Terra Mystica

Forum médiéval fantasy
 
Un sondage a été mis en place pour avoir votre avis sur le futur design de Terra ! Venez donner votre avis ICI

N'oubliez pas de suivre l'avancée du projet Terra Mystica ICI. N'hésitez surtout pas à participer !

Merci de votre passion !
AccueilAccueil  PartenairePartenaire  GuideGuide  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

 {En cours}Examen de Lara Lidwin, en vue de son étoile [examinateur : Albar]

 
Jeu 5 Mai - 19:35
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t12-albar-tlassin
Nous voici dans un étrange décor. Il y a devant nous une sorte de jungle assez luxuriante et très épaisse, tant et si bien que, malgré le fait qu'il soit plus de 14h00, il y faisait sombre. Cela était parfaitement en accord avec le fait que celle qui accompagnait Albar était une vampire, Lara Lidwin. Elle devait passer son examen, et Albar n'allait pas y aller de main morte. Obtenir son étoile était un très grand honneur, et ce n'était pas facile. Même si elle s'en sortait, si jamais il jugeait que ce n'était que par chance ou que cela manquait de finesse ou d'originalité, il la recalerait. Mais il la savait douée et il était sûr qu'elle avait toutes les chances de réussir. Ils firent une pause, et il lui débanda les yeux. Oui, j'avais oublié de dire qu'ils étaient bandés, afin qu'elle ne sache pas où ils étaient. La seule chose qu'elle savait c'est qu'ils avaient fait plusieurs jours de bateau, mais peut-être étais-ce pour la désorienter. Albar lui même avait dirigé le petit sloop. Un navire de cette taille peut être géré à deux personnes uniquement, même si ce n'est pas aisé. Sur le point d'arriver, avant qu'elle ne voit la côte, il lui avait bandé les yeux. Puis ils avaient marché durant deux bonnes heures, voire un peu plus, Albar guidant Lara, sur un terrain accidenté.

C'est donc lors de cette pause, près d'un ruisseau et à l'orée d'une espèce de clairière que le maître d'arme lui retira son cache oeil. Il laissa ses yeux s'habituer à la lumière, puis sortit l'équipement de la vampire, qu'il avait porté durant le trajet. Il y avait en plus : une gourde, de la nourriture pour environ quatre jours, et une vague toile de tente épaisse pour s'abriter en cas d'intempéries : le strict nécessaire.

"Voici tout ce dont tu disposes pour mener à bien la tâche que je vais t'imposer. Elle est simple, claire, et nette : survivre, et quitter ce lieu. Ça, c'est le sujet de l'épreuve général. Mais tu auras des sortes de petits tests tout au long de ton séjour dans cette étrange jungle. Maintenant écoute attentivement ce que je vais te dire, car je ne pourrai te le répéter : à environ 1 km au nord de notre position, se trouve une espèce de forteresse détenue par ceux qui vivent ici. Et ils ne sont pas amicaux envers tout le monde, et surtout pas avec toi. Si ils te trouvent, après ce que tu as fait, ils te tueront sans hésiter. Je ne peux pas te dire la disposition de cette forteresse, mais je peux te dire qu'elle est très, très bien gardée. Environ plus d'une centaine de personne, et ce ne sont pas des apprentis. Certes, il y a des fumistes, comme toujours, a toi de savoir les remarquer. Cette place en pleine jungle sert forcément à quelque chose : pourquoi tant d'hommes pour garder je ne sais quoi au beau milieu des bambous et palmiers en tout genre? Ce sera ta mission première : découvrir l'utilité de cette forteresse. Je vois que tu as une question sur le bout des lèvres, en rapport à ce que j'ai dit tout à l'heure : "après ce que tu as fait". Je sais, tu n'as rien fait qui puisse leur déplaire... Pour l'instant. Car ta mission secondaire mais tout aussi importante que la seconde sera de t'évader. Bon courage."

Il sourit, et appela dans une langue étrangère quelque chose que visiblement Lara ne voyait pas. Une vingtaine d'hommes en arme, sans véritable armure et équipés de sabres briquets et de sabre d'abordage surgirent non loin d'eux, encerclant Lara, mais non Albar. La désignant dans cette même langue, i leur tendit son équipement tandis qu'ils s'emparaient d'elle. Les hommes le remercièrent assez chaleureusement et de façon bourrue et l'emmenèrent au loin. Albar les suivit discrètement jusqu'à cette forteresse cachée, que Lara allait découvrir dans quelques instants.


