Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 Luz Weiss

 
Mer 1 Aoû - 17:18
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750


Luz Weiss


♦ Persévérante et tenace ♣ Manque flagrant de logique ♦ Douée d'un charme charismatique ♣ Lunatique au-delà du possible ♦ Instinctive ♣ Cultive un certain goût pour l’ambiguïté ♦ Ingénieuse ♣ Attise les mauvaises convoitises ♦ Inconditionnellement libre ♣ Téméraire et par trop inconsciente de sa propre sécurité


Informations

Surnom : Luzie
Age : 515 ans, 25 en apparence
Nationalité : Montagne, Foam (Rebena Tera)
Profession : Médecin, Archéologue et Historienne itinérante.
Camp : Neutre
Titre de noblesse : Aucun
Croyance : Agnostique
Famille/tribus : Aucune
Race
.: Dragon :.

Caractère


Farouche et fière, son goût pour la connaissance et le savoir l'emmènerait jusqu'au bout du monde. Elle voudrait comprendre, étudier, progresser... Et ne devoir tout cela qu'à elle-même. Son foutu caractère et en revanche une sérieuse impasse à sa socialisation. Si elle ne rechigne jamais à aider les autres, elle prend pourtant très vite mouche ! Décidée et armée d'une volonté confondante, Luz n'est pas femme à se laisser marcher sur les pieds. Elle a soif d'indépendance et de liberté, un lien étrange la liant malgré tout aux humains. Elle les trouve en effet fascinant et leur voue un amour indescriptible goûtant au plaisir de les voir grandir, eux qui ont la chance d'avoir une vie si éphémère... C'est un peu son chez-soi, connue comme étant la dragonne amoureuse des Hommes. Néanmoins elle ne s'entoure d'aucun préjugé en ce qui concerne la globalité des autres races. Son intérêt est le même envers tous, et sa curiosité maladive ne semble guère avoir de limites si tant est que vous ayez encore quelque chose à lui faire découvrir !

Malgré son mauvais caractère Luz se montre très vite d'une candeur étonnante et d'un rire contagieux pour peu que l'on veuille bien la connaître. Plutôt posée et réfléchie dès que la situation devient véritablement sérieuse ou dangereuse, elle a toutefois une très mauvaise conception de sa propre sécurité. On pourrait la dire téméraire si ce n'était sa soudaine prudence dès que quelqu'un qui lui est cher est mis en cause ! Elle rejette la notion d'impossibilité et cherche continuellement à dépasser ses propres limites, considérant que la liberté est à ce prix. De fait, elle se montre parfaitement lunatique pour ne pas dire versatile, incapable de suivre un raisonnement logique intérieur ou même une ligne directrice au sein de son comportement. L'on peut comprendre du point de vue de ses interlocuteurs que ses propos et ses actions soient parfois durs à suivre, car cette écailleuse n'utilise qu'un seul engrais pour ses idées : l'instinct ! Parfois irraisonnée, souvent sûre d'elle, il n'est pas rare qu'elle se lance dans des prises de décision décalées, mais toujours mûrement réfléchies ! Son instinct lui dicte ce qui lui semble être le mieux et Luz prend en charge les conséquences de ses actes, avec cette volonté impérieuse de ceux qui n'ont rien à se reprocher...

Tout comme son regard, sa personnalité est double. Ce semblant de schizophrénie se manifeste par sa propension à adopter un tout autre visage lorsqu'elle revêt son masque de dirigeante de la Confrérie des Brumes. Elle ne confond jamais vie personnelle et vie professionnelle, et sépare ces deux moitiés d'elle par une dualité de son tempérament : les années passées à lutter pour survivre et voir les siens mourir ont forgé son caractère en différentes facettes... Elle semble s'être assombrie, et sa vision du monde est occultée par la conscience amère qu'un seul faux pas peut l'entraîner vers le bas. Son habilité à discourir et à user de ses talents pour le commerce se sont développées jusqu'à la rendre redoutable... Suave et charmeuse en privée, inquiète pour les siens et leur sécurité, elle se fait incisive et sinueuse lorsqu'elle revêt son rôle de dirigeante de la Confrérie des Brumes, face aux clients. Elle n'hésite pas une seconde à se servir de son intellect, et cherche dorénavant à exploiter la moindre opportunité digne d'en tirer des bénéfices.

Luz reste cependant très ouverte d'esprit et se garde bien de juger les gens. Non seulement parce que les apparences sont parfois trompeuses (elle en est un bon exemple avec son aspect humain) mais aussi parce qu'un jugement faussé peut trop souvent coûter la vie aux meilleurs ! Les autres n'ont donc qu'à faire ce qu'ils veulent puisque ce qu'elle désire avant tout c'est apprendre. Quoi de mieux pour cela que ceux qui vivent différemment d'elle ? Quelque soit la voie qu'ils se sont choisis d'ailleurs, qu'elle soit régie par l'ombre ou par la lumière...





Physique
Image Physique

Ses écailles couleur rubis, tirant sur l'or sous sa gorge et au plus foncé sur le tracé de ses ailes, sont plus conçues pour la souplesse du mouvement que pour constituer une réelle armure. Quadrupède à la différence de certains dragons l'envergure de ses ailes se montre assez démesurée, dénuées de pics ou tout autre type d'arme naturelle. Pour se battre elle n'a que ses longs crocs, son feu ardent, et ses griffes acérées. Très « féline », assez haute et solide pour transporter deux passagers, elle est parfaitement capable de courir très vite sur de petites distances, plus faite réellement pour voler que pour marcher...
Humaine la couleur de ses écailles se répercute sur ses cheveux feux, ses éternelles prunelles vairons entourées de longs cils noirs. L'une d'un vert sombre, l'autre d'un doré tendre... Le menton volontaire, le corps souple et élancé par les longues pratiques en forêt, elle s'habille principalement de tunique de cuir n'entravant aucunement ses mouvements. Elle n'est pas particulièrement belle mais projette sur tout ce qui l'entoure une aura animale, libre et sauvage, constituant son charme premier. Ses deux formes lui plaisent tout autant, même si sa soif de savoir valorise considérablement son corps d'humanoïde...
Capacités

Armes : Luz se spécialise dans le combat à mains nues. De fait, elle s'arme sous forme humaine de deux gantelets en Méta-Ombre plaqués d'argent, dotés d'un graphisme qui imite à merveille la souplesse des écailles de dragon. Ils ont été forgés par le dénommé Hogùn Anodrac.
Apparence des gantelets

Pouvoirs : Ailes sous forme draconienne, possibilité de cracher du feu et transformation humaine (tel que dit dans la présentation de la race).

Contrôle de l'électricité →
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Familier : Aucun
Artefact magique : Un Ilumíri, accroché à son oreille droite sous la forme d'une gemme changeante aux reflets diaprés. L'autre pendant est détenu par Irminsul.
Ilumíri :
 
Autre : Dû à son statut de médecin, Luz porte toujours sur elle plusieurs sacoches médicinales et du matériel de premiers soins. Elle possède une souplesse accrue par des années de travail sur son corps humain et ses sens de dragon. Ses prunelles vairons virent au doré sombre et se fendent d'une pupille verticale lorsqu'elle fait appel à ses aptitudes sauvages sous forme humaine. De même, sous l'effet d'intenses émotions, des écailles peuvent parfois apparaître sur sa peau, ainsi qu'un très léger courant électrique...
Luz est hyper-polyglotte (ce qui signifie qu'elle parle couramment plus de six langues), et emmagasine en elle avec passion un savoir de plusieurs centaines d'années sur le monde de Terra Mystica.

Histoire



Cette histoire commence à l'aube de la vie, en des temps bien anciens oubliés des Hommes. Effacés par la pluie, les saisons, les années, dont seul subsiste aujourd'hui l'impression caressante d'un rêve lointain, si lointain... Pourtant en ces temps le soleil brillait du même éclat et la vie était belle de ces couleurs chatoyantes communes à la jeunesse, ourlée d'innocence et d'un avenir prometteur. Les créatures des Dieux savaient encore aimer et rire sous l’œil ambitieux des Hommes, qui n'avaient guère encore entrepris de s'entre-tuer pour une parcelle de terre et quelques choux...

