelque peu éméché, chantait une grande aventure toute récente à des voyageurs de passage dans la région, sous mon regard attentif et légèrement inquiet.

" Laissez-vous vous conter cette histoire
Dont Pierre d’Âtre est le lieu macabre
D'une tuerie effectuée lâchement un soir
Dans le seul but de semer des cadavres "

L'effroi remplaça mon inquiétude, mon cœur battait si fort que l'oxygène vînt à me manquer..."Ma mère...est à Pierre d’Âtre depuis plusieurs semaines" pensais-je en attendant avec angoisse la suite de ce récit.

"Tout commence lorsqu'un démon du froid
Désireux de vengeance, pense à l'effroi
Dans son idée d'affaiblir les rebelles
Se perd dans les Glaces sans monture ni selle

On ne peut lui retirer son éclatante victoire
Car dans ce village sans aucunes défense
Les coups ont été exposés de façon ostentatoire
Et pas un survivant n'a pu faire offense"

Mon cœur semblait me lâcher peu à peu, ce sentiment de vide et de désespoir était de nouveau présent, exactement comme il y a 10 ans...Une larme coula sur ma joue...

"Tout ce sang versé pour un idiot gelé...Euh pardon
dit-il en espérant qu'aucuns pro-AT n'étaient présents ce soir, Pour la fierté
Tout ces corps violés pour une mission raté
Voilà ce qu'encourage notre Aile Ténébreuse
Puisse-t-il sanctionner ces initiatives douteuses..."

C'en était trop ! Je sortis précipitamment de la taverne, en bousculant un type ivre dans l'encadrement de la porte. Je couru durant quelques minutes, histoire de mettre de la distance entre cet endroit, la dure réalité qui me rattrapait et moi. Désormais je serai seule. Toujours seule.

Finalement, quitter le froid était pour moi le prix de ma liberté...Un prix sans doute payé de la vie de mes proches.
En marchant et laissant mon esprit divaguer vers quelques pensées morbides, je me retrouvée dans la forêt de Drayame.
Nul ne sait vraiment ce qui rode en ces lieux durant la nuit, je décidé donc d'escalader un haut pin et de passer la nuit sur l'une de ces branches, pour m'éviter de faire une bêtise...Les heures passaient inlassablement alors que je tentais de raisonner mon for intérieur, de me dire que rien de tout cela ne s'était passé.

Alors que je commençais à me calmer, un hibou se posa sur ma branche face à moi. Il avança doucement vers moi en me tendant ce qu'il tenait dans son bec, et en le voyant, la petite souris qui loge sous mes cheveux se faisait toute petite.
Une fois à ma hauteur, le volatile fit tomber sur mes genoux la petit ruban de papier qu'il avait dans son bec puis il s'envola et disparu dans la nuit noire.

En déroulant le morceau de papier, mes mains se mirent à trembler. La missive était écrite par une personne agitée, presque pressée par le temps...mais malgré ça, je reconnue l'écriture de ma mère...


"Umi, Pierre d’Âtre est attaquée et je pense que nous ne nous en sortirons pas. La ferme est à toi désormais.
Ma fille, tu serai toujours notre plus grande fierté, pour ton père et moi. Nous nous reverrons un jour, ainsi que ton père et Thomas.
Je t'aime plus que tout. Maman"



Une rivière de larmes se fraya un chemin sur mes joues sans que je ne puisse rien faire pour l'en empêcher. Mon déni de la veille s'était évaporé et mon monde s’effondrait pour la seconde fois...

La tristesse et la douleur ont, elles aussi, un prix et je fini par céder sous le poids de la fatigue des personnes qui n'attendent plus rien de la vie...


* J'ouvris les yeux sur un champs de blé enneigé, dont le vent faisait bouger les épis pour que les flocons ne cessent leurs course folle tout autour de moi.
Allongée au milieu, je me sentais apaisée...Un murmure semblait me dire quelque chose que je ne comprenais pas...Je fermé les yeux afin de profiter de cet instant, sans doute éphémère.

Une voix de jeune homme, dont le souffle caressé ma peau près mon oreille me dit :

-"Umi...Umi, je serai toujours là pour toi..."

De peur que cet être immatériel ne disparaisse à jamais, je gardé les yeux clos.
Un nom...Son nom traversa mon esprit...Thomas.


-"Ce n'est pas possible, je dois rêver ! Mon jumeau a disparu depuis longtemps..." pensais-je.

Alors que je me torturais l'esprit, je sentis la chaleur de deux paumes de mains passer sur mes joues.
Surprise par cette sensation, j'ouvris les yeux plus par réflexe que par envie et mon regard croisa celui de deux yeux verts identiques aux miens...Thomas.
Ma vue se brouilla à cause de mes larmes et ma gorge se serra...


-"T..Tho..Tho...Thomas, essayais-je d'articuler, T...Tu me manque tellement..."

Son visage d'ange me sourit et s'approcha doucement du mien. Il s’arrêta à quelques centimètres de mon nez et me murmura :
- "Nous ne formons qu'un désormais. Je serai toujours là jumelle. Ne l'oublie jamais..."

Puis, ses lèvres se posèrent sur les miennes, mes yeux se refermèrent pour immortaliser cette douce sensation...*

Je fus réveillée en sursaut, surprise par les premiers rayons du jour. Mon rêve était trop beau pour être vrai mais il avait au moins le mérite de m'avoir calmée et de m'avoir redonné confiance en moi...

(A suivre !!)




♪ Thème Umi ♪




Umi Ward : color=#ba4ca9


avatar


Epouventeur

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : non
Vitesse de réponse : variable



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1