Spoiler:
 



Signature by John


avatar


Daeva

Partie IRL
Crédit avatar : doubleleaf
Double compte : Aucun (AT en compte PNJ, à la limite)
Vitesse de réponse : Moyenne - Environ 1 semaine


Mer 6 Juil - 14:46
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
Lara avait eut la folie de demander à un maître d'arme, Albar Tlassin, un examen afin d'orbtenir un rang qui lui permettrait de se faire respecter pour son maniement du cimeterre... Quelle folie ! Surtout Lorsque le maître d'arme lui banda les yeux et la fit monter dans un bateau. Ce n'est pas tant le bateau qui la génait, mais plus le fait d'avoir les yeux bandés. Elle était attaché à ses sens dévellopés, et lorsqu'on l'en privait, elle se trouvait assez démunie. D'ailleurs, contournant sa règle d'or, elle s'était nourrie de quelques humains avant de trouver le maître d'arme.

Parlant de lui, Lara l'avait trouvé assez étrange. Un homme comme lui ne courrait pas les rues, et son sang avait une odeur assez particulière... Il n'était pas humain, et Lara aurait bien planté ses crocs dans une des veines principales de cet homme. Il sentait la vieillesse... ou du moins l'intemporalité parce que son sang était frais... Mais qu'était-il donc ? Là n'était pas la question.

Pour en revenir à sa mission, Lara avait donc les yeux bandés, assise dans un bateau, et les plusieurs jours et heures de navigation lui avait enlevé la notion du temps... ce qui au final reposa Lara qui, ces derniers jours, avait été drôlement préssés et demandée. Cet étrange voyage aussi bien déroutant à cause de sa vue (qui lui avait été rendue au bout de quelques temps) et à cause du fait qu'elle ne sâche jamais l'heure. Elle ne s'en plaignait pas d'ailleurs ! Le voyage était vraiment intéressant et apaisant, de quoi mettre Lara de bonne humeur...

Bonne humeur qui retomba lorsque le maître d'arme lui banda à nouveau les yeux. Elle commençait à le trouvait antipathique celui-là ! Qu'avait-il donc avec ses yeux ?! Mais gardant son humeur pour elle même, elle se laissa faire lorsqu'il la guida à travers une jungle sauvage, dû-t-elle en juger des bruits et odeurs qu'elle sentait. Albar la guidait donc à travers cette jungle durant environ deux heures. La vampire començait à douter de ce qu'elle avait demander au maître d'arme. Un examen, et la voilà dans une jungle ?!

A nouveau sans rien dire, Lara se laissa donc faire lorsqu'enfin elle retrouva sa vue. Elle se détendit un peu, et laissa ses yeux s'accoutumer à la faible clarté qu'offrait la lune dans la clairière. Quiconque examinerait ses yeux verrait là deux pupilles de chat qui se dillatait pour offrir une meilleure vision à la jeune femme. Elle vit ainsi le maître d'arme sortir son équipement, ainsi que quelques objets necessaires pour sa survie dans la jungle. Ne jetant qu'un bref regard à la nourriture, elle examina en revanche le reste de ce qu'il lui laissait avant qu'il ne prenne la parole :

"Voici tout ce dont tu disposes pour mener à bien la tâche que je vais t'imposer. Elle est simple, claire, et nette : survivre, et quitter ce lieu. Ça, c'est le sujet de l'épreuve général. Mais tu auras des sortes de petits tests tout au long de ton séjour dans cette étrange jungle. Maintenant écoute attentivement ce que je vais te dire, car je ne pourrai te le répéter : à environ 1 km au nord de notre position, se trouve une espèce de forteresse détenue par ceux qui vivent ici. Et ils ne sont pas amicaux envers tout le monde, et surtout pas avec toi. Si ils te trouvent, après ce que tu as fait, ils te tueront sans hésiter. Je ne peux pas te dire la disposition de cette forteresse, mais je peux te dire qu'elle est très, très bien gardée. Environ plus d'une centaine de personne, et ce ne sont pas des apprentis. Certes, il y a des fumistes, comme toujours, a toi de savoir les remarquer. Cette place en pleine jungle sert forcément à quelque chose : pourquoi tant d'hommes pour garder je ne sais quoi au beau milieu des bambous et palmiers en tout genre? Ce sera ta mission première : découvrir l'utilité de cette forteresse. Je vois que tu as une question sur le bout des lèvres, en rapport à ce que j'ai dit tout à l'heure : "après ce que tu as fait". Je sais, tu n'as rien fait qui puisse leur déplaire... Pour l'instant. Car ta mission secondaire mais tout aussi importante que la seconde sera de t'évader. Bon courage."