Luz naquit sur une corniche crénelée, à l'abri des regards et de toute âme qui vive. Cet œuf esseulé fut le seul à se briser ce jour-là dans les ruines de Rebena Tera, et les craquements d'une nouvelle vie emplirent la cuve minérale d'un son chaud, tiède comme les palpitements d'un cœur... Ses petits yeux clos rêvaient encore de ces lointains songes qui lui étaient parvenus par-delà son sommeil, lumières diaphanes et entrecoupées d'ombres, et dessus, par-dessus tout, le ronronnement doux d'une voix maternelle. Qui étaient ces êtres qu'elle n'avait jamais vus, seulement effleurés, à peine esquissés de son souffle et de son imagination ? Ces images de draps blancs et de couleurs diaprées, des flashs qui étourdissaient ses sens encore bien trop faibles et dont elle pouvait à peine discerner la réalité ? Les roulements amoureux du vent sous la membrane de ce qu'on appelait une aile, la langue brûlante du soleil sur les écailles étincelantes, des bribes d'horizons et de mondes que sa mère lui transmettait par ce mystérieux lien qui les liait à travers la fine paroi charnelle de son œuf...
Mais lorsque Luz naquit, elle était seule. Subsistait seulement ce nom, ce prisme de lumière qui lui était légué comme le flambeau qu'avait été sa famille... Car ils s'étaient envolés. L'ultime image qu'elle avait reçu de cette présence maternelle était un dernier envol amoureux vers la liberté paisible de la mort...

Inconsciente qu'un deuxième cœur battait près d'elle. Son reflet du miroir.
Sa sœur, Mysora, brisa ses chaines quelques jours avant elle. Il faut croire que ses écailles bleu céleste et le froid qu'elle exhalait n'étaient plus compatibles avec le rouge flamboyant et la chaleur tendre de Luz. Les deux sœurs se complétaient, et comme tout complément, elles en vinrent à se manquer... Ainsi Mysora, du haut de ses quelques heures, cacha-t-elle l’œuf de sa sœur sur cette fameuse corniche là où nul prédateur ne pourrait l'atteindre face à la disparition de leurs parents. Puis elle disparut, fondue comme neige au soleil dans ce monde dont Luz commençait tout juste à rêver les contours. Et sans qu'elle ne sut jamais que là-bas, quelque part, une moitié de son cœur vivait, si étrangement familièrement froid...

La dragonnelle n'oublia jamais les souvenirs qu'avait dépliés sa mère sur sa conscience. Les préceptes de son père lui revenaient comme des chuchotements endormis, et son instinct s'éveillait peu à peu au contact d'une terre naturellement propice aux dragons. Comme tout animal sauvage, il fallut alors se nourrir, grandir, pousser par soi-même... Luz trouva en elle des trésors de connaissances murmurées, ces voix qu'elle n'entendait jamais tout à fait mais si impérieuses pourtant. Ne bois pas une eau si la couleur t'en paraît anormale. Avance sous le couvert du vent, toujours allié, caressant comme un chat sous la paume de la main mais létal pour la souris qu'il chasse... Cache ton odeur, disparaît sous l'humus et les feuilles mortes et fais-toi reptile dans les branchages. Ne mange pas ces bais à la couleur violette... Tu en mourrais. Mourir, quel bien étrange concept...

Luz noya ainsi sa jeunesse dans une bestialité ingénieuse, usant de la moindre parcelle de ses ressources afin de piéger, manger, avancer plus loin encore ! Ses ailes grandirent et c'est tout naturellement qu'elle fit l'aventure de son premier vol. A peine le temps de quitter le sol, un bond, deux bonds, la langue sur les babines, griffes raclant la pierre... Et chute violente et chaotique dix mètres plus bas. Battre des ailes et soulever une masse pareille n'était pas si facile ! Elle redoubla néanmoins d'effort dans l'expectative de ces rêves d'envol qui ne l'avaient jamais quittée, et renouvela l'expérience jusqu'à endurcir ses muscles et parvenir à s'arracher à la pesanteur si traitresse... Par elle-même.
Libre, exactement comme sa mère le lui avait soufflé !



Dès lors qu'elle eut le contrôle de ses ailes le monde se fendit d'une multitude incroyable de possibilités. Les distances s'étrécirent jusqu'à n'être plus que brindilles, et la terre et le ciel prirent des allures d'un immense océan à portée de crocs. Luz était un navire à la voile ivre de vent et de vie, bâtant les flancs du ciel de son pavillon blanc éclatant, un aileron rouge qui fusait comme un éclair partout où sa curiosité s'empêtrait... Rien n'était assez pour elle. Il lui fallait tout sous la griffe, que ces mystères incompréhensibles s'éclaircissent pour elle en une fraction de seconde ! Quels étaient ces bipèdes dont elle croisait parfois la piste, les suivant toujours à une distance respectueuse ? Y en avait-il d'autres comme elle ? Qu'est-ce que l'on appelait communément un dragon ? Où allait cette boule de feu brûlante lorsqu'elle s'éteignait à l'arrivée de la nuit, toujours fuyant la lune ? Pourquoi les nuages pleuraient-ils lorsqu'ils étaient gros et gris ?
Toutes ces questions trouvèrent un jour réponse auprès d'un être qui marqua à jamais toute sa conception de l'univers. Muddyn fut son mentor et son seul véritable père spirituel : il devint le pilier de son enfance, l'architecte de ses rêves que le souvenir de sa mère avait peu à peu rendu troubles par-delà les années...

Ce fut lui qui vint la trouver. Un grand dragon châtain au regard changeant comme le feuillage d'un arbre... Il se présenta comme un très vieil ami de ses parents, envoyé à sa recherche par une mystérieuse connaissance. Jamais cependant il ne fit mention de Mysora, mystérieuse connaissance en question qui lui avait fait jurer de maintenir le secret sous le sceau du silence. Mais il avait connu leur père, lié à lui de par les liens de la fraternité, chose qu'il ne confia également jamais à Luz... Il prit grand soin de l'éduquer. Satisfaire cette curiosité débordante et insatiable dont la jeune dragonnelle semblait toujours faire preuve... Il lui apprit ce que l'on peut attendre de son propre corps, déceler ses limites et les exploiter à bon escient, user de ses sens non plus comme un animal instinctif mais en tant qu'être pensant et doué d'intellect. Protéger ses ailes dans n'importe quelle situation, ne jamais montrer son ventre et tendre sa gorge aux écailles fines dans un combat, user habilement de ses griffes et de ses crocs tout en jouant avec les strates d'air que lui offraient ses ailes déployées... D'enfantine, Luz devint souple et mordante, de cette précision chirurgicale et létale des prédateurs qui se connaissent eux et leur environnement. Elle ne battit plus seulement des ailes. Elle vola.

Il s'évertua davantage encore à développer ses capacités intellectuelles. Deux centaines d'années passèrent ainsi à apprendre toutes les langues de tous les peuples qu'ils croisaient et qu'il connaissait, les différentes cultures, l'astronomie, les mathématiques, les arts de la magie, les affres du civilisationnel et tous les secteurs de connaissances qu'il pouvait toucher et ouvrir pour elle. Et Yehadiel seul savait que Muddyn avait vécu par-delà les âges du monde qu'il effeuillait fil par fil devant ses yeux de dragonnelle fascinée ! Il la mena vers les siens. De grands groupements de dragons comme elle n'en avait jamais vus, des fêtes avec les elfes qui duraient dans l'infini des nuits et des jours fastes passés à étudier. Elle découvrit qu'existait une famille du côté de ses parents, des tantes et des oncles éparpillés. Ils restèrent peu ensemble car la soif de Luz ne pouvait se tarir et l'obligeait par conséquent à se projeter en avant, jamais prisonnière du passé mais toujours du futur.. Voyager, découvrir. Apprendre des siens, leur comportement social. Elle tomba amoureuse de jeunes dragons tout comme elle, oui, bien sûr. Rien que des amours allumettes qui s'embrasèrent comme de la poudre à canon et s'achevèrent dans une apothéose suivie d'un ennui profondément plat : elle passait comme une torche, s'enflammait, leur volait tout et cessait d'aimer dès lors qu'elle en avait goûté la saveur en un revirement de girouette. Là encore Luz conservait son attrait de la découverte permanente... Pourquoi rester avec quelqu'un s'il n'y avait plus rien à en apprendre ? Luz était un dragon en manque d'oxygène.



Muddyn fut le premier et dernier mâle dans sa vie à lui dicter sa conduite. Auraient-ils pu être âmes sœurs que Luz aurait conservé cette déférence religieuse à son égare, cette promptitude à remettre sa vie entre ses pattes et à couvrir de l'ombre amoureuse de ses ailes son immense silhouette masculine... Toutefois cet amour n'était pas charnel, non pas qu'ils n'y aient jamais songé dans l'obscurité des alcôves et aux creux des montagnes, mais plutôt qu'un abîme existait entre eux aussi magnétique qu'il les faisait s'éloigner. Luz était jeune. Muddyn était tout l'inverse.
Aussi se quittèrent-ils un matin que le givre couvrait leurs écailles de perles de rosée sculptées. Il lui avait offert les clés de Terra Mystica, offert tout ce dont elle n'avait jamais rêvé. Apprendre à cracher ses premières flammes et les apprivoiser, trouver et puiser dans ce pouvoir ancestral au fond d'elle afin de plier sa silhouette à sa volonté... Devenir humaine. Petite, rétrécie, tronquée de ses ailes, des yeux à peine capables de voir plus loin que le bout de ce qu'ils appelaient un nez... Ce n'était pas un exercice appréciable ! Luz exécrait ce changement qui froissait son corps, jetait le sol à ses yeux et lui faisait perdre l'équilibre.