Une forteresse, bien garder, trouver sa fonction, et... s'évader ? Mais pour s'évader il faut déjà avoir été faîte prisonnière ! Lorsque le maître d'arme siffle quelques mots dans une langue étrangère, elle sursauta... avant qu'on ne lui tombe dessus. Elle ne les avait même pas entendut approcher ! Une vingtaine d'hommes l'empoignèrent et remercièrent visiblement le maître d'arme pour l'occasion. Lara, trop choquée et blessée dans son amour propre se laissa entraîner vers la forteresse.

La vampire prit alors le temps d'analyser chaque bruit et chaque odeur qui sortaient de ces hommes : Pas question de se faire avoir de nouveau ! Lara préfairait croupir dans les lymbes plutôt que de repasser pour une bleue ! Alors qu'elle enregistrait soigneusement chaque information pouvant lui être utile, elle vit apparaître la forteresse. Plutôt grande et serrée, Lara devinait bien un labirynthe à l'interieur.

*Par Nayris* Songea-t-elle * Qu'est-ce que j'ai fait à ces braves hommes pour en arriver là ?*

La vampire fut conduite devant ce qui semblait être l'entrée principale. Vu la taille de la porte, l'entrée s'apparentait plus à un plat de résistance ! Pour s'échapper de cette prison, Lara ne pouvait pas compter sur cette porte !

Lorsque les guerriers/pirates hurlèrent un charabia imcompréhensible, la vampire se jura d'étudier toute les langues existantes en ce bas monde afin de ne plus être perdu comme elle l'était ! Visiblement, les pirates étaient heureux de l'avoir enfin capturée... mais qu'est-ce qu'elle avait fait ?!

Pas le temps d'y réfléchir, elle fut poussée sans ménagement dans un dédale de couloir sans fin. La vampire usa alors de toute la concentration dont elle disposait afin de un : se souvenir de son chemin, de deux : se servir de son ouïe pour, à la manière des hiboux, dresser une carte auditive des environs... Ce qui ne lui donna pas grand chose car les mur était trop épais, étouffant donc énormément les sons... En dehors de son itinéraire, elle ne parvint qu'à noter une sorte de salle de rassemblement... à éviter donc !

Enfin, ses géoliers la poussèrent avec énormément de douceur et de gentillesse dans une chambre digne de son palais... Non, en vrai, Lara a évité une chute humiliante grâce à son expérience, et elle se jura de trouver le moyen d'édicter une loi sur la taille des prisons... même un rat ne voudrait pas de ce trou !

Soupirant alors, la vampire se fit obtenir un garde personnel qui demeurait devant la porte de sa cellule et regardait toute les cinq minutes si elle était bien là. Evidemment, la cellule étroite ne permettait pas de se cacher dans un recoin obscure, ce qui obligerait le garde à rentrait, mais Lara ne désirait pas sortir maintenant... elle devait d'abord prendre des notes... Elle demeura alors immobile sur le mur d'en face la porte, respirant même avec retenu. De ce fait, elle devint presque un élément du décor.

Elle attendit patiemment le prochain tour de garde, et encore le suivant... N'ayant aucune notion du temps qu'il faisait dehors, il pourrait aussi faire jour que cela ne changerait rien... mais finalement, Lara agit au troisième tour de garde. Ce ne fut encore qu'au bout de trois fois que le garde vérifier qu'elle était là, qu'à la quatrième, elle disparut de sa vue. Un peu paniqué, l'homme entra dans la prison avant que Lara ne lui tombe dessus avant de planter ses crocs dans la gorge de l'homme assez violemment pour le tuer sur le coup. Il n'y avait pas de recoin obscure... ou presque ! La vampire, entièrement de noir vêtu, avait trouvé refuge dans le seul lieu non visible de la porte : juste à côté de la porte.

Enfin libre, la vampire récupéra les clé de l'homme ainsi que le sabre briquet qu'il portait à la taille. L'arme était loin de valoir ses cimeterres, mais elle ferait l'affaire. Elle sortit alors de l'étroite cellule qu'elle referma à clé pour faire bonne mesure.