« L'avenir politique et social n'appartient plus aux dragons... Avoir l'air humaine, c'est montrer patte de velours à ton ennemi, et ne dévoiler tes griffes que lorsqu'il montre les crocs. »

Muddyn avait des obligations sur les terres du Feu. Là-bas se trouvait son salut, le territoire qui accueillerait un jour l'éternité de son sommeil... Il avait su s'introduire au sein de cette civilisation humaine que Luz jalousait tant car elle lui laissait le goût amer d'un mentor volé. « Je suis marquis » disait-il souvent en riant, de ce grand rire guttural de dragon moqueur envers sa propre condition et des stupidités ethniques qui l'y avaient conduit... « Eh bien, soit » répondait Luz, « Je m'envolerai la première. »
Et elle partit. Le laissa à ses terres. Trop jeune et trop impétueuse pour songer encore à se poser quelque part pour le reste de son intemporalité ! Alors âgée de 350 années, l'écailleuse voyagea seule à travers les étendues qui lui étaient encore inconnues afin de compléter son savoir... Et l'utilité de son apparence humaine se dévoila enfin sur une révélation paradoxale : c'est dans une taverne qu'elle apprit l'existence d'un peuple libre de dragons, voguant ensemble dans les cieux et formant une communauté fusionnelle et puissante... Comment, comment autant de dragons pouvaient-ils vivre ensemble sur un même territoire de chasse sans s'étriper ? Cela dépassait l'entendement et le comportement sénile des mâles de sa race, habituellement incapables de s'entendre sur quelque domaine que ce soit !

Luz vola loin, longtemps. Elle en revint aux lieux de sa naissance, ces chemins escarpés et montagneux parsemés de corniches. Et c'est ici qu'elle rencontra Alcide et Silmerhia... Une nouvelle fois, son destin prit un tournant.

Ce groupuscule de dragons ne gardait sa particule que parce qu'il n'atteignait guère le nombre d'individus d'une ville humaine. Néanmoins, Luz fut immédiatement subjuguée par cet incroyable tour de force qui se jouait devant ses yeux ; les rumeurs étaient vraies, et bien davantage encore ! Elle se présenta à eux telle la femelle solitaire qu'elle était, érudite ni trop ni trop peu, suffisamment en tout cas pour espérer apprendre d'eux et peut-être fonder ici cette existence de connaissances dont elle avait toujours rêvé... C'était une utopie inespérée. A la tête de laquelle se dressait un couple qu'elle apprécia dès le premier regard. Ils acceptèrent du moins sa présence et ne se montrèrent jamais désagréables envers elle, accueillant face à la dureté des temps sombres qui s'annonçaient sur le monde...

Car nous étions en l'an -50. Les prémices de l'Hiver Éternel et de ses conséquences. Il fallut se réunir, se réchauffer entre membres de la même espèce, espérer survivre aux lendemains en se soutenant d'une aile ou d'une patte... Seul le feu qui grondait en elle parvenait à la réchauffer, tandis qu'à l'extérieur l'horizon se figeait dans une gangue de glace mortelle pour tous les êtres vivants. Qu'avaient-ils fait aux dieux pour qu'ils soient en colère ? Était-ce la fin d'un temps heureux, perte causée par les guerres intestinales des bipèdes ? Cela n'arrêterait pas Luz dans sa quête ! Elle ne sut trop comment mais de longues soirées au coin du feu débutèrent entre elle, Alcide et Silmerhia. Peu à peu les visites de cette dernière s'espacèrent, ou bien Luz se rapprocha au contraire d'Alice, nul ne sait le sens que prennent parfois nos relations et nos espoirs... Le fait était là, elle en apprenait plus d'eux en une dizaine d'années que des jeunes dragons pré-pubères de son enfance en deux siècles ! Avec le consentement du couple, la dragonne se lança dans un projet de construction d'une bibliothèque qui lui tenait à cœur. C'était un peu ramener des étincelles de chaleur à l'intérieur, les soustraire au froid et placer ces lumières de savoir au creux de ses pattes... Elle faisait revivre les âges sur les pages craquelées, dans ces longs rayons de bois moulus sur lesquels elle avait installé ces précieux ouvrages. Des livres qu'elle écrivait aussi, racontant sa vie au sein de cette incroyable communauté, racontant Silmerhia, et surtout, racontant Alcide...

Luz avait ces égarements des rêveurs intuitifs, jamais docile ni logique. Le feu la prenait et il fallait qu'elle agisse pour atténuer son brasier intérieur, comme une assoiffée noyée de lectures et de sens... Ce soir là non plus, Silmerhia ne vint pas. La tempête faisait rage contre les murs et le vent cherchait à creuser les interstices déjà emplis de neige givrée. Ce fut un besoin charnel qui s'imposa à elle à la lueur des bougies, cette alcôve secrète et ombrée qui soulignait ses courbes de teintes fauves et tentantes... Cette nuit-là, Alcide et Luz gouttèrent au frôlement des corps et à la satisfaction erratique d'un besoin qui ne pouvait guère attendre. Ce n'était pas amoureux, bien loin de là, mais une nécessité d'avancer en animal fou sur un terrain d'ivresse, recueillir la chaleur de quelqu'un à pleine lèvres comme des enfiévrés et ne s'arrêter que lorsque la mort serait définitivement repoussée... Cinquante longues années d'Hiver Éternel devaient être purgées par un unique geste, une bulle hors du temps.

Et il prit fin un beau jour de printemps, bien après que ce soir-là fut tacitement passé sous silence par les deux écailleux... La neige fondit. Les routes se dégagèrent et le monde revint à la vie. Il était temps pour Luz de reprendre le chemin du voyage...

Elle les quitta comme les amis les plus chers qu'elle n'avait jamais eu, un semblant de famille qui lui avait été brièvement restitué. Et qui sait ? Peut-être leurs destins se croiseraient-ils à nouveau...



Armée de ses connaissances, Luz vogua au gré des ethnies que l'ombre de ses ailes survolait. Elle redécouvrit un monde qui s'éveillait d'une longue hibernation, tâtonnant, hébété d'être encore là, debout même après la neige et les intempéries... Certains comptaient leurs morts, d'autres chuchotaient « Ça y est, c'est fini ? », et partout ces interrogations muettes d'incertitude. Qu'allaient-ils devenir à présent que l'entraide n'était plus une nécessité, que chacun remettait cartes sur table pour s'empresser de mettre main basse sur les richesses qu'avait enfin délaissées l'Hiver Éternel ? Ces prairies ondoyantes par-delà l'horizon, ces forêts cinabres que le gel n'avait pas même entamées ?
Parmi tous ces peuples, Luz trouva son confort et une source de mystère intarissable parmi les elfes. Drayame la grande, la magique, l'intraitable... ! La maturité commune à sa race commençait à la gagner, nourrie de tous les voyages incessants qu'elle effectuait depuis son plus jeune âge. De fait, elle ne fut guère rejetée par les elfes, bien qu'ils se méfiassent d'elle... Mais ils la laissèrent s'approcher, toucher, frôler, tenter de comprendre cette culture si particulière qui était la leur et qu'elle n'avait jusqu'ici pas même envisagée.

Parmi eux Luz sut se déceler ce qui devint rapidement son unique contact avec ce peuple sylvestre. Le pont entre les mondes, le pont entre ces deux compréhensions divergentes qu'étaient les elfes et les dragons ! Il se nommait Valiel Ciryándiriel, et n'était rien d'autre qu'un roturier quoi qu'un peu plus futé que les autres, ceux qu'ils désignaient comme les siens. A dire vrai, son intelligence était bien plus élaborée et complexe que ce qu'il ne voulait laisser paraître... Un elfe, un vrai. Avec cet art des contournements diplomatiques, jamais de front mais toujours dans la dentelle de ces sourires énigmatiques mi-figue mi-raisin dont on ne sait trop quoi penser. Luz s'en fit un ami et un amant, et c'est avec lui qu'elle apprit peu à peu les arts de la Médecine. Durant dix longues années il lui fit profit de ce qu'il savait, ce qu'il avait emmagasiné au terme de sept cent ans d'études et d'applications en la matière. Davantage qu'une révélation, ce fut un bouleversement pour Luz qui ne se destinait autrefois à rien d'autre qu'à ses pérégrinations. Pourquoi ne pas gagner son propre salaire et pouvoir par ce biais s'introduire dans les plus hautes strates des civilisations, et mieux en apprendre ?
Mais il en allait des elfes et de Valiel comme de tout. Un soir l'écailleuse remit les voiles et ils se quittèrent avec la certitude paisible que le temps était là pour eux... L'avantage de ne jamais vieillir et de sentir s'écouler dix ans en l'espace d'un seul souffle, dira-t-on !