Si elle ne s'était pas trompée, elle avait deux bonnes heures avant que l'ont ne découvre qu'elle s'était évadée. Elle passa alors à la mission : découvrir ce qu'il se cache ici. Elle avança dans les couloirs de la forteresse, tout les sens en alerte, guettant la moindre odeur se rapprochant de celle qu'elle avait associé à ses géoliers. Pour l'instant, tout semblait calme, et elle parvint à éviter la salle qu'elle avait repéré plus tôt. Aussi silencieuse que so ombre, elle s'aventura dans une nouvelle aile, plus vaste et aussi un peu plus somptueuse que les autres. Un peu seulement... vraiment peu. Disons que pour des pirates grognons, cela devait être somptueux.

La vampire continua à avancer jusqu'au bout de cette allée, et parvint devant une porte, assez grande et fermé. Il s'agissait d'une salle, et à l'interieur, des hommes parlaient... cette langue étrangère ! Se maudissant pour le coup ! Comment allait-elle donc parvenir à comprendre ce qui se passait ici si elle ne comprenait rien ?!

[HRP] Je m'arrête là car je ne sais pas ce que tu veux que je trouve... j'aurais besoin d'indication supplémentaire... ou alors d'un post RP... Enfin... voilà enfin ma réponse ^0^ [HRP]







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Mer 24 Aoû - 15:54
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t12-albar-tlassin
Arrivant derrière elle, le temps s'arrêtant sauf pour eux deux, Albar/Murmure lui parla.

"Tu t'en es très bien tirée jusqu'à présent. Tu n'a pas trop présumé de tes capacités, et tu es sortie de là avec un brio classique mais plaisant. Maintenant, dans cette pièce, se trouve ce que tu dois chercher. Il s'agit d'une petite relique en or, qui a pour pouvoir particulier d'indiquer le chemin à toute personne voulant trouver une sortie, qu'importe le lieu. Pour t'en tirer, c'est l'outil indispensable. Cependant, voilà le topo.

La pièce dispose de nombreuses choses ne t'aidant pas. Elle est très grande, et circulaire. 7 hommes la gardent constamment, tous placés en cercle autour de la relique. Où que tu rentres, tu sera vue, et la distance trop grande t'empêche de les prendre de vitesse. Pour finir, il y a un grand oculus au plafond de cette espèce de coupole : ce trou béant donne une vue imprenable sur le bleu de ciel, et, surtout, sur le soleil brûlant de midi.

Néanmoins, tu peux tenter de récupérer tes armes. La salle de garde, où elles sont entreposées, est juste quelques couloirs plus loin. Je te laisserai chercher dans le détail, et saches qu'elle est gardée par deux hommes vêtus d'armure lourde, et d'épées longues. Mais ce sont des pirates, tu devrais trouver un moyen. Saches, enfin, que le temps que tu avais devant toi est moindre que tu ne le pense. Disons que, quelqu'un, parmi nous deux, va prévenir la garde dans dix minutes à compter de sa disparition. Quel que soit ton choix, choisis vite.
"


Spoiler:
 



Signature by John


avatar


Daeva

Partie IRL
Crédit avatar : doubleleaf
Double compte : Aucun (AT en compte PNJ, à la limite)
Vitesse de réponse : Moyenne - Environ 1 semaine


Lun 29 Aoû - 17:18
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t69-lara-lidwin#12570
Lara se figea lorsqu'elle sentit le maître d'arme, et se tourna vers lui. Dans la salle, les discutions venaient de s'arrêter, et Lara en déduit qu'Albar avait figé le temps.

Avec beaucoup d'attention, elle écouta ce que son examinateur lui proposait, et son choix fut rapidement fait alors qu'elle imprimait dans son esprit tout ce qui lui avait été dit.

Le plus gros problème était évidemment le soleil. A trop attendre, elle avait joué la sécurité, mais maintenant, ça lui retombait dessus. Pas qu'elle se fasse détruire par le soleil, mais ça allait fortement la désavantager, il lui fallait donc être au top, et quoi de mieux que débarquer avec ses cimeterres ?

Ensuite venait le temps qu'il lui restait : dans dix minutes tout les gardes serait au courant de son échappade, et si elle se faisait rattraper... Lara ne préféra pas y penser.

Elle choisit donc d'aller récupérer ses armes, puis de s'occuper ensuite de la petite relique qui lui permettrait de s'enfuir.

Elle se détourna donc du maître d'arme pour chercher la salle où était conservée ses cimeterres à une allure un peu plus soutenue. Elle entreprit un décompte de dix minutes afin de savoir environ où elle en était. Les couloirs étaient étrangement calmes, et Lara ralentis donc son allure pour se remettre à marcher le plus silencieusement possible.

Se servant de son ouïe, elle parvint à trouver la salle à deux couloirs de la salle où était gardée la relique. 9 min et 30 secondes. La vampire se colla à la porte, et tendis l'oreille. Tout comme Albar l'avait dit, ils étaient bien deux, et Lara serra dans sa main le sabre briquet qu'elle avait récupéré sur son gardien. Dans une poche, elle avait aussi conservé le trousseau de clé, mais Lara se doutait que mise à part ouvrir d'autres prisons, elles ne lui servirait à rien. Les deux hommes discutaient, et étaient, selon leur ton, assez impressionnés, ou admiratif. Lara décida donc qu'il était temps pour elle d'entrer. Elle entrouvrit la porte, et constata que les deux guerriers armés jusqu’aux dents étaient dos à la porte.

*Par Nayris !* songea-t-elle avec bonheur.

Elle entra donc sans bruit, et s'avança d'une démarche féline vers l'homme le plus près. Manque de bol, il se retourna à cet instant, et plusieurs choses se passèrent alors. Dans un premier temps, Lara marqua 8 minutes et 30 secondes dans son esprit. Ensuite, elle comprit qu'elle allait devoir faire vite avant que les gardes ne sonne l'alerte pour signifiait qu'elle s'était échappée, puis elle vit que l'homme tenait dans ses mains un de ses cimeterres, et pendant la longue seconde de cette réflexion, l'homme la regardait ébahie par son apparition.

Il n'en fallut pas plus à Lara qui stoppa net toute réflexion et passa à l'attaque. Le sabre qu'elle avait récupéré fondit vers la gorge visible du pirate qui évita de justesse le coup et s'en tira avec une estafilade sanglante qui fit se rétracter les pupilles de Lara. La vampire esquiva un coup d'estoc du second pirate qui venait de prendre lui aussi conscience qu'elle n’était absolument pas une gamine de 16 ans perdue, mais bien la vampire qu'ils venaient de capturer.

Lara se recula d'un pas et regarda les deux hommes, analysant par la même occasion leurs armures ainsi que la salle. Elle constata que l'espèce de cloche qui servait à sonner l'alarme était dans son dos, et que donc elle devait absolument combattre sans céder ne serait-ce qu'une once de terrain.

Le pirate le plus près repassa à l'attaque, mais d'une pirouette, Lara l'évita et se servit de l'élan qu'avait généré l'homme pour le faire tomber avant de planter le sabre dans l'interstice qu'il y avait entre son casque et sa cotte de maille. L'odeur du sang et le râle de l'homme lui apprirent qu'il était bien mort, et elle eut juste le temps d'effectuer un saut périeux arrière pour échapper à une lame meurtrière. Sa lame !

Avec un petit son choqué, Lara constata que le second pirate se servait de SES cimeterres. Elle serra les dents, et jura de façon très peu recommandable. Elle repartie ensuite à l'attaque, mais sans armes : elle n'avait pas eu le temps de récupérer le sabre car il lui avait fallut esquiver. Elle se concentra alors davantage et nota qu'elle en était à 7 minutes 40 avant que le pirate ne relance l'offensive. L'arme toucha le vide où elle s'était tenue il y a peu, et Lara envoya son pied dans la gorge de son assaillant. L'homme recula sous le choc, mais la vampire ne lui laissa pas le temps de se ressaisir, elle était pressée, et vexée que le pirate use de ses cimeterres. D'un coup de pied fouetté, la vampire fit voler le cimeterre que l'homme tenait à la main gauche, le rattrapa habilement, et para l'attaque que le guerrier lui renvoya.

*Non * songea-t-elle.* Je mets trop de temps ! *

Faisant alors décrire à sa lame une courbe parfaite, elle cueillit le pirate à la hanche, dans une faiblesse de l'armure, puis elle effectua un bond en l'air qui la fit atterrir dans le dos de pirate où elle plongea sa lame dans sa nuque. L'homme s'effondra dans un bruit sourd, et Lara récupéra son second cimeterre.