Elle vint chez les hommes. L'Hiver Éternel avait eu raison de sa jalousie et de sa méfiance à leur égard, et c'est à présent en dragonne curieuse qu'elle se présentait à eux. Leurs faits d'armes étaient contés à travers le monde depuis de nombreuses générations, et leur peuple était immensément connu pour leur courte vie et leur incroyable capacité d'adaptation ! Avisez-vous de détruire un village un jour, et le lendemain les survivants construisaient des machines qui s'adaptaient à votre façon de combattre... Même les dragons, parfois, avaient eu la sagesse de les craindre. C'est mue par cet ancestral instinct de survie que Luz pénétra en ville sous son apparence humaine. Les jours filèrent au rythme de ses découvertes et l'écailleuse sentie poindre en elle ce qu'elle ne croyait plus possible... L'attrait. Le véritable.

Et, un jour, Luz rencontra Lyam. Une taverne miteuse, des paris et des jeux de cartes à qui mieux mieux, mêlés de l'odeur lourde des hommes enivrés d'alcool et de violence. Et il était là, parmi eux, entre elle et eux ! Avec son visage d'enfant étourdi, sa barbe naissante et ses cheveux bruns en bataille... Un regard rieur, une mine d'homme enjoué dotée de cette candeur improbable qui était sienne et si décalée. Tout en lui semblait dire « Hé, pourquoi nous battons-nous ? » avec l'évidence simple et implacable de ceux qui n'ont plus rien à reprocher à l'existence, et alors l'on se disait « Oui, c'est vrai. », comme si sa vérité était celle de tous les autres tant elle s'imposait à l'esprit en tant que preuve indéniable...

Oui, c'était vrai. Vrai qu'il parvint à la retrouver à Sen'tsura, lui menant une cour assidue aussi bornée qu'il l'était, sans cesse malade, sans cesse blessé ne serait-ce que pour le plaisir de la voir se pencher, les lèvres pincées, ses longs cheveux flammes dégringolant sur la courbe de sa poitrine et ses yeux vairons si déroutants... Et à elle de le rabrouer, cet instant qu'il préférait où elle fronçait les sourcils, ce plis qu'il connaissait si bien et qui ombrait son regard en demi-teinte, une colère qu'il savait parfaitement fausse grâce à son semi-sourire qu'elle tentait de cacher tant bien que mal. « Tu n'es qu'un humain stupide et trop jeune », l'admonestait-elle souvent. Mais le cœur n'y était pas.

Être amoureuse, quel sentiment étrange...
Luz découvrit une part d'elle-même qu'elle pensait enfouie, figée là-bas sur cette ancienne corniche oubliée de tous et abandonnée de ses parents. Il fallut apprendre à compter sur quelqu'un d'autre que ses propres capacités, se livrer un peu, beaucoup, infiniment chaque jour à cet homme aussi étrange que le sentiment qu'il lui inspirait. Elle céda à ses avances, et bientôt ce qui fut empreint d'obligation devint plaisir sinon attente chevronnée du moment où il viendrait la retrouver... C'était ainsi. Un glissement lent de terrain, aussi simplement évident qu'il était là, qu'il existait. De la même façon qu'il paraissait avoir toujours eu connaissance de la véritable nature de celle qu'il convoitait, assez du moins pour qu'il n'esquisse pas même une mimique de surprise lorsqu'un soir elle le lui avoua. Contre toute attente elle lui céda tout ce qu'elle était jusqu'à l'origine même de sa liberté : elle troqua ses ailes contre cette apparence humaine qui lui offrait une place à ses côtés, et partit vivre avec lui entre les quatre planches d'une petite maison en périphérie de Sen'tsura.

Le temps passa. Leur bonheur s'écorna. Difficile de comprendre pour un être humain pourquoi sa compagne ne prenait pas une ride lorsque lui se voyait vieillir à vue d’œil dans ces miroirs qui lui devenaient de plus en plus insupportables... Jouer devint une ferveur qui sonnait à ses oreilles comme un exutoire à sa peur panique de mourir. Jouer tout, n'importe quoi, jouer jusqu'à claquer ce qu'il lui restait, jouer jusqu'à vendre son corps exigu... Et rester un enfant. Cet enfant rieur qui était apparu à Luz comme la promesse d'un avenir certain.
Et ce matin-là, semblable à tous les autres matins auparavant, l'écailleuse vint le chercher, le récupérer au cœur des bas-fonds de la ville. Et ils se disputèrent, habitude devenue tenace. Il suffit d'un instant, un simple instant d'inattention pendant lequel Luz se détourna, marcha sensiblement plus rapidement que lui sur les pavés délavés par la lumière de l'aube... Et seul le corps poignardé de Lyam lui répondit. Il tangua comme un ivrogne, simple, simple poupée de chiffon. Il s'effondra. Sur le sol un lac vermeille auréolait son être, soulignait un splendide contraste avec ses yeux profondément bleus encore ouverts de surprise, traçant des arabesques dans les rainures du dallages. Derrière lui, le petit brigand apeuré empocha sa bourse et s'enfuit en courant. Juste, juste pour l'argent...
Il y avait là un vide, au creux de son cœur. Un millénaire est long lorsque l'on désire voler vers de nouveaux horizons.

Le jour suivant, Aile Ténébreuse déferlait sur le monde.
Les choses changèrent, le monde s'enferma dans l'une de ses obscurités les plus sombres, livré à lui-même contre une puissance qui le dépassait. On vint mourir par milliers en prétextant qu'une guerre méritait bien ses propres morts, les temps anciens définitivement enterrés et dissous comme un souffle de brume dans l'esprit des plus vieux... Qui se souviendrait d'avant ? Du goût sucré du soleil sur la peau et des lendemains heureux ? De cette fatigue délicieuse d'avoir dansé toute la nuit sous les feux-follets des nuits de fêtes ? Même les dragons millénaires s'était éteints, engloutis dans les montagnes et sous les lacs, le monde devenu trop sombre pour risquer d'y vivre au grand jour...
Il ne restait plus rien à Luz que les bribes de ses souvenirs et toutes ces personnes qui étaient venues former ce qu'elle était, forgeant chaque jour cette soif de connaissances qui s'était quelque peu tarie avec l'arrivée de Lyam. Sa fin avait marqué un renouveau sanglant, et l'écailleuse avait choisi de vivre, vivre pour la beauté du monde et tout ce qu'il lui restait encore à découvrir ! Elle reprit le chemin des routes, reprit ses ailes et son feu comme les témoins de son passé, et revint au grand jour de la civilisation en l'an 112...



     Like a Star @ heaven An 112 à 113 Like a Star @ heaven 

Deux ans ont passé et nous sommes maintenant à l'aube de l'an 114. Les balbutiements des Adorateurs de Nayris qui laissaient présager les prémices d'une nouvelle guerre, ont désormais fait place à l'apparition d'un troisième camp dans la lutte perpétuelle afin de conquérir Terra... Mais Luz n'a pas dit son dernier mot. Et dès son retour en mère patrie, voilà qu'elle parvient à donner naissance à son projet le plus ambitieux depuis bon nombre d'années : ainsi naquit la Confrérie des Brumes. Aux côtés de ses proches et des relations qu'elle s'est constitué au fil du temps et de son dur labeur, la guilde prend une toute nouvelle ampleur et s'empare du marché noir, grossissant ses rangs sans aucune retenue. Diriger un tel ordre n'est pas sans difficulté mais les affaires vont bon train. La dragonne jouera d'ailleurs un rôle dans la découverte et l'exploration du continent d'Adhès, ainsi que dans l'invasion des Glaces par les Pro-AT, et enfin dans la lutte contre les Adorateurs de Nayris... C'est ici que Luz rencontre Donovan, devenant vite son compagnon, ainsi que l'existence de sa sœur jumelle jusqu'alors tenue secrète !

     Like a Star @ heaven An 114 Like a Star @ heaven 

Luz n'a que peu de rapports directs avec la victoire des Pro-AT. Elle prend donc cet événement avec l'attitude et la convoitise d'un rapace qui s'apprête à profiter des fluctuations du marché... Une fin de guerre officielle provoque toujours de très intéressants phénomènes qu'il faut immédiatement exploiter ! Et puis... Tant que le marché noir subsiste, que les Adorateurs restent en lice, son commerce n'est pas prêt de prendre fin non ? Enfin un peu d'animation donc ! Cela commence en bonne et due forme par une alliance conclue avec les Lames d'Argent, guilde de mercenaires...