*6 minutes * nota-t-elle alors en parcourant rapidement la salle des yeux.

Le fait qu'il y ait le soleil dans l'autre salle indiquait qu'elle devrait ruser. Réfléchissant à toute allure, elle nota que le sol était fait de pierre et que donc faire couler le sang dessus ne ferait pas glisser les pirates. Fichu soleil ! Comment allait-elle s'y prendre ?

Tant pis, elle improviserait sur le coup ! Pour le moment, elle retourna devant la porte de la salle où elle devait entrer, et note donc 5 minutes 30.

Lara prit une grande inspiration, les yeux fermés. Ainsi, elle parvint à analyser la pièce dans laquelle elle allait entrer. Elle entendait parfaitement le souffle du guerrier le plus proche. Elle put, grâce à son ouïe, évaluer où était placé chacun des pirates. Elle enclencha les gardes de ses cimeterres, et fit tourner l’épée double ainsi formée entre ses mains connaisseuses. A cause du soleil, la vitesse devait être privilégiée, et la vampire allait devoir jouer fin, et peut-être espérer un peu de chance. Après tout, la chance est aussi un facteur à prendre en compte !

Quatre minutes quarante, elle rouvrit les yeux et ouvrit la porte de la salle ronde. Elle se prit le soleil de plein fouet, mais ne tiqua qu’à peine. Les gardes, eurent à peine le temps d’être surpris que déjà la vampire se tourna vers celui à sa droite. Elle enfonça une des lames de son épée double sans ménagement au niveau du flanc du guerrier, dans une faiblesse de l’armure qu’elle avait repérée précédemment. L’homme cracha son sang en mourant, mais Lara se laissa glisser contre le mur au moment même où le pirate le plus proche chargeait.

Quatre minutes. Prenant appuie contre les pierres dans son dos, Lara repoussa le guerrier embroché sur son arme vers son assaillant, qui reçu sur lui près de quatre-vingt cinq kilo de muscle. L’homme tomba dans un bruit mat, et avant qu’un autre pirate ne puisse l’en empêcher, Lara sépara ses cimeterres et trancha la gorge de l’homme maintenu au sol par le premier mort. Plus que cinq. La jeune fille fit volte face pour parer un coup qui l’aurait cueilli aux côtes, et suivie la lame de son attaquant en glissant le long du sabre briquet. Le soleil tapait fort sur la vampire mais rien n’était incommodant pour l’instant. L’odeur du sang en revanche était multiplié par cette atmosphère lourde et chargée de mort. L’homme face à elle vit alors les canines de la vampire, qui excitée par le sang n’avait pas pu les retenir, mais cela joua en sa faveur car le pirate marqua une hésitation qui signa sa mort. Lara retira le cimeterre qu’elle avait enfoncé dans l’œil gauche du pirate, et se tourna. Sa vision commença à devenir flou, il ne lui restait plus beaucoup de temps.

Trois minutes dix, la vampire esquiva un coup qui l’aurait tué, et perçoit les quatre guerriers restant en cercle autour d’elle. Les hommes la chargent d’un seul et même mouvement, Lara reforma son épée double et s’en servit comme une perche en sautant au dessus des hommes. Elle donna à son corps cet angla parfait qui donnait l’illusion qu’elle volait, et pris par leur élan, deux des pirates se tuèrent mutuellement. Lara retomba dernière eux en séparant à nouveau ses lames. Il y au alors un moment de flottement, celui qu’ont les hommes quand ils songent qu’ils risquent de mourir. La vampire saisie ce moment. Elle a apprit à le reconnaître, à l’utiliser car elle, elle n’y a plus le droit. Le sixième pirate mourut, les cimeterres de Lara enfoncé jusqu’à la garde dans son ventre. Il tomba sous les yeux du dernier guerrier qui leva des yeux terrifiés vers le monstre sanguinaire qui se trouvait devant lui.