Mais très vite, la dragonne doit de nouveau déchanter. La guerre n'a pas fini ses ravages comme le laissait présager la victoire des Pro-ATs, et c'est un nouveau round plus sanglant qui s'annonce... A la mort momentanée de Rägmor succède celle définitive de Donovan. Tous ses principes ébranlés, rendue à voir mourir ceux qu'elle aime, Luz se mure derrière une forteresse d'indifférence sentimentale. Dès lors traiter avec les Adorateurs devient possible, et la Confrérie des Brumes voit ses ambitions renforcées par un nouvel arrivage de membres et de propositions de contrats dans lesquelles elle n'hésite pas à fourrer son nez... Léandre décide à cette époque de se lancer dans une carrière solitaire, très vite remplacé en tant que garde du corps par Mifuné Abrasil.
Le perfectionnement de sa maîtrise de l'électricité poussera par ailleurs Luz à améliorer les armes à sa disposition : elle troquera son éternel mains nues pour des gantelets plus offensifs, créés à partir de la forge si réputée d'Enilos.

C'est ici que sa route croise celle du dénommé Saeros Yggdrasil. Et qu'une nouvelle fois, le destin solitaire qu'elle s'était envisagé bascule !




Dans la vraie vie  


Âge : 20 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Grâce à la belette Léandre ! 8D
Avez-vous déjà fréquenté d'autres forums, si oui lesquels ? Euh... Étant donné que je fais du RP depuis mes huit ans, tous les citer relèverait de l'impossible... Mais parmi les principaux je dirais : les Terres Infinies, Azthia Sky, Dreaded Alliance...etc.
Vos passions : Tartiner des tartines de Nutella, écrire et lire jusqu'à ce que mort s'ensuive, les longues parties de JDR sur table, l'escalade en compet', courir et hurler partout... Bref, vivre, en fait !
Que pensez-vous de Terra Mystica ? Nhyaaaaaaa ! ♥
Avez-vous rencontré des problèmes pour remplir votre fiche ? Niet M'sieur Dame ! o/
Phrase fétiche : « A trop prendre les gens pour des chaises, on prend le risque de s'asseoir à côté ! »
Code du règlement : Ok by Linvala. {Vive les lapins blancs !}


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Sam 4 Aoû - 18:26
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750

Lulya
Luz l'a, sans mauvais jeu de mot, prise sous son aile avec une tendresse toute maternelle. En passe de devenir une belle jeune femme, ce brin de bourgeon l'aide en tant que Majordome et est d'une compagnie tout à fait rafraichissante !
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Clydwen est une adorable boule de poil attendrissante... A la langue bien pendue. Autant dire que lorsque Luz et elle se lancent dans de grandes discussions, vous avez rapidement les oreilles qui sifflent ! Sans parler de leur affinité commune pour l'argent, huhu...
Clydwen
(Sa fiche - RP en commun)


Farrhasys
Confondante d'innocence, cette petite princesse semble douée pour attirer la bonne volonté de ses ouailles. Luz lui souhaite de réussir dans la difficile tâche qu'est la récupération de son trône, et compte bien par ailleurs rendre leur accord fructueux pour les deux partis !
(Sa fiche - RP en commun)


Les années se sont écoulées et ils ont tous deux grandis. Si leur amitié n'a pas changé d'un pouce, leurs conversations sont désormais plus sombres et sérieuses... Avec sa mort récente, revenu ensuite à la vie, c'est l'enfance de Luz qui s'est brisée et avec elle la foi qu'elle portait en les rêves du Giguêtre...
Rägmor
(Sa fiche - RP en commun 1, 2, 3, 4, 5)


Sunaï Hinara
Intelligente et vive la jeune demoiselle semble être la tête pensante de son duo. Bien que nouvelle dans la Confrérie elle accomplit déjà bon nombre de missions pour la guilde, et Luz ne peut que s'en féliciter ! D'autant plus qu'elles ont la même nature de pouvoir, de quoi s'entendre donc à la perfection...
(Sa fiche - RP en commun)


Luz est... Subjuguée par la différence de personnalité entre les deux facettes de la lycan. Autoproclamée nounou de cette dernière, il semblerait bien qu'en fait elle l'apprécie grandement et s'amuse beaucoup dans toute cette histoire !
Alyna Minami
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Voyl Vanguard
Un confrère dragon à qui elle n'avouera probablement jamais qu'elle le voit aujourd'hui plus comme un ami que comme un réel client... En effet leur relation est purement commerciale, échange de bons procédés puisque Luz lui fournit toutes sortes d'informations en toute confiance !
(Sa fiche - RP en commun)


N'ayez pas peur des vampires, ceux-ci payent très bien ! Présentée en tant que sœur du Maréchal Tlassin, elle n'a pas son pareil pour embrigader la guilde dans une foultitude de contrats d'informations... Nul doute qu'elle possède une vie active cachée quelque part dans l'ombre !
Lara Lidwin
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)




Saeros Yggdrasil
Comment le protéger sans se tenir loin de lui ? Car il y a assurément là un regard qu'elle ne peut oublier, une caresse éphémère... Comment le chérir sans le détruire ?
« Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé... »
Alphonse de Lamartine
(Sa fiche - RP en commun 1, 2, 3)


Ses phrases ampoulées, son aptitude à se vouvoyer et le fait qu'il lorgne sur le trône de sa sœur renforcent Luz dans ses convictions : ils ne sont pas faits pour s'entendre. Toutefois, tant qu'il n'en voudra pas à la vie de Mysora un échange de bons procédés reste possible...
Kerns Indraugnir
(Sa fiche - RP en commun)


Trataïr Erubon
Ils se connaissent depuis longtemps à présent et le jeune lycan a peu à peu pris une place toute privilégiée dans le cœur maternelle de la dragonne, un frère d'arme que le temps n'a pas émoussé. Et qui sait, peut-être pourra-t-elle décrocher un rôle de tantine d'ici peu... ?
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Vanitas est pour le moins... Dynamique. Indiscipliné et lunatique seraient plus juste car ses pulsions ont une très légère tendance à se manifester aux moments les plus impromptus... Il est malgré tout quelqu'un que Luz se sent capable d'affectionner au-delà de son énervement quotidien.
Vanitas
(Sa fiche - RP en commun)


Anodrac
Un excellent travailleur qui remplit ses devoirs lorsque commande lui est faite. Il a eu de plus la courtoisie d'offrir à Luz quelques indices concernant cette société si secrète des Ombrageurs, même si la dragonne n'arrive pour le moment pas à savoir ce qu'il cherche à faire...
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Alastair est de ceux qui ne sont plus même des créatures terrestres. Luz lui voue une admiration sans faille, plus encore, un culte, car il fait partie des quelques rares êtres sur Terra dont les connaissances surpassent les siennes ! Or savoir, c'est pouvoir pour la dragonne...
Alastair Zelphos
(Sa fiche - RP en commun)




Alrea Sombresang
Elles n'ont partagé ensemble qu'un bref échange de courriers, suffisant du moins pour que Luz la juge déjà plus sympathique que son tristement célèbre mari. Elles entretiennent une neutralité cordiale nécessaire aux affaires, et leurs seuls sujets de conversation restent pour l'instant hyménée et chiffons...
(Sa fiche - RP en commun)


Luz aurait adoré créer une relation de confiance durable avec les serviteurs de Nayris... Si ce haut ponte des Adorateurs n'avait pas justement en ligne de mire celui pour qui la dragonne se passionne. Relation extrêmement tendue que celle-ci, probablement vouée à se finir dans le sang !
Andromaque
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Donovan Esylandre
« Alors il y aura un rire immense de désespoir quand les hommes verront ce vide, quand il faudra quitter la vie pour la mort, pour la mort qui mange, qui a faim toujours... »
Gustave Flaubert
(Sa fiche - RP en commun 1, 2, 3, 4)




Mysora Weiss
Elle est sa véritable sœur, l'être qui veille sur elle depuis que Luz est née. Elles ne se sont retrouvées que très récemment, longtemps éloignée l'une de l'autre par le secret : Mysora tenait à cacher son existence jusqu'ici.
(Sa fiche - RP en commun)


Luz connaissait son existence depuis des temps immémoriaux. Néanmoins son goût pour l'aventure ne lui a jamais permis de nouer plus amplement contact... Ils sont donc plutôt deux inconnus qui n'ont pas tellement d'avis l'un sur l'autre ! Mais il tarde à Luz de rattraper le temps perdu...
Iranë S. Weiss
(Sa fiche - RP en commun)


Jenaël A. Venceslas
Très proche l'un de l'autre, leur relation est aussi solide que du béton armé ! Ils partagent les mêmes centres d'intérêts et Luz le respecte pour son aspect travailleur et sa capacité à prêter attention aux gens qu'il aime... Récemment, cette dernière se sent l'âme maternelle face au désespoir de son ami.
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Une jolie jeune femme curieuse qui semble avoir plus d'un problème dans sa tête... Mais aussi très fortement intéressante et qui promet bon nombre de surprises à venir, du coup ! Peut-être également une future bonne amie ?
Linvala Aruseth
(Sa fiche - RP en commun)


Albar Tlassin
L'intelligence du Maréchal et les causes qu'il défend sont à elles seules une raison de se méfier des futurs accords envisageables entre la Confrérie des Brumes et Espoir... Pour autant Luz l'apprécie grandement en tant que personne, et son goût pour les joutes verbales en font quelqu'un de très intéressant !
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)




Léandre
Désormais indépendant, il était son garde du corps au sein de la Confrérie et son ami le plus cher. Lien qui a perduré malgré l'éloignement ! Il crée aussi chez elle une très étrange impression de déjà-vu... Impossible cependant de remettre la main dessus.
(Sa fiche - RP en commun 1, 2)


Un parfait compagnon de galère ! Prompte à s'enguirlander avec son aaadorable symbiote, il est une divertissement permanent pour la dragonne qui adore par-dessus tout le voir se perdre dans ses interminables dialogues à deux. Il est toutefois loyal et de très bonne compagnie !
Lamek Sakio
(Sa fiche - RP en commun)


Howard Hazred
Ne riez pas des pâquerettes. Elles peuvent vous mettre à dos un individu pareil ! Horrible tas de bois malpolis, cette espèce de tronc d'arbre sur pattes ne se gêne pas pour taper sur tout ce qui bouge -notamment Luz. Autant dire qu'ils ne peuvent rester dans la même pièce sans tout détruire...
(Sa fiche - RP en commun)


CRÉDIT – CSS


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Mer 26 Déc - 15:22
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750



RP en cours


La politique n'est pas une science exacte... [Pv : Albar, Lara]
  • Le mystère de leur conversation épistolaire est en effet révélé ! Albar et Lara, au nom d'un groupuscule encore inconnu, décident de passer un contrat fort dangereux avec la Confrérie des Brumes. Suite à venir...

Si par une nuit d'hiver, une voyageuse... [Pv : Saeros Yggdrasil]
  • L'angoisse nous pousse parfois à faire des folies. En proie à la terreur de penser Saeros mort, Luz brise les dernières règles qu'elle s'est imposées pour la survie de celui-ci... Elle doit le revoir, s'assurer de sa santé quoi qu'il en coûte. Voilà sans doute pourquoi ses pas l'ont menée tout droit dans la demeure même du Conseiller Noir par cette nuit d'hiver qui deviendra Ô combien décisive pour eux deux ! Suite à venir...

Je te tiens, tu me tiens... ♪ [Pv : Andromaque Ardhanarîshvar]
  • Luz et l’Élu Prêcheur de Nayris jouent à un jeu dangereux. Dans cette rencontre les apparences ne sont jamais que mensonges et tromperies, dont les conséquences ne seront ni plus ni moins que la survie ou la mise à mort de Saeros, très convoité par les Adorateurs. Une véritable roulette russe ! Suite à venir...

Quand renseignement est synonyme de dragon... [Pv : Farrhasys]
  • La Princesse déchue de Flore se retrouve aux portes de la Confrérie des Brumes, plusieurs requêtes aux lèvres. Luz n'a jamais refusé aucune âme dans le besoin, et c'est un marché qui s'engage bientôt : l'identité de ses sœurs nymphes contre un sauf-conduit pour obtenir quelques plantes rares de Flore. Suite à venir...

Mariage Royal
  • Cérémonie officielle de l'union entre la Reine des elfes, Elwing, et le Général de l'Empire, Victo Féral.

La survivance d'un écho d'antan [Pv : Rägmor]
  • Plusieurs mois se sont écoulés depuis leur dernière rencontre : il est temps pour Luz de pardonner, et de le faire savoir. Tous deux hantés par le passé, ce lointain passé qui a marqué la mort de Donovan, ils essayeront de retrouver un chemin vers leur amitié d'autrefois. Il est l'heure également d'apporter des nouvelles du monde actuel, et de découvrir les projets de chacun. Suite à venir... !

Falaise avec vue sur le passé [Pv : Alastair Zelphos]
  • Quelle n'est pas la surprise de Luz de tomber sur une personnalité aussi illustre qu'Alastair Zelphos au détour des falaises qui environnent l'ex QG de la Confrérie des Brumes ! C'est une valse entre titans qui s'engagent, humain et dragon, tous deux dotés d'un poids considérable dans l'histoire de Terra. Et peut-être apprendront-ils que tout n'est pas qu'apparence plébiscitée par les livres ? Suite à venir...

Ritournelle nocturne [Pv : Anodrac]
  • Lancée dans une course folle à la recherche de savoirs secrets, Luz se débrouille pour s'accaparer l'attention d'Anodrac, ancienne connaissance et créateur de ses chers gantelets, au cours d'une nuit à Drayame. Au terme d'un rapide dialogue celui-ci accepte de l'introduire dans le Monde des Ombres et de lui apprendre les bases de sa langue et de ses coutumes, en échange de l'identité réelle de la dragonne. Suite à venir...

Epopée draconique ! [Pv : Völvunk]
  • Résumé à venir !




RP terminés


(Ordre Chronologique)


Mon Épreuve
  • Raconte ce qu'il s'est passé après ta première rencontre avec Lyam et ce qui t'a poussé à tomber amoureuse de lui.

Examen pour l'acquisition d'un nouveau pouvoir
  • Raconte comment tu as obtenu cette extension de pouvoir, et comment tu as appris à le maitriser.

A la pêche aux moulemoulemoules...♪ [Pv : Léandre]
  • Alors que Luz échappe tout juste aux mains d'un lycan lubrique et de sa bande de joyeux lurons plus tout à fait nets (de visage comme de clarté d'esprit d'ailleurs) grâce à une étrange belette (qui est en fait un homme, donc pas nette non plus), arrive donc un couple étrange qui n'annonce rien de bon... Monsieur Tichondus et sa femme de la Haute-Singerie pour vous servir s'il vous plait ! Ses deux aaaadorables psychopathes vont en fait les kidnapper et échanger leurs corps avant que nos deux amis ne se rebellent et ne leur refassent le portrait...

« Mais... Ça ne ressemble pas du tout à un lapin ça ! » [Pv : Cathane]
  • Épreuve pour le titre d’Élite combattant au corps à corps.

Interférence dans une discussion [Pv : Alyna]
  • Au détour de champignons douteux, Luz tombe sur une bien étrange lycan en pleine crise de personnalités... Et voilà qu'elle fait la rencontre d'Alyna et surtout de Loup, son côté obscur de la force, dont elle deviendra presque aussitôt la nounou autoproclamée pour le meilleur et pour le pire ! Mais comment faire pour occuper un lycan sanguinaire qui n'a qu'un rêve, celui de vous arracher la tête et de la manger ensuite ? … Et bien, se lancer dans une partie de cache-cache et de chasse par exemple !

Lorsque naît l'alliance des opposés [Pv : Taliss]
  • Alors que Luz parvient enfin à Selian dans le but de profiter de ses sources chaudes reconnues dans le monde entier, arrive un étrange jeune homme paraissant ne supporter la chaleur qu'avec difficulté. Après qu'il se soit révélé être un Elemental de Glace et une courte discussion plutôt chaleureuse, voilà que le sol s'effondre brutalement sous eux. Taliss leur permettra d'échapper à un groupe de malfrats, et ils se retrouveront alors tous deux au sein du Palais de Selian pour une discussion philosophique.

Les entrailles de la terre [Pv : Rägmor]
  • Tous deux piégés dans une grotte à cause d'un violent orage, ils n'ont alors d'autre choix que d'avancer vers l'obscurité dans le but de résoudre l'énigme d'une précieuse tablette. Suite à quoi ils rencontreront Mjörn qui léguera son savoir à Rägmor, et les deux amis décideront de continuer la route ensemble vers les Terres de Feu.

Un parcours initiatique. [Pv : Rägmor]
  • Alors que nos deux compagnons errent à travers la forêt à mi-chemin de leur grand voyage, Rägmor parvient à dénicher la promesse d'un trésor gardé pas très loin de leur campement. De nouvelles aventures en perspective, surtout quand on rencontre un nain en plein milieu du trajet !

... Ou comment apprendre une nouvelle tout en finesse !
  • RP se trouvant dans le sous-forum caché de la Confrérie des Brumes.

C'est c'lui qui dit qu'y est ! [Pv : Linvala]

  • Suite à un échange commercial foireux, Linvala se retrouve à devoir choisir qui de Luz ou d'un gamin des rues est en tort. Or elles découvriront que le gosse en question n'est autre que le petit frère d'un type plus que douteux qui lâchera à leurs trousses une kyrielle de gamins enragés... La course poursuite les mènera alors aux portes de la ville où elles iront se réfugier à l’abri d'une taverne pour prendre un verre et discuter. Elles se sépareront à l'arrivée suspecte des gardes dans la pièce, reprenant toutes les deux leur propre chemin.