Deux minutes quarante, l’homme voit cette chose fermer les yeux, et porter une main à sa tempe. Elle avait l’air complètement désorienté, si bien qu’il en profita pour attaquer. Il est fort, et elle est fatiguée, il fonça sur elle, silencieux au possible, mais elle tourna sa tête vers lui, les yeux toujours fermés. L’homme ne s’en préoccupa pas, toujours concentré sur une seule pensé : vivre. Lorsque son épée fondit vers la créature, il sourie. Mais elle para le coup, et d’un habile mouvement du poignet, elle le désarma. Elle avait pourtant les yeux toujours fermés ! Comment donc pouvait-elle…

-Vampire souffla-t-il alors que les crocs saillant du monstre se refermaient sur sa gorge.

Lara rouvrit les yeux juste à temps pour voir l’homme tomber au sol pour rejoindre ses compagnons. Le bruit de l’armure cognant le sol en pierre résonna dans toute la pièce et vrilla les tympans de la vampire. Elle prit une grande inspiration et aperçu les contours flou de la relique que les hommes gardaient. Elle plongea dessus, et sortit avant de s’éloigner dans un coin sombre.

Deux minutes, elle reprenait doucement ses esprit, appuyé contre un mur dans une obscurité presque totale. La douleur qui battait à ses tempes quelques secondes plus tôt disparaissait déjà, et le peu de sang qu’elle avait absorbé lui permettait d’oublier la fatigue de ses deux combats. Elle leva alors la relique au niveau de ses yeux, et l’examina.

-Mais comment, par Nayris, est-ce que tu fonctionnes, murmura-t-elle doucement.


[HRP] Voilà fini ! J'ai pas mis les couleurs, parce que j'ai pas le temps... je fais ça demain normalement ^^ [HRP]







avatar


Vampire

Partie IRL
Crédit avatar :
Double compte : Kissa
Vitesse de réponse : Moyenne


Mer 14 Sep - 14:27
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.terramysticarpg.com/t12-albar-tlassin
"Comment fonctionne ce machin? Bonne question"

L'ombre qui entourait Lara se mit à bouger, et à se condenser, pour former, au bout de quelques instants très courts, la silhouette d'Albar. Cette ombre, désormais compacte, plus vraiment une ombre, se colora alors, pour devenir, non plus la silhouette, mais le corps d'Albar. Bien entendu, Lara restait dans l'ombre, et le temps s'arrêta.

"Tu n'imagines pas les efforts que je fais pour apparaître d'une façon originale à chaque fois. Mais je suppose que ça ne t'intéresse pas. Venons en à la suite des évènements : comment marche ce machin? Eh bien, saches avant tout qu'ici, on est pas dans une histoire pour et écrite par des adolescents. Nous sommes dans le vrai monde, et rien ne marche facilement et n'apporte de choses gratuites. La magie a toujours un contrecoup. Celui de cette relique est les larmes. Tu dois obtenir les larmes d'un humain et en abreuver la relique. A toi de trouver le moyen d'arracher des larmes à un humain ici.

Il y a une solution qui est évidente, mais inhumaine, tu le sais très bien. Tu peux ne pas te servir de la relique. Saches alors que tu es dans la pièce centrale de ce complexe, et que les portes des couloirs derrière toi seront fermées lorsque l'alerte sera sonnée. C'est un processus magique assez simple mais imparable. Le prisonnier évadé à plus de chances de se trouver dans la zone des couloirs, alors autant l'y piéger. Pour ne pas piéger les gardes de la pièce de l'oculus dans nous nous trouvons, l'autre porte sera ouverte. Elle mène à une pièce de forme carrée, de 5 mètres de côté, possédant deux autres portes. Chacune de ces portes, situé sur un des côtés, donne sur une autre pièce aux dimensions et au nombre de porte exactement identique, et placées de manière aléatoire. Saches que ces pièces sont, en tout, au nombre d'une centaine, environ. Si le calcul de probabilité t'es familier, tu sais que tu as très peu de chances de trouver le chemin rapidement, or, tu sais que tu dois aller vite. Avec une chance statistiquement impossible, tu trouvera le bon chemin en 15 minutes. Et, en moyenne, tu y traînera environ 2 heures. Et je dis ça sans compter les quelques patrouilles passant de temps en temps.

A toi de décider. Bon courage. Oh, entends tu ce bruit?
"

Il disparu tandis que retentit, au loin, le signal d'alerte.


Spoiler:
 



Signature by John


avatar


Daeva

Partie IRL
Crédit avatar : doubleleaf
Double compte : Aucun (AT en compte PNJ, à la limite)
Vitesse de réponse : Moyenne - Environ 1 semaine



Contenu sponsorisé





 
Page 1 sur 1