Rencontres dans un désert de glace [Pv : Donovan]
  • Essuyant une tempête infernale dans les landes, Luz et Donovan courent tous deux se protéger dans la même grotte. S'ensuit une discussion dans le but de se connaître en attendant que les éléments daignent se calmer. Ils décideront alors de faire route ensemble, et tomberont soudainement sur un camp militaire suspect désirant les éliminer... Après une longue bataille au péril de leur vie, nos deux rescapés remonteront la pente pour panser leurs blessures : serait-ce alors le début de nouveaux sentiments réciproques, suite à un aveu de l'archer ?

Il pleut, il pleut bergère... ♪ [Pv : Elena]
  • Luz semble s'être enfin décidée à recruter la si populaire générale de Saline pour la Confrérie, usant de son mieux d'arguments chocs dans le but de la convaincre. Les deux femmes en pleine discussion se proposent alors marchés et promesses, choisissant d'en révéler chaque fois davantage sur leurs vies privées... Parviendront-elles à s'entendre ? Il faut croire que oui, puisqu'elles finiront attablées à l'un des plus prestigieux restaurants de Saline une fois le soir venu !

Les monstres d'Adhès
  • Event majeur du forum !

Il était une fois deux œufs de dragon... [Pv : Mysora]
  • C'est au détour d'un couloir au sein même du palais de Silena, que Luz tombe nez à nez avec la Reine des lieux. Quelle n'est pas sa surprise de découvrir qu'un mystère étrange rôde autour d'elle, et qu'elle n'est autre que sa sœur jusqu'alors insoupçonnée !

Quand 1+1 font 3 [Pv : Donovan]
  • N'ayant reçu aucune nouvelle de Donovan depuis plusieurs mois, Luz, inquiète, décide de partir à sa recherche. La fatigue et le stress aidant, ils se retrouveront tous les deux au détour d'une grange dans les Plaines Mystiques, à deux doigts de s’entre-tuer joyeusement pour savoir lequel est plus coupable que l'autre... Puis vient le calme après la tempête. Et la réconciliation en zone RP sensible !

Correspondance [Pv : Elena]
  • RP épistolaire. Elena lance un appel au secours plus qu'intriguant !

Une mort inattendue et un testament déjà rédigé...
  • Dyan, son associée de toujours au sein de la Confrérie des Brumes, se fait sauvagement assassiner. Mais la guilde n'oublie jamais ceux qui s'en prennent aux membres de la famille...

Correspondance [Pv : Arthadel]
  • RP épistolaire. Une sombre histoire de note salée !

C'est à babord, qu'on chante, qu'on chante... ! [Pv : Vanitas]
  • RP de recrutement de Vanitas dans la Confrérie des Brumes.

Correspondance [Pv : Albar]
  • RP épistolaire. Le Maréchal des Glaces semble désirer un mystérieux marché entre la Confrérie des Brumes et la Rébellion...

Des informations utiles à l'Empire d'Aile Ténébreuse
  • Vente d'informations pour le compte d'Aile Ténébreuse, via Iskios, lors de l'invasion des Glaces par les Pro-AT.

Une demande singulière [Pv : Iskios]
  • Iskios et Luz se retrouvent donc pour une nouvelle commande... Il s'agit cette fois-ci de répandre une rumeur !

Deuxième examen pour l'acquisition d'un nouveau pouvoir
  • Raconte comment tu as obtenu cette extension de pouvoir, et comment tu as appris à le maitriser.

Vieille dragonne bien conservée cherche archéologue ! [Pv : Jenaël]
  • Luz donne rendez-vous à Jenaël, Main Gauche de la Magie qui a récemment brillé pour l'intérêt qu'il porte à l'archéologie, au célèbre temple des Milles Plumes. Son but n'est ni plus ni moins que de l'enrôler dans les rangs de la guilde, mais il lui faudra faire preuve de persévérance et d'ingéniosité pour ce faire ! Voilà qu'enfin le jeune clamerian accepte, et c'est donc une douce conversation qui s'ensuit...

Chasse dans une citadelle [Pv : Voyl Vanguard]
  • Son vieil ami de toujours, Voyl Vanguard, invite soudainement Luz à une première rencontre depuis plusieurs mois passés sans se voir... Une mystérieuse discussion les attend. Mais pour l'heure, les deux compères décident donc de se lancer dans une chasse au trésor au cœur de la Citadelle des Pleurs !

Comment annoncer de bonnes nouvelles... [Pv : Donovan]
  • Donovan ayant visiblement décidé de mourir, Luz se précipite à son aide dans l'espoir de le sauver de sa nouvelle condition d'homme traqué... Quelle n'est pas sa surprise de le retrouver vivant et transformé en Ombre-Sang ! Ensemble, les deux amants se lancent dans la recherche d'une solution.

Deux dragons dans la neige [Pv : Iranë S. Weiss]
  • Les coïncidences sont parfois fort douteuses sur Terra Mystica ! Et voilà qu'une fois de plus Luz fait une rencontre étonnante au sein de la Toundra, car le dragon qu'elle y rencontre n'est ni plus ni moins que son cousin... Quoi de mieux pour ces retrouvailles familiales qu'un peu de vol athlétique ?

Rencontre à l'ombre des peupliers [Pv : Saeros Yggdrasil]
  • Les rencontres ont cela d'étrange que l'on peut parfois tomber sur l'un des plus grands monstres qu'ait jamais porté Terra... Mais qu'à cela ne tienne, Luz sauve Saeros des griffes d'un groupe d'elfes, et les voilà embarqués dans une course effrénée à travers la forêt ! Malheureusement, échapper à de tels périls ne sert souvent qu'à tomber sur bien pire encore après... Ou l'art de faire la rencontre de Tilda, matrone et bourreau de son état !

Correspondance [Pv : Roxo Sombresang]
  • RP épistolaire. Serait-ce le début d'une relation commerciale avec les Adorateurs de Nayris... ?

La petite maison dans la prairie ! [Pv : Rägmor]
  • Et une apparition surprise de revenant, une ! C'est ainsi du moins que Rägmor se présente comme une fleur devant les portes du Quartier Général de la Confrérie des Brumes, tout rutilant et officiellement décédé depuis plusieurs mois. Avouez que cela a de quoi perturber ! Surtout lorsque le revenant en question désire parler avec vous d'importants accords commerciaux.

L'Histoire d'un héros; le début d'une légende. [Pv : Rägmor, Donovan, Clydwen]
  • C'est une fois de plus l'arrivée d'un courrier qui provoque la fin d'une ère de paix... Pour Luz le monde s'écroule et se pare des couleurs d'une nouvelle perte, et alors que l'Aurore sombre au crépuscule sous des gerbes de sang, Donovan est happé par les griffes de Nayris.

La confrérie des brumes [Pv : Roksana Hammerfrost, Kephas]
  • RP de recrutement de Roksana dans la Confrérie des Brumes.

Correspondance [Pv : Lara]
  • RP épistolaire. La Confrérie des Brumes reprend du service !

A la recherche d'un maître [Pv : Mifuné Abrasil]
  • N'allez pas croire que chaque jour de l'année ne vous réserve pas son lot de surprise. Quelle n'est pas la stupeur de Luz lorsque ce dénommé Mifuné vient lui annoncer qu'il désirerait faire d'elle son maître ! La dragonne, toujours en quête d'expérience inédite, ne dira pas non à cette demande suite à de moult discussions métaphysiques.

Sur le pont d'Avignon... ♪ [Pv : Saeros Yggdrasil]
  • Que se serait-il passé si Luz ne s'était jamais rendue à cette soirée ? Elle ne l'y aurait pas retrouvé, il ne l'aurait pas reconnue... Et rien de tout ceci ne serait arrivé. Malheureusement tous les contes ont une fin, et à minuit les charmes se doivent de se rompre !

Correspondance [Pv : Kerns Indraugnir]
  • RP épistolaire. Et une autre commande pour la Confrérie des Brumes !

Isolement. [Pv : Joshua Armadrédo]
  • Cette histoire commence avec un contrat lancé par la si célèbre Lara Lidwin. Au nom de la guilde et de cette information que Luz doit à tout prix trouver, une rencontre s'organise autour de la si secrète personne de l'ex Amiral... Il faut parfois jouer au chat et à la souris pour faire la connaissance d'êtres admirables !

Correspondance [Pv : Alrea Sombresang]
  • RP épistolaire. Il semblerait que toute la famille s'y mette !

« Menu Améliorations s'il-vous-plaît. Avec le petit cadeau. » [Pv : Anodrac]
  • Luz se lance à la conquête des ruelles de Sen'tsura afin de visiter le si réputé atelier du forgeron Anodrac. Mais cette visite n'est pas innocente : le but est bien de passer commande pour renouveler les armes humaines de la dragonne.

Arrivée à la Confrérie ! [Pv : Trataïr Erubon, Quatre-Cornes]
  • Après plusieurs mois passés à vagabonder à travers Terra, Trataïr revient à la guilde accompagné d'un charmant invité non moins curieux. Luz se prête vite au jeu et il devient clairement évident que cette initiative n'a d'autre but que d'intégrer Quatre-Cornes aux effectifs de la Confrérie des Brumes. La famille s'agrandit !

My Lady ? [Pv : Lulya]
  • Rencontre fortuite que celle que fait Luz au détour d'une forêt. Une jeune fille à peine sortie de l'enfance tombe entre ses griffes et lui remet la responsabilité de son existence... N'écoutant que sa conscience médicale, la dragonne décide de veiller sur elle envers et contre tout.

Retour aux sources [Pv : Trataïr Erubon, Lulya]
  • Après plusieurs mois d'absence Trataïr leur revient changé. Brisé, fourbu de questions, le jeune homme est devenu adulte et prend conscience de l'horreur du monde... C'est à Luz et Lulya de se livrer corps et âme à la lente reconstruction de ce qu'ils sont tous trois, à l'occasion d'un entretien lourd de révélations et d'émotions.

Correspondance [Pv : Feygor Statch]
  • RP épistolaire. Feygor semble bien décidé à reprendre le flambeau de feu Joshua Armadrédo. Mais la Confrérie des Brumes l'aidera-t-elle... ?

Quête, requête, enquête. Le clan Minami (récupération de parchemin) [Pv : Alyna Minami]
  • Plusieurs années après leur première rencontre, Luz a la surprise de recevoir une missive d'Alyna. En effet, celle-ci est partie à la recherche de réponses au sujet du mystère qui environne son clan, et mande donc l'aide précieuse de la dragonne et de la Confrérie des Brumes. Or, voilà qu'elles découvrent également que la lycan est enceinte.

La Cité Oubliée
  • Event majeur du forum ! Ainsi qu'une épreuve dans l'Antichambre de la Désolation.

Correspondance [Pv : Andromaque Ardhanarîshvar]
  • RP épistolaire. Premier contact fort délicat à mener avec l'Élu Prêcheur de Nayris...




RP détente


Hunger Games Moisson [Pv : Léandre & Tira]
  • Les jeux de la faim commencent ! Seuls un homme et une femme pourront espérer s'en sortir vivants... Mais pour l'heure est uniquement venu le temps de se présenter aux sponsors.

Une blancheur qui ne noircit pas.
  • RP dans l'Ailleurs, bataille de boules de neige géante !!

HELLOW
  • RP dans l'Ailleurs, rien de tel que de fêter Halloween au milieu d'une belle bande de délurés !

HOW HOW HOW
  • RP dans l'Ailleurs, il est l'heure d'écrire sa liste au Père Noël les enfants !

Hangover
  • RP dans le sous-forum caché de la Confrérie des Brumes. Les membres de la guilde savent faire honneur à une fête digne d'une réunion de famille mafieuse !

La Marraine [Pv : Léandre "la Belette"]
  • RP dans l'Ailleurs, dans un univers alternatif et moderne. Don Beletto l'effroyable belette contacte Don Weiss Luzino, plus grande marraine de tous les temps pour un RP qui sent la poudre, le cigare et l'asphalte !




RP abandonnés


(Défection des partenaires RP)


Il faut être fou pour voler un trésor sous le nez d'un dragon [Pv : Sunaï, Arthadel, Léandre]
  • RP de recrutement dans la Confrérie des Brumes d'Arthadel et de Sunaï.

Retrouvailles en famille [Pv : Leyna]
  • RP se trouvant dans le sous-forum caché de la Confrérie des Brumes.

Rencontre avec Dame Weiss. [Pv : Asmodan]
  • La surprise est de taille ce jour-là au QG de la Confrérie ! Voilà que l'Amiral en personne se présente à la porte et annonce vouloir parler à la dragonne... Leur discussion va se révéler en effet d'une grande ampleur, puisqu'ils ne vont évoquer rien de moins que Nayris et ses troupes d'Adorateurs !

Correspondance [Pv : Roxo]
  • RP épistolaire. Luz et Roxo conviennent d'une future rencontre sur l'île de ce dernier.

Les surprises sont notre lot quotidien ! [Pv : Elena]
  • Suite à l'appel au secours d'Elena, Luz la rejoint donc au sein de ses appartements... Quelle n'est pas sa surprise de découvrir que son amie n'est à présent plus du tout humaine mais Freylien !

C'est ma tournée ! [Pv : Masutatsu d'Oyama]
  • Mille chemins mènent à l'alcool, et mille autres encore aux grandes bastons de taverne ! Pour Luz, c'est simple : pourquoi ne pas aborder un homme seul dans son coin, aux allures de pirates et de buveur invétéré ? Surtout s'il fait partie du Dédain !

Y a d'ces souris à bord, Cap'tain ! [Pv : Svanheist]
  • Il faut croire que les bateaux sont plus poreux qu'un jour de marché sur la grande place de Sen'tsura... Car des souris, il y en a de grosses, et ailées de surcroit ! C'est ainsi que Luz fait la rencontre d'un étrange énergumène et qu'ils décident de se lancer dans une grande aventure...

Dragons in Wonderland [Pv : Alcide]
  • Luz n'aurait jamais dû enfiler ce maudit bracelet sans savoir qu'il y avait forcément une attrape nigaud quelque part ! Et la voilà partie telle Alice au pays des Merveilles dans un autre monde onirique aussi logique que l'esprit d'un drogué après plusieurs doses de poudre rose... Heureusement que les rencontres y sont fortuites !

Une voleuse au "Hibou Farceur" [Pv : Jehan Enguerrand]
  • RP de recrutement de Jehan dans la Confrérie des Brumes.

L'art de la délégation [Pv : Vraël Hazynagor]
  • Si Luz ne connaissait guère le verbe « déléguer » jusqu'à présent, l'adhésion de Vraël aux objectifs de la Confrérie des Brumes est parvenue à lui faire quelque peu changer d'avis... Il est temps que la guilde arbore un nouveau visage diplomatique ! … Et d'en faire part au concerné, soit dit en passant.

Il était une fois Papy Branchette... [Pv : Howard Hazred]
  • Ne jamais s'aventurer dans la forêt sans protection. Qui plus est lorsqu'un Tréantien fou et hystérique écume la zone dans le seul et unique but d'agiter ses tentacules devant vous et de vous prouver que oui, agresser une pauvre pâquerette innocente est un crime impardonnable !

Bonzour, c'est moi, le Prof Vico, auteur de la Vicothérapie... [Pv : Victo Féral]
  • Épreuve pour le titre d’Élite combattant au corps à corps. Défi lancé par Victo.

La Symphonie du burin et du marteau [Pv : Jenaël A. Venceslas, Roxo Sombresang]
  • Suite à un accord accompli par courrier, la Confrérie des Brumes dépêche une ambassade au futur port de Foam. Plus qu'une simple visite, il s'agit d'assurer aux Adorateurs de Nayris les meilleurs sentiments de la guilde, et bien sûr, de vérifier que tous les termes du contrat ont bien été respectés !

La soif du savoir [Pv : Lamek Sakio]
  • Placez pour décor le paysage désolé des ruines de Foam, ajoutez à cela une tripotée de skritts enragés, ainsi qu'une mystérieuse statuette volée... Et vous aurez pour résultat la folle course-poursuite de la dragonne et de son nouveau compagnon d'aventure, Symbiote de son état !

Ignis: Le dernier Raid de la Harde [Pv : Sin, Sharane Al-Nhiek]
  • Aucun résumé disponible.



avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)


Dim 19 Mai - 18:01
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t1733-luz-weiss#30750



Merci à Jaspe et Lulya pour ces deux chibis ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Lulya et Odysse pour ce vava fait en duo ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Freya, tu as su dessiner ma Luz à merveille ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Anthithée, le Père Noël n'a qu'à bien se tenir ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Terah pour cette oeuvre d'art ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Leyna-chan pour toutes ces belles images ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Bjergsen pour ce duo d'images ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Roxo pour ces images sublimes ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Roxo (une nouvelle fois xD) pour ce Sae'xLuz ! ♥

Spoiler:
 

Merci à Cathane pour ces splendides cadeauw ! ♥

Spoiler:
 

Merci à... Non en fait, pas merci à Zalde. xD

Quand Zalde demande sa paye du mois :
 




Luz Weiss a écrit:
Pour toute demande de RP n'hésitez pas à me contacter par mp !
J'ai actuellement beaucoup de temps libre devant moi, ce sera donc avec plaisir. =)

Et puis pour les curieux voici aussi ma galerie de graphisme, au Bazar du Phoque Equestre !



Mes Succès





CODE COULEUR = #FFA500


avatar


Dragon

Partie IRL
Crédit avatar : Cadeau de Léandre !
Double compte : Aucun
Vitesse de réponse : Variable (Quelques heures à une semaine)



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1